Transformer les annuelles en vivaces

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Transformer les annuelles en vivaces

Message par biodiversiteur le Mar 15 Mai 2012 - 19:56

Atelier de pérennisation des plantes annuelles, transformer ses annuelles en vivaces (et s’affranchir des semenciers/magasins ou des récoltes de graines parfois fastidieuses pour quelques espèces).

Je le citais dans un post précédent :

1. Laisser les toutes petites patates en « terre » lors du ramassage :

>>> Mes pieds étaient tous sains… pas de maladie… pérpétuation des ces dernières ?
>>> Demande une terre enrichie pour ne pas épuiser le sol. Culture mixte obligatoire ou apport de fumier/compost/paillis AMHA nécessaire).



2. Laisser se resemer les salades p.ex.

>>> Une salade qui « monte » ça ne fait pas ch*er, au contraire.
>>> Par contre, il faut aimer le similichaos (ça plaira surement à Cavernator d’après ce que j’ai vu/lu Very Happy ).
>>> But : approche de Fukuoka avec plein d’espèces dès l’année prochaine…





3. Récolte des choux en laissant un tronçon, de 6cm hors sol, le partager en 4, reprise de 4 plants…

>>> A suivre en temps réel avec mes 2 avants-derniers pieds de choux-frisés (les 2 derniers → graines)



4. Le poireau monté à graine crée des bulbilles qui sont replantables. Photo cet automne.

5. Certains fruits (haricots, fèves, tomates, courges…) sont enterrés dans le mulch, décomposés et germent l’année suivante spontanément. A voir au printemps 2013.

6. L’ail laissé en place deux ans successif produiRAIT en continu. Je teste. Résultat : Automne 2013. Ca fait loin…

Si d’autres veulent se joindre à la manœuvre… clind'oeil

________________________________________________________
"La connaissance naît de l'expérience, tout le reste n'est qu'information." Albert Einstein

biodiversiteur
Membre

Masculin Nombre de messages : 31
Localisation : Dans la nature
Date d'inscription : 03/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer les annuelles en vivaces

Message par gpjp le Mar 15 Mai 2012 - 20:24

Bonsoir, je vais essayer dans mon jardin et celui de belle maman.

Pour l'ail, j'avais un ail sauvage qui s'est re semé tout seul pendant 5 ans dans mon jardin. C'était une variété "d'ornement" non comestible et jusqu'à ce que mon dogo le boulotte il faisait une boule sympa.

Merci pour ce sujet, je vais sûrement y contribuer.

gpjp
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 149
Age : 51
Localisation : Vosges (88)
Emploi : Conseiller référent gestion de comptes
Loisirs : bricolage, informatique, moto
Date d'inscription : 12/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer les annuelles en vivaces

Message par Telimectar le Mar 15 Mai 2012 - 21:25

Pour l'ail j'ai testé (cultivar "rose de Lautrec") cultivé en terrain calcaire, en haut de coteau de tuffeau angevin (pas ce qu'il aime le plus) : J'ai laissé des pieds pendant 4 ans sans y toucher : stagnation (pas de multiplication, mais les petits cailleux sont devenus énormes, comme de petits oignon). La floraison avait pourtant lieu...
A mon sens, cette technique prend tout son sens avec des variétés proches de types sauvages : chez moi l'ail rocambole se multiplie tout seul voir colonise les parcelles alentours (il aime le calcaire, LUI ;P ), et dans les sous bois, l'ail des ours est tout indiqué (et est délicieux!).


Dernière édition par Telimectar le Mar 15 Mai 2012 - 22:40, édité 1 fois

________________________________________________________
J'ai beaucoup étudié les philosophes et les chats. La sagesse des chats est infiniment supérieure.
Hippolyte Taine

Telimectar
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 728
Age : 34
Localisation : Haut Ariège
Emploi : Moujik
Loisirs : obéir au chat
Date d'inscription : 09/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://yomenie.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer les annuelles en vivaces

Message par biodiversiteur le Mar 15 Mai 2012 - 22:38

C'est clair l'ail des ours se ressème comme de la mauvaise délicieuse herbe. Il prend toujours plus de place chez moi, et est bienvenu: 1. il n'est présent qu'au printemps (moment où le reste débute à peine et ne concurrence pas) 2. il se conserve facilement, en pesto ou ciselé à l'huile d'olive.

Je teste avec un ail basique du marché, sol argilo-calcaire mais à pH 7. On verra ce "on-dit-que". Remarque avec une tête on régénère sa plantation entière. Donc pas forcément d'intérêt à le "vivacifier" juste le test... J'aime bien les tests.

________________________________________________________
"La connaissance naît de l'expérience, tout le reste n'est qu'information." Albert Einstein

biodiversiteur
Membre

Masculin Nombre de messages : 31
Localisation : Dans la nature
Date d'inscription : 03/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer les annuelles en vivaces

Message par Telimectar le Mar 15 Mai 2012 - 22:43

/mode hors sujet on

L'ail des ours ciselé dans l'huile d'olive!!! cheers Avec de l'amande pilée et du sel, je trouve ça qu'en Allemagne, une véritable tuerie ce truc

/mode hors sujet off

________________________________________________________
J'ai beaucoup étudié les philosophes et les chats. La sagesse des chats est infiniment supérieure.
Hippolyte Taine

Telimectar
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 728
Age : 34
Localisation : Haut Ariège
Emploi : Moujik
Loisirs : obéir au chat
Date d'inscription : 09/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://yomenie.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer les annuelles en vivaces

Message par biodiversiteur le Mer 16 Mai 2012 - 16:22

idem en HS: fais le toi même! Tu cisèles l'ail en bande de 2mm env en bocal recouvert de bonne huile d'olive, une belle pincée de gros sel. Patiente 3-4 mois. Slurps. Pesto: je le fais à l'oeil, ail des ours: belle poignée, 1 gousse ail, amandes rapées: creux de la main, huile olive à consistance. Mixer. Moi j'y rajoute du vieux gruyère sec, pas de sel donc. En bocal, bien tassé, une pellicule d'huile d'olive. Bingo.

________________________________________________________
"La connaissance naît de l'expérience, tout le reste n'est qu'information." Albert Einstein

biodiversiteur
Membre

Masculin Nombre de messages : 31
Localisation : Dans la nature
Date d'inscription : 03/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer les annuelles en vivaces

Message par Telimectar le Mer 16 Mai 2012 - 18:06

voila qu'on cause cuisine mantenant XD
mais erk! Je suis pas dans la bonne région... Mais je vais essayer d'acclimater ça!

________________________________________________________
J'ai beaucoup étudié les philosophes et les chats. La sagesse des chats est infiniment supérieure.
Hippolyte Taine

Telimectar
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 728
Age : 34
Localisation : Haut Ariège
Emploi : Moujik
Loisirs : obéir au chat
Date d'inscription : 09/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://yomenie.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer les annuelles en vivaces

Message par serilynpayne le Mer 16 Mai 2012 - 18:46

pour l'ail des ours , toujours en recette de cuisine , y'a les boutons de fleur mis au vinaigre ... ça donne un truc genre cornichons ... magnifique

ici l'ail des ours y'en a des quantités phénoménales , attention y'a aussi du muguet au même endroit .

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer les annuelles en vivaces

Message par Nadia le Mer 16 Mai 2012 - 19:48

biodiversiteur a écrit:4. Le poireau monté à graine crée des bulbilles qui sont replantables. Photo cet automne.
Salut biodiversiteur !

J'ai laissé des poireaux monter à graines l'année passée. A la fin de l'été, certaines graines sont tombées et m'ont donné de jolis petits poireaux bien sains, prêts à repiquer en ce début de printemps. Ils ont très bien passés l'hiver (pourtant rude), sans aucun soin.
C'est marrant, certaines graines étaient tombées sur des tas de végétaux en décomposition, d'autres dans l'herbe... et bien tout ce petit monde s'est très bien débrouillé Very Happy

Nadia
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 196
Date d'inscription : 13/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer les annuelles en vivaces

Message par biodiversiteur le Jeu 17 Mai 2012 - 8:27

Hello Nadia!

C'est fort la nature. Ca c'est la technique de l'agriculture naturelle! Tu pourrais le faire avec plein d'espèces et les laisser là où elles s'enracinent. Tu recrées des écosystèmes variés avec un risque de maladies moindre puisque tous les plants sont disséminés. Faut aimer le chaos et oublier la perception classique du jardin "tout bien tout zoli". Je tends vers ce principe mais, habitude (mauvaise habitude) quand tu nous tiens, j'ai encore des carrés dans mon potager... cette année du moins... clind'oeil

________________________________________________________
"La connaissance naît de l'expérience, tout le reste n'est qu'information." Albert Einstein

biodiversiteur
Membre

Masculin Nombre de messages : 31
Localisation : Dans la nature
Date d'inscription : 03/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer les annuelles en vivaces

Message par biodiversiteur le Jeu 17 Mai 2012 - 8:29

serilynpayne a écrit:pour l'ail des ours, y'a les boutons de fleur mis au vinaigre ...

Ca, ça doit être grand. Mais ça doit arracher aussi! Very Happy Petite question, vinaigre à chaud? J'ai bien envie de tester...

________________________________________________________
"La connaissance naît de l'expérience, tout le reste n'est qu'information." Albert Einstein

biodiversiteur
Membre

Masculin Nombre de messages : 31
Localisation : Dans la nature
Date d'inscription : 03/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer les annuelles en vivaces

Message par serilynpayne le Jeu 17 Mai 2012 - 8:38

vinaigre de cidre avec un peu d'eau , un peu de sucre , le tout frémissant (90°C) mis sur boutons de fleurs d'ail des ours pas encore éclos .
C'est pas fort , le gout est subtile , parfait avec raclette au fromage val de Bagne (Valais) par exemple clind'oeil

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer les annuelles en vivaces

Message par biodiversiteur le Jeu 17 Mai 2012 - 9:10

Ok! Merci! Y a de la force qui se perd alors. Car les boutons ça picote bien! Cru en tous cas. Je tente ce weekend yen aura plus. Rho moi je suis plutôt Raccard Haudères... Ca passera aussi! clind'oeil

________________________________________________________
"La connaissance naît de l'expérience, tout le reste n'est qu'information." Albert Einstein

biodiversiteur
Membre

Masculin Nombre de messages : 31
Localisation : Dans la nature
Date d'inscription : 03/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer les annuelles en vivaces

Message par Nadia le Jeu 17 Mai 2012 - 10:22

biodiversiteur a écrit:Hello Nadia!

C'est fort la nature. Ca c'est la technique de l'agriculture naturelle! Tu pourrais le faire avec plein d'espèces et les laisser là où elles s'enracinent. Tu recrées des écosystèmes variés avec un risque de maladies moindre puisque tous les plants sont disséminés. Faut aimer le chaos et oublier la perception classique du jardin "tout bien tout zoli". Je tends vers ce principe mais, habitude (mauvaise habitude) quand tu nous tiens, j'ai encore des carrés dans mon potager... cette année du moins...

Oui, la nature est reine dans mon potager (même si j'essaye de garder des "lignes" ou des "carrés" de légumes). Je ne peux jardiner que les week-ends, je n'arrose pas (la pluie se débrouille très bien), je ne mets pas d'engrais, je désherbe à la main... Mes voisins et ma famille sont "outrés" de voir un jardin si mal structuré, mais qui au final produit pas mal (parfois plus que le leur ). Ils ricanent à la vue de mes fraisiers envahis par les herbes et mes pieds de tomates affalés par terre, mais ils sont bien content quand je leur rempli une cagette
Comme toi, je part du principe que si un légume se resème naturellement et donne des légumes en bonne santé, c'est que la variété est 100% adaptée au climat, non hybride et exempte de maladie. Donc je m'empresse de récupérer les graines pour les perpétuer.

Nadia
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 196
Date d'inscription : 13/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer les annuelles en vivaces

Message par biodiversiteur le Jeu 17 Mai 2012 - 20:31

@nadia et cavernator:

C'est clair on est des précurseurs, mais un jour ça deviendra la norme. Et là, on sera... les maîtres du moooooonde. Non là je m'emballe désolé. Mais je constate que de plus en plus de jardiniers cultivent (!) l'anarchie. La nature ne fait pas de monoculture. Il est temps de le percuter.

________________________________________________________
"La connaissance naît de l'expérience, tout le reste n'est qu'information." Albert Einstein

biodiversiteur
Membre

Masculin Nombre de messages : 31
Localisation : Dans la nature
Date d'inscription : 03/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer les annuelles en vivaces

Message par Telimectar le Sam 19 Mai 2012 - 0:53

Dans mon jardin anarchique, j'opère quand même quelques rotations de parcelles, du coup j'ai quand même besoin de structure : pour ce faire (et par ce que maintenant je commence à faire bouger mes chemins) je sépare avec des rangs d'iris... La grand mère qui déteste le désordre trouve ça ravissant (en ce moment tendre )


________________________________________________________
J'ai beaucoup étudié les philosophes et les chats. La sagesse des chats est infiniment supérieure.
Hippolyte Taine

Telimectar
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 728
Age : 34
Localisation : Haut Ariège
Emploi : Moujik
Loisirs : obéir au chat
Date d'inscription : 09/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://yomenie.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer les annuelles en vivaces

Message par serilynpayne le Sam 19 Mai 2012 - 8:20

tiens c'est marrant , je laisse mon jardin aussi un peu en friche , honnêtement c'est au départ par flemme , mais au bout de quelques années , je trouve que c'est plus productif et moins chiant . En fait , je prépare chaque morceau que quand j'en ai besoin , si j'ai des plantons de salade prêts , hop , je nettoie un carré .

les plus gros nettoyages que je fais , c'est quand je vais à la pêche , comme j'ai besoins de vers de terre , je nettoie un carré clind'oeil

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer les annuelles en vivaces

Message par biodiversiteur le Sam 19 Mai 2012 - 22:12

Cavernator a écrit: au milieu de tout j'ai plein de fleurs .
Et ca attire d'autres insectes qui vont fighter des nuisibles... C'est la bonne méthode: la variété. Smile

Telimectar a écrit:Dans mon jardin anarchique, j'opère quand même quelques rotations de parcelles, du coup j'ai quand même besoin de structure : pour ce faire (et par ce que maintenant je commence à faire bouger mes chemins) je sépare avec des rangs d'iris... La grand mère qui déteste le désordre trouve ça ravissant (en ce moment tendre )
C'est vrai que ça doit être tout chou! Quand il sera vraiment anarchique, tu n'auras plus besoin de rotation puisque tout sera partout. Synergie.

serilynpayne a écrit: comme j'ai besoins de vers de terre , je nettoie un carré clind'oeil
Un carré de culture de vers, j'avais pas pensé à ça. Very Happy PS: J'ai tenté jeudi 20 boutons au vinaigre (minibocal déguste) avec une tête de fleur de thym et qqs feuilles d'estragon. Mangé à midi avec la raclette. Quel impatient! C'est teeeerrible! cheers Merci! L'année prochaine je passe en mode industriel et les laisse plus longtemps pan .

@ tous: on s'éloigne du sujet mais ça booste ces jardins anarchiques! Bravo! Je vous explique comment multiplier les orties? Heureusement qu'elles sont utiles car chez moi... Ca se vend??? Pour info: songez à exporter au Japon... http://www.tdg.ch/vivre/societe/12-000-francs-deux-melons/story/12532028 soit 10k zeuros... Ca laisse rêveur... choc


________________________________________________________
"La connaissance naît de l'expérience, tout le reste n'est qu'information." Albert Einstein

biodiversiteur
Membre

Masculin Nombre de messages : 31
Localisation : Dans la nature
Date d'inscription : 03/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer les annuelles en vivaces

Message par Anomalie le Ven 1 Juin 2012 - 15:50

merci pour ces infos j'ai pas mal de truc a tester a mon potager du coup !


multiplication des orties?! oh oui stp !!!!

Anomalie
Membre

Masculin Nombre de messages : 8
Localisation : Terre
Date d'inscription : 31/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer les annuelles en vivaces

Message par hildegarde le Dim 1 Juil 2012 - 13:46

Anomalie a écrit:merci pour ces infos j'ai pas mal de truc a tester a mon potager du coup !


multiplication des orties?! oh oui stp !!!!

replante des petits bouts de racines.. attention ça gagne super vite ! clind'oeil

________________________________________________________
clic flower

hildegarde
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3380
Loisirs : manger des fleurs
Date d'inscription : 14/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mauvaisesherbes.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer les annuelles en vivaces

Message par Telimectar le Lun 9 Juil 2012 - 2:38

Et sélectionne les bouts de racines de l'ortie à multiplier si tu peux : la "grande ortie" (Urtica dioïca) est la plus facile à manipuler (pour faire la soupe tu peux la ramasser sans te faire piquer) et qui ne se ressèmera pas (même si les racines tracent...) si tu choisis des pieds mâles.

________________________________________________________
J'ai beaucoup étudié les philosophes et les chats. La sagesse des chats est infiniment supérieure.
Hippolyte Taine

Telimectar
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 728
Age : 34
Localisation : Haut Ariège
Emploi : Moujik
Loisirs : obéir au chat
Date d'inscription : 09/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://yomenie.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer les annuelles en vivaces

Message par agralil le Ven 1 Mar 2013 - 19:27

salut, vous avez l'air de bien connaitre le sujet (et de pratiquer plus souvent que moi)

j'ai une question sur le coup de laisser les plantes se resemer d'elles mêmes

dans l'idée, c'est purement ... naturel, donc ça me plais (et même plus)

mais, est ce que le risque vis a vis des parasites, voir des maladies n'augmente pas avec le temps ?

si la plante résiste à la maladie, mais que le terrain est contaminé, changer de plan d'une année à l'autre laissera quelques années avant le retour d'une plante de la même espèce, donc, la contamination devrais avoir disparu, mais si elle se re-sème, et que ses rejetons ne sont pas, eux résistants, on va perdre toute la production de la nouvelle année non ? (ou en tout cas, devoir traiter/éradiquer les plans malades, et, augmenter la contamination)

pour les parasites, pareil, un parasite adulte qui trouve la plante à son gout et qui pond ses œufs dans le sol à son pied, si on a une rotation, les œufs se retrouvent au printemps à se nourrir d'une plante différente, qui, avec de la chance, ne leur convient pas, et du coup, meurent, si on laisse la plante se resemer sur place, les parasites ne risquent ils pas (même de façon insidieuse) de s'installer durablement, et de menacer la production complète, une fois leur nombre dépassant la résistance de la plante à leurs attaques ?

(même question pour les champignons nuisibles, vous avez compris l'idée)

ou, est ce que je me trompe ?

et que, sélection naturelle oblige, tous les pieds qui arrivent à l'age adulte seront résistants à tout ce que l'environnement contient ?
et que la population parasite s'auto régule en se nourrissant des pieds les plus faibles (ce qui, au passage doit enrichir le sol, attirer des prédateurs, qui mangent les parasites, et se font manger par d'autres prédateurs, qui font des fientes, qui enrichissent le sol, ect)

agralil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 732
Age : 42
Localisation : yvelines
Emploi : employé libre service
Loisirs : rares
Date d'inscription : 24/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transformer les annuelles en vivaces

Message par hildegarde le Ven 1 Mar 2013 - 21:33

agralil a écrit:

mais, est ce que le risque vis a vis des parasites, voir des maladies n'augmente pas avec le temps ?

ben non, en fait quand une plante "s'enracine" localement il y a un equilibre qui se creer...d'ailleurs la permaculture n'est qu'une affaire d'"équilibre" entre les plantes présentes.

agralil a écrit:
mais si elle se re-sème, et que ses rejetons ne sont pas, eux résistants, on va perdre toute la production de la nouvelle année non ? (ou en tout cas, devoir traiter/éradiquer les plans malades, et, augmenter la contamination)

si elle se reseme et prolifie, en general, c'est qu'elle devient plus forte...sinon elle disparait.
agralil a écrit:
pour les parasites, pareil, un parasite adulte qui trouve la plante à son gout et qui pond ses œufs dans le sol à son pied, si on a une rotation, les œufs se retrouvent au printemps à se nourrir d'une plante différente, qui, avec de la chance, ne leur convient pas, et du coup, meurent, si on laisse la plante se resemer sur place, les parasites ne risquent ils pas (même de façon insidieuse) de s'installer durablement, et de menacer la production complète, une fois leur nombre dépassant la résistance de la plante à leurs attaques ?

comme dit plus haut, une bonne permaculture est la cohabitation de plusieurs espèces qui s'aident entre elles a lutter contre les parasites et maladies. le mieux , pour débuter, c'est de melanger les familles de plante (planter des astéracées (souci, paquerette, chicorée etc..), avec les apiacées (carotte, aneth, fenouil etc..) et des brassicacées (chou, cresson etc..)ou des solanacées (pommes de terres, tomate etc...)par exemple..et voir ce qui marche..

________________________________________________________
clic flower

hildegarde
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3380
Loisirs : manger des fleurs
Date d'inscription : 14/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mauvaisesherbes.org/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum