FUITE sur Plateforme TOTAL en Mer du Nord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

FUITE sur Plateforme TOTAL en Mer du Nord

Message par tchoupi4 le Mar 27 Mar 2012 - 16:07

LONDRES (Reuters) - Total a déclaré mardi examiner toutes ses options pour faire face à la fuite de gaz survenue sur sa plate-forme de Elgin-Franklin en mer du Nord, y compris creuser un puits de secours, une opération qui pourrait prendre six mois.

"Il y a deux options pour intervenir. L'une consiste à creuser un puits de secours, ce qui pourrait prendre environ six mois. L'autre est une intervention sur la plate-forme pour sceller le puits (...) ce qui serait une option plus rapide", a déclaré à Reuters David Hainsworth, responsable sécurité, santé et environnement chez Total Exploration & Production UK.

"Nous prévoyons de décider d'un plan dans les jours à venir", a-t-il ajouté.

Outre la mobilisation de 10 à 20 ingénieurs spécialisés, le groupe a fait appel aux services de Wild Well Control, société qui était intervenue pendant la marée noire dans le Golfe du Mexique en 2010.

Vers 12h00 GMT, le titre Total affichait la plus forte baisse du CAC 40, cédant 4,13% tandis que l'indice Stoxx Europe 600 des ressources de base avançait de 0,66%.

Total a annoncé lundi avoir cessé la production et avoir évacué son personnel sur place (238 personnes), à la suite de la fuite de gaz survenue dimanche. Le gisement Elgin-Franklin peut produire 280.000 barils équivalent pétrole par jour.

Le nuage de gaz qui s'est formé autour d'une plate-forme d'exploitation pétrolière de Total au large de l'Ecosse après une fuite a contraint Shell à évacuer des salariés de deux plates-formes voisines pour des raisons de sécurité.

La fuite de gaz a formé un nuage suffisamment dense pour être visible d'autres plates-formes de la mer du Nord. Shell a décidé de suspendre, par mesure de précaution, ses activités de forage sur l'une d'entre elles.

Les conséquence pour l'environnement de fuites de condensats de gaz naturels sont nettement moins graves que celles des marées noires pétrolières, a fait savoir le ministre britannique de l'Energie.

Une zone d'exclusion maritime et aérienne a été décrétée autour de la plate-forme, a déclaré Total.

tchoupi4
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 337
Localisation : Paris et Normandie
Emploi : Guichetier Chef Banque
Loisirs : lecture, économie, mon jardin et ma maison à la campagne
Date d'inscription : 10/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: FUITE sur Plateforme TOTAL en Mer du Nord

Message par logan le Mar 27 Mar 2012 - 16:10

En complément dixit AFP
Au total, 23 tonnes de gaz se sont échappées de la plate-forme en 48 heures, la fuite, qui n'est pas colmatée, est stable, selon Total.

Selon le porte-parole de Total, les risques d'explosion sont réduits, l'alimentation électrique ayant été coupée sur la plate-forme, même si le risque zéro n'existe pas.

Une zone d'exclusion maritime de 2 milles (3,7 km) a été mise en place tandis que les avions et hélicoptères sont interdits de survol sur 3 milles (5,5 km). La zone d'exclusion permet aux équipes qui interviennent sur la fuite de travailler en toute sécurité, a expliqué à l'AFP une porte-parole des garde-côtes.

Lors de la fuite dimanche, du liquide s'est d'abord échappé avant le gaz, a expliqué à l'AFP le porte-parole de Total, entraînant la formation d'une nappe fine d'hydrocarbure de 4,8 miles carrés (12,4 km2)
Espérons que ca sera pas l'option 1/ avec le puits de secours qui soit retenue, car 6 mois c'est long quand même ..

logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2428
Localisation : France
Emploi : Ingénieur IT
Date d'inscription : 17/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: FUITE sur Plateforme TOTAL en Mer du Nord

Message par logan le Mer 28 Mar 2012 - 13:38

20mn - 28.03.12 - Fuite de gaz sur une plateforme pétrolière: Total n'exclut pas la possibité d'une explosion
ACCIDENT - Cette fuite sur la plateforme Elgin, située à environ 240 kilomètres au large de la ville écossaise d'Aberdeen, pourrait être plus grave que prévue...

«La torchère brûle, comme c'est normalement le cas sur une plateforme», a déclaré à l'AFP un porte-parole de la compagnie, Brian O'Neill, sans donner plus de détails. La torchère sert à évacuer en les brûlant les gaz résiduels. Cependant «le vent pousse le panache de gaz dans une direction opposée à celle de cette torche», a précisé le directeur de la santé, la sécurité et l'environnement chez Total, David Hainsworth.
«Selon les prévisions météorologiques, le vent va souffler dans la même
direction pendant cinq à six jours et nous étudions les différentes
options pour éteindre la torche», a-t-il ajouté sur BBC mardi soir.

«Nous avons affaire à une substance très toxique et inflammable. (...) La question doit être abordée avec énormement de prudence», a estimé de son côté Simon Boxall, océanographe à l'université de Southampton, en soulignant le risque d'explosion sur la BBC, mardi. Total a reconnu qu'il s'agissait du «plus gros incident» pour le groupe «en mer du Nord depuis au moins dix ans».

LeMonde - 28.03.12 - La fuite de gaz en mer du Nord de la plateforme de Total est hors de contrôle

logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2428
Localisation : France
Emploi : Ingénieur IT
Date d'inscription : 17/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: FUITE sur Plateforme TOTAL en Mer du Nord

Message par logan le Jeu 29 Mar 2012 - 16:40

AFP - 29.0.212 - La fuite sur la plateforme Total localisée, mais le plus dur reste à faire

La fuite de gaz sur la plateforme de Total en mer du Nord a été localisée, un pas important selon le groupe pétrolier français, mais les opérations de colmatage s'annoncent à haut risque en raison de l'inaccessibilité du site et des craintes d'explosion.

La source de la fuite se trouve à 4.000 mètres de profondeur, dans un puits désaffecté depuis plus d'un an, a précisé un porte-parole du géant de l'énergie. Le gaz remonte le long du conduit et ressort au niveau de la tête du puits, sur la plateforme Elgin, située à 240 km au large de la ville d'Aberdeen en Ecosse. Le débit est constant, mais le gaz se dissipe actuellement plus vite à cause de la force accrue du vent, d'après le groupe.

Si la localisation de la fuite est un pas important pour la suite, selon l'expression de Total, elle laisse toutefois ses experts devant trois options difficiles, compte tenu des risques de déflagration qui ont conduit à l'évacuation des quelque 200 employés de la plateforme dans la nuit de dimanche à lundi.

La première serait de boucher le puits avec des boues de forage, mais il faudrait pour cela que des techniciens montent sur la plateforme aujourd'hui inaccessible et autour de laquelle une zone d'exclusion maritime de 3,7 km a été instaurée.

Une autre option serait de creuser un puits de secours, ce qui, dans ce secteur, pourrait prendre six mois, reconnaît Total.

Troisième solution, attendre que la fuite se tarisse.

logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2428
Localisation : France
Emploi : Ingénieur IT
Date d'inscription : 17/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum