Culture autonome des pommes de terre en bouteille

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Culture autonome des pommes de terre en bouteille

Message par tarsonis le Lun 26 Mar 2012 - 14:32

Salut à tous !
Sur ce forum, la technique de la culture de pomme de terre en fût a été développée avec le topic [agri.] Cultiver des patates sur son balcon.

Je renouvelle cette année l'expérience; la précédente ayant séché par oubli d'arrosage.
Je vais cependant essayer de pousser l'expérience un peu plus loin : La culture en fût permet de faire pousser des pommes de terre sur une surface minimum, adaptée aux appartements. Mon objectif serait de rendre la culture indépendante d'interventions humaines sur plusieurs semaines.
Si l'expérience se montre concluante, pourquoi ne pas la développer à plus large échelle : une vingtaine de bouteilles sur un balcon, une terrasse, ou un toit d'immeuble, abandonnées quelques semaines.

L'ensemble devrait donc fonctionner en cycle fermé, permettant au passage d'éviter les arrosages, et donc de réaliser une économie d'eau.
En outre, les plants seraient préservés des infestations par parasites (doryphores et compagnie), pour peu que la terre ait été préalablement stérilisée.

Cet avantage est à mettre en parallèle bien entendu avec la faiblesse des plants vis à vis des maladies cryptogamiques, aggravées par l'humidité.

Voici donc le protocole :
- Une bouteille plastique 8L. J'ai essayé de trouver un contenant transparent qui ne contient pas trop de polluants (écrit sans BPA ni phtalates sur l'emballage)


Les patates : un fond de bac qui a germé à la cave..... celle mise en pot il y a deux semaines a cherché désespérément la lumière...


Le couvercle est découpé partiellement (pour conserver la solidité); les patates déposées au fond et recouvertes de terre. Il s'agit de terreau de récupération d'autre pots.


On recouvre de 6L de terre :


On arrose un peu (humide mas pas trempé). Puis on referme hermétiquement :


Et on abandonne le tout quelques mois au soleil


Dernière édition par tarsonis le Mer 28 Mar 2012 - 22:45, édité 3 fois (Raison : encore le titre)

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8246
Age : 30
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture autonome des pommes de terre en bouteille

Message par ghp le Lun 26 Mar 2012 - 14:46

tarsonis a écrit:Salut à tous !
Sur ce forum, la technique de la culture de pomme de terre en fût a été développée avec le topic [agri.] Cultiver des patates sur son balcon.

Je vais cependant essayer de pousser l'expérience un peu plus loin : La culture en fût permet de faire pousser des pommes de terre sur une surface minimum, adaptée aux appartements. Mon objectif serait de rendre la culture indépendante d'interventions humaines sur plusieurs semaines.

L'ensemble devrait donc fonctionner en cycle fermé, permettant au passage d'éviter les arrosages, et donc de réaliser une économie d'eau.

Salut
J'ai bien lu, mais pas vu de "cycle".
Le principe est de ne pas arroser et laisser l'eau s'évaporer et recondenser dans la bouteille ?

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.
avatar
ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1825
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture autonome des pommes de terre en bouteille

Message par tarsonis le Lun 26 Mar 2012 - 14:49

Salut !
ghp a écrit:
J'ai bien lu, mais pas vu de "cycle".
Le principe est de ne pas arroser et laisser l'eau s'évaporer et recondenser dans la bouteille ?

Oui, exactement ! Je me suis rendu compte que j'avais une plante qui avait prospéré depuis un an sans arrosage dans un bocal...l'idée est de voir si la patate pourra tenir et faire des tubercules dans ces conditions : pas d'entretien, pas d'arrosages clind'oeil

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8246
Age : 30
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture autonome des pommes de terre en bouteille

Message par Semper le Lun 26 Mar 2012 - 17:44

A mon humble avis ça ne va pas le faire, l'espace est trop réduit pour la partie aérienne de la plante...mauvaise photosynthèse dut au feuilles trop comprimées.
De plus les feuilles vont étre soumises a un climat tropical humide confiné, propice aux maladies.

C'est une impression, wait and see clind'oeil



Dernière édition par Semper le Lun 26 Mar 2012 - 17:52, édité 1 fois

Semper
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 1771
Date d'inscription : 13/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture autonome des pommes de terre en bouteille

Message par tchenophilo le Lun 26 Mar 2012 - 17:48

Pour moi, ça va pourrir, et il y aura prolifération d'algues mais on va suivre !
avatar
tchenophilo
Animateur

Masculin Nombre de messages : 487
Age : 48
Localisation : Liège
Emploi : Insertisseur d'emploi (j'aide les gens à en trouver)
Loisirs : Tout ce qui touche à la mécanique, léectricité et miam miam swaf !
Date d'inscription : 31/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture autonome des pommes de terre en bouteille

Message par Belenos le Lun 26 Mar 2012 - 18:58

Et sans air qui circule la végétation va être toute fine et faiblarde et ça s'en ressentira grandement sur le développement des tubercules, enfin moi j'pense aussi que de toute façon sa pourira avant.

________________________________________________________
La nature comme socle, l’excellence comme but, la beauté comme horizon. (Dominique Venner).
avatar
Belenos
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1831
Age : 35
Localisation : Pays de Retz
Loisirs : Balades et bivouacs dans les dunes et les bois, lecture.
Date d'inscription : 04/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture autonome des pommes de terre en bouteille

Message par Rammstein le Lun 26 Mar 2012 - 20:16

As-tu prévu d'augmenter le volume de terre au fur et à mesure de la croissance de la plante ?

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб
avatar
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5042
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture autonome des pommes de terre en bouteille

Message par tarsonis le Mar 27 Mar 2012 - 8:35

Salut !
Cavernator a écrit:Est-ce que tu a perçé le fond?????
Non, car j'ai prévu uniquement en cycle fermé; l'eau ajoutée est juste suffisante pour humidifier la terre.


Possible que tu peu faire démarrer comme ça et une foie que tu as bien des feuilles, tu vire le capot??
Si je vire le capot, je reviens à l'expérience de culture en pot clind'oeil ici, c'est bien pour tester le potentiel d'une culture sans entretien.

Belenos a écrit:Et sans air qui circule la végétation va être toute fine et faiblarde
Cela dépend des espèces, j'ai déjà cultivé des solanacées en aquarium qui explosaient de vitalité, et d'autres espèces qui se sont accommodées d'aucun entretien (crosnes). Ici, je teste les pommes de terre afin de voir si on peut en obtenir quelquechose clind'oeil

Rammstein a écrit:As-tu prévu d'augmenter le volume de terre au fur et à mesure de la croissance de la plante ?
Non, car j'ai utilisé des plants qui avaient bien grandi. Le plus important a une tige de presque 70cm enterrée en spirale. J'espère ainsi éviter la technique du buttage progressif. clind'oeil

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8246
Age : 30
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture autonome des pommes de terre en bouteille

Message par Cyrus_Smith le Mar 27 Mar 2012 - 9:15

Si le récipient est hermétique, comment la plante va-t-elle récupérer le CO2 de l'air? Si elle ne peut le récupérer, où va-t-elle prendre le carbone dont elle a besoin une fois le tubercule de départ disparu?
avatar
Cyrus_Smith
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2189
Localisation : Île mystérieuse
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture autonome des pommes de terre en bouteille

Message par tarsonis le Mar 27 Mar 2012 - 9:32

Salut !
C'est ce que j'essaye de comprendre sur mes autres expériences
PS : Effectivement, nous avons un soucis avec le CO2 ! Les précédentes plantes en bocal était cultivées dans une terre mélangée à une partie de compost : je remplace le bouchon par une membrane poreuse....en espérant éviter les pertes d'eau...

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8246
Age : 30
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture autonome des pommes de terre en bouteille

Message par Cyrus_Smith le Mar 27 Mar 2012 - 10:02

Le compost dégage en effet du CO2 (après il y a la question du rapport entre quantitées dégagée et nécessaire).

Pour bouchon -> membrane: qu'utilises-tu comme membrane du coup? J'imagine que c'est quelque chose qui laisse passer les gaz mais pas les liquides; ne vaudrait-il pas mieux la mettre le plus bas possible (en restant au-dessus du niveau de la terre), de manière à ce que l'eau soit plus en phase liquide qu'en phase vapeur? (je sais, c'est plus compliqué! Very Happy )
avatar
Cyrus_Smith
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2189
Localisation : Île mystérieuse
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

culture en bouteille

Message par 10000 etres le Mar 27 Mar 2012 - 10:06

Il y a gars qui depuis des années développe la culture en bouteille (c'est ce que j'utilise pour mon moringa et mon gogi)
Il faut chercher "petit jardin des écoliers" sur youtube et dailymotion. Il explique dans plusieurs vidéos ses différents principes : comment faire germer dans des bouteilles, comment transplanter dans un champ,...
Cela fait des années qu'il fait pousser des arbres du côté de la bretagne si j'ai bien compris, donc il a une expérience dans le temps de son système.

exemple de réalisation

le système de la fusée expliqué.

Pour ce qui est du co2, moi j'aère mes plantes tous les jours, et je leur laisse aussi prendre un peu la lumière directe du soleil quand il n'y a pas de vent.
avatar
10000 etres
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 74
Localisation : sud-est
Loisirs : arts-martiaux, méditation, plantes, nature, bricolage
Date d'inscription : 27/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.le-projet-olduvai.com/t3773-presentation-10-000-etre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture autonome des pommes de terre en bouteille

Message par Raffa le Mar 27 Mar 2012 - 23:02

Je m'interroge sur l'absence de circulation d'air, les racines aussi ont besoin d'air...

Je conseille aussi la lecture de
- Mon potager dans des bouteilles en plastique
- Hydroponic Bottle Garden (version simple, pour la version plus élaborée et éventuellement automatique, en bouteille plastique ou version commerciale, chercher window farm sur le net, je crois même qu'on en parle sur le forum)
- Et aussi cette belle réalisation de balcon autonome Upside-Down Hanging Self-Watering Earth-Filled Box! combinant différentes techniques de jardinage urbain (le fait de mettre les plantes à l'envers comme ici peut être un avantage : on cultive de cette manière en ville notamment les pommes de terre, les tomates, les fraisiers, en bidouillant avec du matos de récup il es aussi possible de faire des pot, autosuffisant en eau le plus possible, pour que ça pousse dessus et dessous !

Je m'arrête car je dépasserai le cadre des bouteilles plastiques (le dernier est déjà limite).

Mais pour inspiration diverses je conseille la lecture de ce guide du jardinage urbain. On y explique notamment comment faire des systèmes relativement autonomes en eau, avec du matériel de récupération et peu de bidouillage, et pour le minimum d'intervention, système qui peuvent en plus être raccordé à une récup d'eau de pluie et alimentant en réseau tous les plantes (ssystème de goutte à goutte ou capilarité). Ces différentes méthodes sont expérimentées depuis qqs années en ville (le jardinage urbain n'est pas une mode, il s'installe durablement) et les solutions données sont efficaces pour les plantes potagères.

________________________________________________________
Pour explorer le champ des possibles, le bricolage est la méthode la plus efficace. H. Reeves
La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. A. Einstein
Qui s'instruit sans agir laboure sans semer Proverbe africain
ressources
avatar
Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

jardinage à base de bouteilles plastiques

Message par 10000 etres le Mer 28 Mar 2012 - 6:40

http://www.le-projet-olduvai.com/t5632-cultiver-des-pommes-de-terre-en-bouteille

Intéressant je ne connaissais pas ce blog sur le jardin en bouteille que tu mentionnes Raffa. Comme quoi plusieurs personnes ont fait des essais très poussé dans le temps et ça marche :-)



Personnellement il y a un truc que j'aime bien avec le système de la "fusée" c'est que l'on arrose la plante par capilarité : on remplit le réservoir créé sous le cone de la bouteille via la goulotte (8) et l'eau remonte naturellement à travers le papier mis en lieu et place du bouchon (9).



Pour l'aération, moi je change l'air tous les jours. Quand la plante est trop grande pour son "couvercle" on l'enlève et on se retrouve avec un plante en pot plus ou moins classique.
Par ailleurs le mélange que j'utilise est très aéré grace à la vermiculite. D'ailleurs dans le blog sur le système hydroponique il en utilise aussi. Honêtement c'est assez bluffant comme matériaux entre autre au niveau de la capacité à absorber la chaleur du soleil.
Pour ceux qui en cherchent il faut regarder du côte des spécialistes de l'emballage


A noter aussi que l'on peut étendre verticalement le pot si la plante a un système de racine à pivot profond :

avatar
10000 etres
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 74
Localisation : sud-est
Loisirs : arts-martiaux, méditation, plantes, nature, bricolage
Date d'inscription : 27/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.le-projet-olduvai.com/t3773-presentation-10-000-etre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture autonome des pommes de terre en bouteille

Message par tarsonis le Mer 28 Mar 2012 - 10:45

Salut à tous !
Merci pour vos participations !
Je vais cependant modifier le titre du topic.
En effet, je ne voulais pas parler de la culture de pomme de terre expressément en bouteille, mais bien en "cycle fermé", c'est à dire sans aucun entretien.
La pomme de terre est facile à cultiver, même pour le débutant, et s'accommode de toutes sortes de culture : en pots, en jardinières, en pleine terre, en fûts, en hydroponie, BRF, etc.....
Ces expériences sont effectivement très bien décrites et éprouvées sur le net, et il est relativement inutile que je réinvente la roue.
Ici, je souhaite réaliser une expérience sur une culture autonome au moins plusieurs semaines afin d'évaluer un potentiel rendement de la méthode "cycle fermé".
Ceci plus dans une optique d'absence : culture pour une retreat, ou maison secondaire, un toit sur lequel on ne se rend pas souvent, etc....
En supprimant l'arrosage, il ne reste grosso modo plus qu'un seul paramètre de culture : l'ensoleillement.

Mon idée de base était effectivement partie sur un système hydroponie....mais l'ensemble m'a semblé un peu lourd à mettre en place, et difficile à déplacer. J'ai donc orienté mon post initial vers le pur do it yourself

Au sujet de l'échangeur d'air, j'ai modifié le dispositif :
Il faut un échangeur d'air qui bloque si possible la vapeur d'eau tout en permettant les échanges O2-CO2.

En mode DIY, j'ai tenté un refroidisseur type distillateur. Le tube en plastique ayant une température basse, la vapeur se condense sur les parois et retombe dans la bouteille.

Le tube provient d'un contenant de vitamines. Il est entouré de papier alu (pour ne pas absorber l'énergie lumineuse et créer une partie "froide"), et il est fermé à l'extrémité par un tissu très fin, afin d'éviter l'entrée d'insectes....il y a beaucoup mieux si on y met les moyens clind'oeil



L'ensemble est hermétique : tester en versant quelques goutes d'eau, elles doivent couler à l'intérieur uniquement.



Quelques heures plus tard, l'humidité semble avoir bien diminué... reste à savoir si le dispositif fonctionne bien par captage des vapeurs....et non par sortie directe.



Je le rappelle : il ne s'agit pas ici d'obtenir des résultats, mais bien de tester s'il est possible de rendre la culture un minimum autonome moyennant très peu de moyens....voire de l'améliorer si l'on remarque des possibilités

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8246
Age : 30
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture autonome des pommes de terre en bouteille

Message par Raffa le Mer 28 Mar 2012 - 18:18

Merci pour ces précisions, de mon côté j'avais bien compris le but et je trouve intéressante ton expérience, mais je ne crois pas que nos infos soient contradictoires ou hors sujet. Je pense au contraire qu'elles peuvent se compléter ou, surtout, t'inspirer (nous inspirer clind'oeil ) pour améliorer encore le truc. Notamment les pot décrit dans le guide du jardinage urbain tout à fait DIY (avec des seaux, des bouteilles, des bac à linge...), sans hydroponie et pas nécessairement raccordé à un circuit, permettent une autonomie très grande peut-être pas telles que celle que tu espère mais largement suffisante pour laisser des plantes sur un toit (le guide a été créé par l'association des jardins sur les toits de Montréal, le principal "champ de recherche" du jardinage urbain, c'est l'autonomie en eau) ou un balcon peu visité (d'autant que les pot en question peuvent récupérer l'eau de pluie facilement), ou ne s'occuper de l'arrosage que très sporadiquement.

Encore un exemple de ces techniques en mode ultrasimple avec des (grosses) bouteilles



Bref vivement la suite de tes expériences...

________________________________________________________
Pour explorer le champ des possibles, le bricolage est la méthode la plus efficace. H. Reeves
La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. A. Einstein
Qui s'instruit sans agir laboure sans semer Proverbe africain
ressources
avatar
Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture autonome des pommes de terre en bouteille

Message par tarsonis le Mer 28 Mar 2012 - 22:44

Salut !
Raffa a écrit:
le guide a été créé par l'association des jardins sur les toits de Montréal, le principal "champ de recherche" du jardinage urbain, c'est l'autonomie en eau
Merci pour le rappel, j'étais complètement passé à côté de ce lien ! Embarassed
C'est typiquement le genre de retex que je cherchais !

sans hydroponie et pas nécessairement raccordé à un circuit, permettent une autonomie très grande peut-être pas telles que celle que tu espère mais largement suffisante pour laisser des plantes sur un toit
As-tu une idée de l'autonomie maxi sur un seul arrosage (j'ai lu en gros 2 semaines) ? Parce que si l'on peut espérer 3-4 semaines (en prévision de la probable sécheresse été 2012 ?), autant que je balance l'ancienne expérience, pour reprendre la technologie DIY-riviera...en fait les propositions des pots-bouteilles de 10000 êtres version 8L !
Cela résoudrait mon souci d'humidité O2-CO2.....aller, je suis presque convaincu !

Au vu des retex, j'ai quand même l'impression qu'une bonne partie de l'eau est perdue inutilement par évaporation à la surface de la terre. On pourrait s'inspirer un peu des recouvrements de sol et mettre un cache réfléchissant (qui renverrait un peu la lumière sur les feuilles basses) ne laissant passer que les tiges....un peu comme ici : http://fleursdubien.free.fr

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8246
Age : 30
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture autonome des pommes de terre en bouteille

Message par papapoilut le Jeu 29 Mar 2012 - 8:14

tarsonis a écrit:
Au vu des retex, j'ai quand même l'impression qu'une bonne partie de l'eau est perdue inutilement par évaporation à la surface de la terre. On pourrait s'inspirer un peu des recouvrements de sol et mettre un cache réfléchissant (qui renverrait un peu la lumière sur les feuilles basses) ne laissant passer que les tiges....[img]

les billes d'argiles n'ont pas pour but de réduire cette perte? même si l'action reste mondre par rapport à la solution de l'image que tu donne! mais au moins pour arrosé c'est plus simple!!!

________________________________________________________
"Le Gouvernement le meilleur est celui qui gouverne le moins."
"Il est plus désirable de cultiver le respect du bien que le respect de la loi."[la désobéissance civile]
Henry David Thoreau
http://www.clicanimaux.com/
avatar
papapoilut
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 534
Age : 29
Localisation : 28, proche 91
Emploi : prestataire, mea maxima culpa!
Date d'inscription : 30/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture autonome des pommes de terre en bouteille

Message par tarsonis le Jeu 29 Mar 2012 - 8:28

Salut !
papapoilut a écrit:
les billes d'argiles n'ont pas pour but de réduire cette perte? même si l'action reste mondre par rapport à la solution de l'image que tu donne! mais au moins pour arrosé c'est plus simple!!!
Pourquoi pas les billes d'argile...mais c'est plus de la récup (1€/L en moyenne - quoique ce soit bien réutilisable ensuite); on pourrait remplacer par la paille.
Pour l'arrosage du système barbare-galette, il suffit juste de la soulever

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8246
Age : 30
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

http://www.le-projet-olduvai.com/t5632-culture-autonome-des-pommes-de-terre-en-bouteille

Message par HZK le Jeu 29 Mar 2012 - 13:41

Sans déplacement d'air (vent), le dioxygène émis par la plante va stagner autour des feuilles, or l'O2 inhibe la photosynthèse (source : spaceflight life support and biospherics, édition 1996, page 272).

Le 'vent' peut être généré par la différence de température au sein de la bouteille, puisque l'air chaud monte. Si une fois en haut, l'air peut refroidir et redescendre, on peut probablement obtenir une circulation 'perpétuelle' de l'air.

Cependant, si l'air froid se réchauffe trop rapidement au cours de la descente, on peut s'attendre à ce que les feuilles ne bénéficient que très peu de ce déplacement de l'air.

Si l'on connecte le haut de la bouteille au bas par un circuit parallèle complètement recouvert d'aluminum ou d'autre chose pour refléter les infra-rouges (par exemple du papier blanc), l'air froid doit pouvoir redescendre davantage.

avatar
HZK
Membre

Masculin Nombre de messages : 49
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://www.sabordages.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture autonome des pommes de terre en bouteille

Message par Raffa le Jeu 29 Mar 2012 - 20:01

Alors, la plupart des containers adoptés par les jardiniers des toits sont sur un modèle approchant de ceux donné, mais quasi tous ceux que j'ai vu en photo avait une couverture du sol, au minimum du mulch mais - TRES SOUVENT - des fermetures quasi hermétiques (seul un trou pour la tige dans le cas des tomates par ex, ou alors pour la culture en sac ce sont des trous pratiqués le long de la hauteur du sac qui est relativement hermétique sinon).

Ce sont souvent des seaux (souvent blancs) avec couvercle hermétique de récup qui sont utilisés dans ce cas. En fait avec des contenants de récup on créé une réserve d'eau au fond du pot qui sera la source de l'eau (par capilarité) ET de l'air. Il y a un trop plein et un "tuyau" qui conduit l'eau et l'air dans la réserve (soit d'arrosage, soit de pluie).


Pour la durée je pense que cela dépend des conditions et de l'endroit choisi. EN cas de forte sécheresse on peut je pense limiter l'évaporation de l'eau en recouvrant les parties aérienne avec quelques chose de transparents et troué (donc un peu ton idée de couvercle)
Je pense que cela peut avoir une autonomie approchant les 3/4 semaines,
surtout si la pluie (ou la rosée) est récupérée d'une manière ou d'une
autre. Mais je n'ai pas testé.

Le coup du sac plastique troué, c'est l'une des manières avec laquelle je maintien certains des fruits et légumes frais et bien turgescent aussi longtemps (voir plus) qu'au frigo (un fond d'eau assure l'humidité).

________________________________________________________
Pour explorer le champ des possibles, le bricolage est la méthode la plus efficace. H. Reeves
La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. A. Einstein
Qui s'instruit sans agir laboure sans semer Proverbe africain
ressources
avatar
Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture autonome des pommes de terre en bouteille

Message par tarsonis le Ven 20 Avr 2012 - 16:07

Salut !
Bon, l'expérience a pris fin la semaine dernière....je ne pensais pas que les pommes de terres allaient monter aussi haut avec autant de tiges souterraines.




A noter que je n'ai pas arrosé depuis le début de l'expérience.....c'est parti pour une simple culture en bouteille !

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8246
Age : 30
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture autonome des pommes de terre en bouteille

Message par papapoilut le Ven 20 Avr 2012 - 16:12

et la recolte donne quoi?.

________________________________________________________
"Le Gouvernement le meilleur est celui qui gouverne le moins."
"Il est plus désirable de cultiver le respect du bien que le respect de la loi."[la désobéissance civile]
Henry David Thoreau
http://www.clicanimaux.com/
avatar
papapoilut
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 534
Age : 29
Localisation : 28, proche 91
Emploi : prestataire, mea maxima culpa!
Date d'inscription : 30/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture autonome des pommes de terre en bouteille

Message par tarsonis le Ven 20 Avr 2012 - 16:19

Re !
J'attends que les plants fanent clind'oeil

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8246
Age : 30
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Culture autonome des pommes de terre en bouteille

Message par Raffa le Ven 20 Avr 2012 - 21:03

Super tarso merci

________________________________________________________
Pour explorer le champ des possibles, le bricolage est la méthode la plus efficace. H. Reeves
La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. A. Einstein
Qui s'instruit sans agir laboure sans semer Proverbe africain
ressources
avatar
Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum