Changer ses habitudes en période de crise.

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Changer ses habitudes en période de crise.

Message par Belenos le Mer 19 Déc 2012 - 11:48

Changer ses habitudes en période de crise.

Pour nous le changement le plus concret a été sur les achats alimentaires, beaucoup moins de plats préparés (mais nous n'étions déjà pas des consommateurs excessifs de ce genre de plat) et beaucoup plus de "fait maison". On a aussi "intensifié" la chasse aux promos, bonnes affaires, bon de réduction, etc...

Une petite phrase en guise de pense bête, que je me répète souvent, encore plus dernièrement c'est "la fainéantise coûte chère". Ca se vérifie dans beaucoup de domaine de la vie courante.


________________________________________________________
La nature comme socle, l’excellence comme but, la beauté comme horizon. (Dominique Venner).

Belenos
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1831
Age : 35
Localisation : Pays de Retz
Loisirs : Balades et bivouacs dans les dunes et les bois, lecture.
Date d'inscription : 04/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer ses habitudes en période de crise.

Message par Invité le Mer 19 Déc 2012 - 13:13

Pour rebondir sur ce que dit Belenos "la fainéantise coûte cher", on peut aussi aborder la question fondamental des déplacements. Personellement j'utilise le vélo 7 mois de l'année (car le reste du temps il y a de la neige chez moi...). Enfants pour l'école, commisions, trajet pour le travail...tout est bon à vélo

En voiture, Je regroupe un maximum ce que j'ai à faire sur un transport: les enfants à l'école + les courses...

Je voyage à vélo, mes vacances avec les enfants sont à vélo (je me suis équipé d'une remorque d'occasion pour la petite de 4 ans).

j'économise ainsi beaucoup de carburant et aussi ma voiture...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer ses habitudes en période de crise.

Message par Aristote le Mer 19 Déc 2012 - 13:47

Pour faciliter la lecture voici un résumé des astuces et expériences énumérées par les membres depuis le début de la discussion :

Introduction de Philippe13 que j’ai trouvé appropriée :
"La première règle de l'économie est de tenir ses comptes, et le premier pas qui conduit à la ruine est de les négliger" » Jacques NECKER (1732-1804).
« Avant même d'économiser il convient de tenir des comptes budgétaires assez précis pour savoir ou on va. Des comptes suivis de mois en mois sur tableur type Excel dont il existe des clones gratuits sur le net comme Open Office. On ne voit réellement que comme ça l'importance relative de chaque type de dépense et son annualisation et ou il est sensible de gratter ».

Ablutions et hygiène :
- Ne pas jeter les lames de rasoir trop rapidement elles peuvent encore fonctionner. Si ça devient trop difficile on ajoute un peu d’huile d’olive à la mousse à raser.
- Pendant le rasage, pour éviter de faire couler le robinet, remplir un petit peu le lavabo d’eau chaude et laisser tremper son rasoir dedans.
- Pendant la douche, faire couler l’eau pour se rincer une première fois et la couper pendant le savonnage. Ne réutiliser l’eau qu’à la fin pour le rinçage.
- Récupérer une partie de l'eau de la douche pour les toilettes.
- Quand le rasoir jetable est trop encrassé de débris de poils, passer un coup de couteau entre les deux lames, et ça repart pour deux ou trois jours.
- Pour le Rasoir électrique, nettoyer régulièrement les têtes et frotter les lames avec un cure-dent pour améliorer le tranchant.
- L’utilisation d’un coupe choux est économique mais l’apprentissage est long et délicat. Utiliser une pierre d’alun après le rasage.
- Le savon à barbe peut être remplacé par du bête savon de Marseille.
- L’utilisation d’un coupe choux avec des lames interchangeables peut être un compromis à l’apprentissage du vrai coupe choux.
- Porter la barbe et la faire tailler par le coiffeur en même temps que les cheveux pour un supplément modique et se contenter de raser les poils follets des joues ce qui donne un air plus soigné aux barbus.
- Utiliser un cure oreille.
- Utiliser une coupe menstruelle des serviettes et cotons lavables.

Entretien du terrain ou du jardin :
- Attendre que le froid de l’hiver fasse son travail avant de broyer les feuilles. C’est plus facile.

Habillement :
- Ne repasser que le col de sa chemise si l’on porte un pull en hiver.
- Echanger les vêtements.

Banque :
- Surveiller son compte pour repérer les erreurs informatiques.

Informatique :
- Utilisation au maximum des portables consommant moins que les boîtiers et tours.
- Si vous jetez votre ordinateur défectueux récupérez le disque dur car il existe des boîtiers ou des adaptateurs pour le réutiliser en disque dur externe.

Energie/Chauffage/isolation :
- Utiliser plutôt des galets au lieu des briques pour faire des bouillottes c’est plus ergonomique pour les pieds. (Mettre les galets à chauffer sur le poêle)
- Isoler au maximum ses dépendances (Grange, garage etc..) pour consommer un minimum de bois. Surtout que dans 20 ans il faudra peut-être se battre pour le bois....
- Mettre un couvercle sur les casseroles et feu au minimum. Couper le feu dés ébullition.
- Amener un plat à ébullition sur le gaz avant de le passer au four.
- Cuisiner le week-end permet de chauffer l’habitation avec le four.
- Certain se passe d’eau chaude à la cuisine en utilisant une bouilloire pour l’eau de cuisson et de vaisselle.
- Installer des réflecteurs derrière les radiateurs.
- Dans l'utilisation de la bouilloire, le complément est le thermos. Si on a chauffé trop d'eau, hop dans le thermos pour avoir de l'eau chaude déjà prête.
- Utiliser un rocket stove pour le barbecue et pour ses bocaux.

Trajets :
- Covoiturage.

Vaisselle :
- Couper le robinet, laver les trucs dans un ordre croissant de salissure (le gras surtout) pour garder l'eau, laver avec l'eau de rinçage de l'élément précédent.
- Vider toutes les crasses avant de faire la vaisselle (gratter les fonds d'assiettes et de plat)
- Mettre de la farine périmée dans les plats et autres trucs pour qu'elle absorbe le gras, la jeter ensuite à la poubelle organique.
Déchets :
- Compostage à l’extérieur et lombricompostage à l’intérieur des déchets organiques.
- Récupérer reste de savon pour les broyer et les utiliser de diverse manière.
- Récupérer les restes de bougies pour en refaire.
- Sacs plastique ou autres récupération maximale jusqu'à ce qu'ils se déchirent.
- Récupération des bocaux et de pas mal de petites boîtes en plastique utiles quand on bricole pour y fourrer pièces vis écrous rondelles.


Nourriture :
- Le lait pour bébé il faut bien regarder les prix. Les bouteilles des distributeurs toutes prêtes (où il faut juste poser la tétine après chauffage) reviennent moins cher que le lait en poudre.
- Cuisiner le week-end pour la semaine. Cela optimise le four (évite les remontées en température). Mettre la nourriture préparée dans des barquettes.
- Faire de graines germées.
- Cuir à la vapeur en général.
- Utiliser une marmite norvégienne. (Voir forum)
- l’Alimentation non carnée et pauvre en produit laitier peut aboutir à la suppression du frigidaire.

Mobilier :
- Fabriquer des meubles avec du bois de palettes (Récupérées)
- Utiliser le bois de palette pour stocker le bois de chauffage.

Affaires utiles et inutiles :
- Vendre les trucs qui ne nous servent pas (vide grenier)
- Fabriquer des meubles avec des matériaux de récupération.
- Pratiquer le troc de ses affaires moins utiles.

Courses :
- Acheter directement au producteur en gros conditionnement et stocker pour réduire les trajets. Cela permet d’avoir moins de déchets d’emballage et de réduire le nombre d’intermédiaires.

Achats :
- Acheter son coupe choux sur Ebay c’est moins cher.
- Etre attentif aux erreurs fréquentes des prix du ticket de caisse à la sortie des grandes surfaces.

Produits d’entretien :
- fabriquer les produits d'entretien qui sont limités aux fonctions nécessaires.
- Acheter les produits d’entretien de base en gros. Pareil pour les cosmétiques.

Téléphonie :
- Annuler l’opérateur historique et utiliser : internet, TV, téléphone + portable + abonnement du deuxième portable à 2 €



C'est pas mal pour un début : Very Happy

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3260
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer ses habitudes en période de crise.

Message par tarsonis le Mer 19 Déc 2012 - 13:57

Merci pour le résumé !
Aristote a écrit:
Trajets :
- Covoiturage.
Il y a aussi l'apprentissage d'une conduite souple et cohérente, sur un véhicule bien réglé. Cela surprend toujours mon entourage, mais la consommation de ma veille 205 XY7 tourne toujours autour de 4,5L/5L au 100km. clind'oeil

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7989
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer ses habitudes en période de crise.

Message par Catharing le Mer 19 Déc 2012 - 14:11


________________________________________________________
« Celui qui donne sa pitié au méchant fait tort au juste. »

"J'ai tendance à comparer les humains actuels aux légumes cultivés hors sol, sous serre.
Il suffit que tu les déplaces en terre, au soleil, en plein vent, sous la pluie, pour qu'ils crèvent. Tellement ils sont fragiles
." Lo de

Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4078
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer ses habitudes en période de crise.

Message par serilynpayne le Mer 19 Déc 2012 - 14:38

pour l'eau , une très bonne piste d'économie c'est les aqua-clic
http://aquaclic.info/home.php?cat=389

C'est juste ultime, ça diminue de plus de moitié la consommation sans pour autant gêner le confort .

J'en ai mis à tous les robinets ainsi qu'à la douche (voir sur le site pour les douchettes)

J'en offre à noël à ma famille et amis clind'oeil

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer ses habitudes en période de crise.

Message par Raffa le Mer 19 Déc 2012 - 14:52

Ah ba vi, mettre des réducteurs de débit sur tous les robinets où un gros débit n'est pas utile (les seuls qui n'en ont pas chez moi : le robinet de la baignoire, le robinet de la cave, histoire de ne pas remplir les seaux en 107 ans). Les réducteurs de débit on en trouve de toutes les sortes à tous les prix, les plus économiques sont des rondelles de plastiques trouées (moins de trou moins de débit que l'on place entre le robinet et l'aerateur et que l'on trouve dans tous les brico.
Astuce : facile à fabriquer avec le plastique dur d'emballage, couper un rond à la bonne taille, faire les trous avec une grosse aiguille.

________________________________________________________
Pour explorer le champ des possibles, le bricolage est la méthode la plus efficace. H. Reeves
La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. A. Einstein
Qui s'instruit sans agir laboure sans semer Proverbe africain
ressources

Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer ses habitudes en période de crise.

Message par serilynpayne le Mer 19 Déc 2012 - 15:06

disons que les produits sus-cités limitent le débit à 6 lts /minute (soit environ 5pintes/min pour notre ami québécois) . C'est précis, efficace , facile à monter et le jet est bien réparti , donc confort . En plus c'est pas cher et amortissable en moins d'un an .

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer ses habitudes en période de crise.

Message par Wanamingo le Mer 19 Déc 2012 - 15:34

Récupérer un téléphone portable inutilisé dans son entourage, le débloquer et s'en servir. (tout le monde en a un ou deux dans un tiroir)

Laver son linge à l'eau froide avec des noix de lavage et quelques gouttes d'HE de lavande.

Acheter sa viande (et ses légumes) en quantité et congeler.

Wanamingo
Modérateur & animateur

Masculin Nombre de messages : 1213
Date d'inscription : 27/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer ses habitudes en période de crise.

Message par Cornegidouille le Mer 19 Déc 2012 - 15:43

Sinon, il y aussi le glanage après récolte, qui revient à la mode. J'ai encore pratiqué cette année : de la bouffe gratuite pour quelques mois une fois mise en conserve.

Cornegidouille
Membre

Masculin Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 11/12/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer ses habitudes en période de crise.

Message par Aristote le Mer 19 Déc 2012 - 17:08


par Cornegidouille Aujourd'hui à 15:43:29

.Sinon, il y aussi le glanage après récolte, qui revient à la mode. J'ai encore pratiqué cette année : de la bouffe gratuite pour quelques mois une fois mise en conserve.

Pour compléter le message:

L'action réglementée de glaner consiste en France, à exercer un droit d'usage légal sur des produits agricoles, ou même sur des objets, dont on n'est ni preneur, ni propriétaire...
Pour exemples, le glanage peut consister au ramassage sur sol de la paille et des épis, après la moisson, ou bien, à la récupération des derniers fruits mûrs tombés dans le verger, et oubliés par le producteur.
Par extension moderne, on parlera aussi de "glaner" pour de la nourriture ou des objets jetés à la rue par leur propriétaire, puis ramassés par des "glaneurs"...

Pour ne pas constituer une infraction, le glanage suppose plusieurs conditions, certaines de temps, d'autres de lieux. Tout d'abord, le glanage doit se dérouler après le lever du soleil et avant son coucher, donc durant la journée. Cette condition semble se rattacher à un souci de transparence vis à vis du propriétaire qui est supposé se trouver sur son terrain durant la journée. Cela lui permet donc de vérifier qu'il s'agisse bien de glanage, et non de grappillage. De plus, il faut que la récolte soit terminée et enlevée car l'agriculture ne doit pas en pâtir. Ensuite, comme dit précédemment, il ne doit pas s'agir de grappillage qui consiste à récupérer les fruits sur les arbres après leur récolte. En vertu de l'article 520 du Code civil, les récoltes sur pied sont des biens immobiliers, et les fruits tombés et restes de la récolte sont des meubles. Également, le droit de glanage sur le terrain d'autrui ne peut s'exercer qu'avec la main, sans l'aide d'aucun outils en application de l'édit du 2 novembre 1554, toujours en vigueur à cette date. Concernant les conditions de lieu, il faut savoir que le glanage est étroitement lié aux coutumes locales et n'est admis que dans ce cadre-là (voir arrêt du 21 juin 2007 de la Cour d'appel de Montpellier). Enfin, cette pratique est interdite dans les terrains entourés d'une clôture, ceci pour protéger la propriété privée. A savoir que cette réglementation légale peut encore être renforcée par les autorités municipales dans chaque commune qui peuvent tout simplement interdire le glanage (article 19 de la loi du 9 juillet 1888).



Le droit de glanage n'est pas tant un droit, mais plutôt une tolérance. Cet usage peut surprendre car il viole le droit de propriété. Il s'agit en quelques sorte d'un « vol légal » ou « vol autorisé », oxymore qui laisse perplexe. Mais il ne s'agit bel et bien pas d'un vol, sauf si le glaneur ou la glaneuse n'a pas respecté les conditions précitées. Ainsi, la Cour d'appel d'Aix en Provence a affirmé dans un arrêt du 20 novembre 1991 que « le ramassage des pommes de terre non récoltées sur des champs cultivés ne constitue pas un vol simple en l'absence d'élément intentionnel. En revanche, ces faits relèvent du glanage qui, en vertu des dispositions de l'article R. 26-10 du code pénal, n'est punissable que s'il est effectué entre le coucher et le lever du soleil ».


les glaneurs risquent une amende.
http://www.europe1.fr/France/Ces-Francais-qui-font-les-poubelles-765167/

Pauvreté: le retour du glanage:
http://blogs.mediapart.fr/blog/gilles-sainati/171011/pauvrete-le-retour-du-glanage

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3260
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer ses habitudes en période de crise.

Message par Aristote le Mer 19 Déc 2012 - 17:12

Suite glanage,

En définitif, le « droit » de glanage pose des problèmes de qualification juridique. Nous avons déjà pu remarqué que ce n'était pas une infraction, donc ce ne peut qu'être un droit portant sur la chose d'autrui ou un acte juridique. Il ne s'agit pas d'un acte à titre gratuit car il n'y a bien souvent pas de consentement de la part du propriétaire. Ce n'est pas non plus un acte à titre onéreux car il n'y a pas de contrepartie. Or le droit, d'essence classificatrice, se retrouve coincé par la dichotomie de sa distinction. Peut-on alors parler de droit d'usage ? Le droit d'usage est le droit de prendre ce qui est nécessaire aux besoins personnels de l'usager. Or le glanage ne permet pas un tel droit. Il s'agirait donc d'une fiction juridique qui permettrait de désigner une chose comme abandonnée ou sans maitre, alors que cette chose est un meuble qui fait l'objet d'un droit de propriété. Le droit de glanage met bel et bien en lumière l'archaïsme de la classification dichotomique des actes juridiques en droit français.

http://justitia.e-monsite.com/blog/droit-francais/le-glanage-quel-regime-juridique.html

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3260
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer ses habitudes en période de crise.

Message par Cornegidouille le Mer 19 Déc 2012 - 18:10

C'est vrai que juridiquement, c'est un peu de la branlette intellectuelle...le genre de question qu'on se pose en fac de droit uniquement pour apprendre à manipuler des concepts Very Happy

Dans les faits, des amis agriculteurs m'ont expliqué la chose plus concrètement : leur récolte est achetée sur pied, quelquefois même avant d'être plantée, et quelquefois même à un prix ferme. Donc, ils ont un contrat pour fournir x tonnes à y euros la tonne. Une fois que ce quotat est atteint, l'acheteur ne leur en prendra pas plus, donc ils laissent le surplus sur place ( pas de dépenses de gazole inutiles pour récolter un truc qui ne sera pas acheté...). donc, objectivement, ils se moquent de savoir ce que va devenir le reste du champ. Et en droit, s'il n'y a pas de plainte, il n'y a pas de délit, sauf pour les cas où il y aurait atteinte à un principe dit "d'ordre public", auquel cas c'est l'autorité judiciaire qui peut se saisir elle-même pour faire cesser le trouble.

Je ne pense pas que le glanage (de denrées agricoles après récolte) constitue un trouble à l'ordre public, tel qu'il est défini en droit.

Cornegidouille
Membre

Masculin Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 11/12/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer ses habitudes en période de crise.

Message par Catharing le Mer 19 Déc 2012 - 18:19

Par extension moderne, on parlera aussi de "glaner" pour de la nourriture ou des objets jetés à la rue par leur propriétaire, puis ramassés par des "glaneurs"...

Sur la voie publique, il ne s'agit plus de "glanage" mais d’abandon,donc, vous êtes parfaitement en droit de "ramasser" ce que vous voulez sur la voie publique...
- La res derelicta est une chose qui a eu un propriétaire, mais que ce dernier a rejetée. Tout un chacun peut alors la faire sienne ; ainsi, celui qui récupère un vieux téléviseur posé sur une poubelle dans la rue en devient légitime propriétaire.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Res_derelictae

________________________________________________________
« Celui qui donne sa pitié au méchant fait tort au juste. »

"J'ai tendance à comparer les humains actuels aux légumes cultivés hors sol, sous serre.
Il suffit que tu les déplaces en terre, au soleil, en plein vent, sous la pluie, pour qu'ils crèvent. Tellement ils sont fragiles
." Lo de

Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4078
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer ses habitudes en période de crise.

Message par Cornegidouille le Mer 19 Déc 2012 - 18:21

Tout à fait, notamment puisqu'en droit, "en fait de meuble, possession vaut titre"

Cornegidouille
Membre

Masculin Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 11/12/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer ses habitudes en période de crise.

Message par Aristote le Mer 19 Déc 2012 - 18:45

Je pense qu'il vaut mieux s'entendre avec le récoltant et l'informer soit de son passage soit carrément lui demander l'autorisation. comme ça, moins de risques.
Mais le glanage reste une très bonne idée de subsistance en temps de crise. A retenir et à mettre dans la liste de toutes les bonnes idées des Oldus.

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3260
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer ses habitudes en période de crise.

Message par Catharing le Mer 19 Déc 2012 - 18:59

Salut Aristote,

Autant que possible,il vaut mieux éviter de copier un article en entier,par respect pour l'auteur et ses droits.
Mieux vaut faire de courtes citations ( en citant le nom de l'auteur auteur et la source de l'article).

Merci


________________________________________________________
« Celui qui donne sa pitié au méchant fait tort au juste. »

"J'ai tendance à comparer les humains actuels aux légumes cultivés hors sol, sous serre.
Il suffit que tu les déplaces en terre, au soleil, en plein vent, sous la pluie, pour qu'ils crèvent. Tellement ils sont fragiles
." Lo de

Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4078
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer ses habitudes en période de crise.

Message par Aristote le Mer 19 Déc 2012 - 20:12

Bien compris Catharine, désolé.

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3260
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer ses habitudes en période de crise.

Message par Cornegidouille le Jeu 20 Déc 2012 - 11:46

Alors, sur le glanage, le doute m'habite...

J'ai donc farfouillé plus avant et il en ressort que ce serait maintenant interdit.
Comme tu le notais, Aristote, le glanage était auparavant autorisé sur des cultures récoltées et de jour uniquement. Mais ça, à priori, c'était avant la réforme du code pénale de 1994, qui a abrogé l'article en question (R26).

C'est donc désormais l'article 520 du code civil qui s'applique : "

Les récoltes pendantes par les racines et les fruits des arbres non encore
recueillis sont pareillement immeubles.


Dès que les grains sont coupés et les fruits détachés, quoique non enlevés,
ils sont meubles.


Si une partie seulement de la récolte est coupée, cette partie seule est
meuble".
En conséquence, ce sont les règles classique de la propriété qui s'applique et si, "en fait de meuble, propriété vaut titre", ledit meuble est situé sur une propriété immeuble privée (le champ) sur laquelle on ne peut pénétrer qu'avec l'accord du propriétaire. De plus, le meuble appartient au propriétaire du terrain sur lequel il est tombé. Il appartient donc toujours à l'agriculteur. Et personne, en conséquence, n'a le droit de le ramasser, sauf à obtenir l'autorisation du propriétaire.

Cornegidouille
Membre

Masculin Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 11/12/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer ses habitudes en période de crise.

Message par Aristote le Ven 28 Déc 2012 - 13:30

Voici les dernières idées en rouge foncé émises par les membres pour compléter cette liste.

D’autres idées sont les bienvenues.

Introduction de Philippe13 que j’ai trouvé appropriée :
"La première règle de l'économie est de tenir ses comptes, et le premier pas qui conduit à la ruine est de les négliger" » Jacques NECKER (1732-1804).
« Avant même d'économiser il convient de tenir des comptes budgétaires assez précis pour savoir ou on va. Des comptes suivis de mois en mois sur tableur type Excel dont il existe des clones gratuits sur le net comme Open Office. On ne voit réellement que comme ça l'importance relative de chaque type de dépense et son annualisation et ou il est sensible de gratter ».

Ablutions et hygiène :
- Ne pas jeter les lames de rasoir trop rapidement elles peuvent encore fonctionner. Si ça devient trop difficile on ajoute un peu d’huile d’olive à la mousse à raser.
- Pendant le rasage, pour éviter de faire couler le robinet, remplir un petit peu le lavabo d’eau chaude et laisser tremper son rasoir dedans.
- Pendant la douche, faire couler l’eau pour se rincer une première fois et la couper pendant le savonnage. Ne réutiliser l’eau qu’à la fin pour le rinçage.
- Récupérer une partie de l'eau de la douche pour les toilettes.
- Utiliser des économiseurs d'eau. SERiLYNPAYNE
Astuce de RAFA au sujet des économiseurs d’eau :
(Des rondelles de plastiques trouées (moins de trou moins de débit que l'on place entre le robinet et l'aérateur et que l'on trouve dans tous les brico. Facile à fabriquer avec le plastique dur d'emballage, couper un rond à la bonne taille, faire les trous avec une grosse aiguille.)
- Quand le rasoir jetable est trop encrassé de débris de poils, passer un coup de couteau entre les deux lames, et ça repart pour deux ou trois jours.
- Pour le Rasoir électrique, nettoyer régulièrement les têtes et frotter les lames avec un cure-dent pour améliorer le tranchant.
- L’utilisation d’un coupe choux est économique mais l’apprentissage est long et délicat. Utiliser une pierre d’alun après le rasage.
- Le savon à barbe peut être remplacé par du bête savon de Marseille.
- L’utilisation d’un coupe choux avec des lames interchangeables peut être un compromis à l’apprentissage du vrai coupe choux.
- Porter la barbe et la faire tailler par le coiffeur en même temps que les cheveux pour un supplément modique et se contenter de raser les poils follets des joues ce qui donne un air plus soigné aux barbus.
- Utiliser un cure oreille.
- Utiliser une coupe menstruelle des serviettes et cotons lavables.

Entretien du terrain ou du jardin :
- Attendre que le froid de l’hiver fasse son travail avant de broyer les feuilles. C’est plus facile.

Habillement :
- Ne repasser que le col de sa chemise si l’on porte un pull en hiver.
- Echanger les vêtements.
- Laver son linge à l'eau froide avec des noix de lavage et quelques gouttes d'HE de lavande. WANAMINGO.

Banque :
- Surveiller son compte pour repérer les erreurs informatiques.

Informatique :
- Utilisation au maximum des portables consommant moins que les boîtiers et tours.
- Si vous jetez votre ordinateur défectueux récupérez le disque dur car il existe des boîtiers ou des adaptateurs pour le réutiliser en disque dur externe.

Energie/Chauffage/isolation :
- Utiliser plutôt des galets au lieu des briques pour faire des bouillottes c’est plus ergonomique pour les pieds. (Mettre les galets à chauffer sur le poêle)
- Isoler au maximum ses dépendances (Grange, garage etc..) pour consommer un minimum de bois. Surtout que dans 20 ans il faudra peut-être se battre pour le bois....
- Mettre un couvercle sur les casseroles et feu au minimum. Couper le feu dés ébullition.
- Amener un plat à ébullition sur le gaz avant de le passer au four.
- Cuisiner le week-end permet de chauffer l’habitation avec le four.
- Certain se passe d’eau chaude à la cuisine en utilisant une bouilloire pour l’eau de cuisson et de vaisselle.
- Installer des réflecteurs derrière les radiateurs.
- Dans l'utilisation de la bouilloire, le complément est le thermos. Si on a chauffé trop d'eau, hop dans le thermos pour avoir de l'eau chaude déjà prête.
- Utiliser un rocket stove pour le barbecue et pour ses bocaux.

Trajets :
- Covoiturage.
- Conduite souple et cohérente, sur un véhicule bien réglé. TARSONIS.

Vaisselle :
- Couper le robinet, laver les trucs dans un ordre croissant de salissure (le gras surtout) pour garder l'eau, laver avec l'eau de rinçage de l'élément précédent.
- Vider toutes les crasses avant de faire la vaisselle (gratter les fonds d'assiettes et de plat)
- Mettre de la farine périmée dans les plats et autres trucs pour qu'elle absorbe le gras, la jeter ensuite à la poubelle organique.

Déchets :
- Compostage à l’extérieur et lombricompostage à l’intérieur des déchets organiques.
- Récupérer reste de savon pour les broyer et les utiliser de diverse manière.
- Récupérer les restes de bougies pour en refaire.
- Sacs plastique ou autres récupération maximale jusqu'à ce qu'ils se déchirent.
- Récupération des bocaux et de pas mal de petites boîtes en plastique utiles quand on bricole pour y fourrer pièces vis écrous rondelles.

Nourriture :
- Le lait pour bébé il faut bien regarder les prix. Les bouteilles des distributeurs toutes prêtes (où il faut juste poser la tétine après chauffage) reviennent moins cher que le lait en poudre.
- Cuisiner le week-end pour la semaine. Cela optimise le four (évite les remontées en température). Mettre la nourriture préparée dans des barquettes.
- Faire de graines germées.
- Cuir à la vapeur en général.
- Utiliser une marmite norvégienne. (Voir forum)
- l’Alimentation non carnée et pauvre en produit laitier peut aboutir à la suppression du frigidaire.
- Savoir accommoder les restes. CATHARING.
(http://www.marmiton.org/recettes/selection_second_service.aspx)
- Le glanage après récolte. Mais attention, n'a le droit de ramasser, sans avoir obtenu l'autorisation du propriétaire.
CORNEGIDOUILLE

Mobilier :
- Fabriquer des meubles avec du bois de palettes (Récupérées)
- Utiliser le bois de palette pour stocker le bois de chauffage.

Affaires utiles et inutiles :
- Vendre les trucs qui ne nous servent pas (vide grenier)
- Fabriquer des meubles avec des matériaux de récupération.
- Pratiquer le troc de ses affaires moins utiles.

Achats :
- Acheter directement au producteur en gros conditionnement et stocker pour réduire les trajets Cela permet d’avoir moins de déchets d’emballage et de réduire le nombre d’intermédiaires.
- Acheter sa viande (et ses légumes) en quantité et congeler. WANAMINGO.
- Acheter son coupe choux sur Ebay c’est moins cher.
- Etre attentif aux erreurs fréquentes des prix du ticket de caisse à la sortie des grandes surfaces.

Produits d’entretien :
- Fabriquer les produits d'entretien qui sont limités aux fonctions nécessaires.
- Acheter les produits d’entretien de base en gros. Pareil pour les cosmétiques.

Téléphonie :
- Annuler l’opérateur historique et utiliser : internet, TV, téléphone portable abonnement du deuxième portable à 2 €
- Récupérer un téléphone portable inutilisé dans son entourage.
WANAMINGO.

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3260
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer ses habitudes en période de crise.

Message par Catharing le Ven 28 Déc 2012 - 13:49

Salut,

Si possible éviter le rouge dans vos messages...couleur utilisée par la modération .. Basketball

Merci

________________________________________________________
« Celui qui donne sa pitié au méchant fait tort au juste. »

"J'ai tendance à comparer les humains actuels aux légumes cultivés hors sol, sous serre.
Il suffit que tu les déplaces en terre, au soleil, en plein vent, sous la pluie, pour qu'ils crèvent. Tellement ils sont fragiles
." Lo de

Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4078
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer ses habitudes en période de crise.

Message par Aristote le Ven 28 Déc 2012 - 14:14

J’espère que vous voudrez bien pardonner mon amateurisme. Embarassed

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3260
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer ses habitudes en période de crise.

Message par Catharing le Ven 28 Déc 2012 - 14:30

Aristote a écrit:J’espère que vous voudrez bien pardonner mon amateurisme. Embarassed

Salut Aristote,

Tu n'as pas à t'excuser Very Happy...le violet,rouge foncé,ça te va? (merci Hilde..)


Dernière édition par Catharing le Ven 28 Déc 2012 - 15:06, édité 1 fois

Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4078
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer ses habitudes en période de crise.

Message par Aristote le Ven 28 Déc 2012 - 14:40

Je vais étudier ça merci Catharing Very Happy

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3260
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer ses habitudes en période de crise.

Message par Altutaravu le Ven 28 Déc 2012 - 17:40

Une astuce supplémentaire pour l'énergie (utilisée par le frigidaire) :

Afin de ne pas laisser les portes du réfrigérateur ou du congélateur trop longtemps ouvertes (considérant que ces portes sont manoeuvrées très souvent au cours de la journée et par tous), prendre l'habitude de ranger toujours au même endroit l'ensemble des diverses denrées, ainsi le temps de recherche de la victuaille et donc l'ouverture de la porte sera autant réduite.

Altutaravu
Membre

Masculin Nombre de messages : 55
Age : 52
Localisation : Corse
Date d'inscription : 10/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum