Les pieds:le cas des ampoules

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les pieds:le cas des ampoules

Message par troisgriffes le Jeu 15 Mai 2014 - 22:27

Je le post ici,ne sachant pas s'il faut le mettre dans la partie santé ou survie.
Sauf erreur  de ma part ,je crois pas avoir vu de topic parlant des ampoules/irritations aux pieds dues aux marches prolongées
alors que même si cela peut sembler trivial c'est un point capital.
Même si vous avez prévu d'évacuer en voiture/moto/vélo pour êtes pas à l’abri de finir à pince et là vos pieds valent de l'or,
c'est votre assurance vie,votre capital.
Les ampoules peuvent survenir plus vite que l'on ne le pense et très rapidement fortement réduire votre capacité de progression.
Heureusement il y a les pansements spéciaux ampoules,un vrai miracle (j'en roulerai presque une pelle à celui qui les à
inventés!^^). Même en milieu assez humide ,genre marais,cela fait la différence.
Avec ces pansements, si vous en avez une de la taille d'un œuf de caille vous continuerez à avancer.
Si vous en avez pas achetez en une boite,si vous en avez une achetez en d'autres.
Au passage,si vous avez acheté du talque pour vos petits petons ,jetez moi cette cochonnerie;c'est juste bon pour les citadins.
Cela s’agglomère à vitesse grand V avec l'humidité et c'est la meilleur façon de se chopper des mycoses d’anthologie.
Tout ces propos n'engagent évidement que moi!^^

voilà voilà

troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2354
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pieds:le cas des ampoules

Message par ghp le Jeu 15 Mai 2014 - 23:32

Tu parles du compeed ?


Perso, sur les zones de frottement où la peau s'échauffe, je mets un sparadrap anti frottement mercurochrome. Ça évite totalement l'ampoule.  C'est ça :

Plus de soucis.

Au pire, si l'ampoule a commencé à se déclarer, je mets un pansement classique, recouvert avec du sparadrap anti-frottement.

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.

ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1820
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pieds:le cas des ampoules

Message par survie88 le Ven 16 Mai 2014 - 7:54

J'ai déjà eu de très grosses ampoules à cause du boulot et c'est vrai que les compeed, sans vouloir faire de la pub, c'est le top du top !
On ne sent plus rien en marchant.
J'achète de temps en temps une copie beaucoup moins chère de ce produit chez aldi, c'est pas mal  mais il vaut mieux que l'ampoule ne soit pas encore trop développée car ils sont un peu moins efficace.

survie88
Membre

Masculin Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 19/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pieds:le cas des ampoules

Message par luxferrrare le Ven 16 Mai 2014 - 10:26

J'ai déjà abordé le sujet des Compeed et autres pansements "seconde peau" (mais je ne retrouve pas le fil...) qui sont aussi utiles dans le cas de brûlures ou de plaies.

Suite à un vautrage magistral en trottinette en allant au boulot, je suis quand même allée sur mon lieu de travail qui n'était autre que le service de Dermatologie de l'hôpital. Ma plaie de 7 mm de profondeur sur 2 cm de diamètre a été soignée sur place avec de la crème antiseptique à l'argent et un de ces pansements seconde peau, qu'il me fallait laisser sur la blessure jusqu'à ce qu'il commence à s'enlever ; là, je devait nettoyer avec un désinfectant, gratter et enlever la fibrine (matière blanche qui se développe dans la plaie et forme des cicatrices en creux), puis remettre la crème et le pansement seconde peau, jusqu'à ce qu'il ne tienne plus, etc... (Tout ça bien sûr, en veillant à ce que l'endroit de la plaie ne soit ni rouge, ni chaud, ni gonflé, signes d'infection) Résultat, une très jolie et très peu visible cicatrice à mon genou droit et pas de problème pour me doucher tout le temps des soins qui ont tout de même duré deux semaines Smile

________________________________________________________
"Puissiez-vous vivre en des temps intéressants" Dicton Chinois
TEOTWAWKI en musique, le vent l'emportera, Champagne,

luxferrrare
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1512
Age : 43
Localisation : InZeWild
Emploi : Luciol2Lux
Loisirs : Câliner les arbres, tomber des rochers
Date d'inscription : 11/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pieds:le cas des ampoules

Message par lulu62 le Ven 16 Mai 2014 - 12:06

en prévention, à l'armée on utilisait de l'élastoplast. On "s'enroulait" les zones sensibles avec (talons, dessous du pied gros orteil, ...) avant de mettre les rangers pour faire les longues marches( programées). Tant que ça reste en place, ça protège bien.

lulu62
Membre

Masculin Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 08/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pieds:le cas des ampoules

Message par Griffon le Ven 16 Mai 2014 - 12:19

Les compeed c'est onéreux mais très efficaces (surtout pour les personnes qui font des allergies au sparadrap)

Griffon
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 09/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pieds:le cas des ampoules

Message par Barnabé le Ven 16 Mai 2014 - 13:31

La première prévention, c'est de porter régulièrement ses chaussures de marche, pour qu'elles se fassent à nos pieds et réciproquement.
Ne jamais entamer une grande marche avec des chaussures neuves, non plus.

Le sparadrap anti-frottement, il faut le mettre dès le début de la marche, donc savoir où les ampoules sont susceptibles de se produire, ce qui n'est pas toujours évident. Quand on le met sur une ampoule formée, ça reste douloureux. Et quand on le retire sur une ampoule, aïe, aïe, ça colle trop bien ce truc. L'astuce de mettre d'abord un pansement classique, et le sparadrap par dessus, semble très bonne.

Le compeed, vous l'avez tous dit, c'est bien mais très cher. Et si on le laisse dans un BOB, peut-être exposé au chaud (genre coffre de voiture), il va se dégrader assez rapidement (je ne sais pas si c'est quelques mois ou quelques années). Il faut le laisser dans sa boîte protectrice, aussi, j'en avais sorti un une fois pour le trimballer au fond d'une poche de sac à dos, la protection du collant s'en va, les merdouilles de fond de poche s'y mettent... C'est pas bon.

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5287
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum