[Santé] Paranoïa incognito

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Santé] Paranoïa incognito

Message par tarsonis le Lun 26 Mai 2014 - 14:01

Salut à tous !
Je suis désolé d'avoir choisi un titre aussi racoleur, mais cela représente amha exactement le propos que je souhaite aborder dans ce topic.

Dans le domaine sanitaire, j'ai l'impression que l'on trouve un peu tout et son contraire, et surtout de l'inapplicable et non testé.

Prenons un exemple : Le scénario de la pandémie est évoqué sur quasiment tous les forums de notre thématique; on y trouve très souvent une bardée de conseils tous pleins de bon sens du type :
- éviter les contacts,
- fuir les lieux publics.
- porter des masques FFPx.
- porter des gants, des lunettes, etc...
- stocker des antibiotiques.

Si on y réfléchit bien, cela suit quasiment naïvement la même structure qu'une fiche type confinement nucléaire.
Se préparer à une guerre nuke :
- vivez loin des centres urbains denses
- stockez vivres en combinaison NRBC
- prenez vos comprimés d'iode.

J'exagère un peu, mais cela en a le goût; le bunker est à l'ogive nuke ce que la combinaison est à la pandémie : une solution hors de prix, tirée par les cheveux et assez peu pratique.

Deux points amha importants, ne sont jamais été évoqués, et pourtant représentent l'ensemble des problématiques des scénarios pandémiques.

1) Les scénarios abordés prennent pour point de départ "la pandémie est là, que faire ?". En un sens, cela suit le même principe qu'une série TV : "Les zombies sont dans le jardin, que faire ?" Dans Walking Dead, on élude fort heureusement les premiers moments de la contamination, et Rick se réveille dans un lit d’hôpital avec plein de zombies autour.

C'est amha une grosse solution de facilité, et surtout un énorme point faible au niveau préparation.
En effet, tous les soucis de l'ancien monde tombent aux oubliettes : fini le travail, le prêt immobilier, les voisins gueulards, la loi, etc.... au profit de l'isolement, la quarantaine, la paranoïa concernant son prochain qui frappe à la porte, etc....

Amha, la zone la plus dangereuse, et ayant le plus de chances de se produire (mettons les zombies de côté) est bien représentée par toutes les étapes intermédiaires entre
- Tout est OK, je pars travailler et reviens ce soir comme prévu, avec un petit gueuleton chez les Dupond.
et
- Mon dieu, les zombies sont dans le jardin, je reste chez moi, désinfecte mon paillasson à la javel, et tire sur tout ce qui passe la porte !

Où se trouve le plus grand risque de contamination ?
C'est bien entre les deux zones, pour lesquelles le citoyen lambda est complètement bloqué puisque :

- il a besoin de son salaire, donc de son travail. Appliquer la mesure "confinement" expose statistiquement plus à un licenciement pur et simple qu'à une protection pandémique. Rappelons nous la panique générée par la grippe H1N1. Ceux qui auraient fui sans donner de nouvelles dans leur BAD toute équipée auraient-ils eu gain de cause ? Pourtant, sur le fait, il est difficile de filtrer les bonnes informations au point de prendre une décision : partir car le risque d’effondrement WD est imminent, ou prendre le risque de subir une pandémie.
- sauf cas exceptionnel, le métier ou l'activité perso expose aux interactions sociales, que ce soit avec les voisins, les confrères, ou le public via les transports en commun, les supermarchés, les administrations, etc.

Dans ces étapes intermédiaires, avec graduation des risques (0,01% des personnes atteintes, 0,1%, seuil épidémique, mortalité inexistante, chu débordés, mortalité 3% -type grippe espagnole-, etc...), vient le second point important de mon propos :

- il est culturellement quasiment inacceptable d'appliquer en public certains principes prophylactiques.

Exemple simple : la poignée de main.
En occident, elle est vraisemblablement dérivée du moyen âge, où l'on montrait que l'on allait à la rencontre de son interlocuteur sans épée dans la main. C'est un geste d'ouverture, et de paix.
Ce geste permet d'ouvrir le dialogue, et se montre vital dans les relations sociales, que ce soit entre deux amis, ou entre un médecin et son patient.

Nous savons pertinemment que ce geste véhicule toutes sortes de germes, dont certains sont pathogènes. Tout comme se laver les mains avant de manger, les désinfecter au HAL est devenu commun.
Cependant, précéder à leur lavage juste après une poignée de main est aussi peu subtil que déconvenu. Les indiens ont "résolu" le problème en évitant le contact des mains, au profit d'une salutation.

Tout comme le geste de désinfection passe mal auprès de son prochain, amha, l'ensemble des mesures évoquées çà et là ne sont pas non plus adaptées.

Concernant les lieux publics, on commence à avoir des doutes sur la possibilité du port du masque FFPx. C'est accepté dans les pays asiatiques, mais dans nos contrées, c'est plutôt très mal vu.
Si vous êtes vraiment prêts à en porter un en cas de pandémie, faites un test demain, en temps de "paix médicale", dans un bus, dans un métro ou un lieu public, et constatez la réaction des gens.
Maintenant, imaginez-la avec un soupçon de paranoïa sanitaire. Dans la tête de votre prochain, passeront sûrement les pensées suivantes :
- mon dieu, il est contaminé, je vais m’écarter de son chemin.

- non mais quel culot d'aller au contact du public alors qu'il est malade ! Il risque de tous nous tuer !

- Encore un imbécile qui a peur de choper un truc !


Perso, je suis sceptique sur cette possibilité, et pense même que cela pourrait générer des phénomènes de bord assez violents.

Par dessus le marché, une vraie protection type grippale devrait inclure des gants et des lunettes, afin d'éviter le contact des gouttelettes avec la sphère ORL. Donc on se retrouverait avec une solution bancale avec un risque de se faire un peu lyncher par certains excités de la foule.

La problématique, que j'avais évoquée dans un autre topic, serait bien : à partir de quel stade vais-je m’inquiéter alors que les médias se montrent tous anxiogènes ?

Cela rejoint le problème du seuil épidémique que j'avais évoqué ailleurs : les manifestations majeures pour la société dans le cas pandémique arrivent bien après ce seuil, très faible. Quel est le ratio acceptable pour prendre une décision critique (ne pas aller au travail) ? Du coup, on passe en mode combinaison dans le métro 75% du temps "ordinaire" pour le public ?

Il y a peu de solutions visibles acceptables, cependant, il est amha possible d'appliquer des mesures prophylactique permanentes et surtout invisibles.

Dans ce but, je vous propose de discuter de toutes les mesures hygiéniques que l'on peut mettre en place d'un point de vue personnel sans qu'aucune d'elles n'ait un impact sur les interactions sociale.
Outre une petite barrière de protection "en cas de", cela représenterait un barrage permanent pour toutes les situations de la vie quotidienne qui nous font tomber malade parce que monsieur X gastroentérité vous a serré la main avant d'aller manger.

Je pense être relativement paranoïaque quant aux maladies, cependant, la prophylaxie mise en oeuvre ne déteint pas sur mes relations, et surtout, je ne suis quasiment jamais malade. A noter que cela peut être dû à la chance, à une flore en permanence au contact du public, donc relativement "vaccinée", mais sans doute également à ces gestes de base.

Quelques unes appliquées :
- Comme je serre beaucoup de mains, je les désinfecte en permanence, mais quand ce n'est pas permis socialement (une fête chez des amis qui arrivent les uns après les autres), j'ai pris l'habitude d'utiliser ma main gauche pour tout ce qui est alimentation, tandis que la main droite s'occupe de toutes les autres fonctions.

Cas pratique, au restaurant, Monsieur/Madame Y vous rejoint à table au cours d'un repas. Après poignée de main, vous vous rendez compte qu'il/elle a la nez bien chargé, la gorge bien prise, et tousse toutes les dix minutes dans sa main. Qu'allez vous penser de la vôtre portant votre morceau de pain à la bouche ?

C'est peut être une solution apportée par le fait que je suis ambidextre, même si je m'emmêle parfois les pinceaux, mais c'est psychologiquement plus relax; en évitant de penser, "Mince, si je suis malade comme il/elle dans trois jours..."

- Concernant le lavage des mains, je trouve que l'on confond un peu trop souvent les laver pour soi et les laver pour la communauté.

E. Coli est une bactérie commensale présente dans la flore de quasiment tous les humains. La plupart des souches pathogènes le sont grâce à de nombreux facteurs de virulence supplémentaires (mécanismes d'adhésion par exemple).
L'auto-contamination concerne avant tout la sphère urinaire, et touche principalement les femmes; sinon, les risques sont faibles et portent sur l'opportunisme via les plaies et la destruction de muqueuse.

Le lavage des mains - heureusement popularisé- est avant tout un geste à visée altruiste. Le porteur sain (donc contaminé) doit se laver les mains après les toilettes pour éviter de contaminer les autres humains. J'ai déjà parlé de l'étude montrant que les germes d'un patient atteint de gastro arrivant à 8h au travail, se retrouvent dans la bouche de nombreux de ses collègues avant midi.
Le lavage est donc impératif dans de nombreuses professions, et son non respect peut être responsable des infections véhiculées dans les restaurants. Le client peut s'être lavé les mains, mais si le chef ne l'a pas fait juste avant de cuisiner, il risque de faire partager sa flore (pour laquelle lui a un contrôle) à ses congénères (qui n'ont pas encore rencontré la souche.

L'article de wikipédia est un peu léger sur ce point, créant une petite ambiguïté. Mais si on se réfère à la source (12), on fait tout de suite le lien :
Le centre d'information des viandes, à l'usage des professionnels.

http://www.civ-viande.org/wp-content/uploads/2013/06/Hygi%C3%A8ne-domestique_AFSSA.pdf

Plusieurs bactéries responsables de TIAC peuvent appartenir à la flore du tube digestif et être véhiculées par les mains du porteur (Salmonella, Escherichia coli par exemple).
Ceci est principalement dû à l’oubli du lavage des mains en sortant des toilettes ou après manipulations de déchets ou de linge sale.

On peut réfléchir dans l'autre sens dans l'optique personnelle : le lavage des mains devrait idéalement se faire avant ET après le passage aux toilettes :
- Avant dans un but personnel : car nous avons utilisé nos mains plusieurs heures dans toutes sortes de contextes; elles sont donc chargées des flores d'un peu tout le monde, nous avons également touché tous les objets de notre environnement : poignées, objets, stylos, etc... la sphère urinaire présentant les conditions de culture idéales, autant ne pas y introduire des germes extérieurs.

- Après pour tout le monde, selon la recommandation passée dans les moeurs.

Il y a ensuite une vigilance quant à l'utilisation des mains.
Si un congénère sort des toilettes sans s'être lavé les mains, quel sera l'état des vôtres après avoir touché la même poignée dix secondes après ? L'idéal serait de pouvoir ouvrir la porte vers l'extérieur, mais en cas d'impossibilité, il faut plutôt manier du coude ou de l'avant-bras.

Concernant le robinet, a moins d'être en cuivre, il véhicule tous les germes déposés avant lavage. De ce point de vue, il est important de pouvoir le refermer via le coude, ou via un papier d'essuyage. C'est sommairement la technique de lavage chirurgical employée dans la sphère hospitalière.

[EDIT : Plutôt que de refaire tout un post à ce sujet, je vous propose un lien vers le topic initié par coïncidence il y a quelques heures ici clind'oeil
Comment se laver les mains]

Cela peut paraître paranoïaque, mais c'est la réalité des établissements de soin : les sources de contamination sont présentes quasiment partout ! Cela impose une hygiène permanente et des techniques de lavage très protocolaires.


Dernière édition par tarsonis le Mar 29 Juil 2014 - 16:12, édité 1 fois (Raison : orthographe)

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7991
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Santé] Paranoïa incognito

Message par Wanamingo le Lun 26 Mai 2014 - 15:45

Je connais une infirmière qui a une paire de gants fins en cuir juste pour le métro. Personnellement je fais tout pour ne pas toucher les barres. Je suis toujours étonné par les gens qui s'agrippent machinalement au premier truc, comme la poignée de la porte de la rame  Rolling Eyes 
Donc des gants spécial transports en commun pourraient être une idée de prophylaxie discrète ?
Dans la même veine, est ce que porter des lunettes de vue (ou même des fausses si on en a pas besoin) peut permettre de se protéger des gouttelettes ?
Un truc presque impossible: ne jamais se toucher le visage. Selon cet article on se le touche 3,6 fois par heure (je pensais que c'était plus)
http://www.santelog.com/news/prevention-sante-publique/grippe-eviter-de-se-toucher-le-visage-c-est-3-de-l-attraper-par-jour_9479_lirelasuite.htm#lirelasuite

Sinon pour cacher un masque, je pensais à utiliser un buff/cache nez. Ça fait un peu ninja mais moins voyant qu'un masque FFP2.
Et en soi sans le masque en dessous çà doit déjà bloquer des gouttelettes et s'empêcher de se toucher le nez et la bouche, qu'en pensez vous ?

Et tant que j'y pense, le moment où je me lèche allègrement les doigts, c'est quand je roule une clope. Donc les cigarettes, en plus de favoriser les infections pulmonaires, à bannir lors d'une pandémie pour les contacts bouche/mains que çà engendre.

Wanamingo
Modérateur & animateur

Masculin Nombre de messages : 1213
Date d'inscription : 27/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Santé] Paranoïa incognito

Message par Barnabé le Lun 26 Mai 2014 - 19:39

1) Les scénarios abordés prennent pour point de départ "la pandémie est là, que faire ?".

La première chose à faire, c'est de s'informer. Comme tu le dis, il y a une gradation dans la progression de la maladie, elle peut aussi s'avérer plus ou moins dangereuse...

Pour savoir quelles sont les maladies du moment et leur niveau de dangerosité, il est utile de s'abonner au bulletin épidémiologique hebdomadaire. C'est gratuit :
http://www.invs.sante.fr/Publications-et-outils/BEH-Bulletin-epidemiologique-hebdomadaire
à droite, lien "s'abonner/se désabonner".

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5288
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Santé] Paranoïa incognito

Message par troisgriffes le Lun 26 Mai 2014 - 20:28

Pendant la grippe Mexicaine,j'ai vu des gens demander à passer sur portable avec accès vpn afin de pouvoir travailler à partir de chez eux et donc n'avoir plus à prendre les transports pendant cette période. 
Ce que je trouvais amusant ,c'est qu'il suffisait de toussoter et/ou de se racler la gorge pour que les gens arrêtent de te coller dans le métro. rir 
Aussi-non,avec la grippe saisonnière ,j'ai vu des gens un peu trop sensible sur ce sujet(on va le dire comme cela)prendre brutalement leur distance en apprenant que j'étais le seul tech à pas avoir été malade de toute l'équipe,sans doute de peur que je sois un porteur sain. mm

troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2356
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Santé] Paranoïa incognito

Message par Catharing le Lun 26 Mai 2014 - 22:14

tarsonis a écrit:Dans ce but, je vous propose de discuter de toutes les mesures hygiéniques que l'on peut mettre en place d'un point de vue personnel sans qu'aucune d'elles n'ait un impact sur les interactions sociale.
Outre une petite barrière de protection "en cas de", cela représenterait un barrage permanent pour toutes les situations de la vie quotidienne qui nous font tomber malade parce que monsieur X gastroentérité vous a serré la main avant d'aller manger.
Pas facile en fait..
En se remémorant certaines situations ,difficile de faire dans le "discret" .... scratch 

- Lorsqu'on prend l'apéro entre amis ,au bar ou ailleurs,les cacahuétes,olives et chips servies en vrac dans des coupelles par le serveur qui vient de récupérer un pourboire sur une table,les rondelles de sauciflard amoureusement disposées une à une  dans des ramequins par la maitresse de maison qui vient de caresser son toutou  pale 
Solutions:
A/Prétexter d'une allergie spontanée aux amuse-gueules (mais pas au ricardo ou whisky..)
B/Prétexter d'un régime pour raison médicale..
C/ Ne pas sortir l'éternelle étude ,"traces d'urine dans les cacahuètes"au risque de passer pour un rabat-joie.
- A la maison,soirée "pâtes" entre amis et le paquet de gruyère râpé qui circule de main en main ,chacun y plongeant consciencieusement les doigts.. help
Solutions:
A/ Se priver de râpé ce soir -là .
B/ Se la jouer "chochotte" et mettre le râpé dans un plat avec cuillère pour se servir (pas possible pour moi,chambrage toute la soirée par les potes)

- Dans la verte, la gourde de flotte passe de bouche en bouche parce qu’on est le seul à avoir penser à prendre de l'eau.. énervé 
Solutions:
A/ Boire le premier quitte à passer pour un rustre .
B/ Boire le premier et boire à la "régalade"c'est à dire sans toucher le goulot avec les lèvres..toujours rustre mais élégant.. mrsgreen 


Sinon vous avez le bonjour de ...


________________________________________________________
"Les choses ne changent pas, change ta façon de les voir, cela suffit".

Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4079
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Santé] Paranoïa incognito

Message par agralil le Mar 27 Mai 2014 - 14:03

en cas d'épidémie de peste virulente, j'aurai le plaisir d’être déclaré un des premiers malades de ma boite (avec ou sans l'aide d'un médecin, je passe tout mon temps au contact des clients, trop de risque en cas d'épidémie grave)
et avec un peu de chance, je serais un miraculé une fois les cendres retombées (ben quoi la peste, les buchers, les cendres, non ?)

la difficulté est de savoir, avant d'en être porteur soi même, qu'il y a une épidémie, que le virus est très virulent, et que la maladie est très grave - à part les médecins, qui aurai accès à de telles informations ?

pour une bête grippe, je ne m’inquiète pas, deux jours avec une fièvre de cheval, ça ne suffit pas à me tuer, et j'ai des médoc d'avance pour ce cas (la dernière m'a collé au lit deux jours avec 40° souvenir épuisant  Sleep )

note en passant, rester chez soi n'est pas toujours suffisant ... en ce moment, je suis victime de moustiques des plus affamés, malgré le filtre dans l'entrée d'air de mes fenêtres (fibre pour hotte aspirante), je ne sais pas par ou ils passent, mais ils passent

si ils transmettaient des saletés, meme en restant chez moi, je les attraperai probablement

comme je refuse d'empoisonner pour air pour repousser ces saletés ... dur d'en venir à bout  Neutral

et pas question de coller une moustiquaire, j'aimerai vraiment savoir par ou ces saletés entrent

agralil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 732
Age : 42
Localisation : yvelines
Emploi : employé libre service
Loisirs : rares
Date d'inscription : 24/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Santé] Paranoïa incognito

Message par troisgriffes le Mar 27 Mai 2014 - 18:41

Agralil a écrit:"Pour une bête grippe, je ne m’inquiète pas,...et j'ai des médoc d'avance pour ce cas"

Ah?il y a des médocs pour la grippe?je pensais qu'il suffisait juste de laisser passer cette maladie de saison.
ton médoc ,c'est un antivirus?

troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2356
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Santé] Paranoïa incognito

Message par agralil le Mer 28 Mai 2014 - 14:02

non, juste de quoi empêcher la fièvre de crever le plafond et des antidouleurs tout cons pour mieux supporter le reste (qui me font très bien dormir, ce qui ne fais pas de mal)
et du bouillon pour me réhydrater, avec les medoc 

40° de fièvre, c'est quand même beaucoup, autant éviter que ça monte plus  evcol 

comme tu dis, la grippe elle même il n'y a rien à faire, les médoc diminuent l'inconfort (et m'aident à dormir tant que ça dure)

agralil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 732
Age : 42
Localisation : yvelines
Emploi : employé libre service
Loisirs : rares
Date d'inscription : 24/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Santé] Paranoïa incognito

Message par troisgriffes le Mer 28 Mai 2014 - 14:24

Comme antidouleur et somnifère tu peux aussi prendre un ou deux litrons de gros rouge européen ,cela à quasi le même effet et cela te coutera moins cher. cheers

troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2356
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Santé] Paranoïa incognito

Message par Ash le Mer 28 Mai 2014 - 23:59

Rien de tel que la bonne suée alcoolisée amha, mais il parait que ça tient à la jeunesse...

M'enfin, en France, on ne Peut encourager de telles pratiques anti-progressistes.... Et que vivent les médocs !

Ah, et le Tamiflu serait inefficace... Voire dangereux...
http://sante.lefigaro.fr/actualite/2012/11/12/19428-grippe-tamiflu-accuse-detre-inefficace

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Santé] Paranoïa incognito

Message par tarsonis le Jeu 29 Mai 2014 - 8:34

Salut !
Ash a écrit:
M'enfin, en France, on ne Peut encourager de telles pratiques anti-progressistes.... Et que vivent les médocs !
Ah, et le Tamiflu serait inefficace... Voire dangereux...
Cela fait un paquet d'années que Prescrire a émis des doutes quant à l'efficacité, l'AMM et effets secondaires; surtout depuis le travail de recherche de la collaboration Cochrane.

A noter que les médecins sont étranglés entre les directives complètement contradictoires à quelques mois d'intervalle émanant des autorités sanitaires (DGS par ex). Si bien qu'en fin d'épisode grippal 2009, ne pas prescrire systématiquement et à outrance l'oséltamivir à tout patient en syndrome grippal pouvait faire courir un sérieux risque professionnel (avec les autorités contre soi).

Exemple, note de la DGS en 2009 :
https://dgs-urgent.sante.gouv.fr/
Les nouvelles recommandations sont les suivantes et prendront effet le 10 décembre :
- La prescription du traitement antiviral est systématique chez le patient présentant une grippe clinique.

Sinon, si l'on exclut les patients à risque (immunodéprimés, diabétiques, insuffisants, etc...), on se tourne effectivement majoritairement vers les antipyrétiques, avec en premier lieu le paracétamol. On déconseille l'aspirine, particulièrement pour les ados et moins (effets secondaires et syndrome de Reye). En gros, c'est plus la réaction de l'organisme que le virus qui occasionne le plus de dégâts, et en second lieu les complications (surinfections, etc...).

Merci pour votre participation  ! clind'oeil

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7991
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Santé] Paranoïa incognito

Message par hildegarde le Jeu 29 Mai 2014 - 10:11

il n'est pas réaliste de pouvoir se protéger de toutes les agressions pathologiques. Du coup le premier rempart, c'est nous même.
Même si des règles basiques d'hygiène sont importantes et nécessaires. c'est sur la capacité de notre propre corps a se défendre qu'il faut avant tout miser.

Le corps humain est fascinant et à une capacité de résilience et d'autoréparation formidable.
Il est donc intéressant de renforcer nos défenses immunitaires, dans un premier temps en evitant de les amoindrir en evitant la clope, le café, l'alcool, une alimentation désequilibrée...

on peut aussi les renforcer en prenant régulièrement de la spiruline, du goji ou des trucs dans le genre.

Utiliser de façon hebdomadaire, voir quotidienne, des herbes aromatiques, tel que le romarin, le thym par exemple, ou des condiments comme l'ail.

La consommation régulière de plantes sauvages tel que l'ortie, le plantain, le pissenlit etc...par leur richesse en différentes vitamines et oligoéléments, renforce aussi le système immunitaire.

________________________________________________________
clic flower

hildegarde
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3382
Loisirs : manger des fleurs
Date d'inscription : 14/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mauvaisesherbes.org/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum