Retour des farines animales

Aller en bas

Retour des farines animales Empty Retour des farines animales

Message par tarsonis le Ven 15 Fév 2013 - 17:23

Bruxelles autorise le retour controversé des farines animales

L'annonce résonne étrangement, en plein scandale de la viande de cheval : la Commission européenne a indiqué, jeudi 14 février, que les poissons d'élevage pourront à nouveau être nourris avec des farines de porc et de volailles à compter du 1er juin.

Ce mode d'alimentation avait été totalement interdit dans l'Union européenne (UE) en 2001, après cinq années de crise de la "vache folle" due à une épizootie d'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB).

C'est une mesure qui "tombe mal", a estimé vendredi le ministre français de l'agroalimentaire Guillaume Garot. La décision a pourtant été approuvée par les experts des Etats membres dès juillet 2012. Elle prévoit d'autoriser le recours à des "protéines animales transformées" (PAT) qui ne présenteraient pas les mêmes risques que les farines animales produites jusque dans les années 1990 pour nourrir poissons, poules ou mammifères d'élevage. Ainsi les PAT ne seraient fabriquées qu'à partir de produits d'abattage propres à la consommation humaine et prélevés sur des animaux sains, quand les farines ont longtemps utilisé toutes sortes de sous-produits de carcasses.

PROSCRIRE LE CANNIBALISME

Pour Bruxelles, cette décision "améliorera la durabilité à long terme du secteur de l'aquaculture, car ces PAT pourraient être un substitut précieux aux farines de poisson, qui sont une ressource rare". "Elle est conforme aux avis scientifiques les plus récents selon lesquels le risque de transmission d'ESB entre animaux non ruminants est négligeable, pour autant qu'il n'y a pas de recyclage entre les espèces." En clair : il faut proscrire le cannibalisme. Interdit donc de nourrir les porcs ou les volailles avec des farines issues de leur propre espèce, ce qui se pratiquait auparavant. En effet, si l'autorisation ne concerne pour l'instant que les produits de l'aquaculture, la Commission européenne "entend proposer une autre mesure pour réintroduire l'utilisation des PAT de porc et de volailles pour les volailles et les porcs", même si cette décision ne devrait pas intervenir avant 2014.

[...]

Bon, perso je reste extrêmement dubitatif sur les "preuves scientifiques" (surtout quand on me parle de "risque négligeable"...) depuis l'affaire de l'aspartame et la mise au jour des conflits d'intérêts au sein de l'Efsa...
Aspartame : Pas de risque pour la santé selon Bruxelles

Objet de polémique depuis sa création. L'aspartame ne serait pas dangereux pour la santé ? « Non », selon l'autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) qui a démenti ses risques sur la santé dans un communiqué. Bruxelles devait se prononcer sur le sujet, à la suite d'une mise en garde du Réseau Environnement Santé (RES) mi-janvier. Il mettait en avant deux études, qui indiquaient pour l'une que les édulcorants chimiques pourraient favoriser des naissances avant terme, et pour l'autre que l'aspartame provoquerait certains cancers chez des souris mâles. Mais pour l'Efsa, il n'y aurait aucune preuve « disponible » pour « affirmer qu'il existe un lien de causalité entre la consommation de boissons non alcoolisées contenant des édulcorants artificiels et l'accouchement prématuré » pour la première étude.
Pour info, le topic sur le forum : Etudes bidon, conflits d'intérêts : l'aspartame dans de sales draps

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8822
Age : 32
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Retour des farines animales Empty Re: Retour des farines animales

Message par ghp le Ven 15 Fév 2013 - 18:01

Ça fera un débouché pour recycler les lasagnes Findus.
Dans quel monde vit-on...

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.
ghp
ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1826
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Retour des farines animales Empty Re: Retour des farines animales

Message par gpjp le Ven 15 Fév 2013 - 19:24

D'autant plus que rien n'indique que les lasagnes et autre produits soient impropres à la consommation. Bref encore de la bouffe gâchée et des braves bêtes tuées pour finir à la poubelle. Gerbant...

________________________________________________________
Mon avatar ? Regardez le bien : Il y a 55 millions d'années il a fait ce qu'il fallait. Survivre et transmettre. C'est l'ancêtre des primates. Et nous ? Allons nous savoir survivre et surtout transmettre ?
gpjp
gpjp
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 149
Age : 54
Localisation : Vosges (88)
Emploi : Conseiller référent gestion de comptes
Loisirs : bricolage, informatique, moto
Date d'inscription : 12/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Retour des farines animales Empty Re: Retour des farines animales

Message par Raffa le Sam 16 Fév 2013 - 14:14

Il s'avère que nous avons un système digestif assez efficace pour manger tout et n’importe quoi (sauf quand on est enfants, vieux, malades) la santé c'est autre chose et c'est du long terme.

Si nous devions réellement être malade de manière aiguë en mangeant de la merde (organique ou de synthèse) il ne resterai plus grand monde. Par contre il est vrai que les maladies chroniques sont bien présentes. Impropre à la consommation est une notion finalement assez vague même si hyper réglementée.

Malgré tout
"Je le dis solennellement : j’accuse aujourd’hui, sur cette radio, José Manuel Barroso de favoriser l’empoisonnement de nos enfants et je dis qu’un jour il aura à répondre de cette forfaiture politique devant
la population
"
http://www.rtbf.be/info/societe/detail_j-accuse-jose-manuel-barroso-de-favoriser-l-empoisonnement-de-nos-enfants?id=7928494

« Ce sont des bouts de machin, de gras notamment. En fait, c’est catégoriquement de la merde. Il y a 40 ans, cette matière allait à l’équarrissage pour être brûlée. Les industriels n’osaient même pas en faire de la bouffe pour chat.

Là-dessus, nos grandes maisons auréolées de luxe et de qualité, comme Picard, ont décidé que c’était du gâchis... Avec les progrès de la chimie additionnelle, c’est devenu possible d’en faire quelque chose. C’est presque bon à manger, ça a bonne allure. Ces morceaux sont donc ramassés, mis en bloc et congelés et ils se baladent à droite et à gauche. »

http://www.rue89.com/2013/02/14/le-minerai-de-nos-lasagnes-cest-carrement-de-la-merde-239612

J’ai travaillé dans une usine de « transformation de viande », et je suis dégoûté définitivement de toutes les viandes hachées surgelées et des plats préparés.
http://www.rue89.com/2013/02/15/il-fallait-garder-40-de-la-viande-avariee-239652

Je connais personnellement qqn dans le même cas que le témoignage précédent qui l'a fait en job d'étudiant, plus jamais il n'a touché à la viande préparée.

________________________________________________________
Pour explorer le champ des possibles, le bricolage est la méthode la plus efficace. H. Reeves
La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. A. Einstein
Qui s'instruit sans agir laboure sans semer Proverbe africain
ressources
Raffa
Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Retour des farines animales Empty Re: Retour des farines animales

Message par Kerkallog le Ven 2 Aoû 2019 - 14:27

retour-bis des farines animales via le CETA:

"...En épluchant les réglementations vétérinaires canadiennes et européennes avec l’aide d’experts, une conclusion finit par se dessiner : les pouvoirs publics se sont trompés en jurant que l’interdiction des farines animales était absolue. Un trou dans la législation autorise en fait les éleveurs canadiens à nourrir leurs bœufs avec des farines produites à partir de ce qu’il reste de leurs congénères une fois découpés à l’abattoir – le sang, les poils, le gras – et à les envoyer sur le sol européen sans que le consommateur en soit informé.

Lire aussi CETA : farines animales, antibiotiques... la confusion du gouvernement sur les conséquences en France


Comment le doute a commencé à s’installer

Le 15 juillet, à la veille du vote au Palais-Bourbon – finalement repoussé au 23 juillet –, le cabinet du ministre de l’agriculture, Didier Guillaume, tente d’éteindre l’incendie en conviant une vingtaine de journalistes pour un « brief informel » matinal autour d’un juge de paix nommé Loïc Evain, chef des services vétérinaires français. Ce pilier de la direction générale de l’alimentation est présenté comme le haut fonctionnaire qui maîtrise le mieux ces questions sanitaires.
Devant les journalistes, il se veut rassurant : « Non, il n’est pas possible que des ruminants arrivent dans l’UE après avoir été nourris par des farines de ruminants au Canada. » En aparté, à la fin de son intervention, le doute commence pourtant à s’installer chez Loïc Evain lorsqu’il est confronté aux références précises des textes réglementaires. Admettant pour la première fois, entre les lignes, que le gouvernement a pu se tromper, l’expert du ministère promet d’approfondir ses recherches. Contacté à nouveau par Le Monde lundi 22 juillet, il n’a pas souhaité donner suite.
Entre-temps, les autorités canadiennes ont pourtant reconnu le 19 juillet auprès d’Agra Presse que, « malgré une interdiction de principe de l’alimentation des ruminants à base de farines issues de ruminants, la législation canadienne autorise l’utilisation de certaines protéines, comme les farines de sang et la gélatine ». Or, comme nous l’écrivions à l’issue du « brief » de Loïc Evain, aucune règle européenne ne permet de refouler à la frontière les bœufs canadiens nourris avec ces « protéines ». Aussi étonnant que cela puisse paraître, toutes les normes sanitaires applicables sur le sol européen ne valent pas automatiquement pour les produits importés. Les règles applicables à l’importation sont généralement définies à part, avec des « clauses miroirs », qui peuvent parfois être moins exigeantes, pour ne pas contrevenir aux grands principes de l’Organisation mondiale du commerce.

Cannibalisme intra-espèce

Quelques heures plus tard, le député (La République en marche) Jacques Maire, chargé par la majorité de préparer l’examen du CETA, est contraint de rectifier in extremis son rapport parlementaire, en admettant son erreur. En séance, il dit avoir été « victime » d’une « grande confusion des termes extrêmement technocratiques ». La majorité tente alors de minimiser l’importance du couac, en insistant sur le fait que ces farines ne présentent aucun danger pour la santé. En écartant la moelle épinière et en chauffant les restes bovins à très haute température, les fabricants éliminent en effet tout risque de transmission des maladies comme l’encéphalopathie spongiforme bovine (la maladie de la « vache folle »).
Il n’empêche que cette alimentation n’est pas interdite par hasard en Europe : vingt ans après une épidémie que les farines animales avaient largement alimentée, l’UE préfère toujours les proscrire pour éviter les risques de contamination croisée, rassurer les consommateurs et éviter le cannibalisme intra-espèce des bovins. Les laisser pénétrer par la fenêtre canadienne n’est donc pas si anodin.
Si personne n’est à l’abri d’une erreur, c’est l’attitude du gouvernement français qui interroge dans cette « affaire des farines ». Il avait en effet été alerté sur ce problème dès septembre 2017 par la commission indépendante d’évaluation du CETA, puis interpellé pendant des mois par des ONG comme la Fondation pour la nature et l’homme ou l’Institut Veblen pour clarifier la législation applicable, sans jamais fournir de réponse satisfaisante. Sur des questions aussi techniques, le ministère de l’agriculture dispose pourtant d’un quasi-monopole sur l’information, compliquant toute contre-expertise citoyenne.
Il aura fallu attendre l’avant-veille du vote de ratification à l’Assemblée nationale pour que le gouvernement admette enfin le problème, sans en tirer de conséquences particulières. Sur le site du gouvernement, une page qualifie toujours de « faux » le fait que le CETA favorisera l’importation de bovins nourris aux farines animales....." study


 https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/07/22/farines-animales-et-ceta-comment-le-gouvernement-a-t-il-pu-se-tromper_5492248_4355770.html

________________________________________________________
Retour des farines animales 0_0_0_12  Retour des farines animales 00000012Retour des farines animales 00000065 y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  Retour des farines animales 00000013 sunny Retour des farines animales _che-g17
Kerkallog
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2118
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Retour des farines animales Empty Re: Retour des farines animales

Message par troisgriffes le Ven 2 Aoû 2019 - 20:20

Autant je ne suis pas spécialement délicat autant mettre en place du cannibalisme chez les bovins me dérange pas mal.
troisgriffes
troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2953
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Retour des farines animales Empty Re: Retour des farines animales

Message par Kerkallog le Ven 2 Aoû 2019 - 20:30

troisgriffes a écrit:Autant je ne suis pas spécialement délicat autant mettre en place du cannibalisme chez les bovins me dérange pas mal.


_ si on doit se retaper le même cirque qu'en 1996! çà va mal passer chez les agriculteurs-éleveurs... Retour des farines animales _0000016

________________________________________________________
Retour des farines animales 0_0_0_12  Retour des farines animales 00000012Retour des farines animales 00000065 y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  Retour des farines animales 00000013 sunny Retour des farines animales _che-g17
Kerkallog
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2118
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Retour des farines animales Empty Re: Retour des farines animales

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum