[Roman] "Terre brulée" de John Christopher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Roman] "Terre brulée" de John Christopher

Message par Rammstein le Mer 1 Sep 2010 - 12:00

Dernièrement j'ai lu "Terre Brûlée" de John Christopher, faute d'avoir trouvé le film. Bien que court (250 pages environ), ce roman aborde le sujet de la fuite face à une catastrophe de grande ampleur, et pose de nombreux problèmes de conscience (tuer ou être tuer, piller, vengeance...). Un excellent roman que je recommande vivement !
Titre en vo: "The Death of Grass" (UK) et "No Blade of Grass" (US)
Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4997
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Culture geek] Romans & récits d'anticipation

Message par Barnabé le Dim 18 Mar 2012 - 9:35

Rammstein a écrit:Dernièrement j'ai lu "Terre Brûlée" de John Christopher, faute d'avoir trouvé le film. Bien que court (250 pages environ), ce roman aborde le sujet de la fuite face à une catastrophe de grande ampleur, et pose de nombreux problèmes de conscience (tuer ou être tuer, piller, vengeance...). Un excellent roman que je recommande vivement !

Rammstein

Je fais remonter ce post, car ce livre est cité par Selco, l'auteur de messages et d'un blog sur son expérience de survie dans une ville assiégée et complètement coupée du monde pendant un an.

Voilà ce qu'il en dit :
Je ne peux pas comparer notre expérience avec aucun film. Je veux dire, oubliez ces histoires de petites communautés s'en sortant bien, avec un leader très sage, tandis que le monde s'écroule autour d'eux. Mais j'ai lu un livre (de fiction) il y a quelques années, et j'ai aimé la façon dont l'auteur décrit comment les gens changent d'état d'esprit quand SHTF, et ce qu'ils sont prêts à faire pour eux-mêmes. Je l'ai trouvé assez exact sur cette partie, alors je dis à tous : lisez ce livre : John Christopher- Death of grass.

Infos sur ce livre :
John Christopher, de son vrai nom Sam Youd (16 avril 1922 – 3 février 2012), est l'auteur du livre The Death of Grass publié en 1956 en Grande-Bretagne. Livre publié aux USA sous le nom No Blade of Grass (l'éditeur aurait craint, paraît-il, que le titre The death of grass rebute le lecteur en lui faisant croire que ça parle d'agriculture).
On le trouve en anglais sur scribd.com en cherchant "the death of grass" en mettant la langue sur anglais.
Adaptation au cinéma : No Blade of Grass par Cornel Wilde en 1970.

En Français : livre publié en France sous le titre Terre Brûlée. N'est plus disponible en neuf, mais on le trouve d'occasion (bouquinistes, Amazon.fr...).
Le film de Cornel Wilde a aussi été adapté en français sous le titre Terre brûlée en 1970. (PS: rien à voir avec le film Loin de la Terre Brûlée de Guillermo Arriaga, 2008, avec Kim Basinger, dont l'édition DVD est malencontreusement titrée Terre brûlée)
En 2005, l'éditeur Omnibus intègre ce roman dans un recueil de romans de SF classiques et castastrophistes : Catastrophes, qui se trouve en neuf (25,50 € prix éditeur, 24,22 chez Amazon.fr) et en occase.
Cette édition rassemble :
• La Fin du rêve (Philip WYLIE)
• Terre brûlée (John CHRISTOPHER)
• Soleil vert (Harry HARRISON)
• La Goélette des glaces (Michael MOORCOCK)
• Génocides (Thomas DISCH)

Extrait des commentaires des lecteurs sur Amazon :
Des classiques enfin réédités (par exemple "Soleil vert" .. le livre du film... quasiment introuvable d'occasion si ce n'est à des prix délirants)

Des textes assez inégaux, certains très bons et trop courts, d'autres
s'étirant désespérement.

Mais, pour moi, "la fin du rêve", "terre brulée" et "génocides" valent à eux seuls l'achat


Dernière édition par Barnabé le Dim 18 Mar 2012 - 19:22, édité 1 fois

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5289
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] "Terre brulée" de John Christopher

Message par Rammstein le Dim 18 Mar 2012 - 13:30

On trouve "Terre brûlée" en occasion pour une paire d'euros. J'ai parlé du bouquin .

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4997
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] "Terre brulée" de John Christopher

Message par Barnabé le Dim 18 Mar 2012 - 14:59

Rammstein a écrit:On trouve "Terre brûlée" en occasion pour une paire d'euros. J'ai parlé du bouquin .

Rammstein

Merci aux modos qui ont déplacé ces 3 dernières messages dans le bon fil.

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5289
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[roman, (film)] "Terre brulée" de John Christopher

Message par Barnabé le Lun 19 Mar 2012 - 21:22

J'ai fini The Death of Grass, en anglais (avec l'ebook scribd).

Ce bouquin est excellent. Il est très axé sur la dynamique de groupe. Sur la façon dont les gens évoluent sous le stress. Il fait un peu penser (attention aux références disparates !) à :
- La guerre des mondes, pour le style SF ancienne se déroulant en Angleterre
- Ravage, pour l"équipe qui s'organise dans une catastrophe
- Le meilleur des mondes, pour le côté SF qui sert à explorer des questionnements philosophiques, avec d'ailleurs parfois les dialogues des personnages qui s'étirent un peu car ils servent à cela.
- Bug Out, la nouvelle traduite et publiée sur Olduvaï : il y a des similitudes dans le récit, à plus de 50 ans de distance !
- Cube (le film) pour les personnages qui changent sous l'effet du stress.

J'ai trouvé le bouquin vraiment excellent. Plutôt meilleur que Ravage. Bien plus noir. Je pense qu'il a dû choquer, à l'époque. Je n'en dis pas plus !

C'est remarquable aussi qu'il ait si peu vieilli. A part le fait qu'ils n'utilisent pas de téléphones portables, l'action pourrait aussi bien se passer aujourd'hui ! Par rapport à la SF "vaisseaux spatiaux, robots et turbo-lasers", qui devient très vite obsolète, John Christopher a réussi à écrire un livre quasi imtemporel !

P.S. : pour ceux qui seraient tentés de lire l'ebook en anglais sur scribd : il manque une page, à la fin ! On comprend quand même ce qui se passe, mais une page manquante en plein dénouement de l'histoire, ça fait chier !

P.P.S. : A propos du film, il ne faut peut-être pas avoir de regrets de ne pas l'avoir vu. Voilà ce que disait l'auteur du livre à propos du film, des années plus tard :
I've never actually seen [the film]. I heard such bad reports when it came out that I couldn't bring myself to go to a cinema and watch it. Years later, it came on as a late-night television film, so I settled down to watch it with a glass of whisky. I lasted twenty minutes, then I went to bed. It was awful.
source : http://www.gnelson.demon.co.uk/tripage/jc.html

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5289
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] "Terre brulée" de John Christopher

Message par Barnabé le Mar 5 Nov 2013 - 19:41

agralil a écrit:
burning grass, j'ai en film, je ne savais même pas que c'etait un livre (mais c'est logique)
Je précise que le film adapté de The Death of Grass est Terre brûlée (No Blade of Grass), un film américain réalisé par Cornel Wilde en 1970. A ne pas confondre avec d'autres films aux titres proches.

L'auteur du livre trouvait le film abominable. Ce n'est peut-être pas le bon exemple à citer pour dire qu'on peut regarder le film plutôt que lire le livre. clind'oeil

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5289
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

grass

Message par Mike Steiner le Mer 6 Nov 2013 - 6:25

Barnabé a écrit:
agralil a écrit:
burning grass, j'ai en film, je ne savais même pas que c'etait un livre (mais c'est logique)
Je précise que le film adapté de The Death of Grass est Terre brûlée (No Blade of Grass), un film américain réalisé par Cornel Wilde en 1970. A ne pas confondre avec d'autres films aux titres proches.

L'auteur du livre trouvait le film abominable. Ce n'est peut-être pas le bon exemple à citer pour dire qu'on peut regarder le film plutôt que lire le livre. clind'oeil
Question de point de vue. J'ai le film de 1970 en VO et je l'ai trouvé particulièrement intéressant. L'action se situe en Angleterre et Nigel Davenport y campe un chef de groupe improvisé très crédible. Par contre je n'ai pas lu le livre.

________________________________________________________
Tant qu'une roue restera, la charrette roulera (François Athanase Charette de la Contrie, général vendéen).

Mike Steiner
Animateur

Masculin Nombre de messages : 441
Age : 56
Localisation : Bocage normand
Emploi : Enseignant-chercheur
Loisirs : Randonnées, vélo, lecture et écriture
Date d'inscription : 06/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] "Terre brulée" de John Christopher

Message par Barnabé le Mar 20 Mai 2014 - 13:50

J'ai relu le livre La Terre Brûlée en français. Ce roman est vraiment excellent. Comme dit plus haut : il est bien écrit, il est haletant, il comporte des thèmes et des réflexions intemporels et il a donc très bien vieilli. De plus, les héros traversent des aventures très dures qui sont pourtant très ordinaires, crédibles et prosaïques. On n'est ni chez les bisounours, ni chez Indiana Jones.

Même si la catastrophe qui frappe le monde (un virus) relève d'une hypothèse fictive, cette hypothèse reste parfaitement réaliste, et ensuite tout le reste s'enchaîne avec une logique implacable et en étant parfaitement crédible. Ce n'est donc pas vraiment de la science-fiction, ça ne se passe pas dans le futur, il n'y a pas de robots, de vaisseaux spatiaux, de lasers ou que sais-je, il y a juste une hypothèse d'une catastrophe d'origine biologique qui se déroule ensuite de façon parfaitement crédible.

Il ne faut pas oublier que le livre a été écrit en 1956 et que seulement 11 ans après la fin de la seconde guerre mondiale, un auteur anglais savait parfaitement comment décrire la perte, le deuil, l'errance, les bombardements ou encore les restrictions alimentaires.

C'est vraiment le père de tous les romans survivalistes. Je pense que c'est un livre qu'il faut absolument lire !

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5289
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] "Terre brulée" de John Christopher

Message par a2pir le Mar 20 Mai 2014 - 17:38

commandé sur amazon a l'instant

a2pir
Membre

Masculin Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 09/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] "Terre brulée" de John Christopher

Message par ghp le Mar 20 Mai 2014 - 20:18

Parallèle évident avec Ravage, si l'on en retire les aspects "high tech" qui ont beaucoup vieilli dans le roman de Barjavel.

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.

ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1820
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] "Terre brulée" de John Christopher

Message par Barnabé le Mer 21 Mai 2014 - 8:09

ghp a écrit:Parallèle évident avec Ravage, si l'on en retire les aspects "high tech" qui ont beaucoup vieilli dans le roman de Barjavel.
Oui, mais je dirais que la tonalité des deux livres, l'esprit qui s'en dégage, reste assez différent.

On peut se demander dans quelle mesure la guerre mondiale, ses horreurs et notamment son exode, ont contribué à inspirer ces auteurs. Barjavel a écrit Ravage peu après l'exode et alors que la guerre était encore en cours : John Christopher publie 6 ans après la fin de la guerre, pendant laquelle il a fait 5 ans de service militaire. Ils ont forcément été marqués par cette "matrice" de la catastrophe humaine. Ca pourrait aussi expliquer cette relative similitude.

PS. : ça n'a rien à voir, mais il faut décidemment se méfier de la lecture des notices de Wikipedia sur les oeuvres de fiction. Elles comportent systématiquement le "résumé" ("plot" en anglais). Ce résumé se fait un devoir de raconter les ressorts du récit et sa fin. C'est super efficace pour se gâcher la lecture ou le visionnage de l'oeuvre en question.

Normalement, le résumé des éditeurs (en 4e de couverture ou dans la notice d'un vendeur en ligne), ou encore une critique de livre ou de film, ça vous raconte un peu de quoi ça parle, mais ça évite généralement de vous révéler les principaux rebondissements ou de vous raconter la fin. Sur internet, il existe la fonction "Spoiler" qui veut dire : "ne lisez pas cela si vous ne voulez pas connaître un ressort essentiel de l'histoire".

Au contraire, Wikipedia se fait un devoir de bien vous raconter toute l'histoire.

Exemples avec :
- la notice en anglais de the Death of Grass : elle raconte la fin et dévoile des retournements majeurs
- la notice de Usual suspects en français : c'est un film qui comporte un retournement final majeur, du genre qui fait dire au spectateur "ça alors !!!". J'ai vérifié : son résumé wikipedia vous explique bien consciemment ce qu'on comprend à la fin.

Ou comment transformer une oeuvre de qualité en un résumé médiocre, plat, besogneux, et qui vous gâche la vision/lecture de l'oeuvre ! Dans ce cas, je crois qu'on peut parler de stupidité encyclopédiqueevcol 

Si vous voulez lire la notice wikipedia d'un livre ou d'un film, faites-le APRES avoir vu/lu l'œuvre.

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5289
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum