Définir un equipement electronique portatif d'alerte

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Définir un equipement electronique portatif d'alerte

Message par iota le Jeu 15 Aoû 2013 - 21:37

Idée peut être saugrenue, j'ai songé aujourd'hui à un gadget ayant l'aspect d'une montre (grosse).

Ce gadget comporte quelques detecteurs:
une mini chambre d'ionisation pour les particules radioactives
un detecteur d'impulsion magnetique
...



A gauche la bobine de detection d'impulsion
A droite la chambre d'ionisation
en bas une led rouge ...
des deux boutons à droite, un pour afficher s'il y a eu detection, l'autre est un reset.

A voir pour d'autres detecteurs intégrés.
enfin bon c'est une idée comme ça.

iota
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 305
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir un equipement electronique portatif d'alerte

Message par iota le Ven 16 Aoû 2013 - 15:46

Il semble qu'avant une tempete (ou tornade, etc) la pression diminue fortement, jusqu'à descendre sous les 980 hpa.

Voir pour ajouter un capteur de pression.

iota
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 305
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir un equipement electronique portatif d'alerte

Message par gpjp le Ven 16 Aoû 2013 - 21:31

Un détecteur de monoxyde de carbone pourrait être utile car c'est toxique, inodore et on peut en produire avec un mauvais feu dans un abri mal ventilé.
Pour les organophosphorés quand il y a détection il est souvent trop tard, on a prit plein d'insecticide ou de neurotoxique dans la tronche...

________________________________________________________
Mon avatar ? Regardez le bien : Il y a 55 millions d'années il a fait ce qu'il fallait. Survivre et transmettre. C'est l'ancêtre des primates. Et nous ? Allons nous savoir survivre et surtout transmettre ?

gpjp
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 149
Age : 51
Localisation : Vosges (88)
Emploi : Conseiller référent gestion de comptes
Loisirs : bricolage, informatique, moto
Date d'inscription : 12/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir un equipement electronique portatif d'alerte

Message par iota le Sam 17 Aoû 2013 - 7:36

J'y ai pensé, le probleme est que le detecteur fonctionne soit avec un filament soit avec un photodetecteur et une pastille chimique qui change de teinte en la presence de monoxyde.
le systeme a filament demande beaucoup d'energie...
Mais je continue d'y reflechir, d'ailleurs j'y ai pensé toute la nuit Shocked
L'ensemble me parait tout à fait realisable et pas si gros que ça.

iota
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 305
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir un equipement electronique portatif d'alerte

Message par tarsonis le Sam 17 Aoû 2013 - 15:35

Salut !

iota a écrit:Idée peut être saugrenue, j'ai songé aujourd'hui à un gadget ayant l'aspect d'une montre (grosse).
Ce gadget comporte quelques detecteurs:
L'idée est loin d'être saugrenue ! Mon petit groupe d'urbex projette l'exploration d'un ancien bunker enterré à plus de 20m sous terre. Du coup, nous devons prévoir énormément de détails tels que la teneur en CO2, en O2, en CO (les groupes électrogènes du sous sol auraient apparemment tourné il y a quelques mois), la radioactivité (certains spots sont curieux à ce sujet...); et compagnie clind'oeil

Deux détails qui permettront de ne pas plancher trop longtemps sur certains points :

une mini chambre d'ionisation pour les particules radioactives
A la base, les CI sont prévues pour de forts débits de dose (de l'ordre du point chaud pour les détecteurs "sensibles"). Si on réduit son volume, ce sera un détecteur de plutonium affraid 
Concernant une "légère" hausse de radioactivité, amha, il faudrait regarder soit du côté des compteurs geiger; soit du côté des détecteurs à semi-conducteurs, dont certains montages ont été évoqués ici :
Fabriquez votre propre détecteur de radioactivité
Note : le schéma a été supprimé par Imageshack (encore une image disparue), je la reposte dès que je la retrouve dans mes archives.


un detecteur d'impulsion magnetique
Du coup, si on cherche à détecter une IEM; il y a de fortes chances que le témoin principal d'événement soit...une panne du circuit et de tous les apppareils électroniques embarqués clind'oeil

Dans le même ordre d'idée, on peut joindre un détecteur de champs électromagnétiques. Ici par ex, un montage calé sur les fréquences micro-ondes/GSM :
Fabriquer un détecteur d'ondes wifi portable GSM micro ondes bluetooth

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7994
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir un equipement electronique portatif d'alerte

Message par iota le Dim 18 Aoû 2013 - 10:25

Bien content que ça vous plaise Very Happy 

En effet la detection d'IEM dans mon esprit s'apparentait à une detection lointaine ou de foudre.
Mais en general quand on detecte la foudre à grande distance ce n'est pas specialement interressant autrement que pour un aspect scientifique, et la detection proche n'a pas non plus grand interet puisqu'en general on est dessous... à reflechir.

J'ai vu quelques capteurs de CO (et autres gaz mais dans une moindre mesure, ça reste cependant interressant) suffisement petits pour être intégrés dans un dispositif "de poignet".
le principe reste un peu compliqué à mettre en oeuvre etant donné que la detection se fait selon une chronologie particulière:
chauffage filament (et donc consommation qui tue)
mesure au bout d'environ une seconde (selon les capteurs)
retour en standby

j'avais songé à ajouter un detecteur d'UV, est ce pertinent ?

iota
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 305
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir un equipement electronique portatif d'alerte

Message par iota le Jeu 22 Aoû 2013 - 11:24

Je me suis creusé la tête, et je me suis dit "qu'aurait pensé un chercheur sovietique" ? DDF 

Je me suis donc orienté vers un aspect un tantinet plus mecanique et rustique de la chose.

Le capteur de pression n'est plus un composant mais une capsule (deux minuscules soufflets en elastomere collés).
La capsule est collée à temperature ambiante et plus ou moins aplatie, disons à 1015mbar ...
Quand la pression diminue la capsule gonfle.
Le bas est collé au socle de la montre, le haut est garni d'un contact simple et d'un fil souple de bobine par exemple.
Au dessus à moins d'un millimetre (à voir), un contact réglable, celui qui effectue la detection vers une led ou n'importe quoi d'autre.

Actuellement les capsules sont en train de coller.
Je vais effectuer des tests dans une seringue pour voir un peu comment se comporte la capsule en effectuant une depression avec le piston.

A la difference du composant ça ne craint pas l'eau clind'oeil

iota
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 305
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir un equipement electronique portatif d'alerte

Message par tarsonis le Jeu 22 Aoû 2013 - 11:33

Salut !
iota a écrit:
Le capteur de pression n'est plus un composant mais une capsule (deux minuscules soufflets en elastomere collés).
La capsule est collée à temperature ambiante et plus ou moins aplatie, disons à 1015mbar ...
Quand la pression diminue la capsule gonfle.
Le bas est collé au socle de la montre, le haut est garni d'un contact simple et d'un fil souple de bobine par exemple.
Au dessus à moins d'un millimetre (à voir), un contact réglable, celui qui effectue la detection vers une led ou n'importe quoi d'autre.
C'est sensiblement le mode de fonctionnement des capteurs de pression à membrane, soit optiques, piezo ou capacitifs, en absolu ou différentiel :


Mais je serais curieux de savoir ce que donne un capteur maison, au vu de la marge de manœuvre de la membrane; perso, je pencherais pour le capacitif clind'oeil

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7994
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir un equipement electronique portatif d'alerte

Message par iota le Jeu 22 Aoû 2013 - 11:41

Absolument !
Dans le cas de ces capteurs il me faudrait rajouter un poil de composants autour.
Qui dit davantage de composants dit davantage de risque de panne.

Je ne mettrais pas non plus ma vie entre les mains de ce mon dispositif mais tant qu'à faire je voudrais ça soit fiable.

J'ai vu (et reparer) un capteur comme celui que je decris sur une voiture.
Le capteur etait foutu et je l'ai donc demonté.
J'ai confectionné un capteur sur le même principe avec une vis permettant de regler le seuil.
Ca a fonctionné plusieurs années ainsi.

Le collage devrait être bon maintenant ...

iota
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 305
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir un equipement electronique portatif d'alerte

Message par iota le Jeu 22 Aoû 2013 - 12:58

Collé !

Par contre de la colle a légèrement collé un bord interieur de la capsule et celle çi manque de souplesse à cet endroit, mais pour un premier test ça ira.

La capsule est donc à demi ecrasée.
Elle fait 15mm de diametre pour 6/7mm de haut.

Une fois en depression dans la seringue elle passe à environ 10mm.
La depression exercée est légère, dès le mouvement du piston la capsule gonfle.
Je vais laisser la capsule dans la seringue en depression pour verifier la tenue dans le temps.
Ce week end du mauvais temps en prevu, ça donnera l'occasion de verifier in situ.

modif prevue:
une demi capsule ...

iota
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 305
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir un equipement electronique portatif d'alerte

Message par iota le Jeu 22 Aoû 2013 - 15:58

Concernant la partie detection de radioactivité, je vais laisser tomber l'idée de la chambre d'ionisation pour une raison d'encombrement.

Le sujet de Tarsonis avec une BPW34:
http://www.le-projet-olduvai.com/t4390-fabriquez-votre-propre-detecteur-de-radioactivite

me semble beaucoup plus adapté.

iota
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 305
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir un equipement electronique portatif d'alerte

Message par iota le Jeu 22 Aoû 2013 - 17:20

Petite presentation de la fabrication du capteur:

Le corps en aluminium avec la capsule simplement posée dessus:





la capsule avec un fil emaillé fin qui traverse le haut et en fait le tour:





le capteur terminé:



le capteur (sans les papattes de fixation) fait 20mm x 20mm et 10mm de haut.
on voit au milieu de la plaque d'alu du haut, qu'elle est fendue pour faire une lamelle.
C'est pour faciliter le reglage.
Ma grosse erreur a été d'utiliser de la plaque d'alu directement sans traitement particulier.
Or ! j'ai constaté trop tard que ça ne faisait pas contact.
Il m'a fallu ecarter le U en alu, le poncer et refaire le contact corps / soudure.

iota
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 305
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir un equipement electronique portatif d'alerte

Message par Wanamingo le Ven 23 Aoû 2013 - 17:41

Tu as ce gadget comme détecteur portable de radioactivité aussi:
http://www.nukalert.com/index_a.html

Tested & Verified by Naval Air Warfare Center
Always "ON" 24/7, Includes long-life 10+ year battery
Detection Range: 100 mR/hr to 5,000 R/hr,
Metering: 100 mR/hr to 50 R/hr, in 10 calibrated ranges
Proportional Increasing Chirp Rate: 50 R/hr to 5,000 R/hr
Gamma and X-rays from 20 keV to above 2 MeV
Sensitivity incl. higher emergency radiation levels
Alarm "chirp" corresponds to chart on back of device
Introduced before Health Physics Society - 1/03
Performance verified by Nat'l Radiological Laboratory
Each unit individually radiation accuracy tested
Patented technology
10 Year Warranty
Made in the U.S.A.

Wanamingo
Modérateur & animateur

Masculin Nombre de messages : 1213
Date d'inscription : 27/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir un equipement electronique portatif d'alerte

Message par iota le Ven 23 Aoû 2013 - 18:09

Oui j'ai vu ça ... 169$ chaud

iota
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 305
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir un equipement electronique portatif d'alerte

Message par tarsonis le Sam 24 Aoû 2013 - 9:59

Salut !
Wanamingo a écrit:Tu as ce gadget comme détecteur portable de radioactivité aussi:
http://www.nukalert.com/index_a.html
Detection Range:  100 mR/hr to 5,000 R/hr,
Metering:  100 mR/hr to 50 R/hr, in 10 calibrated ranges
Ahem......le rayonnement de fond tourne autour de 10µR/h, le seuil de détection de l'appareil est donc 10000 fois plus élevé. En gros, ce serait prendre plus qu'une dose annuelle en une heure (il y a 8760h/an).
Cela ressemble plus à un détecteur de plutonium ou, modestement, de points très chauds, que d'avertisseur. clind'oeil

A titre d'exemple, le module de conversion impulsion/dose (en cours de rédaction) pour mon compteur geiger a un seuil d'anomalie fixé à 45µR/h, quatre fois le bruit de fond (mais deux fois seulement dans mon coin....).

Du coup, je trouve le prix un peu élevé en rapport aux autres appareils....et surtout aux montages perso similaires que l'on trouve sur le net (de mémoire 2mR/h). clind'oeil

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7994
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir un equipement electronique portatif d'alerte

Message par iota le Dim 25 Aoû 2013 - 10:40

Bon, je laisse tomber de detecteur de pression.
Non pas pour la faisabilité mais pour l'utilité réelle.
De plus avec l'altitude le seuil de detection va être faussé.

Ca va faire gagner de la place.

Par contre j'ai trouvé de magnifiques boitiers de poignets, "exprès pour" chez farnell.
dimensions: 18mm x 43mm x 68mm



Avec même un bracelet qui va avec:


iota
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 305
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir un equipement electronique portatif d'alerte

Message par biblos le Dim 25 Aoû 2013 - 22:49


________________________________________________________
Errare humanum est, perseverare diabolicum

biblos
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 587
Localisation : près de toulouse
Emploi : retraité
Loisirs : maquettes, jeu d'echecs, histoire radio
Date d'inscription : 08/12/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir un equipement electronique portatif d'alerte

Message par tarsonis le Lun 26 Aoû 2013 - 8:16

Salut !
Geronimo nous en a posté un petit retex avec différentes sources radioactives ici : Détecter la radioactivité avec son smartphone! clind'oeil

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7994
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir un equipement electronique portatif d'alerte

Message par iota le Lun 26 Aoû 2013 - 10:54


iota
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 305
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir un equipement electronique portatif d'alerte

Message par iota le Jeu 21 Avr 2016 - 11:13

On dirait que le lien que j'ai mis au mois d'aout ne fonctionne plus ...

Je n'ai pas abandonné le projet ! loin de là.
Mais j'ai d'autres idées:
- placer une cellule photoelectrique sur la montre pour alimenter (plutot recharger) le systeme.
- ne garder que la detection de burst electromagnetique, detection de radiations, et 'nouveauté' une detection de rayons X.

radiation et rayon x se detectent avec les mêmes capteurs, pour les rayons x lorsque ceux çi frappent une couche fluorescente et de la lumière est emise, donc dans les deux cas on peut utiliser un capteur de luminosité comme la BPW34 evoquée plus haut.

à voir pour la pertinence de la detection des rayonsX ...

iota
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 305
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir un equipement electronique portatif d'alerte

Message par tarsonis le Jeu 21 Avr 2016 - 12:26

Salut !
iota a écrit:
radiation et rayon x se detectent avec les mêmes capteurs, pour les rayons x lorsque ceux çi frappent une couche fluorescente et de la lumière est emise, donc dans les deux cas on peut utiliser un capteur de luminosité comme la BPW34 evoquée plus haut.
à voir pour la pertinence de la detection des rayonsX ...

Je pense que tu parles des rayons X vs gamma. Fondamentalement, c'est la même chose (un photon), à ceci près que le gamma provient du noyau et le X du cortège électronique....et que "généralement" les gamma sont de plus haute énergie, même s'il y a un intervalle en keV commun clind'oeil

Pour ce qui est des "radiations", la BPW34 arrive à détecter le rayonnement bêta, ainsi que l'alpha si on retire le cache en plastique, mais cela complique les mesures car la lumière sature le détecteur.

Je n'ai pas non plus abandonné le projet. Pour les intéressés, Elektor a même sorti des versions un peu plus évoluées et fiables, mais il faut faire du circuit en double-face clind'oeil


Retex prévu après la sortie du montage geiger post-apo DIY (encore un autre...), mais toutes les infos sont dispo par MP clind'oeil

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7994
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir un equipement electronique portatif d'alerte

Message par iota le Jeu 21 Avr 2016 - 13:25



Pour ce qui est des "radiations", la BPW34 arrive à détecter le rayonnement bêta, ainsi que l'alpha si on retire le cache en plastique, mais cela complique les mesures car la lumière sature le détecteur.

Hum ... ça voudrait dire que les rayonnements alpha sont arretés par pas grand chose, donc de faible impact ?

Si on se contente juste des rayons "impactants" la santé, les gamma et beta sont les plus importants ?

iota
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 305
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir un equipement electronique portatif d'alerte

Message par tarsonis le Jeu 21 Avr 2016 - 14:11

Re !
iota a écrit:
Hum ... ça voudrait dire que les rayonnements alpha sont arretés par pas grand chose, donc de faible impact ?
Les alpha ont un très faible pouvoir de pénétration, quelques cm dans l'air et quelques 1/10e de mm pour la plupart des matériaux. C'est pour cela qu'en exposition externe, les alpha sont peu dangereux car le dépôt d'énergie se fait principalement dans la couche morte de l'épiderme, dans lequel ils ont un parcours de quelques µm à peine.


Si on se contente juste des rayons "impactants" la santé, les gamma et beta sont les plus importants ?
Cela dépend du type de contamination et du radioélément. En interne, les alpha sont généralement les plus dangereux car ils déposent leur énergie directement au contact du tissu vivant. En externe, le facteur de pondération pointe principalement le neutron.

Mais dans la pratique, cela passe plutôt par une évaluation des risques. Les rejets principalement évalués lors des accidents nuke portent sur les isotopes du Césium et de l'iode (et de leurs chaîne de désintégration) qui sont des analogues chimiques du potassium et de l'iode stable respectivement. Donc la contamination et les effets se manifesteront principalement par l'ingestion et l'inhalation. clind'oeil

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7994
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir un equipement electronique portatif d'alerte

Message par iota le Jeu 21 Avr 2016 - 14:13

ok je commence à comprendre.

Est ce que les rayons alpha peuvent être "seuls" ou forcement accompagnés des gamma ou beta ?

je pose cette question toujours dans l'optique de la pertinence de detecter les rayons alpha.

iota
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 305
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir un equipement electronique portatif d'alerte

Message par iota le Mer 24 Aoû 2016 - 16:46

Bon je reviens avec quelques idées:

- utiliser un afficheur lcd pour materialiser les detections



- Peut être une cellule photovoltaique, toujours dans l'esprit de s'affranchir de piles.
- un supercondensateur pour le stockage d'energie.

Pourquoi un afficheur LCD ?
L'afficheur LCD a la propriété de ne pratiquement rien consommer (montres, ...).
C'est cette propriété que je voudrais utiliser, l'afficheur est utilisé comme voyant, une fois l'information envoyée par un des capteurs, l'energie utilisée pour maintenir l'affichage est negligeable.

On peut voir que j'ai ajouté la detection d'UV ...

iota
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 305
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum