Sécheresse en Californie

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Sécheresse en Californie

Message par troisgriffes le Mer 15 Juil 2015 - 22:38

Voici un article bien complet du New York Times sur les incendies en Californie.
Les américains n'ayant pas encore adopté le français comme langue officielle,le texte est en anglais évidement,dsl.
Les cartes et diagrammes montrent bien l'augmentation du nombre d'incendies et du cout de la lutte contre ceux-ci.

Ainsi que l'explosion du nombre d'arbres morts à cause de la sécheresse:
"Last summer, officials recorded 110,000 tree deaths in that area of California.
When they returned to the same area this spring, they recorded 2.3 million tree deaths. In all, they identified 12.5 million dead trees in a million acres of California land."

Et il y a en plus de belles photographies. cheers
Je trouve celle-ci assez édifiante pour illustrer la sécheresse:


http://www.nytimes.com/interactive/2015/07/15/us/california-fire-season-drought.html?_r=0

Aussi non,le niveau des réservoirs Californiens est tombé à 48,35%

http://cdec.water.ca.gov/cgi-progs/reservoirs/RES
.
avatar
troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2423
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sécheresse en Californie

Message par Kerkallog le Mer 15 Juil 2015 - 23:17

...pour compléter: égoïsmes,fraudes,excès,pollutions & consternation!!! DDF

"Dans la petite commune de Rancho Santa Fe, où vivent les riches Californiens, les habitants refusent de se rationner en eau pour endiguer la sécheresse qui frappe le plus grand état américain.



Pas de solidarité. "Nous payons suffisamment d'impôts locaux, pour pouvoir légitimement consommer autant d'eau que nous le désirons". Alors qu'une sécheresse sans précédent frappe la Californie et que les grandes aires urbaines et les exploitations agricoles sont rationnées sur leur consommation d'eau depuis le mois d'avril, Steve Yuhas, l'un des résidents de la richissime commune de Rancho Santa Fe, ne voit pas pourquoi il devrait se limiter. Et il n'est pas le seul, nombre de ses voisins partagent son point de vue, comme le rapporte le Washington Post  "

http://www.europe1.fr/international/californie-en-pleine-secheresse-les-riches-refusent-de-se-rationner-1356670


"...C'est un paradoxe: "nous vivons sans eau dans un pays riche", déplore sa voisine Laura Garcia. Née au Mexique, elle se souvient que quand elle était petite et vivait dans un petit village près de Gualdalajara, elle devait parfois porter de l'eau sur plus d'un kilomètre jusqu'à chez elle. Aujourd'hui, même le plus petit bourg de son pays natal a l'eau courante, assure-t-elle. Elle n'a ainsi pas osé raconter à sa famille au Mexique ce qui se passe chez elle: "Ils me diraient mais reviens, qu'est-ce que tu fais là!".
"C'est un cauchemar", lâche Servando Quintanilla, le propriétaire des maisons de Maria et Laura. Pour cet ancien travailleur agricole, aujourd'hui retraité, l'assèchement de son puits est un désastre financier.
Il ne peut plus facturer de loyers à ses locataires, la valeur de son investissement - 200.000 dollars - s'est effondrée. Ses seules options sont de creuser un nouveau puits pour 35.000 dollars, avec de fortes chances que l'eau trouvée plus en profondeur soit, elle aussi, polluée par des engrais...."

http://www.huffingtonpost.fr/2015/06/29/secheresse-californie-habitants-vivre-normalement-sans-eau-etats-unis_n_7685114.html


"...Outre la sécheresse et le fait qu’ils ont épuisé leur dernière source d’eau fiable, l’aridité présente aujourd’hui a été amplifiée par le pompage excessif généralisé des sols poreux.
Les législateurs travaillent actuellement à l’élaboration d’une réglementation portant sur le pompage de l’eau, et ce fait est une première historique. Ils se sont également penché sur la possibilité d’entreprendre un assainissement de sources d’eau polluées, tel que le bassin des eaux souterraines à San Fernando Valley. Cette solution comporte quelques limites : d’une part les coûts sont considérablement élevé (7,5 milliards de dollars aux frais du contribuable) et d’autre part la région connaît une croissance démographique importantes (38,3 millions d’habitants).
La Californie n’est pas un cas isolé : globalement les masses d’eau s’épuisent à un rythme alarmant. Les sources d’eau sont pompées à une vitesse effrénée partout dans le monde sans considération aucune quant à leur réapprovisionnement, ni bien même la pollution qu’elles subissent dues à notre utilisation des pesticides organiques de synthèse et autres produits chimiques...."

http://panswiss.org/newsroom/fr/californian-drought-and/

De manière plus générale=

" ...les étendues aquifères polluées sont inutiles. Nous ne pouvons pas considérer le fait de boire ou de consommer des aliments irrigués avec des eaux fortement polluées. Nous ne pouvons assainir totalement ces étendues d’eau tant la présence de produits chimiques organiques de synthèse est importante.


La croissance démographique accroît, les exigences augmentent et l’eau devient de plus en plus rare. Nous pouvons choisir de détourner notre attention de ces faits, et laisser une crise qui sera peut-être la dernière nous frapper de plein fouet dans les années à venir ou alors nous pouvons prendre des maintenant des mesures afin de préparer au mieux ce chamboulement de notre mode de vie et planifier à l’avance ce dont nous aurons à faire face à l’échelle mondiale.

En savoir plus: Washington Post  "

________________________________________________________
  y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  sunny
avatar
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1509
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sécheresse en Californie

Message par albertspetz le Lun 20 Juil 2015 - 13:15

Pluies historiques en Californie

Sous l’influence de la tempête tropicale Dolores, de très fortes précipitations touchent actuellement le sud-ouest américain, et notamment Los Angeles et San Diego en Californie. Des records de pluie ont été battus.


La saison sèche bat son plein en Californie, plongée dans une sécheresse exceptionnelle depuis plusieurs années. Pourtant, ces dernières heures, de très fortes précipitations touchent le littoral sud de l’Etat américain, et notamment les villes de Los Angeles et San Diego. Effectivement, des records de pluie pour un mois de juillet y ont été battus, et les météorologistes américains parlent d’évènement historique, peut-être à mettre en relation avec El Nino, qui se développe actuellement dans le Pacifique.
Records historiques
A San Diego, il est tombé samedi dernier 26 mm de pluie, là où il n’en tombe que moins d’un mm en temps normal à cette période de l’année. D’ailleurs, le record journalier de précipitation a été battu (21 mm en 1902), tout comme le record mensuel, qui était auparavant de l’ordre de 23 mm (1902). Ces précipitations sont même supérieures à celles tombés en janvier de cette année, mois le plus pluvieux normalement.
Encore plus extraordinaire, l’addition des pluies tombés lors des mois de juillet depuis 101 ans s’établi à 42,7 mm, hors depuis le début de ce mois de juillet 2015, il est déjà tombé quasiment 43 mm !
A Los Angeles, le constat est le même, puisqu’avec 9 mm dans la journée de samedi, le record du mois de juillet datant de 1886 a été battu (6 mm).
Dolores en cause
La responsable de ces intempéries se nomme Dolores. Cette tempête tropicale née au large du Mexique est remontée ces derniers jours le long de la Basse-Californie avant d’impacter le sud-ouest américain avec ces fortes pluies. D’autre part, de fortes vagues sont attendues le long de la côte sud-ouest américaine, mais aussi sur la côte de la Basse-Californie au Mexique.
Si cette tempête se désagrège actuellement, ses effets se feront encore sentir ces prochaines heures, avec de fortes pluies sous forme d’averses sur la côte californienne, et de violents orages qui pourront se développer dans l’intérieur de terres (Arizona, Utah, Nouveau-Mexique, Nevada, Colorado).
En raison de ces fortes pluies, de nombreux axes routiers ont été fermés à la circulation, notamment l’Interstate 10 (équivalent de nos autoroutes) reliant Los Angeles à Phoenix où un pont s'est effondré. De même, une bonne partie des plages de l’aire urbaine de Los Angeles et San Diego ont été fermés pour ces prochaines heures.
Source : http://actualite.lachainemeteo.com/actualite-meteo/2015-07-20-08h50/pluies-historiques-en-californie-28457.php

albertspetz
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1652
Localisation : Sud Est
Date d'inscription : 14/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sécheresse en Californie

Message par albertspetz le Mer 22 Juil 2015 - 9:40

L’agriculture au service des groupes pétroliers, et vice versa?
juillet 17, 2015/3 Commentaires/dans Articles des éconoclastes, Publications /par Benjamin Louvet
J’en parlais dans une note du mois d’avril (cf. Prim’Finance – Note avril), la Californie est touchée depuis maintenant 4 ans par une sécheresse historique qui menace toute l’activité économique de la région, et en particulier l’agriculture. Le phénomène s’est encore accentué depuis.

L’eau devient ainsi une denrée de plus en plus rare et des restrictions ont dû être mises en place par les autorités. Cela a donné des idées à des industriels qui croulent sous des tonnes d’eau dont ils ne savent pas quoi faire : les producteurs de pétrole et gaz de schiste. On a ainsi vu Chevron déverser 8 milliards de gallons (plus de 30 millions de m3) d’eau de forage retraitée sur des exploitations de pistaches et d’amandes. De son côté, la société California Resources, plus gros producteur de pétrole de l’état, prévoit de multiplier les ventes d’eau aux agriculteurs.
Pour réaliser la fracturation nécessaire à la récupération des hydrocarbures dans les bassins de schistes, les groupes pétroliers injectent en effet de grandes quantités d’eau, mélangées à du sable et… à des produits chimiques. Depuis plusieurs années, les compagnies stockent ces liquides dans des puits de stockage mais après quatre années de sécheresse extrême, ils réfléchissent à les vendre à des propriétés agricoles asséchées. Alors que cette industrie est de plus en plus décriée pour sa consommation d’eau, ce « recyclage » serait également pour eux un bon moyen de limiter les risques de contamination et les attaques des mouvements écologistes.
D’autant que la pression s’accroît sur l’industrie pétrolière. Le régulateur californien vient en effet d’accuser les groupes de forage d’avoir « par erreur » autorisé des compagnies à injecter leurs eaux usées proche de bassins aquifères, risquant ainsi la contamination.
Reste à savoir quelle est la qualité de cette eau… Des organisations écologiques craignent une catastrophe écologique, même si les groupes pétroliers assurent respecter les standards de pollution et livrer une eau « propre ». L’eau, généralement trop salée pour être potable, peut être traitée afin d’être rendue propre à l’utilisation agricole. Les projets pilote se multiplient, et l’industrie pétrolière à travers le pays suit les développements avec attention. Car si la technique se généralise, elle leur permettrait de faire d’une pierre deux coups : régler leur problème de stockage d’eaux usées et… réduire leurs coûts de production grâce au fruit de la vente de cette eau recyclée. Gageons que ceci ne se fera pas au détriment de la santé publique…
Par Benjamin Louvet, Directeur Général Délégué chez Prim’Finance
Note originale sur Prim’Finance

albertspetz
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1652
Localisation : Sud Est
Date d'inscription : 14/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sécheresse en Californie

Message par albertspetz le Ven 20 Mai 2016 - 8:59

La Californie assouplit ses restrictions d'eau


Des pluies importantes sont tombées sur le nord de la Californie. Cela permet à cet Etat de l'Ouest américain d'assouplir ses restrictions d'eau, même si la sécheresse est loin d'être terminée.


Le Conseil des ressources en eau de Californie a voté mercredi l'assouplissement de mesures instaurées l'an dernier par le gouverneur de l'Etat Jerry Brown. Celles-ci visent à réduire la consommation d'eau de 25%. Elles donnent aussi la main aux collectivités locales pour fixer leurs propres objectifs d'économies d'eau, selon leurs besoins.


Régime différencié
Les régions du Nord de la Californie ainsi que les localités montagneuses ont reçu d'importantes précipitations cet hiver, grâce au phénomène climatique El Nino: elles peuvent donc lever les restrictions. Mais les régions du sud, au climat désertique et où les pluies sont restées rares, doivent les maintenir.


.../...


Un répit
"El Nino ne nous a pas sauvés, mais cet hiver nous a donné un peu de répit" face à la sécheresse record qui sévit depuis plus de quatre ans en Californie, a commenté la présidente du Conseil des ressources en eau, Felicia Marcus. "Mais on n'est pas sorti d'affaire", a-t-elle insisté.


Des chutes de pluie et neige plus importantes que lors des quatre dernières années ont permis de reconstituer le manteau neigeux dans la Sierra Nevada et de remplir les réservoirs du nord de la Californie. Mais d'après les experts, il faudrait plusieurs années d'intenses précipitations pour combler le déficit d'eau accumulé ces dernières années.


Or cet hiver, elles ont à peine retrouvé leurs moyennes saisonnières au nord de l'Etat. Et au sud de l'Etat le plus peuplé des Etats-Unis, elles sont restées très insuffisantes pour alimenter cours d'eau et nappes phréatiques.


Source : www.le-projet-olduvai.com/t9234p25-secheresse-en-californie#157242

albertspetz
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1652
Localisation : Sud Est
Date d'inscription : 14/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum