Baisse du prix du baril de pétrole, le calme avant la tempête?

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Baisse du prix du baril de pétrole, le calme avant la tempête?

Message par bricolo le Sam 13 Déc 2014 - 8:30

Sad Sad Sad heuuuuu rassurez moi  ils n'envisage quand même pas de taxer la récupe des palettes pale pale pale pale pale

________________________________________________________
Very Happy fabrique une fusée pour aller sur le soleil __non suis pas fou :j'irais la nuit Laughing

bricolo
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 561
Age : 66
Localisation : RPLOB
Emploi : retraité a plein temps
Loisirs : tout ce qui est gratuit
Date d'inscription : 19/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baisse du prix du baril de pétrole, le calme avant la tempête?

Message par Philippe-du-75013 le Sam 13 Déc 2014 - 8:47

argoth a écrit:Tiens nous aussi ils nous font le coup + 2 sous le litres d'essence au 1 er janvier 2015 les enfoirés...
2 sous c'est combien de piastres? scratch

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)


"Le sage ne peut recevoir ni injure ni outrage" (Sénèque)

Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1146
Age : 61
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baisse du prix du baril de pétrole, le calme avant la tempête?

Message par Barnabé le Dim 14 Déc 2014 - 19:46

Corvo a écrit:
Un baril moins cher c'est moins de rentrées fiscales pour les états, notamment pour la France où la taxe sur les produits pétroliers est particulièrement élevée.

J'avais zappé ce passage. En fait, cet argument est en grande partie erroné. La principale taxe qui s'applique sur les produits pétroliers, la TIPCE, est fixe. Son montant n'est donc pas proportionnel au prix de vente.

La taxe qui est proportionnelle au prix de vente, c'est la TVA, qui s'applique au prix hors toutes taxes + TIPCE.

Donc, les rentrées fiscales ne diminuent que marginalement en cas de baisse des prix : la recette de la TVA baisse un peu ; celle de la TIPCE reste constante. Cette réflexion est valable indépendamment bien sûr de la hausse du TIPCE au 1er janvier.

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5287
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baisse du prix du baril de pétrole, le calme avant la tempête?

Message par argoth le Lun 15 Déc 2014 - 15:39

Salut


Philippe-du-75013 a écrit:
argoth a écrit:Tiens nous aussi ils nous font le coup + 2 sous le litres d'essence au 1 er janvier 2015 les enfoirés...
2 sous c'est combien de piastres? scratch

Quoi tu connais les piastres toi Smile

0.02 ou 2 centime que vous dites na!

geek

________________________________________________________
On hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte a nos enfants.

Un peuple qui est près a cédez un peu de libérer pour plus de sécurité, ne mérite n'y l'un, n'y l'autre et finira par perdre les deux. Thomas jefferson.


Pas capable est mort hier, il s'essaye est né ce matin.

argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baisse du prix du baril de pétrole, le calme avant la tempête?

Message par Philippe-du-75013 le Lun 15 Déc 2014 - 17:00

argoth a écrit:Quoi tu connais les piastres toi




Je connais le Canada, j'ai lu Maria Chapdelaine !

Des centimes d'euros ?
Des centimes de francs d'avant l'euro ?

Quand même pas des anciens francs  d'avant 1962 encore en usage chez les personnes âgées et les cas sociaux jusqu'à l'arrivée de l'Euros. (notre voiture à 10 000 euros valait donc environ 6 million de francs pour ma belle mère...)

Quand j'avais 12 ans j'avais un pièce de 5 francs (nouveaux ou lourds donc) comme argent de poche. Mon père me la donnait en disant "tiens voila 100 sous" comme avant 1914 (il n'était pas né!).

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)


"Le sage ne peut recevoir ni injure ni outrage" (Sénèque)

Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1146
Age : 61
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baisse du prix du baril de pétrole, le calme avant la tempête?

Message par troisgriffes le Lun 15 Déc 2014 - 19:06

Déjà qu'ils étaient pas à la fête depuis le début de l'année:
"Au cours du premier semestre, 461 hedge funds ont fait faillite"

Là,les milieux financiers commencent à vraiment serrer les fesses.

http://bourse.lesechos.fr/infos-conseils-boursiers/actus-des-marches/analyses-opinions/de-la-chute-du-petrole-pourrait-jaillir-le-prochain-krach-selon-certains-operateurs-1020118.php

troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2353
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baisse du prix du baril de pétrole, le calme avant la tempête?

Message par bigblond le Jeu 18 Déc 2014 - 19:58

Barnabé a écrit:
J'avais zappé ce passage. En fait, cet argument est en grande partie erroné. La principale taxe qui s'applique sur les produits pétroliers, la TIPCE, est fixe. Son montant n'est donc pas proportionnel au prix de vente.

La taxe qui est proportionnelle au prix de vente, c'est la TVA, qui s'applique au prix hors toutes taxes + TIPCE.

Donc, les rentrées fiscales ne diminuent que marginalement en cas de baisse des prix : la recette de la TVA baisse un peu ; celle de la TIPCE reste constante. Cette réflexion est valable indépendamment bien sûr de la hausse du TIPCE au 1er janvier.

Oui, il serait logique de voir une hausse de la TIPCE en début d'année :
- Difficultés à faire rentrer l'impôt, donc on taxe à la source.
- Permet de ne pas relâcher l'effort sur les économies d'énergie en maintenant artificiellement haut le prix de l'énergie
- Ce qui va mécaniquement limiter aussi les importations donc limiter la dégradation de la balance commerciale.

Enfin, la logique et la réalité...

________________________________________________________
« Nous saurons que notre programme de désinformation est accompli quand tout ce que le public américain croira sera faux. » ~ William Casey, Directeur de la CIA (tiré de la première réunion du personnel de Casey en tant que Directeur en 1981).

bigblond
Membre

Masculin Nombre de messages : 335
Localisation : Vosges - FRANCE
Date d'inscription : 15/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baisse du prix du baril de pétrole, le calme avant la tempête?

Message par serilynpayne le Jeu 18 Déc 2014 - 22:33

assez d'accord avec toi bigblond , j'ai toujours été partisan d'une taxe élevée sur les produits pétroliers , si cette taxe est directement reversée vers une transition énergétique . Cela est plus facile à faire quand les cours du pétrole sont bas . 
Le souci , c'est que ce n'est qu'un rêve , et que les revenus des taxes pré-citées ne sont pas employées pour l'isolation des maisons , les énergies alternatives (même si je suis pas convaincu) , le co-voiturage , les véhicules qui consomment 1 l au 100km etc ...
On a les politiques que l'on mérite mrsgreen

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baisse du prix du baril de pétrole, le calme avant la tempête?

Message par bigblond le Ven 19 Déc 2014 - 22:21

Bien d'accord avec toi, mais nos élites ne sont pas folles et voient bien quel profit elles peuvent retirer de cette manne énergétique.
Tandis que si on isole les baraques et qu'on finance des bagnoles qui ne consomment quasiment plus rien, la consommation baissera et on ne pourra plus retirer le même montant de taxes (en volume) même en taxant à mort en pourcentage.
Baisse de volume des taxes entraînant une diminution des budgets de l'état, donc réduction des responsabilités des élites donc baisse des frais généraux si pratiques pour placer ses proches et glaner quelques avantages en nature si pratiques.

Je proposais simplement de faire une prévision de ce qui risque de se passer sans prendre parti (ce que tu as parfaitement compris...).

________________________________________________________
« Nous saurons que notre programme de désinformation est accompli quand tout ce que le public américain croira sera faux. » ~ William Casey, Directeur de la CIA (tiré de la première réunion du personnel de Casey en tant que Directeur en 1981).

bigblond
Membre

Masculin Nombre de messages : 335
Localisation : Vosges - FRANCE
Date d'inscription : 15/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baisse du prix du baril de pétrole, le calme avant la tempête?

Message par Barnabé le Lun 22 Déc 2014 - 19:14

Ce soir 22/12, bonne chronique sur France Inter à 18h50, en 5 minutes : les causes, les conséquences géopolitiques, économiques et écologiques de la baisse des prix du pétrole :
http://www.franceinter.fr/player/reecouter#
(apparemment le programme n'est réecoutable qu'à partir du lendemain).

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5287
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baisse du prix du baril de pétrole, le calme avant la tempête?

Message par Phil le Mar 23 Déc 2014 - 22:32

Vu aujourd'hui :
http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014/12/23/20002-20141223ARTFIG00165-petrole-l-arabie-saoudite-declare-la-guerre-ouverte-aux-americains.php


J'avoue que j'ai du mal à comprendre ou à croire les saoudiens... tuer la concurrence ok, mais vendre à prix quasi coutant des réserves qui sont limitées?

Phil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 16/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baisse du prix du baril de pétrole, le calme avant la tempête?

Message par agralil le Mer 24 Déc 2014 - 4:25

leurs réserves sont moins limitées que les pétroles bitumeux, au final, ils conserveront le marché, donc tuer la concurrence est bon pour eux
il leur suffit de tenir quelques mois à moitié prix, la concurrence meurs, et ils pourront remonter les prix autant qu'ils veulent

(au passage, ça fais aussi beaucoup de mal à la Russie, ce dont tout le monde semble se moquer totalement)

pour les états unis, rien de perdu, ça sera une réserve stratégique à recommencer à exploiter en cas de réel besoin (non, je n'ai pas dis le mot guerre)

les états unis vendant les droits aussitôt découvert un filon, le gouvernement ne peux pas décider de limiter l'exploitation ... la seule chose qui peux réduire l'exploitation, donc augmenter leur réserve pour l'avenir, c'est la baisse du prix du baril et la mort des petites compagnies (oui, c'est cynique, mais je ne doute pas que certains l'ont soufflé à l'oreille de qui de droit)

agralil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 732
Age : 42
Localisation : yvelines
Emploi : employé libre service
Loisirs : rares
Date d'inscription : 24/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baisse du prix du baril de pétrole, le calme avant la tempête?

Message par bigblond le Mar 30 Déc 2014 - 22:57

http://www.le-projet-olduvai.com/t8894p25-baisse-du-prix-du-baril-de-petrole-le-calme-avant-la-tempete


Une vidéo de DELAMARCHE et SABATIER sur le prix du pétrole, ses origines et ses conséquences.

En gros, pour anticiper les prix du pétrole il suffisait d'observer la baisse du Baltic Dry Index et des prix des matières premières (en baisse depuis 2 ans et demi) alors que le prix du pétrole est resté stable pendant 2 ans (soutenu par les injections de liquidités : QE américains et japonais et par les risques géopolitiques internationaux).

La chute des prix des matières premières signifie que le monde entre progressivement en récession.

L'Arabie Saoudite profite de l'occasion pour casser les espoirs des pétroles de schistes américains et donnent un objectif de prix au marché de 40 USD le baril.
Personnellement, connaissant le haut degré de dépendance des états du Golfe vis-à-vis des USA pour leur sécurité, j'ai un peu de mal à imaginer que ces états puissent se permettre de jouer à ce petit jeu seul - c'est-à-dire : soit sans l'accord (tacite) des USA, soit sans le soutien des russes.

La vidéo ici :
http://www.sicavonline.fr/index.cfm?action=m_actu&ida=537808-olivier-delamarche-pierre-sabatier-comment-la-baisse-du-petrole-peut-declencher-le-krach


Sur la théorie de la Russie alliée aux pays du golfe dans la baisse du pétrole :
http://leseconoclastes.fr/2014/12/baisse-des-prix-du-petrole-une-benediction/


Et sur la poursuite de la baisse des matières premières, voir le Forum Monétaire de Genève (dernier graphique) ici :
http://www.forum-monetaire.com/leffondrement-keynesien/

________________________________________________________
« Nous saurons que notre programme de désinformation est accompli quand tout ce que le public américain croira sera faux. » ~ William Casey, Directeur de la CIA (tiré de la première réunion du personnel de Casey en tant que Directeur en 1981).

bigblond
Membre

Masculin Nombre de messages : 335
Localisation : Vosges - FRANCE
Date d'inscription : 15/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baisse du prix du baril de pétrole, le calme avant la tempête?

Message par bigblond le Mer 31 Déc 2014 - 11:40

J'ajoute l'interview de Jacques SAPIR du 30/12/2014 (je pense).

A partir de 5'30" 

Avec un prix de 56 USD le baril, ont assiste à un effondrement des mises en chantier des exploitations de pétrole de schiste (et bitumineux), ces exploitations étant de petites structures, elles vont faire faillite, restera le problème des dettes qu'elles ont souscrites pour exploiter les gisements, ces dettes sont titrisées et ces entreprises se sont assurées contre le risque de chute des cours, donc les CDS (Credit Default Swap) seront appelés à jouer, ce qui provoquera une série de chocs bancaires aux USA affaiblissant le système jusqu'à une situation extrêmement dégradée à l'été 2015.
Donc, le pétrole devrait remonter vers 75 USD vers la fin du premier trimestre 2015.

Heu... Question personnelle... Qui va faire remonter les prix du pétrole ? Et comment vont-ils s'y prendre ?

https://www.youtube.com/watch?v=Fx7K58KsY7A

________________________________________________________
« Nous saurons que notre programme de désinformation est accompli quand tout ce que le public américain croira sera faux. » ~ William Casey, Directeur de la CIA (tiré de la première réunion du personnel de Casey en tant que Directeur en 1981).

bigblond
Membre

Masculin Nombre de messages : 335
Localisation : Vosges - FRANCE
Date d'inscription : 15/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baisse du prix du baril de pétrole, le calme avant la tempête?

Message par Catharing le Jeu 1 Jan 2015 - 18:33

Salut,

http://www.capital.fr/bourse/actualites/les-etats-unis-ont-ouvert-une-boite-de-pandore-du-petrole-1001628#xtor=EPR-226
Le gouvernement américain a ouvert un nouveau front sur le marché pétrolier mondial en autorisant l'exportation de pétrole brut léger, rompant ainsi avec un embargo de 40 ans et ouvrant les vannes à un million de barils par jour (bpj) supplémentaires susceptibles de se déverser sur un marché mondial déjà saturé[....].

[...]"En pratique, cette décision attendue de longue date peut ouvrir toutes grandes les vannes à une importante augmentation des exportations d'ici la fin 2015", commente Ed Morse (Citigroup).

[...]Le résultat le plus évident de cette nouvelle attitude américain sera une guerre des prix totale, de l'avis de nombreux analystes, dans la mesure où l'Arabie saoudite en particulier et l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) en général ne veulent pas céder un pouce de terrain[....]

[...]Le Nigeria., membre de l'Opep, extrait lui aussi un brut de type léger. Il exportait auparavant plus d'un million bpj aux Etats-Unis ; à présent, le flux est tari et il doit en plus subir la concurrence américaine en Europe et en Asie.


Les producteurs asiatiques font eux aussi grise mine, alors même que le continent est le premier acheteur net de pétrole. L'arrivée massive de brut américain pourrait être synonyme là aussi d'une guerre des prix pour conserver des parts de marché.
"Des pays exportateurs comme la Malaisie pourraient subir une baisse des recettes publiques du fait de la baisse des prix de l'énergie, au risque d'une aggravation de la question de la dette", observe Daniel Ang, chez Phillip Futures à Singapour [...]

Quelques précisions quant à l'article cité ci dessus..
L'administration Obama a autorisé mardi "certaines" compagnies pétrolières à exporter un type de pétrole brut léger
Mardi, il a publié une directive sous la forme de FAQ (questions fréquemment posées) pour préciser quel type de pétrole pouvait être exporté.

Ce texte souligne que les compagnies énergétiques doivent utiliser des tours de distillation pour fabriquer du condensat destiné à l'exportation.

Si le pétrole est obtenu non par distillation mais par une baisse de pression permettant de séparer le gaz du liquide ou par des variations de pression à température uniforme, il restera considéré comme du brut et donc frappé d'interdiction à l'exportation. (Timothy Gardner; Bertrand Boucey pour le service français)
http://www.challenges.fr/finance-et-marche/20141230.REU4417/lead-1-les-usa-autorisent-des-compagnies-a-exporter-du-petrole.html


Dernière édition par Catharing le Jeu 1 Jan 2015 - 20:24, édité 1 fois

Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4077
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baisse du prix du baril de pétrole, le calme avant la tempête?

Message par troisgriffes le Mar 6 Jan 2015 - 18:10

Une petite brève:
Moody's a dit:
" "sont les mieux placées pour réagir à ces prix bas". Elles* ont en effet souvent programmés leurs décisions d'investissements "sur la base d'un baril entre 50 et 60 dollars, étant donné que les projets peuvent mettre des années à aboutir""

Sauf que là le WTI est à 47,75$ et le Brent à 51,05$,on rentre dans une période "intéressante"...

*Les majors

http://www.boursorama.com/actualites/chute-des-prix-du-petrole--compagnies-et--tats-producteurs-fortement-impactes-14779267bd91f20490f3cface5d7847f

troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2353
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baisse du prix du baril de pétrole, le calme avant la tempête?

Message par argoth le Mar 13 Jan 2015 - 14:45

Et on est y est arrivé, le brent à fini par cloturer sous les 50$, sont meilleur prix en 6 ans.

47.43 à la fermeture après une chute de 2.68$.

nymex à 46.07 $ après une chute de 2.29$

A noté qu'ils sont presque à parité.

a+

________________________________________________________
On hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte a nos enfants.

Un peuple qui est près a cédez un peu de libérer pour plus de sécurité, ne mérite n'y l'un, n'y l'autre et finira par perdre les deux. Thomas jefferson.


Pas capable est mort hier, il s'essaye est né ce matin.

argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baisse du prix du baril de pétrole, le calme avant la tempête?

Message par troisgriffes le Mar 13 Jan 2015 - 17:58

Sauf erreur de ma part, aux cours actuels tout les sables bitumineux et la majorité du pétrole de roches mères ne sont plus rentables.
WTI 45,49$
BRENT :46,01$

MAJ:
D’ailleurs une société d'extraction du pétrole de roche mère a fait faillite:

http://americanews.ru/fr/h17/26146.html

troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2353
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baisse du prix du baril de pétrole, le calme avant la tempête?

Message par Rammstein le Mar 13 Jan 2015 - 21:53

Le secteur pétrolier commence à tailler dans les effectifs : un camarade de promo ingénieur dans l'industrie pétrolière vient de se faire virer...  Crying or Very sad

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baisse du prix du baril de pétrole, le calme avant la tempête?

Message par troisgriffes le Mer 14 Jan 2015 - 6:11

Oui,le secteur commence à licencier,1000 personnes chez Suncor en plus de la diminution des investissements :

http://prixdubaril.com/news-petrole/5844-chute-du-petrole-le-canadien-suncor-supp.html

troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2353
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baisse du prix du baril de pétrole, le calme avant la tempête?

Message par argoth le Mer 14 Jan 2015 - 14:43

3000 chez shell également et abandons de site de forage pour le moment au canada.

Et ce n'est que le début, si les prix reste bas, il vas y avoir un fort replis de la production de pétrole via les sable bitumineux. Cette ressource était une des choses qui a permis au canada de passer sans trop de domage à travers la dernière crise.

On vas voir ce que ça donneras dans 6 mois.

________________________________________________________
On hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte a nos enfants.

Un peuple qui est près a cédez un peu de libérer pour plus de sécurité, ne mérite n'y l'un, n'y l'autre et finira par perdre les deux. Thomas jefferson.


Pas capable est mort hier, il s'essaye est né ce matin.

argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baisse du prix du baril de pétrole, le calme avant la tempête?

Message par bigblond le Jeu 15 Jan 2015 - 14:40

http://www.le-projet-olduvai.com/t8894p25-baisse-du-prix-du-baril-de-petrole-le-calme-avant-la-tempete


Observé depuis hier soir (2015/01/14) jusqu'à l'heure de ce message :

Forte remontée des cours des futures (Crude Oil NYMEX), passé d'environ 45 USD à presque 50 USD, soit un peu plus de 10% en quelques heures. J'ai même noté un +2,82 USD en 30 minutes (environ + 5%).

Lorsque j'observe la progressivité de la baisse depuis juin 2014 et la violence du rebond récent, je ne peux pas m'empêcher de penser qu'il y a quelque chose de bizarre.
Rappelons que le monde entier consomme du pétrole, en achète, en raffine, en stocke,... ce n'est donc pas un micro-marché. Sauf événement violent et exceptionnel nous ne devrions pas assister à des mouvements aussi brutaux et rapides (d'autant que les stocks sont - semble-t-il - au plus haut).
Certains analystes parlent de rebond technique, ce qui est assez logique, mais + 10% en quelques heures... 
Obama aurait-il passé un coup de fil aux Saoudiens ?

________________________________________________________
« Nous saurons que notre programme de désinformation est accompli quand tout ce que le public américain croira sera faux. » ~ William Casey, Directeur de la CIA (tiré de la première réunion du personnel de Casey en tant que Directeur en 1981).

bigblond
Membre

Masculin Nombre de messages : 335
Localisation : Vosges - FRANCE
Date d'inscription : 15/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baisse du prix du baril de pétrole, le calme avant la tempête?

Message par argoth le Jeu 15 Jan 2015 - 16:05

Salut

La remonté n'est pas non plus si spectaculaire que ça. Tu parle de 10% de variation. Certes, vu sont prix actuels. Mais depuis plusieurs mois, on voit souvent des journées ou le prix va fluctuer de 2-3 $ à la hausse et à la baisse, donc un jeu dans la journée de 4 à 6 $. C'est très régulier c'est dernier mois comme jeux dans le prix. Il suffit de suivre un peu les courts pour s'en rendre compte.

Ouverture et fermeture lundi -2.29$ (entre les deux variations de plus ou moins 4 $ dans la journée).

Ouverture et fermeture hier + 2.59$ (entre les deux variation de plus ou moins 5$).

Donc rien d'exceptionnel à ce que tu vois aujourd'hui. Et puis il a commencé la journée à 48.48$, donc il a baissé vers les 45 $ et là il remonte un peu au dessus du prix d'ouverture. C'est juste qu'en disant, ho il bouge de 10% en quelques heures, ça l'air impressionnant, mais on l'a vu régulièrement au court du dernier mois oscillé dans ces eaux là en journée + ou - 5$. On le remarque juste moins quand il est à 120$ du baril qu’a 50 $ du baril. clind'oeil

Puis, il y a aussi la possibilité, que tout ceux qui voulait investir dans le pétrole attendait le plus bas prix selon eux. Et ils ont décidé que c'était risquer d'attendre qu'il baisse encore. Des ordres d'achats ont pu alors été lancé en masse. Parce que forcément avec le même montant d’argent je peux en acheté deux fois plus à 50$ qu’a 100$. Par contre une hausse ou une baisse de 5 $ à se prix là vas me faire beaucoup plus de fric ou de pertes.

Ça reste un marcher fortement influencé par les spéculateurs. Je connais même plusieurs particulier qui au vu du cours du baril on décidé de si intéresser. Alors que normalement, il ne touche même pas au marcher des actions et autres placement du genre. (Gaffe à leur doigt...)

Après ce n'est qu'une idée comme ça.


________________________________________________________
On hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte a nos enfants.

Un peuple qui est près a cédez un peu de libérer pour plus de sécurité, ne mérite n'y l'un, n'y l'autre et finira par perdre les deux. Thomas jefferson.


Pas capable est mort hier, il s'essaye est né ce matin.

argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baisse du prix du baril de pétrole, le calme avant la tempête?

Message par troisgriffes le Jeu 15 Jan 2015 - 17:22

@Bigblond:On appel cela un rebond technique.
Ce produit souvent  à la suite d'une très forte baisse des cours.Phénomène éphémère.

troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2353
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baisse du prix du baril de pétrole, le calme avant la tempête?

Message par Rammstein le Jeu 15 Jan 2015 - 22:54

@Bigblond

A lier peut-être au décrochage du Franc Suisse par rapport à l'euro ce matin, décidé par la BNS à la surprise de tout le monde financier ? Le coût de cette décision va entraîner 80 milliards d'euros de pertes pour la Suisse.

http://www.abcbourse.com/marches/cac-40-brusque-decrochage-apres-la-decision-de-la-bns_314679_PX1p.aspx

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum