Solution au syndrôme de Cassandre

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Solution au syndrôme de Cassandre

Message par Barnabé le Ven 23 Déc 2011 - 16:31

Effectivement on a déjà abordé le sujet plein de fois il me semble. Je vais faire court. Comment éviter le syndrôme de Cassandre ?

1) ne pas en parler. Ne pas répondre à une question qui n'est pas posée. L'être humain adulte, en général, est très hermétique à toute nouveauté. Sa vision du monde est établie et quasi figée. De plus, il a une tendance naturelle à croire que tout restera toujours comme aujourd'hui, que rien de mal n'arrivera jamais (c'est seulement le néocortex qui permet de penser l'avenir, au prix d'un effort intellectuel et d'un sentiment s'insécurité ; la pensée de base c'est "aujourd'hui-maintenant sera toujours").
2) effectivement, on peut faire passer quelques trucs par l'exemple. Si ça passe pas, tant pis.
3) on peut éventuellement s'appuyer sur des recommandations officielles ou quasi comme le site internet "auto protection du citoyen".

Il faut quand même se poser un certain nombre de questions !
- tu veux convaincre pourquoi ? Pour avoir raison ou parce que tu as un réel souci de la santé et du bonheur de ces gens en cas de cata ?
-peut-on faire le bonheur des gens malgré eux ?
- quelle logique y a-t-il à payer soi-même pour préparer du stock pour des gens qui refusent de se préparer (c'est à dire qu'ils n'y consacrent ni temps ni argent), qui te tournent volontiers en ridicule, et qui deviendront des boulets en K2KK puisqu'ils ne sont pas préparés (le stock ne fait pas tout) ???
- et si ces réfractaires avaient raison ? Depuis que les survivalistes américains investissent dans des retraites, des armes, des stocks de bouffe etc. Notamment dans les années 60, 70, début 80, 99 pour le Y2K bug, et puis à nouveau depuis 2006... Où est la catastrophe qui leur a donné raison ? Et les hippies-alternativo-etc. français qui sont allé fonder des communauté dans les montagnes dans les années 70 "parce que le système va bientôt s'écrouler" et qui s'attendaient à accueillir des hordes de citadins en détresse, elle est où la catastrophe qui leur a donné raison ?

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5287
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Solution au syndrôme de Cassandre

Message par transhuman le Ven 23 Déc 2011 - 16:39

Barnabé a écrit:... elle est où la catastrophe qui leur a donné raison ?

Très bonne question ;

Reponse courte : Lire le rapport du club de Rome . http://www.manicore.com/documentation/club_rome.html

Reponse moins courte mais plus accessible : Revoir les inondations du sud ouest, les tornades du nord, les coupures d'électricité de l'ouest et partout où le vent souffle voir le taux de chomage, le prix des énergies etc...

L'erreur majeure des hippies, des survivalistes et de tout les alter-quelque-chose est de totalement négliger les capacités d'adaptation du système socio economique, sans doute parce que ces adaptations sont cruelles. Si pour durer le système doit affamer 10 millions de pauvres supplémentaires, supprimer 40 espèces de plus et désertifier quelques dizaines de milliers d'hectares celà sera fait. Et ceux qui seront pris dans la broilleuse (sidérurgistes, marin-pêcheurs, ouvriers, agents de banques, publicistes ... ) la sentiront bien passer la catastrophe.

Evidemment aujourd'hui c'est beaucoup plus facile à s'en rendre compte que durant les années 80 , c'est l'un des rares avantages de notre époque.


Dernière édition par transhuman le Ven 23 Déc 2011 - 17:01, édité 1 fois

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Solution au syndrôme de Cassandre

Message par KrAvEuNn le Ven 23 Déc 2011 - 16:48

transhuman a écrit:je suis plutôt de l'avis de catharing : Aujourd'hui les entreprises et avec elles une bonne partie de la société sont lancées dans une course sans fin où la pérennité à long terme est contradictoire avec les objectifs à court terme ( "a rate race" ) : par exemple dire que l'on supprime du personnel pour faire des économies puis louper des marchés ou payer des heures sup parce qu'il n'y a pas assez de personnes pour faire le taf.
Oui, la pérennité de notre mode de développement est devenu contradictoire avec les objectifs à court terme et je ne disais pas le contraire. clind'oeil C'est justement parce que ce mode de développement s'est avéré, jusqu'à il y a peu, supérieur technologiquement, économiquement, etc, qu'il s'est si bien imposé et qu'il a si bien conquit les coeurs ; bien que les économistes, les scientistes, les marchands, etc, aient forcés le destin (propagande, mise au pied du mur, etc).
transhuman a écrit:Dans ces conditions pour beaucoup une démarche "survivaliste" , qui tout compte fait se résume à mettre de coté pour plus tard, est totalement opposée à la "bonne marche" de l'entreprise.
Pour s'en souvenir voir comment jusqu'à très récemment la consommation était bien vue par rapport à l'épargne !
Oui, la démarche résiliente et/ou d'autonomisation, est opposée à la logique consumériste actuelle ; toutefois, si ces démarches ont perdu de leur attrait en Occident, c'est parce que notre mode de développement apportait une nouvelle offre, plus confortable, sécurisante, etc. C'est bien le succès de ce mode de développement qui a fait basculer la donne et qui l'a rendu plus pertinent ; jusqu'à maintenant. Aujourd'hui c'est bien parce que ce mode de développement a atteint certaines de ses limites que la résilience et l'autonomisation redeviennent pertinents. clind'oeil

Donc oui, résilience et autonomisation sont devenus des options jugées "anti système", parce que non totalement assujetties aux mythes positiviste, scientiste, économiste, etc et moins rentables/productives. Toutefois, dans les faits, elles ne s'opposent pas forcément à lui ; elles sont surtout AMHA jugées dépassées par les tenants du mythe croissantiste, positiviste, terraplatiste, etc. Le mythe a eut pour lui sa durable, mais pas éternelle, réussite matérialiste. Une fois rattrapé par la réalité, le mythe s'étiole et résilience et autonomisation redeviennent pertinents, tout doucement (nous sommes dans une phase de transition, amha).
D'où ma comparaison de la situation avec un travail de deuil.
Tafdak ; il faut faire le deuil afin de se détacher du vieux mythe positiviste. Toutefois, certains s'accrochent encore car, après tout, il y a pour eux de l'espoir (celui du "on a toujours trouvé des solutions", "c'est la fin de l'histoire", "il y a des solutions cachées dans les cartons", etc) et la peur d'un retour en arrière.
D'où aussi mes conseils de prudence et de discrétion . Actuellement, surtout après les magnifiques reportages TV récents, être reconnu comme s'intéressant à la survie c'est très très différent du boy-scout/campeur/alpiniste.
Autonomie et résilience, c'est ce que faisaient nos ancêtres et ce que font les populations défavorisées du tiers monde. Un mode de vie frugal dont le rappel nous évoque pauvreté, misère, travail pénible, précarité, maladies, mort, etc. C'est dur à envisager pour ce seul fait, AMHA.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Solution au syndrôme de Cassandre

Message par fokeltok le Ven 23 Déc 2011 - 18:46

Bonsoir
Pour moi, l'un des problèmes de "montrer l'exemple", d'appliquer à soi-même un mode de vie de "préparation" ou d'anticipation des risques, c'est que nous nous préparons à un éventail de scénarii , dont certains s'avèrent justes et d'autres n'arrivent jamais (et heureusement). Et donc, aux yeux des autres, on n'a raison que sur un très petit nombre de situations.
Donc, pour une personne hermétique à ce raisonnement d'anticipation des risques, cela reste une démarche intellectuelle difficile à admettre lorsqu'on a raison "partiellement" lorsque le problème survient. On a plus souvent tort, et tant mieux.

On admire parfois ma lampe frontale en cas de panne de courant, mais on se moque pas mal de mes poches remplies d'opinels, bouts de ficelle, pansements, gants, piles, tournevis, élastiques, trombonnes, mouchoirs, etc. qui font que mes vestes pèsent 15 kilos et qui ne me servent pas dans 90% des cas "où il ne se passe rien"...
Moi je pense aux 10% ...

Mais petit à petit, on arrive à sensibliser son entourage par petites touches. La contagion gagne tout doucement à chaque panne de courant, panne de pognon, accident nucléaire à l'autre bout de la planète, grève des routiers, etc. On commence à entendre dans l'entourage des réflexions qui ne trompent pas... (comment tu as fait, t'as pas une adresse pour un groupe électrogène, c'est quoi ta recette de conserves, etc...)
Je crois pas mal à un travail de fourmi et à long terme et par petites miettes, pas à une campagne de conversion alarmiste et hurlante...
Fokeltok

fokeltok
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 663
Date d'inscription : 08/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Solution au syndrôme de Cassandre

Message par ultima ratio le Ven 23 Déc 2011 - 19:25

Tout à fait d'accord.
Etre prévoyant ne veut pas dire alarmiste, vouloir se sortir de situations gênantes ne veut pas dire prêcher la fin du monde.
Seulement quelques petits esprits font l'amalgame.
Il y à toujours eut les cigales et les fourmis.
Et vouloir faire du prosélytisme à ce sujet et dangereux pour tout le monde.
Sans être parano mais prévoyant une fois de plus, pus de monde autour de vous est au courant et plus vous subirez la raillerie si rien n'arrive et vous serez un centre d'assistanat si quelque chose arrive ainsi réduisant considérablement vos efforts de fourmis.

Si en pleine nuit tu allumes une lumière tu verras alors une nuée de nuisibles fondre sur toi.

C'est pas de moi ça vient des touaregs.

"Pour vivre heureux, vivons caché."
Florian, Fables.

ultima ratio
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 211
Age : 44
Localisation : PACA
Emploi : Militaire
Loisirs : csm, vélo, tir à l'arc et arbalète
Date d'inscription : 22/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Solution au syndrôme de Cassandre

Message par serilynpayne le Ven 23 Déc 2011 - 20:55

y'a pas de solution au syndrome Cassandre , parce que justement c'est le destin de Cassandre , elle dit toujours la vérité , mais personne ne la crois jamais.

est ce qu'on dit la vérité ? est ce qu'on a la Vérité ?

quand Fokeltok dit : ...c'est que nous nous préparons à un éventail de scénarii , dont certains s'avèrent justes et d'autres n'arrivent jamais (et heureusement). Et donc, aux yeux des autres, on n'a raison que sur un très petit nombre de situations.

il a raison , et tort .. il admet lui même qu'il ne détient pas la Vérité ... mais tout les cataclysmes envisageables par contre se produiront un jour , ça c'est sûr !!
Certainement pas de notre vivant , je l'espère...

J'en ai justement discuté hier soir avec ma tendre et chère. la synthèse de cette discussion c'est que c'est pertinent de pouvoir être "autonome" pendant quelques semaines, de pouvoir être autonome le reste de notre vie si c'est obligatoire , mais de pas se prendre la tête sur les géocroiseurs ou les IEM , on peut pas se protéger ou se prémunir réellement contre ça , dans ma logique ça revient a être "autonome" le reste de notre vie .

Tout ça pour dire Smile , que si on a un discours gavant sur des probabilités très faibles d'un cataclysme mondial , ça fait sourire certains et ça fait peur aux enfants .

Une approche plus douce, et d'ailleurs en ce moment on est aidés par l'actualité, permet de glisser quelques phrases qui touchent . Du style :
" tiens l'année dernière avec toute la neige, j'ai fait 2 ou 3 stocks pour cette année .. je dis ça je dis rien , mais c'est pas con ..."


ou :
" En ce moment , les banques c'est pas ça ... j'ai retiré l'argent des filles, et j'ai acheté quelques pièces d'or ... Même si c'est bête , au moins il restera quelque chose ..."

J'ai pas mal joué les Cassandre y'a 2 ans , je me suis calmé , et très drôle je commence a avoir des retours dans les conversations ... du style , "Ah t'avais pas tord , c'est un peu la merde en ce moment ..."





________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Solution au syndrôme de Cassandre

Message par Catharing le Ven 23 Déc 2011 - 22:05

KrAvEuNn a écrit:

Oui, toutefois, "l'anticipation de l'avenir" est souvent le fait de sectes, d'illuminés, etc et souvent instrumentalisée par des idéologues (voyez du côté de certains survivalistes US) ; il ne faut pas AMHA s'étonner d'être assimilés à des idéologues, ou à des groupes sectaires, car, dans les faits, c'est régulièrement une réalité.
Nous sommes toujours, AMHA, quelque part victimes de l'image colportée par les opportunistes et autres illuminés (voir docs Tv récents, sur les survivalistes et 2012), de nos erreurs passées (catastrophisme, annonces non réalisées (bug de l'an 2000, conflit nuke entre USA et URSS, etc), etc) et de nous même (sensibilisation agressive, exagération des risques, etc).


...C'est aussi le fait d'une manipulation par les médias et par les gouvernements (et je ne suis pas dans la paranoïa) voir des exemples récents (comme le virus H5N1,la crise européenne...)qui permettent de semer le trouble dans l'esprit des gens voire l'angoisse puis de les rassurer .
Cette façon de faire,de crier au loup inutilement et de façon récurrente ,de souffler le chaud et le froid à un effet pervers sur la société ...

________________________________________________________
« Celui qui donne sa pitié au méchant fait tort au juste. »

"J'ai tendance à comparer les humains actuels aux légumes cultivés hors sol, sous serre.
Il suffit que tu les déplaces en terre, au soleil, en plein vent, sous la pluie, pour qu'ils crèvent. Tellement ils sont fragiles
." Lo de

Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4078
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Solution au syndrôme de Cassandre

Message par Canis Lupus le Ven 23 Déc 2011 - 22:15

Bien sûr on ne possède pas LA vérité. Disons que l'on préfère être prévoyant (be prepared).

Si on me demande pourquoi je veux stocker un an de nourriture sous vide, je réponds que ça me donne des options, que ça augmente les atouts dans ma main, que je peux faire face à de nombreux scénarios sans angoisser pour mon ventre, et ce pendant un an, pour le coût d'une complémentaire santé à l'année !
Pareil pour touts les autres éléments de ma préparation, ce sont autant de cordes en plus à mon arc.

S'équiper, monter en compétence, nous donne le choix, la possibilité d'accomplir des choses, que n'ont pas les insouciants.

Quand j'aurai parachevé mon point de chute, je saurai que je pourrai à tout moment venir y séjourner pour une durée indéterminée si les choses se corsent, et ça c'est trop de la bombe de balle (sauf si contamination radioactive, ça casse l'ambiance cette daube).

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤

Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3693
Age : 31
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Solution au syndrôme de Cassandre

Message par KrAvEuNn le Ven 23 Déc 2011 - 22:40

fokeltok a écrit:Pour moi, l'un des problèmes de "montrer l'exemple", d'appliquer à soi-même un mode de vie de "préparation" ou d'anticipation des risques, c'est que nous nous préparons à un éventail de scénarii , dont certains s'avèrent justes et d'autres n'arrivent jamais (et heureusement).
Il y a moyen de réduire la somme des scénarii selon sa région d'habitation et les risques potentiels qui la concerne. On ne se prépare pas aux risques d'inondation, de tremblement de terre, de volcanisme, etc, ou aux risques nuke, si sa région est quasiment, ou pas, concernée. Je pense qu'il faut avant tout se préparer selon les risques identifiés et probants. En ce qui nous concerne, ici, je pense que les risques liés aux crises énergétiques et économiques sont les plus partagés et bien identifiés. D'où, dans ce cas là, la pertinence, pour nombre d'entre nous, du choix d'une certaine autonomisation/débrouillardise et de la résilience. clind'oeil
Et donc, aux yeux des autres, on n'a raison que sur un très petit nombre de situations.
Donc, pour une personne hermétique à ce raisonnement d'anticipation des risques, cela reste une démarche intellectuelle difficile à admettre lorsqu'on a raison "partiellement" lorsque le problème survient. On a plus souvent tort, et tant mieux.
Tu as raison, mais tout dépend des situations envisagées et de la pertinence de ces choix. Certaines situations de crise ont plus de pertinence à être choisies que d'autres.
AMHA, quand tu choisis de te préparer aux risques de guerre nucléaire en construisant un abris anti atomique en pleine cambrousse reculée, comme je l'ai vu dans le cas de certains survivalistes US et bien tu fait pencher la balance du mauvais côté.
Si ta région est sujette aux inondations à répétition, ou bien potentiellement sujette, tu ne te prépare pas en vain et, un jour ou l'autre, ta prépa devient très pertinente.
La où cela devient chaud c'est quand tu anticipes des situations de crise inédites, genre crise énergétique, ou il y a peu crise économique ; car tu prend un paris quelque peu risqué.
Mais petit à petit, on arrive à sensibiliser son entourage par petites touches. La contagion gagne tout doucement à chaque panne de courant, panne de pognon, accident nucléaire à l'autre bout de la planète, grève des routiers, etc.
C'est via la confrontation avec la réalité qu'une bonne gestion, ou préparation, devient exemplaire. C'est la bonne prévoyance qui fait la différence. clind'oeil
ultima ratio a écrit:Être prévoyant ne veut pas dire alarmiste, vouloir se sortir de situations gênantes ne veut pas dire prêcher la fin du monde.
Seulement quelques petits esprits font l'amalgame.
C'est malheureusement ces esprits là qui gâchent tout et créent l'amalgame. On le constate dans les reportages TV et certaines boutiques de survie ; il y a une récupération du catastrophisme car l'appel à la peur fait de l'audimat et fait vendre nombre de kits, de stocks, etc. Difficile, ensuite, de paraïtre sérieux quand autant de survivors défendent une ligne dure, voir paranoïaque. Le problème, AMHA, ne vient pas seulement du traitement médiatique du sujet, ou de la perception du public, mais de certains survivors eux-mêmes.
Sans être parano mais prévoyant une fois de plus, pus de monde autour de vous est au courant et plus vous subirez la raillerie si rien n'arrive et vous serez un centre d'assistanat si quelque chose arrive ainsi réduisant considérablement vos efforts de fourmis.
En ce qui concerne les risques de raillerie, c'est pour cela qu'il faut toujours rester ouvert sur la critique extérieure, se remettre en question et ne pas céder à l'alarmisme, mais garder la tête froide. On a tous droit à l'erreur ; ce qui peut plomber une réputation c'est d'avoir toujours persisté dans l'erreur, quoi qu'il arrive et de céder à la dissonance cognitive. "Errare humanum est, perseverare diabolicum"/ "Se tromper est humain ; persévérer est diabolique". Malheureusement on le constate, certains passent allègrement d'un scénario catastrophe non réalisé à un nouveau sans jamais reconnaître leurs fautes ; ce comportement nuit à la réputation du survivalisme, du mouvement preppers, etc (ça plus certaines dérives).
serilynpayne a écrit:y'a pas de solution au syndrome Cassandre , parce que justement c'est le destin de Cassandre , elle dit toujours la vérité , mais personne ne la crois jamais.
Oui, d'où l'intérêt de briser ce cercle pervers en cessant de vouloir convaincre à tout pris.
Tout ça pour dire Smile , que si on a un discours gavant sur des probabilités très faibles d'un cataclysme mondial , ça fait sourire certains et ça fait peur aux enfants.
Tafdak.
Une approche plus douce, et d'ailleurs en ce moment on est aidés par l'actualité, permet de glisser quelques phrases qui touchent
Oui, c'est ça : rester dans le concret et le vécu. clind'oeil
J'ai pas mal joué les Cassandre y'a 2 ans , je me suis calmé , et très drôle je commence a avoir des retours dans les conversations ... du style , "Ah t'avais pas tord , c'est un peu la merde en ce moment ..."
C'est le paradoxe du syndrome de Cassandre et comme elle est têtue elle s'enfonce. Pour devenir crédible il faut être pragmatique : "voir c'est croire". clind'oeil

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Solution au syndrôme de Cassandre

Message par Alex le Lun 26 Déc 2011 - 22:22

Ou tout simplement l'exemple oui, tout le monde respecte le vieux qui fume sa pipe et qui n'a besoin de personne pour vivre dans sa cabane.

En cas de problèmes, on vient même lui poser des questions...

________________________________________________________
La fatalité existe parce que tout le monde pense à chaque fois que la même chose n'arrivera jamais deux fois

Alex
Membre

Masculin Nombre de messages : 96
Date d'inscription : 25/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Solution au syndrôme de Cassandre

Message par fokeltok le Lun 26 Déc 2011 - 22:49

Alex a écrit:Ou tout simplement l'exemple oui, tout le monde respecte le vieux qui fume sa pipe et qui n'a besoin de personne pour vivre dans sa cabane.

En cas de problèmes, on vient même lui poser des questions...


Oui, ou alors, de nos jours, on vient lui piquer son tabac...

pardon, je sors...

fokeltok
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 663
Date d'inscription : 08/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Solution au syndrôme de Cassandre

Message par Dragov le Jeu 29 Jan 2015 - 15:30

Personnellement, parfois, dans certaines discussion, je lance de petites pistes anodines, histoire de voir la réaction des gens, sur les intempéries, la nourriture, la défense personnelle, et plus récement, protéger son habitation, souvent on m'écoute, on opine de la tête en me disant que c'est pas mal pensé, mais derrière, les gens ne font rien, c'est leurs choix de ne pas se préparrer, de ne pas chercher à être moins dépendants des systèmes de supports de notre société qui nous rendent esclaves et démunis à la moindre variation de services ou de flux d'approvisionnement.

Certains sollicitent le social, la bonne entente cordiale entre voisin, voir limite le missionnariat, moi personnellement, j'en ai soupé de la société et de la majorité des gens qui la composent, pas question d'apporter assistance a des gens qui n'ont rien à m'apporter, à devoir tapper dans mes stocks pour que bébère crève pas la dalle, je pars du principe que si je donne une tartine à une autre personne que ceux de ma petite cellule familiale, c'est une tartine en moins que mon enfant n'aura pas.

On ne peut ni sauver, ni assister, ni aider tous le monde. En cas de soucis, c'est la castle law chez moi, et j'iais moi même chercher les gens à compétences dont je manque, et leur proposerais un deal,comme avec mon vieux docteur de famille.

Certains vont sans doute me trouver très égoiste, mais selon moi, c'est juste être réaliste, certaines personnes dans la société ne servent à rien, et ne sont pas capable de grand chose, sinon à apporter des problèmes et devenir des poids, qu'ils fassent partis de notre famille est un choix de les aider ou non, c'est en partie ma situation, mais pour les autres,au vu d'une vie d'assisté, qu'ils retournent tapper aux portes de l'état providence, mais pas à la mienne.

Dragov
Membre

Masculin Nombre de messages : 8
Age : 71
Localisation : Belgique
Emploi : Boucher-Charcutier
Loisirs : Tir
Date d'inscription : 26/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Solution au syndrôme de Cassandre

Message par Catharing le Jeu 29 Jan 2015 - 18:28

Salut,
Dragov a écrit:En cas de soucis, c'est la castle law chez moi
J’espère pour toi que tu parles d'un "souci" suffisamment important pour que la loi et l'ordre soient devenus inexistants,parce que dans le cas contraire tu risques de le payer cash,hélas.
En France ,nos maisons ne sont pas  des chateaux ni au sens propre,ni au sens figuré..enfin pas encore.. mrsgreen

________________________________________________________
« Celui qui donne sa pitié au méchant fait tort au juste. »

"J'ai tendance à comparer les humains actuels aux légumes cultivés hors sol, sous serre.
Il suffit que tu les déplaces en terre, au soleil, en plein vent, sous la pluie, pour qu'ils crèvent. Tellement ils sont fragiles
." Lo de

Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4078
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Solution au syndrôme de Cassandre

Message par Dragov le Jeu 29 Jan 2015 - 20:41

Catharing a écrit:Salut,
Dragov a écrit:En cas de soucis, c'est la castle law chez moi
J’espère pour toi que tu parles d'un "souci" suffisamment important pour que la loi et l'ordre soient devenus inexistants,parce que dans le cas contraire tu risques de le payer cash,hélas.
En France ,nos maisons ne sont pas  des chateaux ni au sens propre,ni au sens figuré..enfin pas encore.. mrsgreen

Oui, j'envisage cette politique seulement dans le cadre que tu cites, en temps normal, c'est chacun chez soi, et bonjour, bonsoir Smile

Dragov
Membre

Masculin Nombre de messages : 8
Age : 71
Localisation : Belgique
Emploi : Boucher-Charcutier
Loisirs : Tir
Date d'inscription : 26/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Solution au syndrôme de Cassandre

Message par Ash le Sam 31 Jan 2015 - 13:16

Et puis vu la diminution drastique actuellement de la vie privée, la castle law n'est pas prête d'arriver ici...

http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/a-davos-les-chercheurs-enterrent-la-vie-privee_1644030.html

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Solution au syndrôme de Cassandre

Message par Wanamingo le Dim 1 Fév 2015 - 1:22

Une des règles qui a marché de tous temps,c'est quand même l'entraide entre voisins. Et il faut penser aussi à l'après crise. Si tout le monde se rappelle de toi comme le type qui a été un *** quand, dans un coup dur, tu les a envoyé paitre... t'es bon pour déménager. Il est quand même plus probable de faire face à l'avenir à des crises de quelques jours ou semaines qu'au retour de Mad Max. Et même dans les zones de guerre, il y a encore une vie sociale. Ta meilleure protection c'est d'être discret et aimable. Et de partager quand il faut.
Mais on s'éloigne du sujet, non?

Wanamingo
Modérateur & animateur

Masculin Nombre de messages : 1213
Date d'inscription : 27/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum