Cyclone Sandy USA - frankenstorm

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Cyclone Sandy USA - frankenstorm

Message par logan le Ven 7 Déc 2012 - 14:21

je me disais que ca serait interessant de faire un retour sur les expériences de Sandy.

Mais volwest vient de le faire très bien : http://lesurvivaliste.blogspot.fr/2012/12/sandy-et-les-5-cavaliers-de-lorage.html
on sent aussi que c'est l'occasion pour lui de répondre à quelques articles récents dans la presse clind'oeil

logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2428
Localisation : France
Emploi : Ingénieur IT
Date d'inscription : 17/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cyclone Sandy USA - frankenstorm

Message par logan le Lun 4 Nov 2013 - 16:42

Intéressant, un doc français bien détaillé de 92 pages : RAPPORT « RETOUR D’EXPERIENCE SUITE A L’OURAGAN SANDY »

http://ipgr.fr/2013/10/hcfdc-diffusion-du-rapport-retour-dexperience-suite-a-louragan-sandy/

Téléchargement du fichier ici : https://www.hcfdc.org/securise/pdf/sandy/rapport_sandy_hcfdc.pdf

Suite à l’ouragan Sandy, qui a frappé la côte Est des Etats-Unis les 29 et 30 octobre 2012, le Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale a confié au Haut Comité Français pour la Défense Civile la fourniture d’une étude  »Retour d’expérience suite à l’ouragan Sandy », afin de procéder au bilan de l’impact de Sandy sur les populations et les infrastructures critiques et d’en tirer de possibles enseignements pour la France.

Ce rapport a pour finalité première d’établir le bilan de l’impact de Sandy sur les populations, les infrastructures critiques et l’économie américaine.
Il permet également d’identifier les points remarquables de la gestion de cette crise, le rôle des différents acteurs impliqués dans la préparation et la réponse à cet événement et dont les conséquences sont rappelées à titre documentaire.
Les données recueillies permettent enfin de tirer les principaux enseignements de Sandy pour la France, et en particulier ceux applicables à l’Ile-de-France dans le cadre de la crue centennale et de les mettre en perspective au regard du système de gestion de crise américain.

Les principales conclusions du rapport mettent en exergue plusieurs points, qui ont concouru à la bonne gestion de cette crise, dont le haut niveau de préparation des acteurs publics et privés de la gestion de crise aux Etats-Unis, et notamment leur coordination à tous les stades de la crise, la place incontournable des réseaux sociaux tout au long de la crise, ou encore la résilience des différents opérateurs d’infrastructures, ainsi que l’activation de plans de continuité d’activité efficaces dans les entreprises et les administrations.

logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2428
Localisation : France
Emploi : Ingénieur IT
Date d'inscription : 17/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cyclone Sandy USA - frankenstorm

Message par logan le Mar 5 Nov 2013 - 13:02

Quelques extraits intéressants de ce doc. Concernant la partie "communication" pour ce post.

On peut noter notamment :
- l'utilisation intensive des réseaux sociaux, l'utilisation d'application smartphone tel que Earshot, ..
- le déploiement de centres mobiles de communication, des bornes radio mobiles et des stations de recharge pour téléphones portables dans les quartiers impactés.
- les conseils des opérateurs (tel que activer la sonnerie à la place du mode vibreur pour économiser de la batterie)
- etc..

PS : dans une partie (économique), j'ai été aussi surpris de voir le déploiement de "véhicules DAB mobiles (distributeurs
automatiques de billets) connectés par satellite par les établissements bancaires américains assurant l’approvisionnement en argent liquide"




Organisation de la réponse - Réseaux sociaux

Les réseaux sociaux se sont avérés être un vecteur de communication primordial pour faire face à l’ouragan Sandy
aux Etats-Unis. Avec les pannes d’électricité et les pannes des data centers, les téléphones portables et les smart
phones sont devenus l’outil principal de communication pour diffuser des informations et des consignes de sécurité
notamment dans les zones sinistrées.

(...)

Différentes applications pour smartphones ont aussi été développées et utilisées durant l’ouragan Sandy, innovation
technologique qui n’existait pas en 2005 lors de l’ouragan Katrina. Plusieurs exemples peuvent être donnés ici

« Hurricane by American Red Cross »
« Hurricane Tracker »
« EarShot » : application mobile développée par MissionMode Solutions pour la communication en temps
de crise utilisable même quand les appels, SMS et emails ne fonctionnent pas. Avec EarShot, les organisations peuvent
envoyer et recevoir tout type de fichier (photos, messages détaillés, procédures, cartes...).

Gestion des télécommunications et des réseaux de télécommunications

- La préparation des opérateurs de télécommunications

A l’annonce de l’arrivée de Sandy sur les terres nordaméricaines, les opérateurs de téléphonie mobile ont mis
en place certaines mesures afin de parer aux éventuels impacts de l’ouragan sur leurs infrastructures.

Pour cela, les quatre grands opérateurs de téléphonie mobile (AT&T, T-Mobile, Verizon et Sprint) envoient des équipes
d’urgence et des ingénieurs dans les régions menacées par l’ouragan, plus d’une semaine avant son arrivée. Des
stocks de secours (câble à fibre optique, préparation de générateurs de secours et de stations radio mobiles, etc.)
sont également constitués, afin de faciliter le remplacement des équipements et réseaux touchés.
AT&T dispose par exemple de plus de 3 000 groupes électrogènes et d’un convoi de camions citernes d’essence,
permettant au réseau d’être réalimenté au plus vite.

D’autres conseils sur l’économie de batterie sont donnés aux utilisateurs de téléphone portable, en cas de pannes
d’électricité. Verizon suggère ainsi à ses clients de diminuer le rétro-éclairage de l’écran, d’utiliser une sonnerie plutôt
que le mode vibreur, lequel consomme plus d’énergie, ou encore d’arrêter les applications qui ne seraient pas
essentielles pendant la tempête.
(...)
Enfin, un bémol quant à la préparation des opérateurs, et plus particulièrement l’alimentation de secours, doit
cependant être mentionné. Les opérateurs n’ont en effet pas suivi les recommandations de la Federal Communications
Commission (FCC) de 2005, suite à l’ouragan Katrina, les encourageant à installer des générateurs de secours sur les
antennes relais11, lesquels ont fait défaut ici.
(...)
Malgré les préparations en amont, les réseaux de télécommunications n’ont pas été épargnés et ont même
été sérieusement touchés par l’ouragan Sandy, le vent et les inondations causant d’importants dommages aux
infrastructures des différents opérateurs.
En effet, la brusque montée des eaux à Battery Park au sud de Manhattan inonde deux commutateurs de Verizon,
endommageant ainsi une partie du réseau cuivre. Trois noeuds de son réseau new yorkais sont également inondés,
privant un grand nombre d’entreprises et de particuliers de tout moyen de télécommunication, alors que les vents
violents font tomber des lignes aériennes à travers plusieurs quartiers résidentiels de la ville.
Selon la Federal Commission of Communication, environ :
• 25% des relais de téléphonie mobile ont été mis hors service, dans les 10 Etats touchés par l’ouragan, principalement du
fait des coupures de courant ou endommagés par les vents violents ;
• 25% des personnes résidant dans les zones touchées ont perdu l’accès au câble et à Internet, principalement en
raison des coupures électriques et des dommages causés à certains data centers12.
• Cinq quartiers se retrouvent sans service de téléphone fixe ou mobile et sans réseau Internet pendant plusieurs
jours.

Suite aux pannes d’électricité, de nombreuses antennes relais ne sont plus alimentées en courant électrique, comme celles
de Long Beach, dans l’Etat de New York, toutes hors services après le passage de Sandy. Certaines de ces antennes restent
néanmoins opérationnelles, grâce à la présence de groupes électrogènes auxiliaires. Le manque d’alimentation en diesel
pose toutefois problème, les générateurs se trouvant en panne de carburant, avant que l’électricité ne soit rétablie.
En plus des coupures d’électricité, plusieurs zones touchées par Sandy sont affectées par des signaux téléphoniques
faibles, voire inexistants. D’importants engorgements sur les réseaux mobiles se créent alors, du fait des coupures dans
le maillage de ces réseaux pesant sur les parties toujours fonctionnelles. De nombreux abonnés mobiles n’ont plus accès aux services
de téléphonie et Internet mobile, alors que le réseau de téléphonie fixe, enterré la plupart du temps, résiste bien
dans l’ensemble. Cela permet donc à la population de joindre les services d’urgence.

- Le rétablissement des réseaux de télécommunications

Face aux réseaux de télécommunications terrestres endommagés, la ville de New York travaille en collaboration
avec les différents opérateurs, mais aussi les National Disaster Recovery Teams et le New York State Department
of Homeland Security, afin de déployer des centres mobiles de communication, des bornes radio mobiles et des stations
de recharge pour téléphones portables dans les quartiers impactés.
Les opérateurs vont aussi intervenir par eux-mêmes, afin de procéder au rétablissement des réseaux endommagés le
plus rapidement possible.
AT&T fait ainsi appel à sa Network Disaster Recovery Team15, laquelle déploie des terminaux satellites, « Cell
on Light Trucks16 », sur les zones sinistrées, afin de fournir un réseau aux services de secours, et ainsi retrouver une
couverture temporaire.
T-Mobile envoie également des ingénieurs supplémentaires dans les Etats de New York et du New Jersey afin de soutenir
les équipes locales d’intervention rapide, débordées par l’ampleur des dégâts.
Les milliers de groupes électrogènes prévus et stockés par les différents opérateurs sont ainsi installés dès le lendemain,
aux endroits critiques. Ce déploiement rapide, combiné à l’alimentation en carburant, pourtant difficile, semble être
le principal facteur de remise en service du réseau mobile.
80% du réseau est rétabli en 48 heures, en intégrant des moyens de restauration temporaires : stations radio mobiles
et centres mobiles de communication, dans les zones où le courant est lui aussi rétabli.
Les antennes-relais mobiles sont restaurées à 97%, cinq jours après le passage de l’ouragan, et ce malgré des
infrastructures toujours envahies par les eaux, nécessitant d’importantes opérations de pompage.
Il faut néanmoins souligner que certaines lignes fixes du New Jersey ne sont pas encore rétablies, sept mois après l’ouragan, du fait de la destruction complète des réseaux cuivre.
(...)
Dans le cadre des actions prises par les opérateurs, il faut aussi mentionner la mise en place de stations de recharge
gratuites et ouvertes à tous, pour les téléphones mobiles dans les zones où le courant est toujours coupé.
Aussi, les opérateurs de téléphonie mobile, AT&T et T-Mobile USA, annoncent dès le 30 octobre 2012, le partage de leurs
réseaux dans les zones durement touchées par l’ouragan. Les communications de leurs clients passeront donc par «
le réseau le plus opérationnel », quel que soit leur opérateur, et ce jusqu’à la restauration complète des réseaux.
Enfin, suite au passage de Sandy et suite aux problèmes rencontrés par les pannes successives des réseaux
d’électricité et de télécommunications, certaines questions ont pu se poser sur l’accessibilité des bornes radio mobiles,
la présence de groupes électrogènes de secours sur les antennes relais, et plus largement sur la fiabilité du réseau
mobile, rendue très critique du fait de l’abandon des lignes fixes pour les téléphones portables.

logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2428
Localisation : France
Emploi : Ingénieur IT
Date d'inscription : 17/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cyclone Sandy USA - frankenstorm

Message par argoth le Mar 5 Nov 2013 - 14:33

Merci pour le retour, c'est très intéressant.

C'est églament impressionnant de voir les moyens dépployé pour maintenir la continuité.

________________________________________________________
On hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte a nos enfants.

Un peuple qui est près a cédez un peu de libérer pour plus de sécurité, ne mérite n'y l'un, n'y l'autre et finira par perdre les deux. Thomas jefferson.


Pas capable est mort hier, il s'essaye est né ce matin.

argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum