Survie à mon Boulot

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Survie à mon Boulot

Message par Zanzibar le Mer 11 Sep 2013 - 22:44

J'adore la vision pragmatique et orientée combat de Rammstein. Il a saisi immédiatement qu'il devait y avoir un poste stratégique à occuper. Respect, man.

Zanzibar
Membre

Masculin Nombre de messages : 276
Age : 26
Localisation :
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 24/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survie à mon Boulot

Message par BAROUD le Mer 11 Sep 2013 - 22:48

Rammstein a écrit:Evite tout de même de dormir au contact des palettes : ces trucs sont saturés de fongicides...

Je ne connais pas la situation sécuritaire du coin, mais si je devais faire ce boulot j'éviterais de m'exposer à découvert, entortillé dans un sac de couchage. Je mettrais mon bivouac sur un conteneur ou sur le toit d'un véhicule afin de profiter du champ de vision et d'une position en hauteur hors d'atteinte et partiellement dissimulée.

Rammstein
Salut les amis Smile
Jamais en contact direct avec le sol ou les palettes ou le métal froid et graisseux des remorques, toujour un tapis ou des cartons ou, en ce moment, un matelas en mousse.
Alentour, ces des champs parsemé de quelques usines et entrepôts de part et d'autre d'une route nationale. c'est pas vraiment un coin à problèmes mais la société, avant mon arrivé, avait déjà été cambriolé par deux reprise (Des Batterie et ensuite une dizaine de roue de camion). En plus je ne dort jamais pendant les heures de travail et quand je le peut je dort en hauteur sur une remorque (Voir les dernière 3 photo: c'est ce qu'il y a de plus plat par ici) assez haute pour-que je doit moi même faire un petit effort pour y grimper. d'autre part, le sol de la zone est presque entièrement recouvert d'une couche de gravier surtout à l'intérieur sous les mûr et devant les portes ce qui fait que dans le silence de la nuit, quelqu'un qui marche fait un boucan d'enfer.

Philippe-du-75013 a écrit:Rammstein (Willsdorf!) à raison pour ce genre de travail je n'aimerai pas me sentir entravé. 

A l'armée on avait des sacs de couchage dont la fermeture éclair pouvait sauter d'un coup.
Je ne ferme jamais mon sac de couchage, c'est juste pour me tenir chaud à l'aube quand la température descend en me glissant dedans, sinon je m'allonge dessus. En plus, c'est du matos chinois et la fermeture éclair ne tiendrait pas le choc un millième de seconde si je le refermait sur moi et je décidais de me lever d'un coup. Quand je suis dans la tente, je suis à l'affut du moindre bruit (vielle habitude de chasseur) et je pense me bricoler prochainement un système d'alarme simple type barrière laser (pas possible d'utiliser une technique type fil tendu à cause des camions ou véhicule qui débarque parfois à l'improviste à n'importe quelle heures).

Merci pour vous inquiétez pour moi tendre

________________________________________________________
Je suit comme le scorpion, je chasse tranquille, je fuit le danger, mais faut pas me marché dessus car je pique.

 cheers Que le meilleur de votre passé soit le pire de votre avenir ! cheers 

Présentation BAROUD

BAROUD
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 931
Localisation : Tunisie
Emploi : Agent de sécurité
Loisirs : Snorkeling - Bushcraft
Date d'inscription : 27/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://arabsurvivalist.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum