[Points de chute] Discussion

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Points de chute] Discussion

Message par Canis Lupus le Lun 16 Avr 2007 - 16:07

transhuman a écrit: Si mon domicile est détruit qu'est ce que je fais : franchement je n'en sais rien . Financièrement j'ai pas les moyens d'un second point de chute. Et de toute façon si les choses en etaient à ce point j'aurais à gérer des problèmes médicaux beaucoup plus urgent que ma propre santé....hard life!...but still life!

J'ai un peu de mal à comprendre ce paragraphe. Tu as un "premier" point de chute ou considères-tu ton logement actuel comme un point de chute ?
Et aussi, qu'en est-il de ta santé ? Ta phrase est incompréhensible ! Very Happy

Si tu n'as pas l'argent pour investir dans un point de chute (c-a-d là où tu atteris pour survivre en période de crise), tu peux opter pour une autre option : Le Mouvement Vague 2 !

Je m'explique : la vague 0, c'est les gens qui sont déjà autonomes avant la crise. La vague 1, c'est les gens qui se sont installé en prévision de la crise. La vague 2, c'est les gens qui, ayant pris connaissance de l'imminence de la crise, ont fait copain-copain avec des vagues 0 ou 1 pour se loger et vivre la crise au chaud et en sécurité. Les vagues 3, c'est le sheeple infantilisé qui va se trouver perdu, sans berger, et qui va venir embêter les vagues 0 et 1 pour de la mangaille.

En gros ce que je propose comme alternative au point de chute, c'est de faire connaissance avec des gens qui sont déjà "à l'abri" et qui peuvent te loger en cas de crise. Je ne dis pas que c'est facile, mais c'est une option non-négligeable pour les sans-le-sous. On a toujours besoin de bras pour nourrir/protéger un groupe.

Je suis plutôt dans une optique vague 1.5 en ce moment :P


Dernière édition par Canis Lupus le Ven 1 Mai 2009 - 12:24, édité 1 fois

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤

Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3693
Age : 31
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Points de chute] Discussion

Message par Rammstein le Lun 16 Avr 2007 - 16:24

Sans compter les membres de la famille épargnés par la catastrophe et susceptibles d'accueillir des réfugiés.

Transhuman, tu dois bien avoir un quelconque oncle richissime en Amérique, non ?

Rammstein

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4997
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Points de chute] Discussion

Message par geispe le Lun 16 Avr 2007 - 16:53

<<<Si mon domicile est détruit qu'est ce que je fais : franchement je n'en sais rien .>>>

un domicile détruit suppose un scénario de guerre ou de séisme ? si tel est le cas tu ne seras pas seul et selon qu'il y a des "domiciles" non détruits tout le monde va se retrouver là dedans, je suppose...

mais il n'y a pas que les points de chute suite à domicile détruit... dans mon scénario de syncope zéro pétrole p.ex.... le domicile en question (mais tous les autres aussi) devient non viable car il suffit que l'eau s'arrête au robinet.
Si on y rajoute la disparition de l'électricité et des approvisionnements alimentaires... ben oui tout çà dépendant directement ou indirectement du pétrole... il vaut mieux prévoir un bon point de chute...

Sinon en cas de "crise" le plus difficile va être de manger et pour cela à mon avis même ceux qui croient être autonomes vont découvrir qu'ils ne le sont pas... du moins si la situation dure voire comme je le prévois, est définitive...

Il faut donc voir aussi s'il s'agit d'un point de chute provisoire ou à plus long terme, par exemple... et cela aussi, dépend du scénario que l'on envisage...

________________________________________________________
http://rythmescycleshumains.blogspot.com/
http://monotarcie.blogspot.com/

geispe
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 642
Age : 69
Localisation : alsace
Emploi : retraité
Date d'inscription : 07/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Points de chute] Discussion

Message par Outback le Ven 20 Avr 2007 - 10:31

J'avoue sans honte que je ne sais plus trop quoi penser concernant le PO, ses conséquences et au final la destination ou le point de chute à choisir.

Se fixer, fut-ce au fin fond de la cambrousse, est-ce la bonne solution ?

Déjà à mon sens l'accés à l'eau potable me pose problème ;

- même en étant établit à côté d'une rivière, d'un ruisseau, d'un fleuve ou même d'un étang, rien ne dit que cette eau sera viable à moyen ou long terme (pollution chimique en amont, cadavres d'animaux ou d'hommes, malveillance intentionnelle...), les facteurs sont nombreux et en conjonction directe avec la pression démographique existante alentour (attention il faut prendre en compte les éventuels déplacement massif et erratiques de populations urbaines affamées).

-sauf à disposer d'un espace suffisant, est-il possible de vivre correctement avec ce que l'on cultive, et surtout de passer les hivers ?
Je me souviens de reportages sur les retraités russes survivants péniblement de ce qu'ils cultivaient dans leurs jardins, ça me laisse perplexe ... Shocked

D'expérience, la chasse, le piégeage et la pêche peuvent marcher, mais la pression cinégétique, prédatrice, la pollution et les maladies (correllées) rendent le résultat aléatoire, surtout sur un espace ou un territoire bien délimité (les alentours du point de chute durable)...

Maintenant je comprend bien cette impression de pouvoir gérer une autarcie maximum dans une région isolée. Je reviens juste d'un stage pro dans un coin paumé à côté de Toulouse.
A perte de vue, des champs, des fermes isolées, des bois et des forêts tout juste coupés par les rubans hideux des départementales. On a vraiment l'impression d'être dans un îlot de quiétude coupé du fracas du monde...

Maintenant est-ce la réalité ?

Personnellement je suis un nostalgique de l'époque (géologiquement parlant) moyen-ageuse et ses 80% de couverture forestières.
Avec un tel ratio et nos connaissances actuelles on aurait aucun problème de survie !!

Maintenant ça n'est pas le cas et en présence d'un scénario décroissance brutale et non maîtrisée je me demande si se fixer même au fin fond de l'Auvergne ou de la Creuse est une bonne idée...

Outback
Membre

Masculin Nombre de messages : 132
Age : 42
Localisation : Plein sud
Date d'inscription : 09/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Points de chute] Discussion

Message par geispe le Ven 20 Avr 2007 - 11:24


- même en étant établit à côté d'une rivière, d'un ruisseau, d'un fleuve ou même d'un étang, rien ne dit que cette eau sera viable à moyen ou long terme (pollution chimique en amont, cadavres d'animaux ou d'hommes, malveillance intentionnelle...), les facteurs sont nombreux et en conjonction directe avec la pression démographique existante alentour (attention il faut prendre en compte les éventuels déplacement massif et erratiques de populations urbaines affamées).

exact... je me suis demandé comment nous atteindrions une discipline et un respect mutuels qui fait que l'on ne jette rien à l'eau en amont afin qu'elle reste propre pour ceux qui sont en aval : rien que d'y laver sa vaisselle ou son linge la pollue et donc il va falloir trouver autre chose... ou p.ex. s'accorder sur des horaires... en dévier une partie, trouver des sources directes...

-sauf à disposer d'un espace suffisant, est-il possible de vivre correctement avec ce que l'on cultive, et surtout de passer les hivers ?
Je me souviens de reportages sur les retraités russes survivants péniblement de ce qu'ils cultivaient dans leurs jardins, ça me laisse perplexe ...

et pourtant ils avaient les moyens et le temps de cultiver et fabriquer de la vodka ? j'ai pas bien compris non plus... mais je me méfie des médias...
si l'on tient compte du fait qu'un africain tire une tonne de nourriture d'un hectare ou un mexicain deux tonnes en travaillant tranquille trois heures/jours, je ne pense pas qu'il y ait de problème. Reste à acquérir le savoir-faire et la routine pour nous et pour le terrain...

D'expérience, la chasse, le piégeage et la pêche peuvent marcher, mais la pression cinégétique, prédatrice, la pollution et les maladies (correllées) rendent le résultat aléatoire, surtout sur un espace ou un territoire bien délimité (les alentours du point de chute durable)...

j'y vois surtout des problèmes de pression et d'épuisement des ressources si tout le monde s'y met... et comme ce n'est pas si simple je préfère la quiétude de l'agriculture ... et de la nature... :-)

en présence d'un scénario décroissance brutale et non maîtrisée je me demande si se fixer même au fin fond de l'Auvergne ou de la Creuse est une bonne idée...

il y a des avantages : on est à l'abri du chaos... mais il faut savoir vivre en autarcie... d'où l'intérêt d'y réfléchir et surtout de trouver un moyen de s'exercer au préalable. Car il faut une certaine base que l'on ne crée pas même en une année (c'est le plus gros problème) outils, semences, expérience et surtout qualité de le terre. On ne tire pas grand chose en cultivant une terre travaillée pour la première fois ou mal entretenue...
A plus long terme je pense qu'il faut arriver à une agriculture qui produit pas mal ou même presque toute seule... d'où l'intérêt à l'inventer si nous voulons avoir du temps pour faire d'autre choses...

________________________________________________________
http://rythmescycleshumains.blogspot.com/
http://monotarcie.blogspot.com/

geispe
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 642
Age : 69
Localisation : alsace
Emploi : retraité
Date d'inscription : 07/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Points de chute] Discussion

Message par transhuman le Ven 20 Avr 2007 - 14:06

Bonjour tout le monde,

Concernant le "point de chute" c'est simple : je n'en ai pas.

Je n'ai que mon domicile actuel ! Après basta.

Concernant la santé c'est simple : si le PO ou une autre calamité fout en l'air la civilisation actuelle alors la production et la distribution de médicaments s'arrête.
Conséquence : deux ou trois ans après j'enterre l'un de mes enfants!
Fermez le ban.
geispe a écrit:un domicile détruit suppose un scénario de guerre ou de séisme ?..

Ou encore quelques emeutes pour protester contre des restrictions ou des pénuries...

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Points de chute] Discussion

Message par geispe le Ven 20 Avr 2007 - 14:27

<<<Conséquence : deux ou trois ans après j'enterre l'un de mes enfants!
>>>

si c'est pas indiscret, il est malade de quoi, ton enfant ?

________________________________________________________
http://rythmescycleshumains.blogspot.com/
http://monotarcie.blogspot.com/

geispe
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 642
Age : 69
Localisation : alsace
Emploi : retraité
Date d'inscription : 07/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Points de chute] Discussion

Message par transhuman le Ven 20 Avr 2007 - 14:57

geispe a écrit:<<<Conséquence : deux ou trois ans après j'enterre l'un de mes enfants!
>>>

si c'est pas indiscret, il est malade de quoi, ton enfant ?

Diabète, type I : 3 à quatres piqures d'insuline de 2 types différents par jour plus l'obligation d'une mesure régulière de la glycémie.( vive l'électronique parce que sans çà se serait pas une vie...)

Si quelqu'un veut en savoir plus allez regarder sur le web l'hstoire de l'insuline...

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Points de chute] Discussion

Message par Rammstein le Ven 20 Avr 2007 - 14:59

Salut Transhuman,

Je suis également citadin, avec 2 enfants en bas âge (18 mois et 3 ans).

L'abandon du domicile, c'est vraiment la dernière extrêmité, si les conditions de vie sur place ne sont plus possibles (guerre civile, attaque nucléaire, catastrophe NBC...). Avoir des enfants avec soi en cas de fuite précipitée pose en outre un tas de problèmes. Aussi, le scénario privilegié, en ce qui me concerne, consiste à me calfeutrer chez moi avec armes et bagages pendant quelques semaines / mois, et à attendre que l'agitation provoquée par la crise se soit calmée. Après il sera toujours temps de partir sur les routes pour rejoindre la famille à la campagne.

S'installer de facon préventive - si je puis dire - à la campagne dans un endroit reculé me paraît hasardeux, même si le mythe de la "retreat" est très populaire chez les survivalistes. En cas de troubles, la majorité des citadins se réfugiera sans doute dans les campagnes. Des bandes criminelles ou des désespérés de tous poils se feront une spécialité de l'attaque des maisons isolées. Et l'on n'est pas non plus certain que sa retraite construite et aménagée patiemment au fil des ans ne soit pas située pile poil dans la zone de passage d'un quelconque nuage radioactif... La retraite au vert est une option intéressante, mais une stratégie de survie ne doit pas reposer uniquement là-dessus.


Geispe,

En Russie la vodka est une denrée précieuse ! Même les clodos qui ne mangent pas à leur faim se débrouillent pour en distiller ou s'en acheter !

Concernant la chasse, tout le monde n'est pas équipé pour la pratiquer. Et tout le monde n'aura pas la santé pour y aller. Donc selon moi cela reste une option intéressante en cas de crise pour améliorer le quotidien, d'autant que le gibier risque d'abonder si les propriétaires d'animaux domestiques ne sont plus en mesure de nourrir leurs animaux de compagnie !

Rammstein

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4997
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Points de chute] Discussion

Message par bluetansy le Ven 20 Avr 2007 - 15:08

Pour réagir à la dernière partie de ton message Rammstein...Il y a peu, les services vétérinaires ont dû intervenir chez un exploitant qui, pour des raisons économiques, n'était plus en mesure d'entretenir son troupeau...La majorité des bêtes a dû être abatues car rendues à la lbierté (c'est ce que l'agriculteur avait fait), elles ne pouvaient survivre de manièer autonome...

Donc cette piste risque surtout de produire un monceau de charognes plus qu'une ressource...Ce qui pourra être transformé en bouffe conservable le sera par le propriétaire s'il se décide à le faire...Soit il proposera à d'autres de s'occuper du reste, et ce sera à faire immédiatement, et ensuite s'il est intelligent et qu'il peut le faire, ce sera abattage et incinération, sinon les bêtes iront crever rapidement pas loin...Cela ne fera pas de futur gibier...

Et sinon pour la phyto en matière de diabète, je sais qu'il y a des choses, mais bien entendu dans ce cas, rien d'aussi efficace et forcément avec une moins bonne gestion et des risques infiniment plus important mais bon, c'est mieux que rien...Cela méritera d'être connu...

Blue

bluetansy
Membre

Féminin Nombre de messages : 392
Localisation : St Claude 39
Date d'inscription : 21/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Points de chute] Discussion

Message par Rammstein le Ven 20 Avr 2007 - 15:19

Je reste convaincu qu'un pitbull, un doberman ou même un chat rendu à la liberté est en mesure de trouver sa pitance ! Il n'y a qu'à voir comme ils pululent dans les bas-fonds de St-pétersbourg ou de Budapest... Et puis il faudra aussi compter avec les rats !

Rammstein

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4997
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Points de chute] Discussion

Message par transhuman le Ven 20 Avr 2007 - 15:27

En résumé il y a plein de choses à débattre qui sont des sujets rarement abordés dans le cadre du survivalisme et encore moins dans le cadre de discussions politico/socio/economique sur la décroissance et l'ecologie ( pour faire vaste ) .

Sur Oleocene j avais mis un post sur le thème "quelle societe voulons nous pour le futur ? ( c-a-d dans le cadre d'un pétrole devenu rare ).

On commence ici à toucher des thèmes en prolongement : comment accepter tout ce qui constitue la fragilité et la fugacité de l'etre humain ? Derrière les idées de "point de chute" , "kit de survie" et autres sac à dos à cran d'arrêt Laughing , est ce que ce n'est pas notre propre crainte que nous essayons de refouler au delà de notre horizon ?

Perso je pense qu'en cas de crise durable ( comme en Russie par exemple, ou en Irak actuellement ) l'une des adaptations les plus difficiles à réaliser serait d'accepter le retour de la mort dans nos vies ... pas simple, ni facile de vivre en communauté en voyant au bout de quelques années certains partir et pas toujours paisiblement ni lentement .

Peut être que c'est pour éviter d'aborder ces sujets que le survivalisme reste souvent dans les thèmes "champètres"..
bluetansy a écrit:
Et sinon pour la phyto en matière de diabète, je sais qu'il y a des choses,
Blue

Euh non pas vraiment pour le type I....La phyto, les cachets etc c'est pour le type 2.

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Points de chute] Discussion

Message par Rammstein le Ven 20 Avr 2007 - 15:58

Retour de la mort... et des injustices et inégalités également !

Le plus faible est le premier à souffrir en situation de crise. Lors de la crise financière de 1998, alors que je vivais en Russie, mes amis russes me disaient vivre une "sélection sociale" depuis la chute du communisme. En gros le plus débrouillard parvient à vivre, le gros des troupes survit, et le reste sombre dans la drogue, l'alcool, la misère, le crime...

S'élaborer son kit de survie ou son BOB est, je crois, une manière de gérer son angoisse de l'avenir, de se projeter par l'esprit dans des situations me*diques et d'anticiper des solutions. Je ne dis pas que c'est forcément une activité très saine à la base, puisqu'on joue beaucoup à se faire peur alors qu'on pourrait passer tranquillement ses soirées devant la télé, mais d'un autre côté anticiper l'avenir est ce qui a permis au genre humain de se perpétuer durant des millénaires... Les compagnies d'assurances diverses et multiples jouent d'ailleurs avec les mêmes peurs (vol, incendie du domicile, maladie, obsèques...). Disons qu'un BOB ou un kit de survie revient infiniment moins cher sur la durée, pour des résultats peut être plus tangibles en cas de crise...

Rammstein

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4997
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Points de chute] Discussion

Message par geispe le Ven 20 Avr 2007 - 16:27

Rammstein :
<<<<En Russie la vodka est une denrée précieuse ! Même les clodos qui ne mangent pas à leur faim se débrouillent pour en distiller ou s'en acheter !
>>>>>

pourquoi çà ? ne vaut-il pas mieux manger les céréales ou les patates ?

Transhuman :
ce diabète de ton enfant : c'est de naissance ?

________________________________________________________
http://rythmescycleshumains.blogspot.com/
http://monotarcie.blogspot.com/

geispe
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 642
Age : 69
Localisation : alsace
Emploi : retraité
Date d'inscription : 07/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Points de chute] Discussion

Message par Outback le Ven 20 Avr 2007 - 18:56

Geispe a écrit:

si l'on tient compte du fait qu'un africain tire une tonne de nourriture d'un hectare ou un mexicain deux tonnes en travaillant tranquille trois heures/jours, je ne pense pas qu'il y ait de problème

Ces deux exemples se situent sous les tropiques, je ne suis pas sur qu'ils soit applicable sous nos latitudes... Nous, nous sommes malheureusement tributaire des saisons, alors que ces paysans peuvent récolter toute l'année sur une terre plus fertile (mais je ne suis pas agriculteur, je ne peux être catégorique).

Outback
Membre

Masculin Nombre de messages : 132
Age : 42
Localisation : Plein sud
Date d'inscription : 09/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Points de chute] Discussion

Message par Mariner le Ven 20 Avr 2007 - 19:28

Je n'ose pas trop répondre à la question du point de chute que je pourrais avoir, parce que je n'ai pas encore le voilier, qui comme vous le savez est mon projet. Si on reprend le système de "Vagues" de Canis Lupus, je suis actuellement Vague 3...

Passons.

En voilier, tous les continents, tous les pays sont des points de chutes potentiels (reste à savoir judicieusement les choisir). Donc aucun problème de compétition vis à vis du territoire et de la nourriture avec mes congénères.

Eventuellement des pirates... qui existent déjà aujourd'hui et qui verront leur population multiplier par 100 après le chaos.


Dernière édition par le Ven 20 Avr 2007 - 20:49, édité 1 fois

________________________________________________________
En survie, il est parfois plus rentable de choisir une solution simplement « assez correcte » plutôt que de rechercher en y consacrant beaucoup d'énergie et de temps la meilleure solution.

Mariner
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 483
Date d'inscription : 17/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Points de chute] Discussion

Message par Petrus16 le Ven 20 Avr 2007 - 20:28

transhuman a écrit:
Peut être que c'est pour éviter d'aborder ces sujets que le survivalisme reste souvent dans les thèmes "champètres"..

La Charte de notre forum nous limite "un peu" à rester dans ces thèmes là. Et c'est tant mieux! Lorsque tu envisage un WTSHTF, il y aura toujours des victimes. Et pas seulement par les armes.
Dans le concept SURVIE, il y a une probabilité, un risque, un danger de Mort. C'est vrai que l'on se br**le le cerveau avec des thèmes généraux comme le RC, les changements politiques, la démographie mondiale (scratch)...Sur ce plan, tu as recentré le débat. J'ai moins aussi des enfants et c'est sure que si ça merde vraiement, ça va être chaud!
Mais c'est pas parcequ'on occulte la menace qu'elle va disparaître.

Et comme dit la locution latine:
Si vis pacem 11.43!


PS: Désolé pour le hors sujet "point de chute", que le modo fasse son travail. Je me rends!

Petrus16
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 1640
Age : 44
Date d'inscription : 14/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Points de chute] Discussion

Message par Mariner le Ven 20 Avr 2007 - 21:01

geispe a écrit:en voilier... si en cas de chaos tu accostes... t'es fait comme un rat :-)
oui, j'espère seulement ne pas être chassé.. j'apporterai un gros stock de médicaments et des crayons Bic! on ne sait jamais, si ça peut faire plaisir aux locaux que je rencontrerai, et que ça me permette de rester.

________________________________________________________
En survie, il est parfois plus rentable de choisir une solution simplement « assez correcte » plutôt que de rechercher en y consacrant beaucoup d'énergie et de temps la meilleure solution.

Mariner
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 483
Date d'inscription : 17/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Points de chute] Discussion

Message par transhuman le Ven 20 Avr 2007 - 21:33

Petrus16 a écrit:
transhuman a écrit:
Peut être que c'est pour éviter d'aborder ces sujets que le survivalisme reste souvent dans les thèmes "champètres"..
...Sur ce plan, tu as recentré le débat. J'ai moins aussi des enfants et c'est sure que si ça merde vraiement, ça va être chaud!
Mais c'est pas parcequ'on occulte la menace qu'elle va disparaître.

Canis Lupus a écrit:Je m'explique : la vague 0, c'est les gens qui sont déjà autonomes avant la crise. La vague 1, c'est les gens qui se sont installé en prévision de la crise. La vague 2, c'est les gens qui, ayant pris connaissance de l'imminence de la crise,

Les deux idées ensembles pourraient donner :

Vague 0 ...suivie par :
Vague 0.5 les autorités se rendent compte que la "crise" ( quelqu'elle soit ) sort de l'ordinaire . La troupe est , parcimonieusement, utilisée pour maintenir l'ordre public, protéger les batiments publics et les services d'urgence.
Vague 1 ... suivie par :
Vague 1.5 malgré les efforts des autorités et des services la situation ne s'ameliore pas . Donc
La vague 2 s'active pour se protéger...
Vague 2.5 : Les autorités s'activent pour remettrent un peu d'ordre, etablir un système d'aide d'urgence puis un système de ravitaillement/rationnement.

Et là, vu le nombre de gens concernés, c'est la vague 3 qui décidera : contents ? ouf
pas content ? çà craint! cf par exemple le Nigéria

A mon avis on peut se préparer jusqu'à la vague 2.5 . Si les foules se révoltent il n'y aura pas grand chose à faire si on est au mauvais endroit.

Par contre se préparer permettra largement d'éviter beaucoup d'ennuis et certainement d'éviter les injustices des rationnements/restrictions.
amha c'est largement ce qui a manquer aux populations de l'ancien empire soviétique.

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Points de chute] Discussion

Message par geispe le Ven 20 Avr 2007 - 22:38

Transhuman :
Euh non pas vraiment pour le type I....La phyto, les cachets etc c'est pour le type 2.
si j'ai bien compris dans le type 1 le pancréas est fichu donc aucun moyen de réparer ? car effectivement dans un chaos post pétrole je ne vois pas où l'on irait chercher de l'insuline... et les personnes dépendantes ... euh... sont mal. Une chose cependant : il y aura une sélection naturelle mais à l'inverse il y aura des "miraculés" y compris diabétiques...(choc psychologique, disparition des nuisances, autre alimentation (probablement végétalienne et réduction drastique des quantités), autres activités au quotidien, etc...)

Pour ce qui est de la notion de vague 0, 1, etc... dans mon scénario je ne compte pas sur la durable présence des autorités, car elles se décomposent très vite comme le reste et seront tout aussi prostrées : si personne ne leur apporte de sandwich ils sont obligé de penser à eux et ne s'occuperont pas des autres...
Peut-être ont-ils trois mois de pétrole et de biscuits secs... à quoi sert une intervention s'il n'y a plus rien après : panique et démotivation...

________________________________________________________
http://rythmescycleshumains.blogspot.com/
http://monotarcie.blogspot.com/

geispe
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 642
Age : 69
Localisation : alsace
Emploi : retraité
Date d'inscription : 07/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Points de chute] Discussion

Message par Petrus16 le Ven 20 Avr 2007 - 22:58

geispe a écrit:à quoi sert une intervention s'il n'y a plus rien après : panique et démotivation...

good point Geispe!


Petrus16

Petrus16
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 1640
Age : 44
Date d'inscription : 14/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Points de chute] Discussion

Message par Canis Lupus le Sam 21 Avr 2007 - 13:08

Rammstein a écrit:Des bandes criminelles ou des désespérés de tous poils se feront une spécialité de l'attaque des maisons isolées. Et l'on n'est pas non plus certain que sa retraite construite et aménagée patiemment au fil des ans ne soit pas située pile poil dans la zone de passage d'un quelconque nuage radioactif...

Pour les brigands, ils n'ont qu'à bien se tenir s'ils veulent rester en vie mouahahaha. La retraite envisagée par notre groupe est très bien placée stratégiquement. Aucune chance qu'ils s'attaquent à un hameau de peakniks féroces armés jusqu'au slip (pour changer Laughing) !

Pour le nuage radioactif, on est tous logés à la même enseigne Crying or Very sad !


Dernière édition par le Sam 21 Avr 2007 - 21:08, édité 1 fois

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤

Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3693
Age : 31
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Points de chute] Discussion

Message par Rammstein le Sam 21 Avr 2007 - 14:28

Transhuman,

Il me semble avoir vu le thème de l'insuline abordé sur un forum survivaliste anglo-saxon. Apparemment il existerait une source d'approvisionnement détournée, mais je dois d'abord enquêter avant de te donner de faux espoirs.

Au passage, je signale que certains médicaments vétérinaires sont utilisables par l'homme !

Rammstein

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4997
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Points de chute] Discussion

Message par Capausoleil le Sam 21 Avr 2007 - 19:34

Rammstein a écrit:Le scénario privilegié, en ce qui me concerne, consiste à me calfeutrer chez moi avec armes et bagages pendant quelques semaines / mois, et à attendre que l'agitation provoquée par la crise se soit calmée. Après il sera toujours temps de partir sur les routes pour rejoindre la famille à la campagne.

S'installer de facon préventive - si je puis dire - à la campagne dans un endroit reculé me paraît hasardeux, même si le mythe de la "retreat" est très populaire chez les survivalistes. En cas de troubles, la majorité des citadins se réfugiera sans doute dans les campagnes. Des bandes criminelles ou des désespérés de tous poils se feront une spécialité de l'attaque des maisons isolées. Et l'on n'est pas non plus certain que sa retraite construite et aménagée patiemment au fil des ans ne soit pas située pile poil dans la zone de passage d'un quelconque nuage radioactif... La retraite au vert est une option intéressante, mais une stratégie de survie ne doit pas reposer uniquement là-dessus.

Je te rejoint a 100% sur ces points, Rammstein....
Je pense aussi que la "transition" ne se fera pas dans la "douceur" et la "courtoisie" !
Dans le livre "ravages", bien qu'ecrit en 1943 l'auteur (Barvavel) prevoit deja la "transformation" d'honnêtes citoyens en brutes sanguinaires s'attaquant en groupe à d'autres personnes de leurs quartiers !
Pourtant il ne parle pas "d'apocalyspe nucleaire" ou "d'attaque de zombies" mais simplement la fin des approvisionnements des villes en electricité, eau, nourritures....Le scenario logique du P.O en fait !
Qui plus est la "mentalité" des humains ne s'etant pas beaucoup ameliorée depuis 1943, je crois qu'on est encore loin de la verité dans ces previsions pessimistes...

Capausoleil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 866
Date d'inscription : 17/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Points de chute] Discussion

Message par Rammstein le Lun 23 Avr 2007 - 13:10

Ce qui m'inquiète avec mon plan d'action, c'est que les zones à forte densité de population sont susceptibles de connaître une explosion de violence, les pillards se faisant une joie d'explorer les logements et habitations abandonnées, voire même occupées par des personnes offrant a priori peu de résistance. Il faudra craindre les incendies volontaires, les intrusions en force dans le domicile, les agressions possibles lors des rares sorties, etc.

J'ai des angoisses rien qu'à la vue de ma baie vitrée qui occupe la moitié du salon. Une tentation irrésistible pour un lanceur de pavés !

Pratiquement, il faudrait se barricader chez soi, s'armer, se terrer assis sur son extincteur... Belle perspective !

Rammstein

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4997
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum