EDC + BOB

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

EDC + BOB - Page 3 Empty Re: EDC + BOB

Message par albertspetz le Ven 8 Aoû 2014 - 14:52

Dans le document, se trouve une remarque utile :
<< Le Kit Sanitaire d’Urgence Inter‐institutions 2011 est principalement destiné aux populations déplacées n’ayant pas accès à un système de soins médicaux. Il peut également être utilisé pour donner des soins de santé primaires, partout où le système habituel nʹest plus fonctionnel. Il ne doit en aucun cas servir de réapprovisionnement car cela pourrait entraîner une accumulation inappropriée de matériel médical et de médicaments. Dans la mesure où ce kit est standardisé, destiné à être utilisé dans le monde entier et préconditionné afin dʹêtre distribué immédiatement en cas de nécessité, il est inévitable qu’une partie du matériel médical et des médicaments qu’il contient ne conviennent pas à tous les pays et à toutes les cultures. Ce kit n’est ni conçu pour les programmes de vaccination, choléra, méningite, ni pour des épidémies spécifiques comme celles dues au virus Ebola, SARS et le virus de la grippe aviaire. >>
albertspetz
albertspetz
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1796
Localisation : Sud Est
Date d'inscription : 14/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

EDC + BOB - Page 3 Empty Re: EDC + BOB

Message par logan le Ven 8 Aoû 2014 - 15:14

Merci pour la remarque albertspetz.

Sinon je viens de voir que le doc existe également en francais : http://apps.who.int/medicinedocs/documents/s19070fr/s19070fr.pdf

Il y a aussi sur le même thème sur cette page : http://www.who.int/medicines/publications/essentialmedicines/fr/
Listes modèles OMS des médicaments essentiels : ADULTES -- 17e édition (Mars 2011) : http://whqlibdoc.who.int/hq/2011/a95968_fre.pdf?ua=1
Listes modèles OMS des médicaments essentiels : ENFANTS-- 3e édition (Mars 2011) : http://whqlibdoc.who.int/hq/2011/a95964_fre.pdf?ua=1

D'autres docs du meme genre sur le site de WHO : Médicaments essentiels et produits de santé
logan
logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2586
Localisation : France
Emploi : Ingénieur IT
Date d'inscription : 17/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

EDC + BOB - Page 3 Empty Re: EDC + BOB

Message par Catharing le Dim 10 Aoû 2014 - 20:30

Salut,

Willou a écrit:Pour les antibios : à large spectre, genre amoxicilline, un médecin peut vous en prescrire au cas où si vous lui dites que vous partez en voyage. En interne, je les considère comme inutiles (ils ne sont quasiment plus efficaces sur aucune bactérie)
En spectre large c'est Amox + Acide Clavulanique.
Quant à l'efficacité,je ne suis pas d'accord  ,l'Amox et Amox+ AC ont encore (et heureusement) leur utilité et leur efficacité est encore réelle.(pathologies ORL et Broncho-pulmonaires,urinaires).
Perso,Amox et Amox +AC sont les seuls ATB que je stocke car souvent de "petites pathologies" peuvent avoir de grands effets (otites,sinusites,Lyme, etc)

et potentiellement dangereux à cause des problèmes de flore intestinale (problème soulevé plusieurs fois par tarsonis).
 Faut pas exagérer non plus,en général c'est une diarrhée bénigne...Après chacun fait ses choix ....perso je choisis l'efficacité du traitement quitte à chopper un peu la "courante" clind'oeil

________________________________________________________
"Il y a une espérance infinie..mais pas pour nous". Kafka
"Sur cette terre, le risque de mourir diminue. C'est la peur de mourir qui nous tue".
"N'oublies pas que chaque personne que tu croises mène une guerre dont tu ignores tout."
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4969
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

EDC + BOB - Page 3 Empty Re: EDC + BOB

Message par tarsonis le Dim 10 Aoû 2014 - 20:43

AAAAAAAAAAArrrrrrrg ! Ma réponse à Willou de vendredi a disparu ! Du coup ça fait un peu mal poli clind'oeil
Bon, peut être demain ?.......

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8834
Age : 32
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

EDC + BOB - Page 3 Empty Re: EDC + BOB

Message par Willou le Mer 13 Aoû 2014 - 1:05

Argh tarsonis je compatis pour ta douleur ! J'étais absent quelques jours, j'espère que t'auras la motiv de réécrire ta réponse  bravo

Pas mal tous ces docs, mais ça fait une grosse quantité d'infos à traiter et à digérer. Une âme charitable n'aurait-elle pas le temps et les compétences nécessaire pour extraire les données vraiment pertinentes par rapport à nos besoins en cas de crise, et notre capacité à nous fournir en tant que particulier ? Perso j'ai le temps, mais pas les compétences désolé 

Dans le kit d'urgence de l'OMS, un passage un peu flippant :

La composition du Kit 2011 est basée sur des hypothèses reposant sur les données épidémiologiques, les profils de populations, le tableau de morbidité et l’expérience acquise dans l’utilisation du kit lors de précédentes situations d’urgence. Ces hypothèses sont les suivantes :
♦ Le personnel des structures de santé les plus périphériques a une formation médicale limitée ; il traitera donc les symptômes plutôt que la maladie elle‐même au moyen des unités de
base et orientera les patients nécessitant des soins plus spécialisés vers l’établissement de niveau supérieur.
♦ Environ la moitié de la population a moins de 15 ans.
C'est vraiment la logique de l'allopathie moderne : les symptômes avant tout, la maladie on la laisse, ça fait de la croissance.

Et en cas d'isolement (genre Katrina), je vois pas trop comment on peut rediriger vers un autre établissement...
C'est complètement contradictoire avec la citation trouvée par albertspetz : "destiné aux populations déplacées n’ayant pas accès à un système de soins médicaux".

Willou
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 24/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

EDC + BOB - Page 3 Empty Re: EDC + BOB

Message par Willou le Mer 13 Aoû 2014 - 1:15

Catharing a écrit:Quant à l'efficacité,je ne suis pas d'accord, l'Amox et Amox + AC ont encore (et heureusement) leur utilité et leur efficacité est encore réelle (pathologies ORL et Broncho-pulmonaires, urinaires).
Perso, Amox et Amox + AC sont les seuls ATB que je stocke car souvent de "petites pathologies" peuvent avoir de grands effets (otites, sinusites, Lyme, etc)

En fait tout dépend de la souche bactérienne qui t'a infecté. Si elle est résistante aux antibiotiques large spectre, ce qui est de plus en plus courant, tu peux toujours y aller ça fera rien. A l'inverse, je t'accorde que selon les souches ils peuvent encore très bien fonctionner, j'ai parlé un peu trop vite Smile, mais ma remarque sera peut-être juste d'ici 10 ans. 

Pour prendre un exemple concret, en 2012, j'ai eu une infection des poumons ("pneumopathie atypique", atypique parce qu'elle n'était pas localisée, c'était sur l'ensemble des poumons). C'est seulement le 4ème antibiotique testé qui a fonctionné (=> 2 semaines de fièvre avec des pics à 41°C le soir... chaud). Si on n'en avait pas trouvé un efficace je ne serais pas là pour vous raconter.

Willou
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 24/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

EDC + BOB - Page 3 Empty Re: EDC + BOB

Message par tarsonis le Mar 19 Aoû 2014 - 16:11

Salut !
Bon, je reprends un post qui semble tombé dans le néant. clind'oeil

Willou a écrit:Tarsonis, tu n'as peut-être pas fait attention, mais nous sommes toujours dans la porte d'embarquement
C'est fait exprès pour te permettre de participer à ton propre topic, quand il y a un début de discussion clind'oeil


- Pour les antibios : à large spectre, genre amoxicilline, un médecin peut vous en prescrire au cas où si vous lui dites que vous partez en voyage. En interne, je les considère comme inutiles (ils ne sont quasiment plus efficaces sur aucune bactérie)

Comme précisé par Catharing, la combinaison amoxicilline/acide clavulanique est encore largement efficace si l'on se place dans le cadre de la médecine de ville plutôt qu'hospitalière (qui nous regarde moins). Même plus : l'amoxicilline peut être suffisante toute seule dans certaines infections bien catégorisées. En revanche, sa mauvaise utilisation (quand on arrêtera de traiter à tout va sans tester si c'est viral) compromet son efficacité à terme.


et potentiellement dangereux à cause des problèmes de flore intestinale (problème soulevé plusieurs fois par tarsonis).

Ce que je reproche, c'est l'utilisation des antibios dans une situation qui n'en demande pas; avec les trois quart du temps une infection virale. Cela vaut-il la peine de tenter une allergie, une diarrhée (à la base le mal premier, même si spontanément résolutif à l'arrêt de l'antibiothérapie), ou une colite bactérienne juste parce que l'on est impatient, et habitué à un certain confort médical (assez incertain d'ailleurs). Par dessus le marché, en automédication il y a un risque supplémentaire, entre l'inefficacité, le sous dosage (avec création de souches résistantes), surdosage (voir du côté de l'insuffisance hépatique et rénale).


Par contre en externe, écrasés en poudre ça peut éviter l'infection d'une plaie, c'est surtout comme ça qu'ils sont utilisés dans les pays pauvres.
Il faudrait voir ce que dit la littérature, je serais plutôt très sceptique sur ce point, sans mauvais jeu de mots. L'un des éléments de mesure d'efficacité d'un antibio est le taux de diffusion tissulaire. Dans les plaies, il y a beaucoup de débris, de tissus nécrosés, de biofilms, etc. Donc beaucoup de chances pour que la préparation ne pénètre pas jusqu'aux tissus sains.
L'ouvrage Là où il n'y a pas de docteur revient d'ailleurs assez souvent sur les dangers des préparations quasi-chamaniques dans les pays sans structure médicales. Exemple : certaines populations sont persuadées de l'amplification des effets des vitamines si l'on utilise la voie IV ou IM, alors que cela présente un paquet de dangers pour un bénéfice nul clind'oeil


- Pour les anti-inflammatoires, stéroïdien ou non ?
Cela dépend du traitement et sa durée clind'oeil


Ils servent aussi d'anti-fièvre pour le cas où la fièvre peut être mortelle (> ~41°C), en dessous elle permet au système immunitaire de se défendre, c'est débile de la faire baisser.
Dans le cas des adultes bien portants :
Si c'est bactérien, on préfère d'abord envisager une antibiothérapie. Cela permet ensuite de contrôler l'amélioration. Sinon, cela peut fausser le diagnostic. Si c'est viral, on a tendance à donner un antipyrétique uniquement si la fièvre n'est pas supportable, mais en surveillant les effets secondaires (type syndrome de Reye). Sans parler des cas croustillants de fièvre sans infection (f médicamenteuse, allergie, hématome potentiellement empirable, etc...)


Pour ce qui est de l'alcool et du tabac, au risque de perdre des copains, mrsgreen je ferai remarquer à tout le monde que la dépendance est l'inverse de la résilience, sans même parler des maladies mortelles qui s'en suivent. bon, ayant testé l'arrêt d'un opiacé (cf. plus haut), je ne critique pas ceux qui veulent s'en sortir et ont des difficultés pour ça.
Juste pour préciser mon propos en début de topic : je ne posais pas de jugement sur les consommations de chacun, mais juste que du point de vue des statistiques, il est intéressant de se pencher sur ses propres addictions avant de se préparer à une apocalypse de zombies. clind'oeil


Willou a écrit:
Pour prendre un exemple concret, en 2012, j'ai eu une infection des poumons ("pneumopathie atypique", atypique parce qu'elle n'était pas localisée, c'était sur l'ensemble des poumons).
Sans anamnèse, c'est difficile d'avoir un point de vue, mais j'imagine que ton toubib voulait parler de PA à contrario d'une franche lobaire aigüe. Cela peut éventuellement découler d'une vilaine bronchiolite; l'obstruction favorisant l'infection des alvéoles, mais c'est souvent spontanément résolutif, à la libération des bronchioles, mais parfois assez long.
Willou a écrit:
C'est seulement le 4ème antibiotique testé qui a fonctionné (=> 2 semaines de fièvre avec des pics à 41°C le soir... chaud). Si on n'en avait pas trouvé un efficace je ne serais pas là pour vous raconter.
Il faut en général plusieurs tests pour confirmer ou infirmer clairement une PA. Ce qui m'étonne, c'est le tâtonnement. On donne souvent un traitement probabiliste en première intention, mais uniquement parce que l'on attend le retour de l'antibiogramme permettant de savoir à quoi on a affaire (Même si le résultat est biaisé. Par exemple, on ne trouve pas les légionelles si on ne les cherche pas !). Il y a de fortes chances de cumuler les échecs si on balance des antibios sans savoir à quoi on s'attaque clind'oeil

Par curiosité, as-tu eu une réponse définitive ?

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8834
Age : 32
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

EDC + BOB - Page 3 Empty Re: EDC + BOB

Message par Willou le Mar 19 Aoû 2014 - 21:48

Merci pour les précisions et pour avoir laissé le post accessible clind'oeil

Finalement, je n'ai pas su quelle était la bactérie. C'était un peu dans l'urgence. Je partais pour 2 mois en Amérique du Sud et ça s'est déclaré 2 semaines avant. J'ai essayé de déplacer les dates avec l'assurance, mais impossible de faire de même pour ma compagne de voyage... Du coup je suis quand même parti, pile poil quand les antibios commençaient à faire effet et que la fièvre baissait.
Ce qui est fou c'est que la douleur au poumon a persisté encore quelques jours après la fin du traitement (10 jours ou 2 semaines je sais plus). J'ai un peu flippé sur le coup, mais la fièvre n'est jamais revenue.

Coup de chance, je viens de retrouver les docs de l'époque. Les notes de mon médecin :
AEG progressive avec toux fébrile au décours d'un syndrome grippal.
Perte de 3 kg, fièvre nocturne, douleur thoracique droite.
TRT ATB de première intention instauré par les urgences sous Augmentin.
Pas d'amélioration de l'état respiratoire à 72h.
Bio de contrôle hyperleucocytose modérée et PCR93.
Instauration d'un TRT par Tavanic et Pyostacine pour cibler un pneumopathie atypique type mycoplasme.
Radio thoracique faite syndrome intersticiel et bronchique.
En attendant d'avoir les résultats d'analyse du labo on avait testé Amox et Acide clavulanique (si mes souvenirs sont exacts scratch) mais sans résultats.

Commentaire du radiologue :
L'examen identifie la présence d'un syndrome réticulo-micro-nodulaire diffus prédominant du côté droit de façon nette, compatible avec une atteinte bronchique bilatérale, prédominant à droite.
Absence de foyer infectieux identifiable, à ce jour.
Intégrité de la silhouette cardio-médiastinale et des hiles pulmonaires.
Absence d'épanchement pleural.
Examen pouvant d'intégrer dans une bronchopathie infectieuse ou pneumopathie intersticielle.
Effectivement pour l'application locale d'antibios mis en poudre, c'est pas terrible. Je me demande si les crèmes antibios ne sont pas similaires quand même... Peut-être qu'elles pénètrent mieux que la poudre jusqu'aux zones saines comme tu disais. On m'en a prescrit quand j'ai eu mon infection des pieds (suite à des champis).

Willou
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 24/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

EDC + BOB - Page 3 Empty Re: EDC + BOB

Message par Wanamingo le Lun 25 Aoû 2014 - 12:16

Bon je tente un voyage en stop vers l'europe de l'est. On va tester tout ça. J'ai eu peur en fermant mon sac, ça ne fermait pas au début, j'ai transféré dans un sac de 60L qui s'est rempli pale , puis je l'ai vidé et j'ai re rempli le brenta 40L et en rangeant bien il ferme avec rien qui dépasse ! Et dedans j'ai la nourriture (5 repas lyo, plus 3 ptits dejs), 2l d'eau et une bouteille de chartreuse, et un peu plus de vêtements (pull marin, + un pantalon, caleçon et t shirt), et quelques machins comme une petite fiole d'huile de cuisson, une pochette à documents A4, un bouquin, une mini enceinte, appareil photo... Ce sac à dos est magique, on dirait celui de mary poppins Smile
J'en suis avec tout ça à 18kg quand même si j'en crois mon pèse personne.

Petite comparaison avec un sac de couleur, accessorisation et litrage similaire: le friluft de fjallraven. Un sac plus cher, sûrement de meilleure qualité, mais en le testant je l'ai trouvé très étroit et très haut, (donc pas format cabine) le vaude brenta est COMPACT (comme les vieux ordinateurs). On peut bourrer en largeur dedans. Genre beaucoup. Là ya les vetements, le duvet, le tapis de sol, et la moustiquaire côte à côte et ça remplit la moitié du sac à dos. L'autre étant remplie par les petits objets et pharma, la gourde souple sawyer pleine, et la nourriture.
EDC + BOB - Page 3 Dsc03710
 
J'ai résolu le problème de la pommade avec mon pharmacien. J'emmène une toute petite nivea pour hydrater ma peau, la boite métallique casse pas, et des petits sachets de cycatril pour les brûlures ou coup de soleil. Mettre de la nivea sur un coup de soleil risquerait de faire proliférer les bactéries alors que la cycatril est antiseptique. Reconditionner de la biafine la ferait s'oxyder selon lui.

@Ash: j'aimais bien le spork plastique pour gratter le brûlé dans le fond de la gamelle, mais j'ai enfin pris un métallique après avoir pété deux plastiques. La seringue... bah ça rentre pas Rolling Eyes, lol. Non peut être en rangeant mieux mon tupperware ça devrait passer. L'affuteur victorinox je le trouve beaucoup plus pratique que la dc4 à manipuler (comme un fusil à aiguiser, ce qui éloigne un peu la lame de mes bouts de doigts).

Bref je raconte ma vie mais j'espère que ça peut donner des idées... leçon du jour, ne jamais sous estimer le pouvoir du rangement pour gagner 20l de sac à dos ! Basketball


Dernière édition par Wanamingo le Lun 25 Aoû 2014 - 12:54, édité 2 fois
Wanamingo
Wanamingo
Modérateur & animateur

Masculin Nombre de messages : 1368
Date d'inscription : 27/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

EDC + BOB - Page 3 Empty Re: EDC + BOB

Message par Aristote le Lun 25 Aoû 2014 - 12:48

Je salue le globe trotter, Smile

Wanamingo a écrit:
Bon je tente un voyage en stop vers l'europe de l'est.


Comme nous sommes sur un forum qui parle des risques, voici quelques conseils:

Sécurité

Faire du stop n'est généralement pas dangereux et les incidents malheureux sont très rares, malgré ce que plusieurs en diront. Toutefois, comme dans tout ce que comporte un voyage, certaines règles de sécurité minimum sont à respecter. Surtout si vous êtes une femme seule...

  • Éviter de faire du stop la nuit ou tard le soir dans un secteur qui vous est inconnu.
  • S'assurer que le conducteur s'en va bien où il a dit. Suivre la route empruntée. Toujours savoir le plus possible où on est.
  • Éviter de dormir à bord de la voiture si vous êtes seul (et encore plus si vous êtes seule...).
  • Ne jamais laisser ses bagages dans la voiture si vous n'y êtes pas. Si vous devez sortir de la voiture, apportez-les avec vous.
  • Si possible, garder ses bagages avec soi dans la voiture au lieu de les déposer dans le coffre. Sinon, s'assurer que le conducteur descende de la voiture lorsque vous allez les y chercher. Au besoin laisser la porte du passager avant grande ouverte le temps de récupérer ses bagages sur la banquette ou dans le coffre.
  • Éviter de faire du stop sur le bord de l'autoroute. Non seulement c'est interdit dans la plupart des pays, mais en plus, c'est très dangereux. Privilégier les haltes, stations-services, barrières de péage etc..
  • Évidemment, à 2, c'est moins risqué...
  • Si on a un mauvais feeling envers un automobiliste qui nous offre d'embarquer (même si il n'y pas de raisons apparentes), il faut suivre son instinct et refuser. Il y en aura d'autres!
  • Si la façon de conduire du Bon Samaritain laisse à désirer, ne pas hésiter à descendre de la voiture.
  • Avec un routier et dans un camion : attention à ne pas cacher le rétroviseur extérieur .
  • Si vous êtes une fille seule, pensez à prendre le numéro de la plaque d'immatriculation du véhicule au cas où... Et l'envoyer à quelqu'un qui sait que vous faîtes du stop.
  • Afin d'éviter tout problème, en l'absence de panneau, n'hésitez pas à demander au conducteur en premier où il va, afin que vous puissiez refuser si votre instinct vous déconseille de monter avec.

    http://wikitravel.org/fr/Conseils_pour_faire_de_l'auto-stop




http://lesacados.com/un-voyage-europe-de-l-est-ukraine-qui-aurait-pu-mal-finir


Bon voyage clind'oeil

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène
Aristote
Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3698
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

EDC + BOB - Page 3 Empty Re: EDC + BOB

Message par Wanamingo le Lun 25 Aoû 2014 - 12:49

Merci l'ami clind'oeil
Wanamingo
Wanamingo
Modérateur & animateur

Masculin Nombre de messages : 1368
Date d'inscription : 27/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

EDC + BOB - Page 3 Empty Re: EDC + BOB

Message par Ash le Mar 26 Aoû 2014 - 13:26

Bonne route à toi !

Je vais conseiller le sac dont tu parles à un cousin qui part pour l'Australie, donc, oui, tes exemples servent clind'oeil

________________________________________________________
...N'est pas mort ce qui à jamais dort et au cours des ères peut mourir même la Mort... Briarée-Erèbe
Ash
Ash
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 33
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

EDC + BOB - Page 3 Empty Re: EDC + BOB

Message par Wanamingo le Mar 9 Sep 2014 - 15:22

Bon je reviens de 3000 km d'autostop seul avec mon sac, soit l'aller retour en Hongrie (3jours et demi aller, deux jours et demi retour) et une semaine de camping dans la nature en Hongrie, donc 15 jours sous la tente en tout.... je pense pouvoir dire que mon matériel est testé Very Happy
Je vais surement dire beaucoup d'évidences dans ces lignes plus bas, mais c'est par souci d'explicitation. Ce n'est pas mon premier ni plus grand voyage à ce jour.

Du coup un petit retex sur ce qui a bien marché ou pas. J'ai eu entre 5 et 35°C, plusieurs jours de pluie, mais aussi du grand soleil.

Un des enseignements les plus importants est qu'il faut toujours faire un double check dès qu'on referme son sac. J'ai failli perdre plein de trucs alors que je fais toujours très attention. Entre autres ma carte, mon alcool à bruler, mon savon, mon téléphone, une sardine, ma lampe... enfin que des trucs qui auraient compliqué la suite.
EDC + BOB - Page 3 Dsc03810
Petit bivouac en montagne

Sac
Globalement tout ça tient très bien la route. Les poches en mesh sont super pour caler des trucs genre la gourde, un sac de pain, et la tente qui sèche. Il faut que j'essaie de rogner sur les angles pour alléger encore. Le sac Brenta 40 est quand même un peu petit. C'était un peu chiant de toujours bien ranger. Donc je prendrai peut être un 50L la prochaine fois. J'avoue ne pas comprendre, j'ai réduit la taille de mon duvet, mon tapis de sol, mon abri et ma popote, et j'ai toujours besoin d'autant de litrage qu'il y a 5 ans lorsque j'avais du matos obsolète scratch
Par contre je trouve le sac à dos confortable pour les lourdes charges (plus de 15kg) et très discret (Dans un village gipsy, j'étais content de ne pas ressembler à un arbre de noël).

Abri:
La gatewood cape est assez exceptionnelle. Elle a résisté à une nuit de pluie très violente et tout est resté sec. L'espace intérieur est un peu petit et il faut faire attention à ne pas toucher la toile avec son duvet. Mais bon ça reste quand même l'équivalent d'une vraie tente pour une fraction du poids. J'arrive à mettre mon sac à mes pieds dans la tente intérieure serenity net, et je fais 1m80. Mon nez touche un peu la moustiquaire à l'autre bout mais ce n'est pas un problème. Je préfère ça à avoir le sac dans l'avancée à la vue de tous. Et en plus ça me fait moins glisser dans la nuit et je ne mouille pas les pieds de mon duvet contre la toile car ils sont appuyés sur le sac.
Il y a pas mal de condensation quand même, il vaut mieux laisser la capuche entre ouverte la nuit. Rendre déperlante la moustiquaire serenity net me semble une bonne idée aussi. Tout dépend du climat en fait. Si une journée chaude remplace une nuit froide, à l'aurore il y a beaucoup d'eau qui ruisselle sur la toile.
J'aurais du prendre vert au lieu de gris, ça aurait été plus camouflé. Tant pis.
La moustiquaire serenity net est à un prix prohibitif mais je me bénie de l'avoir acheté vu le nombre d'insectes et de limaces qui ont quand même réussi à rentrer, ça aurait été l'invasion sans. Dont un insecte énorme que je n'avais jamais vu, de la taille de mon pouce (et pas un hanneton), et qui pionçait en dessous de mon abri.

En journée il vaut mieux pouvoir ranger le poncho et la moustiquaire dans une poche filet à l'extérieur du sac pour éviter qu'ils ne moisissent.
Sous la tente j'avais une feuille de polycree. Ça a été très pratique. Par contre le sol a fermenté dessous lorsque je campais une semaine au même endroit et quand le soleil a remplacé la pluie, et du coup il pue comme la pisse.

Le duvet StS MCIII a très bien résisté à être mouillé aux pieds. Je crois que les plumes sont traitées à la silicone ou un truc du genre. Enfin bref super.

Le matelas très confortable aussi. Le seul problème d'un autogonflant c'est que l'on ne peut pas l'utiliser n'importe comment comme un matelas mousse, genre pour s'asseoir au coin du feu lorsque le sol est humide.

A ce propos j'ai été très impressionné par la rencontre d' un voyageur au long cours (since 1995!) qui a deux peaux de moutons comme tapis de sol. Une grande de la tête aux fesses, et une petite pour les pieds, qu'il utilise aussi pour mettre sous ses fesses lors du repas ou au coin du feu (ça préviens les hémorroïdes qui arriveraient sinon à force, selon lui!) .

Cuisine:
J'ai ramené une bonne partie de ma nourriture (il me reste deux repas lyo, pas mal de sachets de thé café, plusieurs soupes) car j'ai préféré consommer la nourriture locale. Donc poids mort peut être. Par contre je crois que j'adopte le transport de deux repas lyophilisés de secours car j'ai un souvenir ému du hachis parmentier en poudre par un jour particulièrement pourri où je crevais de faim. Bien plus consistant et meilleur qu'un sachet de ramen !
Globalement j'ai aimé avoir la sécurité d'avoir toujours dans mon sac assez de bouffe, d'eau et d'alcool à brûler pour passer la nuit même dans la pire zone industrielle la plus déserte.

J'ai réussi à utiliser 300ml d'alcool sur les 360ml, alors que je n'ai cuisiné que peu de vrais repas avec (le reste au feu), surtout des cafés le matin et une ou deux petites soupes. Je commençais même à m'inquiéter pour le niveau d'alcool pour le voyage du retour. Donc quantité OK, pas moins.

La popote de 700ml est sympa mais ça va pas très loin. C'est bien pour un bug out, des petits repas simples pour une personne, pas pour la vie dehors à long terme. On ne peut pas pétrir du pain (chapati) dedans par exemple. J'ai quand même réussi à faire une lessive dedans, un t- shirt ou une chaussette à la fois !

Après.... avoir une popote de 2 L avec une vraie poêle... ça ne m'est pas non plus nécessaire. Dans ce cas on a aussi une vraie tente, une bâche en rab, une scie etc... et c'est plus un kit de camp qu'un sac de vagabondage léger. Les deux options se valent mais c'est pas le même poids. Je ne prévois pas de cuisiner à tous les repas. Le voyageur au long cours pré-cité avait par contre un sac énorme qui lui tuait le dos, mais au soir il pouvait sortir du miel, de la farine, de l'huile et toutes sortes d'autres choses (scie, casserole, petit pc...).

Eau:
J'ai du filtrer mon eau pendant une semaine. J'étais très content d'avoir mon filtre sawyer mini car ça n'était pas prévu. J'étais également content d'avoir pris les deux gourdes souples de 2L avec car j'utilisais entre 4 et 8L par jour. Alors par contre je trouve que le sawyer est bien plus pratique en filtre à gravité qu'en mode "j'écrase la gourde souple". Car du coup pour remplir une gourde rigide ça devient acrobatique si on veut vraiment écraser le truc, sans en foutre la moitié à coté. En plus les sacs à eaux sawyer sont certes durables mais ils prennent quand même très cher à ce petit jeu. Une couche de plastique extérieure s'est déjà délaminée. Donc je recommande l'usage d'une peu de Duct Tape et de ficelle pour suspendre le sac la tête en bas et laisser l'eau couler toute seule. ça permet également de faire sa toilette avec un tout petit filet d'eau et d'avoir les mains libres. Je chronométrerais le truc bientôt mais ça ne fait pas une grande différence.
Un point de superglue est nécessaire pour ne pas perdre le petit capuchon de la sortie du filtre également.

Enfin dernier point, j'étais malin avec mes poches à eau contaminées lorsque j'ai retrouvé de l'eau potable. Obligé de continuer à la filtrer. Je ne pouvais pas proprement nettoyer l'intérieur des poches sawyer car je n'avais de goupillon (ouverture taille goulot de bouteille/standard platypus) et j'avais la flemme de gaspiller des micropur pour stériliser ça sans frotter.
Donc là je cherche une poche à eau à ouverture large (type bigzip), entre 3 et 4L, avec si possible une sortie en bouchon de bouteille/standard platypus. Je crois que ça n'existe pas. Donc peut être bricoler mon tuyau de camelbak pour recevoir le sawyer selon le besoin (genre comme ça http://www.bushcraftuk.com/forum/showthread.php?t=117058 )

EDC + BOB - Page 3 Dsc03911

Vêtements:
Je me suis béni d'avoir emporté un vrai chapeau et une petite écharpe tour de cou (buff). ça m'a surement évité bien des insolations ou rhumes. Très utile au grand air.
Désolé d'avance pour la répétion du mot mérino dans ce paragraphe.

Niveau vêtements j'étais très content mais j'avais bien préparé le truc ($$  silent ). Je portais un pantalon et une veste fjallraven Kiruna en G1000. Ça m'a vraiment épaté. Très solide, les tâches de boue partent en un coup d'éponge, très rapide à sécher, aspect sobre et discret... Confortable autant par temps chaud que froid ou humide. Par contre ces modèles manquent un peu de poches. Heureusement la veste a des zips aux siennes. Et les poches de fesse du pantalon sont très profondes (taille livre de poche ou carte).

Également j'avais un pantalon convertible columbia que j'ai utilisé en mode short (avec des vraies poches cargo!) pendant que mon pantalon séchait et pour éviter que celui ci ne sente la fumée lorsque je reprendrai la route.

Deux t-shirts manche courte D4: un en synthétique, l'autre en mérino. Je ne voulais plus quitter le mérino, super rapport qualité prix (15€), j'ai du le porter presque une semaine avant de me décider à le laver (pas d'odeur). Rien à dire sur le synthétique. A part qu'il a couté 5€ et que c'est un très bon prix par rapport à ceux du vieux c*****r (à partir de 35€! Et 50€ pour les mérinos).
Trois paires de chaussettes fines en mérino et une épaisse. J'essaie de ne jamais dormir avec ou remettre une paire de chaussette humide. Super, sauf la paire de couleur crème qui a pris des couleurs bizarres (marron, bleu et jaune). Donc peut être que des chaussettes noires à l'avenir.

Je transportais un bon vieux pull marin, assez lourd mais si confortable, résistant aux odeurs de fumée et aux étincelles, chaud, déperlant....

Mon ensemble long en merino (ts ml et bas) a été super utile comme pyjama, notamment lors de la nuit à 5°C où je portais en plus chaussettes, buff et bonnet. S'il avait fait encore plus froid, j'avais encore mon pull et une couverture de survie comme dernier rempart Smile Je n'ai pas eu à utiliser l'ensemble long merino en journée.

Doc marten's: pas de problème. Tongs: super, surtout dans les douches de routiers.

Enfin j'avais une chemise à carreaux simple en coton, très bien pour avoir l'air habillé (et pas se balader en t shirt moulant).

ds Gros problème: les boxers. J'avais pris trois boxers neufs (grosse erreur) en synthétique, premiers prix de chez D4. Je n'ai JAMAIS vu un truc mariner aussi vite. En 8 heures ils puaient la mort. Incroyable ! Et ils étaient même lents à sécher !!!
Je les ai balancé et j'ai racheté trois boxers coton à l'ancienne. Ceux là je peux les porter deux trois jours si il faut. Par contre j'avais sous-estimé le pouvoir de l'eau à travers le pantalon et à force de m'asseoir par terre, ils ont tous une magnifique auréole marron au cul fumeur

Divers:

Savon: j'avais 200ml de savon liquide bio multi usage(shampoing, vaisselle, lessive etc) , j'en ai utilisé 150ml, ça file vite mais c'était super. Par contre je comprend mieux l'intérêt d'un vrai savon type alep. Même poids mais plus de savon car on ne porte pas l'eau pour le couper. Faut juste que je trouve une façon convenable de le transporter mouillé. (sac en mesh, puis dans un ziploc ?).

Aloksak: Déçu, j'en ai deux qui ont pété au niveau du zip (celui des cables usb et celui du café/thé/épices). La superglue ne tient pas dessus. Franchement je crois que je vais revenir aux ziplocs de base

Gorilla tape: excellent, m'a servit sur les sacs à eaux, en double face sur un autre truc, en rustine sur un sac étanche. Colle vraiment très bien.

Sacs étanches: j'ai vraiment bien fait de tout emballer, et de rajouter un sac plastique autour du duvet. J'aurais du mettre des sels déssicants dans chacun car quand on range un truc un peu humide sous la pluie dans un sac étanche, bah l'humidité y reste.
Autre option, avoir un vrai sac à dos étanche ? Le petit sac de 25l est le truc qui a pris le plus de dommages, un passant du bungee déchiré et un petit trou au fond mais rien de grave.

Couteau Esee Izula: balaise, et peut se porter très discrètement à la ceinture.

Brosse à ongle: super pour retrouver un air civilisé ou nettoyer la boue des vêtements.

Éponge: j'avais deux bouts d'éponge recoupés, la prochaine fois je prendrai deux bouts de couleur différente car je ne savais plus laquelle avait servi à virer la boue de mes pompes.

Piles: j'ai merdé car j'avais moitié lithium, moitié normal ce qui n'est pas pratique car on ne doit pas les mélanger. J'en ai utilisé plus que je ne pensais (mes piles dans les lampes étaient déjà entamées et j'ai eu à les changer).

Pharmacie: trop grosse, par contre le tupperware aurait pu être utile car j'ai considéré un moment enterrer tous mes objets de valeurs en Hongrie.

Carte routière: indispensable pour se faire comprendre lorsque votre interlocuteur ne parle pas anglais. Tout comme un carnet et un crayon pour dessiner.

Globalement il faut que je réfléchisse à un genre de sacoche contenant le petit matériel essentiel car mes poches étaient toujours pleines et j'ai manqué perdre plein de trucs. Ou m'éloigner du camp la nuit sans avoir l'essentiel si je me perds.
A condition que cette sacoche soit difficilement volable ! Bref ça m'ennuie d'avoir encore un contenant en plus mais je crois que je dois réfléchir à un edc de voyage qui ne fasse pas double emploi avec ce que j'ai dans mon sac. Répartir dans les poches c'est pas mal mais il faut toujours tout recompter. Enfin bref.

Je n'ai eu à acheter qu'un truc qui me manquait: un adaptateur USB d'allume cigare pour recharger mon téléphone, dont le système de localisation ne fonctionnait pas à l'étranger malgré que j'ai payé un supplément à mon opérateur pour ça. Loi de Murphy ! Heureusement je n'avais pas prévu de compter dessus.


EDC + BOB - Page 3 Dsc03910

Hop, tout ça pour dire que l'Europe peut se traverser sans argent en quelques jours, tant qu'on a un bon marqueur et une tente ! (Et l'air pas trop méchant!).


Dernière édition par Wanamingo le Lun 27 Oct 2014 - 20:56, édité 1 fois
Wanamingo
Wanamingo
Modérateur & animateur

Masculin Nombre de messages : 1368
Date d'inscription : 27/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

EDC + BOB - Page 3 Empty Re: EDC + BOB

Message par troisgriffes le Mar 9 Sep 2014 - 18:35

sympa le retex,par contre fait attention à la pente savonneuse :
tu passe de 40 à 50l et de fil en aiguille tu vas finir avec un 100l(mais avec campement complet dedans)!^^

Par contre ,je suis étonné que tu ais pris du savon liquide et pas un bon vieux savon de Marseille.

aussi non :
" le tupperware aurait pu être utile car j'ai considéré un moment enterrer tous mes objets de valeurs en Hongrie."
"très discret (Dans un village gipsy, j'étais content de ne pas ressembler à un arbre de noël)."

Il y a eu des moments "tendus" ou tu t'es demandé si tu allais pas finir dans les fait divers?
troisgriffes
troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2973
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

EDC + BOB - Page 3 Empty Re: EDC + BOB

Message par Wanamingo le Mar 9 Sep 2014 - 20:15

Non ça a été, mais j'avais pas mal de mesures de mitigation du risque. Trajet établi, contacts sms réguliers, surtout avant et après chaque bivouac sur la route. Aspect général normal, pas de marques, pas de signes de richesse (et même malgré mon style de clochard, on a encore essayé de me demander des ptites pièces grrr). Documents dans une poche secrète, monnaie dans un petit portefeuille sacrifiable...  J'essayais au max de faire du stop dans les stations services pour juger rapidement les conducteurs, tous très sympas au demeurant. 
Ce qui m'a saoulé c'est de garder mes documents et mon téléphone sur moi H24 alors que j'avais un camp de base, au cas où il se faisait visiter. C'est quand même lourd quand on a envie de déconnecter un peu du monde moderne. Mais heureusement ya pas eu de soucis.
Je pense que le plus risqué c'était de dormir à côté des stations services, ou pire de chercher de nuit un lieu de bivouac et risquer de se réveiller à côté d'un taureau ou molosse. Enfin j'ai pas eu de problème, je me suis un peu planqué à chaque fois et j'avais aussi un gaz OC à portée de main.

Pour le savon, j'aime pas trop l'effet que ça fait dans les cheveux, c'est comme tout collant et l'effet met longtemps a partir. Mais je crois que je vais essayer une semaine chez moi.


Dernière édition par Wanamingo le Mer 10 Sep 2014 - 13:01, édité 1 fois
Wanamingo
Wanamingo
Modérateur & animateur

Masculin Nombre de messages : 1368
Date d'inscription : 27/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

EDC + BOB - Page 3 Empty Re: EDC + BOB

Message par luxferrrare le Mer 10 Sep 2014 - 11:17

Nous, on a ça : Camp Katadyn

10L, 5L/h, 95 à 120€ (sur le net ou au Vieux Voleur comme tu dis), facile à nettoyer, cartouche ceramique 0,2 micron. Capacité filtrante : 20.000 litres. Dimensions : 19 x 10 cm - Poids : 620g.

________________________________________________________
"Puissiez-vous vivre en des temps intéressants" Dicton Chinois
TEOTWAWKI en musique, le vent l'emportera, Champagne,
luxferrrare
luxferrrare
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1521
Age : 46
Localisation : InZeWild
Emploi : Luciol2Lux
Loisirs : Câliner les arbres, tomber des rochers
Date d'inscription : 11/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

EDC + BOB - Page 3 Empty Re: EDC + BOB

Message par Wanamingo le Mer 10 Sep 2014 - 12:36

Merci Lux, oui c'est une bonne solution mais bon ayant déjà un filtre... et aussi un camelbak 3l dans le placard...
Hum je pense que le sawyer est plus rapide, en mode gravité il doit filtrer les 2L en 10-15 minutes (zut faut que je chronomètre alors que je l'ai mis à sécher....).

Je cherche une poche à eau à ouverture large pour la nettoyer facilement, avec une sortie en pas de vis compatible avec le filtre sawyer (peut être une ortlieb ? ). Le problème de mettre le filtre en mode inline sur un camelbak est la contamination du tuyau à mon avis. Car la poche est facile à laver mais je n'emmène pas de goupillon.
Quoi que... vu que je dois désinfecter le filtre lorsque je ne l'utilise plus... je pourrais simplement mettre mon filtre en ligne et quand je reviens à de l'eau propre balancer un coup de traitement chimique, et nettoyer d'un seul coup le réservoir, le tuyau et le filtre.

Quelqu'un a déjà utiliser de la micropur pour entretenir un camelbak ? Simple ou double dose ?

Selon les instructions du filtre sawyer, lorsque qu'on ne l’utilise plus il faut faire quelques rinçages à la seringue (backflush), puis mettre un bouchon d'eau de javel dans la poche à eau, faire couler un peu d'eau par le filtre, fermer celui ci et laisser une heure avec l'eau javellisée qui agit dedans, puis laisser tout couler et sécher.
Hier j'ai javellisé les poches à raison d'une pastille Clair par poche de 2L d'eau, puis j'ai fait coulé par le filtre. Je crois que j'y suis allé un peu fort, je n'utilise jamais de javel chez moi.
Selon l'étiquette une pastille correspond à 50ml de javel a 2,6% . Ça ressemble à beaucoup d'eau de javel amha, mais si les 50ml sont dilués dans 2L.... ça fait deux litres d'eau de javel à 0,065%??? arf ! Ça me trouble ces calculs de dilution scratch J'ai arrêté les maths en terminale! help DDF
Wanamingo
Wanamingo
Modérateur & animateur

Masculin Nombre de messages : 1368
Date d'inscription : 27/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

EDC + BOB - Page 3 Empty Re: EDC + BOB

Message par Rammstein le Mer 10 Sep 2014 - 20:22

Sinon, comme pour les biberons et tétines : 15 minutes dans l'eau bouillante, en évitant de mettre le camelbak en contact avec les parois du récipient.

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5208
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

EDC + BOB - Page 3 Empty Re: EDC + BOB

Message par strinkler le Ven 12 Sep 2014 - 21:28

un bouchon d'eau de javel c'est plutôt dans les 10mL de javel a 2,6. la javel Lacroix en bidon de deux litre c'est 2.7%
strinkler
strinkler
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 782
Localisation : rouen
Emploi : Chef d'équipe, technicien de maintenance indus, palfrenier soigneur.
Loisirs : art martiaux, tir.
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

EDC + BOB - Page 3 Empty Re: EDC + BOB

Message par Barnabé le Ven 12 Sep 2014 - 22:25

Salut,

super retex !

Pour ma part, les sacs étanches pour l'intérieur du sac à dos, j'en suis revenu. Je trouve plus logique et efficace d'avoir un poncho et de le sortir dès qu'il pleut. Sinon, on n'en finit pas de fermer et rouvrir ces sacs en plastique, ça fait du bruit, ça tient de la place, ça glisse... et comme tu dis, si tu mets un truc humide dedans ça moisit. A la rigueur on prend quand même un ziplock ou une pochette pour les trucs les plus fragiles : papiers d'identité, argent, téléphone portable...

Un truc dont tu ne parles pas du tout : la crème solaire ! C'est pourtant un accessoire de survie quasi-indispensable en été, non ? Tu avais quoi, dans quel conditionnement ?

A propos du stop, il y a quelques centaines de trucs à savoir au total, mais là j'en ai trois qui me reviennent en te lisant :
- le panneau indiquant la destination doit être large et très lisible. Utiliser un bon gros marqueur et bien détacher les lettres les unes des autres. Plus les automobilistes voient la destination de loin, plus ils ont le temps de se dire : ok, je le prends. Perso, j'utilisais un panneau de taille A4 et demi (dans le sens de la longueur), et j'y scotchais des feuilles blanches. ca optimise la lisibilité.
- bien bien mettre toutes ses affaires au même endroit dans la bagnole, si possible même tout avoir dans le seul sac à dos. Tu parlais de paumer des trucs au bivouac, ça m'est arrivé rarement. Par contre, paumer des trucs dans la bagnole car on descend vite sans vérifier, un paquet de fois : mon panneau de destination, ma pochette avec mes feuilles de papier, ma casquette...
- toujours garder une tenue propre et présentable pour faire du stop. Quand on dort dans les bois ou qu'on travaille dans une ferme, ça laisse des traces et des odeurs. Il faut se changer avant de faire du stop si on veut optimiser ses chances d'être pris ! J'ai eu une fois la réflexion que je sentais comme si j'avais dormi dans un fossé... euh, j'avais vraiment dormi dans un fossé ! Laughing Donc, tenue de rechange.
Barnabé
Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5312
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

EDC + BOB - Page 3 Empty Re: EDC + BOB

Message par Wanamingo le Sam 13 Sep 2014 - 0:43

@Strinkler: j'étais un peu fatigué quand j'ai fait ça, donc c'est bien ce que je pensais, j'ai bien mis 5 fois trop de javel par poche à eau. C'est pas grave Smile
@Rammstein: Merci pour l'idée. J'essaie cependant de voir comment je peux nettoyer mon réservoir avec le minimum de matos, et je n'aurai pas d'aussi grande casserole à portée de main. On peut aussi les congeler à ce que j'ai lu.

J'ai deux idées en fait sur comment désinfecter un camelbak sale sans les pastilles spécifiques d'entretien: soit je met disons trois pastilles de micropur dans mon camelbak de 3L, les pastilles se dissolvent, je fais couler un peu d'eau par la pipette et par là dans le filtre, je ferme la pipette et j’attends une heure. Et mon camelbak est propre, je pourrai l'utiliser sans le filtre désormais, et je peux même boire l'eau que j'ai traité.
Ou je met trois pastilles dans un demi litre d'eau (au pif) pour faire un truc concentré (ou mieux, une pastille dans 10cl d'eau, plus économique), et je secoue ça partout dans la poche, j'en fait stagner dans la pipette, et une heure après je balance et je rince.
Est ce que ça revient à la même chose ? l'un des deux scénarios est il plus efficace ?

@Barnabé: J'avais un seul sac, et je le mettais au maximum sur le siège passager arrière et non dans le coffre. Je disais "faillit perdre" car vu que je vérifie tout le temps je m'en suis toujours rendu compte dans les secondes qui ont suivi.
Donc il faut être ordonné et vérifier deux fois dans le doute que tout est là dès qu'on referme son sac ou ses poches. Genre sortir de la voiture et chercher son téléphone aussitôt et le trouver sous le siège. Ou regarder autour de son sac et voir la bouteille d'alcool qui a roulé dans un coin etc... . Enfin bon tout ça n'est qu'un point de détail. Je suis quand même revenu une fois en courant chercher ma carte sur le bord d'un comptoir clind'oeil

La meilleure technique pour l'autostop amha est de rester sur l'autoroute, et d'aller de station en station. Il faut faire très attention aux sorties car le pire serait que votre chauffeur oublie de vous déposer et vous lâche à sa sortie. Ça demande des heures pour remonter (d'où le pourquoi de ces autostoppeurs stupides sur des bandes d’arrêt d'urgence: on les a déposé là généralement).
Ensuite il faut que ce soit une bonne station avec magasin et restau si possible. Si c'est une aire de repos c'est moins bien, et si c'est uniquement des camionneurs qui dorment et aucune voiture, c'est pire (assez rare cependant).
La plupart des sociétés mettent désormais des alarmes gps sur les portières passagers des camions et menacent de licencier leurs conducteurs s'ils prennent des autostoppeurs. Finit la belle amitié camionneurs-autostoppeurs en Europe !

Donc ma technique: quand vous êtes à une station, mettez vous debout près de la porte du magasin (mais pas trop près pour pas faire flipper les gens), votre sac bien en évidence, votre panneau à la main et souriez à tout ce qui passe. Ça donne même la bonne humeur à force!
Le conducteur vous voit, va prendre un café, réfléchit et parfois revient vous voir.

Ça c'est la situation idéale. Si au bout d'une heure ça n'a rien donné et qu'il y a peu de voitures, j'entame la phase 2 que j'aime moins car je la trouve intrusive. Je vais voir chaque conducteur avec un grand "Hello! I'm going that way... could you give me a ride...etc" ?
Parfois une course de 10min jusqu'à la prochaine station qui a elle un grand restaurant fait toute la différence pour la journée.

Le pire étant d'être planté sur le côté une route rapide à agiter son bout de carton. Là ya que des anciens autostoppeurs compatissants pour s'arrêter vous prendre.

Règles de sécu de base: Bien sûr si la tête du conducteur ne vous revient pas, il vaut mieux ne pas monter. Si vous pouvez, notez la plaque d'immatriculation (mais c'est très dur dans la vraie vie, sauf à une pause).
Wanamingo
Wanamingo
Modérateur & animateur

Masculin Nombre de messages : 1368
Date d'inscription : 27/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

EDC + BOB - Page 3 Empty Re: EDC + BOB

Message par Wanamingo le Lun 13 Oct 2014 - 15:48

@Troisgriffes: ça fait désormais deux semaines que j'utilise un savon d'alep comme savon pour le corps et comme shampoing et j'en suis fan. J'avais essayé le Dr Bronner et je trouvais que ça laissait un résidu sur les cheveux mais le savon d'alep rien et en plus ça ne les assèche pas.
Je déclare me libérer du complexe militaro-industriel du shampoing et du gel douche à partir de ce jour !

Je galère à trouver une boite digne de ce nom. Surtout que le savon d'alep a tendance à être en cube plutôt qu'en savonette. Je teste un truc là: Je l'ai mis dans un petit sachet de récup' en mesh qui ferme avec un tanca. Ca me permet de le suspendre à la poignée ou à la pomme de douche pour qu'il sèche au lieu de fondre dans un support. Et en frottant le sachet ça le fait bien mousser et c'est pratique pour les cheveux. Comme une fleur de douche. Ou pour bien frotter la peau aussi.
En déplacement je pourrai l'accrocher à l'extérieur du sac, ou mettre le tout dans un ziploc.
A moins que je ne trouve une super boite étanche mais pas trop grosse.

@Lux: j'ai chronométré le filtre Sawyer à 2L en 25 minutes. En fait ton filtre est un peu plus rapide !

@Barnabé: J'avais une crème solaire indice 50 dans un petit tube normal genre 250ml, fermé avec du duct tape en sécurité. En plus léger il y a les sticks solaires pour le visage pour les skieurs, ou un tout petit spray chez Care Plus, mais j'ai pris le vrai tube car j'ai la peau blanche. Et j'ai mis du Cycatril sur un coup de soleil ça a bien marché.
Wanamingo
Wanamingo
Modérateur & animateur

Masculin Nombre de messages : 1368
Date d'inscription : 27/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

EDC + BOB - Page 3 Empty Re: EDC + BOB

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum