Electronique, récupération, réparation, maintenance, fabrication de compos

Page 3 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Electronique, récupération, réparation, maintenance, fabrication de compos

Message par supercureuil le Dim 21 Juin 2009 - 22:06

et bien tu n'a pas chômé on dirai, félicitation.

De mon coté j'essaye de récupérer une notice avec plan des générateur électrique a pédale de l'armée, tu sais les fameux "gegenes" si jammais tu vois passé ça ça m'intéresse.

________________________________________________________
il ne s'agit pas de savoir si l'eau est froide,
il faut traverser.(St exupery)

supercureuil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 939
Age : 34
Date d'inscription : 14/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Electronique, récupération, réparation, maintenance, fabrication de compos

Message par tarsonis le Lun 22 Juin 2009 - 9:56

supercureuil a écrit:
De mon coté j'essaye de récupérer une notice avec plan des générateur électrique a pédale de l'armée, tu sais les fameux "gegenes" si jammais tu vois passé ça ça m'intéresse.

Souhaites-tu réparer ou construire un tel appareil ? A réparer, as-tu quelques photos ? A construire, pourquoi-pas brancher un générateur sur une machine à coudre à pédale ? mrsgreen Car le principe me semble sensiblement le même (aimant, bobine)
Si c'est pour produire des arcs électriques (éclats audibles sur radio en AM et transmission sur une moyenne portée, cf premières expériences de Hertz), tu peux joindre (s'il est en alternatif) un transformateur élévateur de tension (du même style que les bobines d'allumage pour les bougies de mobylettes).......

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7989
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Electronique, récupération, réparation, maintenance, fabrication de compos

Message par Zapata le Lun 22 Juin 2009 - 10:53

Bonjour,

Toute génératrice de courant (dynamo pour du continu ; alternateur pour de l'alternatif), accouplée à une source de rotation (moteur, biceps, mollet, turbine...) produit de l'électricité.

Après, tout est une affaire de correspondance bien dosée entre la force mécanique disponible et les caractéristiques de la génératrice mise en rotation.

Inutile d'espérer entraîner un alternateur de voiture à la force des bras (avec la bonne vitesse), et autant éviter de connecter une dynamo de vélo à un diesel de 300 CV...

Les premières génératrices militaires semblent être apparues lors de la WWII, pour alimenter les E/R à tubes de l'époque, en rase campagne...

Deux modèles prédominaient :

Entraînement à bras : la génératrice est posée sur le sol au moyen d'un trépied bas, et l'opérateur accroupi ou agenouillé tourne une manivelle à deux bras (un peu comme avec les grands enrouleurs de drisses des voiliers, appelés "moulins à café").

Entraînement à jambes : la génératrice est fixées (ou accouplée) à un cadre de vélo depourvu de roue avant et supporté par un petit chassis prenant appui sur le sol. L'opérateur enfourche le vélo et pédale...

De l'avis des utilisateurs du premier type (à bras), tant que l'E/R était en mode réception, tourner la manivelle était facile, mais dès que le responsable de la radio passait en émission, celà était vite épuisant.

Il faut dire que le matériel de l'époque travaillait avec des tubes électroniques exigeant une puissance électrique non négligeable (et donc une puissance mécanique équivalente).

Appareil typique de l'époque : l'ANGRC9...

Mais, des génératrices ont aussi été utilisées pour alimenter des E/R clandestins de la Résistance, quand une source de courant secteur n'était pas disponible (dans ce dernier cas, c'était souvent pour recharger la batterie interne à la "valise radio").

De nos jours, avec un petit E/R transistorisé de 10 W, les efforts nécessaires sont bien moindres, et du coup, aussi, la taille et le poids de la génératrice correspondante sont bien inférieurs à ceux des modèles militaires évoqués.

Bien entendu, si la génératrice est destinée à un autre usage que l'alimentation de petits E/R, il faut faire appel à du matériel plus gros.

Il faut aussi savoir que les génératrices militaires de l'époque fournissaient une tension assez élevée pour donner la HT des tubes électroniques des E/R de l'époque. Pour du matériel radio moderne on a plutôt besoin de 12 volts en continu.

Si l'on veut faire des calculs précis, il faut raisonner avec la puissance électrique maximale à fournir, tenir compte des pertes diverses (transmission mécanique, etc.), en déduire la puissance mécanique nécessaire, puis prendre en compte la puissance biologique de l'opérateur (en principe une centaine de watts), et la durée possible de fourniture de cette puisssance (avant épuisement).

Après, on joue avec les rapports de bras de leviers, d'engrenages ou de poulies, pour arriver à une bonne correspondance entre la force biologique à fournir, la vitesse de rotation et le bras de levier au niveau de l'opérateur d'une part ; la vitesse de rotation minimale et la puissance absorbée au niveau de la génératrice.

Bref, on est en plein dans les lois classiques de la mécanique et de l'éectricité.

Sinon, l'on bricole avec ce que l'on a et l'on fait des tests, par essai/erreur, jusqu'à arriver à la bonne combinaison. Toutefois, dégrossir un minimum certains paramètres évite de trop se perdre dans les tentatives inutiles...

Salut.

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 501
Date d'inscription : 06/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Electronique, récupération, réparation, maintenance, fabrication de compos

Message par supercureuil le Lun 22 Juin 2009 - 11:08

en fait j'avais commencer a penser a adapter un vélo, puis je me suis rendu compte qu'il existait des vélo "couché" et que cela donnait bien plus de confort et de puissance. me rappelant avoir vue des générateur militaire dans le style je me suis dit que ce serai une bonne base pour dégrossir l'idée.

________________________________________________________
il ne s'agit pas de savoir si l'eau est froide,
il faut traverser.(St exupery)

supercureuil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 939
Age : 34
Date d'inscription : 14/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Electronique, récupération, réparation, maintenance, fabrication de compos

Message par tarsonis le Lun 22 Juin 2009 - 19:27

supercureuil a écrit:en fait j'avais commencer a penser a adapter un vélo, puis je me suis rendu compte qu'il existait des vélo "couché" et que cela donnait bien plus de confort et de puissance. me rappelant avoir vue des générateur militaire dans le style je me suis dit que ce serai une bonne base pour dégrossir l'idée.

J'ai hâte de voir la bidouille bricolée avec un vélo ! Et par la même occasion : vas-tu faire un système du genre "on relie l'essieu à une génératrice", ou alors vas-tu brancher sur la roue une vingtaine de dynamos ?
Mieux : vas-tu le construire sur un ensemble à vitesses, histoire de démarrer plus en douceur, et ensuite accroître la puissance ?

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7989
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Electronique, récupération, réparation, maintenance, fabrication de compos

Message par tarsonis le Jeu 23 Juil 2009 - 19:12

Aujourd'hui, un petit passage en déchetterie/recyclage pour apporter une bonne centaine de kilos de cartons. Mais ma réputation de bidouilleur m'a précédée et le gérant a attiré ma curiosité vers la zone "électronique".
Je n'y suis jamais passé en grande partie parce que mes appareils sont réparés au fur et à mesure des pannes, ou sont échangés en magasin (obligatoire pour certains).

Et là, le paradis du bidouilleur ! Je n'ai pas pu prendre grand chose vu que le coffre était déjà plein, mais en gros il y a :
Des magnétoscopes, idéaux pour récupérer les condos supercap 1Farad (qui remplacent pas mal les piles dans les applications solaires et à manivelle). Des ordis en tous genres. Là j'ai enfin trouvé un processeur pentium 2, de ceux qui étaient en boitier noir; parfaitement fonctionnel ! Des alims, dont on a toujours besoin lors des bricolages de fortune en 12V.
Toutes les pièces détachées dont on a besoin : lecteurs disquette, CD, DVD, carte mère, cartes sons, graphiques, bios, piles, un ancien Mac avec son disque dur de 5kg (c'est le condo de l'alim qui a cramé), des scanners, imprimantes, disques durs (le premier testé marche à merveille : 40Go !). Des écran LCD (dont le problème me semblait venir uniquement du câble VGA), cathodiques.

Ensuite, au rayon électronique : un lecteurs/graveurs dvd de salon, que je voulais emmener, mais j'ai dû le laisser à quelqu'un d'autre avec un petit tuyau : c'est juste le câble de l'alim qui est dessoudé à l'intérieur !
Trois auto-radios, un lecteur cassette, une CB (arf, plus de place du tout !) ! Deux talkies walkies de gamin....des tourne disques à foison. J'ai pu récupérer quelques diamants spécifiques au mien, hors de prix actuellement. Idem , cela fonctionne bien !

C'est apparemment interdit, mais l'employé m'a avoué préférer vouloir que tout ce matos reprendre vie un peu plus longtemps et reservir plutôt que de l'envoyer se faire désosser...puis brûler en Chine pour certains.

En ces temps de crise, où pourtant la plupart de gens jettent encore au lieu de réparer, c'est en tous cas l'endroit idéal pour récupérer toute l'électronique qui nous fait défaut (et souvent très chère !).

Avis aux bidouilleurs, la plupart du matériel est encore fonctionnel à 95%, il ne manque plus que le petit coup de fer à souder pour le ramener à la vie !fumeur


Ps : Les meilleurs composants me semblent se trouver dans les TV de
15 ans : ils sont gros (et non CMS) et encore en très bon état !

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7989
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Electronique, récupération, réparation, maintenance, fabrication de compos

Message par supercureuil le Jeu 23 Juil 2009 - 19:35

j'espère que tu a de la place chez toi, moi ça a fini avec une montagne de truc inutile au yeux du commun des mortels mais pour lesquels j'avais un affection toute particulière, j'ai du m'en débarrasser au final lors de mon déménagement, je penser qu'il faut bien s'organiser dans sa récup pour gérer le stock sinon on se laisse vite déborder !

________________________________________________________
il ne s'agit pas de savoir si l'eau est froide,
il faut traverser.(St exupery)

supercureuil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 939
Age : 34
Date d'inscription : 14/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Electronique, récupération, réparation, maintenance, fabrication de compos

Message par tarsonis le Ven 24 Juil 2009 - 12:16

supercureuil a écrit:j'espère que tu a de la place chez toi, moi ça a fini avec une montagne de truc inutile au yeux du commun des mortels mais pour lesquels j'avais un affection toute particulière, j'ai du m'en débarrasser au final lors de mon déménagement, je penser qu'il faut bien s'organiser dans sa récup pour gérer le stock sinon on se laisse vite déborder !

En ce moment, je procède un peu autrement : je récupère uniquement les composants dont j'ai besoin ou pense avoir besoin. La plupart du temps, il y en a moins de 10 sur chaque appareil, donc un tournevis et une pince coupante pour désosser à toute vitesse le circuit imprimé; autrement on se retrouve avec une carcasse de plus ! Sinon, les appareils que j'arrive à réparer rejoignent tous le site recupe.net, histoire d'en faire profiter le plus de monde ! fumeur

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7989
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Electronique, récupération, réparation, maintenance, fabrication de compos

Message par supercureuil le Dim 26 Juil 2009 - 1:56

pas bête, a une époque j'avais eu l'idée de monté une asso ou l'on aurai débarrasser des entreprises de leur vieux parc informatique pour les restaurer et les vendre a un prix dérisoire a des familles pas très riche; mais bon un asso tout seul c'est pas vraiment une asso Sad

Et quant je vois certain pauvre "pauvre" venir quémander d'un main et le weekend aller signer un crédit cher car""four pour un ecran plat a 999 euros de l'autre main, et bien je me dit qu'il ont cas se demerder ceux la..

________________________________________________________
il ne s'agit pas de savoir si l'eau est froide,
il faut traverser.(St exupery)

supercureuil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 939
Age : 34
Date d'inscription : 14/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Electronique, récupération, réparation, maintenance, fabrication de compos

Message par Zapata le Dim 26 Juil 2009 - 17:53

Bonjour,

Les associations, et autres structures assimilables, oeuvrant dans la récupération, et le recyclage ou la revente éventuelle de matériels informatiques d'occasion, sont nombreuses, à commencer par le réseau Emmaüs qui dispose même d'un site en région parisienne, spécialisé dans le reconditionnement et la vente d'ordinateurs et de périphériques, proposés à prix très bas (machines de bureau ou portables, toutes équipées d'un OS, et d'un pack bureautique).

Salut.

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 501
Date d'inscription : 06/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Electronique, récupération, réparation, maintenance, fabrication de compos

Message par supercureuil le Lun 27 Juil 2009 - 0:24

intéressant, je me renseignerai, merci pour l'info

________________________________________________________
il ne s'agit pas de savoir si l'eau est froide,
il faut traverser.(St exupery)

supercureuil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 939
Age : 34
Date d'inscription : 14/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Electronique, récupération, réparation, maintenance, fabrication de compos

Message par vigo le Mar 28 Juil 2009 - 16:56

Bonjour,

Pour recharger les batteries AA on peut bidouiller une lampe solaire de jardin ( livrée avec batterie de 1.2 volt type AA),
on vire la diode,et le pieds, on se sert de la cellule pour recharger les batteries en les plaçant à la place de la batterie d'origine, on laisse 5 heures au moins au soleil ( 1 par jour ).

On peut mettre le système sur un sac à dos....on recharge en marchant

J'ai essayé et adopté.///

vigo
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 311
Age : 56
Localisation : rhone-alpes
Date d'inscription : 02/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Electronique, récupération, réparation, maintenance, fabrication de compos

Message par tarsonis le Mar 28 Juil 2009 - 18:29

vigo a écrit:Bonjour,
Pour recharger les batteries AA on peut bidouiller une lampe solaire de jardin ( livrée avec batterie de 1.2 volt type AA),
on vire la diode,et le pieds, on se sert de la cellule pour recharger les batteries en les plaçant à la place de la batterie d'origine, on laisse 5 heures au moins au soleil ( 1 par jour ).
On peut mettre le système sur un sac à dos....on recharge en marchant
J'ai essayé et adopté.///

Salut !
Ta méthode est intéressante, bon marché et très simple à mettre en oeuvre; mais j'ajouterais deux petits trucs :

Laisse la diode entre la cellule et les batteries. Elle évite, en cas de baisse de luminosité par exemple, leur décharge dans la cellule, ce qui l'endommage assez sérieusement. Bien entendu, cette diode fait chuter la tension (de ~1V), donc on peut la remplacer par une diode schottky (~0.1V) ou pourquoi pas une diode au germanium. Certains ont obtenu une chute moindre en reliant en parallèle plusieurs diodes. Cinq semble le maximum (astuce pour obtenir une meilleure sensibilité de la radio à galène).

Ensuite au niveau de la batterie, peux-tu préciser le type ? Car le montage avec une diode s'adapte à presque tous mais quelques cas sont à éviter scrupuleusement si l'on a pas un régulateur de charge. J'ai eu une batterie au Li-Ion qui a coulé rien qu'avec une charge solaire. Les NiMh ont l'avantage d'avoir un faible effet mémoire (donc idéal pour une recharge par saccade avec une cellule solaire), et un temps de charge simple à calculer (C/10) mais ont l'inconvénient de ne pas supporter du tout un courant excédant une fois la charge terminée.
Chaque accu a ses avantages et inconvénients; je vous conseille juste de vous renseigner dessus afin d'éviter les désagréments que j'ai subi (boom, fonte, grésillement, surchauffe, odeur toxique, etc...).

Le meilleur sera à l'avenir sûrement les nouveaux condos miniatures (type goldcap) de plusieurs farads. Ils peuvent supporter plus de 100000 cycles sans soucis en ayant un courant de charge assez faible, donc idéaux pour les merveilleuses bidouilles dont on a besoin ici !

Bonne bidouille à tous !


Dernière édition par tarsonis le Sam 12 Mar 2011 - 19:23, édité 1 fois

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7989
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Electronique, récupération, réparation, maintenance, fabrication de compos

Message par vigo le Mar 28 Juil 2009 - 20:08

Pour info :
Batteries utilisées type AA NIMH 800 mah ( si plus de puissance, plus de temps de charge, en général mettre les mêmes puissance que celle d'origine, jamais inférieure ).
J'ai trois lampes, je recharge donc 3 batteries .
La durée de vie des batteries doit être réduite à cause
de la charge mal adaptée ? hein Tarsonis...
Les lampes ont un circuit qui augmente la tension (1.2 volts),
vers 2.4 volts ( je vais vérifier ) suivant la couleur de la diode....
SI on couple 2 lampes on doit pouvoir alimenter un montage vers 5 volts......en faible ampérage . ( je pense à faire un chargeur solaire pour portable...)


Dernière édition par vigo le Ven 31 Juil 2009 - 15:24, édité 1 fois

vigo
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 311
Age : 56
Localisation : rhone-alpes
Date d'inscription : 02/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Electronique, récupération, réparation, maintenance, fabrication de compos

Message par tarsonis le Ven 31 Juil 2009 - 15:10

vigo a écrit:
La durée de vie des batteries doit être réduite de la charge mal adaptée ?
Oui, mais c'est surtout au sujet des risques de grillage des batteries que la charge doit être contrôlée...

Sinon, j'ai trouvé un condo 0.22F sur un ancien autoradio. Il servait sûrement de condensateur de sauvegarde pour la mémorisation des stations.
Mon appareil photo est en réparation donc pas d'image pour le moment !
Il fait environ 1cm*0.5cm pour une tension de service de 5,5V.
Cela représente environ 12 fois plus que les autres condos montés en parallèle tout en prenant beaucoup moins de place !
Il est très important d'adapter la tension sortant du générateur. De 15V continus, il faut la faire chuter à 5V avec plusieurs diodes en série.

Avec une résistance chutrice, la radio AM tient plus de deux minutes (je ne suis pas allé jusqu'au bout) ! La lampe à LED tient à peu près 1 minute; bon d'accord, à la fin cela s'estompe pas mal....
On comprend pourquoi les constructeurs commencent à remplacer les accus dans les montages par ces petites merveilles (lampes à induction par exemple); le temps de charge est très court et le nombre de cycles dépasse les 100000 !
L'idéal, au vu de la place occupée, serait de trouver quelques condos supplémentaires afin de faire un petit module d'alimentation digne de ce nom !


Dernière édition par tarsonis le Sam 12 Mar 2011 - 19:24, édité 1 fois (Raison : orthographe ;))

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7989
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Electronique, récupération, réparation, maintenance, fabrication de compos

Message par logan le Jeu 6 Aoû 2009 - 11:37

Vu que je m'amuse aussi à bricoler en ce moment, comme vigo, un petit chargeur d'appareils (téléphone ou autres) à partir de piles et de cellules solaires, je vous partage des liens que j'ai trouvé utile.

C'est simple.. Ca coute quasi rien, c'est marrant à faire et surtout ca permet de comprendre comment ca marche..

Puis le principe reste quasiment le même pour des installations plus importantes, on peut augmenter le nombre d'accus ou après passer sur des batteries (Gel ou AGM qui demandent maintenant très peu d'entretien) avec un régulateur de charge.

- Exemple/Démo sur Youtube : How to make a rechargeable USB battery (solar edition)


- Schéma du montage :


- Discussion intéressante sur Randonnée Léger concernant les chargeurs à piles et cellule solaire : ici

- Autres exemples de chargeurs faits maison avec piles et cellules pour quelques euros :
Chez Labadie
Chez Snafu



Edit :
Pensez à vérifier les caractéristiques techniques des appareils que vous allez recharger, qu'elles soient bien compatibles avec ce que délivre votre montage, afin de ne pas les abimer.

D'ailleurs tarsonis à ton avis :
Quel est le taux "d'acceptation" approximatif d'un appareil type téléphone ? La plupart qui se rechargent en usb acceptent le +5 Volts et entre 0.5 et 1 Ampères. Si notre montage lui délivre une tension ou intensité un peu différente, qu'est ce qui va lui poser le plus problème ? Et quel type de variation il peut quand même accepter ? Thanks..


Dernière édition par logan le Jeu 6 Aoû 2009 - 13:56, édité 2 fois

logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2428
Localisation : France
Emploi : Ingénieur IT
Date d'inscription : 17/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Electronique, récupération, réparation, maintenance, fabrication de compos

Message par vigo le Jeu 6 Aoû 2009 - 12:16

Merci pour ce schéma, ( on voit bien la diode) il correspond bien a ce que je vais faire ( je laisse tomber pour les téléphones, je reste sur de la recharge de Ni Mh ) je pense qu'il faut un petit circuit pour réguler pile poil la tension et un timer sinon la batterie fait boum comme sur les nouveaux tel portables ...
( y mettre un régulateur à 3 pattes -valeur suivant le type de téléphone mais la tension primaire doit être de 20% supérieure à la tension d'utilisation désirée- + condo aux bornes...? où est ce plus basique?)

Tarsonis...je crois qu'il est en congé mais son avis sera très utile...

vigo
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 311
Age : 56
Localisation : rhone-alpes
Date d'inscription : 02/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Electronique, récupération, réparation, maintenance, fabrication de compos

Message par tarsonis le Dim 30 Aoû 2009 - 19:41

Petit test aujourd'hui de la CB que j'avais trouvé dans un marché aux puces.
En attendant de terminer mon antenne PC27, j'ai testé le matériel histoire de savoir s'il fonctionne encore bien.

Pour l'antenne, du simple câble électrique, d'une longueur approximative de 2m60, avec un câble bleu de mise à la terre (tuyauterie du radiateur).



Je n'ai pas utilisé du tout le mode émission car le TOS est évidemment bien trop élevé avec une antenne aussi bourrin.
Au passage, le TOS, c'est le taux d'ondes stationnaires. On le mesure à l'aide d'un TOS-mètre. Si l'antenne n'est pas adaptée au poste d'émission, le TOS est très élevé et l'étage de puissance d'émission HF risque de griller en raison de la puissance qui n'aura pas été dissipée.

Le mode réception m'a bien surpris puisque, malgrès les forts parasites, j'ai pu capter sur deux canaux deux conversations. L'une sans doute de routiers (bien qu'il me semblait qu'ils n'utilisaient plus ces canaux) provenant probablement de la RN de la vallée d'à côté, et l'autre était en allemand et trop courte pour comprendre grand chose.

La prochaine étape est donc la création d'une antenne fouet, à planter dans la terre, et d'une antenne filaire (que l'on accroche aux arbres). Il me semble que la portée maxi de ce genre de matériel est assez faible, de l'ordre de 150km (d'après la personne qui a le même modèle). Mais on pourra peut être faire un test avec les membres qui habitent dans la même région que moi !

Quant aux chargeurs solaires ou à manivelle, je dirais que cela dépend de la batterie à charger.

Pour ma part, j'ai essayé le montage avec une cellule solaire et une diode sur une batterie au Li-Ion d'un ancien téléphone portable, sans aucun soucis, mais la même procédure avec le même type d'accu Li-Ion mais en forme de pile bouton plate, et le tout a sauté.

Pour la recharge des portables en USB, je trouve que les limites sont très vite atteintes. J'ai eu un chargeur défectueux (ce qui me semble être la norme en ce moment) et ai décidé de recharger à ma manière avec une alim stabilisée autour des 5V 150 mA. En testant les tolérances avec un pas de 0.1V et 2 mA, le portable se coupait automatiquement si l'on s'écartait des valeurs de base. Donc impossible sans un circuit très stable de ce type. Ce qui ne me fait pas du tout regretter d'avoir conservé mon vieux cellulaire qui a des tolérances bourrin : charge entre 6v et 3v, courant faible avec des pics, etc...la batterie ne semble pourtant pas trop en souffir car elle tient presque aussi longtemps qu'une neuve.
Bien entendu, cela varie peut être des constructeurs (quoique...). Je n'ai testé ici qu'un seul cas...

Mais quant aux accus NIMH, dont on doit surveiller la fin de charge, je pense que cela ne pose pas de problème quand on connait le temps de charge maxi. Il suffit de couper une heure avant. De toute façon, LLBSV, je pense qu'il serait rare d'utiliser des accus chargés à blocs, mais qu'ils seraient plutôt constamment vides.

Au passage, dans les lampes dynamo, il faut bien vérifier le nombre de cycles maxi. Le cas le plus courant est limité à 500 cycles. Ce qui peut faire court pour une utilisation sur le long terme. Imaginons qu'on l'utilise 10 fois par jour...ça fait 50 jours, contre à peu près 10000 jours avec un condo (100000 cycles mini).

Vis à vis des condos, j'avais parlé du 0.22F que j'avais dégotté dans un autoradio. Il m'a rendu pas mal de services et voici une mini-bidouille qui permet de l'utiliser dans tous mes montages :

Le condo fonctionne sous une tension de 5,5V, mais les montages tels que ma radio à Mk484 nécessitent 1,5V sous 4mA et la lampe à LED, 2V sous 30mA. La radio FM (gadget à scanner intégré) demande du 3V sous 50mA.

Pour cela, j'ai soudé ensemble une résistance ajustable afin de faire chuter la tension à la valeur désirée.


On peut adapter ainsi chaque montage aux autres à l'aide d'un simple connecteur jack du type 'casque'.


Si la tension à fournir est toujours la même, on peut juste faire chuter la tension avec plusieurs diodes en série.



Bon bidouillage à tous ! fumeur

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7989
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Electronique, récupération, réparation, maintenance, fabrication de compos

Message par Zapata le Lun 31 Aoû 2009 - 9:26

Bonjour Tarsonis,

Essaie de récupérer, quelque part, une petite boîte d'accord CB (il en existe de la taille d'une boîte d'allumettes de ménage).

Avec ça, tu pouras émettre, sans risque pour le transistor de sortie, avec n'importe quoi qui est en métal (fil électrique, tringle à rideau, fil d'étendage, carcasse de frigo, etc.).

Soit ta CB a une fonction TOS (avec l'aiguille du S-mètre) et dans ce cas il te faut juste une boîte d'accord à deux boutons de réglage ; soit ta CB n'a pas cette fonction, et il te faut une boîte d'accord avec indicateur à aiguille.

Pour mémoire, la boîte de couplage permet de travailler avec presque n'importe quoi, comme antenne, mais le rendement est toujours inférieur à celui obtenu avec une antenne parfaitement accordée.

Cependant, cela dépanne, et permet d'émettre avec les moyens du bord, ce qui peut servir, en survie.

Salut.

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 501
Date d'inscription : 06/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Electronique, récupération, réparation, maintenance, fabrication de compos

Message par supercureuil le Lun 31 Aoû 2009 - 11:18

Bonjour a tous, je cherche un ouvrage en ligne du style, "la CB pour les nul, car j ai bien essayer de voir a droite a gauche mais il me manque la base de connaissance pour bien comprendre la globalité du système, quelqu'un a t il un lien ou un site a me conseiller. Merci a tous.

Une fois que je penserai avoir quelque base theorique j'essairai de me trouver un modele sur ebay pour les apliquer a peu de frais.

(e
slt tarsonis, fini les vacances visiblement ! pour le plaisir de tes lecteurs)

________________________________________________________
il ne s'agit pas de savoir si l'eau est froide,
il faut traverser.(St exupery)

supercureuil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 939
Age : 34
Date d'inscription : 14/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Electronique, récupération, réparation, maintenance, fabrication de compos

Message par tarsonis le Lun 31 Aoû 2009 - 14:37

Salut !
Pas évident effectivement de trouver quelques infos dans ce domaine. J'ai néanmoins un bouquin du genre "The Radio Amateur's Handbook" qui reprend toutes les notions à la base...mais en anglais.
Liens en MP...
Sinon, pour la boite de couplage, elle est en construction !
Merci pour l'accueil en tous cas !fumeur

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7989
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Electronique, récupération, réparation, maintenance, fabrication de compos

Message par supercureuil le Lun 31 Aoû 2009 - 18:03

arf je l'ai ce bouquin mais mon anglais n'est pas assez pointu pour appréhender le bouquin correctement; je vais essayer de trouver un bouquin sur ebay on sait jamais. en tout cas merci.

________________________________________________________
il ne s'agit pas de savoir si l'eau est froide,
il faut traverser.(St exupery)

supercureuil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 939
Age : 34
Date d'inscription : 14/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Electronique, récupération, réparation, maintenance, fabrication de compos

Message par Zapata le Lun 31 Aoû 2009 - 18:41

Bonjour,

Dans le ressac de la grande vague de la CB, en France, c'est à dire dans les années 1970/1980, ce sont des dizaines de titres qui sont sortis chez les libraires, en français.

Fouiller les Emmaüs, et autres brocantes de bouquins devrait être efficace, pour pas cher...

Salut

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 501
Date d'inscription : 06/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Electronique, récupération, réparation, maintenance, fabrication de compos

Message par Canis Lupus le Lun 31 Aoû 2009 - 19:28

Etant un ignorant complet en la matière, je pose cette question en public car la réponse pourrait être intéressante pour tous les prépeurs (paye ton franglais de la mort qui tue !).
J'ai trouvé cette après-midi une antenne radio de voiture (90cm) par terre et j'ai tout de suite réfléchi à un moyen pour l'adapter sur un talkie-walkie PMR. Est-ce que c'est faisable, et comment qu'on s'y prend ?

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤

Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3693
Age : 31
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Electronique, récupération, réparation, maintenance, fabrication de compos

Message par supercureuil le Lun 31 Aoû 2009 - 21:26

ha c est dommage, j ai loupé la grosse brocante de leyment pres de chez moi je weekend, il y aurai surement eu de bonne affaire.

concernant ton antenne nanis, je crois pas que ca aille, il me semble que la longueur est fonction de la frequence. je raconte peut etre une connerie, les connaisseur corrigeront

________________________________________________________
il ne s'agit pas de savoir si l'eau est froide,
il faut traverser.(St exupery)

supercureuil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 939
Age : 34
Date d'inscription : 14/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum