Cuisson sans électricité : la bouteille de gaz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cuisson sans électricité : la bouteille de gaz

Message par Xan le Ven 28 Oct 2011 - 21:29

Bonjour,
je suis citadin et dispose de plaques de cuisson entièrement électriques (dernier cri ouha!!!). En prévision d'une coupure plus ou moins longue d'électricité et pour mettre à profit mon stock de nourriture, je dois etre en mesure de cuire mes aliments. J'ai à cet effet 3 petites bouteilles de gaz bleues, qui se fixe sur un réchaud de camping. Je maitrise la technique ayant fait beaucoup de camping. Néanmoins, avec 3 bouteilles, je dépasserai difficilement 10 jours en rationnant. J'ai donc décidé d'investir dans une bouteille de gaz de capacité importante et dans un mode de cuisson adapté à cette bouteille. Après quelques recherches mon choix se porte sur une bouteille butane 13 litre que je stockerai à la cave et un réchaud tripate. En cas de pépin et de rupture de l'alimentation électrique, je monte le tout dans l'appartementet c'est parti pour plusieurs semaines de cuisson.Qu'en pensez vous? Quels choix ont effectués les personnes qui vivent dans des conditions proches des miennes?
Merci
Xan

Xan
Membre

Masculin Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 07/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cuisson sans électricité : la bouteille de gaz

Message par Rammstein le Ven 28 Oct 2011 - 22:14

Bah... c'est le minimum un moyen de cuisson de secours. A 18:00 sur Europe 1 aujourd'hui était interviewée une française avec nourrisson installée à Bangkok. La pôv' fille se plaignait de ne plus pouvoir cuire son manger une fois l'électricité coupée...

Avec une bouteille de gaz de 13 litres et en étant économe tu peux tenir environ 3 mois. Ajoute à cela une seconde bouteille, un barbecue et quelques dizaines de kilos de charbon (matière qui a un paquet d'autres usages), et tu seras paré pour le blackout final !

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cuisson sans électricité : la bouteille de gaz

Message par Athea le Ven 28 Oct 2011 - 22:23

+1 avec Rammstein

Faut juste faire attention à bien aérer la pièce dans vos appartements tout fermés de partout LOL.

________________________________________________________
Ce sont nos choix et non pas la chance, qui déterminent notre destinée. Remettons nos soucis à leur place : chassons-les de notre vie Very Happy ! (Mottos for succes)

Athea
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 500
Localisation : Océan Pacifique
Date d'inscription : 02/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cuisson sans électricité : la bouteille de gaz

Message par Barnabé le Sam 29 Oct 2011 - 5:34

Xan a écrit:Après quelques recherches mon choix se porte sur une bouteille butane 13 litre que je stockerai à la cave et un réchaud tripate.
C'est pas 13 litres, c'est 13 kg (charge utile). Avec une masse volumique de l'ordre de 585 kg/m3, 13 kg correspondent à 22 litres environ.

Il y a eu un sujet tout à fait similaire récemment : http://www.le-projet-olduvai.com/t4880-cuisson-en-cas-de-crise

Comme je l'ai déjà dit dans ce sujet, attention que au bout d'une ou deux semaines sans bouffe, la moindre odeur de cuisine attirera les quémandeurs voire les pilleurs. Donc c'est toujours une très bonne chose que d'avoir une réserve de nourriture et de gaz, mais faut peut-être aussi prévoir des choses peu odorantes qui se mangent froid.

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5287
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cuisson sans électricité : la bouteille de gaz

Message par Invité le Sam 29 Oct 2011 - 7:54

Pour économiser le gaz prévoit une marmite norvégienne, photos ici bricole là toi-même: c'est une simple caisse de bois à couvercle avec de la sciure de bois ou autre à l'intérieur. Attention dans le lien on parle de casseroles, pense plutôt à un faitout à poignées.

C'était très répandu pendant la guerre et ma grand-mère l'a encore utilisée longtemps après quand elle reçevait la famille pour pallier aux limites de son fourneau à gaz à seument deux feux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cuisson sans électricité : la bouteille de gaz

Message par logan le Sam 29 Oct 2011 - 10:10

Thanks Philippe13, excellent ! Je connaissais le nom mais sans savoir à quoi çelà ressemblait et servait !

logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2428
Localisation : France
Emploi : Ingénieur IT
Date d'inscription : 17/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cuisson sans électricité : la bouteille de gaz

Message par Xan le Dim 30 Oct 2011 - 12:59

merci à vous. Je suis perplexe sur le danger que constitue le fait d'entreposer ce genre de bouteilles (13kg) dans une cave. C'est déconseillé par tous les revendeurs, mais quand meme, on peut espérer que les bouteilles ne fuient pas...

Xan
Membre

Masculin Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 07/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cuisson sans électricité : la bouteille de gaz

Message par appache le Dim 30 Oct 2011 - 23:09

Tu peux les mettre comme moi sur le balcon.. Si sa fuis le danger reste très limité comparé a l'intérieur.

appache
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 286
Localisation : Quebec Canada
Emploi : Militaire
Loisirs : chasse, tir , survie , airsoft, lecture...Retourner sur le terrain dans mon métier
Date d'inscription : 02/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cuisson sans électricité : la bouteille de gaz

Message par MonteRosso le Lun 31 Oct 2011 - 6:43

une astuce pour détecter les fuites : mettre un ballon de baudruche (bien vide) sur l'embout à pas de vis. Comme il faut le positionner en force, c'est relativement étanche (finir par un tour de tresse fine au besoin). Si le ballon se forme, même un peu, ça fuit ! Un contrôle visuel régulier peut être une bonne solution.

________________________________________________________
"Garde toi, je me garde"

MonteRosso
Animateur

Masculin Nombre de messages : 1567
Localisation : :noitasilacoL
Emploi : :iolpmE
Loisirs : :srisioL
Date d'inscription : 29/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cuisson sans électricité : la bouteille de gaz

Message par fokeltok le Mer 2 Nov 2011 - 21:35

Bonsoir
A mon avis, un réchaud à gaz deux feux (dans le genre de celui-là) est beaucoup plus économique d'un tripatte, qui a un débit moins facilement réglable. A chercher sur Leb*ncoin ou sur Eb*y, ça doit se trouver à pas cher.
Le tripatte pour chauffer les gamelles de 30 litres ou les stérilisateurs à bocaux, c'est cool, mais pour réchauffer son quart de café en alu, c'est un lance-flammes ! Est c'est moions stable pour de petites casseroles.

Sinon, butane pour une bouteille placée en intérieur, propane pour une bouteille placée en extérieur (le butane, autour de +4°, ça commence à poser problème, le propane jusqu'à -40°, ça le fait)
Le détendeur butane est différent du détendeur propane, mais c'est écrit dessus. (mêmes raccords, mais pression différente, donc flamme "pas très catholique" en cas d'erreur : butane 28mbar, propane 37mbar). Les injecteurs (ces petits écrous en laitons vissés sous les bruleurs des gazinières) sont par contre du même diamètre normalement (la différence c'est gaz de ville / gaz bouteille)

Penser à vérifier l'état des tuyaux de raccordement. Même avec une date périmée de plus de quinze ans, ça marche encore (j'ai testé) mais on ne peut conseiller ça à personne !
Pour rechercher une fuite sur un tuyau de gaz, on peut aussi utiliser du produit vaisselle (comme pour les chambre à air de vélo, ça fait des bulles). Pas un briquet ! (déjà vu faire ! affraid )

J'ai utilisé pendant neuf ou dix ans une cuisinière à gaz quatre feux avec four à gaz, on cuisinait tous les jours et souvent des pizzas ou des trucs au four, et la bouteille de 13kg faisait en moyenne 3 mois sans faire le moindre effort d'économies (famille de 3 personnes et souvent des copains à la maison). On doit pouvoir améliorer cette durée en mode "survie" en faisant attention (cocotte minute, marmite norvégienne, pré-trempage des légumes secs et des pâtes, etc.).

Par contre, quelle que soient les circonstances, une bouteille de gaz tombe toujours en panne un dimanche soir quand des amis débarquent à l'improviste et que vous avez oublié de faire le plein de la seconde bouteille il y a trois mois....

cordialement
Fokeltok

fokeltok
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 663
Date d'inscription : 08/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum