Mon rocket Stove

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Mon rocket Stove

Message par Aristote le Mer 13 Fév 2013 - 22:18

J'avais pas pensé à ça, bien joué Demeter clind'oeil

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3260
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon rocket Stove

Message par agralil le Mar 19 Mar 2013 - 20:24

le pourquoi de la cheminée plus courte sert à l'aspiration ...
... je donne une idée comme ça, peut être fausse, je n'ai pas étudié la question avant de lire le topic

(et sans avoir jamais testé, ça serai amusant d'avoir le même, mais avec deux cheminées réglable, et anémomètre dedans ... enfin, ça pourrais revenir cher les anémomètres, au moins des thermomètres dans les tubes ? la cheminée réglable, pas trop cher par contre, on rajoute un tube en inox et on fais coulisser affraid)

il se trouve que la combustion consomme l'air, et donc, aspire l'air, tous ceux qui ont deja utilisé une cheminée savent ça

au départ, l'air contenu dans le dispositif sert de comburant, il n'y a pas vraiment d'aspiration, et peu de fumée, puis, ça chauffe, il y a aspiration

comme les gaz sont de gros feignants, ils passent là ou il y a le moins de résistance, et au plus proche, donc*surtout par la courte cheminée (d'autant plus, si on y a pas encore mis de buchette)

une fois chauds, il essayent de s'échapper, mais, la combustion, et la chaleur ont augmenté leur volume, baissé leur densité
l'air froid lui est plus lourd, l'air chaud pourrais passer par la courte cheminée, bien sur

sauf que la grande cheminée, elle, n'a pas (*autant) de courant d'air dans l'autre sens, elle n'est pas encombrée par le bois, du coup, les gaz étant des gros flemmards, ils passent là ou on ne leur résiste pas (de vrais loubards), donc surtout par la grande*

grande cheminée qui triche, son corps contenant la fumée plus longtemps, la fumée, et la cheminée deviennent plus chaudes, donc la densité de l'air diminue encore pendant qu'il monte (tant qu'il se réchauffe) et donc, l'air accélère davantage en y montant

(là je dis de la merde, au départ, la cheminée absorbe la chaleur de la fumée, puis elle chauffe, mais effectivement, elle peux le faire mieux que la petite, puisqu'elle garde la fumée plus longtemps, par contre, oui, une fois son tube chaud, elle accélère d'autant plus la fumée, ect)

comme elle accélère mieux l'air que la courte ... elle fais plus de vide à sa base (et, les gaz, gros feignants, aiment le vide, ils s'y ruent donc)

une fois le mouvement commencé, l'essentiel de la fumée suis simplement le déplacement d'air

plus ça va, plus la courte cheminée est refroidie par l'air qui entre, la grande réchauffée par l'air qui sort, donc l'air qui s'échauffe de plus en plus en sortant, donc vois sa densité baisser, donc, la pression y baisse, donc ça aspire plus fort, donc plus de fumée y est aspirée, qui réchauffe plus la cheminée, qui ...

... génial ce truc

sans avoir testé, ça doit être le mécanisme (et le pourquoi du comment)

la limite ? j'imagine qu'à un moment, le tirage de la grande cheminée baisse trop la pression dans la chambre de combustion, donc ralenti la combustion, et que ça se régule comme ça (sinon, ça ferai un pulsoréacteur, ça serai ... joli )




* comme toujours avec les principes il y a des exceptions

l'air passe donc probablement dans les deux sens, dans les deux cheminées au début, mais le plus gros de l'aspiration est surement deja plus importante par la courte, à cause du passage plus court (les gaz feignants, tout ça)

une fois le tirage bien lancé, l'air frais n'entre plus que par la courte, à cause de la pression de la fumée à la bouche de la grande, mais les fumées peuvent encore passer par la courte, pour peu que le combustible, non homogène en rejette trop d'un coup et que la quantité de fumée à ce moment là dépasse la capacité d'aspiration de la grande (en m3/s si on tiens à mesurer)

un matheux doit pouvoir pondre de chouettes équations pour prouver ce joli délire geek




sinon, en fait je ne vois pas trop l’intérêt du machin autour du stérilisateur ?
est ce qu'il ne prend pas une partie de la chaleur (donc de l’énergie, donc du carburant, voir du temps) qu'il dissipe tout autour de lui sans rien apporter ?
si je me trompe, alors ... à quoi sert il en fait ?




ah, en relisant tout, je me suis demandé si avec ton système à toi (horizontal)

un système tout con à base de au choix élastique (mais avec la chaleur, bof), ressort, corde et contrepoids
ou une corde tendue par un arc rudimentaire au pire

ne pourrais pas pousser la buchette à ta place (au fur et à mesure que son bout se transforme en cendres)

je n'ai aucun talent pour le dessin, si quelqu'un comprend mon idée (fumeuse )

évidement, ça n’empêcherai pas qu'il faudra remplacer la buchette une fois toute brulée

mais, là encore, un système de gâchette actionnée quand il ne reste que
quelques minutes (cm) de buchette à pousser ne dois pas être infaisable,
tu met une cloche au bout (ou moins bruyant) et tu es averti de loin


Dernière édition par agralil le Mar 19 Mar 2013 - 20:37, édité 2 fois (Raison : relecture, correction; rajout d'une idée idiotte)

agralil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 732
Age : 42
Localisation : yvelines
Emploi : employé libre service
Loisirs : rares
Date d'inscription : 24/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon rocket Stove

Message par Kerkallog le Mer 20 Mai 2015 - 13:30

3 modèles-prototypes de poèles rocket-stove en matériaux de récup':




...dont l'un est alimenté en vertical pouce
Aristote a écrit:En fait, c'est un peu le problème. Car il faut être à côté pour pousser le bois au fond du tube environ toutes les 10mn pour que le foyer garde sa pleine vigueur.
Mais je pense qu'il existe un autre système qui consiste à mettre le bois à la verticale c'est à dire comme les poêles de masse où c' est la gravité qui s'exerce.
Je n'ai pas encore testé ce système mais je vais vérifier si je trouve des photos pour t'en reparler.
Concernant le diamètre du tube il s'agit d'un tube de poêle de cuisinière  environ 20 cm de diamètre.

________________________________________________________
  y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  sunny

Kerkallog
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1305
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon rocket Stove

Message par castel le Mer 20 Mai 2015 - 18:44

Ce gars est tous bonnement Génial !!!

castel
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 310
Age : 46
Localisation : trou perdu
Emploi : qui me laisse du temps pour réfléchir
Loisirs : pareil
Date d'inscription : 15/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon rocket Stove

Message par Wanamingo le Mer 20 Mai 2015 - 20:24

+1 il est vraiment excellent !

Wanamingo
Modérateur & animateur

Masculin Nombre de messages : 1213
Date d'inscription : 27/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon rocket Stove

Message par logan le Jeu 21 Mai 2015 - 9:37

Clair .. ! Et en plus il s'appelle Barnabé clind'oeil

logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2428
Localisation : France
Emploi : Ingénieur IT
Date d'inscription : 17/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon rocket Stove

Message par Aristote le Jeu 21 Mai 2015 - 10:16

Très intéressant. clind'oeil

Monter à une telle température avec aussi peu de combustible pourrait avoir des applications variées comme par exemple la poterie :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Poterie

Pour la cuisson, les différentes pièces obtenues sont disposées dans un four à une température de 850 à 1 000 °C pendant environ 8 heures. Dans le cas de poteries destinées à recevoir un décor comme la faïence, on obtient alors le « biscuit ».
Les températures de cuisson vont de 850 °C à 1 150 °C selon la nature de la terre utilisée. La température dépend de la proportion d'oxydes métalliques, de sels alcalins ou acides, contenus dans la terre. Une terre fortement chargée cuit à température plus basse.
Les pièces peuvent être décorées au pinceau à l'aide d'oxydes métalliques, broyés et dilués, de différentes couleurs. Le biscuit ainsi décoré est trempé dans des bains d'émail. Une fois décorée et émaillée, la pièce subit une nouvelle cuisson à 960 °C durant 5 heures pour la faïence.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Porcelaine

La porcelaine est une céramique fine et translucide produite à partir du kaolin par cuisson à plus de 1 200 °C. Elle est majoritairement utilisée dans les arts de la table

Et pourquoi pas la forge :

http://metal-connexion.fr/forum/quelle-temperature-ideale-pour-forger-le-fer-t9.html
Rapidement, on forge généralement à des températures comprises entre 650 et 900 degrés.
Le plancher de 650° correspond à un seuil en dessous duquel le fer a une facheuse tendance à se crevasser quand on le martèle sur l'enclume.
A plus de 900°, le métal se rapproche du point de fusion (approximativement 1300 °).


________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3260
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon rocket Stove

Message par castel le Ven 22 Mai 2015 - 0:41

en fait certain four de potier utilisait déjà ce principe dans l'antiquité .. j'ai pas les sources sous la mains...

castel
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 310
Age : 46
Localisation : trou perdu
Emploi : qui me laisse du temps pour réfléchir
Loisirs : pareil
Date d'inscription : 15/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon rocket Stove

Message par Aristote le Lun 22 Juin 2015 - 10:35

Pour moi encore une étape de franchie dans ma quête à l'auto suffisance.

Mon petit dernier avec une bouteille de gaz. clind'oeil

Cela se fait, il faut juste s'y mettre et récupérer les matériaux.
Petite disqueuse et poste à souder indispensables.






ATTENTION surtout à ne pas intervenir sur la bouteille de gaz vide avec la disqueuse sans avoir préalablement rempli et vidé cette bouteille avec de l'eau. Sinon explosion. fumeur

Soyez très prudent et faites-vous conseiller au besoin avant d'agir.

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3260
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon rocket Stove

Message par Ash le Lun 22 Juin 2015 - 19:14

Ah ben c'est que la soudure fonctionne ! Smile

Et pour reprendre Castel, j'ai vu ce système dans un camp de reconstitution Gauloise ce ouikende pour un four de ... potier !
Sinon, si on n'a ni disqueuse ni poste à souder, on peut faire ça avec un bidon ou gros pot de peinture et du béton (bâtard et pauvre en sable), c'est évidemment mieux si on a un conduit genre cheminée au milieu de tout ça clind'oeil

Pourquoi un mélange bâtard (chaux/ciment) ? Pour que les deux produits se compensent au niveau agressivité du foyer, les deux tiennent à 700°C sans soucis. Et pourquoi avec peu de sable, pour que ça travaille moins et créer avec le vide d'air laissé dans la grave une légère isolation qui aura tout de même son effet sur la combustion, moins de pertes.

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon rocket Stove

Message par Aristote le Lun 13 Juil 2015 - 13:10

Version finalisée avec une peinture spéciale qui tient jusqu'à 600° de température.
J'avais juste le choix entre du noir ou du gris, j'ai choisi le gris.
C'est quand même plus présentable. En tout cas il marche bien et il est transportable. Je compte faire mes prochains bocaux avec celui-ci. Juste du bois mort, même très léger, ça ronfle aussi, c'est génial et un bon moyen de se passer du gaz. clind'oeil







________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3260
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon rocket Stove

Message par Aristote le Ven 25 Sep 2015 - 10:23

Bon, après plusieurs utilisations, le tuyau à l'intérieur s'est percé.
Quand le tuyau est porté au rouge et que l'on pousse le bois règulièrement pour maintenir la combustion celui-ci n'a pas résisté à la pression. Il faut donc utiliser un tuyau en fonte et pas un tuyau de poêle classique. Neutral

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3260
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon rocket Stove

Message par Kerkallog le Ven 25 Sep 2015 - 10:38

"...le tuyau à l'intérieur s'est percé...."

_le métal est devenu trop friable?

_çà se soude facilement la fonte sur l'acier? scratch

________________________________________________________
  y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  sunny

Kerkallog
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1305
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon rocket Stove

Message par Aristote le Ven 25 Sep 2015 - 13:00

Kerkalog a écrit:le métal est devenu trop friable?

_çà se soude facilement la fonte sur l'acier?

En fait, les tuyaux de poêle sont très résistants à la chaleur.
Mais si on les touche quand ils sont portés au rouge, ils sont fragiles.
Le système du Rocket Stove impose une présence constante pour pousser le bois afin de maintenir le foyer.
Parfois un peu lasse, on le bourre de bois pour ne pas y revenir trop souvent. Et quand on bourre on a tendance à pousser le bois au fond qui fatalement touche le tuyau porté au rouge. C'est comme cela, je pense que j'ai percé mon tuyau. D'où l'utilisation d'un tuyau en fonte pour pallier au problème. clind'oeil

Concernant la soudure du tuyau, j'ai essayé = trou ..trop mince pour moi.
Edit :
Il faut un tuyau en fonte coudé qui tiendra tout seul. Pas besoin de soudure sur la bouteille de gaz. Par contre souder de la fonte sur de l'acier je ne sais pas si c'est faisable..

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3260
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon rocket Stove

Message par Ash le Ven 25 Sep 2015 - 17:17

Si, mais au chalumeau, après, ça va pêter avec les dilatations différentes.

Par contre faire une découpe propre et faire un jointoiement avec un mortier de ciment fondu, ça le fait aussi.

Si tu veux rigoler, je peux te refiler un tuyau en fonte de 40-50 cm de long, j'en ai récupéré quelques uns clind'oeil

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon rocket Stove

Message par Aristote le Ven 25 Sep 2015 - 18:25

Ouais ! Sympa ça m'intéresse. .Pas facile à trouver ce truc.

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3260
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon rocket Stove

Message par Ash le Ven 25 Sep 2015 - 21:44

Mp Smile

Si vous en cherchez, on peut en trouver dans les déchetteries mais surtout sur des chantiers de VRD et comme je bosse actuellement pour une boîte de TP, j'ai pu avoir accès ponctuellement à ce genre de ressource, j'ai mon petit stock prêt à former la future fonderie Smile

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon rocket Stove

Message par strinkler le Ven 25 Sep 2015 - 21:55

Il existe plusieurs catégorie de tuyau d'evacuation de fumée ,soit en acier zingué soit en acier inoxydable p!US onéreux mais aussi plus résistant a la température. Tu peu essayer ça. La fonte c'est sur viendras il tu ne lui fait pas de choc de température mais c'est lourd.
Il est possible de souder de la fonte même à l'arc mais le processus n'est pas simple. On prefereras l'arrachage. Pour souder il faut monter les pièce en température puis faire une chauffe de détente. Ensuite souder acier sur fonte c'est pas terrible, les soudure etherogene ça vie pas bien

strinkler
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 707
Localisation : rouen
Emploi : Chef d'équipe, technicien de maintenance indus, palfrenier soigneur.
Loisirs : art martiaux, tir.
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum