Retour d'expérience sur le sujet des morsures de serpents

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Retour d'expérience sur le sujet des morsures de serpents

Message par KrAvEuNn le Mer 3 Oct 2012 - 21:45

Salut !

Petit retour d'expérience (RETEX) sur le sujet des morsures de serpents. Ce RETEX n'a pas pour sujet principal le traitement des morsures en lui-même, mais celui de la situation de crise que génère ce type d'accident, sur le terrain et la manière dont il a été traité lors de la situation en question. Toute expérience est en soit bonne à prendre, afin d'en tirer les leçons qui s'imposent.
Précision : le cas que je vais vous présenter ici concerne un chien ; toutefois les conclusions que l'on peut en tirer peuvent, en bonne partie, s'appliquer à l'homme.

Cela fait 12 ans que mon épouse et moi avons des chiens et autant d'années que nous allons les balader très régulièrement en forêt, sans problème majeur, ni accident. Mais voilà, un jour ou l'autre, l'accident survient sans prévenir ; dans des circonstances assez défavorables.

Ce jour là nous avions donc décidé d'aller faire une grande ballade en forêt, à environ 20 km de la maison. Nous avions embarqué toute la meute - 4 chiens - dans la voiture.
Arrivés à destination nous avons garé la voiture et engagé une longue marche.

Après 50 minutes de marche active nous avons décidé de faire une halte pique-nique. Las, nous nous apercevons vite, en mangeant, que l'un des chiens, une femelle, s'est couché sur le ventre et demeure amorphe. On l'appelle ; pas de réaction. Je la touche ; pas plus de réaction. On se lève et on la force à se mettre debout sur ses 4 pattes, afin de faire un examen rapide. L'un de nous met sa main sous sa gorge pour attirer et capter son attention, en tournant sa face vers nous. Là, nous constatons la présence de 2 petits points rouges et d'une zone légèrement bleutée sur son museau, à mi-chemin entre la truffe et les yeux. Deux traces de morsures parallèles, à environ 1cm d'écart, plus un abattement très marqué de l'animal ; le constat sautait aux yeux : "morsure de serpent !" Là panique ; la chienne a été mordu et il ne s'agit manifestement pas d'une morsure blanche (sans venin injecté). Ce qui nous semble, au premier abord, fou c'est que nous n'avons pas vu de serpent, ni assisté à l'attaque ; attaque qui a probablement dû survenir un peu plus tôt, peut être dans un fourré. La chienne n'a pas hurlé lors de la morsure et nous n'avons donc pas été alertés de l'incident. Nous sommes à au moins 50 minutes de marche active de la voiture et de la plus proche route goudronnée et au coeur d'une vaste étendue forestière dont nous ne connaissons pas toute la topographie. Là, au vu de la petite taille du chien - 25 kg - de la morsure à la face, vous vous dites que c'est foutu, que le chien va nourrir là, avant que vous ne parveniez à regagner la civilisation.

Premier réflexe, trouver le chemin le plus rapide vers une route et, à partir de là, vous foncez sans réfléchir dans la direction qui vous paraît alors la plus logique ; hésitation, ma femme ne sait pas vraiment s'il y a une route dans cette direction et puis, une fois arrivés à la route, on fait quoi ?
On réfléchit. Pas de doute, il faut retourner à la voiture ; seulement la chienne pèse lourd et on a donc près d'une heure pour y parvenir, car ça grimpe et l'animal pèse son poids, ce qui nous ralentit d'autant. Il faut absolument la maintenir immobile ; hors de question qu'elle marche car cela accélérait son rythme cardiaque et sa circulation sanguine, diffusant ainsi plus rapidement le venin dans son organisme. Par chance le chemin que nous avons pris est relativement praticable en voiture, mais accessible seulement par une seule entrée, celle où l'on a garé la voiture.

On pense tout d'abord à porter la chienne à tour de rôle jusqu'à notre véhicule, mais on en déduit rapidement que ce serait trop long. La chienne doit donc être gardée sur place, ou bien être portée par l'un d'entre nous, tandis que l'autre partira chercher le véhicule. On hésite le temps de juger de qui de nous deux est le plus sportif et parviendra le plus rapidement à destination. Ma femme fait de la course à pied et elle connaît mieux cette forêt que moi ; c'est elle qui aura donc le plus de chance d'arriver rapidement à bon port et de revenir nous chercher sans se perdre en route. Les 3 autres chiens la suivent, car ils sont plus fusionnels avec elle qu'avec moi et refuseraient donc de rester avec moi.
Je prend la chienne dans les bras, puis sur le dos à cause de la douleur et de la fatigue que cela provoque rapidement et puis j'avance pour que l'on se retrouve à mi-parcourt, gagnant ainsi un peu de temps. Je ne connais pas très bien le parcourt, plus régulièrement pratiqué par ma femme et après 1 ou 2 km je ne sais plus quel embranchement prendre. Là grand moment de solitude. Je continue sur l'un des deux chemins se présentant face à moi, au risque - une chance sur 2 - de me planter, ou bien j'attends sur place ? Le temps compte et vous met la pression. Si la chienne meurt vous vous en voudrez de vous être planté, ou d'avoir hésité. Tant pis, vous avez fait de votre mieux et vous ne prenez pas le risque de louper votre correspondance avec la voiture et de la faire tourner, en vain, dans la forêt à votre recherche. Là je me rappelle une discussion sur ce forum ; si vous vous perdez, restez sur place et attendez les secours.
On attend et l'attente parait interminable. Du côté de mon épouse le retour est très pénible et l'un des chiens, peu sportif, commence à montrer des signes de coup de chaud ; le chien ne transpirant pas sa température peut vite monter, au risque de provoquer sa mort. On frôle le sur accident. Arrivée à la voiture madame arrose le chien et l'hydrate.
Madame arrive finalement en klaxonnant, pour se signaler et afin que je la situe, au cas où je me serait égaré. On roule au maximum de ce que la topographie du terrain, très accidenté et vallonné, nous autorise. A un embranchement, dans la précipitation, ma femme se trompe de chemin ; on ne sait plus où l'on est et où nous devons aller. Le téléphone portable, avec GPS, de ma femme, dont je ne sais pas me servir - je n'utilise jamais ces appareils - ce qui fait de moi un très mauvais copilote, ne capte pas notre position. Au bout de 10-15 minutes environ on se repère grâce à des pilonnes électriques situés sur la crête et on file vers la route goudronnée.

On appelle la vétérinaire afin qu'elle prépare le matériel nécessaire. Il y a un quart d'heure de trajet à faire jusqu'à son cabinet. Des automobilistes roulent bien en dessous de la vitesse limite autorisée et vous pestez. Les coller au cul ou klaxonner ne servirait à rien ; on a trop l'habitude de côtoyer des gens pressés sans raisons valables et il n'y a aucun moyen de signaler que dans notre cas ça urge vraiment.

Enfin, vous arrivez au cabinet et cela fait une heure que la chienne s'est fait mordre. Son état est resté stationnaire l'heure durant mais là, son museau et ses babines commencent à enfler et elle est toujours complètement abattue.
On passe à la salle d'opération. La véto opte pour une héparinothérapie ; c'est-à-dire une injection d'hérapine (anticoagulant), une corticothérapie (cortisone, anti choc et anti-inflammatoire) et une injection de morphine contre la douleur. Elle la met 24 heures - ça peut aller jusqu'à 48 heures - sous perfusion glucosée (ou salée), plus sous traitement antibiotique à large spectre pendant 6 à 10 jours, afin d'éviter tout problème infectieux (risque de septicémie) et la garde en observation 24 heures. Ce traitement est plus complexe à mettre en place qu'une sérothérapie - car il doit être fait en intraveineuse et qu'il est difficile de faire cela sur un chien qui a été mordu - mais plus efficace. La sérothérapie, qui correspond à une injection antivenimeux, peut provoquer un choc allergique, notamment si elle est mal injectée, ou périmée.
Environ 3 heures après l'accident la tête de la chienne avait presque doublée de volume. 24 heures après elle est rentrée à la maison, la tête toujours aussi enflée et fatiguée.

Le traitement à suivre, pour un chien (pas pour l'homme), est : clavaseptine 1,5 cachet, matin et soir, pendant 10 jours. Biseptine, en spay et à diffuser sur la blessure, matin et soir. Estranase, 2 comprimés matin, midi et soir, pendant 6 jours.

Même traité rapidement le chien n'est pas sortit d'affaire avant environ un délai d'une semaine. En effet certains chiens meurent le deuxième, ou troisième, jour ; voir au delà. Les chances de survie, après traitement, sont d'environ 50%.

Les recommandations en cas de morsure, pour rappel :

Calmer l'animal, car sous le choc de la douleur il peut être agressif, ou agité. Noter l'heure de l'accident. Refroidir la région oedémateuse avec une serviette mouillée, ou des glaçons. Amener chez un vétérinaire.
Les symptômes observés sont proportionnels à la quantité de venin injecté.
Les recommandations, chez l'homme, voir ici.

Conclusions de l'expérience malheureuse : si la victime avait été un humain, la pression et le stress n'en auraient été probablement que plus forts, créant de fait un surcroît de panique. A deux on peut paniquer plus, du fait que la panique est contagieuse et de l'antagonisme de certaines décisions, qui nous oblige à changer de stratégie en court de route.
On se rend compte, avec l'expérience vécue, que tous les manuels, toutes les lectures, ne se suffisent pas et que, mis en situation, rien ne remplace l'expérience et les réflexes conditionnés. La théorie permettant toutefois d'éviter certaines erreurs (ne pas immobiliser la victime, se perdre, etc).

Au final, malgré une petite panique qui nous aura fait perdre 10-15 minutes, on a plutôt bien réagit (immobilisation de la victime) et tout ce qui pouvait être tenté a été fait, en vertu des circonstances.

Quelle leçon en tirer ? Malheureusement, à moins de faire vivre votre chien dans du coton et de ne plus le sortir, ou seulement en hiver, ou en ville, ce genre d'accident est quasiment inévitable. Et quand cela arrive il faut savoir poser le bon diagnostique et réagir pour le mieux. Si vous avez des suggestions, n'hésitez pas. clind'oeil

Pour info, au vu de la région et du terrain, le serpent mordeur devait probablement être une vipère aspic. Leur période d'activité s'étend de Mars à Octobre, compris.

La chienne avant et après :




________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   
avatar
KrAvEuNn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7511
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour d'expérience sur le sujet des morsures de serpents

Message par MacGivrez le Jeu 4 Oct 2012 - 0:14

Eh ben quelle histoire !

Kraveunn à écrit: et il n'y a aucun moyen de signaler que dans notre cas ça urge vraiment
Si, si! Tu mets tes warnings & tu roule à toutes berzingues. Les conducteurs comprennent (déjà vu & entendu plusieurs fois!).

Ta chienne à complètement récupérée ?

MacGivrez

________________________________________________________
Quand on peu pas faire autrement .......On fait avec !!! Et on le tourne à son avantage......
avatar
MacGivrez
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 521
Date d'inscription : 09/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour d'expérience sur le sujet des morsures de serpents

Message par argoth le Jeu 4 Oct 2012 - 5:32

Bas dit donc j'espère que le gros toutou s'en sortira.

Au niveau des animaux on ne conseil pas de faire saigner la plaie pour faire sortir le venin comme dans le cas d'un homme?

c'était une bonne idée dans votre cas de vous séparer, un a la voiture et l'autre qui porte le chien pour sauvé du temps et surtout félicitation d'avoir attendu sur place dès l'instant ou tu n'étais plus sur du chemin. On le répète sans arrêt au enfants en campagne.

Même si on se sens impuissant parce qu'on a l'impression qu'on ne fait plus rien, on attend et c'est long. En fait on fait quelque chose, on fait la bonne chose à faire.

Comme nous la marteller notre prof de secouriste, utilisé votre logique, sur le terrain rien ne sera comme dans les court ou les livres et vous ne réussirez ps de toute manière a posser les geste parfait. Ce qui est important c'est de faire au mieux en utilisant la logique et c'est exactement ce que vous avez fait. C'est déjà beaucoup mieux que d'être rester là planté sans rien faire.

merci pour ce retour

(quand c'est pas les tiques qui donne la maladie de lymmachin, c'est les serpent aspictruc, et ont dit que c,est le canada qui est un pays sauvage et dangereux. Laughing )

________________________________________________________
On hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte a nos enfants.

Un peuple qui est près a cédez un peu de libérer pour plus de sécurité, ne mérite n'y l'un, n'y l'autre et finira par perdre les deux. Thomas jefferson.


Pas capable est mort hier, il s'essaye est né ce matin.
avatar
argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour d'expérience sur le sujet des morsures de serpents

Message par Rammstein le Jeu 4 Oct 2012 - 9:18

En Italie les automobilistes accrochent un linge blanc à la fenêtre - en plus des warnings et des coups de klaxon - pour signaler une urgence.

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб
avatar
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5061
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour d'expérience sur le sujet des morsures de serpents

Message par KrAvEuNn le Jeu 4 Oct 2012 - 10:48

Salut !
MacGivrez a écrit:Si, si! Tu mets tes warnings & tu roule à toutes berzingues. Les conducteurs comprennent (déjà vu & entendu plusieurs fois!).
Rammstein a écrit:En Italie les automobilistes accrochent un linge blanc à la fenêtre - en plus des warnings et des coups de klaxon - pour signaler une urgence.
Ok ! Merci. clind'oeil Sinon, en ce qui concerne le linge blanc pas sûr que les conducteurs hexagonaux comprennent. Après, question code de la route, autant pour les warnings - le clignotant ne pouvant plus être utilisé pour signaler vos changements de directions - que pour les coups de klaxon et les excès de vitesse, je doute que la maréchaussée apprécie ; peut être feraient-elle une exception en ce qui concerne une urgence concernant un être humain, moins certainement pour un animal. Après, c'est un risque à évaluer en connaissance de cause, à mon avis ; tant pis pour l'amende, mais attention à la mise en danger d'autrui et au sur-accident.
MacGivrez a écrit:Ta chienne à complètement récupérée ?
argoth a écrit:Bas dit donc j'espère que le gros toutou s'en sortira.?
En fait c'est la chienne d'une amie dont j'ai la garde temporaire. Ca ne fait pas encore une semaine que l'accident est arrivé, donc on croise les doigts. Toutefois la chienne est jeune et dans la force de l'âge ; on a donc bon espoir. clind'oeil A noter que si elle avait été mordue à la truffe, zone très vascularisée, ou près d'une veine importante, elle n'aurait probablement pas survécue.
Aujourd'hui elle a la tête encore plus enflée qu'hier ; un oedème facial que l'on appelle face d'hippopotame. Il porte bien son nom celui-là. Mais bon, elle est active et éveillée, malgré sa blessure.
argoth a écrit:Au niveau des animaux on ne conseil pas de faire saigner la plaie pour faire sortir le venin comme dans le cas d'un homme?
Nan ! Surtout pas. Ne jamais faire de saignée. Le venin du serpent à un effet fluidifiant pour le sang et tu risques de provoquer une hémoragie.Tout ce que tu as à faire c'est de noter l'heure de l'accident, de calmer et d'immobiliser la personne, ou l'animal - si besoin est fabriquer une attelle avec deux bouts de bois et un lacet, si membre mordu - refroidir la zone mordue avec un linge mouillé et transporter la victime chez un médecin/vétérinaire.
J'ai oublié de le signaler, mais je ne vais jamais promener mes chiens en forêt lorsqu'il fait grand soleil, justement à cause du risque lié aux serpents. Le jour de l'accident il ne faisait que 15 degrés et le ciel était très couvert. Comme quoi, vous voyez, les serpents sortent aussi par temps couvert. Par ailleurs j'en ai déjà croisé le matin, vers 10 heures, ou le soir à la tombée de la nuit sur une route goudronnée (le goudron rend la châleur accumulée dans la journée) ; pas très dynamiques, mais éveillés. Un de mes chiens avait, par ailleurs, il y a longtemps, marché sur une petite vipère, le matin, sur un chemin forestier en castine/gravillons, sans que la vipère, groggy par le froid, ne réagisse plus que ça.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   
avatar
KrAvEuNn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7511
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour d'expérience sur le sujet des morsures de serpents

Message par KrAvEuNn le Mar 16 Oct 2012 - 7:19

Salut !

Pour info la chienne est tirée d'affaire ; les analyses de sang sont bonnes. On en aura eut en tout et pour tout pour plus de 300 euros de frais ; à savoir que l'on a eut un rabais.
Pendant une semaine il aura fallut éviter que la chienne ne se blesse ou ne se fasse mordre, pour cause de risque d'hémorragie car, comme déjà dit, le venin de serpent fluidifie le sang.
La chienne n'en aura retenue aucune leçon puisqu'elle continue, comme à son habitude, à sauter à 4 pattes et museau en avant, sur tout ce qui bouge : feuilles portées par le vent, papillons, etc.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   
avatar
KrAvEuNn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7511
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour d'expérience sur le sujet des morsures de serpents

Message par Cyrus_Smith le Mar 16 Oct 2012 - 7:27

Bonne nouvelle! Smile
KrAvEuNn a écrit:Pendant une semaine il aura fallut éviter que la chienne ne se blesse ou ne se fasse mordre, pour cause de risque d'hémorragie car, comme déjà dit, le venin de serpent fluidifie le sang.
N'est-ce pas plutôt le traitement? Tu évoquais plus haut une injection d'anticoagulant...
avatar
Cyrus_Smith
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2208
Localisation : Île mystérieuse
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour d'expérience sur le sujet des morsures de serpents

Message par KrAvEuNn le Mar 16 Oct 2012 - 8:11

Cyrus_Smith a écrit:N'est-ce pas plutôt le traitement? Tu évoquais plus haut une injection d'anticoagulant...
Hé hé ! Là tu me poses une colle. Il faudra que je demande à la véto. En effet, la chienne a eut une injection d'anticoagulant et c'est probablement la cause principale de ce risque hémoragique ; toutefois le venin de certains viperidae semble être hémotoxique, c'est-à-dire provoquant la coagulation ou, au contraire, la fluidification du sang. A vérifier, donc. Je vous tiendrais au jus.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   
avatar
KrAvEuNn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7511
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour d'expérience sur le sujet des morsures de serpents

Message par papapoilut le Mar 16 Oct 2012 - 8:45

bonne nouvelle merci du retour Smile

________________________________________________________
"Le Gouvernement le meilleur est celui qui gouverne le moins."
"Il est plus désirable de cultiver le respect du bien que le respect de la loi."[la désobéissance civile]
Henry David Thoreau
http://www.clicanimaux.com/
avatar
papapoilut
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 534
Age : 29
Localisation : 28, proche 91
Emploi : prestataire, mea maxima culpa!
Date d'inscription : 30/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour d'expérience sur le sujet des morsures de serpents

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum