[Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde

Aller en bas

[Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde Empty [Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde

Message par hildegarde le Jeu 1 Nov 2012 - 19:30

Résumé pour ceux qui n’ont pas assisté aux épisodes précédents :

Après avoir pactisé avec un groupe de quatre trolls, échappé au griffe du Diable, et survécu à une nuit sans Lune, j’ai rampé, non sans mal, pendant de longs mois, vers un groupe qu’on pourrait qualifier de résistants, ou tout du moins de résilients. Malgré leurs cotés un peu sauvages, j’ai fini par me faire accepter d’eux, jusqu'à devenir l’une des leurs…j’ai même réussi à entrer en communication avec une gentille hobbit et un géant roux (à moins que ce ne soit un J en rouge...mais peu importe…)

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Introduction :

Au regard de l’immense tâche qui se profil devant moi, j’ai l’intuition qu’une chronique de mes expériences pourrait sans doute, au pire, intéresser quelques uns, au mieux, divertir tous les autres…

Me voilà donc, à l’aube de vous narrer mes aventures, alors que, suivant un ange pour échapper aux territoires infestés par le malin, j’arrive dans une nouvelle contrée, pleine de promesses mais aussi de dangers.

________________________________________________________
Site...clic. clic - Page Fb clic...
  [Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde Rouge_11 Aide à l'identification des plantes et autres infos végetales clic...
Hors série Plantes sauvages comestibles Miam
hildegarde
hildegarde
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3806
Age : 51
Localisation : La terre du milieu
Emploi : Spécialiste plantes sauvages comestibles
Loisirs : Regarder pousser les arbres
Date d'inscription : 14/05/2010

http://echappeessauvages.org/

Revenir en haut Aller en bas

[Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde Empty Re: [Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde

Message par hildegarde le Sam 3 Nov 2012 - 10:13

Episode 1 : La contrée


Me voilà donc arrivée dans ce nouveau pays, aux couleurs, aux odeurs et aux sons bien étranges.

Ici, l’homme a dompté notre Mère Nature comme on dompte un lion en cage.

Dans cette vallée, parcourue par les méandres de la gardienne des eaux, l'âme des lieux incarnée dans un fleuve, les maraïchers dominent le territoire.
Toute les cultures sont contrôlées à l’extrème, organisées, presque maniaquement.

Les arbres ne forment pas des forêts, mais, alignés comme des allumettes dans leur boite, taillés bien droit pour ne conserver que leur cime, ils sont réunis dans ce que les hommes appellent : des plantations.
Tout ici est bien droit, bien « propre », des champs de salades aux vergers, des vignobles aux élevages de tomates sous serres. Seuls, les potirons, éternels rebelles, semblent vouloir désorganiser ce simulacre de perfection en s’échappant dans les fossés.

Mère nature se défend comme elle peut d’être ainsi préssurée, en offrant aux hommes des plantes sauvages aussi puissantes que les poisons qu’ils déversent en elle, et que seuls les êtres qui la vénèrent : elfes, fées, magiciens et sorciers, savent utiliser sans danger.
Ainsi les abords des routes et des chemins regorgent de datura, phytolaque, sureau hièble….

Parfois, la gardienne des eaux se fâche, et sort de son lit.
Autrefois, les hommes communiquaient avec elle. Elle les nourrissait, les transportait, les protégeait.
L’hiver, elle s’étendait avec bienveillance dans la vallée pour l’enrichir de son limon fertile. Les hommes n’avaient pas peur de ses colères. Ils savaient, prevoyaient et vivaient avec.
Car ils respectaient leur Mère et savaient ce qu’elle faisait pour eux.

Aujourd’hui, certains hommes ont empoisonné le fleuve, emprisonné ses rivages entre d’immenses murs de terre, et personne ne crois plus ni en l’âme des eaux, ni en ses colères.


Dernière édition par hildegarde le Jeu 29 Nov 2012 - 11:57, édité 4 fois

________________________________________________________
Site...clic. clic - Page Fb clic...
  [Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde Rouge_11 Aide à l'identification des plantes et autres infos végetales clic...
Hors série Plantes sauvages comestibles Miam
hildegarde
hildegarde
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3806
Age : 51
Localisation : La terre du milieu
Emploi : Spécialiste plantes sauvages comestibles
Loisirs : Regarder pousser les arbres
Date d'inscription : 14/05/2010

http://echappeessauvages.org/

Revenir en haut Aller en bas

[Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde Empty Re: [Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde

Message par hildegarde le Lun 5 Nov 2012 - 10:46

Episode 2 : les peuples

Jadis donc, les hommes vivaient en accord avec leur Terre Mère. De nos jours tout est différent.

Le changement est arrivé il y a bien longtemps lorsqu’une nouvelle religion à envahie la contrée, et que ses prêcheurs ont installés un autre Système de vie. Une société dans laquelle les hommes dépendent des temples pour leur survie….

Aujourd’hui, par l’action des prêcheurs, le peuple s’est divisé en différents groupes.
Il reste bien quelques résistants qui sont fédérés à Mère, mais la majorité de ses enfants à maintenant été convertie et se répartissent en tribus plus ou moins importantes.


- La tribu des moutons: c’est de loin la plus vaste.

Les gens qui la composent croient fermement au Système, en vivent, en dépendent et en sont surtout les esclaves.
Ils travaillent en grosse majorité dans les temples ou leurs annexes, se nourrissent dans les temples et vivent selon les préceptes et la religion que les prêcheurs leurs inculquent.
Religion dont le dogme pourrait être traduit ainsi : travailler, dépenser le fruit de son labeur dans les temples (quitte à inventer toujours de nouveaux besoins), mourir par les produits du temple…. Parce les prêcheurs font en sortent d’empoisonner leurs ouailles, on ignore pourquoi.
Parfois aussi, le système sauvent certaines vies, on ne sait pas pourquoi non plus…

Il existe plusieurs sous-groupes dans cette tribu :

Les moutons rasés : ceux qui croient à fond dans l’idéologie, se font hypnotiser, exploiter, plumer, voir laminer jusqu'à ce que mort s’en suive.

Les moutons enragés : ceux qui ont conscience de la perversion du Système, le déplore, le combattent parfois, mais reste dedans.

Les moutons rois : ceux qui croient dominer le Système et se comportent en rois vis-à-vis de leur semblables. Chez eux, l’empathie à totalement disparu pour être remplacé par un grand mépris égocentrique.


- La tribu des incivilisés: à mes yeux la plus dangereuse.

Une sorte de croisement entre des moutons rois et des moutons enragés. Ils utilisent le Système tout en cherchant à le détruire. Ils ne respectent rien ni personne, pas même leurs congénères. Ils abhorrent Mère nature et ne rate pas une occasion de la salir et l’humilier.


- La tribu du peuple de Mère : mélange hétéroclite de ceux qui restent fédéré et relié à Mère nature.

On y trouve divers groupes humains qui sont affranchis ou cherchent à s’affranchir du Système mais aussi les hobbits, les elfes, les anges, les sorciers, les trolls, les magiciens, les animaux, les esprits, etc.

________________________________________________________
Site...clic. clic - Page Fb clic...
  [Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde Rouge_11 Aide à l'identification des plantes et autres infos végetales clic...
Hors série Plantes sauvages comestibles Miam
hildegarde
hildegarde
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3806
Age : 51
Localisation : La terre du milieu
Emploi : Spécialiste plantes sauvages comestibles
Loisirs : Regarder pousser les arbres
Date d'inscription : 14/05/2010

http://echappeessauvages.org/

Revenir en haut Aller en bas

[Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde Empty Re: [Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde

Message par hildegarde le Lun 5 Nov 2012 - 15:19

Episode 3 : Visite au temple


Pffff, je n'ai pas encore eu le temps de parfaire mes sources d'approvisionnements, du coup, me voilà obliger d'aller me fournir au temple.

Ce n'est pas vraiment comme si je n'y étais jamais allé.
Même dans ma chère province, les prêcheurs font rage et les temples sont très présents...mais pas aussi grands, pas aussi lumineux, pas aussi attirants qu'ici.

rhalala !! difficile de résister aux chants des sirènes.

Tout y est coloré, pétillant, presque joyeux.

Seules les tristes mines et le stress des visiteurs/acheteurs rappellent la lourdeur de l'allégeance que la fréquentation de ce genre d'endroit demande.

Et que dire de l'effet de l'endoctrinement des prêcheurs sur mes amis les trolls...
Pire que des enfants ! ils veulent tout, aime tout, sont si enthousiastes à l'idée de participer au Système !
Les temples sont pour eux des aires de jeux immenses ou tout leur semble possible...
J 'ai beau leur expliquer la terrible contrepartie qu'il leur faudra consentir s'il rentre dans le Système, à savoir, qu'ils en oublient leur essence même, ils s'en moquent ! de vrais enfants je vous dis !

sacrés trolls.......


________________________________________________________
Site...clic. clic - Page Fb clic...
  [Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde Rouge_11 Aide à l'identification des plantes et autres infos végetales clic...
Hors série Plantes sauvages comestibles Miam
hildegarde
hildegarde
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3806
Age : 51
Localisation : La terre du milieu
Emploi : Spécialiste plantes sauvages comestibles
Loisirs : Regarder pousser les arbres
Date d'inscription : 14/05/2010

http://echappeessauvages.org/

Revenir en haut Aller en bas

[Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde Empty Re: [Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde

Message par hildegarde le Mer 21 Nov 2012 - 20:57

Interlude :

j'ai rencontré un lutin....il ne va pas bien....mais pas bien du tout ! il a un problème avec les licornes...




________________________________________________________
Site...clic. clic - Page Fb clic...
  [Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde Rouge_11 Aide à l'identification des plantes et autres infos végetales clic...
Hors série Plantes sauvages comestibles Miam
hildegarde
hildegarde
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3806
Age : 51
Localisation : La terre du milieu
Emploi : Spécialiste plantes sauvages comestibles
Loisirs : Regarder pousser les arbres
Date d'inscription : 14/05/2010

http://echappeessauvages.org/

Revenir en haut Aller en bas

[Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde Empty Re: [Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde

Message par hildegarde le Jeu 29 Nov 2012 - 11:51

Episode 4 : Etrangeté

Les gens ici sont bizarres...

Ils vivent comme si ils n'allaient pas mourir et n'ont pas conscience du futur. Ils grillent leur dernière cartouche, s'abîment volontairement la santé, épuisent les ressources...
Paradoxalement, ils vivent comme des morts et se disent qu'ils profiteront de la vie plus tard quand ils ne seront plus en activité...C'est dingue !

J'ai du mal à comprendre.

En ce moment, leur grand truc, c'est : la FIN

La fin du monde, la fin de la société, la fin du système, etc.

Ils la rêvent et la redoutent. Ils se l'imaginent comme une chimère.
En fait, je crois qu'ils l'espèrent, comme on souhaite une libération.

Certains s'y préparent, en se disant qu'il y aura une vrai vie, après.
D'autre l'évoque sans y croire, mais en se disant que, quand même, ça serait bien, en tous cas mieux que ce système qu'ils perçoivent comme mauvais pour eux mais dont ils s'accommodent.

En tous cas, ils vivent dans l'attente. l'attente de quoi...personne ne sait.

Et je me demande : Est-ce qu'ils peuvent comprendre que la vie, c'est ici, et maintenant ?



________________________________________________________
Site...clic. clic - Page Fb clic...
  [Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde Rouge_11 Aide à l'identification des plantes et autres infos végetales clic...
Hors série Plantes sauvages comestibles Miam
hildegarde
hildegarde
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3806
Age : 51
Localisation : La terre du milieu
Emploi : Spécialiste plantes sauvages comestibles
Loisirs : Regarder pousser les arbres
Date d'inscription : 14/05/2010

http://echappeessauvages.org/

Revenir en haut Aller en bas

[Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde Empty Re: [Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde

Message par hildegarde le Dim 16 Déc 2012 - 14:33

Episode 5 : La fin du monde

Houlààà....la tension monte !

J'allais dire, la chaleur, mais aurait-ce été judicieux ?

Le consensus semble quand même être quasi total : dans un peu plus de 4 jours, ce sera la fin du monde, et, si tel est le cas, il sera détruit par le feu...

bon, d'accord, beaucoup en rit....jaune. D'autre s'en moque, mais en parle quand même...et il y en a pas mal qui la craigne. Beaucoup en tous cas, attendent quelque chose.

Cette croyance maintient l'espoir, telle la foi qui soutient le pèlerin. Mais qu'arrivera-t-il dans 5 jours ?
Quand ces hommes n'auront plus cette bouée à laquelle se raccrocher ? Vont-ils s'inventer une autre fin du monde?
Vont-ils en créer une eux même ?
Vont-ils comprendre qu'en ce temps d'épilogue, leur monde est déjà mort et qu'il leur faut maintenant en bâtir un nouveau ?




________________________________________________________
Site...clic. clic - Page Fb clic...
  [Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde Rouge_11 Aide à l'identification des plantes et autres infos végetales clic...
Hors série Plantes sauvages comestibles Miam
hildegarde
hildegarde
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3806
Age : 51
Localisation : La terre du milieu
Emploi : Spécialiste plantes sauvages comestibles
Loisirs : Regarder pousser les arbres
Date d'inscription : 14/05/2010

http://echappeessauvages.org/

Revenir en haut Aller en bas

[Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde Empty Re: [Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde

Message par hildegarde le Lun 17 Déc 2012 - 8:41

Episode 6 : La fin du monde ...suite

J'ai eu une illumination cette nuit !

Je sais, vous vous dites : "comment une allumée comme elle peut-elle être d'avantage illuminée..." scratch

Et bien, je vous assure, c'est possible ! D'ailleurs j'aime bien être allumée alors que d'autres n'ont pas la lumière à tous les étages... Very Happy


Bon, enfin , bref....donc, j'ai eu une illumination. La fin du monde aura lieu, c'est absolument certain !

Mais ce sera loin de ressembler à ce à quoi s'attendent tous ces gens.

Imaginez :
Samedi prochain, plus d'objectif de fin du monde. La date sera passée. fini les rédempteurs intersidéraux voir interdimensionnels venus pour nous sauver ou nous détruire. Fini la punition collective infligée par Maman (Mère Nature). Fini la fin de la société, fini la fin de la civilisation...

les hommes vont devoir regarder en face la conséquence de leurs actes, sans plus pouvoir espérer que la fin hypothétique de quelque chose viennent effacer la trace et les conséquences de leurs mauvaises actions.

Il ne faut pas rêver, c'est, avant tout, de nous même qu'émane la fin du monde, elle est l'image de nos instincts les plus bas, qui nous poussent à nous voiler la face en nous dissimulant à nous-mêmes nos propres fautes. Nous l'espérons comme un bain salvateur qui pourrait nous purifier de nos pêchés et nous faire renaître tout propre et tout pur à une nouvelle vie...

Samedi prochain, ce sera donc la fin d'un rêve, la fin d'un monde qui vit dans le rêve....et le retour à la réalité.

Les hommes ne pourront plus se raccrocher à ça, et il faudra bien qu'ils finissent par prendre leurs responsabilités, prendre conscience que seuls eux peuvent changer les choses, ou en créer d'autres. C'est de nos actes que découle l'avenir. J'espère que cette peur qu'ils se seront auto-infligée en imaginant leur propre fin du monde les aidera a en inventer une autre, plus positive, pour eux-mêmes.

________________________________________________________
Site...clic. clic - Page Fb clic...
  [Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde Rouge_11 Aide à l'identification des plantes et autres infos végetales clic...
Hors série Plantes sauvages comestibles Miam
hildegarde
hildegarde
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3806
Age : 51
Localisation : La terre du milieu
Emploi : Spécialiste plantes sauvages comestibles
Loisirs : Regarder pousser les arbres
Date d'inscription : 14/05/2010

http://echappeessauvages.org/

Revenir en haut Aller en bas

[Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde Empty Re: [Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde

Message par hildegarde le Ven 4 Jan 2013 - 14:17

Episode 7 : la fin du monde...fin ! ^^

Bon, et bien...voilà ! c'est fini.
La montagne qui accouche d'une souris...
Le monde est toujours le monde et aucun évènement majeur n'a été perçu.

Au grand amusement de ceux qui ont fait semblant de ne pas y croire et qui en profite pour se gausser des autres.
Il se marrent, eux qui ont une foi sans faille dans le Sytème : les moutons rois "je vais bien" ( Ce sont des moutons qui ont pour philosophie "je vais bien tout va bien ! le système est génial et nous fait un bien fou..et jamais, oh grand jamais, il n'aura de fin, car c'est un système formidable et plus élaboré que tous les systèmes précedants" )


J'espérais que ce non-évènement de la non fin du monde activerait les consciences, serait comme un déclencheur pour une action d'envergure capable de nous faire recouvrir notre liberté.

Que neni. Il me semble même que la situation s'empire. Sans ce cache nez qui leur bouchait l'horizon, les hommes ont maintenant attrapé la sombritude.

La sombritude est une étrange maladie. Un mélange d'angoisse et de déprime diffuses qui empêchent les gens d'avoir de l'enthousiasme et de l'entrain. Elle les rend moroses, pessimiste et franchement pas drôle...en bref, ça fout les jetons !

La sombritude est très contagieuse et difficile à soigner. Une fois qu'elle s'est installée, ce n'est qu'avec de gros efforts et l'aide de puissants remèdes magiques qu'on s'en sort.
Pour ceux qui ne crois pas en la magie, il existe, en dernier recours, la chimie du Système, qui lui non plus n'aime pas cette maladie car elle empêche les gens de consommer correctement et de participer au Système. Mais bon, c'est comme soigner une crise cardiaque avec de la datura...faut oser! et le traitement est définitif ... Rolling Eyes

Moi même, il m'arrive d'attraper cette saloperie de sombritude. Mais comme je connais des tours et des techniques pour l'éliminer, j'en guéris assez rapidement.

Lorsqu'une victime de cette maladie m'en fait part, je partage avec elle ma botte secrète. Car j'aime bien inverser les effets de la sombritude pour obtenir son exact opposé. Mais l'opération est ardue et parvenir à transformer ce mal en rigolade tient parfois du miracle...

Attention, je parle là d'une franche rigolade, pas celle des moutons rois qui consiste à se moquer avec malignité des autres...non. La rigolade thérapeutique c'est celle qui consiste à sourire de tout avec bienveillance.
Et elle est très efficace, persiste, et, si elle se maintient, conserve son porteur en bonne santé... il ne peux alors plus attraper la sombritude.

Enfin bref, tout cela m'a poussée à regarder la fin, bien réelle, des autres mondes, ceux qui sont vraiment perdus, ceux dont on ne perçoit plus maintenant l'existence qu'a travers leurs vestiges immobiliers.

Et je me suis demandé ce qu'il adviendrait de notre civilisation, aux constructions si peu pérennes, fragilisées par la marque infâme de l'obsolescence programmée...

C'est alors qu'un esprit du passé m'a soufflé ces mots :

Quand les pierres gravées, les pierres les plus solides, porteuses de l’empreinte de notre civilisation, détentrices du message de notre écriture, seront usées, broyées, laminées, polies par le temps,
que restera-t-il de nous ?

Quand les monuments, grandioses, bâtis à la gloire de nos connaissances, représentants notre science, seront spoliés, récupérés, détournés par nos descendants et convertis pour servir leur propre cause,
que restera-t-il de nous ?

Quand des hommes ignorants, se croyant plus forts, plus grands et plus performants que leurs ancêtres, dissimulerons la vérité par vanité, manque de courage ou perfidie, masquerons les preuves derrière leur méconnaissance, par goût du pouvoir ou du profit,
que restera-t-il de nous ?

Il restera un mythe, peut-être, l’idée folle que nous ayons pu un jour exister, la trace imprécise et indescriptible de notre possible existence, gravée dans l’inconscient collectif comme l’image récurrente d’une persistance rétinienne, une fable irréelle, un rêve flou qui s’estompera peu à peu en un vague souvenir avant de disparaître à jamais.




Dernière édition par hildegarde le Lun 20 Mai 2013 - 8:32, édité 4 fois

________________________________________________________
Site...clic. clic - Page Fb clic...
  [Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde Rouge_11 Aide à l'identification des plantes et autres infos végetales clic...
Hors série Plantes sauvages comestibles Miam
hildegarde
hildegarde
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3806
Age : 51
Localisation : La terre du milieu
Emploi : Spécialiste plantes sauvages comestibles
Loisirs : Regarder pousser les arbres
Date d'inscription : 14/05/2010

http://echappeessauvages.org/

Revenir en haut Aller en bas

[Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde Empty Re: [Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde

Message par hildegarde le Sam 13 Avr 2013 - 13:46

Interlude :

Vous avez déjà assisté à un combat de coqs ? moi, jamais.

Mais, l'autre jour, j'ai assité à un combat de motos. C'était vraiment bizarre...


D'un coté une BMW 1300 GT, massif et solide, mais assez lourde...de l'autre une Ducati Diavel, plus véloce, efficace mais plus sanguine aussi...


[Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde 2Q==[Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde 2Q==

ça faisait un moment qu'elles se tournaient autour ces deux là.

De temps en temps, elles se frottaient les roues, mais sans aller à l'accrochage.

Il y a quelques jours, ça a été plus violent, un vrai face à face, la tête dans le guidon.
ça a fait pas mal d'étincelles, et finalement, comprenant que la meilleur façon de vaincre était de ne pas combattre, la Ducati Diavel a préféré conserver son intégrité en s'en allant...évitant ainsi d'être abimée par toute ces étincelles.

C'était impressionnant.

On pourrait croire que la BMW 1300 GT sort gagnante de la confrontation, mais je n'en suis pas si sûre...Parce qu'a faire tant patiner ses roues dans la boue, elle s'est vachement salie ! Et je me demande si elle parviendra à retrouver un jour son brillant d'antan.


Dernière édition par hildegarde le Ven 2 Mai 2014 - 21:22, édité 1 fois

________________________________________________________
Site...clic. clic - Page Fb clic...
  [Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde Rouge_11 Aide à l'identification des plantes et autres infos végetales clic...
Hors série Plantes sauvages comestibles Miam
hildegarde
hildegarde
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3806
Age : 51
Localisation : La terre du milieu
Emploi : Spécialiste plantes sauvages comestibles
Loisirs : Regarder pousser les arbres
Date d'inscription : 14/05/2010

http://echappeessauvages.org/

Revenir en haut Aller en bas

[Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde Empty Re: [Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde

Message par hildegarde le Lun 20 Mai 2013 - 11:45

Episode 8 : Le Legislateur


Il y a un personnage central du Système donc je ne vous ai pas encore parlé, c'est le Législateur...

C'est une sorte de scribe...Imaginez un personnage, grand, filiforme, presque maigrichon, l'air taciturne, habillé en noir....et bien malgré que cet image pourrait bien lui sied à merveille, il ne ressemble pas du tout à ça !

le Legislateur est composé d'une multitude de tout petits bonhommes, parfois haut en couleurs, malgré qu'ils ne soient pas brillants, qui aiment paraitre et faire les beaux, qui s'agitent dans tout les sens et font beaucoup de bruits dans des endroits qu'on appelle des assemblées, des ministères ou des cabinets. Ils aiment se différencier par leur localisation spatiale (droite, gauche, haut, bas...) mais en fait ils ne sont pas très différents les uns des autres. Ils parlent beaucoup, réflechissent beaucoup, mais n'expérimentent rien. Pourtant ils décident pour tous.

Depuis quelques lustres, le législateur s'emballe...à cause des raisons citées dans les précedents messages, il n'arrive plus à prévoir l'avenir, du coup, comme il ne sais pas trop ou il va, il légifère à tour de bras, ça le rassure.

Vous avez déjà vu des poules coinçées dans un poulailler avec une fouine ? comme elles n'ont pas d'issue, elles courent dans tous les sens et font beaucoup de bruit....ça ne les sauvent pas, ça ne les protègent pas, mais elles ont au moins l'impression de faire quelque chose...

Le Législateur fait de même...il s"agite et fait du bruit, il edicte des règles, de plus en plus. il créer des "normes", pour tout et sur tout...vraiment sur tout !

Les moutons, du coup, se refugient dérrière ces edits pour justifier leur innaction. Les incivilisés, eux, s'en foutent comme ils se foutent de tout...et le peuple de Mère à bien du mal à avancer, englué qu'il est par cette lourdeur qui freine ses initiatives..

Bref, le Législateur bride....de plus en plus... Etouffant l'esprit de responsabilité, l'innitiative...et finalement la liberté.
A trop être bridés, n'allons nous pas finalement nous retrouver, les yeux à moitié mis-clos, comme nos amis des monts Chilbo ?



________________________________________________________
Site...clic. clic - Page Fb clic...
  [Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde Rouge_11 Aide à l'identification des plantes et autres infos végetales clic...
Hors série Plantes sauvages comestibles Miam
hildegarde
hildegarde
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3806
Age : 51
Localisation : La terre du milieu
Emploi : Spécialiste plantes sauvages comestibles
Loisirs : Regarder pousser les arbres
Date d'inscription : 14/05/2010

http://echappeessauvages.org/

Revenir en haut Aller en bas

[Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde Empty Re: [Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde

Message par hildegarde le Sam 25 Mai 2013 - 11:28

Episode 9 : Le voleur de temps

Je vous en ai déjà parlé, les gens ici ont un problème avec le temps.

hildegarde a écrit: Ils vivent comme si ils n'allaient pas mourir et n'ont pas conscience du futur. Ils grillent leur dernière cartouche, s'abîment volontairement la santé, épuisent les ressources...
Paradoxalement, ils vivent comme des morts et se disent qu'ils profiteront de la vie plus tard quand ils ne seront plus en activité...C'est dingue !

Ils ne profitent pas assez de leur temps.

Ils ignorent, semble-t-il qu’un temps bien dépensé semble court sur le moment, puis long avec le recul.

Je m’explique :
Lorsque vous faites plein de choses, le temps vous semble court. Mais, finalement, plus tard, vous regardez ce que vous avez accompli et la masse de vos réalisations vous donne le sentiment de ne pas avoir perdu votre temps.

Par contre, lorsque vous faites une action répétitive et ennuyeuse, le temps vous semble long, mais, avec le recul, il vous semble que les années ont passées en un éclair.

Beaucoup de gens n’ont aucune conscience de cela, de ce qu’est le temps…et de sa valeur.


Le Système, lui, connaît la richesse et l’énergie qu’on peut tirer du temps…il ne fait pas état de cette connaissance car l’exploitation du temps de ses ouailles est un de ses moteurs.


Pourtant chacun de nous est Maître de son Temps. Nous naissons tous avec un certain capital/temps qu’on peut augmenter ou diminuer.

Le diminuer est très facile : il suffit d’avoir des conduites à risques, de mettre son corps en danger en consommant des produits destructeurs (addiction chimiques et alimentaires…), d'agir de façon dangereuse, de pousser son corps à l’extrème voir même carrément d'avoir des comportements suicidaires.

Augmenter son temps est plus difficile, surtout si on part avec un handicap, physique ou social. La médecine contribue parfois à gagner du temps, parfois elle engendre le contraire. Un bonne hygiène de vie contribue plus surement au gain de temps.


Bien que le temps soit à mon avis l’essentielle substance de la vie, l'augmenter n’est pas la préoccupation principale des gens.
Ceux qui ont conscience du problème cherchent surtout, pour l’instant, à garder celui qu’ils ont déjà. pour les autres, je croie qu’ils mourront sans avoir vu le temps passer…

Comme je vous le disais, le Système, lui, à bien conscience de tout cela.

Le système est un voleur de Temps.

A travers le Temps, il prend l’énergie de ceux qui travaillent pour lui, pour se construire et perdurer.
Chacun travaille dans les annexes du système, pour le faire fonctionner. Cela faisant, ils y passent du temps. Le système les rémunère en monnaie de singe qu’il nomme « argent » (alors que cela n’a rien a voir avec le métal précieux, mais bon…je m’égare). Le Système achète donc du Temps avec du vent...

Les gens vont ensuite dépenser leur « argent » dans les magasins du système en y laissant aussi au passage un peu de temps…ce qui est tout bénéf pour le Système qui fait d’une pierre deux coups….il récupère sa monnaie de singe et du temps en prime !

Et le Système est gourmand ! il a besoin de toujours plus d’energie pour grossir, donc ses besoins en temps augmente…
Il créer donc de nouveaux besoins pour que la population travaille et dépense toujours plus…and so on..

Ainsi, on voit des choses aberrantes. Chacun travaille, achète, travaille, a des "loisirs", travaille, part en vacances, enfin bref.. en un mot CONSOMME, et perd son temps sous le contrôle entier du Système qui le vampirise.
Et, à la fin de sa vie, on se dit qu’on à pas eu assez de temps, alors qu’on l’a gâché bêtement…

Le Système lobotomise, anesthésie, formate, dans un seul but : VOLER NOTRE TEMPS !




Dernière édition par hildegarde le Dim 26 Mai 2013 - 11:21, édité 4 fois

________________________________________________________
Site...clic. clic - Page Fb clic...
  [Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde Rouge_11 Aide à l'identification des plantes et autres infos végetales clic...
Hors série Plantes sauvages comestibles Miam
hildegarde
hildegarde
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3806
Age : 51
Localisation : La terre du milieu
Emploi : Spécialiste plantes sauvages comestibles
Loisirs : Regarder pousser les arbres
Date d'inscription : 14/05/2010

http://echappeessauvages.org/

Revenir en haut Aller en bas

[Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde Empty Re: [Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde

Message par hildegarde le Dim 26 Mai 2013 - 0:33

Interlude :

Amis de la poésie...bonsoir ! Laughing

A lire mes lignes, vous devez parfois (souvent ?? Smile ) vous dire : "elle a un pète au casque cette nana..."

Je me dois, alors, de vous expliquer : je suis souvent "décalée"...clind'oeil

Décalée


Là est l’aveu, je suis décalée.
Regardant le monde
Comme on regarde un film à la télé.

Bizarre, excentrique, un peu barrée.

Parfois, pourtant, sans un ombrage,
Lorsque le temps est clair,
Je parviens sans peine à m’intégrer
A devenir actrice de cette société
Tenant le rôle, respectant mon personnage.

Comme tous ici respecte le leur, appliqués.

Sans devenir l’une de cet univers,
Mais pour un temps seulement,
J’en adopte les codes et les manières,
Jusqu’à presque être persuadée,
Que mon esprit me ment.

Comme je me sens alors fatiguée !

Alors, doucement, la poésie me rappelle,
Et le sublime innommable,
M’appelant pour détourner mon regard
De l’absence d’horizon, effacé
Par les portes obscures ouvertes par le malin,
Réveille mon désir d’absolue beauté.

De ceux qui me sont chers il devient le cavalier.

Leurs yeux ou leurs mots portant ainsi le message
Me touchent, me pénètrent, pour en moi réveiller
La magie des pensées, réalisables enfin,
Dans un espace infini, insoupçonné,
Créer de toutes pièces par le désir qui m’engage.

Comme j’aimerai inconditionnellement m’y lover !

La poésie ne peut se matérialiser…
Pas encore…mais gardons espoir.
En attendant, constatant la terrible vacuité
De son absence dans votre monde,
Mon âme se réfugie dans les histoires,
Piliers de ma propre vérité,
Pour y retrouver, de l’essence, l’onde,
Me laissant, à vos yeux, décalée.

________________________________________________________
Site...clic. clic - Page Fb clic...
  [Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde Rouge_11 Aide à l'identification des plantes et autres infos végetales clic...
Hors série Plantes sauvages comestibles Miam
hildegarde
hildegarde
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3806
Age : 51
Localisation : La terre du milieu
Emploi : Spécialiste plantes sauvages comestibles
Loisirs : Regarder pousser les arbres
Date d'inscription : 14/05/2010

http://echappeessauvages.org/

Revenir en haut Aller en bas

[Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde Empty Re: [Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde

Message par hildegarde le Mar 28 Mai 2013 - 10:27

La Porte du Temps :

c'est un peu flou, mais comme l'est tout ce qui est fluctuant... Laughing

[Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde Photo210

________________________________________________________
Site...clic. clic - Page Fb clic...
  [Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde Rouge_11 Aide à l'identification des plantes et autres infos végetales clic...
Hors série Plantes sauvages comestibles Miam
hildegarde
hildegarde
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3806
Age : 51
Localisation : La terre du milieu
Emploi : Spécialiste plantes sauvages comestibles
Loisirs : Regarder pousser les arbres
Date d'inscription : 14/05/2010

http://echappeessauvages.org/

Revenir en haut Aller en bas

[Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde Empty Re: [Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde

Message par hildegarde le Mer 3 Juil 2013 - 8:50

Episode 10 : Les lumières


J’arrête ici l’état des lieux du Système.
Non qu’il n’y ait plus rien à dire, mais parce que tout le monde sait bien finalement ou nous en sommes. Par ailleurs il est déjà presque moribond et on ne critique pas les morts…

Précédant cette disparition, les ténèbres nous entourent, masquant une hypothétique vision de l’avenir.
Cette obscurité est accompagnée de sa fidèle compagne : la peur.


Cependant, partout, je vois s’allumer des lumières, de plus en plus nombreuses, qui nous éclairent et nous guident vers la sortie du tunnel.


Des initiatives éclairées font feu de toutes parts. On ne compte plus les créations réelles ou virtuelles qui commencent à nous baliser le chemin.

Les lieux pour la pratique l’échange et le partage (Recup.net, Donnons.org, des SEL divers et variés,  etc.), la solidarité, le respect et l’empathie (Emmaüs, la Croix Rouge, Incroyables Comestibles etc.) deviennent très « tendance ».

Même les industriels s’y mettent en développant leurs activités dans une démarche de commerce équitable, bio etc.
Ce mode de consommation dit « responsable » va croissant alors qu’il n’était encore qu’anecdotique il y a deux décades.

Les démarches de protection de la Nature sont également de plus en plus nombreuses, elles deviennent «  démarches citoyennes » et sont en partie portées par les pouvoirs publics (tri sélectif, éducation à l’environnement, éco-conduite, etc.)

La politique  tend à s’y mettre aussi…Pas les hommes politiques eux-mêmes, non. Qui sont, je le crains, encore un peu à la traine…Mais la Politique globale.
Elle change, sous l’influence des dirigeants qui, dans une démarche économique, froide et calculée, initient des mouvements qui finissent par être bénéfiques, à l’inverse de leur but premier.
Comme, par exemple, le désengagement de l’état centralisé dans les collectivités locales   (sécurité civile, éducation...) qui redonne à celles-ci une latitude d’action, obligeant les citoyens à trouver des solutions détachées de la notion d’argent, avivant ainsi la puissance créatrice des associations du coin.

Les gens se recentrent sur eux-mêmes et leur entourage proche, et bienheureux ceux qui vivent dans de petites agglomérations, car c’est là que les lumières parviennent plus facilement à éclairer le tout. Ceux des grandes cités devant, au préalable, se fractionner en petits groupes avant d’y parvenir.

Le big bang de la mondialisation du XXème siècle a apporté l’énergie suffisante au Système pour se construire, grossir, devenir monstrueux et inadapté à la condition humaine.

Maintenant, c’est  un  big crunch que le XXIème siècle va vivre, et ce repli vers l’homme ne pourra se faire que dans la lumière.  Donc allumons des torches !  Regroupons-nous pour faire fondre et anéantir ce léviathan.

________________________________________________________
Site...clic. clic - Page Fb clic...
  [Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde Rouge_11 Aide à l'identification des plantes et autres infos végetales clic...
Hors série Plantes sauvages comestibles Miam
hildegarde
hildegarde
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3806
Age : 51
Localisation : La terre du milieu
Emploi : Spécialiste plantes sauvages comestibles
Loisirs : Regarder pousser les arbres
Date d'inscription : 14/05/2010

http://echappeessauvages.org/

Revenir en haut Aller en bas

[Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde Empty Re: [Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde

Message par hildegarde le Dim 8 Sep 2013 - 10:07

Episode 11 : La réalité

«La réalité c'est ce qui, lorsque vous arrêtez de croire en elle, ne disparaît pas."

c'est ce que dit en substance Philip k Dick....

qui explique comment de "faux" humains fabriquent de fausses réalités qui fabriquent à leur tout de faux humains.
A partir du moment ou on émet un avis ou une pensée sur notre réalité, fatalement on la perverti en lui collant une image créée en fonction de notre propre vécu...la réalité n'est réelle qu'a partir du moment ou elle est observée, lorsqu'elle est raisonnée, elle devient une fausse réalité, puisqu'elle est vu à travers le prisme de nos convictions personnelles.....ou comment la notion de réalité rejoint la physique quantique (une particule est multidimensionnelle, elle ne devient unidimensionnelle et unitemporelle qu'à l'observation)

Extrait : (excusez moi pour la traduction qui n'est pas parfaite ...) L' être humain authentique est celui qui sait d'instinct ce qu'il ne faut pas faire, et, en plus, qui rechignent à le faire. Il refusera de le faire, même si cela engendre des conséquences redoutables pour lui et pour ceux qu'il aime. Cela, pour moi, est le trait fin héroïque de gens ordinaires, ils disent non au tyran et ils prennent tranquillement les conséquences de cette résistance. Leurs actes peuvent être petits, et presque toujours inaperçus, ils ne resteront pas dans l'histoire. Leurs noms ne resteront pas dans les mémoires, pas plus que ces humains authentiques attendent leurs noms soit retenu. Je vois leur authenticité dans une drôle de façon: pas dans leur volonté d'accomplir de grands exploits, mais dans leur refus calmes. En substance, ils ne peuvent être contraints à être ce qu'ils ne sont pas."
Chacun donc à sa propre réalité, choisie ou non, la liberté résidant surement dans ce choix : l'allégeance à un système, ou l'allégeance à son propre monde intérieur....

lien vers l'article : Comment construire un univers: Philip K. Dick sur la réalité, manipulation des médias, et l'héroïsme de l'homme


Dernière édition par hildegarde le Ven 22 Nov 2013 - 12:14, édité 1 fois

________________________________________________________
Site...clic. clic - Page Fb clic...
  [Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde Rouge_11 Aide à l'identification des plantes et autres infos végetales clic...
Hors série Plantes sauvages comestibles Miam
hildegarde
hildegarde
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3806
Age : 51
Localisation : La terre du milieu
Emploi : Spécialiste plantes sauvages comestibles
Loisirs : Regarder pousser les arbres
Date d'inscription : 14/05/2010

http://echappeessauvages.org/

Revenir en haut Aller en bas

[Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde Empty Re: [Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde

Message par hildegarde le Ven 22 Nov 2013 - 12:12

Interlude :
Le poste d'ambassadrice de Mère Nature est parfois bien difficile à porter. La tache est tellement immense ! comment reconnecter tous ces gens à notre chère Terre nouricière ? Nombre d'entre eux n'en voit pas la nécéssité...
Tel les flammes du Mordor, les scintillements artificiels du Système les ont aveuglés, ils n'ont qu'un but : Servir le Système comme décrit précédemment...ils ne voient pas qu'en faisant cela, ils y perdent leurs âmes !
Qui se souvient du vrai goût des fraises? du chant de l'eau et de la caresse de l'herbe ? qui vit pour retrouver cela ?


________________________________________________________
Site...clic. clic - Page Fb clic...
  [Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde Rouge_11 Aide à l'identification des plantes et autres infos végetales clic...
Hors série Plantes sauvages comestibles Miam
hildegarde
hildegarde
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3806
Age : 51
Localisation : La terre du milieu
Emploi : Spécialiste plantes sauvages comestibles
Loisirs : Regarder pousser les arbres
Date d'inscription : 14/05/2010

http://echappeessauvages.org/

Revenir en haut Aller en bas

[Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde Empty Re: [Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde

Message par hildegarde le Lun 25 Mai 2015 - 8:56

Me voilà de retour ici, juste pour écrire quelques lignes.

En fait ce petit détour est motivé par la nécessité de dire bonjour à quelqu'un.
Un ami que je ne connais pas.
Encore une extravagance de cette pauvre Hildegarde pensez-vous ?!

et bien non, je souhaite juste te dire bonjour, à toi, oui toi, qui en ce moment lit ces mots, à toi l'archéowebologue.

Toi qui parcours les fichiers, oubliés, presque perdus, en tous cas délaissés, traces des frasques virtuelles des hommes du début du XXIème siècle.

Peut-être es-tu tombé par hasard sur ce texte, peut-être l'as-tu trouvé en faisant une recherche spécifique.
As-tu trouvé des informations pertinentes, celles qui te permettront de reconstituer le quotidien des internautes de cette période si étrange ?

Il aurait peut-être été plus facile pour toi d'explorer les archives de ce qu'on a appelé Facebook, mais, qu'y aurais-tu trouvé ? La facade de gens qui ont tant perdu de temps, cette richesse si précieuse, dans le classement de bonbons ou dans l'illusion de jardiner à travers des images sur un ecran ?

J'aurais bien aimé te connaître, savoir comment tu vis, comment est ton monde. Mais malheureusement l'information ne peut passer que dans un sens et je ne suis pas certaine que ce que je te raconte en ce moment fasse réellement avancer tes recherches.

Tu es peut-être un chercheur des histoires familiales, comme un de ceux que nous avons à notre époque, que nous appelons les généalogistes.
Peut-être es-tu donc un généaweblogiste....peut-être même es-tu un membre de ma descendance...

Finalement je ne le saurai jamais, comme ma grand-mère n'a pas su qu'elle serait l'héroine de son histoire que j'espère pouvoir à mes petits enfants ou comme Otzï n'a jamais su qu'il finirait dans un musée et qu'il nous livrerait, par le seul fait d'être découvert dans les glaces plusieurs milliers d'années après sa mort, autant d'informations sur son époque.

________________________________________________________
Site...clic. clic - Page Fb clic...
  [Fiction] Chronique des péripeties d'Hildegarde Rouge_11 Aide à l'identification des plantes et autres infos végetales clic...
Hors série Plantes sauvages comestibles Miam
hildegarde
hildegarde
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3806
Age : 51
Localisation : La terre du milieu
Emploi : Spécialiste plantes sauvages comestibles
Loisirs : Regarder pousser les arbres
Date d'inscription : 14/05/2010

http://echappeessauvages.org/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum