De l'utilité des animaux dit "de compagnie"

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

De l'utilité des animaux dit "de compagnie" Empty De l'utilité des animaux dit "de compagnie"

Message par Petrus16 le Mer 20 Juin 2007 - 9:39

En relisant un thread sur la bouffe pour chiens (là), je me pose la question de l'utilité, ou la nécessité d'avoir un ou plusieurs compagnons à poils (non, Rammstein ce n'est pas une proposition! fouet )

On connait leurs fonctions premières (chasse, destruction des nuisibles, alarme, protection, troupeaux....) mais aussi leurs inconvénients...Hormis le côté sentimental/affectif, peut-on considérer l'acquisition d'un chien ou d'un chat (?) comme un élément pertinent d'une préparation?
Les propriétaires de chiens, et les autres, qu'en pensez-vous?

Petrus
Petrus16
Petrus16
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 1646
Age : 46
Date d'inscription : 14/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

De l'utilité des animaux dit "de compagnie" Empty Re: De l'utilité des animaux dit "de compagnie"

Message par KrAvEn le Mer 20 Juin 2007 - 9:49

Salut,

Comme d'hab, je dirais que tout dépend du scénario envisagé.

Un animal de compagnie peut se révéler être à terme un boulet si l'on n'a plus de quoi le nourrir et qui plus est si l'on a plus de quoi soit même se nourrir.

perso, je pense q'un animal "de compagnie" doit seulement être envisagé dans un cadre rural et ceci essentiellement dans une optique utilitaire (garde, chasse, lutte contre les nuisibles). Autant dire qu'un cochon d'inde, un boa constrictor, ou autre caniche sont à éviter.

Seuls chiens et chats, éventuellement furet, faucon (fauconerie) et cochon (cavisme) pouvent représenter une utilité.

Si le scénar le plus pessimiste survient, je doute que les animaux de compagnie aient un quelconque avenir ; il y aura une forte diminution de leur nombre.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - "Selon les statistiques, il y a une personne sur cinq qui est déséquilibrée. S'il y a 4 personnes autour de toi et qu'elles te semblent normales, c'est pas bon !" (Jean-Claude Van Damme).
De l'utilité des animaux dit "de compagnie" Le_blo15  De l'utilité des animaux dit "de compagnie" Fiches11  De l'utilité des animaux dit "de compagnie" Facebo11
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7552
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

De l'utilité des animaux dit "de compagnie" Empty Re: De l'utilité des animaux dit "de compagnie"

Message par Capausoleil le Mer 20 Juin 2007 - 10:00

KrAvEuNn a écrit:Un animal de compagnie peut se révéler être à terme un boulet si l'on n'a plus de quoi le nourrir et qui plus est si l'on a plus de quoi soit même se nourrir.

Disons que tant qu'il y a profusion de nourriture l'animal a une certaine utilité mais des que la nourriture commence a manquer il devient lui meme une reserve de nourriture...."Vivante" affraid

Je sais...c'est dur...Mais bon... !

Capausoleil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 866
Date d'inscription : 17/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

De l'utilité des animaux dit "de compagnie" Empty Re: De l'utilité des animaux dit "de compagnie"

Message par geispe le Mer 20 Juin 2007 - 11:07

de l'option animaux de ferme et de compagnie je suis passé en quelques années à celle "zéro animaux" pour un tas de raisons essentiellement parce que c'est plus simple...
dans un scénario zéro pétrole - où nous devons d'abord reconstruire la routine - nous n'aurons pas le temps de nous occuper, ou assez difficilement, d'animaux...
çà peut paraître bizarre mais je me suis demandé si la société humaine du futur ne serait pas une société plutôt vegan qui vit en harmonie avec la nature, les animaux sauvages devenant familiers s'ils ne sont plus chassés. (j'ai expérimenté et çà marche)...
Mais il faut y réfléchir car il subsiste certains hics comme la question de la traction animale, du cuir, du fumier, mais grosso modo c'est une question importante car à l'opposé plus d'animaux domestiques signifie deux fois moins de travail, deux fois plus d'espace disponible, et absence d'abattage...
Je précise que je ne suis pas vegan que que je mange occasionnellement mes animaux de basse-cour... :-)
Là par exemple je triche en achetant leur blé... car je n'arrive même pas à cultiver celui dont j'ai besoin pour me nourrir... et le blé que je donne à mes dix poules suffirait à lui seul à nourrir nos deux personnes toute l'année...

________________________________________________________
http://rythmescycleshumains.blogspot.com/
http://monotarcie.blogspot.com/

geispe
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 642
Age : 71
Localisation : alsace
Emploi : retraité
Date d'inscription : 07/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

De l'utilité des animaux dit "de compagnie" Empty Re: De l'utilité des animaux dit "de compagnie"

Message par Rammstein le Mer 20 Juin 2007 - 11:07

Un animal de compagnie présente le gros inconvénient d'être un vecteur de contamination. Que ce soit une épidémie, un Fallout ou une catastrophe NBC, l'animal va introduire via son pelage plein de particules contaminées dans le nid d'amour.

Par contre c'est une réserve de protéines ambulante, comme l'a dit Capausoleil, et selon le scénario catastrophe envisagé il constitue un gardien fidèle du nid d'amour sus-cité.

Mon expérience dans un pays crashé économiquement est que les propriétaires d'animaux de compagnie se saignent autant que possible pour prendre soin de leur compagnon à 4 pattes. Si la tension économique devient intolérable, l'animal est abandonné. Il y a aussi tous les propriétaires ayant acheté un toutou pour leur enfant et qui l'abandonnent dès que la bestiole devient une charge trop importante. Quelques millions quand même rien qu'en France !

Au final, on se retrouve avec une armada de bêtes abandonnées et affamées rôdant dans les villes et les banlieues. Les chiens s'organisent en meutes et peuvent devenir méchants. C'est ainsi que j'ai rapidement abandonné le footing dans les sous-bois d'un parc de Saint-Pétersbourg, après m'être fait courser par plusieurs chiens.

Croire que la crise suffit à faire diminuer la population des bêtes errantes est une erreur : les chiens et les chats sont moins difficiles que l'homme en matière d'alimentation (charognes, déchets...) et plus endurants. On crêvera avant eux !

Si j'avais la place, je prendrais des lapins, des poules, des dobermans, sachant que ces derniers seraient les premiers à finir en steaks en cas de Fallout !

Rammstein
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5208
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

De l'utilité des animaux dit "de compagnie" Empty Re: De l'utilité des animaux dit "de compagnie"

Message par Heodez le Mer 20 Juin 2007 - 23:42

Une question qui m'inquiète, en effet, vu que j'ai deux chats que je n'ai pas envie de transformer en civets... Et pourtant si je ne peux pas les nourrir... Enfin, si je garde un animal de compagnie, ce sera un chat. Il pourra toujours chasser la vermine et les oiseaux, et ils ont un régime alimentaire qu'on peut étendre. Un chien de garde c'est bien pratique, mais j'ai peur qu'il se retourne contre moi s'il crève la dalle. (le chat, c'est maîtrisable) C'est d'ailleurs une inquiétude assez récurrante, tous ces chiens errants sans maîtres, qui vont se regrouper en meutes... Et la rage aussi.
Heodez
Heodez
Membre

Féminin Nombre de messages : 74
Age : 33
Localisation : Mayotte
Date d'inscription : 23/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

De l'utilité des animaux dit "de compagnie" Empty Re: De l'utilité des animaux dit "de compagnie"

Message par Olcos le Jeu 21 Juin 2007 - 18:00

Ce que je connais, les chiens...


Les avantages (selon moi) :

a court terme : protection, transport (sac de bât, charrette) ressource alimentaire en dernier ressort (ca m'etonnerai que je sois capable de bouffer mon chien).

a long terme : protection, chasse, conduite de troupeau, transport.


Les inconvenients :

le nourrir (s'il en est incapable), peut etre porteur de maladie.


Ma conclusion :

Certaines races, comme le dogue du tibet, sont un vrai atout (a condition d'avoir ete "formé") pour leur polyvalence. La plupart n'ont pas vraiment d'interet en survie.
Olcos
Olcos
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 21/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

De l'utilité des animaux dit "de compagnie" Empty Re: De l'utilité des animaux dit "de compagnie"

Message par Telimectar le Sam 28 Juil 2007 - 2:27

Pour continuer, le chat...
-avantage
1 il protège les réserves de grains des rongeurs, éloigne même les zones occupée par des rongeurs (du mulot au lapin en passant par le rat), limitant l'impact de ces derniers et des oiseaux sur les cultures.

2 il se nourri donc sur le terrain, et un complément alimentaire (avec les restes) le satisfont pleinement.

3 il est indépendant et ne crèvera pas de faim aussi facilement qu'un chien en période de disette (les chiens errants vivent surtout de poubelles, le chat sauvage lui, est parfaitement adapté à la chasse de petit gibier type rongeurs et oiseaux)

4 un chat est toujours moins gourmand qu'un chien.

Inconvéniants

1 le chat est si indépendant qu'il peut se barrer s'il n'a pas un ratio minimum de caresses.

2 le chat est potentiellement un vecteur de maladies (mais moins qu'un chien, plus volontier charognard), mais reste un animal territorial(contrairement au chien, qui erre...) et donc à moins de chance de contracter des maladies contagieuses.

3 le chat se multiplie très vite et peut devenir envahissant

4 le chat n'est pas bon culinairement parlant.


Maintenant si vous voulez cumuler les aventages du chat et du chien, prenez un chat, et pour la fonction d'alerte et de défense, prenez un Jard et son Oie (ou un Paon si votre potager est à l'abri)

________________________________________________________
J'ai beaucoup étudié les philosophes et les chats. La sagesse des chats est infiniment supérieure.
Hippolyte Taine
Telimectar
Telimectar
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 728
Age : 36
Localisation : Haut Ariège
Emploi : Moujik
Loisirs : obéir au chat
Date d'inscription : 09/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://yomenie.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

De l'utilité des animaux dit "de compagnie" Empty Re: De l'utilité des animaux dit "de compagnie"

Message par splotch le Sam 28 Juil 2007 - 11:13


1 le chat est si indépendant qu'il peut se barrer s'il n'a pas un ratio minimum de caresses.
3 le chat se multiplie très vite et peut devenir envahissant
4 le chat n'est pas bon culinairement parlant.
Les caresses sont gratuites et un excellent passe-temps pour qui les donne (enfants). C'est gagnant-gagnant, le chat aime ça et il diffuse de la sérénité autour de lui. N'oubliez pas l'aspect psychologique dans une société de travail dur sans loisirs.

En cas de disette grave, le point 3 est un avantage. Quant au point 4, si on en est réduit là on ne fera pas le difficile !

L'absence d'hygiène (pas de ramassage d'ordures ménégères, eaux usées) verront les rats proliférer. Les chats, même rendus sauvages, peuvent être utiles.

En zone urbaine dense, à part l'élevage de lapins sur ma terrasse, aucun animal n'est envisageable. Mais sans eau/évacuation/électricité ces zones urbaines seront de toutes façons invivables bien avant de manquer de bouffe.

splotch, cat-lover
splotch
splotch
Membre

Masculin Nombre de messages : 381
Localisation : 92
Date d'inscription : 23/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

De l'utilité des animaux dit "de compagnie" Empty Re: De l'utilité des animaux dit "de compagnie"

Message par splotch le Sam 28 Juil 2007 - 11:25

HS à transférer dans un autre fil

Mon expérience dans un pays crashé économiquement
@ramstein
as-tu trouvé des sites survivalistes russes ? nota ma faible connaissance du russe est très ancienne et totalement inexploitable

D'une manière générale, le point de vue survivaliste des autres pays et cultures, autre que le redneck yankee, est intéressant (cas de Ferfal).

Sauf que beaucoup n'appellent pas ça survivalisme post-shtf mais vie quotidienne normale ante-crash pale
splotch
splotch
Membre

Masculin Nombre de messages : 381
Localisation : 92
Date d'inscription : 23/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

De l'utilité des animaux dit "de compagnie" Empty Re: De l'utilité des animaux dit "de compagnie"

Message par geispe le Sam 28 Juil 2007 - 12:12

N'oubliez pas l'aspect psychologique dans une société de travail dur sans loisirs.

durant la période de chaos on aura autre chose à faire que des loisirs...
les animaux domestiques seront plutôt un gros problèmes vu la masse que nous élevons aujourd'hui à coup de déchets d'abattoirs : ils se retrouveront dans la nature livrés à eux-mêmes. Ils s'attaqueront à nos animaux d'élevage : j'ai dû enfermer mes chats (des harets venus là tout seuls ou largués chez nous par les gens) après qu'ils m'aient mangé presque toute une portée de canetons et de poussins...
en outre en cas de crash ils risquent de proliférer en se multipliant... bref une plaie future.
dans une société paisible autarcique le problème est tout différent... le chat peut effectivement se charger des rongeurs mais il se charge aussi de tous les utiles comme les oiseaux, orvets, grenouilles. Et en l'absence de chirurgie pour la stérilisation il faudrait pouvoir trouver autre chose que de jeter les chatons nouveaux-nés dans la rivière ou l'étang...
Et il y a plein d'autres moyens pour combler les besoins affectifs : il y a les éventuels autres animaux domestiques, mais aussi les animaux sauvages qui deviennent assez rapidement familiers si on ne les chasse pas. Personnellement je cherche des solutions pour pouvoir me passer de chats, car trop nuisibles... (greniers sur pilotis, p.ex.)
Pour ce qui est du travail, avec le savoir faire et la routine retrouvés le travail ne devrait pas être dur, et nous aurons plein de loisirs, bien entendu différents de ceux d'aujourd'hui...


L'absence d'hygiène (pas de ramassage d'ordures ménégères, eaux usées) verront les rats proliférer. Les chats, même rendus sauvages, peuvent être utiles.

L'hygiène est un point que nous aurons intérêt à soigner : ne serait-ce que le problème des seaux hygiéniques (mais précieux engrais à défaut de ceux issus du pétrole) de soixante millions de personnes (enfin bien moins puisqu'il n'en restera jamais autant après la famine conséquence d'un crash) Des ordures ménagères il n'y en aura pas : tout se mange surtout quand on n'a pas de profusion.

________________________________________________________
http://rythmescycleshumains.blogspot.com/
http://monotarcie.blogspot.com/

geispe
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 642
Age : 71
Localisation : alsace
Emploi : retraité
Date d'inscription : 07/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

De l'utilité des animaux dit "de compagnie" Empty Re: De l'utilité des animaux dit "de compagnie"

Message par Rammstein le Sam 28 Juil 2007 - 22:36

@Splotch

Le russe est par définition survivaliste ! Pas de forum à ma connaissance, mais j'avoue avoir des problèmes à naviguer sur les sites russes, selon la machine avec laquelle je me connecte et qui ne reconnait pas le cyrillique.

Un survivaliste russe a posté sur un site US une étude assez poussée de la situation du pays et de la façon dont la population la vit. Intéressant, quoique l'essai est teinté de nombreuses considérations politiques. J'ai le texte en anglais mais pas le lien, si cela intéresse quelqu'un...

Rammstein
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5208
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

De l'utilité des animaux dit "de compagnie" Empty Re: De l'utilité des animaux dit "de compagnie"

Message par Canis Lupus le Sam 28 Juil 2007 - 22:52

Telimectar a écrit:
Maintenant si vous voulez cumuler les aventages du chat et du chien, prenez un chat, et pour la fonction d'alerte et de défense, prenez un Jard et son Oie (ou un Paon si votre potager est à l'abri)
Une oie, ça ne saute pas à la figure des méchants intrus en leur arrachant la moitié du visage, donc, c'est plus destinée à l'alerte tomates

Quand au surplus de chatons, il suffit de les tuer (aïe c'est dur), de les dépecer, de les cuire et de les donner au chien. Rien ne se perd. cheers

________________________________________________________
Blog update : Lecture : Survival n°11


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤
Canis Lupus
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3766
Age : 34
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

De l'utilité des animaux dit "de compagnie" Empty Re: De l'utilité des animaux dit "de compagnie"

Message par Telimectar le Dim 29 Juil 2007 - 0:24

Arrf vi c'est ce à quoi je pensais, alerte (oies et paon excellents gardiens de l'intégrité de leur territoire, et moins gourmands qu'un chien dans le cas de l'oie. Par ce que la défense après je m'en charge mieux qu'un chien...

Pour les chatons c'est véritablement un problème, auquel je n'ai aucune réponse, si ce n'est la castration des jeunes mâles. et dans la vie sauvage les chatons trouverons suffisament de prédateurs (chiens errants, renards, buses et autres rapaces, hommes sans valeur...)
Oups...("mode sectaire on")
Donc de là à refuser la divine présence de l'incarnation terrestre du Grand Chat Céleste, pire, d'en donner la progéniture à la bête puante,...plutot mourrir déshonoré.
("mode sectaire off").

en tout cas pour moi, le chat présente plus d'intérêts que de désaventages pour le cultivateur dans les régions ou les grands prédateurs naturels font défaut pour se garder des rongeurs de toute sorte...

________________________________________________________
J'ai beaucoup étudié les philosophes et les chats. La sagesse des chats est infiniment supérieure.
Hippolyte Taine
Telimectar
Telimectar
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 728
Age : 36
Localisation : Haut Ariège
Emploi : Moujik
Loisirs : obéir au chat
Date d'inscription : 09/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://yomenie.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

De l'utilité des animaux dit "de compagnie" Empty Re: De l'utilité des animaux dit "de compagnie"

Message par Mariner le Dim 29 Juil 2007 - 9:26

Telimectar a écrit:Arrf vi c'est ce à quoi je pensais, alerte (oies et paon excellents gardiens de l'intégrité de leur territoire, et moins gourmands qu'un chien dans le cas de l'oie. Par ce que la défense après je m'en charge mieux qu'un chien...
En effet, une fois alerté (par l'oie), on peut intervenir nous-même.
Mais... le chien pourra en attendant votre arrivée défendre son territoire et pourra aussi se défendre lui-même.
Mariner
Mariner
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 483
Date d'inscription : 17/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

De l'utilité des animaux dit "de compagnie" Empty Re: De l'utilité des animaux dit "de compagnie"

Message par Telimectar le Lun 30 Juil 2007 - 15:48

lol ça dépendra du chien et de l'agresseur...et les chiens réellement aptes à se défendre sont rares, et leur éducation est un art à part.
Et un chien du type Bas-rouge ou Pitt bull est il assez calme pour servir de traction animale? le Berger allemand et les Huskies sans doutes ... Un Braque, c'est bien pour la chasse, mais peut il aussi tenir en respect quelqu'un?
Tout ça pour dire qu'avec des mots doux , une attitude stoïque et des gestes bienveillants, un chien se calme très vite...
Donc de mon point de vue on peut dire que la fonction menaçante et défenssive d'un animal de compagnie est toujours limitée.

________________________________________________________
J'ai beaucoup étudié les philosophes et les chats. La sagesse des chats est infiniment supérieure.
Hippolyte Taine
Telimectar
Telimectar
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 728
Age : 36
Localisation : Haut Ariège
Emploi : Moujik
Loisirs : obéir au chat
Date d'inscription : 09/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://yomenie.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

De l'utilité des animaux dit "de compagnie" Empty Re: De l'utilité des animaux dit "de compagnie"

Message par splotch le Lun 30 Juil 2007 - 17:26

Hmmm si tu veux tirer un traineau avec un chat, faut en prendre un gros avec crinière.

Un qui me reflète bien quoi.

ah non le monsieur il est pas là, il est sorti précipitamment.
splotch
splotch
Membre

Masculin Nombre de messages : 381
Localisation : 92
Date d'inscription : 23/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

De l'utilité des animaux dit "de compagnie" Empty Re: De l'utilité des animaux dit "de compagnie"

Message par Heodez le Mer 1 Aoû 2007 - 1:03

Telimectar a écrit:4 le chat n'est pas bon culinairement parlant.
Dis ça à ma grand-mère, elle était pas fichue de faire la différence avec un civet la seule fois où elle a eu l'occasion de bouffer du chat. Du moment que c'est bien cuisiné...
Heodez
Heodez
Membre

Féminin Nombre de messages : 74
Age : 33
Localisation : Mayotte
Date d'inscription : 23/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

De l'utilité des animaux dit "de compagnie" Empty Re: De l'utilité des animaux dit "de compagnie"

Message par Telimectar le Dim 5 Aoû 2007 - 23:46

ta grand mère à vraiment mangé du chat? je ... enfin... erf:pale:

________________________________________________________
J'ai beaucoup étudié les philosophes et les chats. La sagesse des chats est infiniment supérieure.
Hippolyte Taine
Telimectar
Telimectar
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 728
Age : 36
Localisation : Haut Ariège
Emploi : Moujik
Loisirs : obéir au chat
Date d'inscription : 09/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://yomenie.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

De l'utilité des animaux dit "de compagnie" Empty Re: De l'utilité des animaux dit "de compagnie"

Message par Silex le Jeu 19 Juin 2008 - 23:22

Salutations Camarades

Oups, un vieux post !!!

Moi j'aime bien les chiens, surtout ma chienne. c'est une batarde ramassée au refuge de St Claude qui s'est pelé les miches dans un abri "chauffé" largement en dessous de zéro pendant quelques semaines avant de me voir débarquer...
Je vois souvent des sosies exacte de ma chienne dans la rue à coté de types qui font la manche. Les vétos appellent ça un "berger X", sorte de berger allemand à l'echelle 1 demi.

En situation de crise, je ne me vois pas manger ma chienne ni même l'abandonner.
Pour moi, je ne vois pas le chien comme un animal de compagnie qui est juste là pour étre beau et rapporter la balle. Je vois plus le chien comme un partenaire qui fait parti de mon équipe et à qui j'ai confié un travail: veiller

pour la maison: Surveiller et prévenir en cas de visite (amicale ou pas)
pour l'extérieur: rester à mes cotés quoiqu'il arrive et prévenir des rencontres que mes sens n'auraient pas perçu.

De toute façon, un chien ne se sent bien que lorsqu'il a une tâche à accomplir.

Et en plus de tout ça, un chien offre un compagnon de jeu extra, à la fidelité à toute épreuve, qui ne fait jamais la gueule même lorsque vous lachez un pêt tonitruand ou que vous rentrez à 5h du mat.

Au niveau défense, un chien ignore la peur et il est prêt à se faire tuer pour son maitre même s'il n'a jamais été éduqué pour la défense. Je ne sais pas si c'est le cas des oies ou des chats....

Maintenant, concernant "l'entretien" et l'approvisionnement d'un toutou en période de crise, je ne me fais pas de bile la dessus.
Quand je vois ma chienne boire de l'eau dans l'auge où je viens de faire du ciment, ou lorsque: à la plage, elle me raméne toute contente une charogne de mouette vielle de 7 jours, je me dit qu'elle n'aura jamais de mal à se nourir et qu'elle aurait des leçons à me donner....(comble de l'horreur: elle mange même mes ongles de pieds quand je les coupe)
De l'utilité des animaux dit "de compagnie" Img3584rr6
Franchement, sauf si on a un monstre de 50 kg à la maison qui bouffe comme 4, je ne pense pas que le chien soit un boulet.
Je ne peux qu'encourager les malheureux qui n'ont pas de chien, mais qui en ont le désir, qui sont responsables, qui sont prêt à lui consacrer du temps, qui ont du terrain, et de la patience de courir au refuge de leur commune pour faire un heureux.

J'ai déja eu pas mal de chiens dans ma vie et avant ma chienne je n'ai toujours eu que des mâles. Et bien maintenant, à l'usage, je me dis que je ne prendrais que des femelles. (nettement moins sujette à des désirs de domination récurents comme mes mâles précédents)
Pour les chaleurs, no problemo, petite opération chirurgicale et hop, plus d'ovaires, donc plus de problémes.

Préféré un jeune chiot bâtard à un chien de race (oui il y en a aussi plein les refuges), c'est plus rustique et à mon sens de santé solide.
Silex
Silex
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 206
Age : 44
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 12/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/silex-mindset

Revenir en haut Aller en bas

De l'utilité des animaux dit "de compagnie" Empty Re: De l'utilité des animaux dit "de compagnie"

Message par Vindiou le Ven 20 Juin 2008 - 9:07

Tu as tout à fait raison, un chien te permet de dormir à poings fermés.
Et puis tu peux faire comme les indiens d'amériques qui les utilisaient pour tracter leur matériel avant de découvrir les chevaux (qu'ils appelaient les grands chiens d'ailleurs). Pour ceux qui ont un bob trop lourd, un harnais pour le chien, une petite remorque (de vélo) et hop quelques kilos en moins sur le dos. Pour moi l'idéal c'est un costaud (style Molosse, force tranquille courageux mais dormeur) et un petit (style croisé berger ou chasse) qui sert de réveil (alarme).

________________________________________________________
La Politique en deux lignes :
La phrase ci-dessous est vrai
La phrase ci-dessus est fausse
Vindiou
Vindiou
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 43
Localisation : Gardanne
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 13/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

De l'utilité des animaux dit "de compagnie" Empty Re: De l'utilité des animaux dit "de compagnie"

Message par Olcos le Ven 20 Juin 2008 - 12:43

Je viens de relire ce post et j'ai noté un petit détail : Kraveunn, tu dis que les cochon d'inde ne serviraient a rien en cas de crise. Mais ils sont élevé pour la bouffe dans certaines régions d'Amérique du Sud. Bon, les leur font 500grammes, mais c'est deja ca.

Pour en revenir au chien, le maitre qui nourrit son animal est quelque chose de très récent. Certes, les chiens avaient une esperance de vie tres limités, mais ils se contentaient de charogne, dejection et autre déchets alimentaires.

Je confirme que lorsque je dors dans les bois j'ai toujours un chien qui veille. D'ailleurs ca m'ennuie, je ne peux jamais être réveillé par un chevreuil Crying or Very sad . Mais en situation moins favorable, je serai content d'avoir une alarme, et même si le chien se contente de menacer et d'aboyer, ca fait reculer la plupart des intrus.

Un lien vers une discussion sur le dressage d'un chien pour la garde (attention, ce type de dressage doit être fait correctement, sans violence, sans carence social).


Quant à la traction animale. Le sac de bât est préférable à la charette si l'on a besoin de se déplacer vite et hors des chemins.
Olcos
Olcos
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 21/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

De l'utilité des animaux dit "de compagnie" Empty Re: De l'utilité des animaux dit "de compagnie"

Message par KrAvEn le Ven 20 Juin 2008 - 14:00

Salut olcos,

Olcos a écrit:Je viens de relire ce post et j'ai noté un petit détail : Kraveunn, tu dis que les cochon d'inde ne serviraient a rien en cas de crise. Mais ils sont élevé pour la bouffe dans certaines régions d'Amérique du Sud. Bon, les leur font 500grammes, mais c'est deja ca.
Je voulais dire dans une optique utile autre que les manger mrsgreen Sinon, oui, ça se bouffe ; j'en ai mangé gamin, mais je ne me souviens plus du goût.

Sinon, pour revenir au coeur du sujet, un chien peut être en effet un compagnon utile en cas de LLBSV et notamment pour la fuite avec BOB. Madame kraveunn parlai un temps d'acquérir des sacoches de transport avec harnais pour équiper nos chiens : une option bien pratique pour faire participer nos compagnons à quatre pattes au partage du port des affaires de pique-nique et autres activités de loisir. M'en vais lui demander les références des articles en question clind'oeil Attention toutefois à habituer vos chiens au transport de ces "sacs à dos pour chiens) à avant d'y avoir recours par obligeance ; rien ne serait plus désastreux que de les en équiper s'ils n'y sont pas au paravent rodés (ils ne le supporteraient pas.)
Sinon, en ce qui concerne la garde, attention à avoir des chiens bien dressés, rien de plus préjudiciable qu'un chien qui révèle votre position en aboyant compulsivement et sans que l'on puisse l'arrêter clind'oeil

@+

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) - "Selon les statistiques, il y a une personne sur cinq qui est déséquilibrée. S'il y a 4 personnes autour de toi et qu'elles te semblent normales, c'est pas bon !" (Jean-Claude Van Damme).
De l'utilité des animaux dit "de compagnie" Le_blo15  De l'utilité des animaux dit "de compagnie" Fiches11  De l'utilité des animaux dit "de compagnie" Facebo11
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7552
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

De l'utilité des animaux dit "de compagnie" Empty Re: De l'utilité des animaux dit "de compagnie"

Message par Olcos le Ven 20 Juin 2008 - 14:35

J'avais présenté ce modele dans un autre post :

De l'utilité des animaux dit "de compagnie" Redi9
Olcos
Olcos
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 21/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

De l'utilité des animaux dit "de compagnie" Empty Re: De l'utilité des animaux dit "de compagnie"

Message par Vindiou le Ven 20 Juin 2008 - 15:14

Concernant les cochons d'inde biensûr que ça se mange, c'est un élevage à préférer à celui des lapins dans le sud (les lapins supportent très mal la chaleur et dès que la température dépasse environ 23°, ils deviennent stériles pendant trois mois environ.) L'inconvénient du cochon d'inde c'est le risque de carence en vitamine C que l'on doit compenser par l'alimentation (persil, poivron, carottes). Sinon de l'herbe fraichement coupée ça leur suffit, plus tous les restes (épluchures de légumes). Les miens atteignent les 1kg300 au bout de huit mois. Avantage aussi sur le lapereau qui naît tout nu, le cavia porcellus commence à grignoter vers le quatrième jour après sa naissance. Pour plus d'info demandez. Je ne vous parle pas de la litière pour le jardin (excellent les copeaux pour garder l'humidité).

________________________________________________________
La Politique en deux lignes :
La phrase ci-dessous est vrai
La phrase ci-dessus est fausse
Vindiou
Vindiou
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 43
Localisation : Gardanne
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 13/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

De l'utilité des animaux dit "de compagnie" Empty Re: De l'utilité des animaux dit "de compagnie"

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum