Worst-case scénario : état policier

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Worst-case scénario : état policier

Message par Andros le Dim 29 Avr 2007 - 19:25

Il existe une théorie dans le survivalisme, qui s'inspire de ces paroles :

"This is the way the world ends.
This is the way the world ends.
This is the way the world ends.
Not with a bang but a whimper."
-TS Eliot

Les vraies catastrophes ne se réaliseraient pas de manière spectaculaire, mais de façon constante et peu perceptible (la légende urbaine de la grenouille ébouillantée).

A mon avis, toutes les évolutions lentes aboutissent nécessairement à un seuil de rupture , un "bang". Une société est un système, divers éléments interagissant. Une société qui se dégrade, c'est comme une voiture mal entretenue, elle roule pendant un certain temps (même si c'est évident qu'elle ne va pas bien), et puis un jour, un élément lâche, et tout le système s'effondre.

J'ai réalisé qu'en fait le survivalisme ne couvre vraiment que les évenenements de type "bang" (arrêt du système)

Les évolutions plus longues sont à mes yeux des signes avant-coureurs.


Une préoccupation qui devient de plus en plus insistante pour moi est celle de l'instauration d'un Etat policier. Ce n'est pas une préoccupation de survivaliste (j'imagine qu'ils ne me piqueront pas ma bouffe quand même !) mais de citoyen.

L'Etat-policier est en marche aux Etats-Unis (et ce dès la présidence Clinton en fait), et je me fais du soucis si Sarkozy passe en France.

En Allemagne, ils en sont déjà à envisager la supsension de la présomption d'innocence en cas de complet terroriste...

Policier : vous faites partie d'un complot terroriste
Mme Michel : Hein ? Quoi ? mais non !
Policier : Prouvez-le. Vous pouvez pas ? C'est bien ce que je pensais...

A votre avis, dans la perspective d'un worst-case scénario, comment un Etat policier se mettrait-il en place en France ?

Perso, je verrais bien une méga-émeute, genre Novembre 2005, mais avec des histoires bizarres, qui exige le maintien de l'état d'urgence pour un moment.

Dans la foulée, on fait voter des lois discutables (genre si on vote contre on est pour les racailles), le tout en parfaite coordination avec l'ensemble des médias.

Andros
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 1132
Date d'inscription : 12/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Worst-case scénario : état policier

Message par nemo le Dim 29 Avr 2007 - 19:31

Tu es entrain de décrire précisément le type de scénario que je crains. Avec en prime émeute "spontané" entre "bon citoyen" et "racaille".
Justement le but de l'administration est de maintenir son controle de la population malgrés des conditions socio économique de plus en plus dur. D'ou un renforcement policier et militaire.

nemo
Membre

Masculin Nombre de messages : 110
Age : 48
Localisation : Limoges
Emploi : sans
Loisirs : JdR, esotérisme, astrologie
Date d'inscription : 19/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Worst-case scénario : état policier

Message par KrAvEuNn le Lun 30 Avr 2007 - 5:29

A votre avis, dans la perspective d'un worst-case scénario, comment un Etat policier se mettrait-il en place en France ?

Peut être suite à un attentat d'ampleur, une menace terroriste majeure, voir pour lutter contre un réseau terroriste aux ramifications mondiales...mince, ça ne vous dits rien ? Vous dites..? On est toujours sous le plan vigipirate...à bon !?

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7488
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Worst-case scénario : état policier

Message par nemo le Lun 30 Avr 2007 - 11:08

Parfaitement Kraveunn c'est un des chemins qu'a pris notre préfascisme : un état sensé être exceptionnel est devenu permanent et ordinaire. Ensuite peu a peu on étend cet état exceptionnel chaque année un peu plus. Lorsque le fascisme est l'état ordinaire de la société cela ne choque plus personne : encore une fois c'est l'histoire de la grenouille qu'on réchauffe peu à peu

nemo
Membre

Masculin Nombre de messages : 110
Age : 48
Localisation : Limoges
Emploi : sans
Loisirs : JdR, esotérisme, astrologie
Date d'inscription : 19/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Worst-case scénario : état policier

Message par Canis Lupus le Lun 30 Avr 2007 - 20:09

On peut citer la refonte de la carte d'identité en carte biométrique (INES), qui devrait arriver en 2008-9 si je ne m'abuse. Je ne sais pas encore si toutes les cartes devront être remplacé du jour au lendemain. Dans le cas où l'on peut garder son ancienne carte, ce qui m'étonnerait fort, je changerais de carte juste avant. De toute manière la mienne arrive à échéance en décembre 2009, donc je devrais la changer.

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤

Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3693
Age : 31
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Worst-case scénario : état policier

Message par KrAvEuNn le Lun 30 Avr 2007 - 20:38

Pour toi loup et selon mes infos, l'ancienne carte doit arriver à expiration avant d'être remplacée ; le "parc" des cartes se renouvellera donc sur environ 20 ans (je ne suis pas sûr du temps de validité de la carte).

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7488
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Worst-case scénario : état policier

Message par Canis Lupus le Mar 1 Mai 2007 - 10:04

KrAvEuNn a écrit:Pour toi loup et selon mes infos, l'ancienne carte doit arriver à expiration avant d'être remplacée ; le "parc" des cartes se renouvellera donc sur environ 20 ans (je ne suis pas sûr du temps de validité de la carte).

Oui, seulement, tu peux en demander une seconde si je ne m'abuse.

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤

Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3693
Age : 31
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Worst-case scénario : état policier

Message par nemo le Mar 1 Mai 2007 - 13:38

le "parc" des cartes se renouvellera donc sur environ 20 ans
Pourquoi sur 20 ans?
Sur 10 puisque la limte de validité des CNI est de 10 ans.
Oui, seulement, tu peux en demander une seconde si je ne m'abuse.
Dans le pire des cas tu peux déclarer que tu as perdu ta carte pour obtenir son renouvellement.


Dernière édition par le Mar 1 Mai 2007 - 13:39, édité 1 fois

nemo
Membre

Masculin Nombre de messages : 110
Age : 48
Localisation : Limoges
Emploi : sans
Loisirs : JdR, esotérisme, astrologie
Date d'inscription : 19/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Worst-case scénario : état policier

Message par Rammstein le Mar 1 Mai 2007 - 13:38

Ma famille a beaucoup souffert du "fascisme" et du "nazisme" lors de la dernière guerre mondiale. Utiliser de tels termes pour décrire une société qui s'inquiète de plus en plus de sa sécurité me paraît totalement déplacé et abusif. L'instauration d'un état policier n'est qu'un des aspects du fascisme. Dans le genre policier, les sociétés communistes - pardon, "démocratiques et populaires" - ont fait beaucoup mieux !

Si les forces de police s'équipent, si les lois se font plus répressives, c'est sans doute parce que notre société est confrontée à une vague de violence sans précédent, vous ne croyez pas ? L'évolution des forces de police françaises ne fait donc que répondre à un contexte donné.

A lire certains, la racaille est la victime et a toujours raison. Je leur souhaiterais bien une rencontre impromptue, pour voir...

Rammstein

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4997
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Worst-case scénario : état policier

Message par nemo le Mar 1 Mai 2007 - 14:01

Ma famille a beaucoup souffert du "fascisme" et du "nazisme" lors de la dernière guerre mondiale. Utiliser de tels termes pour décrire une société qui s'inquiète de plus en plus de sa sécurité me paraît totalement déplacé et abusif.
Il n'est pas question d'une comparaison avec un autre temps, mais de savoir ce qui se passe aujourd'huis. Tu est libre de penser que le passé est radicalement différent du présent, tout comme je suis libre de penser qu'il y a plein de similitude. Argumentons pour essayer d'avancer et (peut être) trancher pour savoir qui a raison.

L'instauration d'un état policier n'est qu'un des aspects du fascisme. Dans le genre policier, les sociétés communistes - pardon, "démocratiques et populaires" - ont fait beaucoup mieux !
Tout a fait d'accord, d'ailleurs tu notera que je ne parle que de préfascisme, et non de fascisme tout court.
De plus l'histoire ne se répéte jamais intégralement. Par exemple je ne pense pas que nous aurons un jour un partit unique, ou un syndicat unique. L'illusion de la pluralité que maintient le systéme est constittutif de celui-ci. Les historiens et philosophe du futur parleront d'un nouveau genre de totalitarisme qui avance masqué.

Si les forces de police s'équipent, si les lois se font plus répressives, c'est sans doute parce que notre société est confrontée à une vague de violence sans précédent, vous ne croyez pas ?
Non je ne crois pas. La violence actuelle est le fruit de la violence économique, fruit de la dépossession de la majeur partie de la population mondiale par quelques uns. Au fur et mesure que cette dépossession s'étend et devient plus insupportable, la résistance contre celle-ci s'étend. Ca ne veux pas dire que la réaction de certain a cette dépossession n'est pas stupîde voire criminelle. Mais la violence premiére est bien là. De plus il y a une "sélection" avec des violences accepté et d'autre stigmatisé, cette sélection se fait toujour dans le m^me sens. Le résultat? : la division parmi les gens qui devrait résister ensemble. Comme toujours diviser pour régner.

L'évolution des forces de police françaises ne fait donc que répondre à un contexte donné.
Bien sur et c'est juste un hasard si cette évolution se fait simultanément de la même façon dans tous les pays occidentaux.

A lire certains, la racaille est la victime et a toujours raison. Je leur souhaiterais bien une rencontre impromptue, pour voir...
Je ne sais pas ce que désigne le mot racaille, peut tu être plus précis?
Si cela concerne les actes de violence de population jeune parqués, stigmatisés, humiliés et coupés de tout accés "normal" a la consomation alors j'ai répondu ci-dessus. Ils nous retournent la violence qui leur est infligé. De nouveau je ne justifie ni la violence gratuite, ni le crime, j'explique.

nemo
Membre

Masculin Nombre de messages : 110
Age : 48
Localisation : Limoges
Emploi : sans
Loisirs : JdR, esotérisme, astrologie
Date d'inscription : 19/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Worst-case scénario : état policier

Message par Andros le Mar 1 Mai 2007 - 14:07

Rammstein, les escadrons de la mort au Brésil et diverses autres formations paramilitaires sudaméricaines participaient aussi d'un état policer.

Oui, vu les favelas qu'il y a là-bas, on peut s'inquiéter de l'insécurité comme tu dis, mais bon ca va au-delà de l'autodéfense.

Le fichage , la télésurveillance, ce ne sont pas des Escadrons de la Mort, mais bel et bien autre chose, qu'on appelle Etat policier faute de mieux.

Andros
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 1132
Date d'inscription : 12/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Worst-case scénario : état policier

Message par KrAvEuNn le Mar 1 Mai 2007 - 14:24

pour némo :Pourquoi sur 20 ans?
Sur 10 puisque la limte de validité des CNI est de 10 ans.
Tu as raison, c'est tous les 10 ans ; j'avais toutefois dits que je n'étais pas sûr de la période
(je ne suis pas sûr du temps de validité de la carte).

Pour rammstein, je suis d'accords, perso les "amalgames" et les "racourcis faciles" (souvant involontaires de la part des personnes qui les colportent) m'agacent un peu. Evitons de comparer ce qui n'est pas comparable et parlons plutôt d'état sécuritaire ou policier, de démocratie autoritaire, ou je ne sais quoi clind'oeil

pour les "racailles" (je n'aime pas trop ce terme), je pense qu'ils sont à la foi victimes(économiques) et victimisées (auto victimisés). J'essaierais de vous pondre un fil sur le sujet. Pour faire court, il sont dans une logique de victimisation (c'est la fautre aux autres et je n'y suis pour rien ; j'attends réparation).


Dernière édition par le Mar 1 Mai 2007 - 14:31, édité 1 fois

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7488
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Worst-case scénario : état policier

Message par Rammstein le Mar 1 Mai 2007 - 14:50

"Le Lumpenproletariat, cette lie d'individus déchus de toutes les classes, qui a son quartier général dans les grandes villes, est, de tous les alliés possibles, le pire. Cette racaille est parfaitement vénale et importune. Lorsque les ouvriers français portèrent sur leurs maisons, pendant les révolutions, l'inscription "mort aux voleurs" et qu'ils en fusillèrent même certains, ce n'était pas par enthousiasme pour la propriété, mais bien avec la conscience qu'il fallait avant tout se débarrasser de cette engeance. Tout chef ouvrier qui emploie cette racaille comme garde ou s'appuie sur elle, démontre par là qu'il n'est qu'un traître..."

Marx & Engels in "La Sociale-Démocratie allemande"

Pour moi, la racaille c'est le glandeur qui après quelques années à l'école à mettre le boxon dans sa classe et à raquetter ses collègues pour se payer du shit et des nike, passe le plus clair de son temps à tenir les murs de sa cité en attendant qu'une opportunité de bizness se présente. Comme par exemple casser la figure du clampin qui passe - quel drôle de nom, il s'appelle Rammstein le c*n ! - pour épater et faire rire ses amis, ou encore quelques années plus tard caillasser les fenêtres de ce même clampin, et revenir une semaine plus tard pour casser ce qui vient d'être réparé...

La violence actuelle en France n'a rien à voir avec l'économie, Nemo. C'est un problème de manque d'éducation et de culture (culte du caid, du flambeur...). En Allemagne la criminalité existe, mais le degré de violence n'atteint pas ce qui se passe en France. il y a 2 ans, une affaire de souffre-douleur tabassé par ses camarades de classe d'une école professionnelle a fait scandale. En France ce phénomène est devenu courant... En Russie j'ai cotoyé des personnes vivant dans une misère sombre et sans perspectives d'avenir heureux. Aucune ne commettait pour autant des actes délictueux ou criminels !

Bref la société française à mon sens s'est fabriquée une population n'appartenant à aucune classe, illettrée, haineuse, nuisible et sans avenir, et ne sait plus comment la contrôler. Et ce phénomène n'est pas prêt de s'arrêter !

Ce n'est que mon avis à 2 balles, mais sache que le fait d'avoir vécu 3 ans en RP m'a fortement motivé pour partir en Allemagne !

Rammstein

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4997
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Worst-case scénario : état policier

Message par nemo le Mar 1 Mai 2007 - 14:55

Evitons de comparer ce qui n'est pas comparable et parlons plutôt d'état sécuritaire ou policier, de démocratie autoritaire, ou je ne sais quoi
Je ne suis tout simplement pas d'accord. Le seul élément vraiment important qui manque a la situation actuelle pour en faire un vrai fascisme est "l'homme providentiel" qui "sauvera la nation". Je ne suis pas du tout certain qu'on y échappera dans un avenir pas si lointain.

nemo
Membre

Masculin Nombre de messages : 110
Age : 48
Localisation : Limoges
Emploi : sans
Loisirs : JdR, esotérisme, astrologie
Date d'inscription : 19/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Worst-case scénario : état policier

Message par KrAvEuNn le Mar 1 Mai 2007 - 14:59

Ecoutes, je ne sais pas qui a raison ou tort ; peut être faudrait-il trouver une bonne définition (genre petit robert) de ces termes ; ça nous permettra peut être de repartir sur des bases claires clind'oeil
Le fascisme par exemple n'a t-il pas surtout à voir avec l'italie du duce ?

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7488
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Worst-case scénario : état policier

Message par Andros le Mar 1 Mai 2007 - 15:08

Rammstein a écrit:

Pour moi, la racaille c'est le glandeur qui après quelques années à l'école à mettre le boxon dans sa classe et à raquetter ses collègues pour se payer du shit et des nike,

(...)

La violence actuelle en France n'a rien à voir avec l'économie, Nemo. C'est un problème de manque d'éducation et de culture (culte du caid, du flambeur...).

Et à ton avis, c'est un hasard si ce phénomène est le même partout sur tout le territoire, à la différence des pays voisins comme tu le soulignes ?

C'est une volonté politique, ca n'est pas le fruit du hasard mais d'une politique très travaillée. J'ai enseigné dans l'Académie de Créteil, nom de nom, je sais de quoi je parle !

De mon point de vue, la population est profondément influençable quel que soit le régime. Si on en est venu là, c'est qu'il y a une volonté politique là-dedans, socialiste comme RPR/UMP d'ailleurs.


Donc oui on peut passer son temps à punir et à emprisonner (ce qu'il faut faire, et durement, par ailleurs), mais surtout il faut arrêter cette machine à produire de la racaille, sinon c'est un processus vain, il y aura toujours un petit jeunot pour remplacer la racaille que tu viens de mettre en taule.

Andros
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 1132
Date d'inscription : 12/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Worst-case scénario : état policier

Message par nemo le Mar 1 Mai 2007 - 15:13

La violence actuelle en France n'a rien à voir avec l'économie,
Pardon ce n'est pas parce que tu l'affirme que ce que tu dit est vrai. La situation des banlieux et leur taux de chomage réels je ne l'invente pas.
Quant au mépris de Marx et son compére pour une partie de la pop qui a le malheur de ne pas agir comme il le prédit je connais. Lire l'histoire de la relation Marx-Bakounine ou les réactions de Marx pendant la Commune de Paris pour savoir qui est vraiment Marx.

Bref la société française à mon sens s'est fabriquée une population n'appartenant à aucune classe, illettrée, haineuse, nuisible et sans avenir, et ne sait plus comment la contrôler.
Une déclaration de ce genre sent tout simplement le racisme et le mépris de classe. "Salaud de pauvre". Ceci dit que veux tu dire quand tu dit que "la société française se l'est fabriqué"? Comment et pourquoi?

Ce n'est que mon avis à 2 balles, mais sache que le fait d'avoir vécu 3 ans en RP m'a fortement motivé pour partir en Allemagne !
Que la qualité de vie en RP soit en pleine régression depuis de longues années personne n'en doute. La question est quelle sont les causes?

nemo
Membre

Masculin Nombre de messages : 110
Age : 48
Localisation : Limoges
Emploi : sans
Loisirs : JdR, esotérisme, astrologie
Date d'inscription : 19/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Worst-case scénario : état policier

Message par nemo le Mar 1 Mai 2007 - 15:14

100% d'accord avec Andros.

nemo
Membre

Masculin Nombre de messages : 110
Age : 48
Localisation : Limoges
Emploi : sans
Loisirs : JdR, esotérisme, astrologie
Date d'inscription : 19/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Worst-case scénario : état policier

Message par KrAvEuNn le Mar 1 Mai 2007 - 16:14

Le fascisme (en italien fascismo) est un mouvement politique d'origine italienne apparu en 1919. Ce terme, très utilisé, a par la suite pris un sens beaucoup plus large. Il est donc nécessaire de cerner ses différents niveaux d'acception.

Au sens strict, le terme fascisme recouvre le mouvement et le régime italien de 1922 à 1945. Son origine provient de la fondation après la Première Guerre mondiale, par Benito Mussolini, d'un groupuscule appelé Fasci di combattimento (Faisceaux de combat), ce qui donnera les expressions fasciste et fascisme. Le mot fasci lui-même est une référence à la Rome antique où les faisceaux étaient un symbole de pouvoir, et aux fascio, mouvements et sociétés secrètes, des années 1890, composés de paysans révolutionnaires italiens. Ce sens strict est notamment utilisé par les historiens. Les idées de Benito Mussolini se réfèrent également à celles du syndicaliste-révolutionnaire français Georges Sorel, pour qui l'émancipation de la classe ouvrière passe par la violence. Enfin, les méthodes d'organisation des fasci sont inspirées de l'avant-garde de révolutionnaires professionnels prônée par Lénine.
Au sens large, le terme fascisme a pris un sens générique. Le modèle italien s'étant exporté dans toute l'Europe (Nazisme en Allemagne, Franquisme en Espagne), le terme s'est ensuite étendu à tout mouvement politique s'appuyant sur un pouvoir fort, prônant un État sécuritaire, les métiers organisés en corporations (ceci au moins jusqu'en 1945), l'exaltation du sentiment nationaliste et une politique réactionnaire. Le politologue français Pierre Milza a ainsi titré l'un de ses ouvrages Les fascismes. De nombreux spécialistes affirment que le nazisme est à l'opposé du fascisme, le fascisme ayant pour objectif de créer un état fort, alors que le nazisme a pour but de détruire l'état (justice, armée, police...) et faire détenir les domaines régaliens par le parti et ses dirigeants. De plus le fascisme aborde très peu les thèmes raciaux.
Dans son acception la plus large, le terme est polémique : dans le débat politique contemporain, le terme de fascisme est devenu une injure politique. Les adhérents à certaines idéologies politiques tendent à associer le fascisme à leurs ennemis, ou le définissent comme étant l'opposé de leurs propres visions (ex : « libéral fasciste » à l'encontre des libéraux ; « islamo-fasciste » à l'encontre de pouvoirs islamistes intégristes ; les staliniens ont ainsi un temps traité des dirigeants sociaux-démocrates de « social-fascistes »).

La suite ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fascisme

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7488
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Worst-case scénario : état policier

Message par transhuman le Mar 1 Mai 2007 - 16:55

Bonjour,
Andros a écrit:
This is the way the world ends.
Not with a bang but a whimper."
-TS Eliot
cheers je connaissais pas mais c'est tout à fait ce que je crains.

Andros a écrit:
Les vraies catastrophes ne se réaliseraient pas de manière spectaculaire, mais de façon constante et peu perceptible (la légende urbaine de la grenouille ébouillantée).
8) hum...par exemple quand les statisticiens voient leurs stats du chomage "corrigées" par les politiciens...ou bien lorsque les CRS et les pompiers se tapent dessus pendant une manif ??

Andros a écrit:
J'ai réalisé qu'en fait le survivalisme ne couvre vraiment que les évenenements de type "bang" (arrêt du système)

Ouais, c'est pour çà que j'ai essayé d'élargir le propos sur Oleocene. Mais sans succès et là j'arrête par ce que celà devient nul tellement les réponses sont égoïstes.

Andros a écrit:
A votre avis, dans la perspective d'un worst-case scénario, comment un Etat policier se mettrait-il en place en France ?

amha, comme le nuage de Tchernobyl :P

( Qui c'est bien connu c'est arrêté à nos frontières sur ordre de je ne sais plus quel préfet auprès de l'Ortf ou du moins de ses descendants pas si émancipés qu'ils le disent )

Lorsque tu verras des manifs dégénérer deux ou trois fois par mois.
Lorsque tu sera inquiet, et tes copines aussi, parce que tu croise la route d'un policier ( pas dans le 9-3 mais bien en centre ville...!)
ET qu'aucun journal, ni TV ni écrit, ne fera l'écho de ces problèmes alors tu auras ta réponse.

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Worst-case scénario : état policier

Message par Canis Lupus le Mar 1 Mai 2007 - 17:13

Service traduction !

C'est ainsi que le monde disparaît,
Sans fracas mais d'un simple gémissement.


Vous êtes OK avec moi ?

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤

Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3693
Age : 31
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Worst-case scénario : état policier

Message par KrAvEuNn le Mar 1 Mai 2007 - 17:16

Canis Lupus a écrit:Service traduction !

C'est ainsi que le monde disparaît,
Sans fracas mais d'un simple gémissement.


Vous êtes OK avec moi ?
Merci loup clind'oeil

Mais pourquoi la phrase : "C'est ainsi que le monde disparaît" est-elle répétée 3 fois ?

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7488
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Worst-case scénario : état policier

Message par Rammstein le Mar 1 Mai 2007 - 21:15

J'ai vraiment l'impression d'être le mouton noir pro-flic sur Olduvai, mais passons...

A mon sens les policiers sont les seuls défenseurs des faibles et des innocents dans ce monde de brutes. Qu'il y ait des flics pourris n'est pas nouveau : il y a des pourris dans tous les corps de métiers. Si je défends les policiers, c'est qu'ils sont le dernier rempart contre l'anarchie qui nous menace. Leur job est de faire respecter la loi, point. Si la loi ne plaît pas, rien n'empêche Madame Trucmuche de s'engager en politique ou de faire pression sur son député pour la changer.

Némo, où vois-tu que je parle de race ??? Je te parle de glandeurs qui pourrisent la vie quotidienne de personnes qui ne demandent rien à personne, et tu ressorts la vieille rangaine. Je me fous que les types qui m'ont cassé la figure aient été noirs ou blancs (ils l'étaient), ce qui compte pour moi c'est leurs actes et le fait qu'ils soient restés impunis. Si c'est la stigmatisation de la racaille qui te dérange, j'en suis désolé. Mais sache que la liberté d'expression permet ce genre de propos. Tout comme elle autorise quiconque à cracher son venin sur les fonctionnaires, les politiques ou les huissiers !

Quand j'affirme que la société française s'est fabriqué une catégorie de "population n'appartenant à aucune classe, illettrée, haineuse, nuisible et sans avenir", je ne fais qu'un constat. Notre société a renoncé depuis longtemps à éduquer sa jeunesse, à lui enseigner le respect de l'autorité, l'espoir en l'avenir, la croyance en des valeurs qui nous unissent. Je jetterais volontiers la pierre à l'éducation nationale qui, portée par l'esprit de mai 68, a sans doute voulu se lancer dans une expérience sociologique grandeur réelle : niveller la population par le bas, la rendre complètement inculte, prévisible et maléable à merci par les masses médias. Si l'on ajoute à cela le chomage, des difficultés à intégrer les populations étrangères, à loger dignement les populations les plus fragiles économiquement, on obtient un cocktail social explosif.

Comme Andros, je me doute que cela est en partie voulu. Mais je connais trop mal le système éducatif pour m'engager sur cette hypothèse... Andros, as-tu des éléments qui confortent tes accusations ?

L'expérience des penseurs antiques est riche d'enseignements. Je crois que l'humanité a plus ou moins tout vécu, et que nous agissons et réagissons régulièrement selon le même schéma de pensé. Il est une citation de Platon, dans "La République", que j'affectionne particulièrement :

Lorsque les pères s’habituent à laisser faire les enfants,
Lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles,
Lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter,
Lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu’ils ne reconnaissent plus au dessus d’eux l’autorité de rien ni de personne,
Alors c’est là, en toute beauté et en toute jeunesse, le début de la tyrannie.


Cette réflexion a presque 2500 ans, mais je la trouve particulièrement actuelle.

Andros, tu me demandais comment un régime autoritaire pourrait venir au pouvoir. Tu as la réponse. J'ajouterai que le soutien populaire, du moins au début, est un préalable incontournable. Selon moi la France n'est pas encore mûre pour cela. Mais que l'on rajoute des émeutes, des attentats, un peu de chômage et une pincée de délocalisations, et le fruit sera prêt à être cueilli !

Maintenant, l'état policier est pour moi loin d'être le pire scénario. Franchement c'est de la gnognotte comparé à une guerre thermo-nucléaire ou une épidémie de calvitie !

Enfin, pour ceux que cela inquièterait, le policier reste un être humain, donc corruptible par définition !

Rammstein

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4997
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Worst-case scénario : état policier

Message par Andros le Mar 1 Mai 2007 - 21:32

Bon d'abord les flics sont comme les profs, impuissants face à la situation. Et comme les profs ce sont des êtres humains (où il y a des moutons noirs aussi)

Bon en ce qui concerne les dérives abêtissantes elles seraient longues et techniques à expliquer (des bouquins entiers n'y suffisent pas).

Cependant un truc qui m'a scié, c'est dans le bouquin "la fabrique du crétin", un extrait des instructions de l'inspection pour les professeurs enseignants aux indigènes en Algérie au début du siècle.

C'est parfois mot pour mot nos instructions actuelles (présentées parfois comme novatrices). La population actuelle est donc considérée par les pouvoirs en place comme des populations colonisées.
Pour ma part j'enseigne dans une filière d'élite (bilingue) et je vois bien la différence. Tout le jeu social aujourd'hui en France est de s'extraire du traitement "standard" réservé à la population.

Si on creuse un peu, il y a peu de différences entre un bouseux de 60 balais au fin fond de la campagne alsacienne , qui vote FN ou Sarkozy, et une racaille. (C'est pas de toi dont je cause Geispe, mais tu dois bien voir de quoi je parle, je pense)

Il ne faut pas non plus se faire d'illusions sur le genre humain et sur les citoyens français, il y a toujours trop de gens qui s'arrêtent au ressenti et ne poursuivent pas l'analyse.

A force de se focaliser sur ces racailles on ne voit pas qui les crée et pourquoi, et ca arrange bien les élites.

Sinon, un Etat policier n'existe que par la crainte de laquelle il est sensé protéger la population. L'Etat policier , ce n'est pas pour fliquer les gens, ca ne rapporterait rien. Cela crée une situation dans laquelle les soulèvements populaires seraient plus difficiles.

Les élites veulent maximiser leur pouvoir, ce qui rendrait le reste de la population sans ressources (physiquement comme mentalement), c'est pour cela qu'ils ont besoin d'un Etat policier.

Andros
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 1132
Date d'inscription : 12/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Worst-case scénario : état policier

Message par KrAvEuNn le Mar 1 Mai 2007 - 21:41

interessante analyse rammstein clind'oeil

Le flic est en effet au service du peuple et le garant de la paix sociale (gardien de la paix), mais à la base c'est aussi un gens d'armes (gendarme), un homme au service de l'ordre social (l'ordre imposé par les puissants). je n'en déduit rien de particulier, si ce n'est peut être que le policier est aussi le défenseur du pouvoir (la bourgeoisie, l'aristocratie, l'église en leur temps d'influence et maintenant de l'ordre marchand (flicage du net (copie, etc), contrefaçon, dégradation antipub, délinquance en col blanc, etc).

Je ne dits pas qu'il ne faut pas de flics, juste que leur fonction comporte peut être aussi des zones d'ombre (ou plutôt des fonctions anti démocratiques-anti égalitaires) qui les portent à se retourner contre le peuple (manifs, révoltes, désobeïssance civilie, etc).

Je ne suis pas anti flics, seulement, je doute que leur seule fonction possible soit de servir le petit populo, mais bien aussi peut être de participer à maintenir l'ordre actuel et ceci en faveur des classes dirigeantes.

Just my point de vue.

Quand j'affirme que la société française s'est fabriqué une catégorie de "population n'appartenant à aucune classe, illettrée, haineuse, nuisible et sans avenir", je ne fais qu'un constat. Notre société a renoncé depuis longtemps à éduquer sa jeunesse, à lui enseigner le respect de l'autorité, l'espoir en l'avenir, la croyance en des valeurs qui nous unissent. Je jetterais volontiers la pierre à l'éducation nationale qui, portée par l'esprit de mai 68, a sans doute voulu se lancer dans une expérience sociologique grandeur réelle : niveller la population par le bas, la rendre complètement inculte, prévisible et maléable à merci par les masses médias. Si l'on ajoute à cela le chomage, des difficultés à intégrer les populations étrangères, à loger dignement les populations les plus fragiles économiquement, on obtient un cocktail social explosif.

Je te propose pour trouver un début d'explication d'aller sur le post "a l'origine du monde moderne" sur le forum psycho. Les jeunes d'aujourd'hui sont dépourvu de culture, de lien social, souvant dérracinés, formatés par la télé et la pub ; ils n'ont plus d'horrizon et souffrent de ne pas participer comme ils le voudraient à la société de consommation dont ils se sentent exclus (à tort ou à raison).
ces jeunes ne s'excluent pas à mon avis du système, bien au contraire, ils souffrent de ne pas y participer assez (consommer, devenir importants, participer à l'american way of life, etc)

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7488
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum