Préparation des semis, terre végétale et bétonnière…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Préparation des semis, terre végétale et bétonnière…

Message par Aristote le Mer 17 Avr 2013 - 22:34

Quand c’est le moment, faire ses semis c’est important pour plusieurs raisons :
D’abord parce que cela évite d’acheter des plants qui peuvent être coûteux à la longue et surtout si on les achète de mauvaise qualité.

Avec un sachet de graines on obtient également plus de plantes qu’un plant acheté en jardinerie.
Ce geste est aussi une façon de me rapprocher d’une notion qui m'est chère, celle de la quête vers l’autonomie.

Semer, c’est en quelque sorte une prise en main de son destin.
Le problème, c’est que mon terrain est surtout argileux et donc pauvre en terre végétale.
Autre souci, je n’ai pas de serre, à part deux petites de secours que j’ai pu bricoler mais qui sont loin d’être suffisantes.

J’ai donc choisi de faire mes semis dans des bacs en polystyrène que j’ai récupéré chez un marchand. Je les superpose sur des petites palettes récupérées et je perce le fond de plusieurs trous pour que l’eau après arrosage puisse s’égoutter.




Ces bacs, je les stocke à l’abri du froid dans mon garage qui me sert également de jardin d’hiver. J’ai en effet eu la bonne idée d’y intégrer une grande baie vitrée qui laisse bien passer le soleil.

Pour la terre végétale c’est plus compliqué.
Certainement, vous me direz que pour faire mes semis je n’ai qu’à acheter du terreau. C’est vrai ! Mais encore une fois, ma logique est de raisonner comme quelqu’un qui cherche à être autonome.
Je devais donc trouver avec les moyens du bord une solution qui me permette de fabriquer une terre suffisamment riche pour produire mes plants.
Si vous vous chauffez au bois, vous remarquerez qu’à l’endroit du stockage le terrain tout autour reçoit les débris des coupes successives (Copeaux de bois, sciure etc..), cette terre avec le temps s’enrichit.
Avec une pelle, j’extrais à cet endroit, la couche supérieure du sol et j’en remplis une bonne brouette.




Deuxièmement, je récupère aussi une brouette de mon compost qui a séjourné tout l’hiver.




Enfin, j’ajoute à tout cela un reste de vieux sable que j’avais stocké à l’occasion de mes derniers travaux de maçonnerie.




Pour que le mélange soit homogène, j’ai pour cela eu l’idée d’utiliser ma bétonnière.
Ce n’est pas fatiguant et ça marche très bien.
Bon pour info, ne vous étonnez pas que ma bétonnière se trouve dans le garage au moment de la préparation, le temps était menaçant.





Un petit schéma explicatif pour vous montrer les proportions utilisées pour chaque élément. Compost, terre végétale et sable. (Je précise qu’il n’y a que le petit tas fabriqué à gauche qui n’est pas proportionnel au reste)




J’ai donc au final avec les moyens du bord une terre enrichie et prête à recevoir mes semis :





Je remplis chaque bac de ma fameuse terre et je commence à planter mes graines.
Les petites palettes que j’ai placé en-dessous des bacs sont très utiles pour les transporter avec le diable. Une bâche plastique au sol pour éviter que l’eau après arrosage ne tache mon béton.





J’ai pris soin de découper des morceaux de carton qui vont me permettre d’inscrire les différentes graines que j’ai planté. C’est très important car une fois, j’avais tout mélangé et j’ai planté des concombres à la place des courgettes. (Les plants, quand c’est petit, ils se ressemblent tous)





Ensuite je sépare chaque plantation par des bandes de carton et je place mes étiquettes bien en évidence.





Petit détail sur les graines de tomate pour ceux qui ne connaissent pas l’astuce.
Pour stocker mes graines, l’automne dernier, je les ai étalé sur un sopalin. C’est beaucoup plus facile. On les met ensuite au soleil pour qu’elles sèchent, on plie le sopalin et on range. Si bien qu'au moment des semis, il n’y a plus qu’à déplier et enterrer les graines toujours avec le sopalin (qui est biodégradable car c'est de la cellulose) de cette façon :






Et voilà, un petit arrosage et un voile d’hiver par précaution et le tour est joué. On verra le résultat dans quelques semaines…




Ah! et je ne résiste pas au passage, à vous montrer mon dernier potiron que je vais déguster bientôt.



Appétissant n’est-ce pas ?

"Qui s'instruit sans agir, labour sans semer. (Proverbe arabe)

Salutations Aristote


Dernière édition par Aristote le Jeu 18 Avr 2013 - 11:11, édité 1 fois

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3262
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préparation des semis, terre végétale et bétonnière…

Message par opaline le Jeu 18 Avr 2013 - 10:39

Salut Aristote,

bravo pour ton travail, et ton ingéniosité!

Question: est ce que tes étiquettes tiennent l'humidité? J'ai personnellement eu des mauvaises surprises avec le carton et je suis donc passée à la planchette en bois pyrogravée, réutilisable de surcroît...

A+

________________________________________________________
projets : passage en mode furtif. EDC et BOV familial, en cours toujours...
monastère de Minsk
miserere
agni partene

opaline
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 777
Localisation : dans le coin en bas
Emploi : A quoi j'emploie mon temps? Mais vous êtes bien curieux...
Date d'inscription : 06/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préparation des semis, terre végétale et bétonnière…

Message par Aristote le Jeu 18 Avr 2013 - 11:08

@Bonjour Opaline,
Question: est ce que tes étiquettes tiennent l'humidité? J'ai personnellement eu des mauvaises surprises avec le carton et je suis donc passée à la planchette en bois pyrogravée, réutilisable de surcroît...
Echange de bonnes idées et je retiens la tienne au sujet des planchettes.
En fabriquant mes étiquettes j'ai exactement pensé la même chose que toi, "Vont-elles tenir le temps des semis ??? " A priori par rapport à ce que tu viens de me m'écrire, non! Je vais essayer de ne pas les mouilller en arrosant la terre on verra bien ...
Mais tu as raison vaut mieux en bois.. Je pense qu'il doit y avoir plein d'autres idées. J'ai choisi le carton car c'était facile à découper.
à bientôt Opaline Very Happy

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3262
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préparation des semis, terre végétale et bétonnière…

Message par hildegarde le Jeu 18 Avr 2013 - 12:16

Pour le sopalin, bonne idée. J'en suis venue là aussi il y a quelques jours après avoir essayer la methode Scottex, suggérée par 12lac6 dans ce sujet là ( Reussir ses semis)
Pour les planchettes indicatrices, je les decoupent dans des cajots mais, comme je n'ai pas de pyrograveur, j'ecris dessus à l'encre indélibile, ça me permet en outre de noter la date du semis ou de la plantation et ainsi de connaitre la date de la future récolte.

________________________________________________________
clic flower

hildegarde
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3382
Loisirs : manger des fleurs
Date d'inscription : 14/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mauvaisesherbes.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préparation des semis, terre végétale et bétonnière…

Message par Aristote le Jeu 18 Avr 2013 - 12:33

@Hildegarde
Pour les planchettes indicatrices, je les decoupent dans des cajots
Trés bonne idée Hildegarde encore plus facile et finalemment suffisamment résistant pour la durée des semis.
merci

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3262
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préparation des semis, terre végétale et bétonnière…

Message par luxferrrare le Lun 29 Avr 2013 - 11:57

Je découpe mes bouteilles de shampoing vides et ça me fait de jolies étiquettes multicolores sur lesquelles j'écris au crayon papier gras (le feutre indélébile ne tient pas aussi longtemps lui)

ça tient facile un an en extérieur et j'en ai qui ont 3 ans, nickel

________________________________________________________
"Puissiez-vous vivre en des temps intéressants" Dicton Chinois
TEOTWAWKI en musique, le vent l'emportera, Champagne,

luxferrrare
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1512
Age : 43
Localisation : InZeWild
Emploi : Luciol2Lux
Loisirs : Câliner les arbres, tomber des rochers
Date d'inscription : 11/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préparation des semis, terre végétale et bétonnière…

Message par strinkler le Mer 1 Mai 2013 - 10:06

bonjour,
Je fait a peu pres ce que tu decrit pour faire mon terreau dans le jardin, mais pas pour les semis. Le terreau a semis commerciale est tres fin, je pense que tu gagnerai a le tamiser, il contient aussi generalement du polystirene evidement dans notre quete c'est inenvisageable, mais on doit pouvoir le remplacer par de la perlite (de la litiere a chat) ou de la vermiculite (isolant comble) ces deux produits sont naturels et completement stable, il on pour but d'aleger le terraux, de favoriser l'instalation des radicels et d'empecher le compactage du substrat ce qui permet un repiquage moin traumatisant pour les plantulles.
un avantage pour la perlite est ca capacité a retenir une grande capacité d'eau limitant les arrosage.

strinkler
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 707
Localisation : rouen
Emploi : Chef d'équipe, technicien de maintenance indus, palfrenier soigneur.
Loisirs : art martiaux, tir.
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préparation des semis, terre végétale et bétonnière…

Message par Aristote le Mer 1 Mai 2013 - 20:00

@Strinkler,

Merci pour ton message.
Ton idée de tamiser la terre pour les semis ma foi je sais pas trop, à moins de vouloir
éviter que les pierres empêchent les semis de pousser. Je pense au contraire que la terre tamisée ne devienne trop compacte au point de durcir et empêcher la croissance des plants.
Ou alors j'ai pas bien compris pourquoi, peux tu préciser ? Smile

Pour le polystyrène tu parles de mes bacs ou des sacs de terreau qu'on achète dans le commerce ?
Si c'est les sacs que l'on trouve dans le commerce de toute façon je n'en achète plus. Mais si ceux-ci contiennent bien du polystyrène c'est une aberration dont j'avais la méconnaissance. nan






________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3262
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préparation des semis, terre végétale et bétonnière…

Message par strinkler le Mer 1 Mai 2013 - 21:45

bonjour, je ne dit pas pourquoi le tereaux a semis est fins, j'imagine que c'est pour faciliter la croissance des racines, mais dans le fond je n'en sait rien. ce que je suis sur, c'est que ces produits sont realisé pas des ingenieurs agronome, et qu'il on leurs raisons. Il faut donc se raprocher au mieux de leurs methodes. je pense donc que tamiser c'est necessaire.
Pour le polystyrene je parle bien de ce que tu retrouve dans les sac de tereaux commerciaux. il est la pour alleger la terre et pour empecher le phenomene de compactage a l'arosage. pour le chois du materiau, pour le coup la raison est purement economique, et on peut le remplacer par de la perlite, qui aurra deux avantage suplementaire, une meilleur retention d'eau et un meilleur bilan pour l'environement neutre (non nul)

strinkler
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 707
Localisation : rouen
Emploi : Chef d'équipe, technicien de maintenance indus, palfrenier soigneur.
Loisirs : art martiaux, tir.
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préparation des semis, terre végétale et bétonnière…

Message par Aristote le Jeu 9 Jan 2014 - 5:06

Même si ce n'est pas la saison:

Une autre idée de contenant, plutôt sympathique et naturel pour faire ses semis en utilisant des coquilles d'oeufs.  clind'oeil 


________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3262
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Préparation des semis, terre végétale et bétonnière…

Message par BigBird le Jeu 9 Jan 2014 - 14:22

Aristote a écrit:Même si ce n'est pas la saison ...
j'en connais certain(e)s pour qui la saison des semis commence dés le nouvel an !  Surprised 
notamment pour les annuelles à développement lent (+ 100j aprés mise-en-terre), c'est par exemple le cas de pas mal d'espèces de capsicum exotiques,
comme le Cambuci ou l'Aji Amarillo (tous deux des Baccatum), entre autres ...
mais ça demande un minimum d'installation (genre "pouponnière", pour assurer la bonne température et surtout gérer la lumière)
si vous avez la place chez vous, ça peut se bricoler à peu de frais (avec de la récup et un peu d'astuce),
perso, j'attaque mes semis de piments + aubergines fin janvier / début février, et pour les tomates et les cucurbitacées entre mi-février et fin février.
 Smile

BigBird
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1017
Date d'inscription : 09/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum