Faire son bois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Faire son bois

Message par KrAvEuNn le Jeu 6 Sep 2012 - 12:15

Salut !

Petit topo pour illustrer, à l'intention de ceux qui découvrent, le sujet de la coupe et du conditionnement du bois de chauffage.
N'ayant pas d'arbres à couper cette année, je vais commencer par la fin ; soit par la découpe en bûches.

Attention : ce travail est dangereux et, si vous êtes novice, commencez toujours par une formation sérieuse auprès d'un professionnel et renseignez vous sur les assurances nécessaires qu'il est bon de contracter pour être couvert en cas d'accident ou de dommage. Chaque année des gens se tuent, ou se blessent, en coupant du bois ; en cause l'inexpérience, l'inattention, l'absence de protections, etc.

Matériel minimum nécessaire pour scier ses billes de bois : gants de protection pour se protéger des échardes, lunettes de protection pour éviter les projections de sciure, de copeaux et d'échardes, casque antibruit ou bouchons antibruit pour préserver ses oreilles et chaussures de sécurité coquées pour protéger ses pieds d'éventuels chocs (écrasement par une billes de bois).



Personnellement j'utilise une scie actionnée par la prise de force d'un tracteur ; un bon vieux Massey ferguson. C'est une fabrication maison ; l'oeuvre de mon paternel. Comme vous pouvez le constater elle n'est pas du tout aux normes ; pas de bouton d'arrêt d'urgence, pas de protections, etc et une courroie de transmission apparente dont il faut se méfier comme de la peste et raison pour laquelle on évite de porter des vêtements amples afin de ne pas se faire accrocher et amocher. Optez pour du matériel normalisé et sûr. Vous pouvez, par exemple, utiliser une scie électrique.



La courroie :



La prise de force :



Vue de dessus :



La courroie, pour bien adhérer aux "roues" de transmission, donc pour ne pas patiner, donc tourner par à-coups et surchauffer, doit être régulièrement enduite de résine dans sa partie interne ; environ toutes les heures. Résine que je fais fondre préalablement à la sortie du pot d'échappement du tracteur fumeur :



Attention : respectez bien le sens de rotation des "dents" de la lame : les dents doivent être tournées dans le sens de la rotation. Attention : coupez les billes de bois, de bonne taille (jusqu'à environ 15-20 cm de diamètre environ), en respectant le sens de la rotation de la lame, c'est-à-dire que la lame doit tourner vers vous. En cas contraire votre bille de bois n'appuiera pas sur votre plan de travail et elle risque alors d'être éjectée... et, surtout, vous ne pourrez pas couper votre bois.
Surtout : faites attention à vos doigts ; ne les placez pas trop prêt de la lame et surtout pas dans sa trajectoire... sinon zip ! les doigts.

Bref, à ne pas pratiquer si vous êtes un total novice.

Sinon j'ai des arbres à couper cet automne ; normalement. On verra alors ce qu'il en est de la coupe des arbres. En attendant, voici mon matériel :

Autrefois j'utilisais une tronçonneuse thermique McCulloch, lourde mais très robuste :



Aujourd'hui j'ai opté pour une STIHL, plus légère et plus sûre (sécurité anti-rebond, etc) :


________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire son bois

Message par KrAvEuNn le Jeu 6 Sep 2012 - 21:52

Suite...

Situation sur le terrain, maintenant.

Les arbres abattus sont débités en billes de 90 cm environ, pour la simple raison que mon foyer fait 50 cm et que je conserve une marge de sécurité de 5 cm pour que ça rentre à l'aise (90 cm coupés en deux = 45 cm). Billes qui sont fendues et mises à sécher en tas, durant un à deux ans, ou plus si couverts d'une bâche. Ici c'est du frêne et du chêne, vieux de deux ans.





La charrette en bois est une "bousse", sorte de charrette avec benne basculante ; elle sert habituellement à transporter du fumier, des feuilles... ou du bois. Sa contenance est de 2 mètres3. Mais vous pouvez utiliser remorques de voiture, brouettes, etc ; toutefois prenez du costaud pouvant supporter beaucoup poids.
Perso j'ai le matériel nécessaire et en nombre - on est grosbill ou on ne l'est pas mrsgreen ; l'utilité de faire des économies sur le chauffage - auquel cas c'est toute votre organisation qu'il faudra adapter aux circonstances et à vos moyens.



La remorque est disposée à portée, de manière à pouvoir y balancer facilement les morceaux de bois depuis la position de la scie. Si vous êtes plusieurs vous pouvez vous organiser afin de faire la chaîne ; l'un d'entre vous peut ainsi faire passer les billes de bois à celui qui coupe et celui qui coupe passer le bois débité à un troisième larron qui le plongera dans la remorque.
Les vaches sont des animaux très curieux : mrsgreen



Prêtez une attention toute particulière à ce qui suit. La position des doigts est importante.

Photo ci-dessous. Aie ! Danger ! Mauvaise méthode ; ici vos doigts dépassent et sont exposés. Doigts exposés = doigt sectionnés. Le pouce préhensile est le plus important de vos doigts... enfin si vous êtes foutus comme tout le monde. mrsgreen Au cas ou vous vous feriez quand même attraper par la lame et si vous avez une glacière à votre portée : Que faire pour les victimes d'amputation ? Et n'oubliez pas : "pas de bras doigts, pas de chocolat". mrsgreen



La bonne méthode ; pouces dans le prolongement de la main, non exposés. Étant donné que pour prendre la photo mon autre main était occupée, imaginez que chaque main vient se positionner à chaque bout de la bille de bois et de part et autre et à bonne distance de la lame de la scie :



N'oubliez pas de couper vos bûches à la bonne longueur, afin qu'elles puissent rentrer dans le foyer de votre poêle à bois, de votre cuisinière à bois, etc. Vérifiez aussi leur diamètre. Ce serait bête de faire tout ce travail pour vous apercevoir, en fin de compte, que vos bûches ne rentrent pas dans votre foyer. mrsgreen Il y a un coup d'oeil à prendre pour se faire ; on juge de la bonne longueur des bûches, en général, à vu d'oeil, en se référant au bord du plan de travail et sur ce qui en dépasse.

Mais, toujours, restez vigilants et garder la lame, vos mains et les buches en vue. Attention aux projections de sciure, aux éclatements de bûches et aux éventuelles projections de bûche par la lame. Vigilance !..

Personnellement je range mes remorques au carré ; ainsi il rentre plus de bois, c'est plus stable... mais plus lourd. Mais vous pouvez parfaitement faire le choix de charger vos remorques en vrac. clind'oeil Prenez garde toutefois à ne pas surcharger l'essieu.



Voilà une remorque bien pleine, comme je les aime ; ras la gueule : fumeur



Après mon passage ; ne reste que sciure et bouts de bois. D'habitude je récupère ces petits bouts de bois pour allumer ma cuisinière à bois ; ça prend mieux et plus vite avec ce type de bois. Sinon, pour pas gâcher, j'expédie par collissimo, frais de port à votre charge. mrsgreen



Ne reste plus qu'à transporter le bois à destination et à le stocker, bien rangé, dans un endroit couvert, sec et aéré.
L'empilage est un art à part entière ; difficile d'empiler droit, sauf à utiliser un fil tendu entre deux plots. Plus votre stock sera haut et plus il risque d'être instable. On peut pallier au problème en doublant, triplant, etc, les rangs. Vérifiez toutefois que le tas est stable en essayant de le secouer un peu ; s'il chancelle c'est mauvais. Pensez aux enfants, aux animaux de compagnie ou sauvages sur lesquels le stock pourraient s'effondrer.
Sur la photo ci-dessous il y a environ 8 mètres cube de stock ; la moitié de ce qu'il me faut pour passer l'hiver. Le tas est amené à doubler de hauteur (environ 1 mètre 80 de haut).



Je pense avoir fait le tour de la question, en ce qui concerne cette partie du travail. Partie qui n'est ni la plus difficile, ni la plus dangereuse. Pour la suite, on verra dans les mois qui viennent. clind'oeil

Pensez à vous couvrir la tête si vous travaillez en plein soleil et à vous hydrater si vous transpirez.

Prévoir, peut être, une trousse de secours et de l'aspirine pour soulager d'éventuelles courbatures. mrsgreen

Surtout : évitez de travailler seul ; si accident mieux vaut avoir une aide potentielle que de se retrouver seul.

Alors, intéressés pour passer au chauffage au bois ? mrsgreen

A plus tard - dans plusieurs mois - pour la suite...


Dernière édition par KrAvEuNn le Jeu 6 Sep 2012 - 21:58, édité 1 fois

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire son bois

Message par commandos le Jeu 6 Sep 2012 - 21:58

Pour ma part celà fais 15 ans que je chauffe au bois et il me faut 30 m3 par année courante.

________________________________________________________
Si l'humain ne change pas son mode de vie ,la terre ne sera plus.

commandos
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 477
Age : 98
Localisation : belgique
Emploi : Artisan
Loisirs : la pèche
Date d'inscription : 23/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire son bois

Message par KrAvEuNn le Jeu 6 Sep 2012 - 22:30

J'oubliais un détail : pour couper le bois et le charger dans la remorque, soit deux mètres cube de bois, je met environ une heure et demi à deux heures, à deux ou trois et environ une heure et demi à le décharger et à l'empiler, seul.
commandos a écrit:Pour ma part celà fais 15 ans que je chauffe au bois et il me faut 30 m3 par année courante.
16 mètres cube, de mon côté, pour la cuisinière à bois seulement. Ce qui me permet de chauffer deux à trois pièces les hivers pas trop rudes.
Tu te chauffes à la chaudière à bois ?
Sinon, tu procèdes comment et avec quel type de matériel, toi ?

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire son bois

Message par commandos le Jeu 6 Sep 2012 - 22:48

Pour chauffer le corp de logis de la ferme deux gros poèles à bois de marque Godin.
Pour faire mon bois de chauffe abattage durant l hiver,plus débardage avec un tracteur et je laisse le bois un an dans le bois sans le couvrir puis le ramène à la ferme et la je le recoupe en buche de 33 cm et le range à l abris dans un hangar et sous abris
j ai un roulement de +ou- 80 m3 de bois .
Cette année j ai un stock de 120 m 3 .
Pour l hiver qui arrive je vais me faire une fendeuse actionnée avec les prise d huile du tracteur.
Pour ce qui ait des tronçonneuses j utilise des sthil ms 440,ms460,660 et une 088,plus une ms 220t d élagage.
Pour le grs matériel tracteur deutz ,remorque à bois freinée fabrication maison et un treuile fabrication maison aussi.
Commandos.

________________________________________________________
Si l'humain ne change pas son mode de vie ,la terre ne sera plus.

commandos
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 477
Age : 98
Localisation : belgique
Emploi : Artisan
Loisirs : la pèche
Date d'inscription : 23/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire son bois

Message par grosminet le Ven 7 Sep 2012 - 10:18

KrAvEuNn a écrit:


N'oubliez pas de couper vos bûches à la bonne longueur, afin qu'elles puissent rentrer dans le foyer de votre poêle à bois, de votre cuisinière à bois, etc. Vérifiez aussi leur diamètre. Ce serait bête de faire tout ce travail pour vous apercevoir, en fin de compte, que vos bûches ne rentrent pas dans votre foyer. Il y a un coup d'oeil à prendre pour se faire ; on juge de la bonne longueur des bûches, en général, à vu d'oeil, en se référant au bord du plan de travail et sur ce qui en dépasse.
à ce sujet, après la tempête de 2009, j'ai rentré une vingtaine de stères de bois divers (chataignier, robinier et merisier principalement) que j'avais débité en 50/60 cm. Mais j'ignorais alors que j'allais m'équiper l'année suivante d'un insert plus petit qui m'oblige à tout recouper en un peu moins de 50 cm...

N'ayant aucun envie de defaire puis refaire mes bûchers bien empilés proprement, je recoupe donc les bûches au fur et à mesure de l'utilisation.
J'utilise une tige étalon, puisque ce travail se fait à l'atelier. Par contre, j'ai déjà perdu des tiges étalons et surtout, plus ennuyeux, des coins éclateurs en forêt, lors du débardage. La solution s'est imposée à moi : de la peinture rouge vif !

grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire son bois

Message par commandos le Ven 7 Sep 2012 - 10:57

Pour tout ce qui ait de l outillage à main forestier ,EX:coin,serpette,merlin etc.....,toujours les peindre en rouge vif question de ne pas les perdres car ce matos coute un pont .

________________________________________________________
Si l'humain ne change pas son mode de vie ,la terre ne sera plus.

commandos
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 477
Age : 98
Localisation : belgique
Emploi : Artisan
Loisirs : la pèche
Date d'inscription : 23/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire son bois

Message par KrAvEuNn le Sam 8 Sep 2012 - 20:26

Salut !
grosminet a écrit:j'ai déjà perdu des tiges étalons et surtout, plus ennuyeux, des coins éclateurs en forêt, lors du débardage. La solution s'est imposée à moi : de la peinture rouge vif !
Il existe des coins éclateurs déjà colorés, dans le commerce ; bleus, rouges, etc. clind'oeil

Inachis, qui ne peut pas répondre à ce fil de discussion, me demande par mp si dans mon abri je pose les bûches directement sur le sol et s'il n'y a pas de remontée d'humidité.

Je ne l'ai pas précisé mais, en effet, je pose directement mes bûches de bois sur le sol ; sol qui est en terre battue. Mon abri est couvert en tôles et les murs sont faits de planches de bois non jointes hermétiquement ; c'est-à-dire que l'on voit le jour à travers. L'abri est parfaitement au sec, aéré et ventilé.
Actuellement l'une des tôles ondulées de ma toiture c'est décollée et laisse passer l'eau de pluie ; du coup une flaque apparaît sur le sol en terre battue de mon hangar lorsqu'il pleut et l'humidité remonte dans le bois à cet endroit précis, ce qui a pour effet de pourrir quelques bûches qui sont en contact direct avec l'eau. Ne me restera donc plus, pour corriger le problème, qu'à reclouer convenablement la tôle.

Sinon, s'il existe un risque local faible de présence d'humidité via le sol, on peut toujours poser une bâche, ou des palettes en bois capables de soutenir le poids du tas de bois, à même le sol, par exemple et entreposer son bois par dessus. Par contre il faut vraiment impérativement stocker son bois de chauffage dans un abri sec et si possible ventilé.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire son bois

Message par grosminet le Dim 9 Sep 2012 - 8:49

KrAvEuNn a écrit:Salut !Il existe des coins éclateurs déjà colorés, dans le commerce ; bleus, rouges, etc.
c'est vrai, mais les miens sont anciens, ils ont déjà servi à 2 générations avant moi... Je préfère le rouge vif, c'est ce qui se voit le mieux parmi les feuilles mortes (sauf si on abat un érable...) Very Happy L'orange fluo (façon gilet réfléchissant) doit être encore mieux.

grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

http://www.le-projet-olduvai.com/t6324-faire-son-bois

Message par gpjp le Ven 14 Sep 2012 - 22:46

Bonjour,

Selon un décret passé en Mai 2012, ceux qui ont une autorisation d'affouage de conduire un tracteur avec accessoires, ce qui permet de tracter une remorque avec plusieurs stères de bois. Donc ceux qui ont une autorisation d'affouage et un tracteur peuvent aller en forêt pour chercher du bois avec une grosse remorque.

Voici les références pour retrouver le texte sur Legifrance Article L221-2 Modifié par Loi n°2003-239 du 18 mars 2003 - art. 77 Modifié par LOI n°2012-387 du 22 mars 2012 - art. 87 Les employés municipaux et les affouagistes sont également autorisés à conduire ces véhicules ou appareils dès lors qu'ils sont titulaires du permis de conduire prévu pour les véhicules ayant un poids total autorisé en charge inférieur à 3,5 tonnes affectés au transport de personnes et comportant, outre le siège du conducteur, huit places assises au maximum ou affectés au transport de marchandises, ainsi que les véhicules qui peuvent être assimilés aux véhicules précédents.

Et l'article de base :

Chapitre 1er : Délivrance et catégories.

Article L221-1 En savoir plus sur cet article...

Pour l'application du présent titre, sont assimilés au permis de conduire les titres qui, lorsque le permis de conduire n'est pas exigé, sont prévus par les règlements pour la conduite des véhicules à moteur.

Toutefois, les dispositions du présent titre ne sont pas applicables au brevet de sécurité routière, lorsqu'il est exigé pour la conduite d'un cyclomoteur.



Article L221-2 En savoir plus sur cet article...
Modifié par Loi n°2003-239 du 18 mars 2003 - art. 77
Modifié par LOI n°2012-387 du 22 mars 2012 - art. 87

I.-Le fait de conduire un véhicule sans être titulaire du permis de conduire correspondant à la catégorie du véhicule considéré est puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende.

Toutefois, les conducteurs des véhicules et appareils agricoles ou forestiers attachés à une exploitation agricole ou forestière, à une entreprise de travaux agricoles ou à une coopérative d'utilisation de matériel agricole sont autorisés à conduire ces véhicules ou appareils pendant la durée de leur activité agricole ou forestière sans être titulaires du permis de conduire correspondant à la catégorie du véhicule considéré dès lors qu'ils sont âgés d'au moins seize ans, sauf exceptions prévues par décret en Conseil d'Etat.

Les conducteurs des véhicules et appareils agricoles ou forestiers, attachés à une exploitation agricole ou forestière, à une entreprise de travaux agricoles ou à une coopérative d'utilisation de matériel agricole sont autorisés à conduire ces véhicules ou appareils après la cessation de leur activité agricole ou forestière dès lors qu'ils sont titulaires du permis de conduire prévu pour les véhicules ayant un poids total autorisé en charge inférieur à 3,5 tonnes affectés au transport de personnes et comportant, outre le siège du conducteur, huit places assises au maximum ou affectés au transport de marchandises, ainsi que les véhicules qui peuvent être assimilés aux véhicules précédents.

Les employés municipaux et les affouagistes sont également autorisés à conduire ces véhicules ou appareils dès lors qu'ils sont titulaires du permis de conduire prévu pour les véhicules ayant un poids total autorisé en charge inférieur à 3,5 tonnes affectés au transport de personnes et comportant, outre le siège du conducteur, huit places assises au maximum ou affectés au transport de marchandises, ainsi que les véhicules qui peuvent être assimilés aux véhicules précédents.

Le fait de conduire un véhicule ou un ensemble de véhicules mentionnés au deuxième alinéa sans respecter les conditions d'âge prévues au même alinéa est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.

II.-Toute personne coupable de l'infraction prévue au présent article encourt également les peines complémentaires suivantes :

1° La confiscation obligatoire du véhicule dont le condamné s'est servi pour commettre l'infraction, s'il en est le propriétaire. La juridiction peut toutefois ne pas prononcer cette peine, par une décision spécialement motivée.

2° La peine de travail d'intérêt général selon des modalités prévues à l'article 131-8 du code pénal et selon les conditions prévues aux articles 131-22 à 131-24 du même code et à l'article 20-5 de l'ordonnance n° 45-174 du 2 février 1945 relative à l'enfance délinquante ;

3° La peine de jours-amende dans les conditions fixées aux articles 131-5 et 131-25 du code pénal.

4° L'interdiction de conduire certains véhicules terrestres à moteur, y compris ceux pour la conduite desquels le permis de conduire n'est pas exigé, pour une durée de cinq ans au plus ;

5° L'obligation d'accomplir, à ses frais, un stage de sensibilisation à la sécurité routière.

III.-L'immobilisation peut être prescrite, dans les conditions prévues aux articles L. 325-1 à L. 325-3.






http://www.syndicat-agricole.com/actualites/legislation-nouvelles-derogations-pour-la-conduite-d-un-tracteur&fldSearch=:VJWL1JTP.html


________________________________________________________
Mon avatar ? Regardez le bien : Il y a 55 millions d'années il a fait ce qu'il fallait. Survivre et transmettre. C'est l'ancêtre des primates. Et nous ? Allons nous savoir survivre et surtout transmettre ?

gpjp
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 149
Age : 51
Localisation : Vosges (88)
Emploi : Conseiller référent gestion de comptes
Loisirs : bricolage, informatique, moto
Date d'inscription : 12/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire son bois

Message par Wasicun le Mer 20 Mar 2013 - 1:38

Pour les anglophones :

________________________________________________________
« I'm out, old man ! I'm just a peckerwood who lives in the hills with too many guns ».

Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1676
Age : 44
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum