une expérience qui marque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

une expérience qui marque

Message par triskell le Ven 24 Fév 2012 - 15:00

Je souhaite vous faire part d'une expérience assez étonnante mais révélatrice du comportement humain en cas de crise, je laisserais les plus avertis en tirer des conclusions.

Lieu : la région parisienne dep 78

quoi : Engagement de le france dans le deuxième conflit armé contre l'IRAK

Dans le temps : Quelques jour avant l'entrée en guerre de la france



Donc je me trouvais en région parisienne depuis un an et je n'était pas encore habitué aux moeurs et coutumes de la vie parisienne lorsque fut déclaré l'entrée en guerre de la france contre l'IRAK, dès l'annonce faite de cet engagement, rien ne ce passa.....pendant en gros une semaine puis sans raison apparente(humour!vive les médiats renchérisseurs)les réserves de nourritures dites de base étaient à sec dans toutes les grandes surfaces, à savoir riz, pâtes, huile, lait, eau ainsi de différents médicaments dans les pharmacies et cela en moin d'une semaine ce qui m'a marquer le plus c'est que je connaissait bien un bon nombre d'armuriers de la banlieue sud qui achetaient leurs matérièl en groupement et bien figurez vous que les réserves en armes de 5eme cat avait été épuisé en 15 jours alors qu"en temps ordinaire cela durait 3 mois. Un amis armurier m'avait invité en fin de journée à passer le voir dans son armurie, et bien le spectacle était ahurissant, impossible de faire tenir tout les clients dans la boutique, de nombreuses personnes venaient acheter une arme sans autre motif que de défendre...tout y passait ou plutôt tout partait, y compris des armes en état de tir mais à caractère historique, il me dit que cela fait 4 jour que c'est de la folie...puis un décret est tombé au vue de la situation de l'armement massif des personnes, "vente autorisée uniquement aux détenteurs du permis de chasse ou d'une licence de tir.

Un soir un gars est arrivé avec son jeune fils il voulais absoluement une arme pour se défendre, le regard son jeune fils paniqué en disait long.

Dans le stand ou je m'entrainais, j'ai vu débarquer des groupes entier de gars armés et tirer à n'en plus finir.

Bref tout c'est calmé avec le décret et le temps, mais je peu vous assurer que l'on voyait la tension sur les gens dans la rue mais surtout dans les grandes surfaces, si bien que j'avais alors demandé à ma femme de revenir pour un temps en bretagne avec notre petit, ce qu'elle à fait !



Qu'en conclure ? je vous laisse à votre propre analyse, un dernier point lorsque je parle de cet évennement à des interlocuteurs ils me prenne pour un parano et me disent cela ne recommencera plus...

triskell
Membre

Masculin Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 22/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: une expérience qui marque

Message par triskell le Ven 24 Fév 2012 - 15:03

précision, saviez vous qu'à l'époque tout les hôpitaux de la régions parisenne avaient reçu en réserve des pastilles d'iode pour leur personnel....et pourtant nous ne craignions rien, d'après les politiques de l'époque.

kenavo

triskell
Membre

Masculin Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 22/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: une expérience qui marque

Message par MacGivrez le Ven 24 Fév 2012 - 15:14

Salut ! Smile

Triskel à écrit: quoi : Engagement de le france dans le deuxième conflit armé contre l'IRAK

Il me semblait que justement, on y était pas aller en Irak la 2ème fois .........

Mais cela dit, ce genre de "névrose" collective alimenté par les médias, ne m'étonne pas du tout ...

MacGivrez

________________________________________________________
Quand on peu pas faire autrement .......On fait avec !!! Et on le tourne à son avantage......

MacGivrez
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 521
Date d'inscription : 09/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: une expérience qui marque

Message par ultima ratio le Ven 24 Fév 2012 - 15:22

En 2003 nous n'avons pas suivit les américains en Irak!
Peux tu préciser l’évènement et la date?
http://www.rue89.com/2010/10/11/son-non-a-la-guerre-en-irak-a-coute-4-milliards-a-la-france-170466

________________________________________________________
Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière asséchée, le dernier poisson pêché, l'homme s'apercevra que l'argent n'est pas comestible.

ultima ratio
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 211
Age : 44
Localisation : PACA
Emploi : Militaire
Loisirs : csm, vélo, tir à l'arc et arbalète
Date d'inscription : 22/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: une expérience qui marque

Message par Phénix le Ven 24 Fév 2012 - 15:28

C'est la première guerre du golfe (1990-1991)
Les armes de chasse étaient en vente libre sur présentation de la carte d'identité dans les supermarchés.

1995, fini, réservé aux chasseurs et tireurs.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Contr%C3%B4le_des_armes_%C3%A0_feu_en_France#En_1995
Et maintenant, même le 12 à pépé est à enregistrer (déclarer) et pas sûr de pouvoir le conserver si on arrête momentanément la chasse ou le tir (projet de loi en cours) .


Qu'en conclure ?
On ne verra plus le genre de scène d'écrite plus haut, ça appartient au passé (en ce qui concerne les armes).
Vous pouvez dormir tranquille, l'état veille.
Nous traitons d'abord le flux. Nous nous attaquerons ensuite au
stock existant
: Bruno Leroux

Phénix
Membre

Masculin Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 18/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: une expérience qui marque

Message par Invité le Ven 24 Fév 2012 - 17:03

triskell a écrit:précision, saviez vous qu'à l'époque tout les hôpitaux de la régions parisenne avaient reçu en réserve des pastilles d'iode pour leur personnel....et pourtant nous ne craignions rien, d'après les politiques de l'époque.

kenavo



Source? ma femme travaille dans un des plus gros hopital parisien (poste actif), jamais entendu parler de ça.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: une expérience qui marque

Message par triskell le Ven 24 Fév 2012 - 18:59

petite erreur de ma part c'était bien en 1990-1991

pour ce qui est des doses d'iodes, je confirme MAIS nous n'en n'avons été informé que plusieurs mois après les hôpiteaux parisiens étaient aussi dépositaire d'un stock d'iode pour la population pour la simple raison que dans les yvelines se trouve un centre d'essai atomique disposant d'une pile, ce qui aussi valu le déploiement de batteries anti-missiles sur Saclay et rambouillet et sans doute ailleur, de même que chaque jour du conflit, les hôpiteaux devaient donner au ministère de la santé le nombre de lit disponible.

triskell
Membre

Masculin Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 22/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: une expérience qui marque

Message par Invité le Ven 24 Fév 2012 - 19:46

"je confirme " ? Tu travailles dans le nuke ou à l'hopital?

"batterie antimissile" ?? La France disposerai de missiles anti-missiles? Je croyais que c'était l'apanage des russes et américains.

Il y a eu une batterie de missiles anti-aériens déployée à Rambouillet ou habitaient mes parents lors lors d'un réunion de chefs d'état du G7 en 1975 pendant quelques jours.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: une expérience qui marque

Message par triskell le Ven 24 Fév 2012 - 20:21

pour l'iode je re re confirme l'info m'avait été donné le responsable de la pharmacie de l'hosto et confirmé en réunion beaucoup plus tard par un délégué syndical qui siégeait en CHSCT, pour ce qui est de l'armement lourd déployé c'est un gendarme qui m'avait fait l'article car pour moi au dessu du cal 10 et du 8*68S j'y connait pas grand chose ha si en coktail molot...mais en terme de survivalisme je n'en vois pas trops l'intérêt...

triskell
Membre

Masculin Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 22/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: une expérience qui marque

Message par ultima ratio le Ven 24 Fév 2012 - 20:38

Oui philippe on a ça, mais ça reste des batteries SATCP (sol-air très courte portée) 5à 10km.
Petites batteries de missiles type MISTRAL ,MATRA R422, ou encore PARCA mobiles que l'on poste temporairement rien de tel que ce que font les russes et les ricains!
Celles ci n'ont qu'un intérêt limité contre des aéronefs et leurs MSL pour ce qui est de frappe plus lourdes l'interception par des chasseurs est ce que l'on utilise.

________________________________________________________
Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière asséchée, le dernier poisson pêché, l'homme s'apercevra que l'argent n'est pas comestible.

ultima ratio
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 211
Age : 44
Localisation : PACA
Emploi : Militaire
Loisirs : csm, vélo, tir à l'arc et arbalète
Date d'inscription : 22/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum