Question sur cuisinière à bois

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Question sur cuisinière à bois

Message par Aristote le Lun 7 Juil 2014 - 11:48

Voici ma cuisinière qui stagne dans ma cuisine depuis longtemps maintenant.



Elle n’est pas en fonction et je ne m’en suis jamais servi.
Je compte à moyen terme la déplacer dans mon atelier pour avoir un chauffage au bois et l’utiliser aussi pour cuisiner (of course, une cuisinière.. mm .)

Le problème c’est que je viens de m’apercevoir que son foyer me semble bien petit. En y regardant de plus près et en ôtant les plaques sur le dessus j’ai trouvé une partie coudée amovible qui sert à réduire le foyer ou à l’agrandir. Mais je me pose la question, mon foyer agrandi au maximum est-il adapté pour recevoir des bûches ?




Voici le morceau amovible que l'on peut ôter pour agrandir le foyer:








Dimensions de l'entrée du foyer :



Profondeur maxi 34cm
Largeur maxi 16cm.
Hauteur 20cm
1m3 = 1000000cm3
34X16X20 =10880 cm3
Ce qui fait un volume potentiel de 0.01088m3
Je me demande si cette cuisinière n’est pas faite pour recevoir uniquement du charbon.

J’aurai besoin de vos avis. Merci.  clind'oeil

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3260
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur cuisinière à bois

Message par Barnabé le Lun 7 Juil 2014 - 13:14

Salut,

ça ressemble à une cuisinière à charbon. On peut y brûler du bois (il n'y a pas de danger particulier), en élargissant au maximum le foyer en enlevant la pièce amovible comme tu l'as deviné. Par contre, ça risque de n'être pas assez chaud pour cuisiner (ou bien ça sera assez chaud pour mijoter, mais pas pour frire). On utilisait à l'époque du charbon "flambant" pour son pouvoir calorifique élevé qui chauffait bien fort pour cuisiner.

Pour le bois, normalement, il faudrait remplacer la plaque "à barreaux" au fond du foyer par une plaque à trous qui doit être rangée quelque part... Mais sinon, ce n'est pas un drame, tu auras juste davantage de brandons  qui passeront au travers de la grille et finiront de se consumer dans le cendrier.

Il te faut utiliser des petites bûches de 25 cm de long environ, bien sèches.

Après, ça fait très longtemps que je n'ai pas utilisé un tel appareil. Peut-être que d'autres foreumeurs pourront être plus précis.

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5287
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur cuisinière à bois

Message par grosminet le Mar 8 Juil 2014 - 7:38

oui, bien entendu, c'est prévu pour bruler du charbon, vu la dimension du foyer. J'en avais une comme moyen de chauffage et de cuisson durant ma période Larzac : c'est très efficace et facile d'entretien. J'y mettais, outre des boulets d'anthracite, quelques petites bûches et bien sûr tous les déchets (papiers + cartons) de la maison.
Je me souviens avoir eu une grosse frayeur un jour ou j'y ai jeté une bonne quantité de coquilles de noix : à cause du tirage d'air, les coquilles sont montées dans le tube qui est devenu rouge à 50 cm du plafond... il a suffit de fermer les volets (baisser le tirage au minimum) pour que tout rentre dans l'ordre sans foutre le feu à la maison.

grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur cuisinière à bois

Message par Aristote le Mar 8 Juil 2014 - 10:30

Merci à vous pour vos infos  Smile 

Cela confirme bien l'inquiètude que j'avais au niveau du charbon.
Je pense que je vais quand-même la garder pour mon atelier et essayer de l'utiliser avec du bois. Mais si besoin, je verrais si je dois utiliser du charbon (l'énergie fossile n'est pourtant pas ma préfèrence)

Ce témoignage sur internet:

Cela divise la puissance par deux, ou augmente le travail par deux pour conserver la même puissance.

Il faudra réduire l'air qui arrive par le dessous du foyer (réduction des espace de la grille du fond de foyer) (cela confirme ce que disait Barnabé au sujet de la grille) et augmenter l'air qui arrive en haut du foyer.
Déterminer la taille maximum des bûches (autre contrainte importante).


Juste une petite idée qui peut être saugrenue:

Serait-il possible d'utiliser du charbon de bois que l'on fait soi-même pour avoir un foyer plus performant ?
Mais je doute que cela soit très rentable.  clind'oeil

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3260
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur cuisinière à bois

Message par Barnabé le Mar 8 Juil 2014 - 14:18

Aristote a écrit:
Serait-il possible d'utiliser du charbon de bois que l'on fait soi-même pour avoir un foyer plus performant ?
Oui.

Mais je doute que cela soit très rentable.  clind'oeil

Oui aussi ! Faire du charbon de bois est coûteux en temps, polluant pour l'environnement... et évidemment on perd une partie du pouvoir calorifique.

Pour te "rapprocher" du charbon, c'est à dire pour avoir beaucoup de pouvoir calorifique dans peu de volume, il te faut utiliser du bois très sec.

L'autre "astuce" serait d'utiliser du bois très dense (charme, chêne...) pour avoir une plus fort densité de chaleur. Mais ça, il faut d'abord tester si ça tient bien le feu dans ce foyer-là. Si le bois est si dense qu'il s'éteint, alors il faudra utiliser des bois plus légers, à combustion plus vive. Ce qu'il y a de sûr, c'est que plus ton bois est sec, meilleure sera la combustion.

Des chutes de menuiserie, si tu as l'occasion d'en récupérer, peuvent être très intéressantes : le bois est déjà très sec (séché artificiellement en général) et ce sont souvent des formes assez petites et anguleuses (quitte à recouper les plus grosses). Attention si c'est du bois exotique, ça brûle pas pareil et ça fait beaucoup de cendres, mais ça peut se tester quand même.

Encore deux pistes :
- des bûches de bois densifiées. Les grosses et belles sont vendues dans le commerce ; mais on peut parfois trouver un menuisier qui fait des "bouchons" de plus petite taille, qu'il donne ou vend bon marché.
- il se vend encore du charbon de terre ! Tu peux en acheter. C'est juste une énergie fossile et très polluante  Twisted Evil 

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5287
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur cuisinière à bois

Message par bigblond le Jeu 24 Juil 2014 - 23:20

Barnabé a écrit:L'autre "astuce" serait d'utiliser du bois très dense (charme, chêne...) pour avoir une plus fort densité de chaleur. Mais ça, il faut d'abord tester si ça tient bien le feu dans ce foyer-là. Si le bois est si dense qu'il s'éteint, alors il faudra utiliser des bois plus légers, à combustion plus vive. Ce qu'il y a de sûr, c'est que plus ton bois est sec, meilleure sera la combustion.

Pour info, et je pense que ça en surprendra quelques uns, voici quelques essences de bois feuillues triées en fonction de leur pouvoir calorifique du plus fort au plus faible :
Acacia, Châtaignier, Orme, Hêtre, Frêne (exactement entre le Hêtre et le Chêne), Chêne, Bouleau (presque ex-æquo avec le Chêne), Charme, Aulne, Peuplier

Après ça dépends si tu veux une braise qui tienne longtemps ou pas.

Bon, il faut tout de même reconnaître qu'il y a mieux à faire avec de l'acacia et du châtaignier que du feu (des piquets pour l'extérieur par exemple), et des ormes, il ne doit plus y en avoir beaucoup (maladie).
Mais, par exemple, de nombreux frênes sont actuellement touchés par un champignon qui les fait crever (donc il falloir en abattre beaucoup rapidement, donc le prix va baisser puisque le bois ne pourra pas être utilisé en menuiserie : taches noires et qu'il ne bénéficie pas d'une bonne image de marque en tant que bois de chauffage), ça peut être une bonne affaire à condition qu'ils ne soient pas malades depuis trop longtemps (style 2 à 3 ans), sinon ils vont perdre de leur pouvoir calorifique.

________________________________________________________
« Nous saurons que notre programme de désinformation est accompli quand tout ce que le public américain croira sera faux. » ~ William Casey, Directeur de la CIA (tiré de la première réunion du personnel de Casey en tant que Directeur en 1981).

bigblond
Membre

Masculin Nombre de messages : 335
Localisation : Vosges - FRANCE
Date d'inscription : 15/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur cuisinière à bois

Message par Cyrus_Smith le Ven 25 Juil 2014 - 6:21

bigblond a écrit:Pour info, et je pense que ça en surprendra quelques uns, voici quelques essences de bois feuillues triées en fonction de leur pouvoir calorifique du plus fort au plus faible :
Acacia, Châtaignier, Orme, Hêtre, Frêne (exactement entre le Hêtre et le Chêne), Chêne, Bouleau (presque ex-æquo avec le Chêne), Charme, Aulne, Peuplier
Et la plupart des conifères doivent être devant. Le truc, c'est que le pouvoir calorifique est donné à masse constante (c'est le rapport énergie/masse), mais le bois est vendu habituellement par volume. Et le classement n'est pas du tout le même selon que l'on classe les bois en fonction du rapport énergie/masse ou du rapport énergie/volume. Barnabé parlait de densité, donc d'énergie/volume.

Cyrus_Smith
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 2136
Localisation : Île mystérieuse
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur cuisinière à bois

Message par serilynpayne le Ven 25 Juil 2014 - 12:28

bigblond a écrit:
Mais, par exemple, de nombreux frênes sont actuellement touchés par un champignon qui les fait crever (donc il falloir en abattre beaucoup rapidement, donc le prix va baisser puisque le bois ne pourra pas être utilisé en menuiserie : taches noires et qu'il ne bénéficie pas d'une bonne image de marque en tant que bois de chauffage), ça peut être une bonne affaire à condition qu'ils ne soient pas malades depuis trop longtemps (style 2 à 3 ans), sinon ils vont perdre de leur pouvoir calorifique.
ah c'est pour cela que mes frênes font la gueule !!  feuillage très tardif et maigre, plus des branches sèches !!

J'en ai quelques "beaux" de plus de 25 m ...

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur cuisinière à bois

Message par bigblond le Ven 25 Juil 2014 - 13:49

serilynpayne a écrit:ah c'est pour cela que mes frênes font la gueule !!  feuillage très tardif et maigre, plus des branches sèches !!
J'en ai quelques "beaux" de plus de 25 m ...

Les conseilleurs ne sont pas les payeurs, mais si j'étais à ta place je couperais ceux qui sont malade cet hiver. Profite de l'été pour marquer ceux qui sont malades. Tu remarquera les attaques noires de champignon lorsque tu débitera le tronc.

Sur le net, je n'ai pas trouvé de solution pour les soigner.

Bizarrement certains sont malades et d'autres pas, peut-être la période d'incubation.

________________________________________________________
« Nous saurons que notre programme de désinformation est accompli quand tout ce que le public américain croira sera faux. » ~ William Casey, Directeur de la CIA (tiré de la première réunion du personnel de Casey en tant que Directeur en 1981).

bigblond
Membre

Masculin Nombre de messages : 335
Localisation : Vosges - FRANCE
Date d'inscription : 15/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur cuisinière à bois

Message par bigblond le Ven 25 Juil 2014 - 13:56

Cyrus_Smith a écrit:Et la plupart des conifères doivent être devant. Le truc, c'est que le pouvoir calorifique est donné à masse constante (c'est le rapport énergie/masse), mais le bois est vendu habituellement par volume. Et le classement n'est pas du tout le même selon que l'on classe les bois en fonction du rapport énergie/masse ou du rapport énergie/volume. Barnabé parlait de densité, donc d'énergie/volume.

Exact, il s'agit bien du pouvoir calorifique à masse constante.

Ceci dit, le bouleau ça pèse lourd lorsqu'il n'est pas pourri.

________________________________________________________
« Nous saurons que notre programme de désinformation est accompli quand tout ce que le public américain croira sera faux. » ~ William Casey, Directeur de la CIA (tiré de la première réunion du personnel de Casey en tant que Directeur en 1981).

bigblond
Membre

Masculin Nombre de messages : 335
Localisation : Vosges - FRANCE
Date d'inscription : 15/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur cuisinière à bois

Message par Cyrus_Smith le Ven 25 Juil 2014 - 15:10

bigblond a écrit:Ceci dit, le bouleau ça pèse lourd lorsqu'il n'est pas pourri.
Bof. Si on le coupe au printemps ou en été et qu'il est plein de sève (donc d'eau) peut-être. clind'oeil
Du bouleau sec, c'est lourd par rapport à du pin, mais c'est quand même assez léger, si on le compare à du chêne ou du hêtre. En tout cas celui que j'ai dans mon coin; je crois que ça peut varier pas mal selon l'espèce exacte. À la louche, j'ai envie de dire que le chêne sec est aussi lourd que le bouleau frais...
Et le pouvoir calorifique est en général donné pour du bois anhydre (c'est à dire bien plus sec encore que le "bois sec" de chauffage).

Cyrus_Smith
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 2136
Localisation : Île mystérieuse
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur cuisinière à bois

Message par argoth le Ven 25 Juil 2014 - 16:02

Cyrus_Smith a écrit:
bigblond a écrit:Ceci dit, le bouleau ça pèse lourd lorsqu'il n'est pas pourri.
Bof. Si on le coupe au printemps ou en été et qu'il est plein de sève (donc d'eau) peut-être. clind'oeil
Du bouleau sec, c'est lourd par rapport à du pin, mais c'est quand même assez léger, si on le compare à du chêne ou du hêtre. En tout cas celui que j'ai dans mon coin; je crois que ça peut varier pas mal selon l'espèce exacte. À la louche, j'ai envie de dire que le chêne sec est aussi lourd que le bouleau frais...
Et le pouvoir calorifique est en général donné pour du bois anhydre (c'est à dire bien plus sec encore que le "bois sec" de chauffage).

Exact cyrus a tout a fait raison.

  Pour bucher tous les ans et un peu de tout.  On voit carrément la différence quand vient le temps de lever une bille de chêne/érable comparativement à du bouleau, comparativement à un conifère. 

  Lorsqu'on achête du bois, il faut faire attention à l'espèce, au prix et au taux d'humidité (donc poids) de ce dernier.  Pour faire la meilleur affaire possible.  Si on achête au volume, on s'occupe de l'espece et du prix et ont compare.  Si on achête au poids, on s'occupe du taux d'humidité et du prix et ont compare, parce qu'une stère de 2 mois sera forcément beaucoup plus lourde qu'une stère de 2 ans.  Et c'est pas l'eau que vous voulez payé, mais le bois. ;-)

  Noté que c'est aussi une question d'espace disponible, il faut presque 1 fois et demi plus de bouleau sec à 20% (en volume) que de chêne sec à 20 % pour passer l'hivers (obtenir la même énergie).  Ça veux dire plus de bois à rentrer et a ranger, plus d'espace de rangement et descendre plus souvent au sous-sol mettre du bois dans la chaudière. ;-)

a+

________________________________________________________
On hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte a nos enfants.

Un peuple qui est près a cédez un peu de libérer pour plus de sécurité, ne mérite n'y l'un, n'y l'autre et finira par perdre les deux. Thomas jefferson.


Pas capable est mort hier, il s'essaye est né ce matin.

argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur cuisinière à bois

Message par bigblond le Ven 25 Juil 2014 - 21:04

Voilà qui est bien parlé. Il ne reste plus qu'à regarder le prix du stère de bouleau....

________________________________________________________
« Nous saurons que notre programme de désinformation est accompli quand tout ce que le public américain croira sera faux. » ~ William Casey, Directeur de la CIA (tiré de la première réunion du personnel de Casey en tant que Directeur en 1981).

bigblond
Membre

Masculin Nombre de messages : 335
Localisation : Vosges - FRANCE
Date d'inscription : 15/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur cuisinière à bois

Message par schlivo le Sam 26 Juil 2014 - 2:29

Je suis surpris dans ce classement de l'écart entre le hêtre et le charme qui sont deux essences très proches et de densités similaires. Chez nous, ils se vendent au même prix.

En outre, j'ai entendu dire que le châtaignier a tendance à éclater dans le feu, ce qui peut être dangereux dans le cas d'un foyer ouvert (cheminée ou extérieur).

Pour en revenir au sujet initial, mes parents ont un fourneau de conception assez proche et l'usage du bois apporte une chaleur suffisante pour la cuisson et le chauffage. Mais d'après les dimensions, tu devras charger régulièrement. Bien sûr je ne peux que te conseiller d'utiliser du hêtre.

________________________________________________________
Nec pluribus impar

schlivo
Membre

Masculin Nombre de messages : 195
Age : 43
Localisation : dans un coin de France
Emploi : utile
Loisirs : ma famille, mes chats, ma maison, mon sport
Date d'inscription : 20/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur cuisinière à bois

Message par Cyrus_Smith le Sam 26 Juil 2014 - 8:33

schlivo a écrit:Je suis surpris dans ce classement de l'écart entre le hêtre et le charme qui sont deux essences très proches et de densités similaires. Chez nous, ils se vendent au même prix.
Mais tu les achètes probablement au volume. Le pouvoir calorifique n'est pas un classement très pertinent car la différence reste faible de toute façon. Par exemple, celui du charme (PCI: 4970 Wh/kg) n'est que de 3,3% inférieur à celui du hêtre (PCI: 5140 Wh/kg), ce qu'il compense par sa masse volumique (~densité) plus élevée. (source des PCI; quelques chiffres pour les masses volumiques.)

schlivo a écrit:En outre, j'ai entendu dire que le châtaignier a tendance à éclater dans le feu,
N'est-ce pas plutôt les châtaignes que le châtaigner? clind'oeil

Cyrus_Smith
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 2136
Localisation : Île mystérieuse
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur cuisinière à bois

Message par Kerkallog le Sam 26 Juil 2014 - 12:51

schlivo a écrit:En outre, j'ai entendu dire que le châtaignier a tendance à éclater dans le feu,
"N'est-ce pas plutôt les châtaignes que le châtaigner?"

_le châtaignier est très utilisé dans certaines zones(Tarn) comme bois de chauffage; là aussi beaucoup d'arbres malades!
Il y a assez souvent des éclats qui fusent donc l'utilisation d'un pare-feu est recommandée.

________________________________________________________
  y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  sunny

Kerkallog
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1305
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur cuisinière à bois

Message par serilynpayne le Sam 26 Juil 2014 - 13:31

en tout cas elle est jolie cette cuisinière , si le bac à eau chaude fonctionne et n'est pas percé c'est de la balle clind'oeil

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur cuisinière à bois

Message par bigblond le Sam 26 Juil 2014 - 14:05

schlivo a écrit:Je suis surpris dans ce classement de l'écart entre le hêtre et le charme qui sont deux essences très proches et de densités similaires. Chez nous, ils se vendent au même prix.

En outre, j'ai entendu dire que le châtaignier a tendance à éclater dans le feu, ce qui peut être dangereux dans le cas d'un foyer ouvert (cheminée ou extérieur).

Pour moi, le charme doit être brûlé assez rapidement après l'exploitation alors que le hêtre peut se conserver plus longtemps. Donc, à prix égal, je préfère du hêtre.

Concernant les éclats, l'acacia éclate également. Mais dans la mesure où :
- normalement on ne brûle pas d'acacia ou de châtaignier car ils ont d'autres applications plus intéressantes (sauf bien-sûr pour les chutes de bois inutilisables autrement)
- dans le cadre d'une utilisation "normale" en bois de feu, on obtient un meilleur rendement dans un foyer fermé (insert, poêle, cuisinière à bois,...). Et dans ce cas, les éclats n'ont quasiment aucune importance.

________________________________________________________
« Nous saurons que notre programme de désinformation est accompli quand tout ce que le public américain croira sera faux. » ~ William Casey, Directeur de la CIA (tiré de la première réunion du personnel de Casey en tant que Directeur en 1981).

bigblond
Membre

Masculin Nombre de messages : 335
Localisation : Vosges - FRANCE
Date d'inscription : 15/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur cuisinière à bois

Message par schlivo le Dim 27 Juil 2014 - 0:49

serilynpayne a écrit:en tout cas elle est jolie cette cuisinière , si le bac à eau chaude fonctionne et n'est pas percé c'est de la balle clind'oeil

C'est vrai, j'ai toujours souvenir de la bouilloire pleine d'eau posée sur le fourneau.

________________________________________________________
Nec pluribus impar

schlivo
Membre

Masculin Nombre de messages : 195
Age : 43
Localisation : dans un coin de France
Emploi : utile
Loisirs : ma famille, mes chats, ma maison, mon sport
Date d'inscription : 20/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur cuisinière à bois

Message par schlivo le Dim 27 Juil 2014 - 0:59

Pour les essences, j'achète du mélange : charme, hêtre, chêne. Chacune utilisée pour ses caractéristiques caloriques et mécaniques (ça se fend bien ou pas !) :

- le charme pour lancer le feu : les buches sont en général d'un petit diamètre
- le hêtre pour chauffer : buches plus grosses et effectivement bon pouvoir calorique
- le chêne pour faire durer le foyer (la journée) et/ou pour faire des braises
- les autres essences (bouleau, noisetier) servent de bois d'allumage
- le châtaignier est rare, l'acacia sert pour faire des piquets de parc
- et j'utilise très peu de résineux (sapin, douglas, épicéa, palettes), d'ailleurs, ça ne s'achète pas.
Ce que j’écris ici est bien sûr une généralité. 

Ceci dit, le hêtre est la star du bois de chauffage.

________________________________________________________
Nec pluribus impar

schlivo
Membre

Masculin Nombre de messages : 195
Age : 43
Localisation : dans un coin de France
Emploi : utile
Loisirs : ma famille, mes chats, ma maison, mon sport
Date d'inscription : 20/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur cuisinière à bois

Message par Barnabé le Lun 28 Juil 2014 - 9:48

Avec une cuisinière qui a un petit foyer comme c'est le cas ici, ce qui compte c'est effectivement le pouvoir calorifique volumique. Il s'agit de pouvoir mettre beaucoup d'énergie par unité de volume. D'où l'utilisation de bois très dense (à condition qu'il y ait assez de tirage pour qu'il brûle bien, à vérifier par des tests).

Pour le châtaignier, il est exact qu'il éclate (fait des escarbilles), ce qui est dangereux en foyer ouvert mais ne pose aucun problème en foyer fermé.

Le châtaignier brûle assez mal tel quel, à cause de son fort taux de tanin. L'astuce (donnée par un vieux paysan ardéchois qui s'était chauffé avec ça toute sa vie), c'est de le laisser deux ans sous la pluie, après abattage (et même après recoupe et refente si possible). La pluie va laver les tanins. Le bois ne risque pas de se dégrader, car il est justement protégé de la putréfaction par ces tanins. Après ces deux ans, ne pas l'utiliser tout de suite, mais le faire sécher normalement (sous abri, sous bâche, sous une tôle ondulée)...

Dans une moindre mesure, la combustion du chêne est aussi "freinée", gênée, par les tanins qu'il contient. On peut aussi le faire séjourner sous la pluie. On peut préférer le hêtre (parmi les bois de chauffage les plus courants) qui ne contient pas de tanins en quantité notable. Le hêtre est probablement le meilleur bois de chauffage "courant".

Dans tous les cas, il faut du bois très sec pour maximiser le pouvoir calorifique par unité de volume (quand le bois est humide, une partie de la chaleur produite sert à sécher le bois, et c'est pour ça que la chaleur résultante est inférieure).

Il y a souvent une incompréhension sur la combustion du bois, qui vient du fait que les gens aiment quand le feu "tient" longtemps. Or, l'humidité et la présence de tanins ralentissent la combustion. C'est un avantage apparent mais ça ne correspond pas du tout à l'optimum de la combustion. C'est pour ça qu'on peut entendre par exemple "je préfère le chêne sec, mais pas trop sec non plus sinon il brûle trop vite".
Mais du strict point de vue de maximiser le pouvoir calorifique, plus le bois est sec, mieux c'est. Et tant pis s'il brûle plus vite ; au total, pour avoir la même température ambiante, on utilisera moins de bois s'il est très sec car c'est comme ça qu'il a le meilleur pouvoir calorifique.

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5287
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur cuisinière à bois

Message par Wasicun le Lun 28 Juil 2014 - 15:36

J'utilise une cuisinière similaire (à feu continu) depuis cinq ans et j'y brûle sans problème les essences suivantes (mon "mix" type) : bouleau 10%, chêne 5% et résineux 85% - je coupe à 25/30 cm. et je fends en petit diamètre (moins de 10 cm.) - je monte à 200°C (thermomètre sur le "pipe") - je ramone 1x/an (utilisation cumulée sur un an : environ 80 jours). Je cuisine avec sans problème (four et "top") et elle chauffe ma pièce principale (cuisine de 35m²) sans aucun problème ... C'est tout à fait fonctionnel et il n'y a absolument aucun soucis à avoir ...
PS : je brûle du bois à 20% maxi. de taux d'humidité (je laisse le résineux sous la flotte 6 mois après coupe puis 1 an sous bâche en extérieur (fendu en 1 m.) et enfin environ 6 mois en intérieur - refendu et recoupé en 25 / 30 cm. - avant de l'utiliser). Je crâme aussi tout ce qui reste des houppiers ou des branches  - bref tout ce qui est trop "gros" pour faire du BRF - petits diamètres entre 5 et 15 cm. ébranchés coupés à 20 cm. de longueur lorsque j'ai besoin d'un "coup de chaud" temporaire ... / ça monte vite en temp. et c'est parfait pour relancer ou terminer une cuisson au four qui traîne un peu ...).

________________________________________________________
« I'm out, old man ! I'm just a peckerwood who lives in the hills with too many guns ».

Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1676
Age : 44
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur cuisinière à bois

Message par Aristote le Lun 28 Juil 2014 - 17:01

@wasicun
Salut Smile 
Quand tu dis cuisinière similaire, avec un même foyer à charbon ou non ?

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3260
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur cuisinière à bois

Message par Wasicun le Lun 28 Juil 2014 - 17:45

même foyer (sinon elle sont toutes "mixtes" - enfin moi c'est que j'ai tjs. compris - donc pas de stress !!!)

________________________________________________________
« I'm out, old man ! I'm just a peckerwood who lives in the hills with too many guns ».

Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1676
Age : 44
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur cuisinière à bois

Message par Aristote le Lun 28 Juil 2014 - 18:07

Wasi a écrit:même foyer (sinon elle sont toutes "mixtes" - enfin moi c'est que j'ai tjs. compris - donc pas de stress !!!)


Ach so !  mrsgreen Cela me rassure, mais tu dois toujours être à côté pour bourrer non ? vu que tu n'utilises pas de charbon.

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3260
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum