Acquisition immobilière d'une zone de repli, oui c'est faisable ... La preuve !

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Acquisition immobilière d'une zone de repli, oui c'est faisable ... La preuve !

Message par dje76 le Lun 15 Juil 2013 - 10:39

Salutations,

Ca avance mais ça prend du temps. Un truc de fou!! Mais bon, je vous donne les résultats de l'évolution:

Préparation des sols pour la dalle chaux/chanvre:

Les structures des sols ayant été assainies, consolidées, il est désormais temps de passer à la phase du rebouchage, y'en a marre de ce grand trou dans la baraque!! Du coup, pose du lattis sur les solives qui servira à retenir le chaux/chanvre. il s'agit d'un simple étalage de morceau de Douglas en 2/2cm fixé avec clous sans tête. Il est évident que vue la surface, la fixation au marteau de base prendrait des semaines, du coup, emploi du marteau pneumatique, sacré gain de temps!!



Pour l'étage, vu que nous voulons installer un plancher brut, afin de faciliter le travail futur de la pose, nous avons intégré les lambourdes qui soutiendront le dit plancher. La difficulté étant de mettre ces lambourdes à niveau bien sûr!! du coup, prise de niveau et installation des lambourdes sur cales de bois. Les lambourdes ont été au préalable percées de clous galvanisés posés en biais afin que l'accroche dans la dalle soit important. Espacement des lambourdes de 40 cm.



 Une fois ces supports installés, après avoir bien évidemment tiré les gaines électriques nécessaires, il ne restait plus qu'à couler les dalles. Enfin, plus qu'à, je me comprends...

Les matériaux pour 110m²:



Les dalles une fois déposées:

Le RdC:

L'étage:

Aspect de la dalle chaux/chanvre:



Alors pourquoi une dalle chaux/chanvre et conditions d'utilisation:


Tout d'abord, il s'agit de matériaux naturels, sans produit chimique et autres cochonneries. Ces dalles ont des qualités perspirantes, c'est à dire que l'air et l'humidité pourront circuler (dans une moindre mesure bien sûr) et permettront à la maison et à tous les matériaux de respirer ce qui limite grandement les risques de pourrissements, moisissures ou étouffement (notamment des pierres granit qui s'effriteront si elles sont étouffées).

Ensuite, ces matériaux permettent une isolation thermique et phonique, qualités forcément indispensables. La dalle est beaucoup plus légère qu'une dalle béton et sera plus facilement perçable au besoin. Mais bon, si on a anticipé, pas besoin de la percer!!

A notre niveau, les dalles font entre 12 et 20cm en fonction des endroits. Elles nous ont permis de récupérer le niveau dans la maison. A cette épaisseur, il faut compter environ 2 mois pour un séchage total. C'est important de patienter ce temps là car si on enferme l'humidité dans la dalle, le risque de pourrissement devient très important et là, pas glop.

Ces dalles sont toutefois déconseillées s'il n'y a pas un vide sanitaire important en dessous, toujours à cause du pourrissement.

Enfin, la présence de chaux permet de lutter naturellement contre les champignons et ses cousins les moisissures. Elle règlera votre taux d'humidité dans la maison.

L'inconvénient: Le savoir faire, trouver les matériaux, le temps et le choix du revêtement.


Conserver les qualités perspirantes de la dalle:

Quitte à choisir ce système, il faudra rester logique jusqu'au bout. Il est bien évident que poser ce genre de dalle pour y poser du carrelage n'a pas grand intérêt, le carrelage étant bien souvent étanche, il étouffera la dalle et bloquera tous les flux. De plus, les colles employées ne manqueront pas de dissiper quelques produits chimiques.

A notre niveau, nous sommes partis sur de la tomettes en terre cuite. Ainsi, sur le chaux/chanvre du RdC, nous déposerons une chape chaux/sable sur environ 4/5 cm, et encore fraiche, nous procèderons à l'installation des tomettes. Pour l'étage, comme indiqué, ce sera un plancher bois.

La difficulté pour les tomettes sera de les trouver. Ma première démarche a été d'en trouver d'occasion. J'ai vite abandonné car trop de contraintes: Difficile de trouver un lot de 50m², les tomettes sont souvent sales, présentent des traces de ciment et les vendeurs sont gourmands niveau tarifs. De plus, les ventes sont dispersées à travers toute la France, donc contraintes géographiques. Bref, j'ai laissé tomber.

J'ai donc recherché un revendeur. Rien. "De la tomette, mais mon pov monsieur, nous sommes au 21ème siècle, ça ne se vend pas chez nous, par contre j'ai un superbe carrelage en promotion actuellement avec aspect ancien..."

Recherche sur le net, pas grand chose ou alors fabrication en usine sans respect de l'argile (obsolescence programmée pour le carrelage aussi!!). Jusqu'à ce que je trouve un petit fabriquant à 350km de chez moi, qui respecte la fabrication à l'ancienne. Ils sont les derniers en France à fabriquer la tomette dans les règles de l'art. Pour info, ils sont inscrit au patrimoine de l'UNESCO pour leur savoir faire. Bref, je me rends sur place, je tombe amoureux et me voilà avec mes tomettes. Je vous en dirai plus un peu plus tard sur le bon emploi de ce noble matériau. La pose est prévue début septembre (après le temps de séchage de la dalle!!). Si vous souhaitez les coordonnées du fabricant, je réponds aux MPs.

Voilà, j'espère que ces quelques explications serviront à certains d'entre vous. A suivre pour le jointoiement à la chaux et la pose des tomettes.
Cordialement

________________________________________________________
"L'infini, c'est long, surtout vers la fin"

dje76
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 159
Age : 40
Localisation : normandie
Emploi : militaire
Loisirs : informatique, volley ball, recherche de l'autarcie et mise en place d'une base de repli familiale voire communautaire, réflexion sur le fonctionnement de la société et projections à plus ou moins long terme.
Date d'inscription : 01/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://encorenvie.superforum.fr/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acquisition immobilière d'une zone de repli, oui c'est faisable ... La preuve !

Message par serilynpayne le Lun 15 Juil 2013 - 14:46

encore bravo !!

un ou deux détails :

je comprend mal le choix d'avoir mis des lambourdes pour le futur parquet , perso j'aurais posé un parquet flottant sur une couche de liège en rouleau pour le bruit et puis basta ... les clous , même galvanisés , dans le béton chaux/chanvre c'est quand même à éviter .

2nd question , as tu mis du sable avec le mélange ?

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acquisition immobilière d'une zone de repli, oui c'est faisable ... La preuve !

Message par dje76 le Mar 16 Juil 2013 - 21:01

Salutations Serilynpayne, merci pour cet encouragement!!!

Concernant les lambourdes, l'explication est simple: pas de parquet flottant. En les intégrant dans la dalle, on limite l'épaisseur (pas d'encadrement à poser au dessus), on augmente la rigidité totale de l'ensemble. Pour le liège, je ne me suis même pas penché dessus vu le prix de ce matériau. Nous allons étaler des bandes de lin sur les lambourdes pour éviter les grincements. Pour le bruit, la dalle est suffisante (bon, ça c'est normalement, on verra à l'usage mais vu l'épaisseur, je suis confiant).

Quant aux clous, ben au pire ils rouilleront avec le temps mais ça ne changera plus grand chose. Tant qu'ils tiennent, ça fixe les lambourdes dans la dalle comme mentionné.

Pour le mélange, il n'y a pas un pet de sable sauf si un grain sapajou a sauté derrière mon dos dans la bétonnière!! Donc juste chaux, chanvre et eau.

________________________________________________________
"L'infini, c'est long, surtout vers la fin"

dje76
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 159
Age : 40
Localisation : normandie
Emploi : militaire
Loisirs : informatique, volley ball, recherche de l'autarcie et mise en place d'une base de repli familiale voire communautaire, réflexion sur le fonctionnement de la société et projections à plus ou moins long terme.
Date d'inscription : 01/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://encorenvie.superforum.fr/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acquisition immobilière d'une zone de repli, oui c'est faisable ... La preuve !

Message par 12lac6 le Mer 17 Juil 2013 - 9:10

je suis tes travaux avec grand intérêt, étant confrontée à la même problématique (vieille maison à respecter et réinvestir).
Une première question de béotien : entre la dalle et les murs, y-a-t-il de prévu, je ne sais comment dire, une sorte de "joint" quelconque (bois par exemple?) afin de préserver la "souplesse" du dispositif et de casser la création de pont thermique (ou bien le fait d'utiliser le chanvre limite en lui-même la création de ce pont)?
tomettes : là aussi nuées de questions de béotien
- la fixation des tomettes se fera uniquement par la pose directe sur le mélange chaux-sable frais sans l'ajout d'un quelconque produit? (l'idée me plait). Qu'envisages tu ensuite comme entretien des tomettes : gavage à l'huile de lin? auquel cas est-ce que que cela ne va pas interférer avec la "fixation" des tomettes?

merci de partager cette aventure avec nous

PS : je serais bien intéressée par les coordonnées de ton fabriquant de tomettes, merci

12lac6
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 25/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acquisition immobilière d'une zone de repli, oui c'est faisable ... La preuve !

Message par dje76 le Mer 17 Juil 2013 - 11:26

Merci à toi 12lac6, et merci pour ton intérêt.

Pour répondre à tes questions, voici quelques éléments complémentaires:

Un des intérêts de travailler avec la chaux, c'est la souplesse du produit fini quel qu'il soit. Ainsi, les joints entre les pierres, les dalles à base de chaux (chanvre, sable ou autre), "bougent" avec le bâtiment. Contrairement au produits à base de ciment qui ont tendance à "casser" car d'une rigidité extrême. (Je ne sais pas si je suis très clair...). De ce fait, pour une dalle, le joint de dilatation n'est pas nécessaire.

Concernant les ponts thermiques, j'ai intégré dans la dalle du RdC des grosses lambourdes en châtaigner sur le même principe que pour le parquet de l'étage sauf que celles-ci seront destinées à recevoir les cloisons. Elles longent donc mes murs Nord et Ouest qui recevront plus tard des cloisons isolées.

Je précise tout de même que je ne cherche pas à atteindre la norme BBC, que je ne veux pas faire une grosse boite hermétique, donc que l'isolation ne sera pas parfaite. Je souhaite respecter la construction traditionnelle tout en ajoutant quelques principes plus contemporain. Ainsi, les cloisons seront isolées avec de la laine de bois en panneau.

Le mélange chaux/chanvre sert d'isolant de par le fait que le mélange ne doit pas être tassé. Il reste donc dans ce mélange de nombreuses poches d'air qui isoleront l'ensemble.

Pour les tomettes, effectivement, pose directe sur la future chape chaux/sable. Pas de colle ou autre produits chimique. Une fois que cela sera sec, je ferai mes joints avec le même principe (mais avec du sable plus fin et sûrement un petit colorant pour rejoindre la teinte des tomettes.

Pour le traitement, je pensais initialement à l'huile de lin mais j'ai trouvé une huile dure (à base d'huile de soja) 100% naturelle, qui protège la tomette pour 10 ans et qui ne nécessite pas d'autre entretien. Après un simple lavage à l'eau chaude est suffisant pour l'entretien quotidien. Cela évite l'utilisation de plusieurs produits et un entretien régulier trop contraignant.

Voilà, je pense avoir fait le tour.

Cordialement

________________________________________________________
"L'infini, c'est long, surtout vers la fin"

dje76
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 159
Age : 40
Localisation : normandie
Emploi : militaire
Loisirs : informatique, volley ball, recherche de l'autarcie et mise en place d'une base de repli familiale voire communautaire, réflexion sur le fonctionnement de la société et projections à plus ou moins long terme.
Date d'inscription : 01/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://encorenvie.superforum.fr/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acquisition immobilière d'une zone de repli, oui c'est faisable ... La preuve !

Message par serilynpayne le Mer 17 Juil 2013 - 11:31

je pré-répond à la place de dje76

Théoriquement quand on fait une dalle béton on met un joint le long du mur (style bande bleue en poly quelquechose) un truc comme ça

Perso vu l'épaisseur des murs,  sur ma dalle en béton de chaux j'ai rien mis . De même on ne met pas de polyanne sous la dalle justement pour que ça respire et que cela ne devienne pas un piège à humidité .

Si on veut quand même mettre une bande de rive , en matériaux naturels y'a toujours le liège ...

Pour la fixation des tomettes y'a 2 techniques . Soit  un coulis de sable + chaux hydraulique (NHL 3.5) qui fait colle et joint en même temps , soit colle sable + chaux et joints après prise en sable 0/2 + chaux .

Attention lors de l'achat de la chaux , ne pas prendre NHZ car y'a du ciment dedans .

J'ai aussi une bonne adresse pour des carreaux en terre cuite à l'ancienne (à Apt) et après la pose et séchage c'est environ 30 lts d'huile (livrée avec les carreaux) pour 20 m2 .... Ca baigne un moment puis c'est absorbé par les carreaux mais laisse toujours respirer la matière .  

Post de DJE plus rapide , c'est pas grave c'est complémentaire clind'oeil

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acquisition immobilière d'une zone de repli, oui c'est faisable ... La preuve !

Message par 12lac6 le Mer 17 Juil 2013 - 11:35

merci à tous les deux, je note soigneusement

12lac6
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 25/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acquisition immobilière d'une zone de repli, oui c'est faisable ... La preuve !

Message par dje76 le Mer 17 Juil 2013 - 11:44

Quelques autres photos:

Les tomettes choisies: taille 19/19, ép 2cm, argile clair, cuite au four traditionnel durant 48H


Elles sont conditionnées en cartons de 19 tomettes, voici ce que représente 50m². Il faut compter environ 30kg au m², soit un total de plus de 1500kg. Important à savoir pour le transport.


Pour l'usage de la chaux, voici le rejointoiement d'un mur en pierre:

Le mur avant (donc après avoir nettoyé et creusé les joints):


Le même mur, en cours de jointoiement:


 Ben pour être propre et faire de beaux joints, pour un non professionnel comme moi, il m'a fallu 1 journée et demi pour finir ce mur. Une photo ce soir pour le mur complet avec joints secs.

En espérant que ça puisse aider. A votre disposition pour communiquer plus de détails.

________________________________________________________
"L'infini, c'est long, surtout vers la fin"

dje76
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 159
Age : 40
Localisation : normandie
Emploi : militaire
Loisirs : informatique, volley ball, recherche de l'autarcie et mise en place d'une base de repli familiale voire communautaire, réflexion sur le fonctionnement de la société et projections à plus ou moins long terme.
Date d'inscription : 01/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://encorenvie.superforum.fr/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acquisition immobilière d'une zone de repli, oui c'est faisable ... La preuve !

Message par dje76 le Mer 17 Juil 2013 - 11:51

Merci pour ce complément auquel je mets juste un bémol. Pour les joints et la chape sous tomettes, je travaillerai avec de la chaux Nhl 5.

Bonne précision pour le polyane, il ne faut absolument rien d'étanche, ni dessus, ni dessous. Je suis tombé sur un artisan qui me conseillait de faire la dalle sur des dalles d'agencement par exemple et ça ne semblait pas le choquer du tout, il n'avait d'ailleurs aucun état d'âme à poser du carrelage étanche par dessus. Imaginant le résultat du sandwich et la dalle en train de pourrir au bout d'un an, j'ai vomi!! clind'oeil

________________________________________________________
"L'infini, c'est long, surtout vers la fin"

dje76
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 159
Age : 40
Localisation : normandie
Emploi : militaire
Loisirs : informatique, volley ball, recherche de l'autarcie et mise en place d'une base de repli familiale voire communautaire, réflexion sur le fonctionnement de la société et projections à plus ou moins long terme.
Date d'inscription : 01/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://encorenvie.superforum.fr/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acquisition immobilière d'une zone de repli, oui c'est faisable ... La preuve !

Message par 12lac6 le Mer 17 Juil 2013 - 11:53

euh... la recette : combien de chaux/de sable/d'eau?
quand je patouille je fais trop à "visto de naz" parce que j'ai appris comme ça (comme la cuisine ; tu fais un puits pour un puits de cette taille tu rajoutes...)

12lac6
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 25/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acquisition immobilière d'une zone de repli, oui c'est faisable ... La preuve !

Message par serilynpayne le Mer 17 Juil 2013 - 11:58

J'ai de mon côté pas mal galéré pour avoir des infos précises sur l'utilisation de la chaux . Les professionnels du bâtiment on perdu ce savoir faire , par exemple les techniques romaines avec ajout d'eau de mer et d'alumine pour rendre encore plus résistant le mortier ...

Heureusement y'a le web , avec des expériences d'autres qui permettent de ne pas (trop) se planter .

Naguère j'ai fait un enduit chaux aérienne /chanvre , je suis très content du résultat et la mise en oeuvre est très facile .

Pour faire court , les maçons ne veulent pas le faire car il ne peuvent pas avoir de garantie décennale . Aucune prise de risque , ce qui est en fait logique dans la société d'aujourd'hui.

Pour la "recette" d'une part c'est marqué sur les sacs de chaux , et d'autre part faut adapter en fonction de l'humidité ambiante . Si c'est surdosé en enduit ça va craqueler assez vite , si c'est sous dosé ça peut rester "friable" .

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acquisition immobilière d'une zone de repli, oui c'est faisable ... La preuve !

Message par dje76 le Mer 17 Juil 2013 - 12:01

Je me suis pas mal pris la tête aussi pour les dosages. Ceux indiqués sur les sacs sont pour des grosses quantités uniquement. Ils parlent de doses en sac, soit 40 kg...


Personnellement, je travaille à la bétonnière. En toute logique on travaille avec un ratio de 1 chaux pour 3 sable. Moi, afin d'avoir une quantité de chaux convenable et adaptée à mes besoins, je mets 2 seaux de chaux pour 5 seaux de sable. Pour l'eau, cela dépend de la température. Mais en général, je mets un peu moins d'un seau d'eau. Avec les températures actuelles, à savoir 30°C en Normandie, je mets un seau complet.

Il faut faire super gaffe au rajout d'eau, du genre à la fin du seau, le mélange peut sembler trop sec, on aura tendance à en rajouter un peu, mais ça peut tout changer à ce niveau, il faut vraiment être précis et en rajouter vraiment un petit peu. J'essaierai de faire une vidéo lors de ma prochaine bétonnière.

Mdr Serilynpayne, je vois que la galère a été partagée!! clind'oeil

________________________________________________________
"L'infini, c'est long, surtout vers la fin"

dje76
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 159
Age : 40
Localisation : normandie
Emploi : militaire
Loisirs : informatique, volley ball, recherche de l'autarcie et mise en place d'une base de repli familiale voire communautaire, réflexion sur le fonctionnement de la société et projections à plus ou moins long terme.
Date d'inscription : 01/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://encorenvie.superforum.fr/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acquisition immobilière d'une zone de repli, oui c'est faisable ... La preuve !

Message par serilynpayne le Mer 17 Juil 2013 - 12:13

je vous fait un post spécial clind'oeil j'ai cherché dans mes archives , et d'ailleurs j'avais oublié que j'avais posé un géotextile sous la dalle de béton de chaux (sans chanvre)

 









Donc dans l'orde, pose du béton de chaux, pose des carreaux, pose des joints , et huilage .

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acquisition immobilière d'une zone de repli, oui c'est faisable ... La preuve !

Message par dje76 le Mer 17 Juil 2013 - 12:21

Excellent boulot!! Tu avais combien de surface à couvrir?

Le chanvre a même le sol est effectivement à proscrire, la dalle ne peut respirer par en dessous et il y a souvent des retex de pourrissement de la dalle dans ces conditions...

Et pour tes murs, tu as fait quoi du coup (sans vouloir être vexant, ils ont besoin d'un bon coup de réno dirait-on...)

________________________________________________________
"L'infini, c'est long, surtout vers la fin"

dje76
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 159
Age : 40
Localisation : normandie
Emploi : militaire
Loisirs : informatique, volley ball, recherche de l'autarcie et mise en place d'une base de repli familiale voire communautaire, réflexion sur le fonctionnement de la société et projections à plus ou moins long terme.
Date d'inscription : 01/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://encorenvie.superforum.fr/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acquisition immobilière d'une zone de repli, oui c'est faisable ... La preuve !

Message par serilynpayne le Mer 17 Juil 2013 - 12:27

la surface n'est pas grande , environ 20m2 .

Pour les murs j'ai commencé par le plus dégradé , en chanvre/chaux aérienne , en deux couches .





Je vais attaquer un deuxiemme à l'automne  . J'ai choisi un produit déjà pré-malaxé : Can projet

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acquisition immobilière d'une zone de repli, oui c'est faisable ... La preuve !

Message par dje76 le Dim 19 Jan 2014 - 22:55

Déjà plusieurs mois de passé sans poster... Hum j'ai honte mais j'ai des excuses en béton (en chaux pardon). Vous allez comprendre par la suite.

Concernant la cuisine, ça y est nous sommes opérationnels. Enfin en K2KK, nous avons le minimum, reste tout de même quelques finitions pour une vie normale dans un premier temps.

Les tomettes sont enfin posées, j'ai pris exprès pour vous des photos de chaque étape. Le travail a été effectué à deux en 5 jours complets pour 50m² de pose.

Je n'ai pas trop le temps d'écrire alors je vais direct aux photos. J'essaierai de revenir pour les explications.

Tout d'abord, la pose des encadrements en bois (1 journée complète pour couper, installer, mettre à niveau, fixer...) une vraie galère!!

Ensuite la pose de la chape pour les premières rangées. Nous sommes partis sur 3 rangs d'un coup. Préparer le mélange, le répartir, mettre à niveau à la règle. Ensuite on étale la barbotine et on pose les tomettes qui ont bien trempé au préalable afin de les gorger d'eau...



Bon, OK, j'ai triché, on avait déjà posé deux rangées de 3 avant que je pense aux photos. Trop concentré dans le travail!!!

Voici les carreaux en train de tremper (étape très importantes à ne pas négliger)



Une petite vue de la chape posé, mise à niveau et lissée. Bref, elle est prête à recevoir une fine couche de barbotine et les tomettes dans la foulée (la barbotine tire à une vitesse impressionnante)



Voici d'ailleurs une petite photo de la barbotine. La prise étant tellement rapide que je ne pouvais pas perdre de temps pour une photo sur une grande surface. Nous procédions à deux pour cette étape: le premier étale la barbotine tandis que l'autre posait les tomettes dans la foulée. D'où la photo pour cette petite zone uniquement.



Et voici le résultat final. Vous remarquerez que les joints ne sont pas encore fait. Il était nécessaire d'attendre un temps de séchage avant de pouvoir marcher sur les tomettes posées (après avoir posé des plaques de bois pour répartir nos poids...)



Et donc les joints. Cela m'a fait mal au coeur de "saloper" tout le travail en balançant le mélange pour les joints (eau sable et chaux). Petite précision, avant de faire les joints, j'ai procédé à l'étalage d'une huile dure pour protéger les tomettes. Il m'a fallu deux couches, le tout au pinceau et tomette par tomette...



Après avoir étalé le mélange pour que tous les joints soient remplis, il a fallu nettoyer les tomettes une par une. Une bonne grosse éponge, de l'eau claire changée régulièrement, mouvement de rotation pour bien compléter les joints et les lisser. Je dois avouer que cette étape a été la plus laborieuse...

Et voilà donc le résultat final, ne restait plus qu'à recouvrir d'une dernière couche d'huile dure pour protéger les joints. (Les anciens utilisaient du lait cru à la place de l'huile dure)



Voilà donc un sol à l'ancienne, qui devrait nous durer un bon paquet d'année et qui, à l'usage se nettoie très bien, ne craint aucune saleté et ... Bref, j'en ai chié mais je l'aime mon sol!!!

A suivre, le post sur l'installation du système de chauffage dans la cheminée, le revêtement des cloisons à l'argile et l'arrivée des meubles de cuisine. A très vite dès que j'ai un peu de temps pour rédiger tout cela...

Si vous avez des questions n'hésitez pas...

Cordialement

________________________________________________________
"L'infini, c'est long, surtout vers la fin"

dje76
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 159
Age : 40
Localisation : normandie
Emploi : militaire
Loisirs : informatique, volley ball, recherche de l'autarcie et mise en place d'une base de repli familiale voire communautaire, réflexion sur le fonctionnement de la société et projections à plus ou moins long terme.
Date d'inscription : 01/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://encorenvie.superforum.fr/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acquisition immobilière d'une zone de repli, oui c'est faisable ... La preuve !

Message par serilynpayne le Lun 20 Jan 2014 - 10:29

bravo ... c'est marrant il doit y'avoir un "oldustyle" 

ça c'est chez moi Smile 



en tout cas c'est du bon boulot.

C'est  vrai que la barbotine prend super vite , malgré le trempage de 24h des carreaux . Le nettoyage des carreaux après les joints c'est aussi une vraie galère , mais quel plaisir quand c'est fini !!!

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acquisition immobilière d'une zone de repli, oui c'est faisable ... La preuve !

Message par dje76 le Lun 20 Jan 2014 - 10:36

Faut qu'on invente la chorégraphie alors!! ;)Une tenue passe partout, un BOB sur le dos... Reste à faire un casting pour les "oldugirls" bien sûr.

Et pour reprendre tes propos, effectivement, "quel plaisir quand c'est fini!!"

________________________________________________________
"L'infini, c'est long, surtout vers la fin"

dje76
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 159
Age : 40
Localisation : normandie
Emploi : militaire
Loisirs : informatique, volley ball, recherche de l'autarcie et mise en place d'une base de repli familiale voire communautaire, réflexion sur le fonctionnement de la société et projections à plus ou moins long terme.
Date d'inscription : 01/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://encorenvie.superforum.fr/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acquisition immobilière d'une zone de repli, oui c'est faisable ... La preuve !

Message par Sobio le Lun 1 Fév 2016 - 3:58

Bravo, admiratif je suis.

Sobio
Membre

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 46
Localisation : France métropolitaine
Emploi : Sage-Femme
Loisirs : Karaté, Bataireacht, Lance-pierre, jardinage
Date d'inscription : 23/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acquisition immobilière d'une zone de repli, oui c'est faisable ... La preuve !

Message par serilynpayne le Lun 1 Fév 2016 - 15:02

faut dormir Sobio clind'oeil

Du coup que ce fil ressort , depuis j'ai pas mal avancé , fait les 4 murs en enduit chaux/chanvre , je me suis même essayé de couvrir un mur à l'extérieur (sous abri)  et un essai de terre naturelle sur un des murs (en recouvrement du chaux/chanvre) 



et aussi re du béton de chaux pour une autre partie clind'oeil 






Ca c'est dehors où j'ai mis la forge ...






et au laser svp !! La terre naturelle c'est pas facile à étaler !! Par contre c'est joli et le grain est fin 


________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum