ALZHEIMER : UNE PISTE A EXPLORER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ALZHEIMER : UNE PISTE A EXPLORER

Message par hildegarde le Dim 22 Sep 2013 - 12:09

vu sur FB...voilà une piste qui mérite d'être explorée...en tous cas, personnellement ça me parle.
Je ne suis pas favorable au jeûne, mais, par expérience, je pense que les infos données ici sont assez réalistes.
Je m'explique :
depuis quelques temps, j'ai resupprimer le gluten de mon alimentation (j'avais suivi ce "regime" pendant deux ans il y a quelques années avec succès, pour des problèmes de colopathie fonctionnelle) Il y a quelques mois, je me sentais extrèmement fatiguée, ce que je mangeais me donnait la nausée et des maux de ventre. j'ai consulté mon médecin, qui m'a parler illico du gluten, j'ai donc repris l'eviction du gluten, par ailleurs je ne mange pas de lait, ni produits a base de lait de vache car cela me provoque de l'eczema.
Donc je suis au regime sans gluten et sans lait....mais c'est aussi sans compter mon problème avec le sucre...induit par mes multiples grossesses et mes chromosomes (merci les ancêtres diabétiques !) que le toubib m'a diagnotiqué  comme étant de l'hypoglycemie réactionnelle...donc plus de sucre ! (c'est la meilleur methode pour apprivoiser ce déreglement de la production d'insuline, et faire en sorte que je ne devienne pas diabétique quand je serais grande enfin vieille).

Donc tous ces eléments font que mon alimentation a beaucoup changé, comme je n'aime pas le pain sans gluten, je cale mes petits creux (je dois manger toute les trois heures environ sinon j'ai une dale d'enfer et je ne suis plus bonne a rien !) avec des fruits, beaucoup d'oléagineux, du poisson, de la viande et des oeufs (vu que les proteines ralentissent l'absorption du glucose ça me permet de tenir plus long) je mange quand même des sucres lents (mais, sarrasin, pomme de terre, riz essentiellement) mais en moins grande quantité que ce que je mangeais auparavant en pain, gateaux etc..)
J'ai remarqué ces derniers temps que mon cerveau était moins lent, j'ai plus de facilité a comprendre et retenir les choses. Sur le coup, même si j'avais observé le changement, je n'ai pas mis ça sur le compte de l'alimentation, mais aux vues de cet article, je me dis que cela dois probablement venir de là....ou, qu'en tous cas, c'est une piste intéressante à explorer...


voici l'article en question

Maladie d’Alzheimer, de Parkinson, sclérose en plaques… Certaines maladies, dès qu’on en prononce le nom, sonnent comme irrémédiables autant qu’irréversibles. Pourtant, moi qui ai eu la chance d’assister à la conférence du chercheur Markus Bock à Ûberlingen cet été (l’enregistrement est dispo ici : http://fasten.tv/fr/vortraege/bock ), j’ai vraiment le sentiment que, non, décidément, rien n’est jamais définitif ! Le régime cétogène, c’est-à-dire un régime qui permet à notre cerveau de ne plus carburer au glucose, mais aux corps cétoniques, est une piste incroyablement prometteuse (c’est un régime utilisé habituellement en cas d’épilepsie « rebelle »).
En quoi cela consiste ?
Eh bien, quand on jeûne, le cerveau se trouve privé de glucose au bout de trois ou quatre jours, et l’organisme (qui est bien plus « intelligent » qu’on ne le pense généralement !) met en place la fabrication d’un nouveau carburant : les corps cétoniques. Notre foie, ce cher « grand chimiste du corps », puise dans nos vieilles graisses pour les transformer et alimenter ainsi le cerveau et le reste. Et les bienfaits sont immenses (d’ailleurs, ceux qui ont déjà jeûné au-delà de quelques jours le savent (le cerveau en sort en grande forme !). Le régime cétogène consiste à mimer ce qui se passe pendant le jeûne en modifiant son régime alimentaire (parce que toutes les bonnes ayant une fin, le jeûne a ses limites dans le temps !). En temps « normal », c’est-à-dire en suivant un régime alimentaire « moderne », on alimente son cerveau avec 97 % de glucose et 3 % de corps cétoniques. Le but du régime cétogène consiste à offrir 70 % de corps cétoniques au cerveau et 30 % de glucose seulement. On supprime les sucres rapides et on augmente les proportions de gras dans son alimentation (l’index glycémique des aliments est déterminant). Concrètement : la nourriture doit être complète et les graisses (végétales au maximum) privilégiées. N’hésitez pas à écouter la conférence de Markus Bock. La traduction simultanée n’est pas terrible terrible, mais on comprend pas mal de choses (enfin, moi, ça m’a provoqué comme un « déclic » !). Et je trouve que ça donne beaucoup d’espoir en ce qui concerne les maladies neuro-dégénératives.

ne pas oublier pour Maladie d’Alzheimer ...le vinaigre de cidre ( vitamine K... etc...)

________________________________________________________
clic flower

hildegarde
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3382
Loisirs : manger des fleurs
Date d'inscription : 14/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mauvaisesherbes.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALZHEIMER : UNE PISTE A EXPLORER

Message par ghp le Dim 22 Sep 2013 - 18:25

Je n'ai pas d'avis sur un sujet aussi pointu. Toutefois, il me semble avoir lu, dans une critique du régime Dukan, que lorsque l'organisme puise dans les "vieille graisses", cela libère également de "vieux polluants" stockés avec celle-ci.
Des avis médicaux mieux sourcés peut-être ?

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.

ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1820
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALZHEIMER : UNE PISTE A EXPLORER

Message par troisgriffes le Dim 22 Sep 2013 - 20:52

Les adipocytes stockent les graisses et les substances liposolubles ,quand elles dès-stockent lesdites substances suivent le même chemin.
Enfin sauf si cela a changé depuis mes cours de physiologie.

troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2357
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum