Accoucher

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Accoucher

Message par Guudrath le Sam 18 Aoû 2007 - 14:02

Je n'ai rien trouver sur le net concernant l'accouchement d'urgence... On fait comme dans les westerns, du linge propre et de l'eau chaude ? cyclops

Guudrath
Membre

Masculin Nombre de messages : 46
Age : 36
Localisation : Agen, pour le moment
Emploi : Travailleur Social de l'administration pénitentiaire
Loisirs : lecture, peinture, musique, essentiellement et pour le moment...
Date d'inscription : 17/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://guudrath.skyblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accoucher

Message par Invité le Sam 18 Aoû 2007 - 14:36

Guudrath a écrit:Je n'ai rien trouver sur le net concernant l'accouchement d'urgence... On fait comme dans les westerns, du linge propre et de l'eau chaude ?
Linge bouillie dans de l'eau et eau chaude préalablement bouillie. Pour le reste... je ne sais pas... il doit y avoir un minimum de doc dans les manuels de secourisme non ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accoucher

Message par Telimectar le Sam 18 Aoû 2007 - 17:34

j'avoue, ça fait partie des problèmes capitaux en cas de complication, mais il me semble qu'il n'y ai rien à faire si un mioche se présente par le siège...
encore une fois, moi incapable de jouer le chirurgien...il faudra que chaque groupement humain trouve d'anciens chirurgiens ou sages femmes et retrouvant les anciens remèdes (plus de chimie pharmaceutique) et entre autre les anesthésiants ( mais à base de certaines plantes toxiques si mal utilisées :belladone, mandragore, jusquiame, pavot, datura etc. les anciennes pharmacopées conservent les compositions)

Encore une fois, ceux qui vivent seuls dans leur coin sont les plus vulnérables...

________________________________________________________
J'ai beaucoup étudié les philosophes et les chats. La sagesse des chats est infiniment supérieure.
Hippolyte Taine

Telimectar
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 728
Age : 34
Localisation : Haut Ariège
Emploi : Moujik
Loisirs : obéir au chat
Date d'inscription : 09/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://yomenie.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accoucher

Message par Invité le Sam 18 Aoû 2007 - 20:09

Telimectar a écrit:il faudra que chaque groupement humain trouve d'anciens chirurgiens ou sages femmes et retrouvant les anciens remèdes (plus de chimie pharmaceutique) et entre autre les anesthésiants ( mais à base de certaines plantes toxiques si mal utilisées :belladone, mandragore, jusquiame, pavot, datura etc. les anciennes pharmacopées conservent les compositions)
Ce qui ne sera pas chose aisée vu que la biodiversité européenne s'est considérablement appauvrie au cours du siècle dernier. La hollande a, par exemple, perdue les 2/3 de sa diversité végétale... Et même sans celà, il en faudra du temps pour que l'Homme reprenne le contact avec la Nature. Il y'a quelques jours, j'ai été effaré de voir que des amis ne savaient pas reconnaître une feuille de châtaigner ou de chêne. Et à propos des animaux cette fois, J'ai même entendu un collègue affirmer sans sourciller que les chauves-souris sont des insectes... wacko

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accoucher

Message par geispe le Sam 18 Aoû 2007 - 20:48

pourquoi accouchement "d'urgence" ?
on a réussi à accoucher sans que la plupart n'aient d'hôpital trois étoiles et sommes arrivés à six milliards... alors j'ai pas trop d'inquiétude de ce côté là...

________________________________________________________
http://rythmescycleshumains.blogspot.com/
http://monotarcie.blogspot.com/

geispe
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 642
Age : 69
Localisation : alsace
Emploi : retraité
Date d'inscription : 07/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accoucher

Message par Invité le Sam 18 Aoû 2007 - 20:58

geispe a écrit:on a réussi à accoucher sans que la plupart n'aient d'hôpital trois étoiles et sommes arrivés à six milliards... alors j'ai pas trop d'inquiétude de ce côté là...
Mais sans les connaissances actuelles, avec les accouchements "à l'ancienne" combien de femmes sont mortes en couches ? Combien d'enfants sont morts du fait de manque de connaissances des accoucheurs ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accoucher

Message par geispe le Sam 18 Aoû 2007 - 21:02

nous avons bien plus de connaissances qu'ils n'en avaient à l'époque, et cela nous sera certainement très utile. ce qui va nous manquer c'est la technologie.
c'est dur mais je pense qu'il va y avoir une sélection en faveur des femmes qui peuvent accoucher sans problème... je ne vois pas bien d'autre scénario en cas de disparition de la chirurgie moderne...
je suppose que plus tard on retrouvera là aussi un savoir-faire et un mode de vie pour éviter bien des accidents...

________________________________________________________
http://rythmescycleshumains.blogspot.com/
http://monotarcie.blogspot.com/

geispe
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 642
Age : 69
Localisation : alsace
Emploi : retraité
Date d'inscription : 07/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accoucher

Message par Invité le Sam 18 Aoû 2007 - 21:19

geispe a écrit:nous avons bien plus de connaissances qu'ils n'en avaient à l'époque, et cela nous sera certainement très utile. ce qui va nous manquer c'est la technologie.
Qui ? Les médecins ? A part, les médecins, nous autres devons avoir moins de connaissances sur l'art de réaliser un accouchement que les sages femmes du moyen-âge.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accoucher

Message par geispe le Sam 18 Aoû 2007 - 22:00

mouais... çà c'est vrai, après tout...

________________________________________________________
http://rythmescycleshumains.blogspot.com/
http://monotarcie.blogspot.com/

geispe
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 642
Age : 69
Localisation : alsace
Emploi : retraité
Date d'inscription : 07/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accoucher

Message par supermaman91 le Mar 13 Nov 2007 - 17:35

perso là où j'habite accoucher à l'hôpital ou à la maison c'est pareil pour ma 2ème fille j'ai beaucoup marcher pour faire descendre le bébé car je fait 1.50m et le bébé prévu +3.7kg puis quand les contractions ne me permettaient plus de marcher je me suis allongée sur le côté (çà évite les dechirures) quand j'ai senti le moment venu j'ai appelé la sage femme qui m'a dit la tête est déjà sortie j'ai plus qu'à receptionner
resultat un accouchement sans peridurale (douloureux mais pas insurmontable) sans déchirure et un bébé à terme de 3.810kg nourris exclusivement au sein pendant 6 mois (après boulot donc pas possible)

supermaman91
Membre

Féminin Nombre de messages : 14
Age : 36
Localisation : 91
Emploi : esthéticienne
Date d'inscription : 08/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accoucher

Message par Invité le Mar 13 Nov 2007 - 18:54

supermaman91 a écrit:resultat un accouchement sans peridurale (douloureux mais pas insurmontable) sans déchirure et un bébé à terme de 3.810kg nourris exclusivement au sein pendant 6 mois (après boulot donc pas possible)
Ok... mais là nous avons à faire à un accouchement idéal... Autrefois, beaucoup de femmes mourraient en couche... Sans connaissances du déroulement d'un accouchement, des problèmes possibles, et sans la phytothérapie qu'avait nos ancêtres, l'on se retrouverait avec une hécatombe...Neutral

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accoucher

Message par geispe le Mar 13 Nov 2007 - 20:50

çà me semble risqué de dire "beaucoup de femmes" mourraient en couche ?
je pense que ce n'est pas la phytothérapie qui va faire bien se dérouler un accouchement mais plutôt le bon état et la bonne forme physique de la future maman...
d'ailleurs l'explosition démographique humaine ne date pas de l'accouchement moderne... de de bien avant...

________________________________________________________
http://rythmescycleshumains.blogspot.com/
http://monotarcie.blogspot.com/

geispe
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 642
Age : 69
Localisation : alsace
Emploi : retraité
Date d'inscription : 07/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accoucher

Message par Invité le Mar 13 Nov 2007 - 21:04

geispe a écrit:çà me semble risqué de dire "beaucoup de femmes" mourraient en couche ?
Ce n'est pas du risque...

geispe a écrit:je pense que ce n'est pas la phytothérapie qui va faire bien se dérouler un accouchement mais plutôt le bon état et la bonne forme physique de la future maman...
Ce que j'appelle phytothérapie c'est avant tout la médecine naturelle (essentiellement à base de plantes) qui aidera une femme a récupérer, à cicatriser, à ne pas avoir d'infections en cas de problèmes... L'aspirine n'a été découverte par nos sociétés que récemment... mais il était déja utilisé durant la préhistoire dans des décoctions, des pâtes à mâcher et autres, à base d'écorce de saule (d'où le nom d'acide salicylique)... On a retrouvé de semblable pâte sur Ötzie, la "momie" des glaces alpines.

geispe a écrit:d'ailleurs l'explosition démographique humaine ne date pas de l'accouchement moderne... de de bien avant...
L' "explosion" démographique du néolithique par exemple n'a aucun rapport avec l'explosion démographique de ces 150 dernières années... L'explosion du néolithique a été lente et s'est déroulée sur des dizaines de siècles... les conditions de vie alimentaire et de concentrations humaines se sont alors améliorées... mais certainement pas les conditions sanitaires qui elles se seraient plutôt déteriorées (entre autre du fait de la promuscuité humaines et animales qui n'existent pas chez les chasseurs-cueilleurs).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accoucher

Message par Rammstein le Mer 14 Nov 2007 - 11:41

Un ouvrage en anglais dans la lignée des "No Doctor" et "No Dentist" est disponible gratuitement sur le net en téléchargement :

http://www.hesperian.org/publications_download_midwives.php

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4997
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Accoucher

Message par Tikipirate le Dim 3 Avr 2011 - 13:11

Accouchement inopiné, sans
système de support



(Hôpital inaccessible ou non
fonctionnel)



Matériel (suivi d’une * signifie « si possible)

-
Savon (lavage des mains), ou mieux
Bétadine dermique ou moussante*.

-
2 serviettes éponge propre et
chaude

-
Clamp de Barr (ou de quoi clamper
le cordon – ficelle…)

-
Ciseaux propre (bouilli ou passés
sous le feu pour stériliser au maximum)


-
Bonnet pour le nouveau-né (en
laine ou une grosse chaussette de laine)

- Kit de suture (avec fils résorbables - de type 2:0, 0, 3:0)



Risque pour la mère : hémorragie


Risque pour le bébé : hypothermie entrainant hypoglycémie majeure


Je vais me contenter dans ce post de donner quelques conseils afin de
se préparer au mieux à un accouchement
qui surviendrait de façon inopinée, sans aide médicale, dans un contexte
d’effondrement du système de santé (hôpital inaccessible, sans personnel etc…)


Ceci n’est en aucun cas une méthode pour accoucher seule à la maison
dans le contexte actuel d’accès aisé au soin. Je préconise tant que c’est
possible un suivi et un accouchement entouré de personnes compétentes dans un
milieu médical.



Je rappelle tout de même que cela fait moins d’un siècle que les femmes
accouchent en milieu médical. Avant elles accouchaient à domicile.
L’accouchement avec aide médicale a permis une diminution de la morbidité et
mortalité maternelle et néonatale.


Plusieurs critères sont à prendre en compte :

-
Si c’est un premier (primipare) ou
si la femme a déjà accouché (multipare) : L’accouchement d’une multipare
est statistiquement plus rapide et plus facile que celui d’une primipare.

-
la grossesse a été suivie puis effondrement du système de soin juste
avant l’accouchement ou la grossesse n’a pas été suivie en raison d’un
effondrement préalable : Le suivi permet justement de dépister ou
surveiller des pathologies entrainant une conduite à tenir particulière
pendant, avant, et après l’accouchement.


En cas d’effondrement du système de santé, pendant la grossesse, il
faudra mener une vie normale, manger équilibré, suivre des règles
hygiéno-diététiques habituelles (Eviter le contact avec les chats, bien laver
la nourriture souillées de terre, se laver les mains etc…). Préférez également
la position accroupie (aide le périnée à s’assouplir dans le temps, diminue le
risque de déchirure)


Dans un contexte de survie, sans système de soin, il y a une part d’angoisse supplémentaire, et
je pense que le papa devrait prévoir d’être aidé d’une tierce personne de
confiance et compétente pour aider sa femme à accoucher (si c’est possible un
professionnel médical à proximité ou une femme ayant de l’expérience dans ce
domaine).


Comment reconnaître le début du travail ? Les contractions seront
douloureuses et régulières (toutes les 5 minutes) avec +/- une rupture de la
poche des eaux (il peux y avoir une rupture de la poche des eaux sans
contractions, le travail se déclenchera dans les heures qui viennent)


Le mécanisme de l’accouchement est simple. L’utérus avec ses
contractions « pousse » le bébé vers la sortie, ce qui provoque la
rupture de la poche des eaux puis la dilatation du col. Il y a 3 phases :
Dilatation, Expulsion, Délivrance.


Ce qu’il est primordial de faire, surtout dans un contexte de survie
c’est de rassurer la femme qui accouche, rester près d’elle, qu’elle ne se
sente pas abandonnée.


Durant le travail, il faudra que la femme garde de la mobilité
(mouvement de bassin, position debout, marche, 4 pattes), respirer calmement et
profondément durant la douleur, cela permet de se concentrer sur le souffle, et
de mieux oxygéner le foetus (respirer comme un chien peut fatiguer énormément
et diminuer l’oxygénation de foetus). Cette phase peux durer plusieurs heures
(dilatation).


A un moment donné viendra l’envi de pousser : c’est la phase
d’expulsion. A ce moment il est préférable d’aller dans un endroit avec une
bonne température ambiante pour prévenir l’hypothermie du nouveau-né. La
poussée est efficace lors de la contraction (multiplication des forces). Il
faudra la guider lui dire de pousser longtemps soit en gardant l’air (comme une
apnée – le plus efficace chez une primipare) soit pousser un soufflant l’air
comme dans une petite paille). Ne pas
s’embêter, il faut pousser comme lorsqu’on est constipé.


Le mieux est de laisser la femme choisir la position d’expulsion. Les
meilleures positions sont :

- accroupie (hyperfexion des jambes)

- 4 pattes (diminution de la douleur dans les reins, bon positionnement
du fœtus)

- En décubitus latéral avec la jambe supérieure hyperfléchie


Ces positions nécessitent surtout une bonne poussée. Il n’y a que la
position gynécologique (a l’origine faite pour faciliter le travail des
accoucheurs depuis le siècle dernier) qui nécessite des manœuvres.


Petit à petit vous verrez le haut du crâne avancer. Continuer de
l’encourager en maintenant d’une main l’avancée de la tête afin de préserver le
périnée d’une déchirure lors de l’ampliation (orifice vulvaire qui s’agrandi
sous l’effet de la poussée).


Selon la position d’accouchement il y a des manœuvres ou non a faire.
Je ne vais pas rentrer dans les détails. Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’un
fœtus dans un bassin maternel c’est un peut comme une vis dans un écrou. IL NE
FAUT JAMAIS TIRER SUR LA TETE. Si jamais ça coince le mieux est de réaliser des
mouvements de ROTATION et d’ABAISSEMENT du fœtus dans un axe allant du nombril de la mère au sacrum
(je ne sais pas si j’arriverai à me faire comprendre !)


Une fois le bébé sorti, ne pas paniquer : il peut mettre 1 minute
à crier – le temps de s’accommoder à son nouvel environnement. Il faut
rapidement le sécher (il passe d’un bain
à 37°c à la température ambiante !). Un nouveau-né doit crier, être
tonique, rose (sauf les extrémités qui sont toujours une peu cyanosées-mauves).
Dans 95% des cas, le bébé crie dès sa naissance.


Le mieux sera de préparer 2 serviettes
chaudes (laissées près d’une source de chaleur sans les faire
bruler !). Sécher entièrement le corps du bébé (même dans les plis) car
l’hypothermie est un des principaux risques du nouveau-né. Attention !! Ne
pas essayer d’enlever la substance blanche (comme du beurre) car elle est
protectrice pour sa peau.


En profiter pour essuyer sa bouche et éventuellement enlever du liquide
ou des glaires pour l’aider à respirer. Sécher le bébé aura comme effet de le
stimuler.


Vous pourrez également contrôler son battement cardiaque en pinçant son
cordon (rythme normal égal à un rythme de musique techno !). Si il vous
paraît trop bas, continuer de le stimuler en le séchant.


Après fois cette période d’adaptation à la vie extra-utérine, placer le
bébé en peau-à-peau contre le buste de
la maman en prenant soin de dégager son nez (le nouveau-né ne respirer que par
le nez) et recouvrez-le de la deuxième serviette chaude et surtout d’un bonnet
(confectionné bien avant la naissance soit en laine, soit une grosse
chaussette de laine). Le nouveau-né perdant 90% de sa chaleur par la tête.


Vous pourrez tranquillement procéder à la 3ème phase de
l’accouchement : Clampage du cordon et la délivrance du placenta : le
mieux est de disposer d’un clamp de barr. Dans une situation de survie, il
reste la ficelle (en faisant un nœud bien serré pour éviter tout risque
d’hémorragie du nouveau-né par son cordon).


Placer le clamp à 3-4 cm de la base du nombril. Clamper également le
coté maternel/placentaire du cordon
(avec la ficelle) puis coupez le cordon à l’aide d’un ciseau stérilisé (passé
sous le feu ou bouilli) entre les 2 clamps. Puis désinfectez le cordon
(section, et base du nombril – à faire régulièrement).


La délivrance naturelle du placenta se fait dans les 30 minutes qui
suivent l’accouchement. Si ça ne vient pas, demander de pousser en
« guidant » le placenta avec le cordon. (Traction sans être bourrin,
avec une force égale à la force de retenue, toujours dans l’axe
ombilico-coccigien).


Une fois sortie, assurez-vous qu’il ne manque pas un bout et massez
l’utérus. Après l’accouchement l’utérus se rétracte et sa palpation sous l’ombilic doit faire
penser à une boule de bois de la taille d’un pamplemousse. Si il vous
paraît mou continuer de masser. Le saignement après un accouchement est normal,
mais ne doit pas excéder un demi-litre. L’hémorragie du post-partum est la plus
grande raison de décès maternel dans le monde, et elle survient lorsque
l’utérus reste mou.


Si il y a une déchirure périnéale, faites des points à l’aide d’un kit
de suture (tout bon survivaliste en a un !) et essayez de vous procurer de
la xylocaïne en spray (anesthésiant). Les déchirures à l’intérieur du vagin qui
ne saignent pas peuvent être laissées (tissu qui cicatrise très bien seul). Si
ça saigne, faites des points simples ou mieux en « X ». Les soins de
la cicatrice se feront avec du savon normal, et surtout en séchant bien en
tamponnant (Si le milieu est humide, ça massère et ça s’infecte).


Une fois le travail de chirurgien accompli, aider le nouveau-né pour la
mise au sein. L’allaitement maternel (minimum 6 mois - OMS) est bien sûr la
seule alimentation possible dans les situations de survie. Dans les jours qui
suivent mettre le bébé au sein régulièrement pour stimuler la lactation et
prévenir tout risque d’hypoglycémie. Le mieux est de faciliter la proximité
entre la maman et son bébé. Confectionnez une écharpe de portage (à la manière
des africaines).


Malheureusement en cas d’effondrement des systèmes de support (accès au
soin) il est évident qu’il y aura une augmentation de la mortalité maternelle
et néonatale : tant qu’on peut, profitons de notre système se soin.


Voilà ! J’espère que ce post vous sera utile pour préparer d’un point de vue matériel et chronologie à
un accouchement dans un contexte de survie.


Tikipirate
Membre

Masculin Nombre de messages : 6
Localisation : Cote Atlantique
Date d'inscription : 24/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accoucher

Message par Semper le Dim 3 Avr 2011 - 13:30

Bravo et Merci pour ce sujet très important.

Etant loin de la maternité la plus proche, je m'étais documenté, et avais un "peu "angoissé a l'idée de faire ces "gestes" primordiaux sans l'assistance d'un pro...

pouce

Semper
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 1759
Date d'inscription : 13/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accoucher

Message par opaline le Dim 3 Avr 2011 - 14:13

merci Tikipirate pour ce résumé complet et synthétique Very Happy

j'ajouterai que
->le démarrage de l'allaitement maternel après l'accouchement aide à la délivrance et aide surtout à la rétractation de l'utérus, à l'arrêt des saignements dans les jours qui suivent.....

-> l'hygiène autour de la parturiente doit être la meilleure possible.

-> son alimentation pendant le travail est possible, du moins de l'eau pour qu'elle s'hydrate, si elle ne peut prendre autre chose.
Après l'accouchement, il faut privilégier les aliments galactogènes et riches en fer, afin de l'aider à allaiter son enfant et à rapidement recouvrer son taux de fer. ( c'est comme le bonnet de laine, on peut le prévoir assez tôt )
mais on pourra en parler sur un autre topic.

une des seules impossibilités de l'allaitement est le SIDA, qui augmente les risques de contamination mère enfant ...

________________________________________________________
projets : passage en mode furtif. EDC et BOV familial, en cours toujours...
monastère de Minsk
miserere
agni partene

opaline
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 777
Localisation : dans le coin en bas
Emploi : A quoi j'emploie mon temps? Mais vous êtes bien curieux...
Date d'inscription : 06/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accoucher

Message par Ash le Dim 3 Avr 2011 - 16:35

Sujet intéressant s'il en est mais... c'est un copier-coller d'où?

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accoucher

Message par Laure le Lun 4 Avr 2011 - 14:00

Retour d'expérience après un suivi et un accouchement réalisé par une sage-femme pratiquant des accouchements avec des interventions minimalistes :

Ma fille n'a pas crié à la naissance. Elle était calme, respirait tranquillement et observait avec curiosité ce qu'il se passait autour d'elle.
Dixit la sage femme, faire crier un bébé, ca rassure surtout les gens présents, mais le bébé, s'il respire bien, n'en a pas besoin.

Je rajoute aussi, si le bébé n'est pas aspiré au niveau du nez, il est normal que dans les heures qui suivent sa naissance il vomisse : il se débarrasse du mucus qui lui encombre l'estomac.

________________________________________________________
Fight against TINA

Laure
Membre

Féminin Nombre de messages : 22
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 15/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accoucher

Message par serilynpayne le Lun 4 Avr 2011 - 15:26

2 fois aux pompiers, dans le VASB(V) . Expérience inoubliable (et sans toubib !). C'était des multipares , elles nous ont bien aidées .
Pour info, après la naissance faut un deuxième VSAV (donc ambulance rouge pour les profanes) pour le BB. Donc la mère est séparée de l'enfant (je sais pas si c'est toujours en vigueur ça ...)

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accoucher

Message par erik34 le Mer 6 Avr 2011 - 1:18

Attention a la xylocaine en cas de surdosage l uterus risque de ne pas se recontracter en effet la xylocaine peut entrainer une perte de tonus musculaire

erik34
Membre

Masculin Nombre de messages : 12
Age : 46
Localisation : campagne
Emploi : paramedical
Loisirs : chasse rando informatique systeme D
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accoucher

Message par Tikipirate le Jeu 7 Avr 2011 - 9:51

Ce n'est pas un copier/coller, je l'ai écris selon mon expérience professionnelle (et également qlq accouchements réalisés ou déjà faits sur des sorties SMUR) Smile

Tikipirate
Membre

Masculin Nombre de messages : 6
Localisation : Cote Atlantique
Date d'inscription : 24/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accoucher

Message par Koyoko le Jeu 14 Avr 2011 - 9:47

Merci Tikipirate pour les infos... "Simple" mais avec les points techniques, bref, nickel.

Si la mortalité a baissé avec la médicalisation, je dirais qu'elle a surtout baissé avec l'eau courante et les savons/désinfectants. Aujourd'hui, la France est à la traîne d'un point de vue mortalité mère/enfant. Neutral Pourquoi? Trop de stress dues au manipulations invasives inutiles lors des accouchements... (tout déclenché au cytotek, péridurale -> la femme ne sent plus ses efforts, position incompatible avec un accouchement normal, etc etc...)

Personnellement, j'avais déjà prévu pour mon premier petit de faire ça à la maison, avec l'assistance d'une sage-femme: dans ma famille on accouche facilement (malgré certains TOUT PETITS gabarits) Je suis à la limite de l'hémophilie (d'après les mesures) mais jamais je ne me suis "vidée" de mon sang (et pourtant je me suis bien coupée à plusieurs reprises...) Tout ça fait que j'ai plutôt confiance en mon corps pour gérer cette situation, accompagné si possible.

Enfin pour moi, une naissance non médicalisée n'est pas forcément pire qu'une naissance en hôpital (bien au contraire), mais il faut avoir la préparation pour: équipement (il faut pouvoir désinfecter le cordon, réchauffer le petit et la maman...), endroit calme et rassurant (quoi de plus rassurant que sa propre maison?), et évidemment un accompagnement qui rassure (multipare "expérimentée", sage-femme...)

Pour ce qui est de la mortalité, on ne sait pas ce que donneraient des conditions d'hygiène aussi parfaitement respectées que possible en accouchement à domicile.
Pour ce qui est des hémorragies, malheureusement, il y a peu de choses (j'imagine) qu'on puisse faire dans ce cas... Sad

Koyoko
Membre

Nombre de messages : 88
Age : 30
Localisation : Centre
Loisirs : dessin, lecture, nature, cuisine, tir
Date d'inscription : 17/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://rock-berry.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accoucher

Message par Alfgard le Mar 13 Sep 2011 - 14:10

Koyoko a écrit:Merci Tikipirate pour les infos... "Simple" mais avec les points techniques, bref, nickel.

Si la mortalité a baissé avec la médicalisation, je dirais qu'elle a surtout baissé avec l'eau courante et les savons/désinfectants. Aujourd'hui, la France est à la traîne d'un point de vue mortalité mère/enfant. Neutral Pourquoi? Trop de stress dues au manipulations invasives inutiles lors des accouchements... (tout déclenché au cytotek, péridurale -> la femme ne sent plus ses efforts, position incompatible avec un accouchement normal, etc etc...)

Tu as tout à fait raison, 80% d'accouchements normaux et pourtant, un taux de césariennes, de péridurales(néfastes pour le bon déroulement de l'accouchement), d'ocytocine synthétique, d'épisiotomie, TROP élevé ! On est TRES mal noté par l'OMS à ce niveau-là !!!

Alfgard
Membre

Féminin Nombre de messages : 256
Localisation : Normandie Occidentale
Date d'inscription : 09/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://survivalwomen.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Réponse au sujet "accoucher"

Message par Galipette le Ven 20 Jan 2012 - 13:07

http://www.le-projet-olduvai.com/t927-accoucher

J'ai fait 2 ans de recherches sur le sujet car j'ai souhaité faire naitre mes enfants sans aucune assistance. Le principal obstacle a la naissance "naturelle" est d'ordre psychologique. Nous sommes dans notre société englués dans des croyances diverses autour de l'accouchement.
Pour être en mesure de donner la vie, il faut en général arriver à se déconnecter de ses acquis sociétaux pour pouvoir se replonger dans nos instincts. La première chose à savoir est que pour accoucher, il ne faut RIEN savoir. Tous les mammifères SAVENT écouter leur corps à ce moment.
C'est la phase la plus compliquée car si vous avez une femme qui panique à l'idée d'être sans assistance médicale, la première chose à faire est de la rassurer sur ses capacités, lui dire que son corps sait le faire et qu'elle doit simplement "s'abandonner" à ses ressentis.

Une naissance peut être trèèèès long pour une primipare, parfois 3 jours de contractions, ce n'est pas inquiétant. A partir de la rupture de la poche des eaux, le travail s'accélère. Si du liquide coloré s'écoule, c'est que le nourrisson a fait sa première défécation dans le liquide amniotique, il est alors souhaitable que les choses aillent au plus vite et pour ce, que la femme marche le plus possible pour faire descendre bébé et accélérer l'ouverture du col.

Il arrive un moment où la douleur et la fatigue nous amènent dans ce qu'on appelle la phase de désespérance, c'est un moment où la femme va souvent dire qu'elle ne peut pas, qu'elle n'y arrivera pas, que c'est trop dur, qu'elle arrête tout et qu'on voit ça plus tard... C'est que la fin du travail est proche et cet abandon de tout contrôle est très bon signe.

Sans échographie, on ne connait pas la position du nourisson et c'est tant mieux car quoi qu'il arrive, une naissance en siège ou une position frontale sont parfaitement possibles par voie basse.
Ce qu'il est indispensable de faire, c'est de rester discret vis à vis de la femme qui a besoin de "partir" dans cet état de transe qui la fera chanter, crier, danser...Le basculement du bassin, les mouvements qu'elle peut faire participent à l'ouverture de son corps.
Oubliez impérativement qu'on doit adopter telle ou telle position pour le travail ou l'expulsion. La position allongée a été de mise pour le confort des médecins mais va à l'encontre des instincts, de la réduction de la douleur et de la descente du bébé. Les positions les plus fréquentes quand on s'écoute sont à quatre pattes, à genoux ou accroupie, parfois allongée sur le côté. Afin de réduire un peu la pression des contractions, on peut sans hésiter aller dans l'eau qui est vraiment un bon remède ou s'appuyer sur quelque chose afin de soulager le bassin.

Ce sont les contractions qui feront sortir le bébé, en général très instinctivement. Les poussées volontaires ont encore une fois été mises en place dans le cas de naissances perturbées par la médicalisation (péridurale, position imposée, infraction dans la "bulle instintive"....) Il n'est pas interdit de pousser si la femme en ressent le besoin mais ça ne doit pas être imposé car cela augmente les risques de déchirement.
Si l'expulsion semble longue, une position verticale (si ce n'est pas déjà le cas) facilitera les choses.

Une fois le bébé sorti, déroulez le cordon si il est enroulé autour du cou, sans empressement. Il ne l'etouffe pas mais assure la transition de fourniture d'oxygène avec les premières respirations. Si la respiration a du mal à s'établir, ses voies sont probablement obstruées par des glaires. La solution moderne est de les aspirer avec un petit appareil, on peut se contenter d'un petit tuyau, la solution ancienne était de tenir le bébé par les jambes tête en bas et de donner un petit choc sur les fesses pour tenter de faire expulser ces glaires.
Pour couper le cordon (qui n'est pas une nécessité absolue), on laisse une distance importante, 15, 20 cm. C'est moins esthétique durant quelques jours jusqu'à ce qu'il sèche et tombe mais plus le cordon est coupé loin du nombril, plus on limite le risque d'infection. Avant de couper de préférence avec un outil stérilisé, on peut clamper des deux côtés, c'est à dire couper la circulation avec soit des pinces, soit simplement un bout de laine qu'on noue très fort. Le seul but est d'éviter de mettre du sang partout.

Le bébé doit têter le plus rapidement possible. Son réflex est de grimper naturellement sur le ventre de sa mère pour y trouver les seins (pour peu qu'on le laisse faire, mais que la nature est bien faite!)

L'allaitement n'est pas toujours simple, il faut veiller à ce que l'enfant prenne bien tout le téton dans sa bouche pour créer une succion et non seulement le bout de peau. La glande mammaire doit être aspirée. C'est une sensation surprenante pour une nouvelle mère, parfois douloureuse au début.
La tétée, en provoquant des contractions, facilite l'expulsion du placenta, qui se fait en général dans l'heure qui suit la naissance, parfois un peu plus. Il sera nécessaire de vérifier que le placenta est complet, c'est à dire qu'il a la forme d'une grande poche avec une ouverture où le bébé est passé. S'il manque des morceaux, il sera préférable pour éviter des hémorragies d'aller les chercher avec des gants dans le ventre de la mère. Technique fort peu sympathique mais rarement nécessaire qui consiste à enfouir sa main et à aller gratter doucement dans l'utérus pour en décoller les morceaux.
Des petites déchirures vaginales n'ont pas besoin d'être recousues. Avec les écoulements d'après naissance, le milieu humide est tout à fait favorable à une cicatrisation naturelle. Il en sera différemment si la déchirure atteint l'anus mais c'est très rare en naissance "respectée".

Sans technologies médicales, les prématurés, les pathologies seront problématiques, il faudra simplement si je puis dire accepter.
Mais je voudrais vraiment attirer l'attention sur le fait qu'aujourd'hui, beaucoup de femmes estiment qu'elles seraient mortes en couche sans intervention médicale alors même que les pathologies qu'elles ont eu ont été provoquées par la médecine, par des actes iatrogènes. Le nombre de césariennes injustifiées est impressionnant, par convenance ou pour des "déclenchements" de confort qui s'avèrent inefficaces. On joue à l'apprenti sorcier avec telle dose d'hormone pour des contractions, d'autres pour les empêcher, des décollements de membrane... On déresponsabilise les femmes, en artificialisant tout mais la mortalité ne baisse plus depuis plusieurs décennies malgré les avancées médicales.

La puissance, la douleur de l'accouchement est quelque chose d'une intensité dévastatrice, qui effraie souvent les mères et surtout l'entourage mais qui est normal.

Galipette
Membre

Féminin Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 01/05/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum