[Livre/Roman] "Ermites dans la taiga" de Vassili Peskov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Livre/Roman] "Ermites dans la taiga" de Vassili Peskov

Message par Rammstein le Mer 4 Avr 2007 - 16:39

De Vassili Peskov.

Ce livre - document raconte la rencontre de l'auteur avec une famille de vieux-croyants (chrétiens orthodoxes en rupture avec le clergé orthodoxe depuis plusieurs siècles pour de sombres histoires de rites) persécutés, qui se sont réfugiés au coeur d'une impénétrable forêt russe pour survivre loin de la civilisation et du régime communiste.

Le résumé figurant au dos du livre (consultable ici) :

"Une famille de vieux-croyants démunis à l'extrême, subsistant dans une cabane misérable, en pleine taïga, coupés de la civilisation depuis... 1938 : telle est l'incroyable réalité décrite par Vassili Peskov, qui raconte ici avec passion et minutie l'aventure des ermites de notre temps, puis les vains efforts de la plus jeune d'entre eux, Agafia, pour se réadapter au monde. Nouvelle version du mythe de Robinson, manuel de survie dans la taïga, histoire de femme aussi, ce livre riche et multiple a rencontré lors de sa parution chez Actes Sud en 1992 un succès qui ne s'est jamais démenti. Et Agafia, sa magnifique héroïne, vit toujours, loin du " siècle ", dans la sauvage solitude de la taïga."

Personnellement j'ai adoré, même si l'histoire est plutôt triste !

Pour l'anecdote, à la fin des années 90 on a retrouvé au fond d'une forêt 2 partisans russes, armés de pétoires, qui depuis 1941 avaient rejoint le maquis : ils pensaient que les nazis avaient gagné la guerre et occupaient toujours la Russie...

Rammstein

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4997
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Livre/Roman] "Ermites dans la taiga" de Vassili Peskov

Message par Andros le Mer 4 Avr 2007 - 18:53

Rammstein a écrit:Pour l'anecdote, à la fin des années 90 on a retrouvé au fond d'une forêt 2 partisans russes, armés de pétoires, qui depuis 1941 avaient rejoint le maquis : ils pensaient que les nazis avaient gagné la guerre et occupaient toujours la Russie...

Rammstein

Super courageux les maquisards ! Jamais ils attaquaient un train ou un convoi nucléaire ?

Traîtres à la patrie ! Staline n'est pas content !

Andros
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 1132
Date d'inscription : 12/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Livre/Roman] "Ermites dans la taiga" de Vassili Peskov

Message par Rammstein le Jeu 5 Avr 2007 - 7:39

Ben... à plus de 70 ans, affaiblis et mal équipés, ils devaient sans doute attendre que les nazis viennent les déloger de leur retraite...

A savoir aussi que les "frères de la forêt", des résistants anti-communistes baltes (dont d'anciens SS), se sont battus contre l'armée rouge et ont tenus le maquis jusqu'au milieu des années 50.

Il y a eu des histoires similaires avec des soldats japonais en poste sur des îles perdues du Pacifique et se croyant encore en guerre.

Rammstein

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4997
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Livre/Roman] "Ermites dans la taiga" de Vassili Peskov

Message par Rammstein le Mar 23 Nov 2010 - 9:14

C'est malheureux que "Hermites dans la Taiga" ait fini dans le fil "romans", mais bon, on va mettre cela sur le compte d'une énième cuite de Pétrus !

Un reportage photo a été réalisé en marge du bouquin. On peut le voir ici.






Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4997
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[roman/récit] "Ermites dans la taiga" de Vassili Peskov

Message par Iv@nhoe le Jeu 15 Déc 2011 - 19:13

Bonjour,

Je viens de finir le roman de Vassili Peskov, "Ermites dans la Taïga", dont Ramstein avait déja brievement parlé, mais sans s'étendre, et surtout sans essayer de voir les leçons qu'on peut en tirer.

Donc, je reprends : au début des années 80, une équipe de géologues découvre au fin fond de la sibérie une famille de "vieux croyants", une espèce de secte orthodoxe, qui avait fui dans la taïga depuis la seconde guerre mondiale :
donc, 40 ans autonomie totale dans des conditiondans s... siberiennes. Une histoire incroyable.

Ce que je peux en tirer comme enseignements le cadre "survie en K2KK" :
- C'est vraiment une existence misérable. Je pense que la seule chose qui a pu faire tenir ces gens, c'est leur espèce de ferveur, qui fait que en fait, c'est eux qui ont choisi leur exil, il ne leur a pas été imposé. Ils refusaient la modernité comme étant sacrilège.

-ils mangeaient en gros que des patates. Des patates et des graines de cèdre. Pas de carences notable, le patriarche a vécu jusqu'à plus de 80 ans. Des patates !! A retenir : un légume robuste, et surtout... facile à cultiver. A noter : plusieurs fois, au cours de leur isolement de 40 ans, il y a eu de graves pénurie, récoltes mauvaises, qui fait que c'était une effroyable famine l'hiver, où il a fallu toute la force morale pour ne pas manger ce qui leur serait nécessaire pour pouvoir planter une nouvelle récolte l'année suivante. L'été, ils découpaient les patates en fines tranches qu'ils faisaient secher au soleil, pour la consommation l'hiver.
La patate semble le légume de survie par excellence. Je crois qu'une des gentilles forumeuse d'ici a mis un lien vers un pdf d'un bouquin du début du XXeme siècle qui traite de la patate, sa culture, sa récolte, ses emplois, sa conservation... un pdf à telecharger de toute urgence et à garder...

- a la fin, c'était le métal qui était le plus précieux. Le moindre ustensile était utilisé jusqu'au bout du bout, utilisé et réutilisé, et réutilisé encore... a ce niveau d'autarcie, le moindre bout de métal a une valeur énorme.

-ils avaient leur métier à tisser, et fabriquaient une sorte de tissus... à partir de je ne sais pas quel plante.

-ce qui les avaient fait tenir, c'est le fait d'avoir un poele en métal... qui leur permettaient de ne pas mourir de froid.

-La chasse, était une activité vraiment marginale. Ils faisaient des pièges, avec de grands trous, aussi pour essayer de tuer les ours qui étaient souvent une menace. La capture de rennes était exceptionnelle et pouvait se compter sur les doigts d'une main, sur 40 d'éxil...

-conditions de vie et d'hygiène déplorable : leurs cabanes étaient ridiculement petites (pour garder la chaleur, je suppose), et sol mou fait de détritus...

-beaucoup d'artisanat à partir d'écorce de bouleau... dont on a pas l'équivalent en France, je crois...

....
scratch

Iv@nhoe
Membre

Masculin Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 10/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum