La prise en charge d’une plaie grave

Aller en bas

La prise en charge d’une plaie grave Empty La prise en charge d’une plaie grave

Message par lucasttitude le Lun 10 Nov 2014 - 16:43

Puisqu’il faut se préparer à tout, voici quelques généralités et conseils de prise en charge en ce qui concerne les plaies graves.
Les premiers signes de gravité d’une plaie sont sa profondeur et son étendue, mais il ne faut jamais se fier seulement à son aspect extérieur (une plaie de pénétration, par balle ou par arme blanche notamment peut paraître minime à première vue). Une plaie peut aussi être jugée grave de par sa localisation (le torse, la face ou le cou, notamment). Aussi (et surtout), le saignement abondant d’une plaie qui ne s’arrête pas spontanément (hémorragie) est un facteur de gravité et doit toujours engager une prise en charge urgente. Par précaution, il vaut mieux considérer que toutes les blessures jugées graves peuvent présenter un risque vital à terme, et donc être prises très aux sérieux.
Il existe un moyen mnémotechnique simple pour se souvenir des facteurs aggravants :
P L A I E S :
P rofondeur
L ocalisation
A spect
I nstrument (qui a causé la plaie)
E tendue
S aignement

Même si seulement un de ces facteurs vous semble important ou inquiétant, vous pouvez considérer que vous êtes face à une blessure grave et engager la prise en charge qui en découle.
Avant toute chose, il est à noter qu’une blessure importante nécessite toujours un avis médical et généralement une prise en charge hospitalière. Après la dispense des premiers soins, si vous en avez la possibilité, composez le 15, le 18 ou le 112 (à l’étranger) pour exposer la situation.

La priorité absolue de la prise en charge d’une plaie importante, c’est l’arrêt d’une éventuelle hémorragie par compression directe sur la plaie (s’il n’y a pas de présence de corps étranger) à l’aide d’un pansement américain, d’un grand pansement compressif ou à défaut, de compresses stériles (ou même d’un linge propre si vous n’avez rien de tout ça). S’il y a un corps étranger visible dans la plaie, compressez en amont et en aval de la plaie et si vous avez besoin de retirer une main, enlevez de préférence celle en aval de la plaie (sur un membre, par rapport au sens de circulation du sang). Ne tentez surtout pas de retirer le corps étranger.
La victime doit rapidement être allongée (ou demi-assise, adossée à quelque chose, en cas de gène respiratoire) et surveillée. Une fois l’hémorragie calmée, protégez la plaie. Vous devez veiller aussi à ce que la victime ne se refroidisse pas (d’autant plus si elle est allongée au sol), d’où l’intérêt des fameuses couvertures de survie isothermiques, avec lesquelles il faut couvrir complètement la victime, la face dorée vers l’extérieur (contre le refroidissement, face argentée à l’extérieur contre l’insolation par exemple). Une victime qui a subi un choc traumatique et exposée à un choc hémorragique (diminution de la masse sanguine) est très exposée à l’hypothermie. Bien entendu, cela reste à votre appréciation et à celle de la victime (à qui vous pouvez tout à fait demander comment elle se sent si elle est consciente), il est certain qu’en pleine canicule le problème ne se posera probablement pas. Le secourisme est avant tout une affaire d’observation, d’analyse et de discernement.
Attention, sauf sur avis médical, il est déconseillé de désinfecter une plaie grave. Il est aussi déconseillé pour la victime de boire et manger, en vue d’une éventuelle anesthésie si elle doit être opérée rapidement.
Un cas particulier dont je n’ai pas encore parlé : la pose d’un garrot. Avant toutes chose, il faut savoir que le garrot n’est généralement plus préconisé en secourisme de base, compte tenu des risques qu’il représente (trop serré ou laissé trop longtemps, peut être synonyme de perte d’un membre, de gangrène, voire de décès). Il doit donc être utilisé en tout dernier recours et avec le maximum de précautions. Il fera l’objet d’un autre article.

lucasttitude
Membre

Masculin Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 03/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La prise en charge d’une plaie grave Empty Re: La prise en charge d’une plaie grave

Message par Catharing le Lun 10 Nov 2014 - 18:13

Salut,
Comme tu le sais (Charte) il est important de citer ses sources surtout concernant des sujets qui ont trait aux premiers secours et autres prises en charge médicales .
Ceci afin d'éviter toute confusion ou interprétation de la part de nos lecteurs.
Merci.

________________________________________________________
"Sur cette terre, le risque de mourir diminue. C'est la peur de mourir qui nous tue".
" Avec des si ...tu auras milles passés mais aucun avenir  "
"N'oublies pas que chaque personne que tu croises mène une guerre dont tu ignores tout."
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4947
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

La prise en charge d’une plaie grave Empty Re: La prise en charge d’une plaie grave

Message par lucasttitude le Lun 10 Nov 2014 - 18:39

je peut pas mettre de lien encore pendant 5 jours .
  j ai écrit  cette article suite a une demande au seins de mon club de self defense suite a plusieurs agressions par arme blanche dans les transport en commun de notre ville .

j ai passé mon Certificat de formation aux premiers secours en équipe a l armée

lucasttitude
Membre

Masculin Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 03/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La prise en charge d’une plaie grave Empty Re: La prise en charge d’une plaie grave

Message par Catharing le Lun 10 Nov 2014 - 23:05

lucasttitude a écrit: j ai écrit  cette article suite a une demande au seins de mon club de self defense suite a plusieurs agressions par arme blanche dans les transport en commun de notre ville .
Ok,merci d'avoir précisé qu'il s'agit d'un document perso à usage initialement limité.

Il est toujours difficile et périlleux d’essayer de condenser et vulgariser car en situation,pas certain que le "pseudo secouriste" puisse faire face (stress,maladresse,erreurs d'interprétation) et aura le temps de sortir un morceau de papier pour se rafraichir la mémoire quant à la manip à effectuer ..rien ne remplace la pratique ou tout au moins la mise en situation( fictive) et la répétition des gestes et consignes.


De plus,en condensant,on peut passer à coté de "détails" qui ont une réelle importance .

Un exemple,dans ton article tu ne fais pas mention du fait que des maladies peuvent être transmises par le sang et qu'il est important dans la mesure du possible pour le sauveteur ou l'intervenant de se protéger.
Recommandation que l'on retrouve dans le PSC1 ou comme ci dessous sur chez les Sapeurs Pompiers de Paris par exemple.
Certaines maladies sont transmissibles par le sang en cas de plaie, même minime, des mains du sauveteur.
Si le sauveteur risque d’entrer en contact avec le sang de la victime, il doit si possible :
-  se protéger par le port de gants ;
-  à défaut, glisser sa main dans un sac plastique ;
En cas de contact avec le sang d’une victime :
-  ne pas porter les mains à la bouche, au nez ou aux yeux ;
-  ne pas manger avant de s’être lavé les mains et de s’être changé ;
-  retirer les vêtements souillés de sang le plus tôt possible après la fin de l’action de secours ; 
-  se laver les mains ou toute zone souillée par le sang de la victime ;
-  se désinfecter (gel hydro-alcoolique, dakin…).
-  demander un avis médical sans délais si le sauveteur :


  • présente une plaie, même minime, ayant été souillées ;
  • a subit une projection sur le visage.



Il est tout aussi important de parler avec la victime (si elle est consciente) en attendant les secours ,histoire de la rassurer et de la maintenir éveiller.

Autre point important,ne jamais donner à boire à la victime....parce qu'en cas d'intervention nécessitant une anesthésie ,l'estomac doit être vide...

Enfin expliquer le "comment faire " c'est bien, mais  accompagné du "pourquoi le faire" permet une meilleure compréhension clind'oeil

Au plaisir

________________________________________________________
"Sur cette terre, le risque de mourir diminue. C'est la peur de mourir qui nous tue".
" Avec des si ...tu auras milles passés mais aucun avenir  "
"N'oublies pas que chaque personne que tu croises mène une guerre dont tu ignores tout."
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4947
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

La prise en charge d’une plaie grave Empty Re: La prise en charge d’une plaie grave

Message par lucasttitude le Mar 11 Nov 2014 - 9:13

merci pour tes conseils , il est vrai que le contact avec le sang reste délicat.
avec la pratique on oubli de citer les choses devenu réflexe

comme la protection des lieux , de la victime et de nous même

lucasttitude
Membre

Masculin Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 03/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La prise en charge d’une plaie grave Empty Re: La prise en charge d’une plaie grave

Message par tarsonis le Mar 11 Nov 2014 - 9:38

Salut !
Par curiosité, as-tu déjà pris en charge une plaie grave ? clind'oeil

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8825
Age : 32
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La prise en charge d’une plaie grave Empty Re: La prise en charge d’une plaie grave

Message par lucasttitude le Mar 11 Nov 2014 - 10:00

oui a plusieurs reprise  sur des victimes lors d intervention et sur moi même

j ai depuis plusieurs année maintenant un trauma kit dans ma poche de pantalon civil et au boulot  spécialement pour ca ca permet d attendre le temps que la chaine de secours arrive

il contient  une paire de gants , un garrot et deux pansement hémostatique

lucasttitude
Membre

Masculin Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 03/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La prise en charge d’une plaie grave Empty Re: La prise en charge d’une plaie grave

Message par gytan le Mer 24 Fév 2016 - 20:25

J'ai passé mon pse2 et mon pse1 récemment. Evidemment, j'ai vu la pose de garrot dans des cas bien précis mais nécessitant la relève par les secours médicalisés. Le problème est que en cas de gros pépins (généralisés) ; il n'y ait plus de relève. Comment faire pour gérer le garrot ? pour éviter la nécrose du membre et son amputation ?
gytan
gytan
Membre

Masculin Nombre de messages : 4
Age : 23
Localisation : bretagne
Emploi : etudiant en maths
Date d'inscription : 21/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La prise en charge d’une plaie grave Empty Re: La prise en charge d’une plaie grave

Message par LEROUX le Mer 24 Fév 2016 - 20:51

je dirais que  ca dépend du kaka 
un gros pépin localisé ca se tente et si les secours médicale sont tardif au mieux la personne te remerciera de ne pas l'avoir laissé mourrir meme amputé

sur un gros pépin très étendu ..............  c'est toi qui vois, mais si tu commences, tu finis. La fin de vie, ca se gère aussi dans c'est momment la, ca montre qu'on est resté humain.

________________________________________________________
pouf pouf pouf geek
LEROUX
LEROUX
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 98
Localisation : A L'OUEST
Emploi : IDE
Date d'inscription : 23/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La prise en charge d’une plaie grave Empty Re: La prise en charge d’une plaie grave

Message par victor81 le Mer 24 Fév 2016 - 21:03

si l'on en croit cette discussion , si tu pose un garrot sans structure pour le gerer, le choix est vite fait: l'amputation ou la mort via le potassium ( arret du coeur), des toxines qui detruiront les reins ( au bout de plusieurs jours) si tu relache le garrot et la gangrene..si le garrot n'est pas enlevé dans les six heures ( mais apparement, la necrose commence a etre reellement serieuse dès deux heures de garrot( http://www.techniquesdelevage.fr/article-problemes-poses-par-un-garrot-ou-l-ecrasement-d-un-membre-79323291.html ).

victor81
victor81
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 556
Localisation : cathar
Loisirs : detection, culture de plantes medicinales
Date d'inscription : 13/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La prise en charge d’une plaie grave Empty Re: La prise en charge d’une plaie grave

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum