Naufrage du Costa CONCORDIA. RETEX.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Naufrage du Costa CONCORDIA. RETEX.

Message par tchoupi4 le Lun 16 Jan 2012 - 0:25

Naufrage du Costa CONCORDIA. RETEX.

Non je n'étais pas dessus, mais il y a 8 mois j'ai eu l'occasion d'embarquer pour une croisière avec quasi le même trajet sur le MSC Fantasia, encore plus gros que le Concordia, mais en gros même problématiques de sécurité à savoir:

Les principes de bases:

1/ Equipage d'immigrés parlant surtout le Philippin et clients multi nationaux donc la communication n'est pas joyeuse en cas de pépin grave évidemment.

2/ Equipage sous payé, pour ne pas dire sur exploité dans des conditions de discipline assez choquante quand on y réfléchi un tout petit peu.

3/ Concernant les exercice d'évacuation, ils en font 1 chaque semaine. Le problème c'est que des passagers embarquent et débarquent à chaque escale soit pour commencer ou finir leur croisière. Les gens n'embarquent JAMAIS tous le même jour du même port, pour la même durée, sinon ces gros bateau ne seraient jamais pleins, or, ils sont toujours pleins.... Pour nous l'exercice d'évacuation a eu lieu l'avant dernier jour de notre croisière.

Les principes appliqués par la famille Tchoupi:

1/ A l'embarquement, comme nous avions des enfants ils nous ont remis des bracelets d'identification pour les enfants tchoupi 3 ans à l'époque et tchoupette 18 mois qui ne marchait pas encore. Tchoupi 3 ans a gardé son bracelet, pas tchoupette poignet trop petit....
On nous a remis nos gilets dans notre cabine pour les adultes, on nous a confié directement ceux pour les enfants. Pour tchoupi un gilet spécial gamin, pour tchoupette une combinaison type sac de couchage orange intégral et flottant (un truc génial devant couter une fortune).

2/ Juste après l'embarquement, j'ai fait le tour du propriétaire. POsitionnement de notre cabine, identification des radeaux et chaloupe, reconnaissance des différents accès (bâbord tribord) car l'un de mes pires scénario c'est le renversement du navire.... donc faut pouvoir aler de l'un des deux cotés et fissa.

3/ Le lendemain, ma femme à bien voulu jouer à "quitter le navire tout de suite on coule Titanic II le retour". De mauvaise grace car elle s'amusait bien et voulait que je lui foute la paix avec mes histoires de fin du monde même pendant les vacances.
On a habillé les enfants dans la cabine. 20 minutes ont été nécessaire pour enfiler la combi à la gamine et nous arnacher tous comme il fallait.
(après on a retiré les gilets pour sortir de la cabine vu qu'il n'y avait d'exercice prévue hein !!).
On a descendu les 6 ponts par les escaliers avec les enfants dans les bras pour atteindre les chaloupe. 10 minutes, dans des escaliers vides et sans cohue ni panique. Escaliers étroits qui ne peuvent en aucun cas gérer le passage de 4 ou 5 000 passagers.

Conclusion:

C'est un miracle qu'il n'y ai pas plus de victimes sur le concordia. Je pense que aucun passager ou presque n'avait eu notre démarche préalable. Aujourd'hui ils gueulent tous en disant "on a même pas eu d'exercice....Ce qu'il faut bien comprendre, c'est que si un truc comme ça doit vous arriver:
1/ être les premiers du bon coté pour l'évacuation pour pouvoir mettre femme et enfants d'abord. Après c'est de toute façon le bordel. Donc il faut réagir vite et les premiers. Pour cela ne pas se poser de question.
Sens inverse de la gite.... et avoir toujours un acces direct pour monter ou changer de coté fissa. Si ces bateaux sont longs, ils restent étroits max 30 mètres.... donc de gauche à droite c'est quelques secondes de temps de parcours. mais faut pas attendre.

2/ Jamais rester en bas. Toujours monter là ou il y a des sorties. Dans les ponts inférieurs dit s cabines sans hublot et bien.... c'est un cercueil flottant. Les cabines dites hublots.... sont des cabines ou vous avez des hublots... qui ne s'ouvrent pas car trop proches des vagues.

3/ Cela m'avait couté plus cher, (beaucoup plus cher) mais j'avais pris une cabine au 15ème étage (tout en haut) avec un Balcon... et une porte fenêtre. Là on ouvre et on est dehors.... après on saute ou pas quand on est plus très loin de l'eau ou on passe fissa de l'autre coté pour rester sur le navire. Ce que l'on peut faire en étant en haut avec une ouverture sur l'extérieur, c'est mort en bas. En plus en bas il y a le problème des portes étanches.... qui se vérouillent avec vous dedans... (c'est pas pour moi). Bon en fait disons le ces vacances m'avaient coutée une fortune.

4/ Pour ceux qui n'auraient pas encore compris, c'est comme en économie. NE JAMAIS CROIRE les annonces officielles. Quand votre bateau gite et que l'on vous dit que c'est une panne électrique.... et bien on se fout de votre gueule. Donc on réagit. Même si les autres sont paumés.

Conclusion:

Je ferai ma prochaine croisière sur costa. Je sens qu'il va y avoir des supers promos pour les vacances de février Smile clind'oeil

Au fait ma femme m'a dit, tu sais chéri, je t'en avais voulu de tes exercices à la con sur le bateau.... ben tu as eu drôlement raison d'insister. Tu es fort et tu as toujours raison..... bon je suis devenu tout rouge et j'ai eu droit à un bisou. Dommage qu'il y ai eu 5 morts pour le moment. Ca fait cher le bisou.

Enfin, ce qui est sur c'est qu'ils ont drôlement merdé sur toute la ligne. Mais il ne faut pas s'attendre à autre chose. Si l'accident se produit. C'est irréparable et ingérable. Ils aurait eu un groupe d'handicapés en fauteuil..... ils avaient 200 morts.... C'était à 15m d'un rocher et 150 m du port....en pleine mer, à 150 nautiques.... c'était minimum 2500 morts.

Dernier rappel. J'ai fait les compte sur le Fantasia. Nb de canots x Nb de passagers... il y a juste le compte. A une condition. Que les chaloupes des deux cotés puissent être mise à l'eau. Car elles sont répartie pour moitié de chaque coté. Si un coté n'est plus utilisable c'est la config du titanic, avec une place pour deux.

Voilà c'était un partage d'impression. depuis hier je suis le héros de ma femme d'avoir envisagé quand nous sommes montés à bord il y a 8 mois ce qui s'est passé hier. Et comme souvent ça fait chié d'avoir raison. Dans ces cas, vous ne pourrez compter que sur vous. Uniquement sur vous. Et le gentil camarade de restaurant tentera de vous marcher dessus et sur vos gosses pour sortir avant vous. Là il faudra utiliser des méthodes Hors charte, immédiatement et sans sommation.


tchoupi4
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 337
Localisation : Paris et Normandie
Emploi : Guichetier Chef Banque
Loisirs : lecture, économie, mon jardin et ma maison à la campagne
Date d'inscription : 10/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naufrage du Costa CONCORDIA. RETEX.

Message par MonteRosso le Lun 16 Jan 2012 - 2:18

bien triste histoire...

lors de mes nombreuses traversées (Corse-continent), j'ai toujours spécifiquement un sac avec : un sac étanche, un sac filet, plusieurs ballons de baudruche, un tshirt de tenue de plongée (truc pour planche à voile) et sous pull en laine une frontale étanche ( à SOS automatique) et jeu de piles. 15m de paracord, des gants très solides de chantier, deux mousquetons un grand sac poubelle, gilet fluo, deux cyalumes, des lunettes de piscine, une boussole/sifflet étanche un miroir et une bouteille d'eau douce... en gros...
En saison froide, j'ajoute quelques trucs.... et je choisis mes habits pour leur efficacité dans une eau froide (chaleur, flottabilité, identification). Cela peut paraître idiot, mais si je voyage de nuit, je dors complètement habillé (et j'ai toujours mon TSM bien entendu)
Ma démarche dans ce cas là, c'est ne penser à rien d'autre que d'emporter le sac et rejoindre un pont en vitesse en cas de pépin.

________________________________________________________
"Garde toi, je me garde"

MonteRosso
Animateur

Masculin Nombre de messages : 1567
Localisation : :noitasilacoL
Emploi : :iolpmE
Loisirs : :srisioL
Date d'inscription : 29/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naufrage du Costa CONCORDIA. RETEX.

Message par Rammstein le Lun 16 Jan 2012 - 8:51

Ne pas oublier également le phénomène d'aspiration qui se produit dans le sillage du bâteau lorsqu'il coule. Sauter à l'eau ne suffit pas : il faut aussi s'éloigner rapidement du navire !

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naufrage du Costa CONCORDIA. RETEX.

Message par tchoupi4 le Lun 16 Jan 2012 - 9:05

exact pour le phénomène d'aspiration.
Gloabalement tu es a l'abris de ce phénomène si tu es ne serait ce que sur un canot gonflable (les trucs rouges en boudin plein d'air) même proche du navire.
Plus tu t'éloigne mieux c'est mais en gros c bon si ca coule relativement doucement.

Sinon en simple gilet à quelques metres du navire, tu as de gros soucis à te faire. dans tous les cas il faut s'éloigner du bateau. Rammstein a raison. Le soucis c'est de nager avec un gilet et éventuellement en aidant ses gosses, là c pas gagné.

Sur la cote atlantique rouleaux et tout, drapeau orange et mauvaise mer, ma nièce de 12 ans à l'époque a commencée à boire la tasse, je l'ai prise en la tenant par le cou pour qu'elle respire, sur 25 m avec les vagues, c'était dur dur. Comme on était en zone surveillée, les sauveteurs nous on vu (faut dire que je levais le bras dès que je pouvais pour me signaler). Ben j'étais content qu'ils arrivent pour finir le boulot. Mais pas de bobo. Tout ca pour dire c dur de nager avec qqun longtemps. Pour s'éloigner d'un navire en tirant qqun sans canot dur, dur. Limite illusoire. Enfin les gilets genent terriblement les mouvements de nage. Ce qui ne veut pas dire qu'il ne faut pas les mettre hein....

L'idée c si vous voyez un canot proche foncez, n'attendez pas.

tchoupi4
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 337
Localisation : Paris et Normandie
Emploi : Guichetier Chef Banque
Loisirs : lecture, économie, mon jardin et ma maison à la campagne
Date d'inscription : 10/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naufrage du Costa CONCORDIA. RETEX.

Message par Jocelyn le Lun 16 Jan 2012 - 12:14

Condoléances aux familles des victimes. Et merci pour le retex.

________________________________________________________
[Présentation sur Olduvaï]

Jocelyn
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 754
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naufrage du Costa CONCORDIA. RETEX.

Message par Barnabé le Lun 16 Jan 2012 - 12:49

Merci pour le super retex.

Je dois avouer que, moi perso, les rares fois où j'ai pris un ferry, je n'ai pris quasiment aucune des précautions citées par tchoupi et Monte Rosso !

Peut-être que je vis trop en "code blanc" ?

Mais faut quand même prendre en compte aussi les statistiques : le transport maritime est beaucoup, beaucoup moins dangereux que la route.

Il ne serait pas trop logique que je prenne un super sac de prévention pour prendre le ferry avec la Corse, alors que je fais de la moto. Si je veux réduire mon risque d'accidents de transport, faut que j'arrête la moto (et que je ralentisse un peu en voiture aussi !).

Stats :
http://www.euromedcp.eu/fr/nouvelles-generales/nouvelles-generales/775-statistics-indicate-transport-accidents-as-deadliest-disasters-in-the-mediterranean-in-2011.html
479 morts par transport maritime sur toute la méditerrannée au premier semestre 2011, dont l'essentiel sont des migrants. Avec un mode de transport maritime "normal" (et non pas une embarcation de migrants), le risque est super faible.

Même cette catastrophe du Costa Concordia, aussi impressionnante soit-elle, n'a fait que quelques morts. Une collision en chaîne sur l'autoroute dans le brouillard en fait plus. Enfin, dans tous les cas, chaque victime est à déplorer, et dans le cas présent, on pense aux victimes et aux familles.

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5288
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naufrage du Costa CONCORDIA. RETEX.

Message par argoth le Lun 16 Jan 2012 - 17:04

Rammstein a écrit:Ne pas oublier également le phénomène d'aspiration qui se produit dans le sillage du bâteau lorsqu'il coule. Sauter à l'eau ne suffit pas : il faut aussi s'éloigner rapidement du navire !

Rammstein

tchoupi4 a écrit:exact pour le phénomène d'aspiration.
Gloabalement tu es a l'abris de ce phénomène si tu es ne serait ce que sur un canot gonflable (les trucs rouges en boudin plein d'air) même proche du navire.
Plus tu t'éloigne mieux c'est mais en gros c bon si ca coule relativement doucement.

Sinon en simple gilet à quelques metres du navire, tu as de gros soucis à te faire. dans tous les cas il faut s'éloigner du bateau. Rammstein a raison. Le soucis c'est de nager avec un gilet et éventuellement en aidant ses gosses, là c pas gagné.

Salut,
Vous auriez quelques choses pour argumenté pour cette théorie? Parce que tout ce que j'ai trouvé (bon j,ai regardé vite fait) se sont des oui dire, j'ai déjà lu que, on ma déjà raconter que, ect.... Mais pas vu de preuve qu'une personne soit morte aspirer par un navire qui sombre. Des gens qui reste pris oui, qui sont épuisez et qui coule oui ou blesser et qui coule oui. Mais une personne blesser et ayant encore la capacité de rester à la surface d'elle même, non.

Tout ce que j'ai trouvé c'est ceci, ]Mythe du titanic si l'expérience n'est pas la plus scientifique du monde, au moins elle à le mérite d'avoir été tenté et même sans veste de sauvetage, bas ils ne coule pas les gens.

Donc si vous avez des source fiable, je suis prenneur, merci

A plus

argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

http://www.le-projet-olduvai.com/t5292-naufrage-du-costa-concordia-retex

Message par ultima ratio le Lun 16 Jan 2012 - 19:08

pour apporter mes connaissances dans ce domaine.

"1/ Equipage d'immigrés parlant surtout le Philippin et clients multi nationaux donc la communication n'est pas joyeuse en cas de pépin grave évidemment.

2/ Equipage sous payé, pour ne pas dire sur exploité dans des conditions de discipline assez choquante quand on y réfléchi un tout petit peu"

L'équipage n'est pas du tout immigrés ils sont en freelance payés pour des périodes en moyennes de 6 mois et 2 mois dans leur pays.

Équipage sous payé ??? non !! leur salaire est calculé en daily rate, ah c'est vrai qu'ils ne sont pas payés comme des européens, mais leur salaire
et 4 fois supérieur à ce qu'ils gagneraient dans leur pays et la bas ils sont les rois du pétrole.

Un exemple inverse que l'on pourra comprendre j'ai un ami qui a ce genre de contrat dans les EAU il se fait entre 17 000 et 20 000 roro par mois
(c'est clair qu'il est pas aux 35h Very Happy )
mais la bas ils le regardent comme un RMISTE et quand il rentre en france il est as trop à plaindre Very Happy

Pour Rammstein, tchoupi4, et argoth

Ce phénomène d'aspiration existe réellement mais n'est pas identique à chaque bateau et à la manière dont il coule.
Je m'explique, les bateaux modernes ont dans leurs oeuvres vives (tout ce qui est sous la lignes de flottaison) un système de
compartimentage étanche.
Du fait ils coulent plus lentement car de plus petites quantités d'eau pénètrent dans les cales et plus lentement.
Il n'est pas rare de voir un bateau mettre plusieurs heures à couler.
D'anciens bateaux non compartimentés coulaient comme des briques créant quasiment un tourbillon entraînant les survivant le long de la coque
et au fond de l'eau.

Un conseil également si vous vous jetez à l'eau essayez toujours de le faire contre le vent.
Si vous faites le contraire ( ce qui est plus simple) lors d'une fuite d'hydrocarbure vous ne tarderez pas à être dans la nappe,
s'il y à un feu à bord vous serez dans les fumées, et si pire encore il y à des explosions les projections retomberont sur vous.

________________________________________________________
Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière asséchée, le dernier poisson pêché, l'homme s'apercevra que l'argent n'est pas comestible.

ultima ratio
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 211
Age : 44
Localisation : PACA
Emploi : Militaire
Loisirs : csm, vélo, tir à l'arc et arbalète
Date d'inscription : 22/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naufrage du Costa CONCORDIA. RETEX.

Message par argoth le Lun 16 Jan 2012 - 19:32

ultima ratio a écrit:pour apporter mes connaissances dans ce domaine.

Pour Rammstein, tchoupi4, et argoth

Ce phénomène d'aspiration existe réellement mais n'est pas identique à chaque bateau et à la manière dont il coule.
Je m'explique, les bateaux modernes ont dans leurs oeuvres vives (tout ce qui est sous la lignes de flottaison) un système de
compartimentage étanche.
Du fait ils coulent plus lentement car de plus petites quantités d'eau pénètrent dans les cales et plus lentement.
Il n'est pas rare de voir un bateau mettre plusieurs heures à couler.
D'anciens bateaux non compartimentés coulaient comme des briques créant quasiment un tourbillon entraînant les survivant le long de la coque
et au fond de l'eau.

Slaut
J,ai demandé des sources, tu me dit juste que ça existe, je veux des preuves. Désolé, mais le fait que toi tu me dise que ça existe ça ne me suffit pas. (Ce n'est pas parce que c'est toi en, j'ai demandé la même chose a rammestein et a tchoupi. ) Je ne dit pas que ça existe pas, mais vous dites tout les trois, si vous sautez à l'eau et que vous vous éloignez pas du bateau vous allez être aspirer . Généralement ici, on demande des sources, des faits, ect...

Moi j'ai cherché (vite c,est vrai) mais je n,ai rien trouvé comme je l'ai dit plus haut, autre que des racontars, on ma dit, j'ai lu, ect... Je vous ai présenté une vidéo, d'une expérimentation à petite échelle, c,est vrai, mais la personne ne coule pas, elle n'est même pas un tant soit peu attirer vers le fonds.

Merci d,avance

argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naufrage du Costa CONCORDIA. RETEX.

Message par Invité le Lun 16 Jan 2012 - 19:47

J'ai beaucoup navigué et lu beaucoup de choses sur la navigation et il semble que ce phénomène d'aspiration soit une légende.

Lorsque le frère triplé* du Titanic a coulé (mine ou torpille le doute subsiste) pendant la guerre de 14-18 en Grèce il y a eu peu de morts et le naufrage en vue des cotes fut suivi de près. Il y a eu des gens broyés par les hélices qui tournaient encore mais pas de phénomène d'aspiration.

*Le troisième a fini à la ferraille

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Naufrage du Costa CONCORDIA. RETEX.

Message par Rammstein le Lun 16 Jan 2012 - 21:56

Bah, c'est purement de la mécanique des fluides. Je ne vais pas vous effrayer avec les équations de Navier-Stockes, aussi pour faire bref : un bateau qui coule provoque des "turbulences" dans l'eau (au sens scientifique du terme). Les "lignes de courants" situées en amont du navire ont une vitesse plus élevée que celles plus éloignées, d'où l'apparition de phénomènes tourbillonnaires. Tout naufragé pris dans une de ces lignes de courant est attiré plus ou moins profondément dans l'eau. Selon son équipement (bouée, canot...), le séjour sous-marin du naufragé sera plus ou moins prolongé. Et si par malheur il se noie, ben il reste au fond pour un "certain temps"...

Tout dépend bien sûr du volume du navire, de la vitesse à laquelle il coule, de l'équipement du bonhomme, de la salinité et de la température de l'eau, etc.

A noter que si le navire se brise brusquement lors de sa descente dans les abysses, il relâche au dessus de lui une quantité d'air conséquente, à même de modifier localement et momentanément les propriétés physiques de l'eau. En gros le mélange bulles d'air + eau, moins dense que l'eau seule, favorise la descente par le fond de tout ce qui se situerait dans le sillage du navire.

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naufrage du Costa CONCORDIA. RETEX.

Message par argoth le Lun 16 Jan 2012 - 22:36

Salut

Et c'est remous sont suffisant pour entrainé un homme au fond de l'eau et le noyé? Je ne nie pas le fait des turbulence, n'y qu'il peut se créer un tourbillons, mais est-ce que c'est suffisant pour entrainer un homme au fond de l'eau et le noyé? Est-ce suffisant pour trainer un homme avec un gilet de sauvetage au fond de l'eau et le noyé, ect... usqu'ici aucune source fiable ne l'indique. Des reproductions a l'échelle montre que ce n'est pas le cas.

Vous m'avez tous donné la même explication (sauf phillippe 13), mais aucune de vous ne peux me donner de liens, de source, de faits ou quoi que se soit? Pire je suis sur que convaincu du bien fonder de votre théorie, personne ne c'est donné la peine d'allez voir le liens et d'écouter la petite reconstitution. Alors que moi je cherche des deux coté, parce que je voudrais savoir si on coule ou non. Je ne vous en veux pas, vous êtes pas les premiers qui agissez comme ça. Mais si pour vous croire que vous avez raison et que cette logique (car c,est très logique, je ne le nie pas) est la bonne. Grand bien vous en face.

Je ne dit pas que vous avez nécessairement tord, je cherche une preuve que ce que vous dites est vrai. Et jusqu'ici, les expériences que j'ai pu voir montre le contraire, a plus fort priori lorsqu'il y a un simple gilet de sauvetage est en jeux et même sans cela. Je n'ai pas vu de témoignage direct, des gens témoigne qu'ils ont perdu des gens de vu, certes, mais du au blessure ou a la fatigue et au vague, qui ont suivit le fait que le bateau a couler. Et non pas a un phénomène d'aspiration.

Vous pourrez me le répète 100 fois, si vous n'avez pas été témoin directement, si vous ne pouvez me sortir des témoignages digne de foie, d'une personne qui la vue en étant sur place ou si vous ne pouvez me sourcé une expérience effectuer un minium scientifiquement ou bien une reconstitution à l'échelle. Ça ne me suffira pas désolé, je veux un fait réelle, pas une supposition.

Sinon, désolé de faire le chieurs, mais bon.

au plaisir

argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naufrage du Costa CONCORDIA. RETEX.

Message par Rammstein le Mar 17 Jan 2012 - 16:17

L'équipe de Mythbusters s'est attaqué à la question (vidéo de l'expérience), mais les résultats peu probants - cela reste un show avec des moyens limités - ne permettent pas AMHA de conclure. Une discussion sur le sujet apporte quelques éléments de réponse, mais gageons qu'une souris de laboratoire (pour respecter l'échelle) aurait pu être entraînée par le fond.

Le phénomène de succion qui se produit dans le cas d'un naufrage s'observe avec d'autres fluides, comme l'air par exemple. Approche-toi d'une ligne de TGV, attends que la rame passe, et observe ce qui t'arrive ! C'est le même principe, conjugué à une moindre résistance de l'air dans l'écoulement tourbillonnaire, qui fait qu'on a moins de mal à suivre un cycliste qu'à le précéder (drafting, interdit en triathlon), ou qu'un automobiliste peut profiter de l'aspiration du camion le précédent pour réduire sa consommation de carburant à vitesse constante.

Dans le cas d'un gros navire sombrant rapidement (la vitesse est un paramètre de premier ordre dans ce cas, à titre d'exemple les experts estiment que le Titanic a sombré avec une vitesse de 50 à 80km/h), bien sûr le naufragé n'est pas entraîné jusqu'au fond, mais seulement à quelques mètres sous la surface. Ce séjour sous-marin peut suffire à tuer, surtout si le naufragé n'a pas de bouée, est hors de souffle et paralysé par l'hypothermie. Et un noyé remonte rarement à la surface...

Somme toute les catastrophes de ce genre, impliquant de gros navires, restent rares, sauf en temps de guerre peut-être… A ce titre le destin tragique de l'USS Indianapolis, coulé dans le Pacifique, est digne d'intérêt. Un bouquin - 800 hommes à la mer - retrace ce drame, avec plusieurs témoignages de survivants.

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naufrage du Costa CONCORDIA. RETEX.

Message par argoth le Mar 17 Jan 2012 - 16:50

Merci pour les liens

Je vais regarder ça de plus près.

(je ne dit pas que l'expérience des MB était concluante, je voulais des preuves dans un sans ou dans l,autre. Merci beaucoup pour ses liens rammstien. Smile )

________________________________________________________
On hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte a nos enfants.

Un peuple qui est près a cédez un peu de libérer pour plus de sécurité, ne mérite n'y l'un, n'y l'autre et finira par perdre les deux. Thomas jefferson.


Pas capable est mort hier, il s'essaye est né ce matin.

argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

http://www.le-projet-olduvai.com/t5292-naufrage-du-costa-concordia-retex#93145

Message par ultima ratio le Mar 17 Jan 2012 - 19:14

http://www.le-projet-olduvai.com/t5292-naufrage-du-costa-concordia-retex#93145
Cette légende est née par déformation des faits dans le temps.
Cet effet de succion n'est pas uniquement dû au bateau qui coule mais au vide qui se rempli d'eau.
Prenons l'exemple d'une brèche sur la coque de 12 mètres de long sur 1 mètre de haut et ce à 2 mètres
sous la ligne de flottaison.
Cette brèche va faire entrer une quantité de 45.94m3 d'eau à la seconde.
Et plus cette brèche prend de l'immersion plus le débit augmente.
(résultat d'un petit logiciel que l'on utilise dans la marine lorsque l'on devient directeur de lutte
contre les sinistres)
Depuis la fin du 19eme siècle le compartimentage se fait dans les cales des bateaux diminuant cet effet
de gouffre.
C'est pour cela que l'expérience Mythbusters n'est pas complète.
Je n'ai pas vu de film la dessus, c'est vrai, mais perso je resterais pas le long de la coque pour prouver le
contraire Very Happy

________________________________________________________
Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière asséchée, le dernier poisson pêché, l'homme s'apercevra que l'argent n'est pas comestible.

ultima ratio
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 211
Age : 44
Localisation : PACA
Emploi : Militaire
Loisirs : csm, vélo, tir à l'arc et arbalète
Date d'inscription : 22/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naufrage du Costa CONCORDIA. RETEX.

Message par Barnabé le Mar 17 Jan 2012 - 19:21

Le conversation téléphonique entre la capitainerie et le commandant du bateau. C'est édifiant :
http://www.lepoint.fr/monde/ecoutez-costa-concordia-l-incroyable-conversation-telephonique-entre-schettino-et-la-capitainerie-17-01-2012-1419954_24.php
(laissez passer la pub)

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5288
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naufrage du Costa CONCORDIA. RETEX.

Message par Invité le Mar 17 Jan 2012 - 20:08

On ne peut pas faire confiance aux italiens!

Vieillie blague militaire:

"J'ai dit tous à la baïonette pas tous à la camionette!"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Naufrage du Costa CONCORDIA. RETEX.

Message par tchoupi4 le Mar 17 Jan 2012 - 20:27

)/Re blague a propos de du commandante schetino ou un truc comme ca.
Ne peuvent comprendre cette blague que ceux qui connaissent les pub pour free....

"Il a fui il a tout compris".... moi j'en rigole encore. Mon grand père qui était un vrai couillu avec croix de guerre avec palme d'or (pour ceux qui connaissent ça vaut cher surtout pour pour la campagne de 39/40) s'est un peu amusé avec nos amis Italiens l'époque. Il n'avait pas été frappé par leur courage et leur ardeur au combat. Bon ok d'un autre côté les allemands n'ont pas souvenir d'avoir croisé l'armée française.... mais ca c'est une autre histoire.

Pour en revenir à notre camarade du Concordia c'est un sacré lâche, qui s'est barré en plus avec son second (pas courageux non plus).

Ils savaient tous les deux très bien que si le bateau glissait du rocher c'était direct le naufrage par 100m de fonds.... et 5000 morts ou presque...

Ce n'est pas très rassurant. Chez Costa ils sont minables sur toute la ligne. Y compris en communication. C'est des gros nazes. Leur n° de tél d'urgence c'est le pauvre portable à carte prépayée d'Odette du service comptabilité.... ils font pitié à voir.

tchoupi4
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 337
Localisation : Paris et Normandie
Emploi : Guichetier Chef Banque
Loisirs : lecture, économie, mon jardin et ma maison à la campagne
Date d'inscription : 10/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum