En cas de très forte éruption volcanique, quel délai et quel taux à rendre impropre l'eau potable ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: En cas de très forte éruption volcanique, quel délai et quel taux à rendre impropre l'eau potable ?

Message par Ash le Ven 13 Avr 2012 - 15:17

invité a écrit:1/ Les cendres volcaniques finissent par souiller l'eau en la rendant impropre à la consommation, cela souvent au bord d'un volcan. Dans le cas d'un Stratovolcan ou de plusieurs éruptions volcaniques simultannées, possible comme en Islande par exemple, connait-on le délai pour polluer les nappes phréatiques et quel en serait le taux en fonction d'un type de volcan et aussi en fonction de la distance par rapport au volcan (je m'intéresse à la France en particulier) ? Certes, cela doit dépendre des vents mais des études mêmes imparfaites existent-elles ?

2/ Quel est le nombre de personnes en France qui sont alimentées en eau de station d'épuration ? Et quel serait le délai (en fonction de la puissance du volcan et de la distance) pour polluer les stations d'épurations. Voire les rendre inutilisables à cause des cendres ?
1, en plus de la filtration (difficile), l'eau devient alors caustique, les nappes ne sont pas directement polluées, faut attendre que ça pénètre je pense (mon avis)

2, on peut être alimenté par des stations de pompages, pas par des stations d'épuration*, qui ? À peu près tout le monde, le délai, celui que les châteaux d'eau se vident, donc, j'en sais pas grand chose et ça doit dépendre des coins. Pour savoir ça, faut faire un peu de SE (social engineering) auprès de ton syndicat des eaux...

edit, manquait un mot qui avait glissé, noté * clind'oeil


Dernière édition par Johann le Ven 13 Avr 2012 - 15:32, édité 1 fois

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En cas de très forte éruption volcanique, quel délai et quel taux à rendre impropre l'eau potable ?

Message par Barnabé le Ven 13 Avr 2012 - 15:21

fro27 a écrit:
2/ Quel est le nombre de personnes en France qui sont alimentées en eau de station d'épuration ?
Aucun. Une station d'épuration épure des eaux usées, suffisamment pour les rendre "acceptables" pour un rejet à la nature (cours d'eau en général), mais ne produit pas directement une eau potable.

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5287
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En cas de très forte éruption volcanique, quel délai et quel taux à rendre impropre l'eau potable ?

Message par Faucon Pélerin le Sam 14 Avr 2012 - 13:22

si c'est lié aux volcans islandais (le Katla va probablement faire des siennes prochainement),le risque principal n'est certainement pas lié à la pollution de l'eau par les cendres (je parle pour la France et les pays voisins)mais à la perturbation de la circulation aérienne et des répercussions sur le climat en lien avec les récoltes.Tout près du volcan,cela dépendra beaucoup des vents,de la quantité de pluie qui amènera les polluants au sol et vers les nappes,la profondeurs des nappes et aussi bien sûr de la composition des cendres (comme le nucléaire d'ailleurs)
pour l'endroit où tu habites,il faudrait savoir si l'eau que tu consommes vient d'eau de rivières ou de lacs traitées,ou de nappes phréatiques (délais de quelques jours à plusieurs mois) mais AMHA les principaux dangers sont ailleurs !

Faucon Pélerin
Membre

Masculin Nombre de messages : 52
Localisation : sud est
Emploi : fonctionnaire
Loisirs : jardinage, marche,
Date d'inscription : 29/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum