[Brainstorming] Utilisation du BOB

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Brainstorming] Utilisation du BOB

Message par Rammstein le Mer 16 Mai 2007 - 9:35

Une petite précision : le BOB représente le canot de sauvetage à n'utiliser QUE lorsque la survie dans le domicile est compromise ! Tant qu'on ne se bat pas au fusil mitrailleur dans votre rue, tant que votre domicile n'est pas détruit ou contaminé, restez sur place !

Ce n'est pas un kit pour démarrer sa vie dans un autre endroit, seulement une trousse de survie géante pour aller d'un point A - qui peut être votre domicile, votre lieu de travail, votre véhicule coincé dans des embouteillages monstres - à un point B : retraite au vert, membres de la famille susceptibles de vous accueillir, éventuellement camp de réfugiés.

Rammstein
avatar
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5061
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Brainstorming] Utilisation du BOB

Message par Canis Lupus le Mer 16 Mai 2007 - 9:44

On est d'accord clind'oeil

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤
avatar
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3718
Age : 32
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Brainstorming] Utilisation du BOB

Message par Rammstein le Mer 16 Mai 2007 - 10:10

Uuuupsss ! Je viens de voir que tu as fais une remarque similaire dans ton fil. Désolé !

Rammstein
avatar
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5061
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Brainstorming] Utilisation du BOB

Message par SurvivalFred le Sam 26 Mai 2007 - 20:27

Rammstein a écrit:Une petite précision : le BOB représente le canot de sauvetage à n'utiliser QUE lorsque la survie dans le domicile est compromise ! [...] une trousse de survie géante pour aller d'un point A[...]à un point B : retraite au vert, membres de la famille susceptibles de vous accueillir, éventuellement camp de réfugiés.
Rammstein

Ok, pour la philosophie du BOB et que le meilleur endroit pour survivre c'est encore chez soi.

MAIS pour moi, le point de secours, ce serait TOUT sauf un camp de réfugiés, il suffit de voir ce que le SuperDome est devenu lors des événements de la Nouvelle-Orléan ... Vols, viol, meurtre, émeute, phénomène de gang ou panique de masse, je préfère me débrouiller seul avec ma famille.

Fred

________________________________________________________

Vous êtes trop devant votre écran, allez donc pratiquer dehors !!
avatar
SurvivalFred
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 234
Age : 45
Localisation : La porte des Ardennes
Emploi : Infirmier en chef en Psychiatrie
Loisirs : NTTC, soins d'urgence, self-défense, sécurité personnelle, permaculture et autres amusements autarcirques ...
Date d'inscription : 02/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.survivalisme-attitude.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Brainstorming] Utilisation du BOB

Message par Rammstein le Dim 27 Mai 2007 - 23:39

Salut SurvivalFred,

D'accord avec toi sur le principe, mais une grosse partie des lecteurs de ce forum n'auront peut-être pas l'envie ou la volonté de quitter le troupeau.

Ou alors la situation sera telle qu'il vaudra mieux suivre les consignes et recevoir sa piqûre anti-grippe aviaire dans un centre d'évacuation de la Croix-Rouge plutôt que de jouer l'électron libre dans la cambrousse ou cloîtré chez soi alors que l'épidémie bat son plein...

Rammstein
avatar
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5061
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Brainstorming] Utilisation du BOB

Message par Mariner le Lun 28 Mai 2007 - 10:23

Rammstein a écrit:D'accord avec toi sur le principe, mais une grosse partie des lecteurs de ce forum n'auront peut-être pas l'envie ou la volonté de quitter le troupeau.

Ouh là! mais de qui tu parles Ramm? Tu penses que la majorité des lecteurs içi tombent par hasard sur ce genre de forum?
avatar
Mariner
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 483
Date d'inscription : 17/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Brainstorming] Utilisation du BOB

Message par Rammstein le Mar 29 Mai 2007 - 8:03

Franchement Balboa, oui !

Je pense qu'une certaine partie des visiteurs peut être tombée sur nous par hasard, découvrir des trucs intéressants, avoir l'idée de se préparer éventuellement, sans pour autant être prête à prendre des initiatives personnelles originales en cas de gros pépin.

Si une tornade ravage ta maison, que fais-tu ? Restes-tu vaille que vaille dans les décombres, vas-tu te réfugier dans un gymnase tenu par la Croix-rouge comme tous les autres sinistrés, ou décides-tu de prendre la route avec ton BOB sur le dos pour rejoindre mémé en Ardèche malgré la destruction de tous les moyens de communication ?

Rammstein
avatar
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5061
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Brainstorming] Utilisation du BOB

Message par l ours le Mar 29 Mai 2007 - 13:27

Rammstein a écrit:...
Je pense qu'une certaine partie des visiteurs peut être tombée sur nous par hasard, ....
Rammstein
par hazard et par curiosité ,
je suis arrivé par ici en cliquant sur un lien dans une signature, sans ça je n'aurais pas cherché de forums survivalistes par moi même.

l ours
Membre

Masculin Nombre de messages : 7
Age : 48
Localisation : toulouse
Emploi : sans pour l'intant
Loisirs : me balladé sur les forums faute de mieux
Date d'inscription : 19/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Brainstorming] Utilisation du BOB

Message par Mariner le Jeu 31 Mai 2007 - 21:33

Je ne suis pas vraiment d'accord, je ne pense pas que les gens içi arrivent et s'inscrivent sur ce forum par hasard.. enfin L ours nous prouve le contraire..

Pour répondre à ta question, je ne suis pas un modèle de survivaliste, j'ai l'esprit mais pas l'équipement (manque d'argent.. ça viendra).
Sinon, mes grands-parents sont très accueillant. clind'oeil

________________________________________________________
En survie, il est parfois plus rentable de choisir une solution simplement « assez correcte » plutôt que de rechercher en y consacrant beaucoup d'énergie et de temps la meilleure solution.
avatar
Mariner
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 483
Date d'inscription : 17/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Brainstorming] Utilisation du BOB

Message par Le_Celte le Mar 14 Aoû 2007 - 11:56

Ou alors la situation sera telle qu'il vaudra
mieux suivre les consignes et recevoir sa piqûre anti-grippe aviaire
dans un centre d'évacuation de la Croix-Rouge plutôt que de jouer
l'électron libre dans la cambrousse ou cloîtré chez soi alors que
l'épidémie bat son plein...>>>Hum...perso on est pas pret de m approcher a nouveau avec une seringue...grippe aviaire ou pas...
Alors oui, cloitré chez moi...Et si j'y reste faute de soin et bien tant pis pour moi

Le Celte


Dernière édition par le Lun 31 Déc 2007 - 22:22, édité 1 fois
avatar
Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Brainstorming] Utilisation du BOB

Message par Canis Lupus le Lun 31 Déc 2007 - 20:55

Le BOB du Survival Wiki (DM.com). Il y a un item pas mal du tout : 1 carnet avec les protocoles à suivre. Pas mal pour ne pas perdre le Nord en cas de crise !

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤
avatar
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3718
Age : 32
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Brainstorming] Utilisation du BOB

Message par rurbain le Mar 1 Jan 2008 - 18:06

Le_Celte a écrit:Hum...perso on est pas pret de m approcher a nouveau avec une seringue...grippe aviaire ou pas...
Alors oui, cloitré chez moi...Et si j'y reste faute de soin et bien tant pis pour moi

Le Celte

Le problème d'un évènement type H5N1, c'est que ton BOB te servira à rien.
Ta température corporelle va flirter avec les 41 ou 42 °, température qui inactive les enzymes indispensables à notre survie.
Tu sera juste content d'avoir pu te trainer j'usquà ta pharmacie et avoir réussi péniblement à y prélever aspirine/doliprane.
Mettre ton BOB sur le dos, même pas la peine d'y penser mrsgreen

rurbain
Membre

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 20/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Brainstorming] Utilisation du BOB

Message par Blondinette le Mar 1 Jan 2008 - 18:31

Un BOB sincéremment ça peut être pas mal, on l'attrappe et on sort, sans se poser la question "que dois je prendre" le jour où il ce passe un soucis (inondation, tremblement de terre, cyclone... ) parce que parfois on (autorités) ne te demandera pas ton avis pour te mettre en sécurité dans un quelque part pour réfugiés.
Si un BOB même sommaire (on ne sera pas tous aussi performant que Rammstein Embarassed ) est prêt avec déjà papiers d'identité de toute la famille, un peu d'eau, de bouffe et quelques petites choses en plus, franchement ça pourra être d'une grande aide.
avatar
Blondinette
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 102
Age : 50
Localisation : Slovénie
Date d'inscription : 12/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Brainstorming] Utilisation du BOB

Message par Canis Lupus le Ven 4 Jan 2008 - 10:48

Sujet connexe sur DM.com: Il sert à quoi le BOB ?

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤
avatar
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3718
Age : 32
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Brainstorming] Utilisation du BOB

Message par SurvivalFred le Mar 19 Fév 2008 - 23:37

Salut,

J'ai écrit un petit article chez David Manise sur la philosophie du BOB afin d'ouvrir le débat ... plutôt que de mettre un lien j'ai préféré le copier ici aussi afin d'avoir vos avis

Trois lettres B.O.B ... Bug Out Bag ... tout un concept sur lequel j'ai envie de me poser quelques questions.

Cet acronyme nous vient des sites "survivaliste" US et représente un sac ou un kit, de préférence préparé à l'avance pour quitter, en catastrophe, un lieu précis face à des événements représentant un danger.

Ce kit est sensé apporté à la cellule prise en compte, qu’elle soit familiale ou professionnelle, le nécessaire pour vivre de façon « autonome » pour une durée de temps soit limitée soit, pour les plus optimistes, illimitée.

L'image d'Epinal et les phantasmes ne sont pas absents du concept : fuir son domicile en cas de graves pépins et courir au fond des bois pour y vivre de cueillette, chasse et pêche est, certes, bien tentant mais relève sinon du suicide au moins de la douce utopie.

S'il paraît sensé de quitter son domicile face à certains événements : inondation, accident chimique, catastrophe nucléaire, tremblement de terre mettant à mal le bâtiment et j’en passe. J’en parlerai plus tard.

Il me paraît nettement moins pratique et sûr de quitter son domicile en cas d’épidémie, de désordre économique, social ou militaire à moins bien entendu d’avoir un deuxième domicile dans un lieu plus calme et plus propice au maintien de la vie à long terme.

La fuite vers un deuxième lieu de vie, la fameuse « retreat » chère au survivalistes US, si il est construit comme un vrai lieu de vie est alors, pour moi, la seule véritable option viable pour un BOB. On attrape le BOB et on se déplace vers un endroit prévu à cet effet où l’on sait que la vie sera plus facile. Ici, j’insiste sur lieu de vie ce qui est très différent d’une certaine notion de « retreat », je ne parle pas d’une cabane pourrie au fond des bois ou les insectes et les rongeurs auront vite fait de vous faire regretter votre maison.

Pour résumé ma pensée : il est inutile de quitter son domicile à la première alerte pour aller grossir les flots de réfugiés dans les camps si la viabilité du domicile n’est pas directement menacée.

Où peut-on être le plus en sécurité et préparé que chez soit ?
Où est-il le plus sage de stocker eau, nourriture, matériel de soins et d’hygiène que dans son « sweet-home » ?

Alors, si on ne possède pas de « résidence secondaire » équipée, pourquoi un B.O.B, pour aller où et qu’y faire ?

Personnellement, la plupart de mes kits, que je pourrais résumer une suite de pièces de plus en plus importantes d’une poupée russe, chacun permettant d’atteindre le niveau suivant, sont construits dans une optique finale de BUG-IN … c’est à dire, rentrer chez moi et y regrouper ma cellule familiale.

Je ne suis pas complètement inconscient et l’idée de pouvoir « perdre » mon domicile de façon brutale est une possibilité que j’ai envisagée (incendie, accident chimique …) et deux ou trois plans de secours sont prévus : de l’hébergement dans la famille à un réseau d’amis sûrs jusqu’au container stocké dans l’abri de jardin avec 2 tentes et 4 sacs de couchages « hiver » afin de garantir à la famille un toit dans le pire des cas. Mais c’est loin d’être dans les options que je compte utiliser en cas de problème grave.

Ainsi, le sac et le matériel contenu dans la voiture peut garder ma famille autonome et en vie pour 4 jours, par exemple « bloqué sur une autoroute par une catastrophe à moyenne échelle » … ou 4 jours lors d’un événement très grave qui, à mon sens, ne devront pas être gaspillés en fuite éperdus vers « je ne sais où » mais utilisés pour rejoindre le domicile ou un point de chute certain (amis ou famille ok pour l’hébergement).

Cela met à mal l’idée même du B.O.B … des hommes en noirs tournent autour de ma maison, une comète vient de pulvériser la capitale, je prends mon sac qui traîne sous mon lit et je me barre dans les bois.

On en a parlé dans un autre fil de discussion, mais, même des experts en survie comme Cody Lundin sont clairs sur le sujet : à notre époque, il est illusoire d’espérer vivre de ressources de terrain sur le long terme dans la nature …

Mon hypothèse est qu’en situation difficile, visant le moyen ou le long terme, dans 99 % des cas et sauf possession d’une deuxième résidence, il est préférable de rester à son domicile.

Partant d’un tel postulat, l’équipement du domicile, la préparation technique et philosophique de la famille devient une priorité bien plus importante qu’un B.O.B et pourtant celui-ci semble pour beaucoup d’entre nous La solution à tous les problèmes.

Pourquoi ?

Voilà, le débat est ouvert …

La question primordiale (posée déjà par les CLASH il y a longtemps Very Happy ) : rester ou partir ?

Un B.O.B, oui mais pour aller où, faire quoi, avec quels plans ?
Si nécessité de partir il y a, et donc si un B.O.B doit être utilisé, quel rôle doit-il jouer ?

Nous connaissons les priorités, la règle de 3, comment intégrer ces concepts dans un B.O.B pour une famille avec deux enfants ?
Etc … Bref, @ suivre

Fred

________________________________________________________

Vous êtes trop devant votre écran, allez donc pratiquer dehors !!
avatar
SurvivalFred
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 234
Age : 45
Localisation : La porte des Ardennes
Emploi : Infirmier en chef en Psychiatrie
Loisirs : NTTC, soins d'urgence, self-défense, sécurité personnelle, permaculture et autres amusements autarcirques ...
Date d'inscription : 02/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.survivalisme-attitude.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Brainstorming] Utilisation du BOB

Message par Black Snake le Mer 20 Fév 2008 - 1:52

Arf, j'aurai du lire ce topic là avant de poster mon sujet sur la survie sans apocalypse dans lequel on a un peu discuté de l'utilité du BOB dans ce cas de figure... silent

Ton analyse me paraît très pertinente :

Cela met à mal l’idée même du B.O.B … des hommes
en noirs tournent autour de ma maison, une comète vient de pulvériser
la capitale, je prends mon sac qui traîne sous mon lit et je me barre
dans les bois.

On en a parlé dans un autre fil de discussion,
mais, même des experts en survie comme Cody Lundin sont clairs sur le
sujet : à notre époque, il est illusoire d’espérer vivre de ressources
de terrain sur le long terme dans la nature …

Mon hypothèse
est qu’en situation difficile, visant le moyen ou le long terme, dans
99 % des cas et sauf possession d’une deuxième résidence, il est
préférable de rester à son domicile.

Effectivement, quoiqu'il puisse être utile dans certains cas (que tu as évoqué), le BOB ne devrait vraiment pas être vu comme un moyen de survie à long terme dans la nature (ça n'est d'ailleurs pas comme ça qu'il a été défini par les "pionniers"). Par contre, et même s'il est vrai que bien souvent, la meilleure alternative est de rester chez soi, je ne suis pas sûr que le BOB soit pour autant inutile. Il faut simplement le penser autrement (pour quelques éléments concernant cette question, je renvoie à mon topic sur le survivalisme sans apocalypse et aux remarques au sujet du BOB "urbain"). Moins se concentrer sur l'aspect subsistance, et plus sur l'aspect fuite, peut-être ? Il y a malgré tout toujours des cas où il faut juste se tirer le plus vite possible, peu importe que ça soit pour aller dans la nature ou pour essayer de survivre en milieu urbain. Il y a des cas où il faut partir tout de suite, maintenant ! Et dans ces cas là, comme le dit Blondinette, un BOB attrapé au passage sans avoir besoin de réfléchir peut faire la différence. Surtout s'il est petit et discret (raison pour laquelle j'ai deux BOB à usage différent, n'arrivant malheureusement pas à construire un truc qui me convienne totalement selon la logique de la "poupée russe" évoquée quelque part sur ce forum).

________________________________________________________
"Seuls les poissons morts nagent toujours avec le courant"
avatar
Black Snake
Membre

Masculin Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 11/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Brainstorming] Utilisation du BOB

Message par Canis Lupus le Jeu 25 Mar 2010 - 16:36

Pour en rajouter une couche sur la question de l'évacuation en dernier recours : Getting past the "Bug-Out" mentality

Anyone who has spent anytime in the bush or in actual combat knows that running and gunning is the option of *LAST* resort!!! When things get down to running and gunning your prospects for long term survival have just become tragically thin. Even elite forces such as the Navy Seals, try to avoid "running and gunning." They operate from a base. They are inserted, do their jobs and are extracted back to the safety of their base. In the scenario so often fantasized, it would be like being permanently behind enemy lines with no support, no hope of extraction and no supplies. Could you survive? Some could, but they are few and far between. Even they could not survive for long.

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤
avatar
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3718
Age : 32
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Brainstorming] Utilisation du BOB

Message par logan le Jeu 25 Mar 2010 - 18:17

Merci pour le lien Canis, plein de véritées ...
Ça me rappelle un article du même genre : BackPack Fever de Duncan.

A "back-pack survivalist" is a survivalist that plans on leaving his home ahead of a disaster and taking to the woods with only what he can carry out with him. He plans to survive through a strategy that is a sort of cross between the Boy-Scout-in-the-woods and Robinson Crusoe. The backpack survivalist plans on outrunning danger with a four-wheel drive or a motorcycle and hopes to travel light with a survival kit of everything he might need to cope with the unexpected. He hasn't cached anything in the area he's headed for because, chances are, he doesn't know where he's headed. Somehow, he hopes to overcome all odds with a minimum of supplies and a maximum of smarts. Certainly it is a noble cause; but it seems like one destined to failure. And that's not survival.
Ca n'enlève rien à l'utilité et l'importance du BOB, mais effectivement c'est important de ne pas se tromper dans les priorités.
avatar
logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2486
Localisation : France
Emploi : Ingénieur IT
Date d'inscription : 17/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Brainstorming] Utilisation du BOB

Message par Barnabé le Jeu 25 Mar 2010 - 21:23

Canis Lupus a écrit:Pour en rajouter une couche sur la question de l'évacuation en dernier recours : Getting past the "Bug-Out" mentality

Mais, qu'est-ce qu'il propose ?

Habiter à côté du gouverneur. Rester chez soi (mais être capable de courrir : à quoi bon si c'est pour rester chez soi ?). Ne pas se laisser séparer de la meute... mais rester seul et "avoir des voisins qui s'occupent de leurs propres affaires". Ne pas parler autour de soi de ses préparations. Fortifier sa maison. Savoir dégainer super vite.

Il ya des idées intéressantes dans ce texte, mais je n'ai pas l'impression qu'il propose pour autant une approche spécialement cohérente ; j'y trouve même des contradictions.
avatar
Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5305
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Brainstorming] Utilisation du BOB

Message par Barnabé le Jeu 25 Mar 2010 - 22:05

logan a écrit:Merci pour le lien Canis, plein de véritées ...
Ça me rappelle un article du même genre : BackPack Fever de Duncan.

A "back-pack survivalist" is a survivalist that plans on leaving his home ahead of a disaster and taking to the woods with only what he can carry out with him. He plans to survive through a strategy that is a sort of cross between the Boy-Scout-in-the-woods and Robinson Crusoe. The backpack survivalist plans on outrunning danger with a four-wheel drive or a motorcycle and hopes to travel light with a survival kit of everything he might need to cope with the unexpected. He hasn't cached anything in the area he's headed for because, chances are, he doesn't know where he's headed. Somehow, he hopes to overcome all odds with a minimum of supplies and a maximum of smarts. Certainly it is a noble cause; but it seems like one destined to failure. And that's not survival.

Je trouve ce texte plus intéressant et plus approfondi que le précédent. Il explore réellement des possibilités, il fait le tour d'un certain nombre de questions, et une bonne part de ses critiques sont fondées.

Mais j'ai quelques objections...

1) il explore le non-intérêt d'un BOB et d'une optique de bug-out en cas d'urgence nationale : guerre nucléaire, effondrement économique, ou dictature et enlèvements politiques. Dans le même temps, il reconnait l'intérêt d'un BOB pour échapper à une catastrophe localisée : ouragan, fuite chimique accidentelle, incendie...
Je ferais remarquer à cet auteur, avec tout le respect que je lui dois, que depuis qu'il a écrit son texte (1989), les USA n'ont pas connu de guerre nucléaire, d'effondrement économique ou de dictature. Par contre, depuis cette date aux USA, on peut évaluer sans trop se tromper que des centaines de milliers de personnes ont du évacuer leur maison, parfois très vite, pour cause d'incendie, d'accident chimique, d'ouragan, de cyclone... Si ces personnes avaient un BOB et une connaissance et une préparation du bug-out, ces matériels et connaissances se sont sans nulle doute révélés utiles.
Alors que les personnes qui se sont préparées exclusivement à une urgence nationale sous forme de bug-in, cette préparation ne leur a servi à rien et n'a jamais augmenté leurs chances de survie.
Je ne suis pas un défenseur du bug-out (je pense aussi que ça sert relativement peu et rarement), je suis seulement un partisan de "se préparer un peu à tout". Se préparer à un truc précis en démontrant le non-intérêt des autres préparations, c'est la meilleur façon de ne pas être prêt le jour où un truc (forcément imprévisible) vous tombe sur le coin de la figure.

2) Au-delà de la question bug-in ou bug-out, je suis surtout partisan d'une approche "augmenter globalement ses chances de survie". Car si le bug-in n'a probablement sauvé quasiment personne aux Etats-Unis (et en tout cas pas en face d'une urgence nationale qui n'a jamais eu lieu), si le bug-out en a sauvé sans doute quelques centaines ou milliers, combien de millions de personnes auraient été sauvées si le survivalisme commençait avant tout par la prévention des maladies de civilisation ? Chacun fait ce qu'il veut avec sa santé, mais, comme j'ai déjà eu l'occasion de l'écrire par ailleurs, si on raisonne en chances globales de survie, on a meilleur compte à faire au moins 3 heures de sport par semaine et à assainir un peu son alimentation, plutôt que n'importe quelle autre préparation ! Si on peut en plus se préparer à diverses éventualités, tant mieux, mais il serait quand même con de mourir d'un cancer ou d'un infarctus parce qu'on était trop obnubilé par la constitution de ses réserves survivalistes pour prendre soin de sa santé.
Personnellement, quand je lis des vieux textes de survivalistes américains, je ne peux m'empêcher de me demander combien sont morts depuis, combien sont en maison de retraite ou en fauteuil roulant, ou encore ce qu'est devenu tout ce matos qui a vieilli sans jamais connaître son heure de gloire à la fois redoutée et attendue (en vain)... Ca relativise...

3) sa solution : "An area with two thousand to five thousand people in it along with a surrounding farm community would be ideal but sizes can vary a lot according to the climate and city. Ideally such a town would have its own power plant with a few small industries along with the usual smattering of doctors, dentists, and other professionals."
Ma remarque, c'est qu'il vaut sans doute mieux être dans une petite ville de 2000 à 5000 habitants que dans une très grande. Pour autant, ça me semble encore trop grand. La solidarité, la confiance, ça marche surtout avec les gens que l'on connaît. Et il est difficile de connaître et d'établir des relations de confiance avec 2000 à 5000 personnes. Des auteurs, dont le Dr Michel Odent, ont fait remarquer que l'espèce homo sapiens semble coopérer au mieux dans des équipes de taille réduite : de quelques personnes à 150 personnes environ.
On joue au foot à 11, au rugby à 15. La plupart des activités ou loisirs se rapprochant des actions primitives de l'homme se font en petites équipes : randonnée, chasse, sports d'équipe...
Historiquement, cette taille correspond à la famille élargie, la tribu, le clan, le (petit) village...
Pour aller au-delà de cette taille, il faut une hiérarchie, une organisation, une discipline, des moyens de communication... qui ne résistent pas forcément à un K2KK. On peut aussi penser que plus le groupe est gros, plus les conflits interpersonnels vont être bouffeurs de temps et d'énergie.

Donc, à mon humble avis, la bonne taille d'une communauté qui pourrait être amenée à survivre ensemble est plutôt entre 5 et 200 personnes, en gros, qu'entre 2000 et 5000.

Ce ne sont que quelques réflexions en passant, je ne prétends surtout pas détenir la vérité ! Toute critique ou remarque en réaction aux miennes est la bienvenue.
avatar
Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5305
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Brainstorming] Utilisation du BOB

Message par Raffa le Ven 26 Mar 2010 - 7:32

Concernant le bug in... (tout dépend ce qu'on entend par là évidemment, si l'on considère qu'il s'agit d'avoir de quoi parer au plus pressé, de pouvoir se faire à manger, d'avoir de l'eau et de quoi occuper les enfants sans elec pendant au moins une semaine bloqué chez soi et +) je pense tout de même qu'il y a aussi beaucoup de gens qui ont pu en avoir besoin aux USA comme au Canada (tempête verglaçante etc. voir témoignages dans le site de la campgane 72h).

Concernant le point 2 je pense qu'il s'agit aussi dans le chef de certains de se prépaprer à une urgence / violente / imprévue / ce qu'on veut qui peut mettre immédiatement la vie en danger. Tandis que la maladie / la vieillesse / le cancer / ce qu'on veut fait partie "de l'ordre des choses", d'une certaine "fatalité" pour beaucoup et se voit à beaucoup plus long terme. Cela dépend aussi de la situation, quelqu'un qui ne possède rien, n'a pas d'assurance, est au chômage... mettra plus facilement ces chances de survie dans son petit sac de bric et de broc que dans son hygiène de vie. Je pense que cela dépend de l'âge aussi. Un mec de 20 ans se préparera je pense plus facilement un BOB que réfléchira au meilleur moyen d'éviter le cancer, à 40 se sera peut-être l'inverse. La présence d'enfants change tout aussi.

________________________________________________________
Pour explorer le champ des possibles, le bricolage est la méthode la plus efficace. H. Reeves
La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. A. Einstein
Qui s'instruit sans agir laboure sans semer Proverbe africain
ressources
avatar
Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Brainstorming] Utilisation du BOB

Message par Canis Lupus le Ven 26 Mar 2010 - 7:53

Je pense que le mieux c'est de prévoir de rester chez soi, et pour le cas où il faut évacuer, avoir une routine de paquetage des affaires importantes, c'est-à-dire avoir fait des exercices d'évacuation et savoir qu'est-ce qu'il faut prendre, dans un délai relativement cours (disons 20min).

Dans le cas extrême où il faut partir dare-dare (incendie, rupture de digue/barrage) alors là on aurait besoin d'un SPSCEV (sac pour se casser en vitesse - le G.O.O.D. bag des anglo-saxons), avec lequel on partirait se mettre à l'abri de la menace, que ce soit chez le voisin, la colline d'en face, ou le cousin à l'autre bout de la France. Le BOB s'est plutôt adapté à une attaque EMP où plus rien ne marche et où l'on doit rejoindre (à pied ?) un point de chute dans un lieu tranquille.

Mon sac d'évac est dans un coin pour le cas où, mais si je peux emmener mon ordinateur et mes fringues alors je les prendrais (à l'aide d'un véhicule motorisé bien sûr).

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤
avatar
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3718
Age : 32
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Brainstorming] Utilisation du BOB

Message par Barnabé le Ven 26 Mar 2010 - 9:53

Canis Lupus a écrit:Je pense que le mieux c'est de prévoir de rester chez soi, et pour le cas où il faut évacuer, avoir une routine de paquetage des affaires importantes, c'est-à-dire avoir fait des exercices d'évacuation et savoir qu'est-ce qu'il faut prendre, dans un délai relativement cours (disons 20min).

Dans le cas extrême où il faut partir dare-dare (incendie, rupture de digue/barrage) alors là on aurait besoin d'un SPSCEV (sac pour se casser en vitesse - le G.O.O.D. bag des anglo-saxons), avec lequel on partirait se mettre à l'abri de la menace, que ce soit chez le voisin, la colline d'en face, ou le cousin à l'autre bout de la France. Le BOB s'est plutôt adapté à une attaque EMP où plus rien ne marche et où l'on doit rejoindre (à pied ?) un point de chute dans un lieu tranquille.

Salut,

je ne suis pas convaincu du tout de la distinction entre le BOB et le G.O.O.D.-bag :
- en américain, les deux veulent dire à peu près la même chose, en argot imagé : BOB = Bug-out bag (sac pour partir très vite) et le G.O.O.D.-bag (GOOD : Get Out of Dodge = quitter très vite une zone ou une situation qui devient périlleuse, en référence aux films et séries situés dans la bonne ville de Dodge, où on disait aux méchants de quitter Dodge en vitesse) ; certains sites parlent tout simplement de "go-bag" = sac pour partir.
- 20 minutes c'est trop long. Même si la catastrophe n'est pas imminente, il va y avoir des gens qui vont réagir plus vite, et on trouvera les rues et les routes encombrées de bouchons, de bagarres, de crises d'hystérie, de véhicules incendiés ou que sais-je. Donc le sac doit être prêt pour partir en 1 minute chrono.
- 2 sacs différents c'est trop compliqué. Quand la catastrophe frappe, les capacités de réflexions sont diminuées par le stress (effet chimpanzé cher à David Manise). Si on doit se dire "quel sac je prends, le BOB ou le GOOD-bag ? Lequel est le mieux adapté au type de catastrophe annoncé ?", et "Oh, j'ai laissé volontairement le BOB à constituer sous forme de "routine de paquetage des affaires importantes" pour le cas où j'aurais le temps : ai-je le temps ? Ce type de catastrophe me laisse-t-il le temps ? Et qu'est-ce que je devais y mettre déjà ? Où est donc la foutue liste ?", c'est le début des ennuis, possiblement des gros ennuis...

Pour moi, BOB ou GOOD-bag ou go-bag c'est pareil et c'est : toujours prêt = on l'attrappe et on part (1 minute).
avatar
Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5305
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Brainstorming] Utilisation du BOB

Message par logan le Ven 26 Mar 2010 - 11:08

Hello,

Je pense que comme pour tout, il n'y a pas qu'une seule réponse ... Ca dépend de chacun et surtout du contexte.
- Au pire des cas, par exemple, incendie dans la maison, tu te réveilles en pleine nuit, et t'as juste le temps de sauter par la fenêtre, tout nu
- Après, si t'as une minute, effectivement juste le bob.
- Si t'as plus de temps, un autre sac avec eau, bouffe, fringues chaudes etc.
- Si t'as encore plus de temps, et un véhicule, tu prend d'avantages etc.

Faut pas trop s'encombrer non plus et se focaliser que sur le matos. Mais c'est important de pouvoir s'adapter, d'essayer d'avoir des modules modulables.

Perso, même si j'ai normalement tout l'essentiel dans le bob, je fonctionne avec des box complémentaires : 3 petites malles en plastique renforcé de taille moyenne, en plus du BOB.
- 1 malle abris : tarps, baches, cordes, couvertures, quelques fringues, gants, ductape etc.
- 1 malle matos : outils, eclairage, grosses trousse secours, papiers administratifs, popotte, cartouches gaz, radios etc.
- 1 malle eau + bouffe
+ 1 gros seau en métal (ancienne bidon de peinture qui me sert à tout : transport, barbecue improvisé, siège etc.)

L'avantage c'est que j'ai tout d'important de rassembler au même endroit. Au mieux je prend tout, au pire, j'ouvre les malles et en 5mn je prend ce dont j'ai besoin.
En plus ce n'est pas que dans un contexte "survie", c'est aussi pour éviter de m'éparpiller partout, de sélectionner ce qui m'est le plus souvent utile etc.

Je prépare un topic sur le sujet d'ailleurs mais ca me prend du temps (avec les photos & co)

Après pour revenir au sujet initial, je suis aussi partisan d'évacuer qu'en cas d'extrème nécessité. Ceci dit c'est pratique aussi de pouvoir se relocaliser rapidement sans forcément partir dans les bois : ca peut être dans une autre partie de la maison si inondation, baie vitrée brisée par tempete, où chez les voisins, ou dans la cave, etc..
avatar
logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2486
Localisation : France
Emploi : Ingénieur IT
Date d'inscription : 17/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Brainstorming] Utilisation du BOB

Message par Canis Lupus le Ven 26 Mar 2010 - 13:09

Barnabé, je me suis mal fait comprendre ! Je vois le G.O.O.D.-bag comme un BOB très léger avec juste de quoi tenir 24h, histoire de trouver un abri dans un gymnase, sur une colline ou chez des voisins. Le BOB serait alors un sac plus équipé mais toujours à portée de main, pour tenir plusieurs jours. Je parlais de 20 minutes quand la situation est préoccupante mais que les citoyens lambda ne s'inquiètent pas autant que nous de ce qui se passe, ce qui laisse un peu de temps pour organiser un mini-déménagement. Ce qui poserait le plus de problème, c'est d'aller chercher les enfants à l'école si la situation part en sucette.

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤
avatar
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3718
Age : 32
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Brainstorming] Utilisation du BOB

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum