[Livre/Essai] (Histoire, finance) "Wealth, War & Wisdom" de Barton Biggs (2008)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Livre/Essai] (Histoire, finance) "Wealth, War & Wisdom" de Barton Biggs (2008)

Message par Cyrus_Smith le Sam 25 Aoû 2012 - 18:40

La discussion sur les "experts" en économie sur un autre fil m'a fait penser au livre Wealth, War & Wisdom que j'ai lu il y a quelques années. Je vous décris succinctement ce dont je me souviens. Tout d'abord, si l'on s'intéresse un peu à l'histoire, c'est un livre qui est agréable à lire.

L'auteur, Barton Biggs, était un [riche] gestionnaire de hedge funds. Dans ce livre, il étudie l'histoire du XXème siècle, en mettant en parallèle les événements historiques et les cours de la bourse et en étudiant comment différents types de "richesses" ont résisté (ou pas!) aux divers soubresauts de l'histoire.

Une de ses constatations est qu'il n'y a pas un "investissement miracle" qui résiste à tout. Par exemple, selon lui, les choses les plus sûres pour garder sa fortune en France dans les années 1940 et 1950 étaient les "choses réelles" (immobilier et terrains, possession directe d'entreprises) et l'or. Il note toutefois que dans le cas de l'or, en cas d'invasion, il vaut mieux ne pas l'avoir dans un coffre à la banque dans le pays. Dans d'autres cas toutefois, les mêmes choses pouvaient être beaucoup moins utiles (cas de la Pologne à la même époque par exemple). Sur le long terme, dans la plupart des cas (mais pas toujours), les actions auraient de meilleures performances (mais pas les obligations).

Il remarque aussi que les marchés actions ont tendance à être de bons indicateurs des tendances et à anticiper les événements historiques. À titre d'exemple, le marché londonien a atteint son plus bas niveau durant la seconde guerre mondiale au moment de la retraite de Dunkerque, et non, par exemple, durant le Blitz. De même, sur cette période, le Dow Jones a atteint son point le plus bas quelques jours avant la bataille de Midway. À mon avis, une telle analyse du cours de la bourse avec les événements en parallèle est intéressante sur le plan historique, mais reste une analyse a posteriori, mais ce n'est guère significatif (et donc guère utile comme outil de prédiction) étant donné l'aspect fractal des cours de bourse.

Sa conclusion est sombre mais à mon avis réaliste. Je pense qu'elle ne surprendra personne ici. En gros c'est "même si tout va bien pour le moment, ça ne continuera pas éternellement". Ses conseils en termes de placement pour la personne riche pour préserver sa fortune (et sa jouissance de celle-ci) sont les suivants:

  • 5% de la fortune en lieu sûr (genre compte "en Suisse");
  • 5% pour acheter et équiper ce que l'on appellerait aujourd'hui une BAD: ferme isolée avec matériel agricole;
  • 5 à 10% en bonds du trésor protégés contre l'inflation (TIPS);
  • 75% en actions. Il note que les compagnies ne sont pas éternelles et suggère plutôt des fonds d'investissements. Ceux-ci n'ont pas besoin d'être exotiques. Il note que les titres doivent être nominatifs et non au porteur.

Cyrus_Smith
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 2136
Localisation : Île mystérieuse
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum