Les djihadistes français : un risque à prévenir ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les djihadistes français : un risque à prévenir ?

Message par Résilient le Mer 19 Mar 2014 - 12:46

Bonjour à tous,
 
Au détour d’un tweet reçu hier, j’ai appris qu’une journaliste de «La Croix » était entendue par  la DCRI au sujet d’un article publié le 29 janvier dernier : « La France doit mieux prévenir les risques de l’Islam radical » : http://www.dimabladna.ma/images/stories/presse/2014/Janvier/29LaFrance-01.jpg

J’ai fouillassé dans mes archives et j’avoue que l’article m’avait échappé, car, à ma grande honte, son titre n’était pas assez accrocheur…et surtout trop généraliste, et trop « dans le move » de ce qui s’écrit actuellement un peu partout.


Le fait est que c’était une erreur de ma part, puisque cette audition par la DCRI est motivée par le fait que cette journaliste se réfère, dans l’article, à « Un rapport remis au gouvernement » qui « s'alarme du « danger » que représente la radicalisation de certains jeunes musulmans et propose des mesures de prévention ». 
 
Dans un article daté de ce jour (http://www.la-croix.com/Actualite/France/Une-journaliste-de-La-Croix-entendue-a-la-DCRI-2014-03-18-1122275), la directrice de La Croix précise que « Cet article faisait état des grandes lignes d’un rapport demandé au Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale par le premier ministre sur les moyens de mieux repérer et mieux prévenir la radicalisation de certains jeunes tentés par le djihad : des remarques et préconisations très générales qui nous paraissaient intéressantes à mettre en lumière. Ce rapport étant classé secret défense – ce qu’ignorait La Croix –, y faire écho pourrait être considéré comme un délit ».
 
Personnellement, j’ai pas mal d’amis musulmans et j’ai travaillé en freelance, dans une période incluant le 11 septembre 2001, avec un journal spécialisé sur le sujet. C’est pourquoi le sujet du terrorisme dit « islamiste » m’interpelle d’autant plus : tant au niveau de son actualité que du « risque » qu’il présente au sens de ce forum (l’attentat étant constitutif d’un risque à la fois personnel et collectif, qu’il est difficile de prévenir et auquel il est compliqué de faire face).
 
Face à un tel article et à ses conséquences, je pense qu’il est intéressant de se poser certaines questions (liste non exhaustive) :
 
- Sur la forme, tout d’abord, en quoi cet article méritait-il l’attention des services de renseignements ? 
- Sur le fond, ensuite, est-ce une nouveauté  de voir des jeunes partir combattre à l’étranger pour une cause commune ?  A-t-on des précédents qui permettent de caractériser un « risque » au moment de leur retour ?
- Enfin, les conclusions de l’article, qui semblent reprendre celles du rapport du SGDSN, n’offrent-elles pas une justification à une surveillance généralisée ?
 
1 : Sur la forme
 
On en discutait récemment sur le forum : les fuites de documents confidentiels commencent à être nombreuses et récurrentes. Entre l’affaire Wikileaks, l’affaire Snowden, l’affaire Bluetouff, les enregistrements de Buisson, on a un peu l’impression qu’actuellement, les documents confidentiels sont en libre consultation. Mais rien ne précise la manière dont la journaliste s’est procurée le rapport.
 
Ce que l’on peut par contre reprocher à l’auteur de cet article est d’une nature un peu similaire à ce qui était reproché aux explications de Michel Chevalier sur la question des éclisses. Si ce dernier expliquait « le déraillement d’un train pour les nuls », la journaliste de La Croix explique clairement dans son article que les services de renseignements français sont complètement dépassés en termes de détection : « Première faille, la France est très démunie quant au repérage de ces jeunes radicaux. Faute de recherches sur le sujet, le rapport en est réduit à citer des études conduites « chez nos voisins » ».
Ce qui revient à crier sur les toits que les services de renseignements français sont aveugles et que le risque de se faire repérer est quasi-nul. 
On peut comprendre que cela ait pu ne pas plaire à la DCRI...
 
Il n’empêche que depuis que ce rapport a été remis au Gouvernement le 30 octobre 2013, on en apprend beaucoup sur les jeunes qui partent faire le djihad en Syrie. 


On sait déjà, par le ministère de l’intérieur, que « Près de 250 français ou personnes résidant en France y combattent, une centaine sont en transit pour s'y rendre, 150 ont manifesté leur volonté de s'y rendre et 76 en sont revenus. Vingt-et-un y sont morts » (http://www.20minutes.fr/societe/1275911-20140119-alarmant-afflux-djihadistes-francais-vers-syrie-dont-mineurs).
 
« Le phénomène djihadiste français vers la Syrie a évolué en six mois et inquiète les autorités, qui semblent démunies pour le comprendre et le juguler. Si le chiffre de ceux qui combattent sur le sol syrien est estimé à 250, une cinquantaine de plus qu'au mois d'octobre 2013, le chiffre de ceux qui ont l'intention de s'y rendre, près de 150, a explosé. Selon les services de renseignement, une vingtaine de Français ont déjà trouvé la mort dans les combats et près de 80 en seraient revenus » (Le Monde : http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2014/01/23/des-djihadistes-francais-de-plus-en-plus-determines_4353279_3218.html)
 
Finalement, les services français ne sont pas si mauvais, quand ils s’y mettent…sauf s’ils le savaient déjà…
 
2 – Le djihad, une nouveauté ?
 
Assurément, non.
 
On se souvient des premiers djihadistes français, notamment Hervé Djamel Loiseau retrouvé mort à la frontière entre l’Afghanistan et le Pakistan, fin décembre 2001, de Brahim Yadel, de Mourad Benchellali…
 
L’Irak a également attiré un certain nombre de combattants français :
la DST dénombrait, en 2006, 9 morts au combat, 2 détenus dans des prisons irakiennes, 10 « perdus de vue dans des pays limitrophes », 34 suspects incarcérés en France du groupe dit "des Buttes-Chaumont",
3 arrêtés en Syrie, et 10 arrêtés en Egypte puis remis en liberté en France (http://www.lexpress.fr/actualite/societe/irak-ces-djihadistes-francais_461791.html)
 
 
Le Mali a aussi eu son lot de djihadistes Français, comme « Djamel », Ibrahim Aziz Ouattara, Khalifa Dramé, Cédric Lobo Ngoyi Bungenda, mais jamais plus d’une vingtaine de personnes, selon les services de renseignements (JDD du 10 mars 2013).
 
Ce qui semble inquiéter les autorités, c’est le nombre de ces jeunes (et moins jeunes) engagés dans le conflit syrien : en tout, plus de 700…
 
Donc, si le djihad n’est pas une nouveauté pour certains jeunes Français, l’ampleur de la mobilisation est, en revanche, assez nouvelle.
 
3 – Le risque terroriste lors du retour est-il justifié ?
 
C’est le type de question pour lequel on a beaucoup de mal à trouver une réponse. Impossible donc pour moi, avec le peu d’infos dont je dispose, d’y répondre. L’affaire Merah est encore trop fraîche et trop floue pour pouvoir affirmer qu’il est passé à l’acte en tant que djihadiste.
 
Ce qui est clair, par contre, c’est que le retour de ces combattants en France inquiète beaucoup les autorités :
 
- Marc Trevidic, Juge d’instruction – Pôle anti-terrorisme, affirmait dans l’émission C dans l’air du 13 mars dernier : « Depuis maintenant quelques années, particulièrement avec le conflit syrien, on essaie même de les arrêter avant qu’ils ne partent tellement on n’est pas sur de pouvoir bien les traiter au retour, vu le nombre ». (http://www.france5.fr/emissions/c-dans-l-air/videos/98474525?onglet=tous&page=1)
 
« Traiter » ???
 
- Manuel Valls, « «Le phénomène m'inquiète, le mot est faible. Il représente pour moi le plus grand danger auquel nous devons faire face dans les prochaines années. Nous, Français et Européens, pouvons être dépassés par ce phénomène, vu l'ampleur».  « Au-delà du sort des hommes et des mineurs qui se rendent en Syrie, le danger pour nos propres intérêts, c'est le retour. Ces individus marquent leur volonté de combattre au sein d'organisations djihadistes. Le retour est particulièrement délicat » (http://www.20minutes.fr/societe/1275853-20140119-douzaine-francais-mineurs-transit-rendus-syrie)
 
 
Le fait est que le phénomène n’est pas typiquement Français, puisque dès décembre 2013, les ministres de l’intérieur Belge et Français avaient fait une déclaration conjointe en ce sens à Bruxelles, affirmant que ce sont entre 1.500 et 2.000 jeunes Européens qui ont gagné la Syrie et qui représentent un « potentiel dangereux pour les pays de l'UE et leurs alliés ».
 
4 – Une aubaine pour une surveillance généralisée ?
 
Au vu du contexte de « fuites » généralisé, de piratage de données confidentielles, des déclarations des uns et des autres, et des conclusions du rapport du SGDSN telles que rapportées par La Croix, on pourrait raisonnablement penser qu’Internet est au cœur des débats actuellement.
 
Pour Manuel Valls, «ce n'est pas dans les mosquées que ces recrutements s'organisent, c'est le plus souvent sur internet».
 
Ensuite, la conclusion de l’article (reprenant celle du rapport) est assez claire : « Prenant modèle sur le programme Channel, mis sur pied au Royaume-Uni après les attentats de Londres, la SGDSN préconise l’implication de toutes les administrations, ainsi que des municipalités et des familles – au moyen d’un téléphone vert- autour de cette logique de repérage. Pour contrer les discours radicaux très répandus sur Internet, des fenêtres défilantes pourraient être imposées sur des sites litigieux, présentant des paroles de victimes d’attentats et des cyber-policiers pourraient intervenir sous couverture dans les forums de discussion ».
 
Dès lors, quelques questions se posent :
 
-       qu’est-ce qu’un « site litigieux » ?
-       qu’est-ce qu’un « discours radical » ?
-       quelle forme d’intervention pour les policiers « sous couverture » ? Pourront-ils, comme les y autorise la loi Perben 2, « infiltrer » des « forums litigieux » en participant à des discussions pour démasquer de potentiels djihadistes ? Oui, si on assimile le djihad à un acte de terrorisme ou en lien avec une entreprise terroriste (Al Quaïda, par exemple).
 
Enfin, notons que le rapport ne parle pas que des djihadistes (des musulmans, en fait), mais également rappelle « « qu’aucune religion n’est épargnée » et cite ailleurs le terrorisme d’extrême droite en Norvège, ou l’extrémisme néo-nazi en Suède ou en Allemagne, tout comme l’influence des « effets de groupe » ou des pressions sociales ou psychologiques ».
 
Juste pour la bonne bouche, je rappellerais que le survivalisme a récemment été éclaboussé par l’affaire Vikernes, un « survivaliste néo-nazi norvégien » (le triplé gagnant, quoi...) qui s’apprêtait, dit-on, à commettre des actes terroristes.
 

Parano, moi ? jamais de la vie… mrsgreen 

Résilient
Animateur

Masculin Nombre de messages : 532
Localisation : Tu vois la France ? Tu vois son cul ? Au milieu
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les djihadistes français : un risque à prévenir ?

Message par KrAvEuNn le Mer 19 Mar 2014 - 18:30

Salut !

Merci pour cette analyse. Deux trois petites choses.
Résilient a écrit:Pour Manuel Valls, «ce n'est pas dans les mosquées que ces recrutements s'organisent, c'est le plus souvent sur internet».
Le plus souvent sur internet, surement, niveau recrutement ; mais le travail préparatoire de conversion à l'islam fondamentaliste et djihadiste se fait souvent en prison, sur certaines chaines de TV satellite (Al-Manar, la chaine du Hezbollah, par exemple) et dans certaines mosquées fondamentalistes (Oumar Ould Hamaha, à Saint-Denis, Meaux, ou Melun, par ex), aussi. Les mosquées qui sont contrôlées par des salafistes, le FIS (rue Myrrha, autrefois, par ex), ou le Millî Görüş turc, entre autre, ont aussi de quoi inquiéter niveau endoctrinement fondamentaliste.

Au sujet des mosquées : Les brouilleurs de portables dans les mosquées se généralisent ; soit disant pour mettre fin aux désagréments causés par les bruits incessants des sonneries de téléphones cellulaires. Sauf que c'est illégal et que le but peut tout aussi bien être d'empêcher les enregistrements sur cellulaire, ou les écoutes concernant les prêches fondamentalistes et djihadistes.
A savoir, aussi, qu'en France, dans le secteur religieux, seules des mosquées sont étroitement surveillées par la DCRI et, peut être, quelques groupes chrétiens extrémistes.
Résilient a écrit:Enfin, notons que le rapport ne parle pas que des djihadistes (des musulmans, en fait), mais également rappelle « « qu’aucune religion n’est épargnée » et cite ailleurs le terrorisme d’extrême droite en Norvège, ou l’extrémisme néo-nazi en Suède ou en Allemagne, tout comme l’influence des « effets de groupe » ou des pressions sociales ou psychologiques ».
Il a oublié le terrorisme d'extrême gauche, ou l'éco-terrorisme.  Laughing Par contre, les terrorismes tamoul et fondamentaliste musulman arrivent très largement en tête en terme de victimes. Liste d'attentats meurtriers.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les djihadistes français : un risque à prévenir ?

Message par Résilient le Lun 24 Mar 2014 - 16:43

Salut Krav, 

Visiblement, on semble prendre ça au sérieux, en haut lieu : 

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/03/24/97001-20140324FILWWW00132-un-plan-de-lutte-contre-le-djihad-adopte.php

Très peu d'info sur le fond, par contre. On se demande pourquoi  mrsgreen

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.

Résilient
Animateur

Masculin Nombre de messages : 532
Localisation : Tu vois la France ? Tu vois son cul ? Au milieu
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les djihadistes français : un risque à prévenir ?

Message par Résilient le Mar 31 Mar 2015 - 8:26

Je déterre ce vieux post pour une mise à jour : http://www.opex360.com/2015/03/30/le-renseignement-estime-que-le-phenomene-de-jihad-la-francaise-desormais-durablement-ancre/

"Lors d’une audition portant sur le prochain projet de loi sur les écoutes téléphoniques et l’interception des communications, le coordonnateur national du renseignement (CNR), Alain Zabulon, a fait part de son pessimisme au sujet de l’évolution du phénomène de « jihad à la française » tout en rappelant certains faits incontestables.
Selon les chiffres qu’il a donnés au députés, les filières syro-irakiennes concernent 1.432 individus (+158% en un an), dont 413 détectés comme étant présents en Syrie, 295 en transit, c’est à dire sur le point de rejoindre l’EI ou le Front al-Nosra, et 261 ayant quitté les zones de combat, parmi lesquels 201 sont revenus en France. Selon M. Zabulon, 85 sont présumés morts et 376 auraient l’intention de partir."

On en était à 700 identifiés il y a un an :

"S’y ajoutent des individus radicalisés qui ne sont pas impliqués dans les filières mais présentent un profil suffisamment inquiétant pour représenter une menace, au nombre de 430. Le service de renseignement territorial suit les individus réputés les moins dangereux, ceux dont on pense qu’ils sont davantage dans le verbe que dans l’action, au nombre d’environ 180. Si l’on y ajoute un millier de profils préoccupants d’individus détectés comme fréquentant assidûment les sites internet les plus radicaux, les sites terroristes, cela fait environ 3 000 personnes »,


On est à 3000 identifiés aujourd'hui.

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.

Résilient
Animateur

Masculin Nombre de messages : 532
Localisation : Tu vois la France ? Tu vois son cul ? Au milieu
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les djihadistes français : un risque à prévenir ?

Message par gordoncom75 le Mar 31 Mar 2015 - 13:22

...ce qui représente environ 0,004% de la population. Il faut savoir re-contextualiser les chiffres. Par exemple, il y a surement plus de membres de sectes pro-apocalypse qui sont prêt à déclencher de vastes accident industriels pour étayer leurs "prédictions"... mais on en parle beaucoup moins.

gordoncom75
Membre

Masculin Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 18/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les djihadistes français : un risque à prévenir ?

Message par Da le Mar 31 Mar 2015 - 13:43

gordoncom75 a écrit: Par exemple, il y a surement plus de membres de sectes pro-apocalypse qui sont prêt à déclencher de vastes accident industriels pour étayer leurs "prédictions"... mais on en parle beaucoup moins.

Il faut dire qu'ils ont commis beaucoup moins de massacres et autres attentats, qu'ils n'ont pas encore leur territoire et leurs camps d'entrainements, ni les sources d’approvisionnement en armes et en finances....

3000 mecs entrainés, bien positionnés avec des cibles choisies avec cohérence, c'est de quoi mettre la France à genoux.
Pas assez pour la conquérir, certes, mais de quoi lui mettre un bon coup dans les valseuses, en s'attaquant par exemple la distribution d'énergie, aux communications, et aux réseaux de transports (ces derniers souffrants le plus souvent des mesures de sécurités faisant suite à un attentat, cela permet de décupler l'effet).

Cela ne justifie pas de mettre chacun sur écoute et de violer la vie privé, mais ce n'est pas parce-qu'on est anti-big-brother qu'il faut se voiler la face.


Dernière édition par Da le Mar 31 Mar 2015 - 13:47, édité 1 fois

Da
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2446
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les djihadistes français : un risque à prévenir ?

Message par Résilient le Mar 31 Mar 2015 - 13:46

gordoncom75 a écrit: il y a surement plus de membres de sectes pro-apocalypse qui sont prêt à déclencher de vastes accident industriels pour étayer leurs "prédictions"... mais on en parle beaucoup moins.

Ils sont passés à l'acte ces derniers mois et on ne nous aurait rien dit ?

Je parle de risque, ici, ce qui est la thématique du forum. 
Et les derniers événements semblent prouver que ce risque est désormais avéré : un millier de gars bien endoctrinés avec potentiellement une expérience du combat qui reviennent dans un pays en relative paix sociale, je pense qu'on peut en parler comme d'un risque.

Maintenant, si tu as des infos sur un mouvement "pro-apocalypse" qui regrouperaient 1500 citoyens français sous une bannière commune, avec une réelle expérience du combat, je suis preneur. clind'oeil

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.

Résilient
Animateur

Masculin Nombre de messages : 532
Localisation : Tu vois la France ? Tu vois son cul ? Au milieu
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les djihadistes français : un risque à prévenir ?

Message par Catharing le Mar 31 Mar 2015 - 13:55

Da a écrit:....qu'il faut se voiler la face
 Excellent! clind'oeil

Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4077
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les djihadistes français : un risque à prévenir ?

Message par gordoncom75 le Mar 31 Mar 2015 - 14:04

Catharing a écrit:
Da a écrit:....qu'il faut se voiler la face
 Excellent! clind'oeil
je plussoie !!  Laughing

gordoncom75
Membre

Masculin Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 18/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les djihadistes français : un risque à prévenir ?

Message par persephone62 le Mar 26 Jan 2016 - 16:34

Je ne sais pas très bien où mettre cette article relayé sous des formes  légèrement différentes sur plusieurs sites.

Apparemment il y aurait des petits camps d'entrainement de jihadistes actuellement en EUROPE donc qui sait en France ? :

http://www.francetvinfo.fr/monde/proche-orient/offensive-jihadiste-en-irak/l-etat-islamique-disposerait-de-camps-d-entrainement-en-europe_1286233.html#xtor=AL-79-[article]-[connexe]

________________________________________________________
La critique est aisée, mais l'art est difficile Smile

persephone62
Membre

Féminin Nombre de messages : 172
Age : 58
Localisation : 62 - PAS-DE-CALAIS
Loisirs : animaux, internet, Assez autodidacte mais j'apprécie les conseils
Date d'inscription : 19/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les djihadistes français : un risque à prévenir ?

Message par victor81 le Mar 26 Jan 2016 - 18:25

coulibaly et sa compagne se serait entrainés dans le cantal: http://www.europe1.fr/mediacenter/emissions/la-question-qui-fache/videos/y-a-t-il-des-camps-djihadistes-en-france-2341345# et rencontré un des grand pontes assigné a residence..(sic!)
il y aurait un camp dans les ardennes.... https://www.youtube.com/watch?v=a1j4oxPSxSw ....enfin..il y a plein de "il y aurait "mais personne n'a aucune preuve concrete.
ceci dit, la France est un grand pays avec des deserts, beaucoup de foret, des banlieux "zones de non droit", bref de nombreux endroit où s'entrainer à l'airsoft et peaufiner les strategies..quand il y en a une!! Parce que tirer sur des civil desarmés ne demande pas grand entrainement et porter une ceinture d'explosif, peut etre declenchée à distance, encore moins.Juste un mental bien travaillé par les recruteurs et basta.

________________________________________________________



victor81
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 376
Localisation : cathar
Loisirs : detection
Date d'inscription : 13/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les djihadistes français : un risque à prévenir ?

Message par KrAvEuNn le Mar 26 Jan 2016 - 19:38

Salut !
persephone62 a écrit:Apparemment il y aurait des petits camps d'entrainement de jihadistes actuellement en EUROPE
Rien de bien neuf ; on en parlait déjà ici : L'EI s'implante dans le cœur de l'Europe

victor81 a écrit:coulibaly et sa compagne se serait entrainés dans le cantal: http://www.europe1.fr/mediacenter/emissions/la-question-qui-fache/videos/y-a-t-il-des-camps-djihadistes-en-france-2341345# et rencontré un des grand pontes assigné a residence..(sic!)
Olivier Corel alias "l'Emir blanc", je suppose.
victor81 a écrit:il y aurait un camp dans les ardennes.... https://www.youtube.com/watch?v=a1j4oxPSxSw ....enfin..il y a plein de "il y aurait "mais personne n'a aucune preuve concrete.
On en a parlé ICI; c'est un hoax : Un jeu de rôle dans les Ardennes belges confondu avec un entraînement jihadiste

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les djihadistes français : un risque à prévenir ?

Message par gurdil82 le Mar 26 Jan 2016 - 23:17

L émir blanc est de la ariege pas du  cantal, ariege qui est à deux pas de toulouse,rien à voir avec le Cantal.

gurdil82
Membre

Masculin Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 02/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les djihadistes français : un risque à prévenir ?

Message par KrAvEuNn le Mer 27 Jan 2016 - 14:43

Bien vu Gurdil. Il s'agit donc de Djamel Beghal. Je ne connaissais pas.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum