Agression, pourquoi n'intervient-on pas ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Agression, pourquoi n'intervient-on pas ?

Message par KrAvEuNn le Dim 27 Avr 2014 - 8:50

Salut !

Article intéressant sur le sujet : Pourquoi les témoins d'agression n'interviennent-ils pas (toujours) ?

En résumé : la peur du risque encouru, si l'agresseur se retourne contre les témoins, est la principale cause de la non assistance. "La violence sidère et méduse la victime autant que le témoin."
L'anonymat, au sein des foules anonymes, favorise le report de la responsabilité de l'intervention sur les autres et le partage de la culpabilité à ne pas intervenir. "Mais comme tout le monde compte sur les autres, personne n'intervient."

Le fait de ne pas intervenir "produit une normalisation, une légitimation de l'agression, et cela perpétue l'idée que tout le monde n'a pas sa place dans l'espace public."

Ce qui pousse certains à réagir, c'est l'empathie, la culpabilité, l'estime de soi et la reconnaissance des gens.

Décembre 2013, deux étudiants américains ont filmé les réactions des passants à la simulation d'une agression sur un campus.



Dernière édition par KrAvEuNn le Dim 27 Avr 2014 - 20:44, édité 1 fois

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   
avatar
KrAvEuNn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7511
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression, pourquoi n'intervient-on pas ?

Message par troisgriffes le Dim 27 Avr 2014 - 9:58

Kraveunn a écrit:Ce qui pousse certains à réagir, c'est l'empathie, la culpabilité, l'estime de soi et la reconnaissance des gens.


Ou tout simplement ne pas vouloir laisser faire ce qui doit pas être fait. clind'oeil 

Après, les gens sont avant tout des pleutres, le reste c'est des  arguments pour qu'ils se donnent bonne conscience...
J'ai déjà vu un bus entier de gens sortant de leur travail faisant semblant de rien voir, se concentrer sur leur journal ou se contenter de resserrer leur sac à main/sacoche contre eux. C'était deux  mômes de 8-9 ans qui voulaient racketter  un autre du même âge, celui-ci jetant des regards de détresse .
On pouvait pas dire que les gens risquaient leur vie mais aucun intervenait.
A noter, qu'une fois les deux morpions éjectés du bus ,les gens me jetaient le même regard en coin que celui qui avaient pour les deux loulous en herbe une minute avant  et certaines personnes qui sous mon regard méprisant tentaient  de justifier leur lâcheté.
J'en ai plein d'autre exemple du même tonneau sous le coude.
Le mouton de Panurge ne sait que bêler donc comptez pas trop sur lui pour vous venir en aide ou à autrui. nan  
voilà voilà
avatar
troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2402
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression, pourquoi n'intervient-on pas ?

Message par Cyrus_Smith le Dim 27 Avr 2014 - 13:29

KrAvEuNn a écrit:L'anonymat, au sein des foules anonymes, favorise le report de la responsabilité de l'intervention sur les autres et le partage de la culpabilité à ne pas intervenir. "Mais comme tout le monde compte sur les autres, personne n'intervient."
C'est quelque chose de bien connu en psychologie sociale.La taille de la page Wikipédia sur le sujet en témoigne: Effet du témoin.
avatar
Cyrus_Smith
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2184
Localisation : Île mystérieuse
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression, pourquoi n'intervient-on pas ?

Message par Catharing le Dim 27 Avr 2014 - 21:36

3G a écrit:Après, les gens sont avant tout des pleutres, le reste c'est des  arguments pour qu'ils se donnent bonne conscience...
Ca me rappelle une autre discussion  clind'oeil
Faut peut-être pas généraliser non plus..
Les gens nous ne sont pas des lâches mais nous sommes parfois confrontés à des situations qui nous dépassent, incapables de garder la tète froide et d'analyser la situation de façon lucide.
Et cela ne concerne pas uniquement l'agression physique ,que dire des "collègues de bureau",témoins d'agressions morales ,de harcèlement moral ou sexuel et qui baissent la tête ou disent à posteriori n'avoir rien vu de particulier?
A l'inverse,combien de personnes  se sont retrouvées dans la mouise suite à leur intervention ?

Si on veut jouer sur les mots ,à la question "pourquoi on n'intervient pas sur une agression "je répondrai de façon volontairement provocatrice "et pourquoi on devrait intervenir?"
C'est marqué quelque part,c'est une obligation légale,de jouer au héros et de risquer sa peau ou son job? scratch

________________________________________________________
"Les choses ne changent pas, change ta façon de les voir, cela suffit".
avatar
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4256
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression, pourquoi n'intervient-on pas ?

Message par troisgriffes le Dim 27 Avr 2014 - 22:14

Catharing a écrit:que dire des "collègues de bureau",témoins d'agressions morales ,de harcèlement moral ou sexuel et qui baissent la tête ou disent à posteriori n'avoir rien vu de particulier?

Ca c'est une histoire de mentalité,
Chez nous il y a de la cohésion,faire une crasse/harcèlement morale à un tech c'est avoir toute l'équipe des techs à dos en deux temps trois mouvements.
Quand j'étais métallo,j'ai vu un jeune cadre tenter chantage et harcèlement moral;dans l'heure il y avait eu cent gars en bas du bureau du patron pour demander des explications au sujet de celui-ci...
après ,j'ai vu aussi des gens qui ne savaient même pas qui était dans le bureau d'à coté...

Après des fois le danger est pas ou on le pense:
Lors d'une grève dans le RER à Paris,une jeune cadre en tailleur strict(mais sexy( Very Happy  ))et une mère de femme en sont venues aux mains pour savoir laquelle était la plus prioritaire pour monter dans la rame(rdv pro vs enfants à récupérer).
Avec deux autres messieurs ont les à séparées,en  m'interposant ,j'ai récupérer plusieurs coups dont un coup de griffes derrière le cou,plusieurs bleus et les arpions écrasés(pour une fois que j'avais pas mes chaussures de sécu...).
mais le pire a été en rentrant chez moi quand mon amie du moment qui après avoir froncée du nez(visiblement ces dames avaient laissées leurs odeurs sur moi...)en plus d'un coup d’œil sur la griffure et ma chemise froissée m'a jetée un regard glacial accompagné d'un "tu as pas quelque chose à me dire?" dit d'un ton doucereux.
S'en est suivit un interrogatoire serré  au cours du quel j'ai échappé de peu aux aiguilles chauffées au rouge sous les ongles...
Il a fallut que je donne de ma personne pour prouver que j'étais toujours son griffounet. chaud

Donc en conclusion,si vous voyez des femmes se battre et que vous êtes pas célibataire:

FUYEZ !!!
avatar
troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2402
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression, pourquoi n'intervient-on pas ?

Message par argoth le Lun 28 Avr 2014 - 19:59

Salut,

Je ne parle pas ici d'agression de niveau d'intimidation, de violence psychologique, d'harcellement ou de frimeur qui embête une personne agée. Mais bien d'agression physique avec violence ou venir en aide à la personne implique une certaine part de violence, d'interaction physique ou armé.

Dans c'est cas là, une autre raison qui peut expliquer qu'on intervient pas c'est la peur de l'ÉTAT.

Combien de fois peut on lire dans les journeaux, qu'une personne qui c'est défendu ou qui est allez défendre une autre personne à du se présenter devant les tribuneaux et subir une très longue procédure judiciaire pour être, majoritairement innoncenté ou alors recevoir une très lègère tape sur les doigts?

L'État ne veux pas que le citoyen prennent la place de la police ou de la justice. Ce qui peut très bien se comprendre et c'est normale dans un pays de droits, mais pour être sur que se soit bien inculqué à ça population, la ligne de conduite donné aux procureurs est très claire, vous n'utilisé pas votre jugement, vous poursuivez et le juge trancheras. Du coup on risque de se retrouver poursuivit pour s'être défendu ou pour avoir porté secourt à quelqu'un. Ce qui n'est pas très engagent, surtout si c'est un inconnu qui se retrouve agressé.

Je cherche pas a dire que c'est bien ou mal, seulement une autre explication possible à : ''Agression, pourquoi n'intervient-on pas''

a+

________________________________________________________
On hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte a nos enfants.

Un peuple qui est près a cédez un peu de libérer pour plus de sécurité, ne mérite n'y l'un, n'y l'autre et finira par perdre les deux. Thomas jefferson.


Pas capable est mort hier, il s'essaye est né ce matin.
avatar
argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression, pourquoi n'intervient-on pas ?

Message par serilynpayne le Lun 28 Avr 2014 - 21:27

@Argoth , ça c'est votre côté "USA" , t'as en fait peur d'avoir un procès au cul ... Restez "français" les gars , "je me souviens" ...

@ Catharing . Ben oui c'est une obligation légale , ça s'appelle la non assistance à personne en danger , que tu dois exercer avec tes moyens , t'as pas d'obligation de résultat . Pour info cette loi date de l'occupation , ou chacun devait assistance au soldat allemand blessé ou en danger.

je laisse le soin à Barnabé de faire une recherche complète et plus précise avec des rendus de tribunaux pour se faire une idée plus précise (j'ai pas le temps )

En ce qui me concerne , quand je suis dans un endroit public je scanne toujours les dangers potentiels et je recherche le regard de ceux que je mets dans la catégorie "affaire à suivre" sans critères particuliers, juste l'attitude . Bref je ne sais pas si ça marche .


________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/
avatar
serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3201
Age : 54
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression, pourquoi n'intervient-on pas ?

Message par Catharing le Lun 28 Avr 2014 - 22:00

serilynpayne a écrit:@Catharing Ben oui c'est une obligation légale , ça s'appelle la non assistance à personne en danger , que tu dois exercer avec tes moyens , t'as pas d'obligation de résultat . Pour info cette loi date de l'occupation , ou chacun devait assistance au soldat allemand blessé ou en danger.
 Nan, tu as mal lu ma phrase: "obligation légale de jouer au héros" ,cela ne signifie pas de rester sans rien faire mais de ne pas forcement mettre sa propre vie en danger.. voir en dessous..

Conditions de la non-assistance à personne en danger :

  • un danger grave et imminent
  • une assistance possible
  • une abstention démontrable.

Pour qu’il y ait non-assistance à personne en danger, il faut que le danger soit grave et imminent, qu’il soit possible d’aider la victime et qu’on ne l’ait pas fait.
La loi n'oblige pas les gens à se conduire en héros. C’est pourquoi, l'omission d'appeler les secours est souvent l'infraction la plus fréquente.
Par ailleurs, il ne suffit pas de constater que rien n’a été fait. Le juge doit rechercher ce qui aurait pu être fait.

Article 223-6 du code pénal
Quiconque pouvant empêcher par son action immédiate, sans risque pour lui ou pour les tiers, soit un crime, soit un délit contre l'intégrité corporelle de la personne s'abstient volontairement de le faire est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende.

Sera puni des mêmes peines quiconque s'abstient volontairement de porter à une personne en péril l'assistance que, sans risque pour lui ou pour les tiers, il pouvait lui prêter soit par son action personnelle, soit en provoquant un secours.


Dernière édition par Catharing le Lun 28 Avr 2014 - 23:43, édité 1 fois (Raison : un article retiré .)

________________________________________________________
"Les choses ne changent pas, change ta façon de les voir, cela suffit".
avatar
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4256
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression, pourquoi n'intervient-on pas ?

Message par argoth le Lun 28 Avr 2014 - 22:31

Salut

serilynpayne a écrit:@Argoth , ça c'est votre côté "USA" , t'as en fait peur d'avoir un procès au cul ... Restez "français" les gars , "je me souviens" ...

L'agresseurs ne peut pas m'intenter un procès au civil (on est pas au USA) ce n'est pas d'un procès d'ordre civile que j'ai peur. Smile

Je parle pas de cas ou je met une claque au voleur et ou il se retrouve avec un nez en chou fleure.  Ou bien si tu repousse l'agresseur loin de la victime et qu'il se cogne.  Il n'y aura pas de poursuite ou d'inquiétude de ce coté là après questionnement de la police.

Par contre si il y a blessure grave et/ou utilisation d'arme L'ÉTAT vas (et non pas peu) le faire via un procureur et ça sera un procès d'odre criminelle.  Même si les exemples montre que tout ceux qui ont fait usage de force et/ou d'arme de manière légale s'en sont sortie sans problème à la fin (ici).  Les exemples montre aussi qu'il se sont fait chiez très longtemps avec des procédure interminable et ça fini par peser tu ta vie privée, sociale, sur ton boulot, ect......

Et j'ai un doute sur le fait qu'un français qui blesse gravement un agresseur ou utilise une arme pour venir en aide à une victime, ne sera pas mis en garde a vue (avec tout ce que ça implique au niveau personnelle et employeur) et mis en accusation devant le juge avant de voir la cause rejetter ou jugé.  Encore plus si une arme  est utilisé pour venir en aide à la victime.  Après je suis pas en france et je peux fort bien me tromper, ça ne saurait pas la première fois.  Je n'ai de point de vue que ce que me rapport vos médias dans ce genre d'affaire et on sais tous à quel point c'est pas faible. Very Happy 

Mais dire au gens, allez aidez votre prochain si il y a bagarre vous en faites pas vous risquer rien au niveau légale.  J'y crois pas vraiment, en cas de bagarre, d'agression physique (j'ai bien précisé au début que c'est de ça que je parle) on ne sais jamais ou ça vas finir.  Un coup mal placer, on repousse l'agresseur, il tombe et se fracasse la tête, ect....

Bref, je peux me tromper aussi sur ce point peut être que personne chez vous ne s'empèche d'agir par peur du cadre légale.

Mais pour moi dans les causes de pourquoi on ne bouge pas devant une agression ça fait bien partie des raisons.  Il y a
- La peur d'être soi-même blesser (le mec a un couteau et mois rien..... affraid )
- Le cadre légale  (subir un paquet de problème pour un inconnu)
- Se dire qu'un autre vas agir.
- ect....

On peut aussi comme la mentionner troisgriffes ou krav faire la liste des pourquoi agir.

- Parce que c'est dans nos valeurs
- Reconnaissance
- On voudrait que quelqu'un nous aide si on était la vicitme
- ect.

a+

Smile

(note quand je parle d'arme, je veux pas forcément dire une arme à feux, ça peut être un canif, un baton ramasser au sol pour faire peur à l'agresseur, une clé de voiture, un stylo, soit une arme par destination que vous appeler je crois)

________________________________________________________
On hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte a nos enfants.

Un peuple qui est près a cédez un peu de libérer pour plus de sécurité, ne mérite n'y l'un, n'y l'autre et finira par perdre les deux. Thomas jefferson.


Pas capable est mort hier, il s'essaye est né ce matin.
avatar
argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression, pourquoi n'intervient-on pas ?

Message par serilynpayne le Lun 28 Avr 2014 - 22:36

tout ça , ça ne m'empêcherai pas d'agir en fait , c'est plutôt instinctif , mais je comprend sais que plein de gens ne le ferai pas .

Après , les emmerdes , si on est droit dans ses bottes , on fait avec .

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/
avatar
serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3201
Age : 54
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression, pourquoi n'intervient-on pas ?

Message par Catharing le Lun 28 Avr 2014 - 22:45

argoth a écrit:Bref, je peux me tromper aussi sur ce point peut être que personne chez vous ne s'empèche d'agir par peur du cadre légale.
Non tu ne te trompes pas clind'oeil

De toute façon concernant l'histoire du métro de Lille et les poursuites contre les "pas gentils" qui n'ont rien fait ,ce ne sera pas aussi évident que cela..
http://www.rtl.fr/actualites/article/agression-dans-le-metro-a-lille-difficile-d-apprecier-la-non-assistance-a-personne-en-danger-7771459494
Déterminer s'il y a bien eu non-assistance à personne en danger dans l'agression dans le métro de Lille d'une jeune femme s'annonce "compliqué et difficile" pour la police....
Car si s'abstenir d'intervenir pour aider une personne en danger est passible des tribunaux, encore faut-il démontrer que les témoins pouvaient agir "sans risque pour eux-mêmes ou pour autrui", a-t-on expliqué.
Évoquant la difficulté d'apprécier un défaut d'assistance, le professeur Jean Pradel, qui fut magistrat, enseigna notamment à l'Institut d'études judiciaires de Poitiers, et considéré comme une référence en matière de droit pénal, a eu cette formule : "La législation condamne l'indifférence, mais n'impose pas l'héroïsme."

________________________________________________________
"Les choses ne changent pas, change ta façon de les voir, cela suffit".
avatar
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4256
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression, pourquoi n'intervient-on pas ?

Message par serilynpayne le Lun 28 Avr 2014 - 22:48

si y'a un non lieu ça va pas être un bon exemple

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/
avatar
serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3201
Age : 54
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression, pourquoi n'intervient-on pas ?

Message par Catharing le Lun 28 Avr 2014 - 23:03

Juste un little HS pour vous signaler ce site http://www.initiadroit.com/doc.php?theme=16 qui est en fait une association d'avocats bénévoles qui se sont fixés comme objectif d'ouvrir le droit aux jeunes,au travers de cas pratiques vécus par les avocats . clind'oeil 

________________________________________________________
"Les choses ne changent pas, change ta façon de les voir, cela suffit".
avatar
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4256
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression, pourquoi n'intervient-on pas ?

Message par troisgriffes le Lun 28 Avr 2014 - 23:16

@Catharing :
pour les exemple qui sont donnés dans ton lien:
ouais ben un jeune qui met un bourre pif à celui qui a volontairement rayer son scooter devant lui aura la compréhension d'un peu près tout le monde...sauf peut être du monde juridique qui semble des fois vivre un peu sur une autre planète amha enfin bon...
avatar
troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2402
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression, pourquoi n'intervient-on pas ?

Message par Catharing le Mar 29 Avr 2014 - 0:07

troisgriffes a écrit:@Catharing :
pour les exemple qui sont donnés dans ton lien:
ouais ben un jeune qui met un bourre pif à celui qui a volontairement rayer son scooter devant lui aura la compréhension d'un peu près tout le monde...sauf peut être du monde juridique qui semble des fois vivre un peu sur une autre planète amha enfin bon...

L'exemple dont tu parles :
Par exemple : une personne qui raye avec une clé un scooter commet une contravention (les dégradations légères sont des contraventions). Si le propriétaire du scooter la frappe, il ne sera pas protégé par la légitime défense et sera condamné pour violences physiques
Alors il aura peut-être "la compréhension d'à peu prés tout le monde" comme tu dis mais concrètement pour lui...il peut se retrouver dans la panade..

Coups et blessures volontaires    source
- Qualification des faits
Les coups et blessures volontaires visent essentiellement les actes qui portent atteinte à l'intégrité physique d'un être humain. Cependant, certaines violences psychologiques sont également prises en compte.
Ils sont dits volontaires lorsque leur auteur a eu la volonté de commettre un acte violent. Il est alors responsable de toutes les conséquences de cet acte, y compris de celles qu'il n'a pas souhaité. C'est le cas par exemple d'une personne qui, en ne cherchant qu'à faire peur à quelqu'un ou à l'intimider, la blesse.
Attention : le fait qu'un acte violent ne soit pas prémédité ne suffit pas à le qualifier d'involontaire.
- Peines encourues
Sauf légitime défense, la peine dépend souvent de l'intention, c'est-à-dire, du résultat recherché : ainsi, la tentative est souvent, en droit, sanctionnée de la même façon que l'acte abouti.

Cependant, la peine encourue peut aussi dépendre surtout des effets de l'acte incriminé :
Relations entre dommages et sanctions:

Dommage subi par la victime = Peine encourue

  • Aucune lésion ou blessure  = 750 € d'amende
  • Incapacité totale de travail d'une durée inférieure ou égale à 8 jours =  1 500 € d'amende (3 000 € en cas de récidive)
  • Incapacité totale de travail de plus de 8 jours = 3 ans d'emprisonnement et 45 000 € d'amende
  • Mutilation ou infirmité permanente = 10 ans d'emprisonnement et 150 000 € d'amende
  • Mort (homicide involontaire)= 15 ans d'emprisonnement et diverses peines complémentaires
  • Mort (meurtre)= 30 ans d'emprisonnement et diverses peines complémentaires


A cela tu rajoutes la réparation du préjudice que peut demander la "victime" (ici le crétin qui a rayé le scooter ) si il a déposé plainte et s'est porté partie civile.

Cela explique aussi comme le disait argoth que certaines personnes de bonne foi ,qui ont aidé leur prochain se retrouvent dans une merde pas possible   :cdb:


Dernière édition par Catharing le Mar 29 Avr 2014 - 12:29, édité 2 fois (Raison : é)

________________________________________________________
"Les choses ne changent pas, change ta façon de les voir, cela suffit".
avatar
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4256
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression, pourquoi n'intervient-on pas ?

Message par fokeltok le Mar 29 Avr 2014 - 22:23

Salut
Je ne vois nulle part mentionné dans vos commentaires la notion "d'adrénaline", le stress provoqué par le fait d'ếtre témoin d'une agression. Je pense que l'effet provoqué, le phénomène d'empathie (se mettre à la place de la victime), la stupéfaction, entame sérieusement notre raisonnement à froid, nos beaux principes, et que l'on peut avoir des réactions que l'on imaginerait pas, parfois contraire à nos principes moraux, en se disant après "j'aurais dû faire autrement". (dans les deux sens, d'ailleurs : je pense être incapable de réagir, mais le choc de la scène m'amène à réagir, ou à l'inverse je pense être capable de m'interposer, mais le choc de l'agression me rend incapable de mettre en pratique mes années de karaté...)
Bref, je suis incapable de vous dire comment je réagirais en pareille situation, parce que je ne réagirai sûrement pas comme je le prévois aujourd'hui tranquillement assis derrière mon PC...
F.
avatar
fokeltok
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 663
Date d'inscription : 08/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pour le sujet : Agression, pourquoi n'intervient-on pas ?

Message par deepdragon le Mer 30 Avr 2014 - 9:24

http://www.le-projet-olduvai.com/t8046-agression-pourquoi-n-intervient-on-pas#140420


Comme exemple d'intervention dans une "agression" : Mon père se fait sérieusement insulté et bousculé par un jeune qui n'as pas apprécié qu'on lui demande de ne pas fumé dans un lieu non fumeur. Mes parents veulent s'éloigner pour nous protéger ma petite sœur et moi (on n'avait que 8 et 13 ans a peu près a l'époque). Le jeune continu de nous suivre en continuant d'insulter mon père et commence a le pousser (ce qui le fait trébuché), je me suis interposée en lui criant dessus pour qu'il arrête.


Des agents de sécurité sont intervenus a ce moment, prévenu par les serveurs du fast-food d'où on sortait.

Je n'avais que 13 ans, connu pour être calme et plutôt du genre placide même, en en reparlant avec ma mère il y a quelque mois, elle m'as avoué avoir été surprise de ma réaction. Elle a aussi avoué avoir eu un peu peur car le gars faisait quand même une bonne tête de plus que moi, moi ce dont je me souviens c'est que mon père risquait d'être en danger.


Par contre je serais franche, je ne suis pas sure de pouvoir le refaire pour un inconnu.

 

deepdragon
Membre Premium

Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 10/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression, pourquoi n'intervient-on pas ?

Message par grosminet le Mar 6 Mai 2014 - 19:53

le fond du problème, c'est le statut de la légitime défense en France, qui n'est presque jamais accordée aux victimes (voyez le légionnaire de la gare du nord il y a quelques jours).
Pour intervenir, il faut être certain de neutraliser ou faire fuir le ou les agresseurs, ce qui implique d'utiliser la force. et quand on commence, on ne sait pas jusqu'où cela ira.
Le message que les autorités de notre pays nous fait passer et clair : ne résistez pas, laissez vous trucider/violer/massacrer, et contentez-vous d'appeler le 112....
avatar
grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression, pourquoi n'intervient-on pas ?

Message par Grand-Pas le Sam 5 Mar 2016 - 12:57

En fait a mon avis ce problème est lié a une ambiguïté des normes sociales. Dès notre plus jeune age on est formaté a obéir a des codes bien définit pour s'adapter a notre société mais dans ce cas précis il arrive très exactement ce qu'un informaticien appel un bug : 2 ordres contradictoire

 - 1) c'est pas bien de se battre
 - 2) c'est pas bien de laisser tomber les gents
Et si on assiste a une agression on fait quoi ? Heu ...

Même floue au niveau de la loi, on n'a pas le droit de se battre mais on est obligé d'aider les personnes en danger, d’ailleurs c'est assez visible dans deux affaires qu'il y a eu l'année dernière je crois :
- un bijoutier qui abat un braqueur : on traine en justice le méchant cowboy et on plain le pauvre voleur
- un automobiliste qui se fait abattre en tentant d'écraser un braqueur : on acclame le brave héro et on fustige le vilain criminel
Je précise que ma volonté n'est en aucuns cas de relancer le débat tendu sur la portée de la légitime défense, juste de rappeler que l'état vas toujours chercher un coupable et une victime et que la victime sera presque toujours le mort.
Attention aussi a la machine médiatique, une situation qui parait claire sur le coup peut facilement être déformé selon la vision d'un autre.

Après pour ce qui est du racket c'est assez délicat, on peut facilement empêcher l'agression sur le coup sauf que si ils sont dans la même école ils n’aurons aucun mal a se venger, sans parler du cas du gamin rejeté qui fait semblant d'être d'accord. J'ai bien peur que ceci reste dans le domaine des parents et enseignant et que le pouvoir d'un passant soit extrêmement limité.

Bref ce n'est pas étonnant que cette question fasse autant débat puisqu'il n'y a pas de réponse parfaite, il faut seulement essayer de prendre la décision la moins pire, et surtout AMHA ne jamais se lancer tête baissé dans une altercation sans avoir pris le temps d'analyser la situation.

________________________________________________________
Le vent se lève ! ... il faut tenter de vivre !
Paul Valéry
avatar
Grand-Pas
Membre

Masculin Nombre de messages : 6
Localisation : Rhone-Alpe-Auvergne
Emploi : Etudiant
Loisirs : Reconstitution médiévale, randonnées, buscraft, ...
Date d'inscription : 25/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression, pourquoi n'intervient-on pas ?

Message par vince92 le Mar 14 Fév 2017 - 22:42

Sur le sujet, une petite anecdote...une petite mésaventure, rien de méchant qui m'est arrivée hier soir. 
Alors que j'étais tranquillement assis dans mon siège de train avec mon bouquin du moment, je vois un type se pointer, se diriger vers moi et essayer de me balancer une claque! Malgré la surprise, je suis parvenu à esquiver et il n'a fait que m'effleurer...le pingouin s'est ensuite barré en courant. 

Tout ça pour dire qu'il est TRES difficile en situation de réagir correctement, pour tout ce qui a été dit auparavant, i.e normes sociales, surprise bien sûr et impréparation à ce genre de situation. J'habite en Suisse (alémanique qui plus est), ou la notion de civisme est portée à son paroxysme...en 10 ans, j'ai oublié mes réflexes de Parisien et je ne me méfie plus des gens. Cette petite expérience m'a démontré que c'est un tort...il faut toujours être attentif, sur ses gardes et prêt à réagir dans toutes les situations.
avatar
vince92
Membre

Masculin Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 16/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression, pourquoi n'intervient-on pas ?

Message par graffx le Mer 15 Fév 2017 - 0:53

Pareil, ce week end encore des jeunes dans le pur style racailles sous ma fenetre, a jouer entre eux pendant 3h, a prendre ma xantia pour un comptoir de bistrot, a faire mumuse avec point electrique et une petit couteau pliant.

Il n'y avait pas d'agression mais une certaine peur m'a prit, ils étaient alcoolisés, plusieurs et quand même un peu armés.

J'ai appelé les flics, ils ne sont pas venus, je suis sorti avec le pistolet d'alarme pour montrer que je n'avais pas peur (et pourtant c'était le cas) et leur ai demandé de se barrer. Il y avait une chance sur deux qu'ils s'éxecutent. Dans le cas contraire ca aurait pu mal se passer pour moi.

aujourd'hui quand je vois une aggression, j'y vais mais pas les mains vides, je feins la non-peur pour être crédible mais dans tous les cas j'y vais, et advienne ce qu'il arrivera désolé

graffx
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 287
Age : 35
Date d'inscription : 15/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression, pourquoi n'intervient-on pas ?

Message par Philippe-du-75013 le Mer 15 Fév 2017 - 7:15

Il y aussi un phénomène culturel. A des années d'écart j'ai entendu un chilien et un turc devenus tout deux parisiens me faire la même remarque " chez nous en cas d'agression tous les homme valides du wagon* leur tombent dessus".

*on parlait du métro

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)


"Le sage ne peut recevoir ni injure ni outrage" (Sénèque)
avatar
Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1268
Age : 61
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression, pourquoi n'intervient-on pas ?

Message par serilynpayne le Mer 15 Fév 2017 - 7:18

heu un pistolet d'alarme !! ça ne sert à rien et encore moins sur un groupe .  Si un jour tu tombes sur des vrais, le pistolet d'alarme ils vont te le mettre comme Théo ....

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/
avatar
serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3201
Age : 54
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression, pourquoi n'intervient-on pas ?

Message par Philippe-du-75013 le Mer 15 Fév 2017 - 7:24

Je pense pareil, mieux vaut un vrai manche de pioche ...

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)


"Le sage ne peut recevoir ni injure ni outrage" (Sénèque)
avatar
Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1268
Age : 61
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression, pourquoi n'intervient-on pas ?

Message par vince92 le Mer 15 Fév 2017 - 9:30

A ta place, je n'y serais pas aller...tant pis pour la bagnole, mais dans le contexte actuel, il est dangereux d'aller à la confrontation avec des individus en bande, alcoolisés ou shootés et potentiellement dangereux. 

Maintenant, je comprends qu'il et exaspérant de voir ses biens dégradés sans que la société (via la police) protège les bons citoyens. 
Je pense que la constitution de milices est pour bientôt et que les affrontements vont se multiplier, jusqu'à dégénérer (du style "bataille d'Alger") ou les petits délinquants et les islamistes vont s'allier dans une union de circonstance.
avatar
vince92
Membre

Masculin Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 16/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum