Capitaine au long cours

Aller en bas

Capitaine au long cours Empty Capitaine au long cours

Message par Zanzibar le Mar 9 Juil 2013 - 18:07

Capitaine au long cours

Le survivaliste se cultive, se renseigne, ausculte le monde à la recherches d'indices pour mieux le comprendre et anticiper ses fluctuations. Un matin, il se réveille et se rend compte qu'il sait avant tout les autres. 
Alors il est prêt, maître de son destin, armes et vivres à portée de main, sac sur le dos, point de chute en tête et boussole autour du cou. Il a appris à coudre ses vêtements, réparer ses outils, bâtir un abri, creuser un puits, brancher un panneau solaire, élever des poules et des lapins, faire des conserves, soigner les maladies et accoucher les bébés. Il connaît les plantes, les animaux, les champs et les bois. Il règne sur sa BAD en capitaine de vaisseau au long cours, conscient des dangers mais confiant en l'avenir qu'il veut plus beau que le passé. Il mène son équipage vers de nouvelles contrées, plus saines, plus vraies, plus humaines pendant que l'ancien monde craque de partout. 
Dans chacun de nous, il y a ce rêve d'un voyage en autarcie vers le futur, entouré de savoirs anciens et de graines de vie à planter. Le survivaliste capitaine se doit d'être juste, sincère, bon, loyal, exemplaire. De ses décisions depend la survie de son clan. Il participe avec ses semblables à une aventure formidable et salvatrice. En cela il est l'élu. 
Être survivaliste élève l'homme, donne un sens à la vie, efface la morosité d'un siècle sans audace.

Zanzibar
Membre

Masculin Nombre de messages : 276
Age : 29
Localisation :
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Capitaine au long cours Empty Re: Capitaine au long cours

Message par Zanzibar le Dim 14 Juil 2013 - 10:38

Bon, en même temps, l'élu, il est juste comme tout le monde... Parfois amusé par la bêtise de notre société, parfois terrifié par sa cruauté, parfois abattu par son aveuglement.
La beauté se fait rare, on la remplace par du fast food artistique réalisé à moindre coût et moindre talent. Les valeurs se diluent dans une guimauve bien pensante sournoisement distillée par tous les médias. Le mensonge et la langue de bois sont la norme chez nos dirigeants, de quelque bord qu'ils soient. Après 5000 ans de tueries, la guerre reste l'activité favorite des nations et malgré des caisses vides, il nous faut fabriquer ( et vendre ) des armes toujours plus sophistiquées. 
La masse décervelée des contribuables avale à longueur de journée une soupe médiatique abêtissante basée sur le sensationnel et le superficiel. Le sport est devenu une vitrine pour pharmacien tellement l'usage des dopants est visible... J'en passe et des meilleures... Quels sont nos projets ? Qu'elle est notre prochain défi ? Cherchez bien, il n'y a rien à l'horizon. Nous n'avons plus les moyens de rêver. Nos seules ambitions sont de supporter le mieux possible la décroissance et le surpeuplement.


Dernière édition par Zanzibar le Lun 15 Juil 2013 - 10:09, édité 2 fois

Zanzibar
Membre

Masculin Nombre de messages : 276
Age : 29
Localisation :
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Capitaine au long cours Empty Re: Capitaine au long cours

Message par Mike Steiner le Lun 15 Juil 2013 - 8:54

Que de sagesse dans ces 2 posts, Zanzibar. D'habitude en verve, j'ai du mal à rajouter quoi que ce soit...

________________________________________________________
Tant qu'une roue restera, la charrette roulera (François Athanase Charette de la Contrie, général vendéen).
Mike Steiner
Mike Steiner
Animateur

Masculin Nombre de messages : 441
Age : 58
Localisation : Bocage normand
Emploi : Enseignant-chercheur
Loisirs : Randonnées, vélo, lecture et écriture
Date d'inscription : 06/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Capitaine au long cours Empty Re: Capitaine au long cours

Message par Zanzibar le Lun 15 Juil 2013 - 10:10

Merci Mike.

Zanzibar
Membre

Masculin Nombre de messages : 276
Age : 29
Localisation :
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Capitaine au long cours Empty Re: Capitaine au long cours

Message par Zanzibar le Lun 15 Juil 2013 - 16:18

Il devient chaque jour plus clair que la société que nous avons bâtie ne veut plus de nous. 
Elle nous enferme dans des interdits toujours plus restrictifs, nous appauvrit, nous rend volontairement idiots et irresponsables, nous rend malades, cancéreux, agressifs, insatisfaits et déprimés. 
Qu'elle se rassure, on ne veut plus d'elle, disait Coluche.
Une société du bonheur doit rapidement remplacer la société du profit.
Le bonheur comme but ultime de la société, c'est mieux que le profit, non ?
Le profit épuise les sols, ruine la planète, tue la vie, réduit les hommes à l'esclavage, inverse les valeurs (puisqu'on confond profit et bonheur...).
Consommer des denrées de qualité mais pas souvent vaut mieux que de crever de maladies dues à l'abondance de mauvaise nourriture.
Pourquoi ne pas pratiquer une économie raisonnée où les dividendes ne sont pas versés aux actionnaires mais réinvestis en améliorations diverses de l'entreprise (efficacité des outils, innovations, conditions de travail) ou de baisse du prix de vente ? 
Plus besoin de taxer et retaxer pour tirer de l'argent de toute activité humaine comme aujourd'hui.
Un facteur éthique (éco-responsable) devrait guider tout développement dans le but de pérenniser le système.
C'est utopique, certes, mais nécessaire, sans quoi nous courrons vers notre propre misère et peut-être notre extinction prochaine.


Dernière édition par Zanzibar le Mar 16 Juil 2013 - 10:18, édité 1 fois

Zanzibar
Membre

Masculin Nombre de messages : 276
Age : 29
Localisation :
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Capitaine au long cours Empty Re: Capitaine au long cours

Message par Zanzibar le Lun 15 Juil 2013 - 16:28

Il y a quelques années, j'ai ressenti la pression de la société, l'inutile course, le marché de dupes qui fait qu'on vend nos belles années à l'Etat pour en tirer quelques jours de repos et un compte en banque.
J'avais imaginé de vendre ma petite maison et d'acheter un voilier de 12 m. Je me voyais en marin, partant seul vers l'Afrique puis traversant l'Atlantique pour débarquer quelque part, au hasard.
Recommencer à zéro mais autrement.
Vendre le bateau, m'installer simplement, bosser un peu, vivre beaucoup.
Ce rêve est passé, comme d'autres.

Zanzibar
Membre

Masculin Nombre de messages : 276
Age : 29
Localisation :
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Capitaine au long cours Empty Re: Capitaine au long cours

Message par Zanzibar le Jeu 18 Juil 2013 - 10:19

Mais là, le monde en a marre de nous. Juste préoccupés par notre petit confort et l'absolue nécessité de préserver nos acquis (sociaux ou non), nous nous interrogeons sur la brutale déconfiture de nos sociétés boulimiques. La piqure de rappel, c'est la fin programmée du "tout pétrole" alors que nous ne connaissons que ça depuis des générations. Alors tout à coup, on s'affole, on s'accuse de larguer trop de CO2 (vaste fumisterie), on constate l'ampleur des déforestations, on prend des photos aériennes de nos plus belles saloperies, on est surpris que les Restos du Coeur ne suffisent plus, on s'entraine à la survie avec un couteau et 10 kilos de riz dans le placard, on brûle des pneus quand les usines ferment mais on achète tout aux chinois qui bossent bien et pour rien (plus pour longtemps), on se retrouve radarisé à tous les coins de rue pour notre "sécurité", on s'arrache les cheveux face à notre bêtise insondable mais on veut des retraites et des allocations, des couvertures maladie et des primes de rentrée... 
Dans la boîte à conneries, les millions flambent au Loto, les débiles bronzent à Miami, les footballeurs font leur beurre, les journalistes sourient de toutes leurs dents trop blanches. 
On est fou de joie et terrifié face au Tsunami, à la disparition de Mandela ou aux émeutes en ville. Pour réfléchir, tu repasseras.
Aujourd'hui la mode est aux crétins magnifiques, les "allo, quoi !", les fous rires et les paillettes. Mais si tu crées une entreprise et que tu réussis à produire de la richesse et de l'emploi, tu seras détesté, taxé, hué, montré du doigt et banni. C'est comme ça ici.

Zanzibar
Membre

Masculin Nombre de messages : 276
Age : 29
Localisation :
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Capitaine au long cours Empty Re: Capitaine au long cours

Message par Zanzibar le Mer 24 Juil 2013 - 10:47

Pour étouffer par avance toute révolte, il ne faut pas s’y prendre de manière violente. 

Les méthodes du genre de celles d’Hitler sont dépassées. Il suffit de créer un conditionnement collectif si puissant que l’idée même de révolte ne viendra même plus à l’esprit des hommes. L’idéal serait de formater les individus dès la naissance en limitant leurs aptitudes biologiques innées. Ensuite, on poursuivrait le conditionnement en réduisant de manière drastique l’éducation, pour la ramener à une forme d’insertion professionnelle. Un individu inculte n’a qu’un horizon de pensée limité et plus sa pensée est bornée à des préoccupations médiocres, moins il peut se révolter. 

Il faut faire en sorte que l’accès au savoir devienne de plus en plus difficile et élitiste. Que le fossé se creuse entre le peuple et la science, que l’information destinée au grand public soit anesthésiée de tout contenu à caractère subversif. Surtout pas de philosophie. Là encore, il faut user de persuasion et non de violence directe : on diffusera massivement, via la télévision, des divertissements flattant toujours l’émotionnel ou l’instinctif. On occupera les esprits avec ce qui est futile et ludique. Il est bon, dans un bavardage et une musique incessante, d’empêcher l’esprit de penser.

On mettra la sexualité au premier rang des intérêts humains. Comme tranquillisant social, il n’y a rien de mieux. En général, on fera en sorte de bannir le sérieux de l’existence, de tourner en dérision tout ce qui a une valeur élevée, d’entretenir une constante apologie de la légèreté ; de sorte que l’euphorie de la publicité devienne le standard du bonheur humain et le modèle de la liberté. Le conditionnement produira ainsi de lui-même une telle intégration, que la seule peur – qu’il faudra entretenir – sera celle d’être exclus du système et donc de ne plus pouvoir accéder aux conditions nécessaires au bonheur. 

L’homme de masse, ainsi produit, doit être traité comme ce qu’il est : un veau, et il doit être surveillé comme doit l’être un troupeau. Tout ce qui permet d’endormir sa lucidité est bon socialement, ce qui menacerait de l’éveiller doit être ridiculisé, étouffé, combattu. Toute doctrine mettant en cause le système doit d’abord être désignée comme subversive et terroriste et ceux qui la soutienne devront ensuite être traités comme tels. 

On observe cependant, qu’il est très facile de corrompre un individu subversif : il suffit de lui proposer de l’argent et du pouvoir.




Extrait du livre "Le meilleur des mondes" - 1932 - A. Huxley (effarant d'actualité, non ?)

Zanzibar
Membre

Masculin Nombre de messages : 276
Age : 29
Localisation :
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Capitaine au long cours Empty Re: Capitaine au long cours

Message par Mike Steiner le Mer 24 Juil 2013 - 14:18

Tellement vrai. Noam Chomsky et George Orwell disent de même. A nous de garder la tête hors de l'eau. A nous d'éduquer nos enfants comme il convient. J'ai décidé, il y a fort longtemps, d'ouvrir les yeux à mes étudiants. Je fais ma part, à mon petit niveau, pour déconditionner ceux qui passent entre mes mains...

________________________________________________________
Tant qu'une roue restera, la charrette roulera (François Athanase Charette de la Contrie, général vendéen).
Mike Steiner
Mike Steiner
Animateur

Masculin Nombre de messages : 441
Age : 58
Localisation : Bocage normand
Emploi : Enseignant-chercheur
Loisirs : Randonnées, vélo, lecture et écriture
Date d'inscription : 06/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Capitaine au long cours Empty Re: Capitaine au long cours

Message par Zanzibar le Mer 24 Juil 2013 - 14:40

Absolument, Mike, à la lecture de ces maîtres, on ne peut qu'admirer tant de clairvoyance. Il est de notre devoir de sortir toutes les cervelles possibles du carcan ouaté et sucré où on les enlise. Mais la puissance des outils d'endormissement des masses est énorme. Les contrer est un effort perpétuel.

Zanzibar
Membre

Masculin Nombre de messages : 276
Age : 29
Localisation :
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Capitaine au long cours Empty Re: Capitaine au long cours

Message par Mike Steiner le Mer 24 Juil 2013 - 16:32

Tu as raison. Autant de coups d'épée inutiles dans l'eau, mais foin de tout cela, je persiste et n'abandonne point. Le jour du jugement dernier, je pourrai garder la tête haute en disant à mes juges : " J'ai fait ma part." Toute la théorie de Serge Tchakhotine (Le Viol des foules, 1939) nous saute au visage: 90 % de moutons de Panurge et 10 % de gens qui réfléchissent et se posent des questions. Cela remet en cause notre idée de la démocratie, avec 90 % de la population soumis à la propagande de certains malins qui savent y faire. Mais bon, on nous avait déjà prévenus il y a fort longtemps (Propaganda d'Edward Bernays en 1928).


Dernière édition par Mike Steiner le Mer 24 Juil 2013 - 20:10, édité 1 fois

________________________________________________________
Tant qu'une roue restera, la charrette roulera (François Athanase Charette de la Contrie, général vendéen).
Mike Steiner
Mike Steiner
Animateur

Masculin Nombre de messages : 441
Age : 58
Localisation : Bocage normand
Emploi : Enseignant-chercheur
Loisirs : Randonnées, vélo, lecture et écriture
Date d'inscription : 06/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Capitaine au long cours Empty Re: Capitaine au long cours

Message par Zanzibar le Mer 24 Juil 2013 - 16:39

Internet a ouvert des portes qui se referment doucement mais laissent encore passer de la lumière.

Zanzibar
Membre

Masculin Nombre de messages : 276
Age : 29
Localisation :
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 24/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum