Salubrité de l'Eau, pendule et instinct

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Salubrité de l'Eau, pendule et instinct

Message par moilamain le Ven 7 Juin 2013 - 15:54

Discussion scindée depuis http://www.le-projet-olduvai.com/t6909p25-travail-sur-fiche-recuperer-et-traiter-l-eau


les besoins incitant à récupérer et traiter l'eau.

Connaître les besoins permet de choisir la meilleure stratégie pour y répondre et définir les techniques les plus adaptées pour y parvenir.
Stocker de l'eau : oui
stocker de l'eau potable alors qu'on s'en sert pour se laver : bof
C'est comme utiliser de l'eau potable pour la cuisson, c'est pas la peine... la cuisson stérilise.

ensuite il y a une différence entre ce qu'on appelle eau potable et eau de boisson.
"Potable" est une sorte de norme. Est considéré comme potable ce qui a passé les tests d'analyse ou ce qui a subi un traitement reconnu comme potabilisant.
Mais au fond, ce que le corps peut accepter comme eau de boisson est bcp plus large. Un truc considéré comme non potable peut être bu. Il faut bien entendu être en bonne santé et être habitué à ce genre de boisson. Le corps s'adapte.
Dans un esprit de survie, plus on habitue son corps à être en contact avec des aliments ou de l'eau non lavée, sale, poussiéreuse, (plus on vit dans ce genre de milieu) plus le corps s'adapte et donc renforce son immunité.
Si on commence lors de la survie à vouloir à chaque fois atteindre un degré de pureté de tout et n'importe quoi, on arrête de stimuler ses défenses immunitaires et ça affaiblit son corps, ce qui peut un jour ou l'autre être préjudiciable...

Il y a une manière de savoir si une eau est bonne pour soi ou pas, c'est de se fier à son instinct.
Une autre manière est d'utiliser un pendule et de lui demander si l'eau est bonne.


Un autre truc à ajouter concerne l'eau physiologique.
Quelle quantité d'eau faut-il boire par jour ?
En ce qui me concerne, c'est zéro.
Je ne bois pas d'eau, je ne bois quasiment pas à vrai dire.
Même quand je vais au sport je ne bois pas.

L'eau absorbée vient réguler le manque d'eau provoquée par l'alimentation classique.
Quand on mange du pain, on ingère de la matière sèche.
Quand on mange des patates cuites, on ingère des molécules de graisses, de l'amidon pyrolysé...
et tout ça demande de l'eau pour être traiter par le corps humain. Vu que ce sont des toxines, le corps cherche à les excréter. La sueur par exemple. Et pour suer, il faut de l'eau.
Mais si y'a pas de toxine à excréter, y'a pas de sueur (ou bcp moins) et donc moins besoin d'eau.

En fait la meilleur source d'eau qu'on peut avoir se trouve dans les fruits.
C'est une eau riche en nutriments. Ces nutriments sont plus facilement assimilables
Les fruits sont plein d'eau.
Le végétal en général est plein d'eau (plus de 98% d'eau dans un salade)
L'être humain c'est 70% de flotte

Autre source d'eau potable, stérile et nourrissante, c'est l'urine.
ça pue, mais c'est potable.
c'est très bien pour laver une plaie aussi, vu que c'est stérile (quand on est en bonne santé).
ça a un goût salé, parce que c'est plein de sels minéraux (de nutriments)
C'est dégueu de boire la pisse, parce que c'est ce qu'on nous appris. C'est ancré dans notre inconscient. Mais ça peut se changer avec un peu de volonté.

à la vôtre !

moilamain
Membre

Masculin Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 06/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salubrité de l'Eau, pendule et instinct

Message par tarsonis le Ven 7 Juin 2013 - 18:09

Salut,

moilamain a écrit:Le corps s'adapte.
Dans un esprit de survie, plus on habitue son corps à être en contact avec des aliments ou de l'eau non lavée, sale, poussiéreuse, (plus on vit dans ce genre de milieu) plus le corps s'adapte et donc renforce son immunité.
Je reviendrai dessus dès que j'aurai un moment sans rush


Il y a une manière de savoir si une eau est bonne pour soi ou pas, c'est de se fier à son instinct.
C'est à dire ? Tu peux deviner une pollution radioactive à l'instinct ?


Une autre manière est d'utiliser un pendule et de lui demander si l'eau est bonne.
Des preuves scientifiques pour avancer cela ?


L'eau absorbée vient réguler le manque d'eau provoquée par l'alimentation classique.
[...]
et tout ça demande de l'eau pour être traiter par le corps humain. Vu que ce sont des toxines, le corps cherche à les excréter. La sueur par exemple. Et pour suer, il faut de l'eau.
Mais si y'a pas de toxine à excréter, y'a pas de sueur (ou bcp moins) et donc moins besoin d'eau.
Donc tu sous-entends que si l'on ne mange pas, type jeûne, on aurait besoin de boire peu d'eau également ?


Autre source d'eau potable, stérile et nourrissante, c'est l'urine.
ça pue, mais c'est potable.
On a déjà eu ce débat, c'est possible si, très vite, on a accès par la suite à une eau ordinaire, sinon, tu recycles toutes sortes de déchets métaboliques; les reins n'apprécient pas vraiment, et d'autant plus dans un contexte de survie.


c'est très bien pour laver une plaie aussi, vu que c'est stérile (quand on est en bonne santé).
Je te conseille de lire les topics du forum, la réalité n'est pas aussi tranchée

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7992
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salubrité de l'Eau, pendule et instinct

Message par moilamain le Ven 7 Juin 2013 - 20:35

tarsonis a écrit:C'est à dire ? Tu peux deviner une pollution radioactive à l'instinct ?
C'est justement le rôle de l'instinct, de te tenir à distance de ce qui serait mauvais.
L'instinct nécessite d'être développé pour cela (ou plus exactement, réveillé)

Le pendule...
Des preuves scientifiques pour avancer cela ?
d'un point de vue rhétorique, une preuve est une preuve. Qu'elle soit scientifique ou non importe peu...
d'un point de vue pratique, le fait que la police scientifique fait régulièrement appelle à des radiéstésiste devrait suffire pour faire germer l'idée dans la tête des plus sceptique que le pendule fonctionne.

D'un point de vue expérientielle : oui, ça marche quand j'utilise mon pendule.
Essaie, c'est la meilleure voie pour t'en convaincre

Les baguettes de sourcier sont un autre outil pour trouver des sources d'eau... ou des canalisations enterrées... !


Donc tu sous-entends que si l'on ne mange pas, type jeûne, on aurait besoin de boire peu d'eau également ?
Je n'ai pas sous entendu cela. Mais je pense que si le corps indique par un manque de sensation de faim qu'il n'a pas besoin d'être alimenté, alors ça vaudra pour l'alimentation solide comme pour l'alimentation liquide (c'est ce que j'ai observé sur moi).
Cela dit, je ne parle pas de jeûne. Je parle d'un état où une personne ne ressent pas le besoin de s'alimenter. (le jeûne est quant à lui une pratique intellectuelle, c'est une décision qui le motive et non une sensation)

Un essai tout simple pour voir qu'on a pas si besoin d'eau que ça : se nourrir pendant une journée avec uniquement des fruits, des graines, des légumes... tout cru et sans préparation, pas d'assaisonnement. Il faut choisir des fruits de qualité. Et surtout, c'est très important, il faut manger ce qui nous fait envie dans les quantités qui nous font envie, quand ça nous fait envie, et si possible sans mélanger les aliments. si vous le faîtes, dîtes-y si vous avez eu soif pendant la journée...


j'ai pas eu le temps de lire tous les topics du forum, ça viendra au fur et à mesure...
J'imagine que je soulève des questions déjà posées et que j'apporte des redits.... mais bon... j'imagine aussi que je formule ça avec un autre point de vue.

moilamain
Membre

Masculin Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 06/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salubrité de l'Eau, pendule et instinct

Message par serilynpayne le Sam 8 Juin 2013 - 1:10

Un autre truc à ajouter concerne l'eau physiologique.
Quelle quantité d'eau faut-il boire par jour ?
En ce qui me concerne, c'est zéro.
Je ne bois pas d'eau, je ne bois quasiment pas à vrai dire.
Même quand je vais au sport je ne bois pas.


ben si on fait un calcul bête , pour un humain adulte , activité normale , climat normal , c'est au moins 2,5 litres d'eau par jour . Cette eau on peut la trouver dans les aliments , pour faire simple environ 80% d'eau dans les fruits et légumes frais , et pour info le pain environ 35% d'eau (donc non nul !)


alors si on veut ne pas boire d'eau , faut au moins assimiler 3 kg de fruits et légumes frais par jour . C'est faisable , mais ça demande une discipline de fer .

Bon là on était dans le rond de cuir qui prend l'ascenseur pour monter un étage et sa voiture pour faire 500m !

Si on va vers une activité moyennement soutenue on doit rajouter 1 litre à l'heure , soit quasi 1,2kg de fruits et légumes frais à l'heure , et tout ça sous des climats tempérés , car si en plus la température est supérieure à 25°C va falloir en rajouter un peu pour que le compte soit bon .

Et la cerise sur le gâteau , si t''es malade , ou une diarrhée , faut encore en mettre un peu plus !!

Alors moilamain , je concède que manger une pastèque entière peut t'éviter de boire , mais viens couper du bois pendant une journée avec tes 6 pastèques et je te promets que le soir je vais bien rigoler Smile

Y'a certaines choses physiques que l'on ne peut pas ignorer , se passer de boire de l'eau en est une , et véhiculer une idée contraire c'est une ineptie .

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salubrité de l'Eau, pendule et instinct

Message par hildegarde le Sam 8 Juin 2013 - 10:40

Ouhlà ! .
moilamain a écrit: les besoins incitant à récupérer et traiter l'eau.

Connaître les besoins permet de choisir la meilleure stratégie pour y répondre et définir les techniques les plus adaptées pour y parvenir.
Stocker de l'eau : oui
stocker de l'eau potable alors qu'on s'en sert pour se laver : bof

Même si l'eau n'est pas potable, il faut qu'elle soit propre pour le lavage. se laver avec de l'eau sale n'est pas pratique, ni sain , c'est pour cela que la fiche parle de filtration de l'eau et de stockage dans de bonnes conditions, car une eau stockée, remplie de bactéries et verdissante ça devient rapidement impropre pour le lavage du corps.

moilamain a écrit:
C'est comme utiliser de l'eau potable pour la cuisson, c'est pas la peine... la cuisson stérilise.

quid des metaux , boue etc ?...une eau non potable est une eau qui peut présenter ce genre de particules.

moilamain a écrit:
ensuite il y a une différence entre ce qu'on appelle eau potable et eau de boisson.
Potable" est une sorte de norme. Est considéré comme potable ce qui a passé les tests d'analyse ou ce qui a subi un traitement reconnu comme potabilisant.

c'est potable ou ça ne l'est pas..."potable" n'est pas "une sorte de norme" c'est un critère reconnu par tous. n'importe qui sait ce que signifie "potable" ou "non potable".
potable = eau de boisson
non potable= pas bon a boire
après on peut avoir une idée philosophique différente, et faire des choix autres. Toujours est il que nous parlons là de l'élaboration d'une fiche qui s'adresse au plus grand nombre, qui se veut pragmatique et vérifiée. Nous y employerons donc des termes identifiables par le commun des mortels et nous éviterons les tergiversations philosophiques ou spirituelles sur la question, et qui n'apporterons de tout façon pas grand chose dans la mise en oeuvre réaliste de techniques d'assainissement de l'eau.

"
moilamain a écrit:
Mais au fond, ce que le corps peut accepter comme eau de boisson est bcp plus large. Un truc considéré comme non potable peut être bu. Il faut bien entendu être en bonne santé et être habitué à ce genre de boisson. Le corps s'adapte.
Dans un esprit de survie, plus on habitue son corps à être en contact avec des aliments ou de l'eau non lavée, sale, poussiéreuse, (plus on vit dans ce genre de milieu) plus le corps s'adapte et donc renforce son immunité.

le travail de l'immunité, certe, perso, je mange des fruits non lavés dans la nature mais boire de l'eau sale pour se fortifier, pas sûr que ce ne sois pas un jeu dangereux .Si tu penses bon pour ton corps de boire l'eau des toilettes, libre à toi, personnellement je préfère prendre soin de mon corps et je m'aime trop pour avoir envie d'y mettre des déchets.

"
moilamain a écrit:
Si on commence lors de la survie à vouloir à chaque fois atteindre un degré de pureté de tout et n'importe quoi, on arrête de stimuler ses défenses immunitaires et ça affaiblit son corps, ce qui peut un jour ou l'autre être préjudiciable...

on est pas là dans un esprit "survie" mais dans une démarche résilente d'aménagement du confort de vie en matière d'approvisionnement autonome d'eau.

"
moilamain a écrit:
Il y a une manière de savoir si une eau est bonne pour soi ou pas, c'est de se fier à son instinct.
Une autre manière est d'utiliser un pendule et de lui demander si l'eau est bonne.

mouais...possible que si on préconise cela aux milliers d'internautes qui vont lire la fiche, ils seront pliés en deux : soit que leur instinct se sera planté et qu'ils auront une bonne gastro, soit qu'ils se tordrons de rire !

plus sérieusement, ces techniques font l'objets de démarches personnelles plus spirituelles que scientifiques, en tous cas non encore prouvées, reconnues et certifiées pour le moment, et je doute qu'elles soient fiables. Si c'était le cas, l'homme n'aurait pas éprouvé la nécessité de rechercher par la science des moyens de potabiliser son eau, ne serait ce que pour éviter la mortalité infantile qui faisait rage par le passé.


"
moilamain a écrit:

Un autre truc à ajouter concerne l'eau physiologique.
Quelle quantité d'eau faut-il boire par jour ?
En ce qui me concerne, c'est zéro.
Je ne bois pas d'eau, je ne bois quasiment pas à vrai dire.
Même quand je vais au sport je ne bois pas.

c'est ton choix, là encore inapplicable pour la majorité du commun des mortels

"
moilamain a écrit:
L'eau absorbée vient réguler le manque d'eau provoquée par l'alimentation classique.
Quand on mange du pain, on ingère de la matière sèche.
Quand on mange des patates cuites, on ingère des molécules de graisses, de l'amidon pyrolysé...
et tout ça demande de l'eau pour être traiter par le corps humain. Vu que ce sont des toxines, le corps cherche à les excréter. La sueur par exemple. Et pour suer, il faut de l'eau.
Mais si y'a pas de toxine à excréter, y'a pas de sueur (ou bcp moins) et donc moins besoin d'eau.

En fait la meilleur source d'eau qu'on peut avoir se trouve dans les fruits.
C'est une eau riche en nutriments. Ces nutriments sont plus facilement assimilables
Les fruits sont plein d'eau.
Le végétal en général est plein d'eau (plus de 98% d'eau dans un salade)
L'être humain c'est 70% de flotte

je plussoie Serylipayne...c'est inapplicable quand on à une activité physique. d'autant qu'alors on a besoin de glucides et proteines pour fonctionner, donc d'eau pour les digérer.

"
moilamain a écrit:
Autre source d'eau potable, stérile et nourrissante, c'est l'urine.
ça pue, mais c'est potable.
c'est très bien pour laver une plaie aussi, vu que c'est stérile (quand on est en bonne santé).
ça a un goût salé, parce que c'est plein de sels minéraux (de nutriments)
C'est dégueu de boire la pisse, parce que c'est ce qu'on nous appris. C'est ancré dans notre inconscient. Mais ça peut se changer avec un peu de volonté.

à la vôtre !

Re mouais...ça me fait penser à un épisode de Bear Grylls qui boit son urine alors qu'il est passer 5 minutes avant devant un cactus bourré de flotte !

la mode de l'urinothérapie vient du fait que les anciens prêtres (qui étaient aussi médecins) buvaient l'urine de leurs maitres (qui étaient aussi leur divinités pharaon, dalai lama) pour faire des analyses en détectant par le goût les composés de la dite substance...de la même façon que les gueux du Moyen Age voulaient s'identifier aux nobles seigneurs en augmentant la quantité de viande ingérée (ce qui fait qu'aujourd'hui, on consomme beaucoup trop de viande) certains, dans une mouvance New Age, en recherche de repères spirituelles, croient, inconsciemment, accéder à l' état spirituel des anciens prêtres en adoptant leurs comportements.

Boire de l'urine pour être en bonne santé n'a rien de scientifique, ni même de logique. La Nature n'est pas à ce point débile pour se débarrasser de quelque chose d'utile. Tous les émonctoires ont leur fonction, celle des reins et de la vessie est d'éliminer les déchets et ce dont le corps n'a pas besoin. Inutile donc de remettre dans le corps ce dont il a voulu se débarrasser.



Quoiqu'il en soit, je pense que ta démarche personnel ne peut être la base de conseils qui seront donnés dans la fiche sur l'eau, qui sera destiné au grand public.

Si tu as des liens sur des études sur le sujet, et que tu souhaites prolonger la discussion avec les membres du forum, tu peux initier un sujet dans la section, facta non verba

Merci ! clind'oeil

EDIT : j'ai scindé la discussion afin de ne pas polluer le sujet sur l'élaboration de la fiche sur le traitement de l'eau. clind'oeil


Dernière édition par hildegarde le Sam 8 Juin 2013 - 15:32, édité 1 fois

________________________________________________________
clic flower

hildegarde
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3382
Loisirs : manger des fleurs
Date d'inscription : 14/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mauvaisesherbes.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salubrité de l'Eau, pendule et instinct

Message par KrAvEuNn le Sam 8 Juin 2013 - 11:03

Salut !
moilamain a écrit:le fait que la police scientifique fait régulièrement appelle à des radiéstésiste devrait suffire pour faire germer l'idée dans la tête des plus sceptique que le pendule fonctionne.
Police et justice font parfois appel à des radiesthésistes par conviction personnelle et non au nom de soit disant preuves. La radiesthésie est classée dans les parasciences et n'a jamais été reconnue par le monde scientifique pour la simple raison qu'il n'a jamais pu être prouvé de manière empirique ou autre que cela fonctionne.

Enfin, ce que j'en dis, hein !..

La radiesthésie policière, un fléau !
actuellement, en dehors de hasards heureux, la radiesthésie dite policière ne doit à sa seule technique spécifique aucun succès réel.
Ces pseudo-scientifiques sont à l'origine d'une surcharge de travail pour les services de police dont ils pourraient facilement se passer dans les enquêtes importantes

Il faut insister inlassablement sur le fait que de nombreux enfants disparus sont toujours recherchés malgré d'innombrables et permanentes interventions de « parapsychologues » !

Cette simple mais incontournable et affligeante constatation ne devrait-elle pas suffire pour que cessent ces pratiques qui témoignent d'une vision quasi « magique » de notre univers
?
La radiesthésie, son histoire et ses principes décortiqués
La mise en place d‘une expérience de radiesthésie se doit, si l’on veut pouvoir en tirer des conclusions, de respecter au moins trois principes propres à la démarche scientifique : l’utilisation d’un groupe témoin : qui permet de comparer les résultats à une référence (souvent le résultat du hasard), il permet de relativiser un résultat qui peut paraître à première vue extraordinaire. Effectuer une répartition aléatoire : effectuer un tirage au sort sur toutes les variables n’ayant pas une influence directe sur le phénomène. Inclure une procédure de double aveugle : Ni la personne testée ni celles qui assistent à l’expérience ne doivent connaître le résultat attendu, ceci afin d’éviter tout phénomène de suggestion.

La radiesthésie est encore pratiquée de nos jours, dans le domaine de la sourcellerie mais pas seulement : recherche sur plan de personnes et d'objets disparus, jeux de hasards (loto, kéno, etc), divination, l'imagination des adeptes de la discipline est sans limite. Pourtant, des expériences telles que celle de Munich ont clairement montré que lorsque le sourcier est isolé de toute information environnementale (géologie, végétation, géographie, météo, etc.) il n’est pas capable d’avoir une performance dans la détection d’eau supérieure au hasard.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salubrité de l'Eau, pendule et instinct

Message par ghp le Sam 8 Juin 2013 - 11:57

Sur la potabilité, c'est à la fois lié aux normes, à la fois lié au bon sens.

Selon Actu Environnement : l'eau potable c'est :
« Eau propre à la consommation humaine. L'eau est consommable par l'homme dès lors qu'elle répond à des exigences de qualité définies à l'échelon européen, puis transcrites dans la législation de chaque Etat membre. En France depuis mai 2003, c'est le Code de la santé publique qui définit les conditions pour qu'une eau soit considérée comme potable. »

Selon Wikipédia :
« Une eau est dite potable quand elle satisfait à un certain nombre de caractéristiques la rendant propre à la consommation humaine.

Les standards de référence dans ce domaine diffèrent selon les époques et les pays (et selon l'autorité en charge de cette définition dans certains pays). Le concept de « potabilité » varie à travers le monde, fruit d'un contexte historique, scientifique et culturel local. L'eau est vecteur de nombreux parasites, bactéries ou virus. Il faut prendre des précautions avant de consommer de l'eau dans la nature. Une eau en apparence limpide et pure peut cacher des micro-organismes ou des polluants, la prudence reste de mise.

Voici quelques-unes des contaminations possibles et leurs conséquences :
- les bactéries, elles peuvent provoquer diverses maladies comme le choléra, la fièvre typhoïde ou encore la dysenterie.
- les virus (hépatite infectieuse, ...).
- les kystes (Giardia...)
- les parasites qui sont à l'origine de fièvres, diarrhée et entraînant des complications si l'infection n'est pas traitée rapidement.
- les vers parasites
- les pollutions chimiques (métaux lourds, insecticides, polychloro-biphényle, hydrocarbures) ont des effets divers, intoxications, neuro-toxicité, cancérogénicité (en cas de consommation prolongée d'une eau polluée).
- les algues ou autres particules en suspension peuvent provoquer une intoxication.-
- des contaminants chimiques déjà dissous dans l'eau en amont, ou s'y dissolvant dans les cuves, réservoirs, château d'eau ou le réseau de distribution à partir de revêtements bitumineux, de joints de caoutchouc, de silicone (de joints ou utilisé en étanchéification), de tuyaux métalliques (cuivre, plomb, laiton...) ou parfois de PVC ou d'autres matériaux plastiques..."

Pour ma part, je ne fais déjà pas confiance à l'eau du robinet qui est aux normes françaises de potabilité, alors envisager de boire autre chose que de l'alcool l'eau en bouteille...

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.

ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1820
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salubrité de l'Eau, pendule et instinct

Message par Cyrus_Smith le Sam 8 Juin 2013 - 12:15

Quelques éléments:

Sur la radiesthésie, je pense que pendule, baguette et tout ça sont simplement un moyen d'extraire des informations d'une partie subconsciente du cerveau. On rejoindrait donc l'idée de "l'instinct". Mais cette partie subconsciente n'a rien de magique: si elle peut faire de associations que l'on n'aurait pas fait consciemment (à partir de ce que l'on voit, entend, etc.), elle ne peut pas savoir ce qu'elle n'a aucun moyen de connaître. C'est cette distinction qui fait qu'un sourcier peut trouver de l'eau dans un environnement naturel, mais qu'il ne fait pas mieux que le hasard dans un environnement contrôlé. Le problème c'est que les pratiquants eux-même ont souvent un modèle différent ("magique", avec des champs telluriques et je ne sais quoi) et donc n'ont pas forcément conscience des limites de leur art.

Sur le concept de potable/non-potable, c'est vrai qu'il y a des normes de potabilité. Et c'est vrai aussi qu'en dehors de ces normes, il y a de la marge. Le problème, c'est qu'une eau qui ne fait pas de mal à court terme peut être très néfaste à long terme (présence de métaux lourds par exemple).

À propos de métaux lourds, c'est justement un des cas où l'hormèse (le principe consistant à prendre une petite quantité de quelque chose de dangereux pour s'y habituer / s'en protéger) risque de faire bien plus de dégâts que de bien.

Sur l'urine et le fait de la boire, historiquement c'était aussi parce que cela permettait de "bénéficier" d'une substance psychotrope ingérée par la première personne et non entièrement métabolisée (souvent la muscarine venant de l'amanite tue-mouches).

________________________________________________________
(...) car seuls l'art et la science peuvent élever les hommes au niveau des dieux.   --Ludwig van Beethoven, 1812

Cyrus_Smith
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 2136
Localisation : Île mystérieuse
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salubrité de l'Eau, pendule et instinct

Message par moilamain le Sam 8 Juin 2013 - 14:10

instinct et pendule fonctionne différemment.

l'instinct est un outil, une stratégie, développé par nombre d'espèce vivante. (observer vos animaux de compagnie, ça renifle la bouffe, ça mange un truc et ça mange pas d'autres trucs... pourquoi ?)
L'instinct fonctionne grâce à une mémoire élaborée tout au long de notre évolution, les sens (principalement goût et odorat) sont une émergence de cette fonction, nos sens sont directement lié à cette mémoire.
L'instinct met aussi en marche notre faculté de ressentir des choses. (Ressentir = percevoir une sensation qui nous traverse le corps) ça peut être une sensation grossière comme avoir froid ou chaud.
Avoir froid entraîne une action pour se mettre au chaud. La raison c'est que si on reste dans le froid, on s'affaiblit.
L'instinct, c'est ce mécanisme qui nous pousse à trouver la bonne action à faire, la bonne stratégie, pour répondre à nos besoins de conservation, de survie, physiologiques, etc....

le pendule c'est un outil extérieur à l'homme, il n'a aucune valeur en soi. Il sert à diffuser une information.
L'information ne vient pas du pendule, le pendule sert simplement à donner une forme perceptible plus facilement à une information.
L'information vient de celui qui utilise le pendule.

Vous voyez comment fonctionne une radio ?
y'a des ondes, la radio les capte, et elle les transforme en musique, en pub ou en débat politique stérile... tout dépend de la fréquence...

Trouver de l'eau avec un pendule fonctionne de la même manière. De la même manière aussi qu'avec un détecteur à résonance magnétique.
y'a des ondes. elle sont capté par un détecteur, elles sont transformées en un signal compréhensible.

Les radiesthésistes utilisent leur corps comme détecteur pour capter ces ondes. C'est aussi simple que ça. Le pendule sert à retranscrire les informations captées.
Mais il est accessoire.
Les ondes sont partout, elles nous traversent en permanence.
Certaines ondes ont des effets visibles sur le corps et personne ne remet ça en cause et pour d'autres ondes, on reste dans le charlatanisme à demander des preuves scientifiques.
En fait tout est histoire de sensibilité. Et la sensibilité, c'est un truc différent pour chaque personne.
Y'a des gens très sensibles et d'autres moins.
Y'a des ondes très fortes et d'autres moins fortes. Ou : y'a des ondes auxquelles tout le monde est sensible (les UV qui font bronzé par exemple) et d'autre, comme les ondes magnétiques générées par un courant d'eau souterrain, pour lesquelles le commun des mortels est moins sensible...

Mais la sensibilité, ça se développe.


moilamain
Membre

Masculin Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 06/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salubrité de l'Eau, pendule et instinct

Message par Cyrus_Smith le Sam 8 Juin 2013 - 15:07

moilamain a écrit:Vous voyez comment fonctionne une radio ?
y'a des ondes, la radio les capte, et elle les transforme en musique, en pub ou en débat politique stérile... tout dépend de la fréquence...

Trouver de l'eau avec un pendule fonctionne de la même manière. De la même manière aussi qu'avec un détecteur à résonance magnétique.
y'a des ondes. elle sont capté par un détecteur, elles sont transformées en un signal compréhensible.

Les radiesthésistes utilisent leur corps comme détecteur pour capter ces ondes. C'est aussi simple que ça. Le pendule sert à retranscrire les informations captées.
Mais il est accessoire.
Les ondes sont partout, elles nous traversent en permanence.
Certaines ondes ont des effets visibles sur le corps et personne ne remet ça en cause et pour d'autres ondes, on reste dans le charlatanisme à demander des preuves scientifiques.
En fait tout est histoire de sensibilité. Et la sensibilité, c'est un truc différent pour chaque personne.
Y'a des gens très sensibles et d'autres moins.
Y'a des ondes très fortes et d'autres moins fortes. Ou : y'a des ondes auxquelles tout le monde est sensible (les UV qui font bronzé par exemple) et d'autre, comme les ondes magnétiques générées par un courant d'eau souterrain, pour lesquelles le commun des mortels est moins sensible...
Désolé, mais un tel modèle n'a aucune base rationnelle et correspond exactement ce que je disais:
Cyrus_Smith a écrit:"magique", avec des champs telluriques et je ne sais quoi

Cyrus_Smith
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 2136
Localisation : Île mystérieuse
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salubrité de l'Eau, pendule et instinct

Message par ghp le Sam 8 Juin 2013 - 17:36

Disons, Moilalamain, que Olduvai une " ligne éditoriale sceptique" (cf. avertissement en haut de la page d'accueil du forum).
L'approche de type amaroli, par exemple, correspondrait plus à l'approche développée par certains sur un forum comme "on peut le faire" ... Idem pour le jeûne, l'utilisation de pendule, etc...

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.

ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1820
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salubrité de l'Eau, pendule et instinct

Message par troisgriffes le Sam 8 Juin 2013 - 19:40

Je vais tenter de réagir en respectant la chartes du forum...

moilamain ,tu es sure de ne pas t être tromper de forum,la?

De plus ,même s'il y a une base de vérité,de part généralisation ,approximation,détournement voir visiblement méconnaissance
pas de tes propos sont au minimum dangereux.

"C'est comme utiliser de l'eau potable pour la cuisson, c'est pas la peine... la cuisson stérilise."

Seule une ébullition prolongée détruit les micro organismes et les toxines,pour pollution chimique,métaux lourds ou radiation...

"Dans un esprit de survie, plus on habitue son corps à être en contact avec des aliments ou de l'eau non lavée, sale,
poussiéreuse,(plus on vit dans ce genre de milieu) plus le corps s'adapte et donc renforce son immunité."

Il y a des limite aux capacités d'adaptation du corps humain.Alors certes l’excès de "stérilité" de l alimentation réduit la
réponse du corps mais :
-Quid des problèmes de santé des populations qui sont effectivement obligées de boire ces eaux là?
-c'est sans doute pour rien que c'est considéré comme le problème majeur de santé publique dans ces zones?
genre parasitose,pb de foie ,reins etc..

"Il y a une manière de savoir si une eau est bonne pour soi ou pas, c'est de se fier à son instinct."

Que viens faire l’instinct ici? tu détecte métaux lourd à la vue?,radiation à l'oreille? ,virus au flair?

Tu peux très bien attraper une cochonnerie avec l'eau d'un sympathique petit ruisseau à eau vive descendant d'une colline boisée...


"Une autre manière est d'utiliser un pendule et de lui demander si l'eau est bonne."

euh ,je préfère rien dire... silent

"Même quand je vais au sport je ne bois pas."

je suis curieux de savoir ce que tu appel faire du sport ou activité physique...
pour vrai effort physique et prolongé tu n'es pas crédible une seconde..

"En fait la meilleur source d'eau qu'on peut avoir se trouve dans les fruits."

voir les commentaires de serilynpayne à ce sujet...

"Mais si y'a pas de toxine à excréter, y'a pas de sueur (ou bcp moins) et donc moins besoin d'eau."

De plus en plus fort... suer est un mécanisme de régulation de la température corporelle et la respiration en premier...
Quand aux toxines le corps en produit en permanence si ce n'est que par le renouvellement de nos cellules ,la respiration etc ...
et cela quelle que soit ton type d'alimentation...

"Autre source d'eau potable, stérile et nourrissante, c'est l'urine."

l'urine claire et "fraiche" peu permettre de limiter la déshydratation en cas de situation extrême et a court terme car tu réabsorbe
les déchets dont le corps voulais se débarrasser justement donc tu t'intoxique en vérité
valeur nutritive de l'urine?!?urine de diabétique(sucre) peut être... aussi non je vois pas ..

"c'est très bien pour laver une plaie aussi, vu que c'est stérile"
juste "à la sortie " et si pas d'infection urinaire...
se dégrade très vite


En conclusion tu diffuse des informations approximatives ,voir fausses si ce n'est dangereuses ...
Avec une nette méconnaissance ou pour le moins superficiel de ce que tu aborde...

tu me donne l'impression d être un peu genre gourou toi ....
tu compte nous vendre un livre ou un stage de "ressourcement"?

troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2357
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salubrité de l'Eau, pendule et instinct

Message par un ptit breton le Sam 8 Juin 2013 - 22:14

Bonjour,

Il y a une manière de savoir si une eau est bonne pour soi ou pas, c'est de se fier à son instinct.
Il y a des mauvaises langues sur ce forum , sans blague !! Perso , en vacances à Tchernobyl ( ben oui , on fait avec ses moyens !! ) j'ai eu l'instinct de ne pas boire l'eau de la jolie fontaine du village et je suis en pleine santé aujourd'hui.

Quelle quantité d'eau faut-il boire par jour ?
En ce qui me concerne, c'est zéro.
Je ne bois pas d'eau, je ne bois quasiment pas à vrai dire.
Même quand je vais au sport je ne bois pas.
Franchement , avec les 3 kgs de fruits pas jour qu'il te faut , tu es proche de la diarrhée ??

Autre source d'eau potable, stérile et nourrissante, c'est l'urine.
ça pue, mais c'est potable.
?? potable ? bof c'est un déchet de l'organisme , stérile ? oui si on es pas malade ( oh la belle lapalissade ) , nourrissante ? ah à par de l'urée pour le jardin , qu'est ce qu'il y a de nutritif dedans ?

Bref , on es pas loin du discours sectaire ici , va falloir rectifier le tir.

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!

un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3788
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salubrité de l'Eau, pendule et instinct

Message par moilamain le Sam 8 Juin 2013 - 23:54

l'urine contient des sels minéraux. sels minéraux = nutriments nourrissants. J'en sais pas plus.

l'urine est-elle un déchet ?
Dico dit :
Déchet
PHYSIOL. Substances éliminées par l'organisme lors de la nutrition.

un déchet physiologique est-il mauvais ? (noter que dans la définition du dictionnaire, y'a pas de considération bon/mauvais sur ce qu'est un déchet)
voilà la bonne question en fait !

ça vous est déjà arrivé de ravaler votre morve ?
la morve est un déchet physiologique
ça vous ai déjà arrivé de manger vos points noirs ?
ce sont aussi des déchets

Personne est mort pour autant !


certain ont l'air de faire un raccourci entre déchet et substance nocive ou toxique...
déchet ne veut pas dire mauvais ou poison toxique au sens physiologique du terme.


Je précise et je rappelle pour ceux qui arrivent en cours de route ou pour ceux qui apprécient de s'acharner sur un membre du forum pour les propos qu'il a tenu :
je n'ai pas parlé d'urinothérapie ou d'amaroli
Ne me prêter des intentions de prosélytisme que je n'ai pas eu.

j'ai dit : comme source d'eau potable stérile et nourrissante, il y a l'urine (confirmé par troisgriffes, ptit breton, tarsonis, bear grills...)
J'ajoute maintenant : que si je faisait un classement de qualité pour les sources d'eau, je mettrai l'urine vers la fin.
je voulais ajouter des pistes de recherche pour la fiche sur l'eau...
à titre perso l'urinothérapie ou amaroli n'est pas un truc que je pratique


En ce qui concerne les quantités de boisson par jour, on peut avoir une discussion là-dessus et échanger des points de vus et des expériences (une discussion, pas un débat, je cherche à convaincre personne...). Mais si certains n'ont jamais essayé l'alimentation frugi-crudi, qu'ils ne me disent pas que ne pas boire est une connerie ou que je ne suis pas crédible. Je sais très bien ce que je mange et ce que je bois. Et contrairement à ceux qui ne croient pas en ce que je rapporte, je suis dans l'expérimentation et non dans la représentation mentale. cheers Olé !

moilamain
Membre

Masculin Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 06/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salubrité de l'Eau, pendule et instinct

Message par hildegarde le Dim 9 Juin 2013 - 8:53

moilamain a écrit:l'urine contient des sels minéraux. sels minéraux = nutriments nourrissants. J'en sais pas plus.


ben, quand on ne sait pas, on se tait.

moilamain a écrit:
Personne est mort pour autant !

on a pas dit mortel....on a dit toxique.


moilamain a écrit:
certain ont l'air de faire un raccourci entre déchet et substance nocive ou toxique...
déchet ne veut pas dire mauvais ou poison toxique au sens physiologique du terme.
au sens physiologique un legume pourri est super bon pour les guèpes, les limaces, les petits moucherons. c'est un déchet qui n'est pas mauvais, c'est vrai....ça dépend pour qui.


moilamain a écrit:
Je précise et je rappelle pour ceux qui arrivent en cours de route ou pour ceux qui apprécient de s'acharner sur un membre du forum pour les propos qu'il a tenu :
je n'ai pas parlé d'urinothérapie ou d'amaroli
Ne me prêter des intentions de prosélytisme que je n'ai pas eu.

Les membres du forum peuvent relire la discussion sans problème...et si tu avais fait du prosélytisme ouvertement, nous t'aurions modérer en fonction de la charte qui interdit ce dernier.
il n'y a point d'acharnement, mais si tu inities une discussion, attends toi a avoir des interlocuteurs, qui peuvent, parfois, ne pas être d'accord avec toi.
Là nous recadrons juste tes propos qui sont infondés, non vérifiés et qui tiennent plus de la philosophie ou de la religion que du reel facta. N'oublie pas que tu es sur un forum sceptique, nous avons une démarche de raisonnement basée sur la logique et non sur la croyance.

moilamain a écrit:

En ce qui concerne les quantités de boisson par jour, on peut avoir une discussion là-dessus et échanger des points de vus et des expériences (une discussion, pas un débat, je cherche à convaincre personne...). Mais si certains n'ont jamais essayé l'alimentation frugi-crudi, qu'ils ne me disent pas que ne pas boire est une connerie ou que je ne suis pas crédible. Je sais très bien ce que je mange et ce que je bois. Et contrairement à ceux qui ne croient pas en ce que je rapporte, je suis dans l'expérimentation et non dans la représentation mentale. cheers Olé !

moi j'ai essayer ! je crois que j'ai essayer tout les régimes alimentaires existants ! sauf peut-être les petits derniers type Ducan, pas envie de continuer à mettre ma santé en l'air, en me disant que cela va améliorer celle -ci !

Alors le régime frugivore comme le végétalien, si tu n'as pas d'activité physique réelle, genre élever des enfants, couper du bois ou batir ta maison, etc, ça peut le faire....mais à partir du moment ou tu as besoin d'un peu de muscle, c'est mort ! t'es une vrai lavette...l'homme a des besoins physiologiques incontournables qui sont, malheureusement, parfois, ignorés, pour des raisons qui me sont encore obscures, par les religions.

Après , ce que je te disais plus haut, c'est ton choix, et chacun ici fait les siens. Mais il n'est basé sur aucune logique si ce n'est celle de la spiritualité, qui je dois bien l'avouer, n'est pas notre moteur ici.




Dernière édition par hildegarde le Dim 9 Juin 2013 - 14:50, édité 1 fois (Raison : correction de fooote !)

________________________________________________________
clic flower

hildegarde
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3382
Loisirs : manger des fleurs
Date d'inscription : 14/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mauvaisesherbes.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salubrité de l'Eau, pendule et instinct

Message par Kerkallog le Dim 9 Juin 2013 - 12:56

"N'oublie pas que tu es sur un forum septique, nous avons une démarche
de raisonnement basée sur la logique et non sur la croyance..."
_là je suis sceptique,sinon on est dans la crotte & les déchets! scratch lol!

________________________________________________________
  y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  sunny

Kerkallog
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1311
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salubrité de l'Eau, pendule et instinct

Message par tarsonis le Dim 9 Juin 2013 - 13:00

Salut !
Il y a énormément de points sur lesquels j'aimerais revenir pour débattre, mais par manque de temps, je souhaite juste clarifier une petite chose :

j'ai dit : comme source d'eau potable stérile et nourrissante, il y a l'urine (confirmé par troisgriffes, ptit breton, tarsonis, bear grills...)
Hum, il me semble avoir dit exactement le contraire.
tarsonis a écrit:

Autre source d'eau potable, stérile et nourrissante, c'est l'urine.
ça pue, mais c'est potable.
On a déjà eu ce débat, c'est possible si, très vite, on a accès par la suite à une eau ordinaire, sinon, tu recycles toutes sortes de déchets métaboliques; les reins n'apprécient pas vraiment, et d'autant plus dans un contexte de survie.


c'est très bien pour laver une plaie aussi, vu que c'est stérile (quand on est en bonne santé).
Je te conseille de lire les topics du forum, la réalité n'est pas aussi tranchée
Merci de ne pas déformer mes propos.

Sinon, niveau preuves, arguments, physiologie, bactériologie, je repasserai aux environs de lundi, car de nombreux points du sujet doivent absolument être réabordés.

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7992
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salubrité de l'Eau, pendule et instinct

Message par Kerkallog le Dim 9 Juin 2013 - 13:34

http://www.cosmovisions.com/urine.htm
"Toxicité
de l'urine.


L'urine est toxique, mais dix fois moins
que la bile; on tue un lapin en lui injectant 50
cm3 d'urine humaine par kilogramme de son
poids : la mort est précédée de troubles nerveux accompagnés
de convulsions. En deux jours un humain produit une quantité d'urine
suffisante pour s'empoisonner lui-même; aussi l'ablation des deux
reins
n'est-elle jamais pratiquée en chirurgie : l'un des deux doit toujours
être conservé. Chez le lapin la suppression des reins amène
la mort au bout d'un jour ou deux et chez le chien au bout de quatre jours.
Les accidents provoqués par l'accumulation dans le sang
des divers produits de l'urine constituent l'affection appelée l'urémie.


L'urée n'étant
pas un poison, on pense que la toxicité de l'urine est due en partie
à ses matières colorantes et en partie à ses sels
de potasse; elle est beaucoup moindre après décoloration.
Il faut peut-être aussi faire intervenir l'action de certaines autres
substances organiques dont la présence a été décelée
dans l'urine, et qui se comporteraient à la façon des alcaloïdes...
"

_en situation de normalité,il me semble improbable de servir un carafon d'urine sur une table en prétextant que ce liquide est potable!
Les seuls cas relatés que je connaisse sont ceux des naufragés en mer ne disposant que de leur urine ou pire de l'eau de mer:
l'issue en quelques jours est fatale, et il s'agit clairement de situation d'extrême survie.
Des cas de personnes ensevelies lors de séismes ont utilisé le même principe pour survivre en attendant une hydratation médicalisée

________________________________________________________
  y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  sunny

Kerkallog
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1311
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salubrité de l'Eau, pendule et instinct

Message par troisgriffes le Dim 9 Juin 2013 - 13:43

hop! hop! hop!


j'ai dit : comme source d'eau potable stérile et nourrissante, il y a
l'urine (confirmé par troisgriffes, ptit breton, tarsonis, bear
grills...)


tarsonis a déjà fait son rappel,aussi non :

moi:

l'urine claire et "fraiche" peu permettre de limiter la
déshydratation en cas de situation extrême et a court terme car tu
réabsorbe les déchets dont le corps voulais se débarrasser justement donc tu t'intoxique en vérité
valeur nutritive de l'urine?!?urine de diabétique(sucre) peut être... aussi non je vois pas ..

ptit breton :
?? potable ? bof c'est un déchet de l'organisme , stérile ? oui si on es
pas malade ( oh la belle lapalissade ) , nourrissante ? ah à par de
l'urée pour le jardin , qu'est ce qu'il y a de nutritif dedans ?

tu lis ou que l'on valide la consommation normal de l'urine et ses valeurs nutritives?!?

merci de ne pas revisiter les propos des autres à l'avenir...

quand a utilisation de l'urine comme désinfectant pour autre chose que de la bobologie c'est le meilleur moyen de souiller une vraie plaie et de déclencher une infection car elle se dégrade très vite et fait le bonheur des bactéries...

troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2357
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salubrité de l'Eau, pendule et instinct

Message par hildegarde le Dim 9 Juin 2013 - 14:55

Kerkallog a écrit:"N'oublie pas que tu es sur un forum septique, nous avons une démarche
de raisonnement basée sur la logique et non sur la croyance..."
_là je suis sceptique,sinon on est dans la crotte & les déchets! scratch lol!

Merci Kerkallog, effectivement vaut mieux être sceptique et non septique sinon on risque de finir dans le KK ! rir

________________________________________________________
clic flower

hildegarde
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3382
Loisirs : manger des fleurs
Date d'inscription : 14/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mauvaisesherbes.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salubrité de l'Eau, pendule et instinct

Message par Kerkallog le Dim 9 Juin 2013 - 15:07

...j'avoue que je guettais avec impatience le futur "fautif":
un gage pour Hildegarde = corvée de ch..... Shocked

_une idée sans illusion: la filtration en situation d'urgence

http://cargocollective.com/ofr/Filtrer-l-urine-en-situation-d-urgence

http://www.slate.fr/lien/40825/astronaute-atlantis-espace-poche-urine
"Selon le responsable de l’expérimentation à la Nasa, Howard
Levine, il s’agit d’un «premier pas vers
le recyclage de l’humidité provenant de notre transpiration, de la respiration,
et même de notre urine, pour faire de l’eau
potable»
, en référence à la combinaison Distille des
romans de science-fiction de la série Dune." etc...

http://www.davidmanise.com/forum/index.php?topic=11452.0
...quelques expériences drunken solaires sunny

...conseils de base= http://fr.wikibooks.org/wiki/Guide_de_survie/Hydratation

________________________________________________________
  y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  sunny

Kerkallog
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1311
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salubrité de l'Eau, pendule et instinct

Message par Ash le Dim 9 Juin 2013 - 19:07

Concernant la radiesthésie, le pendule et cie, on y trouve une très grosse majorité d'affabulateurs malgré eux, c'est ce qui arrive quand on essaie d'expliquer des phénomènes réels avec des bouts de ficelle, l'idée est soit de mesurer des variations gravitationnelles (principe du gravitomètre) ou sinon de faire un lien outillé entre une couche inconsciente de nous même et notre conscience, par le biais de micro-variations dans la main qui tient l'outil, après, on ira où on voudra avec les idées psy et para-psy...

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salubrité de l'Eau, pendule et instinct

Message par ghp le Dim 9 Juin 2013 - 20:10

moilamain a écrit:

Je précise et je rappelle pour ceux qui
arrivent en cours de route ou pour ceux qui apprécient de s'acharner sur
un membre du forum pour les propos qu'il a tenu :
je n'ai pas parlé d'urinothérapie ou d'amaroli

Salut,

Personnellement, je ne m'acharne sur personne.

Je ne vais pas chipoter sur les propos tenus initialement, pour ne stigmatiser personne.

Ceci étant, boire son urine pour d'éventuelles vertus thérapeutiques ou pour s'hydrater, cela revient au même (de mon point de vue). A la limite, en la distillant, pourquoi pas.

Mais, comme tu le mentionnes, c'est en dernier recours...

Et finalement, chacun fait comme bon lui semble.

Cordialement.

Ghp

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.

ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1820
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salubrité de l'Eau, pendule et instinct

Message par moilamain le Dim 9 Juin 2013 - 21:14

je voulais pas dire que l'urine était potable au sens qu'on peut la consommer tous les jours.
Je voulais dire que l'urine peut être bu, mais j'aurai dû préciser effectivement au niveau des quantités.

tarsonis a écrit:c'est possible si, très vite, on a accès par la suite à une eau ordinaire
hildegarde a écrit:ça me fait penser à un épisode de Bear Grylls qui boit son urine
Si je comprend bien ce qu'il y a écrit là, l'urine peut être bu... mais sous certaine condition et ces conditions sont celles de la quantité.
Oui ? non ?

Donc je n'ai pas tord sur ce point, mais ce que j'ai dit demandait un peu plus d'explication.

On sait tous que ce n'est pas le produit qui fait le poison mais la quantité... oui ? non ?

Le raisonnement que je tenais, c'est qu'un truc peut être considéré comme potable dans les limites de sa toxicité.
La définition du dico indique : Qui peut se boire sans danger pour la santé.
Mais alors... le Coca est-il potable ? pourtant, il me semble qu'à en boire 2 litres par jour, c'est pas vraiment sans danger pour la santé.... et l'alcool ? pareil non ?

Je pense que le terme "potable" manque de profondeur
La potabilité repose sur une idée de curseur très arbitraire.
L'urine, le Coca, voir le Pastis sont potables, ce qui les différencie, c'est leur niveau de toxicité. Ce niveau est un curseur. Pour le coca et le pastis, le curseur est placé plus haut que pour l'urine. Mais qui définit la limite à partir duquel le curseur se trouve dans le potable ou dans le non-potable ?


C'est un peu comme dire que les baies de belladone c'est du poison.... en manger une ne fait généralement rien... deux ça passe... c'est au bout d'un certain nombre que ça pose problème.
C'est comme le chocolat, quand on en mange trop il provoque des crise de foie et révèle donc une certaine toxicité... pourtant le chocolat est qualifié de comestible...

Revenons à l'urine, la conclusion que je tire c'est de dire que l'urine peut être bu mais n'est pas potable.
C'est légèrement contradictoire, mais je me comprends.
Ou plutôt que la boire une fois, ça fait rien, mais que la boire bcp c'est pas bon... mais alors là y'a plus vraiment d'objectivité dans mes propos car "beaucoup" n'est une quantité objective...

moilamain
Membre

Masculin Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 06/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salubrité de l'Eau, pendule et instinct

Message par victor81 le Dim 9 Juin 2013 - 22:22

il faudrait alors changer le titre du post, car urinotherapie n'est pas le terme approprié.
ne pas boire son urine est, au dela d'un tabou social, une reaction de survie: elle contient des toxines dont le corps a voulu se debarrasser ( je crois que c'est un peu different pour les excrements, qui contiennent encore des nutriments que le corps n'a pas pu assimiler-d'ou le fait que certain animaux mangent plusieurs fois leurs dejections-mais on sort du sujet...bon appetit clind'oeil).
a la rigueur, s'en servir pour humidifier, je peut comprendre ( et encore, les sels qu'elle contient sont irritants...). mais la boire est contre productif, ou alors coupée de beaucoup d'eau...potable, si on veut absolument assimiler les differents sels mineraux qu'elle contient.
chacun fait ce qu'il veut mais en ce qui me concerne, a moins de la filtrer et de la couper avec beaucoup beaucoup d'eau...c'est niet!

________________________________________________________



victor81
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 376
Localisation : cathar
Loisirs : detection
Date d'inscription : 13/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum