[Livre/Roman] "Asie fantôme" de Ferdynand Ossendowski

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Livre/Roman] "Asie fantôme" de Ferdynand Ossendowski

Message par Darkside of the Moon le Mar 14 Avr 2009 - 0:51

Pour ma part je viens de finir Asie fantôme par Ferdynand Ossendowski (l'auteur de Bêtes hommes et dieux) et j'ai adoré.

L'action se passe avant la révolution russe et donc c'est (un (tout petit) peu) moins le bordel, le livre est donc moins axé survie mais ça décoiffe quand même. L'auteur décrit le mode de vie pour le moins rustique des populations locales (Tartares, Aïnous, Kirghizs,...) et ça nous donne donc de bonne recette (comme les galettes de crabe) et des parties de chasse pour le moins couillues (la chasse au loup au fouet).

Franchement je ne peux que vous le conseiller.

________________________________________________________
L’exaltation de son orgueil le sauvait de l’épouvante. Le sommet atteint, après tant de noires batailles était si lumineux, si haut, que la chute serait un envol.
René BARJAVEL : Le diable l’emporte

Darkside of the Moon
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 172
Localisation : France
Emploi : contributeur au RC
Loisirs : Ecriture
Date d'inscription : 26/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-prediluviennes.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

[roman] "Asie fantôme" de Ferdynand Ossendowski

Message par Invité le Lun 24 Aoû 2009 - 17:48

Darkside of the Moon a écrit:Pour ma part je viens de finir Asie fantôme par Ferdynand Ossendowski (l'auteur de Bêtes hommes et dieux)
"Bêtes homme et dieux" c'est à lire absolument, ce n'est pas exactement de la survie mais de la simple vie de nomades et de sibériens sachant ce qu'il faut faire et ayant ce qu'il faut: hache, couteau, briquet, vêtements de feutre et peau de bête, rien de plus.

Pour la survie urbaine qui nous attends, je vous conseillerai les récits de la vie quotidienne pendant l'occupation allemande comme "allemande" de françois Nourrissier. Pas de récits de combats mais la survie quotidiene face à la pénurie comme un combat. Et pas une pénurie d'habitude comme la pauvreté du tiers monde mais une pénurie qui vous tombe dessus en quelques semaines. Ils se sont adaptés, nous pourrons le faire aussi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum