Culture ethnobotanique en France : Yerba Maté Ilex paraguariensis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Culture ethnobotanique en France : Yerba Maté Ilex paraguariensis

Message par tarsonis le Jeu 30 Juin 2011 - 21:59

Salut à tous !
En attendant que les caféiers donnent des fruits et que les graines se décident à germer un jour (100% d'échec sur plus de 20 graines "fraîches"), voici ma première bouture de Yerba Maté (Ilex paraguariensis), appelé aussi thé du Paraguay ou des Jésuites.

Comme le caféier et le théier, cette plante synthétise une quantité similaire de théine, de 0.3 à 2.5% selon wiki (en plus de la théobromine).
Au niveau utilisation, on récolte surtout les feuilles qui peuvent directement être mâchées (un petit peu amères), ou séchées (parfois torréfiées) pour être utilisées en infusion.

Au niveau du protocole de bouturage, rien de neuf :
- réception par échange postal d'un morceau avec 6 feuilles dans un tissu humide.
- couper les 2 feuilles du bas (on peut laisser un petit bout du pétiole).
- placer dans une serre hermétique.
A cet effet, j'ai coupé une bouteille plastique en 2 (mais pas totalement), placé du terreau universel, largement arrosé (presque spongieux), puis placé la bouture. Le tout est refermé avec du scotch sur la fente découpée puis placé en plein soleil.

La bouture à été démarrée ainsi courant mi-avril, début juin toujours rien.
Mais voici pour la fin juin les premières racines qui apparaissent.
La petite feuille est apparue il y a quelques jours, et le plant commence à grandir un peu.



Bien que ce soit une plante réputée "semi-tropicale", sa mise à l'air libre sans sa petite serre semble lui plaire plus que tout.....
Affaire à suivre

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8326
Age : 31
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture ethnobotanique en France : Yerba Maté Ilex paraguariensis

Message par BigBird le Ven 1 Juil 2011 - 12:25

tarsonis a écrit:... voici ma première bouture de Yerba Maté (Ilex paraguariensis), appelé aussi thé du Paraguay ou des Jésuites.
...
Affaire à suivre
SuperTarso a encore frappé ! Very Happy
ça fait partie des plantes que je comptais tester dans le sud,
aussi, je vais suivre ton expérience trés attentivement ! clind'oeil

ps :
juste par curiosité, et si c'est pas trop indiscret, comment t'es-tu procuré cette bouture ?
avatar
BigBird
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1061
Date d'inscription : 09/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture ethnobotanique en France : Yerba Maté Ilex paraguariensis

Message par tarsonis le Ven 1 Juil 2011 - 14:27

Salut !
BigBird a écrit:
ça fait partie des plantes que je comptais tester dans le sud,
Je ne sais pas encore si le plant se porte mieux sans sa serre en raison de l'humidité ou de la chaleur. Le climat vosgien s'amusant à combiner les deux au point que j'ai parfois l'impression de traverser l'Amazonie... l'espèce en particulier pouvant d'ailleurs aussi bien se rencontrer en zone "froide" que tropicale.

juste par curiosité, et si c'est pas trop indiscret, comment t'es-tu procuré cette bouture ?
Réponse par MP

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8326
Age : 31
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture ethnobotanique en France : Yerba Maté Ilex paraguariensis

Message par Semper le Ven 1 Juil 2011 - 17:39

Salut,
J'aime bien boire du Maté, le top c'est de le boire dans une Bombilla, c'est beaucoup plus concentré que l'infusion...ca maintient bien éveillé.


Pour la culture de la plante, j'ai lu qu'elle ne supporte pas en dessous de 8c°...mais on peut facilement acheter des semences sur le Net.
@+

Semper
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 1771
Date d'inscription : 13/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture ethnobotanique en France : Yerba Maté Ilex paraguariensis

Message par BigBird le Ven 1 Juil 2011 - 23:35

pour la culture et la récolte + préparation , j'ai trouvé quelques infos (en anglais) sur ce site :
encore une plante pas préssée, pas facile, ...
mais qui a beaucoup d'atouts d'un point de vue survivaliste (vitamines, détoxifiant, ... combat les déficiences mentales, ...) zinzin fumeur
Yerba Mate has an outstanding reputation for promoting good health. There are countless testimonies of it’s health benefits which include: boosting immunity, cleansing and detoxifying the blood, toning the nervous system, restoring hair color, retarding aging, combating fatigue, stimulating the mind, controlling the appetite, reducing the effects of debilitating disease, reducing stress, and eliminating insomnia.

A study by the The Pasteur Institute concluded that “it is difficult to find a plant in any area of the world equal to Mate in nutritional value. It has most all of the vitamins necessary to sustain life.”
The harvest occurs once every 2 years, in a rotating system, where only a part of the plantation is harvested at a time, providing a constant supply of leaves and giving the yerba mate trees 2 years to replace the growth lost in the pruning. The native yerba mate trees may be harvested at any time of the year, but only every 3 or 4 years, unlike the cultivated yerba mate trees which are harvested at the end of winter.
The workers that gather the yerba mate leaves are from experienced families, being trained to harvest the yerba mate, pruning the trees the right way, a skill that has been passed down in these families for many years. They spread a white nylon tarp or sheet on the ground around the yerba mate tree to prevent prolonged contact with the ground and cut the branches. They then cut out the larger sticks leaving only the smaller branches and bundle them up in the tarps, loading them for transport to the processing plant.
...
Special care is applied so that the tree is not hurt during the harvest. Shortly after harvest the yerba mate trees put out new shoots, which is the growth harvested 2 years later. The harvest time does determine the flavor of the yerba mate, as well as its nutritional properties, especially its stimulant content. Yerba mate leaves gathered in February and March tend to have a notably higher stimulating effect than the leaves gathered in September, but they also tend to have a bitterer flavor, as the new buds are then emerging.
vu qu'on ne récolte que tous les 2 ans, il faut prévoir des plants d'ages décallés, plantés à 2 endroits du jardin, et on alterne la récolte (1 année sur 2) d'un endroit à l'autre.
en tout cas, le grillage/séchage/broyage a l'air assez technique, ça doit être intéréssant à expérimenter.
clind'oeil

Semper a écrit:... le top c'est de le boire dans une Bombilla ...
à la longue, ma callebasse a fini par "suinter des fesses" (fond poreux), ça va si je fais une tournée, ... mais pas deux !
il va falloir que je la re-culotte à la flamme ... Smile
avatar
BigBird
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1061
Date d'inscription : 09/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture ethnobotanique en France : Yerba Maté Ilex paraguariensis

Message par tarsonis le Ven 29 Juil 2011 - 13:03

Salut à tous !
Petite photo suivant l'évolution du plant de Maté, prise le 25 juillet :



La branche est bien l'évolution du petit bourgeon presque invisible sur la précédente photo.

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8326
Age : 31
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture ethnobotanique en France : Yerba Maté Ilex paraguariensis

Message par serilynpayne le Ven 29 Juil 2011 - 13:27

et le café ?

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/
avatar
serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3208
Age : 54
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture ethnobotanique en France : Yerba Maté Ilex paraguariensis

Message par tarsonis le Ven 29 Juil 2011 - 13:36

Salut !
Il stagne un peu ! Il n'a toujours pas été rempoté, l'horrible design de sa petite tasse (pour la dizaine de plants) m'en empêche.....c'est peut être le temps d'y penser clind'oeil

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8326
Age : 31
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture ethnobotanique en France : Yerba Maté Ilex paraguariensis

Message par tarsonis le Ven 12 Aoû 2011 - 14:18

Le maté, une quinzaine de jours plus tard.
Le plus intéressant est que la seconde branche est sortie de l'endroit où j'avais cassé une petite feuille lors du rempotage....


________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8326
Age : 31
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture ethnobotanique en France : Yerba Maté Ilex paraguariensis

Message par tarsonis le Lun 19 Sep 2011 - 18:01

Croissance du maté, un mois plus tard.



C'est plus rapide que je ne me l'imaginais (bientôt l'infusion ?! geek ), malgré l'absence de soins et d'arrosage pendant deux semaines (les feuilles faiblissent un peu, mais sans plus). Une chose intéressante, comme toutes mes autres plantes contenant de la caféine, elle n'est pas attaquée par les tétranyques tisserands qui sévissent en masse....

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8326
Age : 31
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture ethnobotanique en France : Yerba Maté Ilex paraguariensis

Message par tarsonis le Lun 5 Mar 2012 - 9:42

Salut à tous !
Une chose intéressante, comme toutes mes autres plantes contenant de la caféine, elle n'est pas attaquée par les tétranyques tisserands qui sévissent en masse....
J'ai trouvé une source qui pourrait nous intéresser quant à l'aspect "insecticide" de la caféine, qui pourrait renforcer celui des produits déjà utilisés :

Caffeine Kills Insects, Scientist Says
If you've ever wondered why you never get a fly in your coffee, a Harvard scientist has finally come up with the answer.

Caffeine and related compounds are natural insecticides that plants use toward off damaging pests, reports James A. Nathanson an assistant professor of neurology at the Medical School.

While people for centuries have used coffee, tea and other caffeinated plants is stimulants, the natural function of caffeine in plants has, until now remained a mystery, Nathanson said in a report published in Science magazine last week.
Moreover, the results may eventually lead to the development of caffeine--based insecticides which would be relatively harmless to animals and humans for spraying on food crops.

Scientists have known for years that plants, have naturally developed chemicals to protect themselves, Nathanson said, but only recently was it suspected that caffeine served this important function.
While many scientists labeled the results suprising, some downplayed the over all significance.
"I find it considerably interesting and even amusing," said Bussey Professor of Biology Carroll M. Williams. "Caffeine may be an insecticide, but it is not a very powerful agent."

The study also determined that caffeine combined with other insecticides increases their killing power. In one test, a small dose of caffine increased a known pesticide's potency by ten times.
The potency of the combination, the report stated, was far greater than that of the sum of the parts.
While caffeine may hold potential for use as an insecticide, a National Coffee Association official said that it is still too early to determine if the new data will have major financial implications.

"It's all good and well, but the really important thing is that the research didn't show caffeine poses a hazard to the public," he added.
Nonetheless, any use of caffeine as an insecticide is still several years off in the future. It might take as many as five years for the completetion of
large scale testing to determine if caffeine--based insecticides are practical or useful.
The behavior and growth of numerous insects and their larvae were considerably disturbed when treated with caffiene and related compounds, Nathanson reported.

At concentrated doses, the substance killed insects within hours or a few days, the report said, and it distorted behavior, depressed food consumption and inhibited reproduction in tobacco hornworms, milkweed bugs, butterfly larvae, and mosquito larvae. For example, mosquito larvae became so uncoordinated with exposure to caffeine that they could not swim to the water's surface and drowned.
Caffeine appears to produce the destructive effect by supressing certain enzymes in the insects' nervous system.

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8326
Age : 31
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Torréfaction du Yerba Maté

Message par tarsonis le Jeu 20 Sep 2012 - 11:18

Salut à tous !
Quasiment un an après la petite bouture du Yerba Maté, voici la toute première récolte.
Elle arrive un peu inopinément, en grande partie parce que j'ai négligé le plant pendant la canicule (feuilles brulées), de même que les derniers arrosages; je n'ai par ailleurs pas enrichi la terre depuis l'année dernière. Il a perdu une dizaine de feuilles, qui nous permettront d’expérimenter les premières infusions.



Mais la branche de droite, qui a donné les feuilles nous montre déjà les premiers bourgeons de repousse :


Je rappelle que l'enjeu du topic était de cultiver une plante "caféinée"; mes caféiers ont bien moins résisté que le maté, et les théiers n'ont jamais vraiment germé, le Maté représente donc vraisemblablement le meilleur compromis entre la bonne tenue au froid, la rusticité et la résistance aux parasites (aucun traitement mais aucune cochenille, tétranyque, thrips, etc...présents sur les plants alentours).
Le plant a passé une bonne semaine en février dans un local extérieur, aux environs de -2°C sans pour autant montrer de signe d'agression; il représenterait un bon compromis de culture sous nos latitudes vis à vis des plantes de la même catégorie (café, thé). Mais il serait intéressant de connaître précisément la zone de rusticité du Yerba....

Une branche a été cassée par un petit monstre, ce qui nous donne l'occasion de bouturer un second plant, et décrire en image la procédure que j'avais utilisée ici.

- couper les 2 feuilles du bas (on peut laisser un petit bout du pétiole).
- placer dans une serre hermétique. A cet effet, j'ai coupé une bouteille plastique en 2 (mais pas totalement), placé du terreau universel, largement arrosé (presque spongieux), puis placé la bouture. Le tout est refermé avec du scotch sur la fente découpée puis placé en plein soleil.



Les feuilles sont séchées au soleil en quelques heures pour être craquantes :


Puis elles sont broyées au mortier :



Puis la torréfaction : selon les goûts de chacun. D'ailleurs, certains torréfient avant broyage.....j'inverse car il est plus facile de contrôler les arômes sous forme pulvérisée.
Recette perso :
- Les feuilles broyées ont une horrible odeur de chlorophylle, type tonte de gazon.
- Je les passe à la casserole en fonte sur feu vif en ne laissant pas le temps de brûler (remuer souvent). L’odeur de gazon fait petit à petit place à un mix entre divers composés agréables : noisette, thé, fumée légère, etc....et les copeaux brunissent petit à petit.


Puis on conserve l'ensemble dans son contenant favori.... jusqu'à consommation !


La question : quelle est la teneur en théine ?
Je tente ce midi, réponse d'ici ce soir

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8326
Age : 31
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture ethnobotanique en France : Yerba Maté Ilex paraguariensis

Message par Wanamingo le Jeu 20 Sep 2012 - 21:39

As-tu une bombilla pour siroter tout çà ? Smile Je crois que ce n'est pas de la théine à proprement parler. Wikipedia nous apprend que c'est de la théobromine et de la théophylline. Le maté ne créé pas de palpitations contrairement au café ou au thé à fortes doses. C'est une très bonne plante !
avatar
Wanamingo
Modérateur & animateur

Masculin Nombre de messages : 1311
Date d'inscription : 27/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture ethnobotanique en France : Yerba Maté Ilex paraguariensis

Message par BigBird le Ven 21 Sep 2012 - 2:55

super Tarso, tu nous mets l'eau à la bouche ... Smile

si le goût de ta boisson reste un peu "rude", tu peux toujours l'agrémenter avec menthe, mélisse, écorces d'agrume ou pelures de pomme séchées,
... il y a largement de quoi improviser en la matière . Very Happy




ps : si tu parviens à le conserver jusqu'à fructification (et donc jusqu'à la graine), je suis intéréssé !
avatar
BigBird
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1061
Date d'inscription : 09/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture ethnobotanique en France : Yerba Maté Ilex paraguariensis

Message par tarsonis le Ven 21 Sep 2012 - 8:57

Salut !
Pas encore de bombilla, mais cela ne saurait tarder
Wanamingo a écrit: Je crois que ce n'est pas de la théine à proprement parler. Wikipedia nous apprend que c'est de la théobromine et de la théophylline.
C'est juste parceque la phrase de wikipédia est mal tournée
Les feuilles de yerba maté contiennent des traces de théophylline, de 0,1 à 0,5 % de théobromine et de 0,3 à 2,4 % de caféine.

Le maté ne créé pas de palpitations contrairement au café ou au thé à fortes doses. C'est une très bonne plante !
Alors pour les effets, cela donne la même impression que le thé : le maté est stimulant sur plusieurs heures, une bonne vigilance sans être énervé.

BigBird a écrit:
si le goût de ta boisson reste un peu "rude", tu peux toujours l'agrémenter avec menthe, mélisse, écorces d'agrume ou pelures de pomme séchées,
... il y a largement de quoi improviser en la matière.
Roooo, je vais jouer pendant un temps mon puriste qui ne boit que sa fabrication tord-boyaux !
Il me semble avoir vu que l'on pouvait mélanger à des fruits rouges séchés (mures framboises, etc...). Sinon, au niveau du goût, c'est assez surprenant, mais doit varier selon la torréfaction. Les arômes sont plus riches à mon goût que le thé noir, tout en étant un peu étrangers et restant agréables (noisette, thé, plante non identifiable....).....difficile de comparer puisque les préparations que j'ai déjà bues étaient toutes des "spécialités truc-bidule mélangées"

si tu parviens à le conserver jusqu'à fructification (et donc jusqu'à la graine), je suis intéréssé !
Pas de soucis ! Il n'y a pas eu de floraison cette année, mais cela peut être dû à l'absence de soins. Sinon, j'essaye de multiplier par bouture....mais il faut compter en mois
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8326
Age : 31
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture ethnobotanique en France : Yerba Maté Ilex paraguariensis

Message par tarsonis le Mar 3 Sep 2013 - 12:19

Salut à tous !
Juste pour préciser que l'expérience maté repart.

Courant le mois de Mars, plus de la moitié de mes plants d'intérieur sont morts sans aucune raison apparente. Je suspecte l'eau du robinet d'avoir passé un produit un peu louche.
Le plant de maté en a fait les frais, comme la jiaogulan, et mes gojis en pot.

Juste avant que les dernières feuilles tombent, j'ai jugé le plant condamné, et tenté le bouturage des extrémités.
Les trois boutures ont suivi un mode opératoire différent :
- 1) en pot sans serre avec arrosage régulier,
- 2) en pot avec serre, mais aération tous les deux jours une heure pour éviter les moisissures.
- 3) en pot avec serre, étanche.
1) et 2) sont morts de déshydratation. Dans le cas de 2), c'était étonnant au vu du manque de soleil et de chaleur.

Je viens d'ouvrir 3) afin de contrôler, et miracle, la bouture a pris !



Le plus surprenant dans l'histoire est que seule la bouture avec 100% d'humidité durant 4 mois a survécu, quitte à ce qu'un peu de moisissure attaque la feuille de droite. Celle aéré au minimum n'a pas survécu.

C'est donc la 2e expérience de bouturage du maté qui confirme cette technique de multiplication en milieu confiné.

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8326
Age : 31
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture ethnobotanique en France : Yerba Maté Ilex paraguariensis

Message par tarsonis le Lun 13 Juin 2016 - 13:53

Salut à tous !

L'expérience Maté dans la "Tarso Factory" repart à nouveau.
Tout comme avec la Jiaogulan, je remercie un aimable don issu d'un plant lui-même issu de mon plant d'origine....comme quoi l'échange sur le forum préserve des aléas botaniques. clind'oeil

Chose assez curieuse, en partant de la même branche, les boutures qui ont le mieux pris sont celles qui ont perdu leurs feuilles.




Tandis que les plants encore feuillus pointent à peine un petit bourgeon...







Yapuka multiplier les plants afin de prévoir la petite dose de caféine quotidienne de mes vieux jours clind'oeil

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8326
Age : 31
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture ethnobotanique en France : Yerba Maté Ilex paraguariensis

Message par tarsonis le Jeu 1 Juin 2017 - 0:20

Salut à tous !

Petite mise à jour concernant les boutures, un an plus tard.
La première du post précédent est devenu un petit plan, et commence à faire des branches.



Celles avec les feuilles en mini-serre (un bocal en verre) les ont toutes perdues puis ont soit claqué, soit stagné plusieurs mois avec des bourgeons, qui ont enfin donné quelques feuilles !



Aussitôt rempotées car la canicule commence à abimer les fragiles feuilles, qui jaunissent et sèchent clind'oeil


________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8326
Age : 31
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture ethnobotanique en France : Yerba Maté Ilex paraguariensis

Message par tarsonis le Ven 1 Sep 2017 - 19:45

Salut à tous !
Petit up, pour illustrer ce que j'ai répondu à Kyraly dans le topic sur les théiers.

Amha, le maté est bien plus simple à cultiver en France et se montre plus productif.... ici, l'ensemble élevé à l'eau de pluie et au purin d'ortie. Les trois plants ont subi la canicule, les pluies torrentielles et sont restés sans attention plusieurs semaines durant la saison.
A part quelques brûlures aux extrémités, tous les plants sont en bonne santé.

Le plant principal :


Les boutures :

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8326
Age : 31
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture ethnobotanique en France : Yerba Maté Ilex paraguariensis

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum