[Crise économique] (1)

Page 21 sur 40 Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22 ... 30 ... 40  Suivant

Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 21 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Rammstein le Jeu 18 Sep 2008 - 8:12

Le prochain sur la liste des futures faillites quasi certaines est l'assureur US AIG. Attention : le record de Lehman sera sans doute battu, la dette d'AIG atteignant semble-t-il 1 trillion de dollars (1000 milliards) !

Cerisier sur le gâteau : AIG serait l'assureur de nombreuses banques francaises...

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5208
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 21 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Le_Celte le Jeu 18 Sep 2008 - 8:42

Rammstein a écrit:Le prochain sur la liste des futures faillites quasi certaines est l'assureur US AIG. Attention : le record de Lehman sera sans doute battu, la dette d'AIG atteignant semble-t-il 1 trillion de dollars (1000 milliards) !

Cerisier sur le gâteau : AIG serait l'assureur de nombreuses banques francaises...

Rammstein

Sur un forum de Singapour où je suis inscrit ca pleure sur la faillite de AIG et sur des files d'attentes chez AIA...Egalement des rumeurs sur la faillite prochaine de Morgan Stanley et Goldman Sach Rolling Eyes

Le Celte
Le_Celte
Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 21 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Invité le Jeu 18 Sep 2008 - 9:35

La principale Bourse de Moscou n'a pas rouvert jeudi matin


MOSCOU - La première Bourse de Moscou, le RTS, dont les cotations avaient été suspendues mercredi à la mi-journée sur fond de crise de confiance dans le secteur bancaire, n'a pas rouvert jeudi matin.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 21 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par KrAvEn le Jeu 18 Sep 2008 - 12:46

Une page se tourne

Par Aureliano Buendia le jeudi 18 septembre 2008, 02:09
Je ne vous l'apprends pas : ça s'accélère franchement.
Je zappe donc rapidement toutes les infos que vous pourrez trouver abondamment commentées ailleurs, on va tenter de filer direct à l'essentiel, évidemment beaucoup moins médiatisé.


Ces dernières heures : après la disparition de 3 des 5 empires financiers US qui faisaient encore la pluie et le beau temps dans le monde l'année dernière (Bear Stern, Lehman Brothers, Merril Lynch) et l'implosion du premier assureur US, AIG, il semblerait que le 4eme larron (Morgan Stanley) soit au plus mal. La dernière JP Morgan, ne passera sans doute pas l'hiver non plus. Une des plus grosses banques de dépôt, Washington Mutual (WaMu pour les intimes) chercherait un repreneur d'urgence. Bref, c'est la cata annoncée depuis longtemps sur ce blog et ailleurs.

Le "dernier rempart" d'un capitalisme à l'agonie est constitué d'un quatuor de choc : la Fed, le Trésor, la FDIC et la SEC.
Quatuor sur tous les fronts en ce moment et qui ne sait plus où donner de la tête... et du carnet de chèque.

Questions simples, presque naïves, mais ô combien légitimes et finalement pertinentes :
- "Mais d'où sortent donc ces milliards que les "pouvoirs publics" sont en train de distribuer en urgence ?"
- " je croyais que l'Etat US était lui-même endetté..., donc QUI paye ?"

D'où sortent les milliards en question ?
A ce stade, ils ont principalement été distribués par la "Fed".
Or l'impensable est en train d'arriver sous nos yeux : la toute puissante, la sacro-sainte "Fed ", l'ultime bastion, pourrait bien, à son tour, être au bout du rouleau.
Le trésor US vient, ce soir, d'organiser en urgence des enchères pour... renflouer la Fed !
Vous parliez de ça à un économiste il y a un mois, il vous prenait pour un fou...
Ces enchères sont donc des emprunts, contractés par le Trésor (l'Etat fédéral US) qui prête ensuite à la Fed, qui a elle-même prêtée aux banques, qui... etc. OK.
Mais qui prête donc au Trésor ?

Question beaucoup trop "bête" pour que nos têtes pensantes se la posent. Dommage.
Dommage, parce qu'ils se la posaient, ils pourraient constater, peut-être, une demi-seconde avant d'en crever, qu'elle n'a déjà plus de réponse...
Un économiste vous dira, en haussant les épaules : "Ben, les acteurs économiques !" (genre, il est c*n lui...)
Un journaliste du Libégaro vous dira, en écarquillant les yeux : "Ben, la Chine, les fonds souverains, tout ça !" (genre, il habite où, lui ?)
Les "acteurs économiques". OK. Mais les acteurs économiques US sont, dans leur globalité, endettés jusqu'aux yeux ! L'argent qu'ils sont en train de prêter au trésor, ils le doivent déjà à d'autres. Qui ?
"La chine, les fonds souverains, tout ça". Super. Est ce si sur ? Pour combien de temps ?

Un seul organisme, directement concerné, regarde un peu ce qui se passe : le département du Trésor US lui-même.
Et ça donne ça, les "TIC data".
Ce sont les thunes qui entrent aux US, sous une forme ou une autre et qui sont donc censées compenser les "pertes" (en très gros, le déficit commercial, soit environ 60 Mds de dollar par mois).
Ces données ont été publiées hier et concernent le mois de juillet. Le verdict est sans appel : -8.2 Mds (ligne 21)
Là où 60 Mds auraient du rentrer, juste pour pouvoir continuer la fuite en avant, non seulement rien n'est entré mais 8 Mds sont même sortis.
Attention, ces données sont très volatiles et d'une telle complexité qu'elles contiennent des marges d'erreur énormes.
(Pour les fans de ce sujet, voir le blog de Brad Setser au "Council on Foreign Relations". Attention, c'est extrêmement dur à lire) Une seule chose est sure : il y a un bug, un immense bug sur le financement de l'ensemble de la dette de l'économie américaine.

Et c'est à mon avis clairement là que ça se passe. Les faillites en tout genre, à côté, c'est quasiment de la rigolade.

Vu le délai de publication de ces données (un mois et demi), les chiffres du mois de septembre ne seront disponibles qu'à la mi novembre. Ils pourraient être encore à peu près potables dans la mesure où les financiers US semblent en train de rapatrier des fonds du monde entier. Mais derrière, c'est le gouffre et l'explosion du truc au grand jour : la faillite de toute l'économie américaine.

C'est donc une page de l'histoire du monde qui est en train de se tourner en ce moment même.
Ceux qui pensent que "bah ! la chine prendra le relais" devraient d'urgence lâcher leurs bouquins.
On ne remplace pas comme ça un "point de croissance" par un autre "point de croissance". On ne remplace pas la production américaine d'armement, de logiciels, de médicaments, de pétrole, etc. par des T-shirts et des jouets en plastique !
Je caricature, ok, mais c'est un système économique entier qui s'effondre, le capitalisme d'Etat chinois n'y survivra pas non plus !

Devant l'énormité du désastre annoncé, les prophètes se sont remis à prêcher.
Toujours les mêmes vieilles soupes :
D'un côté, les libéraux (les vrais, pas la droite pépère), pour lesquels toutes ces crises sont dues aux interventions de l'Etat.
De l'autre, les "interventionnistes" (disons la gauche, ou les "néo-keynésiens"), pour lesquels il faut au contraire plus de règlementation et un poids plus important de l'Etat dans l'économie.
ça fait un siècle que les uns et les autres nous bassinent avec leurs dogmes à deux balles.

Pendant ce temps, des milliers de gens, d'individus, loin de ces stériles querelles construisent, non pas une voie médiane (c'est précisément le système qui est en train de se vautrer) mais une "autre" voie :
Une économie privée ET non capitaliste.
Des dizaines de formes d'entreprises différentes, qui commencent à savoir presque tout faire, des grains de blé à la finance, mais SANS rémunération du capital.

Une page se tourne, et la prochaine est blanche.
A nous de l'écrire.
7 commentaires


[Crise économique] (1) - Page 21 PgreyTitanic, le naufrage des marchés, par Paul Krugman Paul Krugman compare sur son blog l’enchainement des évènements de ces derniers jours avec le naufrage du Titanic.
[Crise économique] (1) - Page 21 Arton2171-50x38
[Crise économique] (1) - Page 21 PgreyCDS : le monstrueux contraire d’une assurance, par Paul Jorion Les pertes qui éreintent les établissements financiers sont théoriquement garanties par le mécanisme des CDS, les Crédits Default Swaps, par lesquels les entreprises assurent le risque inhérent au crédit. Problème : « les CDS ne constituent que des paris « directionnels » à but spéculatif, » pour lesquels les provisions sont quasi inexistantes.

[Crise économique] (1) - Page 21 Arton2170-50x72
[Crise économique] (1) - Page 21 PgreyL’économie américaine à vau-l’eau, par Paul Craig Roberts L’ancien Sous Secrétaire au Trésor de Reagan rappelle les fondamentaux de cette crise financière : ce sont les vertigineux déficits jumeaux du budget et de la balance US, aggravés selon lui par les délocalisations, qui sont à l’origine d’une économie de la dette. C’est sur ce recours perpétuel au crédit et au recyclage des capitaux étrangers qu’a prospéré un secteur financier hypertrophié, autorisé à tous les excès par la grâce de la dérégulation. C’est ce mécanisme qui maintient à flot les USA et leur permet de se lancer dans de ruineuses aventures militaires. En mettant à mal la confiance accordée à la signature de la maison USA, la crise actuelle pourrait mettre fin à cette illusion de richesse, intenable à long terme.

[Crise économique] (1) - Page 21 Arton2169-50x49
[Crise économique] (1) - Page 21 PgreyLes demi-mesures ne suffiront pas, par Paul Jorion « Il faut donc se le mettre en tête une fois pour toutes : il ne s’agit pas de cycles mais de catastrophes et ce qu’il convient de faire, c’est (...) « éviter de nouvelles crises ». C’est tout un programme, mais c’est de cela qu’il s’agit, et de rien d’autre. »

[Crise économique] (1) - Page 21 Arton2167-50x67
[Crise économique] (1) - Page 21 PgreyLa malhonnêteté des établissements financiers est à l’origine de la crise, par Joseph Stiglitz Le refus de toute réglementation vue comme une entrave à l’innovation financière, la malhonnêteté des banques et des entreprises qui ont déployé des trésors d’ingéniosité pour contourner les règles existantes, voilà selon Joseph Stiglitz quelles sont les causes de cette crise, dont l’incompétence des responsables américains actuels rend l’issue toujours incertaine. Restera, quoi qu’il en soit, à régler la facture des errements de la finance, et c’est à la collectivité que cela va incomber.
Trésor au plus bas niveau depuis la 2ème guerre mondiale

[Crise économique] (1) - Page 21 3_month_t-b U.S. Treasury three-month bill rates dropped to the lowest since World War II as a loss of confidence in credit markets worldwide prompted investors to abandon higher-yielding assets for the safety of the shortest- term government securities.

Investors pushed down the rate to 0.0203 percent on concern that credit market losses will widen after the bankruptcy of Lehman Brothers Holdings Inc. and the federal takeover of American International Group Inc. In a sign of banks’ reluctance to lend, the rates charged for short-term loans relative to Treasury bill rates rose to the highest at least since the stock market crash of 1987.



Morgan Stanley doute de de son avenir

John J. Mack, CEO de la Morgan Stanley, a tenté sans succès de convaincre le président de Citigroup de monter un accord de partenariat pour échapper au sort de Lehman.

« Nous avons besoin d’un partenaire [merger] ou n’ou n’allons pas y arriver », aurait avoué M.Mack, selon deux témoins de la réunion.

M. Pandit, le CEO de Citigroup a déclaré n’être pas interessé par cette offre. Citigroup travallerait sur le rachat de Washington Mutual.

Les banques centrales vont injecter 180 milliards de dollars

La Fed, la BCE, les banques centrales du Japon, d’Angleterre, du Canada et de Suisse vont injecter 180 milliards de dollars sur les marchés lors d’une action concertée, pour lutter contre « la tension élevée qui persiste sur le marché monétaire à court terme du dollar ».

Rogoff : le sauvetage de la finance coûtera de 1 000 à 2 000 milliards

Keneth Rogoff : Si la crise financière prenait fin aujourd’hui la facture serait douloureuse mais gérable....Malheureusement, cette crise est loin d’être terminée, et il est difficile d’imaginer comment le gouvernement US pourrait réussir à élever un coupe feu contre la contagion sans dépenser de 5 à 10 fois plus que ce qu’il a déjà avancé. Cela fait un montant situé de 1 000 à 2 000 milliards de dollars.

Bernard Connolly : la dépression et ses horreurs

Bernard Connolly, analyste stratégique chez AIG, estime que la Fed et le Trésor ont agi insuffisamment et trop tard pour mettre un terme au désastre.

« A moins qu’il n’y ait un changement rapide d’état d’esprit, la dépression et toutes ses conséquences horribles sera inévitable. » (...) « Nous craignons qu’une nationalisation virtuelle du système financier ne soit désormais nécessaire ».

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar) 
[Crise économique] (1) - Page 21 Le_blo15  [Crise économique] (1) - Page 21 Fiches11  [Crise économique] (1) - Page 21 Facebo11
KrAvEn
KrAvEn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7554
Localisation : Shithole country
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 21 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Rammstein le Jeu 18 Sep 2008 - 13:01

Pour compléter le tableau : la carte des faillites bancaires US ! Va quand même falloir songer à l'élargir aux autres pays...

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5208
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 21 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Invité le Jeu 18 Sep 2008 - 15:36

Pimmpom..pimpom..pimpom..
Voila OuiOui et son camion de pompier...

Gros arrosage, pour éteindre l'incendie des valeurs:

La Fed, la BCE, la banque centrale nippone, britannique puis celle du Canada et de la Suisse ont annoncé qu'elles allaient lancer des opérations de refinancement conjointes de façon à offrir aux marchés les liquidités qui se sont évaporées avec le gel des transactions interbancaires (l'argent que les établissements de crédit se prêtent entre eux). La FED vient d'injecter pas moins de 180 milliards de dollars de liquidités sur les marchés en 72 heures.
(Boursorama)

Wait and see.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 21 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Rammstein le Jeu 18 Sep 2008 - 15:48

A savoir que sur les 85 milliards de dollars injectés par la FED dans le sauvetage d'AIG, 40 milliards ont aussitôt disparu la journée même, suite à la dépréciation du titre en bourse !

On peut supposer que l'action conjointe des banques centrales aura le même effet : reculer pour mieux sauter !

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5208
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 21 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Invité le Ven 19 Sep 2008 - 11:16

Ouf wacko ...visiblement l'injection massive est entrain de porter ses fruits, a quand la prochaine poussée de fiévre???...Wait and see!!!

La Bourse de Paris rebondissait très fortement vendredi dans les premiers échanges, le CAC 40 grimpant de 5,34%, dans un marché revigoré par la perspective d'une intervention massive des autorités américaines face à la crise financière.
(Boursorama)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 21 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Rammstein le Ven 19 Sep 2008 - 14:43

+8% à la bourse de Paris à la mi-journée, sachant que le plan de renflouage n'est qu'un projet (et donc une rumeur) devant passer devant le Capitole US pour vote. Ce n'est pas dit que les politiques US donnent un chèque en blanc pour éponger les pertes des banques US aux frais du contribuable - électeur, à la veille des élections présidentielles. La dette US va en prendre un coup si jamais cela marche !

Enfin, même si le plan est adopté, quid des dizaines d'autres banques hors USA en difficulté ?

Une belle arnaque, qui n'aura aucun effet sur les problèmes de fond.

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5208
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 21 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Invité le Ven 19 Sep 2008 - 14:58

Bonjour, Rammstein, dans combien de jours ce projet serat-il voter?
(j'ai pas mal de questions...)

J'ai crut lire, que les injections de fonds sont remboursable à court terme, de quel délais disposent les établissements financiers pour éponger?

En bref, statistiquement, dans combien de jours risquons nous de voir "cendrillon se transformer en Citrouille"?

Perso, j'ai le sentiment qu'on vient d'injecter une grosse dose de morphine au mourant, plus quelques neuroleptiques, histoire de voir la vie en rose...combien de temps dure les effets de tous ces tranquilisants...?

Pour ma part, je n'en sait foutrement rien!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 21 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Rammstein le Ven 19 Sep 2008 - 15:24

Le plan de sauvetage sera directement financé par le contribuable américain. L'idée est que les crédits foireux détenus par les organismes financiers seront racheté par l'état US. Par le passé cette astuce a déjà permis de sauver les caisses d'épargne US dans les années 80, en épongeant 300 milliards de dollars de dette.

Le problème est qu'aujourd'hui l'étendue de la catastrophe est inconnue, qu'elle touche tous les organismes financiers à des degrés divers, et que le problème dépasse les frontières des USA. Les banques elles-mêmes ont des difficultés à discerner les crédits sains des pourris, tant les montages financiers sont complexes. Ce plan ne changera pas en outre le mode de fonctionnement des organismes financiers, qui a conduit à la situation actuelle.

Concernant les injections massives par les banques centrales, ce sont des prêts à courte échéance (sous 2 ou 3 mois en général, chaque banque centrale fixant ses conditions), donc à rembourser. Il suffit juste pour les organismes en bénéficiant de lever suffisement de fonds dans le temps impartis. Ce n'est pas forcément une tâche facile, vu la crise de confiance actuelle... Là aussi c'est le contribuable qui paie via la banque centrale de son pays.

Le vote du plan, s'il est présenté un jour au Capitole, devrait intervenir avant les élections US. Une réunion doit avoir lieu ce week-end pour mettre cela au point. C'est dire le degré d'improvisation, alors que la crise court depuis 1 an !

Vu la volatilité des marchés (l'euphorie actuelle est provoquée par une rumeur et rien d'autre), de telles injections de tranquilisants ne font effet que quelques jours, quelques semaines au grand maximum. La chute infernale devrait donc reprendre dans les prochains jours, à la différence qu'on tombera de plus haut !

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5208
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 21 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Invité le Ven 19 Sep 2008 - 15:43

Je comprend.!!!

Merci Rammstein pour ton analyse.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 21 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Invité le Ven 19 Sep 2008 - 19:15

Pour illustrer:

Le plan de sauvetage:

La nouvelle, susceptible de restaurer la confiance des investisseurs et de stimuler l'appétit pour le risque, a fait s'envoler les places boursières européennes - Londres bondissant de 8,84%, Paris de 9,27% et Francfort de 5,56% - au détriment du marché obligataire.

"Si cette annonce se concrétisait pleinement, cela signifierait que le pire des menaces (sur le secteur financier, ndlr) est derrière nous, et le mouvement de tension (sur les taux longs) pourrait se poursuivre. Mais si les suites étaient plus mitigées, le retour de bâton serait brutal" et la tendance pourrait s'inverser à nouveau, avertit Patrick Jacq.

Afp

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 21 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par transhuman le Ven 19 Sep 2008 - 19:40

Bonjour tout le monde

A la veille du week end on peut vraiment dire que l'economie actuelle est à la croisée des chemins :

Soit le projet de renflouement abouti et cette grosse crise sera surtout limitée aux établissements financiers américains.

Soit l aboutissement de ce projet est beaucoup plus mitigé, par exemple en raison de l'endettement des USAs et des luttes politiques internes et les marchés reperdent leur toute fraiche confiance.

Et alors : Probable que le FMI s'invite à la Maison Blanche !!
La perte de confiance et de prestige serait alors terrible et je ne suis pas sur que les soldats US pourrait rester longtemps en Irak.

Et le reste du monde ? basiquement tant que la Chine et le Sud Est asiatique résistent le commerce international résistera .
Bref dans le meilleur des cas l'Europe et l'Asie sont parties pour une crise prolongée à l'image de la crise Japonaise depuis plus de 10 ans.
L'emploi va souffrir , encore plus que d'habitude.

Si vous avez la chance d'en avoir un profitez en pour essayer d'economiser.
Le seul bon point c'est que les matières premieres baissent .

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....
transhuman
transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 21 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Invité le Sam 20 Sep 2008 - 22:20

Une crise anxiogène


leJDD.fr [Crise économique] (1) - Page 21 Puce-articleAprès une semaine de folie sur les marchés financiers et boursiers du monde entier, les craintes sont grandes de voir les conséquences de la crise frapper directement l'économie française. Selon un sondage Ifop à lire demain dans le Journal du Dimanche, 81% des Français se disent ainsi inquiets, et 73% pensent que cette crise aura un impact direct dans leur vie quotidienne.

Selon un sondage Ifop pour le JDD*, à paraître demain, 81% des personnes interrogées se disent inquiètes des répercussions que la crise financière et boursière pourrait entraîner pour l'économie française. Un sentiment majoritaire donc, même si cette inquiétude apparaît modérée: les deux-tiers des sondés (66%) reconnaissent ainsi être "plutôt inquiets", et seuls 15% se disent "tout à fait inquiets". Pour 19% des personnes interrogées, soit moins d'une sur cinq, la crise ne suscite pas d'inquiétude particulière.

La période de fortes turbulences traversées par l'économie mondiale, sur fond de chute des cours boursiers et de faillites en série, est donc ressentie de manière fortement anxiogène en France. Seule la catégorie des 18-24 ans échappe à l'appréhension qui touche leurs aînés. Près d'un tiers des moins de 25 ans se disent en effet "plutôt pas" ou "pas du tout inquiets" face à la crise.

Un impact sur la vie quotidienne selon 73% des sondés

En revanche, l'idée que la crise aura un impact sur la vie quotidienne est elle largement partagée, par 73% des Français. Dans une conjoncture déjà marquée par l'inflation et une faible croissance, le durcissement des conditions d'accès au crédit ou le renchérissement de certains produits seront directement ressentis par les ménages. Malgré cela, presque un tiers des personnes interrogées restent sereines: 27% des sondés - majoritairement parmi les artisans/commerçants (40%), les retraités et les autres inactifs-, pensent ainsi que la crise financière n'aura pas d'impact direct sur leur vie quotidienne.

Enfin, les deux tiers des Français (66%) voient d'un bon oeil l'intervention des Etats dans la sphère financière afin de réguler un système perçu comme capable de dérives. Même si un net clivage apparaît en fonction des catégories socioprofessionnelles. Alors que près d'un artisan ou commerçant sur deux est favorable à un fonctionnement du marché sans intervention publique (48%), ce taux ne dépasse pas 26% parmi les professions intermédiaires, libérales et les cadres supérieurs.

Retrouvez les résultats du sondage et notre dossier sur la crise et ses conséquences, demain, dans le Journal du Dimanche.

*Enquête réalisée par téléphone auprès d'un échantillon de 956 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, du 18 au 19 septembre 2008

LE SONDAGE ifop.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 21 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Canis Lupus le Lun 22 Sep 2008 - 19:13

Alleluia... L'AMF a pris des dispositions exceptionnelles visant à interdire la vente à découvert des titres des sociétés financières.
Regardez bien la liste des titres concernés pour voir si votre banque y apparaît Twisted Evil.
>>Les dernières banques d'affaires américaines renoncent à leur statut


Dernière édition par Canis Lupus le Lun 22 Sep 2008 - 21:34, édité 1 fois

________________________________________________________
Blog update : Lecture : Survival n°11


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤
Canis Lupus
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3766
Age : 34
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 21 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Invité le Lun 22 Sep 2008 - 20:58

L'euphorie aurat été de courte durée...c'est le moins que l'on puisse dire...
Ca redégringole, à Wall Street, Cac...ect, et pour ne rien gacher le pétrole regravit les échelons...

Qu'est qu'on va encore nous inventer, pour redégonfler la baudruche?

Patience.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 21 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Barnabé le Lun 22 Sep 2008 - 21:47

transhuman a écrit:
Le seul bon point c'est que les matières premieres baissent .

MDR. Le seul bon point n'aura pas duré longtemps ! + 25 % sur le crude !

Mon humble avis, c'est que le plan de sauvegarde a fonctionné : les crédits pourris sont déjà virtuellement affectés aux USA. Et les opérateurs se rendent compte que les USA ont une dette hallucinante. C'est à dire que la confiance a repris envers les banques et les bourses... mais que la défiance grandit envers le dollar et les finances du gouvernement américain en général. Donc, le dollar dégringole, et les deux matières premières-quasi-étalon, pétrole et or, remontent. A noter que le prix de l'or est quasi constant en euros, ces dernières heures, à 610 euros l'once. Peut-être que si l'or était côté en euros, on ferai mieux la différence entre une baisse du dollar et une hausse du prix de l'or... Twisted Evil

"Ils s'en préparent des nuits blanches, des nervousses brequedonne comme on dit".
Barnabé
Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5312
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 21 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Invité le Mar 23 Sep 2008 - 11:33

Extrait:

Selon David Rosenberg, économiste en chef pour l'Amérique du Nord chez Merrill Lynch, le plan de sauvetage préparé par l'administration américaine ne soulagera que provisoirement les tourments actuels de l'économie.

"Nous ne pensons pas que cela changera beaucoup la donne, à savoir que l'économie américaine est en récession et va probablement le rester", écrit-il dans une note intitulée "Le capitalisme prend un congé sabbatique".
"Au mieux (le plan de sauvetage) ne fait qu'éviter le pire des scénarios: l'effondrement total du système financier mondial et une profonde récession planétaire", poursuit-il, en notant que le coût du plan de renflouement revient pour les Etats-Unis "à se lancer dans une nouvelle guerre en Irak".

Sur le marché des changes, le dollar souffrait, les intervenants s'attendant à une aggravation considérable de la dette publique américaine.
"Les incertitudes concernant l'issue du plan de sauvetage du Trésor pour les marchés financiers américains font clairement pression sur le billet vert", a rapporté David Sing, cambiste chez Forex Capital Management à Singapour.
afx/mm(AWP/23 septembre 2008 11h01)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 21 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Invité le Mar 23 Sep 2008 - 19:04

Suite,

Wall street passe dans le rouge, malgrés les gesticulations...a l'ONU, au congrés, au FMI et touti quanti.
Le Cac,rouge aussi,..le "Pres" veux punir les méchants spéculateurs...
La saga des Subprimes continuent sur toutes les chaines, avec vos acteurs (financiers favoris)...


Dernière édition par Sempervirens le Jeu 25 Sep 2008 - 7:27, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 21 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Invité le Mar 23 Sep 2008 - 21:17

Un petit rebondissement:
ALERTE - USA: le plan Paulson inacceptable en l'état


WASHINGTON - Le plan de sauvetage du secteur financier américain présenté par le secrétaire au Trésor Henry Paulson "n'est pas acceptable" en l'état, a déclaré mardi le président de la commission bancaire du Sénat, le démocrate Chris Dodd.
(©AFP / 23 septembre 2008 21h10)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 21 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Rammstein le Mer 24 Sep 2008 - 9:01

Pendant ce temps-là, le chef du FMI - DSK - lance un signale d'alarme : on va en prendre plein la figure !

Le patron du FMI conseille aux Européens de se préparer au pire scénario !

Si même la gauche caviar s'y met, c'est vraiment que la situation est mal engagée...

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5208
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 21 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Petrus16 le Mer 24 Sep 2008 - 15:57

"Nous n'échapperons pas à la pire récession depuis quarante ans"

Il a été le premier économiste à prévoir, dès novembre 2007, un effondrement du crédit et un krach majeur du système financier, ainsi que l'entrée en récession de l'économie américaine. Nouriel Roubini


Extrait:"Qu'entendez-vous par "mauvaise" récession ?
Elle va durer 18 mois et, malgré ce plan, nous n'échapperons pas à la pire récession que l'on ait connue depuis quarante ans. Le PIB américain va reculer de 3% sur un rythme annualisé pendant les six prochains trimestres. On ne verra pas de reprise technique avant le deuxième semestre 2009. Si vous prenez les données réelles, la récession a commencé au premier trimestre 2008. Peu à peu, vous verrez que les données officielles seront révisées en ce sens, à l'exception du deuxième trimestre à cause des chèques qui ont été distribués. La consommation américaine est en train de chanceler et la confiance des ménages est au plus bas. La zone euro est déjà en récession. Toutes les économies des pays développés se contractent : 55% du PIB mondial est déjà en récession ! Je ne vois pas où est la "résilience" de l'économie américaine.

La conclusion:
Nous n'avons jamais été aussi près d'un écroulement complet du système financier !

study
Petrus.

________________________________________________________
"If you won't let us dream, we won't let you sleep."
Petrus16
Petrus16
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 1646
Age : 46
Date d'inscription : 14/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 21 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Invité le Mer 24 Sep 2008 - 19:00

Suite:
...
Exhortant les parlementaires, comme il l'avait fait la veille, à voter rapidement le plan, M. Bernanke s'est dit "très inquiet" des risques pesant sur la croissance et a jugé que le produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis "devrait croître au deuxième semestre à un rythme bien, bien, inférieur à son potentiel".
Mais, malgré la tornade financière qui souffle depuis dix jours, les parlementaires américains de tous bords se montraient méfiants vis à vis du plan.
Tel qu'il a été présenté, le plan "est fondamentalement une demande de chèque en blanc", a estimé mercredi le président démocrate de la commission économique conjointe du Sénat et de la Chambre, Chuck Schumer, interrogé sur la chaîne CNN, en proposant que le Congrès l'accepte à condition d'y aller "par étapes" plutôt que d'allouer d'un seul coup 700 milliards.
Un autre influent sénateur avait jugé mardi que le plan n'était pas "acceptable" en l'état. "Cela ne va pas marcher", avait déclaré le président démocrate de la commission bancaire du Sénat Christopher Dodd.
Le sénateur démocrate Jack Reed avait regretté mardi que "le contribuable doive assumer le risque de décisions désastreuses prises par des individus fortement rémunérés à Wall Street". Toutefois, selon un sondage mercredi du Pew Research Center, une large majorité d'Américains approuvent le plan (57% contre 30% qui le désapprouvent et 13% de sans opinion).
"Nous pourrions très bien dépenser 700 milliards de dollars ou 700'000 milliards et ne pas résoudre la crise", avait lancé de son côté l'influent sénateur républicain Richard Shelby.
Le FBI a confirmé mercredi qu'il menait une vaste enquête sur le milieu financier américain, sans toutefois préciser si les quatre géants financiers actuellement dans la tourmente étaient visés, comme l'affirment des médias américains, qui citent les deux sociétés de crédit hypothécaire Freddie Mac et Fanny Mae, la banque d'affaires Lehmann Brothers et l'assureur American International Group (AIG).
Le directeur général du Fonds monétaire international (FMI) Dominique Strauss-Kahn a conseillé aux Européens de "se préparer au pire scénario" pour la suite de la crise financière, dans un entretien au quotidien allemand FAZ paru mercredi.

source : Afp

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 21 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Invité le Jeu 25 Sep 2008 - 7:26

Suite :
....
Dans une intervention télévisée d'une quinzaine de minutes, le président a vendu le plan de 700 milliards. Sa stratégie? La peur: "Toute l'économie américaine est en danger". Si rien n'est fait, Bush parle de "pertes d'emplois pour des millions d'Américains", de "davantages de saisies de maisons", de "menaces sur les fonds de retraite" de tous les citoyens... Bref une "longue et douloureuse récession".
Il reconnaît qu'une telle intervention de l'Etat est contre sa philosophie, mais "que les temps ne sont pas ordinaires".
....
Lien article 20 minutes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Crise économique] (1) - Page 21 Empty Re: [Crise économique] (1)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 21 sur 40 Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22 ... 30 ... 40  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum