Psychothérapie de combats et de catastrophes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Psychothérapie de combats et de catastrophes

Message par Natureguy le Mer 2 Oct 2013 - 15:11

Bonjour,

je souhaite vous faire partager un article que j'ai écrit aussi sur un autre site mais qui peut vraiment aider les gens en cas d'urgence.

Etant thérapeute, je tenais à faire part de mon expérience sur le terrain des problèmes qui peuvent survenir dans les zones de chaos, de catastrophes ou de combats avec les gens qui vous sont proches ou d'autres victimes que l'on pourra rencontrer sur son chemin: l'état de choc ou les syndrômes de stress post-traumatique(SSPT).

Lorsque votre enfant ou votre femme, après une explosion, comme cela a pu arriver à Boston dernièrement, est complétement pétrifié, paralysé, incapable de parler...que faites-vous?

Il est alors impossible de continuer votre route avec une personne en état de choc. Il vous sera très difficile de l'amener dans un endroit sécurisé car elle sera complètement "dissociée". Dissociée, signifie que son inconscient va, comme lors d'agressions et de viols, de bombardements par exemple, "sortir" la personne de son "corps" pour la protéger de la souffrance physique et psychique. Lors d'un pareil choc, les études de neuro-psychiatres le prouvent, des drogues dures tel de la morphine sont envoyées dans votre cerveau en l'espace de trois secondes seulement,et ce, pour protéger votre corps de la souffrance et votre mental de l'agression!

Que se passe-t-il en réalité! Si vous êtes devant un lion (danger) et que votre mental prend le dessus, vous allez commencer à dire par exemple: "Oh, il a de beaux yeux" ou "Comme sa crinière est belle!" et pendant ce temps là... le lion vous a bouffé!!

Pour éviter cela, le cerveau limbique, cerveau des émotions, prend les commande. Il analyse la situation, vérifie dans sa bibliothèque des dangers, l'amygdale, s'il y a vraiment danger et puis il coupe instantanément les connections avec le creveau pré-frontal (cerveau de la parole, cerveau conscient)pour vous éviter de réfléchir. Il met alors, lorsqu'il est submergé par l'émotion de peur, des réactions instantanées primitives comme "l'attaque", "la fuite" mais aussi souvent, la "paralysie" (comme les animaux qui font le mort ou émettent des odeurs de mort car les autres prédateurs ne mangent pas les morts!!).
C'est ainsi qu'en cas de viol, la femme est parfois incapable de réagir, ce qui, dans certains cas, peut la sauver mais suscite, après coup, un sentiment de colère contre elle, de culpabilité ou de honte.

Par la suite, la personne a de grandes chances, si elle n'est pas traitée directement, de mettre en place un traumatisme et de développer plus tard des "syndrômes" de stress post traumatique.

Qu'est-ce qu'en quelques mots un SSPT: la personne revit inconsciemment son traumatisme comme s'il était survenu il y a quelques minutes seulement. Chaque fois que le cerveau limbique a l'impression d'être à nouveau devant la même situation, il enclenche directement le mode "protection" et plonge la personne dans une émotion forte et ses réactions de fuite, de combat ou de paralysie...ce qui est extrêmement handicapant comme c'est le cas pour les vétérans de guerre ou les victimes de catastrophes...mais pas seulement car notre vie est complètement envahie de "systèmes d'alarme inconscients" que l'on va mettre en place déjà parfois avant la naissance. Prenez du recul, et vous verrez si vous ne mettez pas en place des comportements de fuite, d'attaque, de pétrification ou de "contrôle dans votre vie? Tout le monde en a!

Maintenant que vous comprenez le mécanisme, que pouvez-vous faire pour permettre à la personne de retrouver ses esprits?

Il faut d'abord stabiliser la personne psychologiquement.Il faut d'abord diminuer les émotions dans le cerveau limbique! C'est la seule manière de "ré-ouvrir" les connections avec le cerveau pensant!

Quel seront vos outils?

Il existe maintenant plusieurs outils extrêmement efficaces pour remettre sur pied en quelques minutes (montre en main)la personne sur pied.

Ces outils sont utilisés par des ONG tel que " Energypsy]www.epsysf.com/opération-haïti-1/]Energypsy sans Frontières[/url] " en Haïti ou la "Sarah Bird Foundation" partout dans le monde sur les zones de conflits. A Haîti, mon ami thérapeute m'a expliqué que lors des sessions, il a dû travailler sous tente car la majorité des gens ne pouvait plus entrer dans une maison(traumatisme-SSPT). Il m'a raconté qu'un avion est passé au-dessus de la tente et il a vu une grande partie des participants s'enfuir ou se jetter par terre, pétrifiés par la peur. Après traitement, personne n'a plus eu ce genre de comportement!

Les outils que devraient tous connaître les survivalistes sont des outils comme l'EFT (Emotional Freedom Technique) ou le Quick REMAP (Reed Eyes Movement Acupressure psychotherapy).

Ce sont des outils qui ont prouvés leur efficacité depuis 20 ans aux USA et en Australie. 51 études scientifiques acréditent leur efficacité. L'armée américaine utilisent ces méthodes.

De quoi s'agit-il? De méthodes utilisant des points d'acupression ou de taping pour envoyer de la sérotonine et des peptides morphiniques au cerveau afin d'enlever le système d'alarme mis dans celui-ci. Quand vous êtes en état de stress, votre corps produit du cortisol (hormone de stress). La sérotonine elle, est l'hormone du bonheur: "Tout va bien!". Lors de l'état de choc, on va aller envoyer une contre-information au cerveau: "J'ai peur" (cortisol normalement) mais je reçois de la sérotonine ("tout va bien"????). Le cerveau ne comprend pas et enlève alors le système de protection. Cela prend quelques minutes... 6 points en EFT ou 4 points en REMAP...et le tour est joué...vous sauvez une vie.

La technique REMAP consiste en 4 points:

Gros intestin 4 (entre le pouce et l'index, bras gauche ou droit)
Estomac 36 (2 doigts en dessous du genou, côté extérieur, juste au niveau de la crête tibiale)
Point extra entre les sourcils
Points dans oreilles (dessus de l'oreille, descendre dans le creux juste en dessous) voir video REMAP en français dans les messages ci-dessous pour l'endroit exact..

Prendre un de ces points à gauche ou à droite quand c'est possible et le masser légèrement sur la personne ou sur vous-même.

Sentir où se met l'émotion dans le corps (ventre, boule dans la gorge, poitrine, tête,...), toute émotion négative se traduit toujours par une sensation dans le corps et rester concentré sur cette sensation pour voir si elle diminue. C'est le testeur. Quand cela diminue, c'est dans votre corps que vous le ressentez!

Soit l'émotion diminue en 3 seconde et vous continuer au maximum jusqu'à ce que cela ne diminue plus. S'il reste de l'émotion, vous continuez avec un autre point jusqu'à ce que la personne n'éprouve plus aucune émotion "négative"...le problème est réglé (pour une urgence)
Soit l'émotion augmente et vous prenez un autre point.(vous n'êtes pas formé pour)
Soit cela ne fait rien et vous prenez un autre point ...facile.

Cela prend en général 2-3 minutes en 2-3 point d'acupression!

Il y a toujours minimum 2 points qui vont réagir et diminuer l'émotion si la personne est activée. Cela marche pour la peur, la colère, la tristesse, le dégoût, la honte,...)

Un exemple rapide. L'autre jour, nous allons au spectacle. Nous avions invité une amie. Nous nous retrouvons très haut, au second balcon, dans une énorme salle de spectacle. Arrivée à sa place, cette personne commence à suffoquer, transpirer...elle est littéralement "pétrifiée" par la peur du vide et veux s'enfuir, incapable de rester à sa place. Je lui ai fait du Quick REMAP et en 3 minutes, sa phobie du vide a disparu! Plus aucune peur, même en regardant vers le bas, même quand elle s'est levée pour partir...

Ces outils sont vraiment simple à apprendre et vous trouverez plein d'informations à ce sujet sur le net. Ils peuvent vraiment sauver une vie et vous aider dans des situations dramatiques.

Je reste dispo pour de plus amples informations si vous en avez besoin mais cela devrait faire partie de votre trousse médicale tout comme l'est le secourisme ou la trousse dentaire...

La méthode ce veut simple et accessible au plus grand nombre.

Pour le REMAP (en anglais): REMAP

Une video en français expliquant le REMAP: ]VIDEO

Et voici une video de Gary Craig et de ses collègues travaillant sur des officiers américains terriblement atteints de SSPT. 5 jours de travail et ils retrouvent une vie normale: VETERANS

Alors, on parle ici d'urgence. Cela va permettre de retaper la personne pour qu'elle sorte de sa torpeur, puisse repartir et ne fasse pas de SSPT.

Dans le cas d'une thérapie, le trauma peut-être simple (peur des araignées car il y en a eu une sur mon bras un jour), on efface cette image et le problème est disparu de façon durable. Mais il se peut qu'il y aie plusieurs aspects au trauma (la couleur noire, les pattes velues, la vitesse de déplacement de l'araignée). Il suffit de traiter tous les aspects jusqu'à disparition de toute émotion négative. La phobie disparait définitivement car le système d'alarme dans le cerveau limbique est neutralisé.
Autre exemple: on peut est en colère contre quelqu'un mais être triste de la situation et du gâchis, être en colère contre soi de ne pas avoir su dire stop, avoir de la honte,...plusieurs aspects différents à traiter par des rondes de points.

Il y a aussi des traumas complexes avec plusieurs racines dans l'enfance. Même méthode, on travaille sur chaque événement précis retenus dans l'inconscient et on le neutralise. Cela prend juste plus de temps...mais de toutes les techniques psychologiques, ce sont les plus durables, études à l'appui!


Dernière édition par Natureguy le Dim 6 Oct 2013 - 11:42, édité 2 fois
avatar
Natureguy
Membre

Masculin Nombre de messages : 20
Localisation : Belgique
Emploi : Psychothérapeute
Loisirs : Radioamateur, Caméléons, équitation
Date d'inscription : 08/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychothérapie de combats et de catastrophes

Message par Aristote le Mer 2 Oct 2013 - 16:24

Salut Natureguy,

Pour ton information:

L'objectif de la "Porte d'embarquement" est de permettre à un posteur "non premium" de pouvoir poster dans la partie publique. Il faut entendre par là un processus d'exception.
Les règles pour pouvoir y poster :
- mettre en début de post un lien vers le topic où le message sera collé; cela évite aux modos de faire des erreurs de scission/fusion (le processus est long)
- le message doit apporter quelquechose de nouveau au topic de la zone visible : une information, un argument, une thèse, etc.....ou soulever un point qui n'a pas encore été discuté.
- être suffisamment construit et argumenté.
- si le sujet n'est pas abordé dans la zone publique, alors le sujet doit être ouvert dans la "zone d'embarquement" (facta, information, foire aux questions), afin d'éviter à un posteur "non premium" de passer par ce système pour participer à son propre topic.

Ton sujet est une création et n'est pas abordé dans la zone publique, il doit donc apparaître dans la zone information.

Cordialement clind'oeil

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène
avatar
Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3514
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychothérapie de combats et de catastrophes

Message par noscott le Ven 4 Oct 2013 - 23:01

Salut Natureguy, j'ai un peu cherché des renseignements sur les 2 méthodes et il m'a semblé que la Quick REMAP est plus adaptée en cas d'urgence, dans le sens où elle ramènera plus vite à ses esprits une personne choquée. Tandis que la méthode EFT semble être plus un traitement de fond se faisant dans la durée.
Peux-tu me confirmer mes pensées STP?

noscott
Membre

Masculin Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 06/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychothérapie de combats et de catastrophes

Message par Natureguy le Sam 5 Oct 2013 - 10:31

Effectivement en cas d'urgence et si la personne a de fortes "abréactions" (émotions incontrôlées), faire du REMAP, prendre directement le point Gros intestin 4 sur la main et masser lentement tout en rassurant la personne: "Même si j'ai eu très peur, je m'accepte comme je suis avec mes peurs (acceptation de la peur) et c'est normal que j'ai eu très peur (reconnaissance)mais en vérité (vérité incontestable) on a survécu et il est temps de se mettre en sécurité et de calmer mes peurs (changement de comportement). Ensuite voir si l'émotion ou la torpeur diminue. Si pas de diminution, on recommence sur l'autre main. Si diminution, continuer au maximum. Puis, quand même reprendre un autre point pour mettre à "zéro" le trauma et éviter les séquelles (SSPT). Vous verrez la personne reprendre conscience et se reconnecter à son pré-frontal, sortir de sa tétanie. Si ce n'est pas encore le cas, vous prenez un autre point jusqu'il y aie un point qui diminue l'émotion. Il y en aura d'office un!!

L'EFT fonctionne aussi. Il faut tapoter sur le visage + clavicules de la personne en disant: ma peur, ma terreur jusqu'à ce que l'inconscient enlève le système d'alarme et la personne revienne à elle. Là vous mettez du positif style:" il est temps de se mettre à l'abri; je dois penser aux autres et bouger maintenant; j'ai survécu et je suis plus en sécurité maintenant..."  Le travail se fait, croyez-moi, et vous verrez la personne reprendre "conscience" et être à nouveau capable de réflexion et de sortir de sa protection figée mise en place par le cerveau limbique.

Nous sommes des animaux évolués et avons encore un cerveau primitif pour la survie qui réagit très bien, trop bien,  en cas de problème!

________________________________________________________
cyclops cyclops cyclops
avatar
Natureguy
Membre

Masculin Nombre de messages : 20
Localisation : Belgique
Emploi : Psychothérapeute
Loisirs : Radioamateur, Caméléons, équitation
Date d'inscription : 08/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychothérapie de combats et de catastrophes

Message par noscott le Dim 6 Oct 2013 - 7:42

Merci beaucoup pour ta contribution et pour les éclaircissements apportés. Je trouve ces méthodes très utiles, tant pour aider les autres à retrouver leurs esprits que pour limiter les risques d'atteinte par des SSPT.
Par contre j'aimerai savoir s'il existe un ou plusieurs moyens ou méthodes pour ne pas entrer soi-même en état de choc ou pour en sortir tout seul dans les plus bref délais? J'ai tendance à croire que non et que seule la force d'esprit fixe le seuil à partir du quel notre cerveau se met "en veille". En fait je me demande comment aides les autres durant une situation de crise si l'on est soi-même en état de choc?

noscott
Membre

Masculin Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 06/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychothérapie de combats et de catastrophes

Message par Natureguy le Dim 6 Oct 2013 - 11:35

Très bonne question! C'est le cas aussi pour mes clients. Lorsqu'ils sont "activés" (montée submergeante d'émotion), ils doivent avoir le réflexe de prendre les points ou de faire du taping directement sur eux. Il est important aussi de sentir où cela se met dans le corps, où la sensation se met dans son corps et de rester concentré sur la sensation en massant les points (pour le REMAP).

Au début, ce n'est pas facile car l'émotion prend le dessus mais il faut y penser absolument car cela marche sur nous-même aussi!!!! Exemple: des clients qui ont des crises de panique, ils prennent les points et gèrent la panique eux-mêmes au lieu de se retrouver à l'hôpital.
Quelqu'un en état de crise de panique doit savoir que l'on n'en meure jamais. On a l'impression que l'on va mourir mais cela reste une impression. Le leur dire les calme souvent directement!

C'est comme un secouriste, il faut avoir le réflexe, même en état de choc, de directement désactiver le système d'alarme mis par l'amygdale pour pouvoir retrouver son cerveau conscient et réagir normalement.

Sous un bombardement, peut-être que vous serez "sonné" quelques minutes mais après ayez le réflexe de prendre le GI4 (très bon pour les peurs paniques) et commencer à le masser (ou un autre). Il y a toujours un point qui fonctionne. Si cela bloque encore, se dire intérieurement: Même si je suis paniqué, j'accepte ma panique, c'est normal mais j'ai survécu et il faut que je m'occuppe des autres ou qu'on bouge de là!" Ce qui bloque, c'est juste un stimuli cognitif qu'il faut bypasser.

Donc, cela marche sur vous aussi, bien sûr, et même sur des colères, de la tristesse au quotidien, même sans savoir la cause du problème. Comme cela travaille sur l'inconscient, il est fort probable que vous allez vous rendre compte que cette personne agit comme votre père ou votre mère ou qqch d'autre...

________________________________________________________
cyclops cyclops cyclops
avatar
Natureguy
Membre

Masculin Nombre de messages : 20
Localisation : Belgique
Emploi : Psychothérapeute
Loisirs : Radioamateur, Caméléons, équitation
Date d'inscription : 08/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychothérapie de combats et de catastrophes

Message par troisgriffes le Dim 6 Oct 2013 - 11:44

Euh,je vais passer pour un gros bourrin sans doute mais pour faire redescendre sur terre une personne amorphe ,une bonne baffe suffit souvent.Au pire en mettre une deuxième.
Et pour un agité,placage au sol jusqu'à ce qu'il finisse sa petite crise.
En même temps l'engueuler pour qu'il arrête ses conneries peut etre un plus.
avatar
troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2426
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychothérapie de combats et de catastrophes

Message par Natureguy le Dim 6 Oct 2013 - 20:58

Cela marche peut-être mais ce n'est pas pour cela que cette personne ne va pas se payer un syndrôme de stress post traumatique six mois, un an après, tomber en dépression ou devenir addictif.

Pense aux vétérans de guerre...on ne les traite pas, on les engueule: lève-toi, continue alors que son copain vient de sauter sur une mine...résultat vécu et réel par mon formateur américain: le gars ne peut en parler à personne et même pas à sa famille, devient dépressif et termine en centre de rééducation drogué au crack!!!...Il l'a sorti de là...

Ou regarde la video que j'ai mise et regarde l'état HS des officiers américains...eux aussi, on leur à mis des baffes punch

________________________________________________________
cyclops cyclops cyclops
avatar
Natureguy
Membre

Masculin Nombre de messages : 20
Localisation : Belgique
Emploi : Psychothérapeute
Loisirs : Radioamateur, Caméléons, équitation
Date d'inscription : 08/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychothérapie de combats et de catastrophes

Message par noscott le Lun 7 Oct 2013 - 14:43

@troisgriffes: lol, je pense que les tartes dans la gueule sont plus pour faire redescendre sur terre les cons, c'est ce qui fonctionne le mieux sur eux.
 
@Natureguy: merci beaucoup pour le complément.

noscott
Membre

Masculin Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 06/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychothérapie de combats et de catastrophes

Message par Griffon le Ven 11 Oct 2013 - 15:04

Bravo pour la première partie de ton message, excellent Very Happy . Par contre je suis plus dubitative concernant les outils.

En cas de coup dur en situation d'urgence : je commencerai par la "méthode troisgriffes" 

Nous sommes d'accord qu'un "traitement" sur du plus long terme sera nécessaire pour éviter/limiter le SSPT.

"Cela prend juste plus de temps...mais de toutes les techniques psychologiques, ce sont les plus durables, études à l'appui!"
Je voudrais bien lire les études en question, cela m’intéressait avant de poursuivre plus loin. Suspect 

Je note que tu parles de "clients" là où j'évoquerai des "patients"
avatar
Griffon
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 455
Date d'inscription : 09/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychothérapie de combats et de catastrophes

Message par Natureguy le Ven 11 Oct 2013 - 18:50

Salut,

Tu peux utiliser les baffes et/ou la méthode... mais cela fonctionne et cela prend +/- 1 minute ou deux pour enlever le système d'alarme efficacement.

Alors oui, ce sont des clients car ces méthodes sont reconnues aux USA (par l'Association américaine de Psychologie), Angleterre, Suisse mais connues et enseignées depuis +/- 5 ans en Europe et pratiquées par des gens formés mais extrêmement peu dans le milieu médical ( ce qui n'est pas le cas aux USA, GB et Australie ou des médecins, des psychiatres utilisent ces méthodes). Les patients, c'est pour le milieu médical uniquement.

Donc, quand tu es thérapeute ou psychothérapeute, tu as des clients...

Pour les études, il y a plus de 52 études scientifiques, toutes probantes, accréditant maintenant ces méthodes.

Ce n'est pas du "New age" mais c'est reconnu maintenant comme thérapie clinique et utilisées dans les pays anglo-saxons dans les hôpitaux.

Cela fonctionne sur les troubles psychologiques, les problèmes psychosomatiques, les douleurs chroniques, les allergies,... le champs des possibilités n'est pas encore totalement connu.

Je l'utilise moi, tous les jours, sur des viols, des abus, des TOC, des phobies, des dépressions, des burn out,...et j'ai des résultats là où la parole ne suffit pas.

Ci-joint un lien parlant des études: http://innersource.net/ep/images/stories/downloads/Acupoint_Stimulation_Research_Review.pdf

________________________________________________________
cyclops cyclops cyclops
avatar
Natureguy
Membre

Masculin Nombre de messages : 20
Localisation : Belgique
Emploi : Psychothérapeute
Loisirs : Radioamateur, Caméléons, équitation
Date d'inscription : 08/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychothérapie de combats et de catastrophes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum