[Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Aller en bas

Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par tarsonis le Mar 4 Avr 2017 - 23:16

Salut,
je comprends la logistique de dingue qui doit déjà s'opérer pour les populations encadrées par un PPI, mais j'ai vraiment du mal avec cette limite arbitraire de 10km autour des centrales.

Au delà de 10km, il faut compter sur :
- l'alerte donnée à temps. Hors on a déjà constaté le micmac invraisemblable lors des exercices de simulation d'accident, alors pour un évènement "non prévu"...
- la mise à l'abri des populations, afin de les confiner pour éviter l'exposition et/ou la contamination.

Picto réflexe numéro 1 en cas d'alerte nucléaire

Rejoignez sans délai un bâtiment en dur. Si vous êtes déjà dans un bâtiment, isolez-vous de l’extérieur : fermez portes et fenêtres et coupez la ventilation. Si vos enfants sont à l’école au moment de l’alerte, ils seront mis à l’abri par les enseignants.

- Puis, sur la mise à disposition des populations de l'iode stable via un circuit de distribution, comptant sur de nombreux échelons dispersés sur le territoire et que sera la grande inconnue pour la plupart des habitants. Il est déjà difficile pour le lambda de connaître la pharmacie de garde la plus proche à l'instant X.
De plus, sachant que la prise d'iode stable doit absolument se faire avant contamination, j'imagine le dilemme croustillant de refaire sortir les populations de leurs abris -donc les exposer avant médication- pour leur distribuer les comprimés.
On s'imagine qu'une catastrophe présentera une contamination qui se limitera à quelques km, et avant tout très limitée dans le temps ?....cad l'opposé de Tchernobyl et Fukushima.

Si la prise de comprimés d’iode était nécessaire au-delà du rayon des 10 km, comment serait organisée la distribution ?

• Une distribution réalisée en situation d’urgence dans le cadre des plans ORSEC iode départementaux. L’État a constitué des stocks de comprimés d’iode pour être en mesure de protéger la population se trouvant en dehors des périmètres définis autour des installations nucléaires et de couvrir les besoins de la population française en cas de risque d’exposition à de l’iode radioactif.
Si au vu des informations dont ils disposent, les préfets considèrent que la situation nécessite la prise de comprimés d’iode stable, les stocks sont déployés vers des points de distribution de proximité alors indiqués au public, notamment par la radio. Des mesures de mise à l’abri, évacuation ou restriction de consommation peuvent compléter ce dispositif, afin de soustraire les populations à l’ensemble des risques liés à des rejets radioactifs.

Cela a peut être l'air anodin, mais dans les faits, les stats laissent songeur :

- 630 000 personnes vivent à moins de 10km d'une centrale Nuke en France.
- 2400 000 de personnes à moins de 20km.
- plus de 50 millions à moins de 100km.... (source)

Pour rappel, la carte de la contamination à l'iode 131 après Fukushima clind'oeil


________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8585
Age : 31
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par opexum le Jeu 6 Avr 2017 - 9:27

Désolé mais c'est de la propagande pour citoyen non intéressé 
Je n'y ai rien trouvé si ce n'est des informations vagues sur "nous avons des stocks prépositionnés" (combien de temps pour la distribution ?).

________________________________________________________
"Ce n'est pas en améliorant une absurdité que l'on prouve une certaine intelligence, c'est en la supprimant !"
Maréchal de Lattre de Tassigny.

"Dieu a créé l'homme à son image, Samuel Colt les a rendu égaux"
avatar
opexum
Membre

Masculin Nombre de messages : 63
Localisation : Derrière toi !!! ;)
Emploi : en 3/8
Loisirs : trouer du carton, nettoyer mes trouyauteuses et leurs faire à manger
Date d'inscription : 10/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par tarsonis le Mer 7 Mar 2018 - 18:54

Salut à tous !

Une info relevée par nos amis du Forum Instinct De Survie (instinct-de-survie.forumgratuit.org) et qui ravira les lecteurs belges clind'oeil

Plan de sécurité nucléaire: des pastilles d'iode disponibles gratuitement dès ce mardi

C'est dès ce mardi que les pharmacies du pays [la Belgique] pourront distribuer gratuitement des pastilles d'iode à tout client qui en demandera, conformément au nouveau plan de sécurité nucléaire du ministre de l'Intérieur Jan Jambon. 


L'information, diffusée lundi par divers médias et révélée par Sudpresse le 27 février dernier, a été confirmée au cabinet du ministre.
[...]


Les habitants d'une zone à risque doivent déjà en avoir chez eux, mais pour le reste du pays, la recommandation ne vaut que pour les enfants, les femmes enceintes, celles qui allaitent et les responsables de crèches, d'écoles et autres.


Mais dès mardi, les pharmaciens pourront aussi distribuer gratuitement les tablettes aux personnes qui n'appartiennent pas à ces groupes-cibles et en font la demande. C'est en effet ce mardi que paraît au Moniteur le nouveau plan de sécurité nucléaire, qui a étendu le rayon de distribution à 100 kilomètres autour des centrales nucléaires, ce qui revient à couvrir l'ensemble du territoire.

M. Jambon et la ministre de la Santé Maggie De Block présenteront mardi une campagne d'information à ce propos. Les pharmaciens de cette zone seront notamment amenés à informer la population que la pilule d'iode n'a pas d'utilité si l'on n'appartient pas à un groupe à risque.

Avez-vous votre pastille d'iode ?

Ça laisse songeur face à nos 10km autour des centrales.
Pour info, la zone couverte représente de visu à peu près la moitié de la France, dont Paris, Toulouse, Lyon, Montpellier, Strasbourg, etc... et de mémoire deux tiers de la population.


________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8585
Age : 31
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par Kyraly le Jeu 29 Mar 2018 - 10:47

Bonjour

A propos de nos amis Belges :
http://www.lavenir.net/cnt/dmf20180328_01147881/pilules-d-iode-les-autorites-auront-le-temps-de-communiquer-sur-le-moment-le-plus-approprie-pour-prendre-ces-pilules-si-besoin

Plusieurs députés ont pointé la confusion qui règne dans l’esprit d’une partie de la population concernant les fameuses pilules d’iode, et le moment précis où celles-ci doivent être prises pour saturer la thyroïde en cas d’accident nucléaire.

Le ministre de l’Intérieur a assuré ce mercredi que les autorités disposeraient du temps nécessaire pour recommander à temps à la population d’avaler des pilules d’iode en cas d’accident nucléaire en Belgique.
Interrogé ce mercredi, en sous-commission de la Sécurité nucléaire de la Chambre, sur le nouveau plan d’urgence d’application depuis le début de ce mois, Jan Jambon a expliqué que la radioactivité prenait un certain temps à se diffuser en pareille situation.
[...]
«Cela me semble absurde», a réagi Jambon. «Avant que la radioactivité ne sorte (en cas d’accident), cela prend un certain temps. Cela laisse donc le temps aux autorités de communiquer sur le moment le plus approprié pour prendre ces pilules. Il pourrait ainsi se dérouler douze heures avant que la radioactivité ne se propage vers l’extérieur», a-t-il assuré.
Cela me semble très optimiste de sa part...
avatar
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 1136
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par Jeff01 le Jeu 29 Mar 2018 - 10:58

Il pourrait ainsi se dérouler douze heures avant que la radioactivité ne se propage vers l’extérieur

Il utilise le conditionnel ... Donc oui il pourrait se dérouler 12 h, mais aussi seulement 1 ou 2 ...

Après, dans une logique basique, ceux qui sont suffisamment proche pour nécessiter une prise d'iode rapide auront d'autres soucis à se faire que le seul isotope de l'iode ...
avatar
Jeff01
Membre

Masculin Nombre de messages : 292
Age : 43
Date d'inscription : 23/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par opexum le Jeu 29 Mar 2018 - 11:31

Regarde les vents dominants de ta région, déjà cela te donnera le delais pour réagir.
Perso je suis à 45 km de blaye mais pas sous le vent donc j'aurai le temps de réagir et pas question de laisser mes gamins à l'école. Je déchargerai l'institutrice de leurs gestions.

________________________________________________________
"Ce n'est pas en améliorant une absurdité que l'on prouve une certaine intelligence, c'est en la supprimant !"
Maréchal de Lattre de Tassigny.

"Dieu a créé l'homme à son image, Samuel Colt les a rendu égaux"
avatar
opexum
Membre

Masculin Nombre de messages : 63
Localisation : Derrière toi !!! ;)
Emploi : en 3/8
Loisirs : trouer du carton, nettoyer mes trouyauteuses et leurs faire à manger
Date d'inscription : 10/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par Kyraly le Jeu 29 Mar 2018 - 20:52

Jeff01 a écrit:Il utilise le conditionnel ... Donc oui il pourrait se dérouler 12 h, mais aussi seulement 1 ou 2 ...
Certes, mais c'est un homme politique qui "rassure" ses concitoyens en utilisant le conditionnel.

genre "en fait, ca ne devrait pas péter, donc dormez tranquilles" ...
avatar
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 1136
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par tarsonis le Jeu 29 Mar 2018 - 21:17

Salut,
je ne sais pas si les propos se suivent logiquement ou s'il y a interprétation de ce qu'a dit le ministre car :
Plusieurs députés ont toutefois pointé la confusion qui règne dans l’esprit d’une partie de la population concernant ces pilules, et le moment précis où celles-ci doivent être prises pour saturer la thyroïde.
Un délai préalable de trois heures est ainsi évoqué par certains.
«Cela me semble absurde», a réagi Jambon. «Avant que la radioactivité ne sorte (en cas d’accident), cela prend un certain temps.

Il n'y a rien d'absurde, l'iode stable doit être métabolisé bien avant la présence d'iode radioactif; c'est pour cela que l'on compte plusieurs heures d'avance concernant la prise.
Puis, une fois que la thyroïde est saturée le problème est réglé. Donc s'il y a alerte, le conseil de prise d'iode risque de suivre dans la foulée...

Notons que la Belgique est dans une optique amha beaucoup plus simple que la France, car tous les citoyens ont eu accès gratuitement aux tablettes récemment.
Alors qu'en France, en dehors du maigre périmètre autour des centrales, il faudra compter à la fois sur l'alerte dans les temps et sur les réseaux de distribution à la population...

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8585
Age : 31
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par Kyraly le Jeu 29 Mar 2018 - 21:49

Les Belges ont un site sur le risque Nucléaire : http://www.risquenucleaire.be/ (cité dans l'article de l'avenir)

Une section concerne la prise d'iode : http://www.risquenucleaire.be/quand-les-prendre


En cas d'accident nucléaire, si de l’iode radioactif est libéré, les autorités compétentes peuvent vous recommander de prendre de l'iode stable (non radioactif). Votre thyroïde est ainsi saturée par de l'iode stable (environ 1000x la dose nécessaire quotidiennement au corps) afin d’éviter ainsi l’absorption d’iode radioactif par l’organisme.

Cependant, l'iode n'est qu'une des composantes possibles d’un nuage radioactif et n'est pas nécessairement libéré dans chaque situation d'urgence nucléaire et radiologique. Souvent, un accident est lié à une première phase pendant laquelle aucun rejet n'a encore eu lieu (phase de menace). Pendant cet espace-temps, l'exploitant tentera de garder le contrôle technique afin d'éviter ou de limiter un impact à l'extérieur du site.

Attention :

  • Lors d’un incident nucléaire, différentes matières radioactives peuvent être libérées. L’iode stable n’est utile qu’en cas de libération d’iode radioactif (substance inodore et incolore, détectable uniquement avec des appareils de mesure spécifiques).

  • La prise de comprimés d’iode ne doit pas s’effectuer de votre propre initiative mais uniquement sur recommandation expresse des autorités compétentes. En effet, l’ingestion d’iode stable n’est efficace que dans un laps de temps bien précis, indiqué par des experts.

  • Suivez toujours la recommandation de mise à l’abri (toujours efficace et qui prime sur la prise d’iode si vous n’avez pas de comprimés chez vous).


La dose de comprimés est administrée en fonction de l’âge. Plus la personne est jeune, plus il est important de se protéger contre les effets négatifs de l’iode radioactif.
Les comprimés d’iode stable vous protègent pendant au moins 24h. Même en cas d’accident nucléaire grave, il y a de fortes chances que vous ne deviez prendre la dose recommandée qu'une seule fois. Evidemment vous devez rester chez vous, fermer les portes et fenêtres et ne pas vous exposer inutilement à des particules radioactives.

les données de l'image ne sont pas sourcées, dommage...
avatar
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 1136
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par tarsonis le Ven 30 Mar 2018 - 9:04

Salut,
si cela peut t'intéresser, il s'agit d'un graphique issu des études de David V. Becker (radiochimiste) et de Patrick Zanzonico (médecine, physique nuke) réalisées dans les années 90.
Ce qui est intéressant dans cette histoire, est que le propos a été très fortement réduit, car l'étude :
- parle d'exposition sous forme d'injection à l'instant 0.
- parle du pourcentage de dose évitée à la thyroïde (cad 100%, 80%, etc...), ce qui est un peu différent de l'efficacité.
- explique que l'effet protecteur persiste lors de l'administration simultanée stable/radioactif avant tout par l'effet de dilution de l'I-131 (administré en quantité de l'ordre de la centaine de Bq) face à la charge d'iode stable en centaine de mg.
- présente cette courbe comme étant représentative d'une population non-carencée en iode.

et enfin...l'axe des abscisses en heures a été sévèrement modifié !


En gros, il y a des tas de variables qui entrent en jeu, entre la spécificité individuelle, l'état carencé, la dose radioactive inhalée (vs injectée), la dose stable reçue, etc...

Il y a un topo de Radioprotection 2000 assez bien fait à ce sujet, qui inclut au passage l'histoire de la dose de maintien les jours suivants (15mg vs 100mg) :
https://www.researchgate.net/profile/Bernard_Le_Guen/publication/245276225_Pharmacocinetique_de_l%27iode_revue_des_connaissances_utiles_en_radioprotection_accidentelle/links/57cfff4f08ae83b374649599/Pharmacocinetique-de-liode-revue-des-connaissances-utiles-en-radioprotection-accidentelle.pdf

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8585
Age : 31
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par bricolo le Ven 30 Mar 2018 - 13:02

vous connaissez certainement  mon parcourt nucléaire polynésien
mais dernière visite chez un spécialiste de la thyroïde a été d'un comique!!!!! et une pompe a fric!!!!!!!!
le verdict pour faire court : RAS  TVB  ça fait 50€
donc j'ai changé de spécialistes
  j'ai pris Facebook pour les analyses  :teste d'iode      carence en iode sévère malgré une TSH normale????
 et gogole pour les médocs:   
4 gouttes de teinture d'iode tout les matins dans le petit déjeuner
résultat !je revis

tout ça pour vous dire que avoir de la teinture d'iode chez soi  c'est bien et faudrait que quelqu'un puisse calculer le bon dosage pour remplacer les bonbons d'iode

________________________________________________________
Very Happy fabrique une fusée pour aller sur le soleil __non suis pas fou :j'irais la nuit Laughing
avatar
bricolo
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 630
Age : 68
Localisation : RPLOB
Emploi : retraité a plein temps
Loisirs : tout ce qui est gratuit
Date d'inscription : 19/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par albertspetz le Ven 30 Mar 2018 - 14:18

Est-ce quelqu'un ayant de bonnes compétences médicales pourrait répondre à cette question :
- La teinture d'iode peut-elle remplacer avantageusement les comprimés d'iode, pour saturer la  thyroïde, dans le cas d'une fuite radioactive ? Et si oui, à quelle dose ?

albertspetz
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1736
Localisation : Sud Est
Date d'inscription : 14/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par tarsonis le Ven 30 Mar 2018 - 17:58

Salut,
j'ai évoqué le sujet plus haut dans le topic :
Bétadine iodée pour remplacer l'iodure de potassium

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8585
Age : 31
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par tarsonis le Jeu 12 Avr 2018 - 11:04

Salut à tous,
Juste pour signaler deux choses :
- la discussion du Bleu de Prusse pour traiter la contamination au Césium a été scindée vers ce sujet : [Stock + Fabrication] Bleu de Prusse (risque nucléaire) Césium et comprimés

- Mon post sur la fabrication du Bleu de Prusse est en cours de rédaction et ne devrait pas tarder à être publié.
En gros, pour 15-20E et un peu de chimie, il sera possible de fabriquer 25 doses de 2g de BP, soit la dose en première intention (ou encore 100 doses de 500mg)...ce qui est plutôt avantageux par rapport au Radiogardase qui contient 36 comprimés de 500mg pour environ 100E. clind'oeil

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8585
Age : 31
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stock + Fabrication] Iodure de potassium (risque nucléaire) comprimés d'iode

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum