Retrouver ses vraies valeurs

Aller en bas

Retrouver ses vraies valeurs

Message par Yayane le Lun 13 Aoû 2012 - 1:33

Bonjour à tous,

Pour illustrer mon propos, et si vous avez le temps, je vous conseil vivement de regarder "La belle verte" 1996, durée 1h30 réalisé par Coline Serreau que vous retrouverez sur youtube.
En résumé, l'histoire explique comment nous vivons "à côté de la plaque" en pensant contribuer à notre bien-être dans les pays développés. Ainsi, combattre le risque, la pollution c'est aussi retrouver ses vraies valeurs, retrouver ce qui nous animent vraiment.

Dernièrement, j'ai regardé un documentaire sur la Bolivie. Le gouvernement ne tiens pas à ce que leur population s'acquière des avancés technologiques. Par conséquent le peuple vit sans électricité, donc pas de T.V, ni de téléphone mobile. Ils ne connaissent pas la modernité et en même temps ils vivent simplement. En exemple, la traite des vaches se fait encore à la main. Pourquoi acheté des machines puisque les futurs enfants le feront. Leur quotidien leur suffit et ils ne sont pas envieux d'objets sophistiqués qu'ils ne connaissent pas. Avoir un toit et à manger est suffisant.

En l'espace d'un siècle nous avons fortement progressé dans les nouvelles technologies et en même temps contribué à la déchéance de la terre.
Je vous propose de regarder le film documentaire d'une durée de 2h "Solutions locales pour un désordre globale" 2010, Coline Serreau (et oui, encore!). Ce documentaire vous donnera plus d'informations que je n'en détiens sur l'agriculture. Il vous explique que les insecticides et autres substances toxiques rendent la terre dure et à terme non productive dans environ 50ans.

Quoi faire me direz vous, et bien, par exemple moi vivant en ville, je vais contribuer à faire la liaison avec la campagne, comme acheter des produits bio qui sentent bon la patate dans les jardins d'insertion. En plus, je favorise l'insertion des chômeurs qui y travaille, c'est pas beau ça? Il en existe partout en France si cela intéresse quelqu'un.

En bref, ne dépendons pas de la chimie car la nature est notre propre professeur.

P.S: les films cités sont accessible sur internet en tapant le titre dans le moteur de recherche de google.
Il est nécessaire de les voir pour comprendre ce que je vous raconte, et pis je vous assure que vous ne serez pas déçu, promis.

Yayane
Membre

Féminin Nombre de messages : 36
Localisation : Paris
Emploi : Educatrice spécialisée
Loisirs : Aîkido, natation, marche
Date d'inscription : 31/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retrouver ses vraies valeurs

Message par Wanamingo le Lun 13 Aoû 2012 - 1:53

Acht Yayane, il y a une section du forum dédiée aux documentaires: http://www.le-projet-olduvai.com/t565-documentaires-docu-fictions-et-reportages
Ce sont tous d'excellents films mais autant ce serait passionnant de débattre de la société, avec tous les penchants politiques ici présents parmi les membres, autant on évite sur ce forum pour pas partir en sucettes. Les vraies valeurs de tout un chacun ne sont pas forcément les mêmes Mais çà n'empêche pas de se documenter et de se renseigner. Ce forum est plus facta que débat, c'est comme çà.
avatar
Wanamingo
Modérateur & animateur

Masculin Nombre de messages : 1352
Date d'inscription : 27/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retrouver ses vraies valeurs

Message par un ptit breton le Lun 13 Aoû 2012 - 7:37

Salut ,

Yayane n'ayant pas accés à cette partie du forum , elle a ouvert ce sujet ici , ce qui n'est pas si grave.
On pourra remettre tout ça plus tard dans une zone plus précise quand le sujet sera clos.

Mise à part ça , le sujet reste intéressant en effet : est ce que nos dirigeants ont un intérêt à nous voir ou non consommer tout et n'importe quoi ??
Et comment pouvons nous réagir ??
Pour déformer un adage connu , je dirais "" acheter chimique ou acheter bio , c'est toujours consommer ""

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!
avatar
un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3999
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retrouver ses vraies valeurs

Message par serilynpayne le Lun 13 Aoû 2012 - 11:50

Mise à part ça , le sujet reste intéressant en effet : est ce que nos dirigeants ont un intérêt à nous voir ou non consommer tout et n'importe quoi ??
Et comment pouvons nous réagir ??
Pour déformer un adage connu , je dirais "" acheter chimique ou acheter bio , c'est toujours consommer
""

nos dirigeants , donc les lobbys des différentes industries , ont intérêt à nous voir consommer tout court , et n'importe quoi du moment que ça rapporte . Aucun intérêt pour eux d'avoir une population en décroissance volontaire .

Réagir , c'est d'abord une démarche intellectuelle , familliale de préférence .
1) la viande : limiter la consommation et prendre des produits de qualité avec des élevages traditionnels
2) Rechercher des aliments produits localement , bannir les autres (c'est pas facile)
3) ne pas écouter les sirènes des produits hi-tech style ipad etc ...
4) pas regarder de pub
5) acheter des produits durables même si c'est plus cher , le économies sont finalement plus importantes
6) limiter ses déplacements motorisés
7) apprendre à produire soi-même, à transformer et à conserver (ça prend des années !)
Les pistes sont innombrables , chacun à son niveau

Ce qui m'interpelle c'est que pour beaucoup d'occidentaux la liberté se limite à une liberté de consommer ! Typiquement chez nous , interdire l'achat d'un téléphone à un ado (ou ne pas le faire) revient à une privation de liberté . Comment expliquer cela à un jeune Bolivien ?

Bref tout ça c'est bien joli, mais on est quand même tombés dedans tout petit , et se détourner de la quantité phénoménale d'objets en vente à vil prix est TRES difficile , en fait faut faire une cure de désintoxication , se forcer à ne rien acheter et au bout de 2 ou 3 ans on a plus envie Smile bon courage .

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
avatar
serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3216
Age : 54
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retrouver ses vraies valeurs

Message par Ash le Lun 13 Aoû 2012 - 12:41

À Rome, fais comme les romains clind'oeil

Autrement dit, quand les règles du jeu sont données de manière planétaire, faut-il faire le rustique ou l'adaptatif ?

Maintenant, on peut aussi créer un monde imaginaire où tout le monde penserait comme nous et où tout irait bien, en un mot, il faut rester, à mon avis, réaliste.
avatar
Ash
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 32
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retrouver ses vraies valeurs

Message par Yayane le Lun 13 Aoû 2012 - 13:33

Biensur, j'ai pris comme exemple deux extrêmes : les occidentaux et les Boliviens. Il y a d'autre pays en émergence, le tout est de trouver un équilibre. Nous sommes née dans la modernité, je ne dis pas qu'il faut retourner aux "sources pures" mais s'acquérir de ce qu'il nous suffit et ne pas rentrer dans une surconsommation. Après c'est avec un peu d'expérience de la vie et de bon sens que l'on découvre ce qui est bon pour nous. Le changement commence par soi et autour de nous. Comme le dis un proverbe Africain: "Qui s'instruit sans agir, laboure sans semer."

Yayane
Membre

Féminin Nombre de messages : 36
Localisation : Paris
Emploi : Educatrice spécialisée
Loisirs : Aîkido, natation, marche
Date d'inscription : 31/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retrouver ses vraies valeurs

Message par serilynpayne le Lun 13 Aoû 2012 - 14:10

À Rome, fais comme les romains

"Qui s'instruit sans agir, laboure sans semer."

"" acheter chimique ou acheter bio , c'est toujours consommer
""

on peut ajouter : "un tiens vaut mieux que deux, tu l'auras ! " et ça ne fait pas avancer le schmilblik pour autant ...

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
avatar
serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3216
Age : 54
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retrouver ses vraies valeurs

Message par KrAvEuNn le Lun 13 Aoû 2012 - 15:17

Salut !

Pour Yayane : Les "vraies valeurs" sont un concept plutôt relatif et changeant (selon les cultures, les époques, nos sensibilités, etc) ; tout comme celui de progrès, de modernité, etc.
Ce qui fait de telle ou telle valeur une valeur jugée "supérieur" par tous, c'est son acceptation comme telle par la population et la confiance placé en ses défenseurs officiels (religieux, élites, puissants, etc).

Généralement les grands changements sociétaux, culturels, technologiques, etc, sont portés et promus par les "élites (autrefois par l'Eglise, la monarchie et l'aristocratie ; aujourd'hui et progressivement, depuis le moyen-âge, par l'olligarchie bourgeoise/marchande, les ingénieurs, les philosophes, etc).
L'Occident moderne (marchand et techniciste) est né dans la ville du moyen-âge, suite à des évolutions sociétales et technologiques majoritairement impulsées par une nouvelle classe sociale montante : le marchand/bourgeois. Marchand/bourgeois qui s'offrira les services d'une catégorie professionnelle en pleine mutation : l'ingénieur (garant de l'amélioration de l'outil de production et de diffusion). Voir, pour plus d'info, ici

Aujourd'hui cette évolution sociétale et technologique s'est diffusée et a bouleversé nos sociétés, notre environnement sociétal, culturel et physique ; elle est devenue une réalité globale (via la mondialisation). Réalité assimilée par les populations comme incontournable (philosophiquement parlant) et globalement positive (amélioration des conditions de vie, etc). Toutefois certaines conséquences commencent à faire peur (pollutions, etc) ; peurs relativisées par l'utilisation des concepts de greenwashing, géoingénierie, croissance verte, développement durable, etc.
Ca c'est pour le constat.
un ptit breton a écrit:est ce que nos dirigeants ont un intérêt à nous voir ou non consommer tout et n'importe quoi ?
Nos sociétés ont connues une évolution qui a vu l'économie et la technologie être placées au centre de toutes les préoccupations sociétales ; placant de fait le marchand/bourgeois au pouvoir (d'abord économique, dans les villes ; puis politique, au sein des nations).
Ce mode de développement garantit à la nouvelle olligarchie (marchande) son statut et maintien le statu quo social à son avantage ; c'est ça qui a de l'importance, dans l'histoire.
serilynpayne a écrit:Bref tout ça c'est bien joli, mais on est quand même tombés dedans tout petit , et se détourner de la quantité phénoménale d'objets en vente à vil prix est TRES difficile , en fait faut faire une cure de désintoxication
Johann a écrit:quand les règles du jeu sont données de manière planétaire, faut-il faire le rustique ou l'adaptatif ?
Pour l'instant l'alternative semble être volontaire, individuelle (fractionnée) et marginale ; en gros elle demeure en marge et à mon avis le restera, car, comme dit plus haut, les grands changements sont rarement imposés par la base.
Sinon, rustique ou adaptatif ? Tout dépend de ta condition (riche ou pauvre), de ta position sociale, de tes aspirations, de tes limites, etc. Moins ta position et ta condition seront favorables et plus tu devras faire jouer le système D.
Les règles du jeu ne sont pas les mêmes pour tous ; les dés sont pipés. dévil
Yayane a écrit:Le changement commence par soi et autour de nous.
Le changement pour soit et autour de soit (environnement proche) et dans les limites de ce qui sera toléré par la société, vos proches, etc (il y a des limites au changement) ; mais le monde, lui, ne change pas sans y être encouragé fortement et massivement (par le haut = les élites). Tout grand changement ne peut être qu'un changement de masse ; sinon il est vite atomisé, ou marginalisé. Je dis ça sans prendre parti, hein ! Etudiez l'histoire. clind'oeil Bref, déduisez en ce que vous voulez.

Tout ce que je peux dire c'est qu'en ces temps de crise la frugalité et le système D sont des alliés... et que les conseils de serilynpayne me semblent pertinents. clind'oeil

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   
avatar
KrAvEuNn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7519
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retrouver ses vraies valeurs

Message par Catharing le Lun 13 Aoû 2012 - 15:29

Yayane a écrit:Biensur, j'ai pris comme exemple deux extrêmes : les occidentaux et les Boliviens. Il y a d'autre pays en émergence, le tout est de trouver un équilibre. Nous sommes née dans la modernité, je ne dis pas qu'il faut retourner aux "sources pures" mais s'acquérir de ce qu'il nous suffit et ne pas rentrer dans une surconsommation. Après c'est avec un peu d'expérience de la vie et de bon sens que l'on découvre ce qui est bon pour nous. Le changement commence par soi et autour de nous. Comme le dis un proverbe Africain: "Qui s'instruit sans agir, laboure sans semer."

Hello Yayane,

Je vais être volontairement très direct.

"Retrouver ses vraies valeurs"..j'aurais intitulé le fil,retrouver mes vraies valeurs...

Si tu parcours les différents sujets du forum ,tu t'aperçevras que nombre de membres ne t'ont pas attendu pour faire des choix de vie....
Ici chacun a ses propres sensibilités et respecte celles des autres sans chercher à imposer une ligne de conduite .

Tes "vraies" valeurs ne coïncident pas forcément avec les miennes ,perso j'apprecie le progrès à sa juste valeur tout est question de mesure et de jugeote.

Comprends moi,tu ne peux pas arriver et dire "voilà,regarder ce film tout est dit..."
Oui on sait ,merci,on connaît les mécanismes des lobbies pharmaceutiques,chimiques ,alimentaires...
On connaît les tenants et les aboutissants d'une société basée sur le consumérisme ....

Pour moi,les vraies valeurs sont ailleurs,respect de l'humain,respect de l'autre et de soi-même..etc...
Le fait de moins ou mieux "consommer",ce n'est rien d'autre qu'une option....

Enfin pour reprendre le proverbe Africain: "Qui s'instruit sans agir, laboure sans semer."que tu cites,le plus important c'est déjà d'avoir accés à l'instruction.....

Au plaisir


________________________________________________________
"Il faut vivre avec son temps..peut-être... mais il faut avant tout prendre le temps de vivre "
avatar
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4386
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retrouver ses vraies valeurs

Message par sylvain le Lun 13 Aoû 2012 - 17:11

très direct en effet lol

j'ajoute que nous fonctionnons tous avec un imaginaire; un certain nombre de légendes, de dogmes et de lois "divines".

pour modifier cet imaginaire il faut s'instruire et étudier des points de vue différents , on peut aussi passer du temps à dialoguer; avoir des périodes d'introspection, bref tout plein de bons moments Smile

Les films que tu as vu sont les fruits que ce genre de démarches peuvent engendrer chez leur auteur, mais ces films qui peuplent désormais ton imaginaire : ont il pris en compte par exemple la décroissance irrémédiable et prochaine de l'économie mondiale? Le déclin des énergies que tu utilises quotidiennement? Ainsi que de l'ensemble des ressources qui rendent possibles ta survie dans une cité?

- penses tu pouvoir continuer de vivre comme tu vis encore et ce pendant longtemps? combien de temps?







-imagine 5mn que tu sois loin du compte? et que tes choix ne soit qu'une façon de te rassurer...



par exemple "solution locale" :
c'est un film dont l'auteur omet simplement de dire que les changement qu'elle prône ne sont pas simplement induits par une logique de santé pour la terre et les gens, ou de logique, ou d'éthique :
-mais également parce qu'on ne pourra tout simplement plus utiliser 10calories fossiles pour produire une calorie alimentaire d'ici quelques années seulement !!

Donc:
-ce film ne t'informe pas totalement ..
et tu construis sur cette béquille tout un raisonnement que tu viens ici de donner en exemple ...



ainsi TES valeurs cadrent avec ton imaginaire à un moment précis mais sont susceptibles d'évoluer encore
ici aussi nous avons des valeurs qui cadrent avec nos imaginaires ^^ mais nous recherchons encore et encore, c'est dur parfois




mais il y a aussi d'autre considérations plus terre à terre :
- es-tu sure que rester en ville soit une bonne solution ?
- quand tu as regardé le mouvement des MST dans "solution locale" as-tu imaginé une minute que nous en sommes tous là et toi aussi?
- ne penses-tu pas qu'en Bolivie le ratio de citadin est bien moins élevé qu'en occident? de combien est il? en Bolivie? en france?
- combien de temps te sera t-il possible de vivre en ville ?

je te propose une vidéo qui va te permettre d'élargir ton horizon à ce genre de problématique , elle a été posté par Rammstein Aujourd'hui à 11:03

ainsi qu'une vidéo de serge latouche où celui ci se risque à imaginer la vie après l'industrie pétrolière,
serge latouche explique qu'il est impossible de prévoir l'avenir mais il le compare une fois avec l'empire romain puis avec l'effondrement de l'empire romain de Charlemagne

tu noteras j'en suis sur qu'il semble affirmer que les deux modèles capables de résister sont: la petite exploitation paysanne et l'artisan

Donc tu vois qu'il y a tes valeurs, et celles des autres, mais chacun doit découvrir les siennes et agir en conséquence
ce forum est l'un des meilleurs endroits pour étudier les valeurs et les imaginaires des autres

Car déjà tu as fais un sacré chemin dans ton eveil : c'est clair Smile


Dernière édition par sylvain le Ven 17 Aoû 2012 - 11:20, édité 2 fois

sylvain
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 255
Localisation : ..
Date d'inscription : 06/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retrouver ses vraies valeurs

Message par Belenos le Lun 13 Aoû 2012 - 19:30

Yayane a écrit:
Quoi faire me direz vous, et bien, par exemple moi vivant en ville, je vais contribuer à faire la liaison avec la campagne, comme acheter des produits bio qui sentent bon la patate dans les jardins d'insertion. En plus, je favorise l'insertion des chômeurs qui y travaille, c'est pas beau ça? Il en existe partout en France si cela intéresse quelqu'un.

Si tu achètes des tomates "bio" (quelle connerie ce label bio...) qui sentent bon la patate il y a peut être un léger soucis Laughing

________________________________________________________
La nature comme socle, l’excellence comme but, la beauté comme horizon. (Dominique Venner).
avatar
Belenos
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1831
Age : 36
Localisation : Pays de Retz
Loisirs : Balades et bivouacs dans les dunes et les bois, lecture.
Date d'inscription : 04/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retrouver ses vraies valeurs

Message par KrAvEuNn le Lun 13 Aoû 2012 - 20:44

Catharing a écrit:Tes "vraies" valeurs ne coïncident pas forcément avec les miennes
sylvain a écrit:TES valeurs cadrent avec ton imaginaire à un moment précis mais sont susceptibles d'évoluer encore
Yep ! Mais il existe toutefois, dans toute société, des valeurs (règles & lois implicites) communes qui font consensus (social) et participent à l'édification du contrat social (sociétal, donc pas seulement culturel) du pays. Y déroger peut provoquer le rejet et l'exclusion (d'un individu, d'un groupe ou d'une communauté).
Il y a des choses plus grandes que nous (individus). désolé

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   
avatar
KrAvEuNn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7519
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retrouver ses vraies valeurs

Message par Belenos le Lun 13 Aoû 2012 - 22:59

KrAvEuNn a écrit: Mais il existe toutefois, dans toute société, des valeurs (règles & lois implicites) communes qui font consensus (social) et participent à l'édification du contrat social (sociétal, donc pas seulement culturel) du pays. Y déroger peut provoquer le rejet et l'exclusion (d'un individu, d'un groupe ou d'une communauté).
Il y a des choses plus grandes que nous (individus). désolé

Sauf si le pays en question à érigé en dogme des valeurs tel que l'humanisme à tout prix, ce qui lui permet au nom de cette "valeur" de se laisser marcher sur la gueule par des individus qui n'en n'ont rien à branler des lois, règles et autres contrats sociaux... je dévie un peu, hein mrsgreen mais certains auront compris de quoi je parle.

________________________________________________________
La nature comme socle, l’excellence comme but, la beauté comme horizon. (Dominique Venner).
avatar
Belenos
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1831
Age : 36
Localisation : Pays de Retz
Loisirs : Balades et bivouacs dans les dunes et les bois, lecture.
Date d'inscription : 04/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retrouver ses vraies valeurs

Message par KrAvEuNn le Lun 13 Aoû 2012 - 23:30

Belenos a écrit:des individus qui n'en n'ont rien à branler des lois, règles et autres contrats sociaux
Nan ! Justement, nombre de ces individus revendiquent leur appartenance à des groupes, ou à des communautés, qui ont leurs propres lois, règles, etc (sociétales), implicites (ou sont partagés entre deux modèles de société/culture) ; valeurs parfois antagonistes avec celles des autres groupes/sociétés qu'ils côtoient. Le résultat se traduit généralement par des conflits ouverts, ou latents (selon le contexte). C'est vieux comme le monde ; il y a juste qu'aujourd'hui certains sont un peu trop angélistes (l'excès d'idéologie rend sourd) pour saisir l'enjeu. Wait and see.
Mais nous dévions.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   
avatar
KrAvEuNn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7519
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retrouver ses vraies valeurs

Message par Wanamingo le Mar 14 Aoû 2012 - 1:22

Un de ces quatre je remettrai le nez dans mon mémoire sur la décroissance et je vous donnerai çà. C'est un sujet vraiment immense. J'en suis un peu blasé à force de l'avoir retourné dans tous les sens. Au point que j'ai racheté un téléphone pour en avoir un fiable, pour dire! Rolling Eyes Même si c'est très bien, il y a quelque chose de pas clair vraiment au fond, autour du catastrophisme éclairé. Genre une nouvelle bureaucratie qui nous maintiendrait de façon dirigiste devant le nouveau dieu Ligne Rouge. Avec toute une Moralité qui en découle. Je vais balancer quelques une des mes petites pépites mais le journal La Décroissance n'est pas du tout féministe au sens où ils s'opposent au constructionnisme (en sociologie) qui dit que les rôles sociaux ne sont pas naturels mais construits. La Décroissance est essentialiste et considère la femme comme assignée naturellement à des tâches, car c'est plus Nature faut croire. Plus grave et en étendant la même logique ils considèrent les transgenres comme des suppôts du consumérisme, car ils dépassent les limites, tout comme les voitures qui vont trop vite et qui tue la planète, du coup les gens qui se sentent mal dans leur genre et en changent eux aussi détruisent la planète avec leur silicone et leurs godes. Superbe sophisme. Ils les appellent les "transpédégouinehétéro" au lieu de LGBT dans une de leurs bds.
Décrier la surconsommation c'est bien, expliquer pourquoi le système fonctionne et ne peux fonctionner que sur une surconsommation suicidaire, c'est mieux; mais pondre un nouvel ordre moral c'est pas cool. Genre si on peut se prendre une bonne cuite ou faire des conneries parce que c'est gâcher des ressources çà augure d'un futur des plus radieux. La Décroissance plonge ainsi régulièrement dans la psychanalisation de tout et n'importe quoi et en sort des interdits moraux. Genre internet, c'est pas bien, ya pas de limites, et puis çà demande plein de silicium. Ou les chiens, c'est pas bien, çà mange la nourriture des africains. Ou être contre l'état, c'est pas bien, c'est être encore un enfant au stade fécal, et être immanquablement condamné a être amateur de voiture de sport à terme, car au fond on respecte pas les limites, car on a pas eu d'image du père... donc on aurait peut être eu besoin d'un pétain sympa etc..
avatar
Wanamingo
Modérateur & animateur

Masculin Nombre de messages : 1352
Date d'inscription : 27/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retrouver ses vraies valeurs

Message par Yayane le Mar 14 Aoû 2012 - 2:05

Bien, je vois que mes mots utilisés on en fait rebondir plus d'un(e). Comme quoi se relire avant de poster sera mon premier apprentissage.

Pour ce qui est de "LES vraies valeurs" je m'en excuse par avance, effectivement j'aurai dû parler des miennes et je ne pense pas être La bonne parole loin de là.

Kraveun, je suis d'accord avec ce que vous avez développé. Ecouter l'histoire est juste, je prendrais les recherches effectuées par Stanley Milgran dans son livre "soumission à l'autorité" qui explique jusqu'où l'humain est près à obéir et où commence la responsabilité de l'individu. Cependant, il existe est fort heureusement des personnes dites "marginales" qui s'échappent du filet pour ne pas suivre à la lettre les recommandations dictées. Si l'on prend comme exemple, la naissance des associations au moyen-âge qui on été reconnu d'utilité public en 1901, il y a certes une bonne marge de siècle de reconnaissance entre les deux, avec quelque réglementation à suivre au pied de la lettre, et en même temps il s'avère qu'avec un peu de persévérance ces gens là on su mettre en évidence ce pourquoi ils se rassemblaient et y sont arrivés. Je pense sincèrement que le changement peut porter ses fruits même si on commence par un petit nombre malgré le temps que cela prendra.
Mes explications sont un peu large, je le conçois et j'aurais bien des choses à vous dire et en même temps, je ne pense pas que cela soit le sujet principal.

Sachez tout de même que j'apprends des vos réponses (Re-proverbe Africain "Pour grandir, il faut tout un village"), et qu'il est parfois bien difficile de se faire comprendre.

Merci pour vos liens Sylvain

Yayane
Membre

Féminin Nombre de messages : 36
Localisation : Paris
Emploi : Educatrice spécialisée
Loisirs : Aîkido, natation, marche
Date d'inscription : 31/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retrouver ses vraies valeurs

Message par serilynpayne le Mar 14 Aoû 2012 - 7:33

en plus sylvain et Krav sont tout émus de se faire vouvoyer au passage Smile

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
avatar
serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3216
Age : 54
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retrouver ses vraies valeurs

Message par jacqueline73 le Mar 14 Aoû 2012 - 10:01

Wanamingo a écrit:Plus grave et en étendant la même logique ils considèrent les
transgenres comme des suppôts du consumérisme, car ils dépassent les
limites, tout comme les voitures qui vont trop vite et qui tue la
planète, du coup les gens qui se sentent mal dans leur genre et en
changent eux aussi détruisent la planète avec leur silicone et leurs
godes. Superbe sophisme. Ils les appellent les "transpédégouinehétéro"
au lieu de LGBT dans une de leurs bds..

cheers Bienvenue dans le n'importe quoi.

Faut-il que ces gens soient aussi mal dans leur propre vie pour tenir de tels propos.

Que de frustrations vont ressortir avec la décroissance.. Plein de petits Hitler en short ( ils ont raté leur croissance ).

Heureusement, j'ai une idée beaucoup plus pragmatique, disons plus terre à terre, de la décroissance qui va les mettre au boulot ( personne ne bossera pour les nourrir ) ils auront moins de temps pour imaginer des conneries et nous n'aurons pas le temps de les lire ou de les écouter..

jacqueline73
Membre

Féminin Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 29/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retrouver ses vraies valeurs

Message par KrAvEuNn le Mar 14 Aoû 2012 - 10:48

Salut !
Wanamingo a écrit:La Décroissance plonge ainsi régulièrement dans la psychanalisation de tout et n'importe quoi et en sort des interdits moraux.
Notez que "le journal de la décroissance" ne représente pas tout le courant dit décroissant. clind'oeil

Sinon, en ce qui concerne la "psychanalisation" (la psychanalyse n'est pas une science) (et la "sociologisation" ; la sociologie n'est pas une science exacte), c'est souvent assez folklorique à lire. Où quand l'analyse dogmatique se pare des oripeaux d'une pseudo science sociale pour mieux travestir certaines réalités.

Je me souviens d'une analyse (dans le journal de la décroissance) concernant les émeutes de 2005 où le problème était perçu comme étant uniquement d'origine économique. Les émeutiers, en brûlant des voitures, étaient supposé se révolter ainsi contre une société consumériste qui les esclurait et brûlaient des écoles afin de manifester leur désir d'avoir accès à un enseignement de qualité, lol ! Malika Sorel, entre autre, a démontré que ce n'était pas aussi simple, ni aussi manichéen.

La façon dont le journal psychiatrise ses concurrents vaut aussi son pesant de cacahouètes.
Yayane a écrit:il existe et fort heureusement des personnes dites "marginales" qui s'échappent du filet pour ne pas suivre à la lettre les recommandations dictées.
Il n'est pas dit que ces gens échappent totalement à tous les "filets" (conditionnements, croyances, etc), ni qu'ils ne créent pas leurs propres "carcans" (croyances, etc), loin s'en faut et puis toutes les personnes un peu "hors normes" ne vivent pas forcément de manière alternative, ou novatrice (il y a aussi parfois parmi eux des associaux, des rebelles chroniques (phase de rejet de l'autorité sous toutes ses formes), des opportunistes, etc).
Sinon oui, ce sont souvent des personnes qui nagent à contre courant, ou bien qui explorent des chemins nouveaux (Galilée, Darwin, etc), qui innovent et qui font avancer les choses (avec parfois de facheux corolaires) ; encore faut-il que la société qui les habrite leur offre l'opportunité d'être reconnus et diffusés.
Yayane a écrit:la naissance des associations au moyen-âge qui on été reconnu d'utilité public en 1901, il y a certes une bonne marge de siècle de reconnaissance entre les deux, avec quelque réglementation à suivre au pied de la lettre
Le corollaire à cela c'est que certaines associations, corporations, etc (ayant parfois un accès privilégié aux médias de masse), se sont érigés en lobbies et en groupes de pression défendant avant tout des intérêts partisans et corporatistes. Les valeurs et les intérêts des uns n'étant pas toujours ceux de tous et les meilleures intentions du monde occasionnant parfois des corollaires pervers.

Sinon, pour ce qui est de retrouver des valeurs fortes, peut être que, comme l'esquisse Jacqueline73, nous assumer (cultiver, dépanner, bricoler, pour soit et ses proches) nous remet vite les pieds sur terre. mrsgreen
avatar
KrAvEuNn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7519
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retrouver ses vraies valeurs

Message par Ash le Jeu 16 Aoû 2012 - 15:04

serilynpayne a écrit:À Rome, fais comme les romains
on peut ajouter : "un tiens vaut mieux que deux, tu l'auras ! " et ça ne fait pas avancer le schmilblik pour autant ...
J'ai simplement voulu faire ressortir le besoin d'adaptation de soi face au monde qui nous entoure, si t'es pas adapté, t'es cuit, c'est ce que ça signifiait.

KrAvEuNn a écrit:
Johann a écrit:quand les règles du jeu sont données de manière planétaire, faut-il faire le rustique ou l'adaptatif ?
Pour l'instant l'alternative semble être volontaire, individuelle (fractionnée) et marginale ; en gros elle demeure en marge et à mon avis le restera, car, comme dit plus haut, les grands changements sont rarement imposés par la base.
Sinon, rustique ou adaptatif ? Tout dépend de ta condition (riche ou pauvre), de ta position sociale, de tes aspirations, de tes limites, etc. Moins ta position et ta condition seront favorables et plus tu devras faire jouer le système D.
Les règles du jeu ne sont pas les mêmes pour tous ; les dés sont pipés. dévil
Attention, je n'ai pas dit que les règles étaient les mêmes pour tout le monde, mais que ces règles étaient le monde, c'est l'intérieur qui est adapté à l'extérieur et non l'inverse.
Après, la divergence de méthode entre les deux optiques dominantes rusticité, c'est à dire user de techniques éprouvées et fiables, ou adaptabilité, chercher les solutions les plus performantes possibles, sont par contre plus dépendantes de soi que du monde, c'est la réaction.

Un peu trop laconique, désolé, je n'ai pas vraiment le temps de m'épancher...
avatar
Ash
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 32
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retrouver ses vraies valeurs

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum