Comme un naufrage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comme un naufrage

Message par MonteRosso le Ven 12 Aoû 2011 - 15:06

Je me suis "déposé" dans l'eau (avec seulement mon maillot de bain - faut pas pousser non plus hein ? mrsgreen ) à 100 mètres d'une côte "sauvage" corse. Aucunes infrastructures ni habitations à des kilomètres. Le maquis plonge littéralement dans la mer. Rivage de rochers ou de roche, très peu de zones pour accoster.

Le but était de parcourir 1 km de ce rivage et de voir ce qu'un "naufragé" pourrait récupérer d'utile à sa survie (durée de l'expérience 5h).

J'ai marché, parfois nagé pour éviter un tombant ou de la roche trop abrupte. Bilan de ce kilomètre (approximatif) parcouru :

- 2 bouteilles plastique (une en état de transporter de l'eau car non perforée et encore dotée de son bouchon)
- environ 20 mètres de cordages divers (dont des morceaux de "bout" qui une fois détressés m'ont donné plus de 50 mètres exploitables)
- une boite de conserve rouillée (1/2 l) mais capable de contenir sans fuir
- quelques sac plastiques déchirés (morceaux exploitables de 10 par 15 cm)
- un petit morceau de toile (genre bâche)
- un morceau de tube en fer blanc de 45 cm de long
- de nombreux morceaux de plastique, fibre de verre ; certains assez solides pour me permettre de récolter des coquillages sur les rochers, d'autres assez grands pour réaliser une pagaie
- des morceaux de mousse expansée qui flottent très bien (garniture de coque)
- quelque mètres de fil électrique (sans doute un câblage de bateau) dont un en cuivre non tressé de fort diamètre et sa gaine (tube).

J'ai pu assez facilement réaliser des lignes de fond avec flotteur (mousse, corde détressée, fil de cuivre (en guise d'hameçon) tordu et râpé pour aiguiser le bout)
Une petite "fouine", le tube métallique avec au bout 4 morceaux de fil de cuivre dur attaché façon trident et tube frotté contre le rocher pour en aiguiser le bout
Décoller proprement (pour manger et utiliser comme appât) grâce aux morceau de coque en fibre les arapèdes et fabriquer un genre de pelle pour ramasser plus facilement des oursins (sans masque la vision est réduite et ce genre d'outil permet d'éviter bien des blessures aux mains), couper des algues longues qui séchées m'auraient permis de réaliser un chapeau, voire un "poncho" une fois tressées
Réaliser avec du bois et de la corde un arc pour allumer un feu (pas fait car trop dangereux en cette saison)
Sans doute avec la conserve et une bouteille j'aurais été capable de faire chauffer de l'eau de mer et de recueillir l'eau douce par évaporation dans la bouteille ouverte mise en chapeau sur la conserve, ou de faire bouillir ma pêche...
De réaliser des chaussons avec le morceau de toile car marcher sur ces rochers pieds nus est quand même assez rude
Être en mesure de se signaler grâce aux sac plastiques : drapeau et sifflet
Transporter un minimum avec les morceaux de plastiques (façon sac banane)
.....
....

Conclusion : le rivage est une mine d'or, je n'ose imaginer ce que l'on pourrait trouver dans un "coin civilisé"... se former à la bidouille et à la récup est réellement une des clefs de la survie. Connaître ce qui existe pour tenter d'en reproduire une version perso est aussi un très bon moyen de se retrouver avec des capacités de survie importantes.


Dernière édition par MonteRosso le Ven 12 Aoû 2011 - 18:50, édité 3 fois (Raison : orthographe...)

________________________________________________________
"Garde toi, je me garde"

MonteRosso
Animateur

Masculin Nombre de messages : 1567
Localisation : :noitasilacoL
Emploi : :iolpmE
Loisirs : :srisioL
Date d'inscription : 29/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme un naufrage

Message par matthioux le Ven 12 Aoû 2011 - 15:32

Experience tres interressante.

T'avais ton edc avec toi ou mieux : ton bob ?

matthioux
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 255
Localisation : côte varoise
Date d'inscription : 18/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme un naufrage

Message par Canis Lupus le Ven 12 Aoû 2011 - 15:34

Héhé ! J'étais aussi émerveillé ce printemps en marchant le long de la côte basque. Il y a une multitude d'objets abandonnés. J'ai même trouvé un petit flacon de médicament en verre qui flottait depuis quand.??? (date de péremption 1987)

Hier je suis sorti (mal m'en a pris je me suis démis l'épaule pour rattraper une glissade), et j'ai trouvé quelques babioles comme un briquet vide (qui fait toujours des étincelles - j'ai essayé d'allumer de la très fine mousse sur un rocher mais la braise n'a pas tenu, avec du papier d'emballage KFC ça a marché mais je n'avais pas préparé mes brindilles !), une boîte de salade composé en acier (on peut brûler le revêtement et s'en faire un gobelet), des bouteilles en verre (pour faire bouillir de l'eau), un pied de table en alu très rigide (arme contondante ou autre application) etc. Pour peu que l'on ouvre les yeux, on peut ramasser une grande quantité de trucs utiles à la survie.

Pour celui qui sait bidouiller, il n'y a aucune limite !

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤

Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3693
Age : 31
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme un naufrage

Message par MonteRosso le Ven 12 Aoû 2011 - 15:46

matthioux a écrit: ...T'avais ton edc avec toi ou mieux : ton bob ?

non, juste mon maillot, vraiment rien de rien

Un point assez délicat est la vision sous-marine. Sans lunette ou masque on n'a pas la précision requise.

Canis Lupus a écrit: Pour peu que l'on ouvre les yeux, on peut ramasser une grande quantité de trucs utiles à la survie.
Pour celui qui sait bidouiller, il n'y a aucune limite !

Exact, il faut "éduquer" son regard et se faire une "culture" de la bidouille.

________________________________________________________
"Garde toi, je me garde"

MonteRosso
Animateur

Masculin Nombre de messages : 1567
Localisation : :noitasilacoL
Emploi : :iolpmE
Loisirs : :srisioL
Date d'inscription : 29/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme un naufrage

Message par Da le Ven 12 Aoû 2011 - 15:46

Sans compter que les bords de mer sont parmi les milieux les plus adaptés pour se nourrir en situation de survie: fruits de mer, algues, poissons...
Dans un coin que je connais bien, 100m après les plages, ce sont les lapins qui sont présents à profusion (pour une fois, merci les lois de protection du littoral).


Dernière édition par Da le Ven 12 Aoû 2011 - 15:54, édité 1 fois

Da
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2446
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme un naufrage

Message par MonteRosso le Ven 12 Aoû 2011 - 15:50

Da a écrit:Sans compter que les bords de mer sont parmi les milieux les plus adaptés pour se nourrir en situation de survie: fruits de mer, algues, poissons...

Que tu as raison !!! je dirai même mieux (cf le topic sur le kit de pêche) hormis les températures rudes et les phases de mauvaise mer, aucun biotope ne permet une approche si "facile" (nul besoin de discrétion, de camouflage...) et n'offre des capacités de renouvellement si rapides.

________________________________________________________
"Garde toi, je me garde"

MonteRosso
Animateur

Masculin Nombre de messages : 1567
Localisation : :noitasilacoL
Emploi : :iolpmE
Loisirs : :srisioL
Date d'inscription : 29/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme un naufrage

Message par Raffa le Ven 12 Aoû 2011 - 16:03

Merci pour cette expérience intéressante

Héhé ! J'étais aussi émerveillé ce printemps en marchant le long de la côte basque. Il y a une multitude d'objets abandonnés.

émerveillé dis-tu... ah quelle époque clind'oeil

Chaque seconde, 206 kilos de déchets sont déversés dans nos océans. Une majorité de ces déchets ne se dégraderont jamais entièrement et seulement une petite partie d’entre eux seront ramassés par des bénévoles [ou des olduviens] En plus de la pollution occasionnée, chaque morceau de plastique peut tuer et tuer encore, de sa forme initiale à celle de microparticule dans l'océan. Voir aussi ceci

Je ne sais si cette actu très récente va vous réjouir, les expériences de type "Crusoé à Zalem" pourraient en être affectées clind'oeil
la version révisée de l’annexe V de la Convention Marpol consacre enfin un principe général d’interdiction de tout rejet à l’exception de quelques rares déchets expressément prévus : les déchets alimentaires, les résidus de cargaison et produits de nettoyages et additifs non nocifs pour l’environnement… Ces modifications tant attendues devraient entrer en vigueur le 1er janvier 2013.
Victoire Surfrider : Interdiction de tout rejet en mer !

Ceci étant, pas d'illusions... ces crasses seront encore là pour nos arrière arrière arrière survivants.

Je voudrais néanmoins ajouter que la même expérience peut être fait dans n'importe quel coin dit sauvage de France, de Belgique et de Navarre ou presque. Proche de la mer ou au fin fond des montagnes. A chaque balade c'est un sachet plastique entier que je ramène, et je ne ramène pas tout.

Sans compter que les bords de mer sont parmi les milieux les plus adaptés pour se nourrir en situation de survie: fruits de mer, algues, poissons...

Et sans compter que les bestioles marines et de l'estran en particulier sont parmi les plus contaminés en métaux lourds pcb et autres joyeuseté (ces bestioles sont les éboueurs de l'eau et l'océan notre poubelle ultime). Je fréquente qqs biologistes, j'en suis une, curieux de constater la méfiance quasi généralisée envers les produits de la mer... Bon app


Dernière édition par Raffa le Ven 12 Aoû 2011 - 16:05, édité 1 fois

________________________________________________________
Pour explorer le champ des possibles, le bricolage est la méthode la plus efficace. H. Reeves
La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. A. Einstein
Qui s'instruit sans agir laboure sans semer Proverbe africain
ressources

Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme un naufrage

Message par Belenos le Ven 12 Aoû 2011 - 16:03

Super expérience ! moi j'aurais pas osé le faire son un minimum d'équipement comme un couteau, briquet et une gourde pleine.

"Dans un coin que je connais bien, 100m après les plages, ce sont les lapins qui sont présents à profusion (pour une fois, merci les lois de protection du littoral)."

---> Exactement comme chez moi, un long cordon dunaire semi boisé, et un vrai bois au bout, c'est mon terrain de jeux depuis 30ans.




________________________________________________________
La nature comme socle, l’excellence comme but, la beauté comme horizon. (Dominique Venner).

Belenos
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1831
Age : 35
Localisation : Pays de Retz
Loisirs : Balades et bivouacs dans les dunes et les bois, lecture.
Date d'inscription : 04/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme un naufrage

Message par Semper le Ven 12 Aoû 2011 - 16:11

MonteRosso a écrit:

Un point assez délicat est la vision sous-marine. Sans lunette ou masque on n'a pas la précision requise.

Salut Very Happy


Peut étre qu'en poursuivant tes recherches tu aurais trouvé un vieux seau de plage ou gros tube en pvc, une chambre a air un sac plastique transparent, pour fabriquer un Aquascope.

Quand j'étais gamin nous avions fabriqué ça avec "3 bouts de ficelles" pour chasser l'écrevisse...et voir sous l'eau.

http://www.montereybayaquarium.org/PDF_files/activities/aquarium_aquascope.pdf
@+

Semper
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 1759
Date d'inscription : 13/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme un naufrage

Message par MonteRosso le Ven 12 Aoû 2011 - 16:53

@Semper : en effet, c'est une idée !!!

@Raffa : vis à vis de la "méfiance" envers les produits de la mer, je suis complètement d'accord. J'avoue ne pas reproduire cette expérience sur une côte "fréquentée" proche d'industries ou de collecteurs d'égouts... j'avoue aussi avoir une méfiance qui frise la névrose vis à vis des "poissons du large" péchés près des zones urbaines continentales. En Corse, l'eau est bien plus "propre" que sur le littoral continental. Quand on a mal été habitué c'est comme ça ! mrsgreen

document à voir (pas spécifique aux eaux du large) : http://corse.sante.gouv.fr/baign-2a/bil2a_09.pdf

Mais là était bien le but : voir sur une "côte sauvage" car si on se retrouve sur une côte proche de la civilisation, il suffit de marcher un peu pour la retrouver.

________________________________________________________
"Garde toi, je me garde"

MonteRosso
Animateur

Masculin Nombre de messages : 1567
Localisation : :noitasilacoL
Emploi : :iolpmE
Loisirs : :srisioL
Date d'inscription : 29/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme un naufrage

Message par Semper le Ven 12 Aoû 2011 - 17:08

MonteRosso a écrit:

J'ai pu assez facilement réaliser des lignes de fond avec flotteur (mousse, corde détressée, fil de cuivre (en guise d'hameçon) tordu et râpé pour aiguiser le bout)

Finalement de quoi fabriquer une Palangrotte.
En zone rocheuse ça marche bien.
Un bout de chiffon rouge pour les poulpes clind'oeil
ps: (c'est minimal a fond).

@micalement
Semper

Semper
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 1759
Date d'inscription : 13/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme un naufrage

Message par frank le Dim 14 Aoû 2011 - 0:43

Trés pertinente ton expérience captivante, merci de tous ces détails, bravo pour ton implication!

Au sujet de la pollution de la méditerranée, n'oublions pas le Liban et sa décharge à ciel ouvert, qui "baigne" dans la mer...

frank
Membre

Masculin Nombre de messages : 97
Age : 42
Localisation : Landes,pyrénées atlantiques,haute garonne,tarn
Emploi : ssiap 1
Loisirs : randonnée, survivalisme, cynopihlie
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme un naufrage

Message par serilynpayne le Dim 14 Aoû 2011 - 1:27


cependant , aujourd'hui c'est productif, mais en cas de bise , tout de suite moins. De plus ça devient le rôle des mendiants , comme au moyen-âge : récupérer ce qui traîne sur la grève ...

intéressant comme expérience cependant


________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme un naufrage

Message par taman le Mar 16 Aoû 2011 - 12:32

Il me semble que de tous temps ,le littoral a rendu beaucoup d'objets aussi divers et variés . Surtout de nos jours avec la pollution. A une époque pas très lointaine ,certaines personnes étaient a l'affut dés qu'un coup de mer arrivait .Il me semble que l'on appelle cela fortune de mer

taman
Membre

Masculin Nombre de messages : 10
Age : 53
Localisation : france gard
Emploi : technicien
Loisirs : nature
Date d'inscription : 24/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme un naufrage

Message par serilynpayne le Mar 16 Aoû 2011 - 13:20

y'avait même les "naufrageurs" qui eux au lieu d'attendre , provoquaient en mettant des fanals sur les zones à risque pour dévier les bateaux (jadis donc)

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme un naufrage

Message par MonteRosso le Mar 16 Aoû 2011 - 14:10

je réitèrerai l'expérience dans un autre coin, moins exposé aux rejets de mer mauvaise, histoire de voir ce qui change. En tout cas, une chose est sûre, vu la distance que j'ai parcourue lors du premier test, je pense avoir en fait ramassé les pièces d'une annexe qui s'est faite "casser" par une mauvaise mer. Hormis les deux bouteilles plastiques, tout le reste semble venir de là. C'est pour cette raison que je retenterai l'expérience ailleurs.
Je retourne au pays dans quelques jours.

________________________________________________________
"Garde toi, je me garde"

MonteRosso
Animateur

Masculin Nombre de messages : 1567
Localisation : :noitasilacoL
Emploi : :iolpmE
Loisirs : :srisioL
Date d'inscription : 29/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme un naufrage

Message par matthioux le Mer 17 Aoû 2011 - 8:27

Salut Monte Rosso.



Habitant le littoral Varois, je me rends régulièrement, après les coups de mer, sur le rivage pour glanner quelques fortunes.

Effectivement ont peut y trouver de nombreuses choses interressante(du petit matériel de pêche à l'épave de bateau.)

J'ai pu constater que les zones propices sont les plages et les rivages bas et beaucoup moins les zones abrutes comme les pieds de falaises ou le fond tombe rapidement.

En effet, dans cette configuration, les courrants sont latéraux voir fuillant à cause du ressac et les objets venant du large ne se déposent pas sur la rive à l'inverse des plages et autres zones basses.

Aussi, dans le cadre d'une nouvelle tentative tu pourrais essayer une zone plus abrute, moins riche en objets issu de la civilisation mais bien plus riche en faune et en flore sauvage et commestible.

Tu pourras même dans certains cas y trouver des petites sources en pieds de fallaise.

Pour faire partager mon expérience, je peut préciser que cuisiner à l'eau de mer (notemment pour faire des pâtes, des nouilles chinoises ou de la graine) ce n'est pas l'idéale : le taux de sel est tres élevé et le repas risque d'être tres trés sallé !

De même faire du feux avec du bois floté est rendu difficile à cause du sel imbibant le bois.

Au plaisir de lire la suite de tes avantures.

matthioux
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 255
Localisation : côte varoise
Date d'inscription : 18/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme un naufrage

Message par MonteRosso le Mar 4 Oct 2011 - 21:58

Voilà.
Deuxième tentative. Toujours sur une côte corse "déserte".

Là, c'est assez intéressant : RIEN ! absolument rien de récupérable.
J'ai dû parcourir plus d'un kilomètre de côte déchiquetée.
Rien d'humain.



Cela tempère les premières constatations.

Bien sûr il m'a été possible de décoller des arapèdes avec des pierres, de les aiguiser en les râpant sur un rocher plus doux et de m'en servir comme de petites lames afin de couper plus facilement algues et végétaux. Mais guère plus de ressources...

Quant aux algues sèches et autre bois flottés, il est en effet très dur d'y mettre le feu. J'étendrai même cette constatation aux végétaux très proches de l'eau (le sel comme le dit fort justement Matthioux).

Donc dans ce contexte... un bob petit TSM ou EDC adapté n'est vraiment pas un luxe.

________________________________________________________
"Garde toi, je me garde"

MonteRosso
Animateur

Masculin Nombre de messages : 1567
Localisation : :noitasilacoL
Emploi : :iolpmE
Loisirs : :srisioL
Date d'inscription : 29/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme un naufrage

Message par MonteRosso le Mar 4 Oct 2011 - 22:35

hmmmm non, je ne pense pas, c'est comme ça à 95% par chez moi et il n'y a pas tant de grottes que ça, très peu en fait. Des "trous" des creux, crevasses, oui, mais grottes... pas à ma connaissance

________________________________________________________
"Garde toi, je me garde"

MonteRosso
Animateur

Masculin Nombre de messages : 1567
Localisation : :noitasilacoL
Emploi : :iolpmE
Loisirs : :srisioL
Date d'inscription : 29/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme un naufrage

Message par matthioux le Mer 5 Oct 2011 - 9:53

Saluté !

J'étais sur Macinagio au mois de Juillet, de quel côté (approximatif) as tu fais ton expérience ?

matthioux
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 255
Localisation : côte varoise
Date d'inscription : 18/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme un naufrage

Message par MonteRosso le Mer 5 Oct 2011 - 10:18

héhé
Non loin de Galeria pour le second

________________________________________________________
"Garde toi, je me garde"

MonteRosso
Animateur

Masculin Nombre de messages : 1567
Localisation : :noitasilacoL
Emploi : :iolpmE
Loisirs : :srisioL
Date d'inscription : 29/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme un naufrage

Message par MonteRosso le Ven 5 Oct 2012 - 7:52

Je vous poste dans quelques jours le retex de ma troisième expérience, celle-ci avec un minimum de matériel.

________________________________________________________
"Garde toi, je me garde"

MonteRosso
Animateur

Masculin Nombre de messages : 1567
Localisation : :noitasilacoL
Emploi : :iolpmE
Loisirs : :srisioL
Date d'inscription : 29/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comme un naufrage

Message par lyam dickinson le Ven 5 Oct 2012 - 16:44

salut Monterosso, je viens de tomber sur le fil..
t'es mon "bear grill"!! cheers cheers cheers

chouette retex. merci

________________________________________________________
--Editions L'Antre du Khaos
--On pensait être prêt, mais ce qui se passa était pire que tout ce que l'on avait pu imaginer!!--(les Chroniques du Khaos)
--BP : Be Prepared (Baden Powell)
--Mon EDC

lyam dickinson
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1000
Age : 42
Localisation : Ouest de la France
Emploi : où on me dit d'aller..
Loisirs : ecrire des romans, lire, jeux videos, crossFit, informatique
Date d'inscription : 07/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://lantredukhaos.jimdo.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum