Vous voulez un olivier? Bienvenue à la bacterie xylella fastidiosa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vous voulez un olivier? Bienvenue à la bacterie xylella fastidiosa

Message par opaline le Ven 20 Fév 2015 - 22:36

Bonjour, 

 J'ai récemment eu vent d'une terrible menace planant sur nos chers oliviers, arbres millénaires et ô combien riches.
Les dits arbres seraient tous morts, ou en passe de l'être dans le sud de l'Italie, à cause d'une bactérie la xylella  fastidiosa.


l'article ci-après, vous donnera tous les détails de cette très sérieuse menace non seulement pour les oliviers mais pour de nombreux autres, y compris sur les cultures maraichères.



http://blogs.mediapart.fr/blog/liliane-vittori/311214/bacterie-xylella-fastidiosa-contamination-mortelle-epidemie-hors-de-controle-en-italie

A surveiller de très près.

opaline

________________________________________________________
projets : passage en mode furtif. EDC et BOV familial, en cours toujours...
monastère de Minsk
miserere
agni partene

opaline
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 777
Localisation : dans le coin en bas
Emploi : A quoi j'emploie mon temps? Mais vous êtes bien curieux...
Date d'inscription : 06/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous voulez un olivier? Bienvenue à la bacterie xylella fastidiosa

Message par castel le Sam 21 Fév 2015 - 1:30

Très inquiétant en effet .
Pourrait on mettre au "vert" des souches d'oliviers dans des régions ou la culture est absente?
Je veux dire par là dans des coins ou le froid est "intense" et ou l'espèce n'est ni endémique ni cultivé ?
De sorte que cette "pandémie" ne puisse les atteindre ???

castel
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 310
Age : 46
Localisation : trou perdu
Emploi : qui me laisse du temps pour réfléchir
Loisirs : pareil
Date d'inscription : 15/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous voulez un olivier? Bienvenue à la bacterie xylella fastidiosa

Message par Barnabé le Sam 21 Fév 2015 - 6:08

Merci pour l'alerte.

Voici un article qui fait bien le tour du sujet :
http://www.corsenetinfos.fr/Xylella-Fastidiosa-Chronique-d-un-desastre-annonce-_a11975.html

Et une note "officielle" publiée par le Ministère de l'Agriculture (direction générale de l'alimentation, DGAL) et l'ANSES :
http://draaf.auvergne.agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/Note_nationale_Xylella_fasidiosa_V6-1_cle074211.pdf

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5287
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous voulez un olivier? Bienvenue à la bacterie xylella fastidiosa

Message par Kerkallog le Dim 19 Avr 2015 - 12:30


Ajoutée le 17 avr. 2015
"Après avoir ravagé des milliers d'oliviers en Italie, la bactérie Xylella Fastidiosa est arrivée en France. Une bactérie repérée au marché de Rungis qui inquiète les autorités car elle pourrait s'en prendre aux plantations françaises..."

_elle s'attaque aux oliviers, mais semble aussi apprécier les vignobles en Californie!
http://france3-regions.blog.francetvinfo.fr/cote-chateaux/2015/04/14/vigilance-autour-de-la-bacterie-xylella-fastidiosa-les-services-de-letat-sont-en-alerte.html


"La menace de la bactérie tueuse Xylella fastidiosa se précise. Mercredi 15 avril, le ministère de l’agriculture a annoncé avoir « identifié un plant de caféier porteur de la bactérie chez un revendeur de Rungis », le plus grand marché de produits alimentaires et végétaux d’Europe. Selon le ministère, ces plants seraient originaires d’Amérique centrale et « ont été introduits dans l’Union européenne via les Pays-Bas ».
Cette bactérie qui sévit notamment depuis 2010 en Italie et qui a détruit des milliers d’oliviers, essentiellement dans la région des Pouilles, dans le sud, est particulièrement dangereuse. Elle est transmise aux végétaux par de minuscules insectes vecteurs, les cicadelles ou encore les cercopes des prés. Le danger principal de Xylella fastidiosa est le nombre très élevé de plantes hôtes susceptibles d’être contaminées : oliviers, chênes, châtaigniers, lauriers roses, tous les agrumes (citrons, oranges, clémentines, etc.), la vigne, les mimosas, ou encore la myrte ou le romarin…"

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/biodiversite/article/2015/04/16/une-enquete-ouverte-apres-l-identification-de-la-bacterie-xylella-fastidiosa-identifiee-a-rungis_4617638_1652692.html#5fmZ9jV2hB04GhQ4.99

http://www.lemonde.fr/biodiversite/article/2015/04/16/une-enquete-ouverte-apres-l-identification-de-la-bacterie-xylella-fastidiosa-identifiee-a-rungis_4617638_1652692.html

________________________________________________________
  y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  sunny

Kerkallog
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1305
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous voulez un olivier? Bienvenue à la bacterie xylella fastidiosa

Message par Ash le Dim 19 Avr 2015 - 13:53

Et manifestement, en 1992, des études en Floride portaient déjà sur cette maladie, concernant entre autres le Chêne...

https://www.freshfromflorida.com/content/download/4634/29574/Distribution%20of%20Xylella%20fastidiosa.pdf

Modification du titre ?

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous voulez un olivier? Bienvenue à la bacterie xylella fastidiosa

Message par Barnabé le Sam 25 Juil 2015 - 6:03


Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5287
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous voulez un olivier? Bienvenue à la bacterie xylella fastidiosa

Message par Barnabé le Lun 3 Aoû 2015 - 10:03

Des précisions sur les cas en Corse :

Selon les premières analyses de typage de la bactérie Xylella fastidiosa détectée en Corse, cette bactérie "appartient à la sous-espèce multiplex totalement différente de la sous-espèce pauca identifiée en Italie"

Les plantes testées positives sont des polygales à feuille de myrte. Elles viennent de la même pépinière, située en Toscane, et ont été importées sur l'île en 2010.

Source : http://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/20150730.AFP5288/deux-nouveaux-cas-de-xylella-fastidiosa-en-corse-issu-de-la-meme-pepiniere.html

Des mesures sont prises : désinsectisation (dans un rayon de 100 m) puis destruction des plantes. http://france3-regions.francetvinfo.fr/corse/xylella-fastidiosa-la-desinsectisation-s-organise-780839.html

Par ailleurs, j'ai vu sur France 2 la rediffusion d'un reportage datant de 2014. En résumé : il y a un énorme engouement pour l'olivier comme plante décorative. Depuis le petit pot à quelques dizaines d'euros....  jusqu'aux très vieux arbres déracinés en Espagne et revendus jusqu'à 100 000 € pièce. Dans ce cas, il s'agit de gros arbres très anciens, revendus par des pépiniéristes pour riches. Ces arbres ont été choisis soigneusement et ont été transportés et replantés avec le maximum de précaution pour les conserver. Mais il existe aussi le business du gros olivier "low cost". Sur des arrachages de vieux oliviers, en Espagne (arrachages qui auront lieu de toute façon car les producteurs veulent replanter des oliviers jeunes pour qu'ils soient mieux rangés et plus productifs), les vieux arbres sont retaillés sévèrement à la tronçonneuse. Ca permet de mettre 15 à 20 vieux oliviers sur une semi-remorque standard et d'arriver à un prix de vente en France à 250 € ; alors que quand on conserve les branches, c'est un seul olivier sur un convoi exceptionnel qui coûte à lui seul 6000 €.

Le reportage montre que c'est un business à l'échelle européenne : pour les petits oliviers en pot vendus en France, le reportage suit une filière qui en fournit une grosse partie : ces petits oliviers viennent de pépinières italiennes via un gros importateur belge. Ce business de l'olivier de jardinerie/de déco, à l'échelle européenne, craint particulièrement pour la diffusion de cette bactérie tueuse.

A part ça, le petit scandale en termes de consommation, c'est que c'est vendu sans informer le consommateur sur le risque de gel. L'enquête auprès de l'importateur et du producteur italien montrait aussi qu'ils n'avaient fait aucun effort pour sélectionner une variété résistante au froid. L'importateur ne savait même pas la variété (qui n'est marquée nulle part) ; le pépiniériste producteur connaissait la variété mais il expliquait qu'elle est choisie parce qu'elle pousse bien et se taille bien (donc uniquement sur le critère de la facilité de culture et du résultat esthétique). L'importateur assumait en expliquant : "tu achètes un arbre, il meurt pendant l'hiver, tu en rachète un autre l'année suivante". C'est de la déco, c'est quasiment du jetable, quoi. Bien triste pour un arbre connu pour pouvoir vivre plusieurs millénaires.


Dernière édition par Barnabé le Lun 3 Aoû 2015 - 12:44, édité 1 fois

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5287
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous voulez un olivier? Bienvenue à la bacterie xylella fastidiosa

Message par Résilient le Lun 3 Aoû 2015 - 10:36

J'avais été marqué par ce business en 2012, en prenant le train qui relie Séville et Grenade : des milliers d'hectares d'oliviers et, en plein milieu des exploitations, des poids-lourds d'un très gros pépiniériste belge près de Menin qui embarquait des oliviers à peine déracinés.


J'en avais parlé à une responsable de la chambre de commerce de Grenade, et elle m'avait expliqué que ce business représentait une véritable manne pour les producteurs d'olives car, avant, ils se contentaient de débiter les vieux arbres pour les brûler.

Les meilleurs bois partaient en bois d'oeuvre, mais c'était minoritaire.

En fait, la démarche était présentée aux producteurs comme plus respectueuse de l'arbre qui, sans cela, était détruit.

J'avais quand même fait remarquer que déraciner un arbre acclimaté en Andalousie pour aller le planter en Belgique ou dans le nord de la France, c'était un peu moyen... Mais, d'après elle, l'olivier est un arbre qui s'adapte facilement.

Pour info, je suis allé chez ce pépiniériste belge il n'y a pas un mois, et il en vend toujours.

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.

Résilient
Animateur

Masculin Nombre de messages : 532
Localisation : Tu vois la France ? Tu vois son cul ? Au milieu
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous voulez un olivier? Bienvenue à la bacterie xylella fastidiosa

Message par Barnabé le Lun 3 Aoû 2015 - 11:01

Dans l'"acclimatation" de l'arbre, il y a deux aspects :
1) survivre au stress de la replantation. Je suis très étonné de voir le peu de racines qu'ils laissent, même chez le pépiniériste pour riches qui prend pourtant soin de ses arbres pour les revendre plusieurs dizaines de milliers d'euros.
Ce qu'on m'avait expliqué sur la replantation d'un arbre déjà développé, c'est de façon très schématique : "couper autant de branches que de racines". Parce que les branches et les feuilles nécessitent beaucoup de sève pour être alimentées. Donc, si on supprime des racines, il faut supprimer aussi du feuillage et du branchage, sinon l'arbre n'arrivera pas à alimenter tout ça.
De ce point de vue, la version "low cost" est plus cohérente : on taille sévèrement les racines, ET on taille sévèrement les branches. D'ailleurs, même si ça fait peine à voir de voir un arbre ancien être ratiboisé aussi sévèrement, à ma connaissance, la conduite traditionnelle des oliviers, c'est de les ratiboiser sévèrement tous les 80 à 100 ans. Ca fait des branches neuves, ça évite qu'il pousse trop haut... Et, toujours si j'ai bien compris, ce ratiboisage contribue à sa longévité. Un arbre qu'on laisserait se développer naturellement n'atteindrait probablement pas plusieurs milliers d'année.
Donc, la version low cost, même si elle fait peine à voir, n'est pas aberrante sur ces deux points : "puisqu'on diminue les racines, on diminue aussi les branches" ; "une taille sévère fait partie de la conduite traditionnelle des oliviers".

2) le fait de pouvoir passer l'hiver. Là dessus, pour un arbre implanté en dehors du sud de la France, je suis très pessimiste. Les oliviers craignent le gel. Au nord de la France ou en Belgique, il est à peu près sûr que ces arbres vont mourir en quelques années, par un hiver plus froid qu'un autre. Si l'arbre s'était déjà bien enraciné, ça peut éventuellement repartir, mais une partie ou la totalité des parties aériennes seront mortes et l'arbre sera donc de toutes façons très abîmé.
Même dans le sud de la France ou en Espagne, il n'est pas rare de voir des oliviers marqués ou tués par le gel. Alors, plus au nord, l'arbre est quasiment condamné d'avance. Les gens qui vendent ces arbres dans des climats inadaptés sont des profiteurs sans scrupules. Quand c'est un petit arbre à quelques dizaines d'euros, bon, c'est presque comme un sapin de noël, c'est du jetable. Mais sur les vieux et beaux arbres, c'est quand même sinistre de vendre des arbres condamnés à mourir du gel.

Ce n'est d'ailleurs pas spécifique à l'olivier : beaucoup de gens veulent leur palmier, citronnier, figuier, abricotier... même quand ils sont dans une région manifestement inadaptée.

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5287
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum