Réchauffement climatique ... Préparez vos moufles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réchauffement climatique ... Préparez vos moufles

Message par Olcos le Ven 16 Mar 2007 - 13:53

Je préfère ouvrir un nouveau post car je n'ai pas trouvé de sujet que évoque la possibilité que le réchauffement global entraine une période glaciaire sur l'Europe.

A ce propos il y a eu un tres bon reportage dans Thalassa de la semaine derniere (http://www.thalassa.france3.fr/thalassa-video.php?id_rubrique=164)


Si j'ai bien compris, le rechauffement entrainant la fonte des glaces polaires, le taux de sel dans le Gulf Stream (le courant) diminue et pourrait progressivement faire disparaitre ce courant.

Entrainant pour l'Europe une periode glaciaire dans moins de 300 ans (de memoire), pourquoi "si longtemps", parce que le rechauffement global limitera les effets les premiers temps.

Olcos
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 21/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique ... Préparez vos moufles

Message par Jep le Ven 16 Mar 2007 - 15:14

Eh oui les copains! Comme la France est à la même latitude que le Québec, un chouïa plus au nord même, on ne parlera plus des fameux hivers québécois, mais du terrible hiver français, style hiver Russe de la meilleure cuvée. :santa: :rendeer:

________________________________________________________
Jep. En 1950, nous pensions pouvoir faire reverdir les déserts.
En 2050, nous aurons réussi à désertifier la Terre entière.

Jep
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 376
Localisation : Canada P.Q.
Emploi : retraité
Date d'inscription : 13/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mokotakan.com/francais/bienvenue.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique ... Préparez vos moufles

Message par KrAvEuNn le Ven 16 Mar 2007 - 15:39

théoriquement ce n'est pas impossible. Bordeau se trouve à peu prêt à la latitude de Quebec et ce qui fait la différence entre nos deux villes, c'est ce courant d'air chaud océanique ; qu'il cesse d'exister et l'europe se transforme en glacière.
Toutefois, là où ça dévie, c'est que le climat général se réchauffe et que finalement, ce refroidissement (du à la disparition du golf stream) pourrait bien être en partie ou totalement compensé par le réchauffement général.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique ... Préparez vos moufles

Message par Olcos le Ven 16 Mar 2007 - 18:40

D'après ce qu'il disait le rechauffement ne donnerai qu'un sursis a l'Europe.

Olcos
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 21/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique ... Préparez vos moufles

Message par Petrus16 le Ven 16 Mar 2007 - 22:56

Humm, c'est pas le départ du scénario d'un film: "Le jour d'après" ou un truc comme ça?
"Comme la France est à la même latitude que le Québec, un chouïa plus au nord même, on ne parlera plus des fameux hivers québécois, mais du terrible hiver français, style hiver Russe de la meilleure cuvée."
Bientôt du Ice Wine à Bordeaux?

Petrus16

Petrus16
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 1640
Age : 44
Date d'inscription : 14/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique ... Préparez vos moufles

Message par Olcos le Sam 17 Mar 2007 - 1:13

dans le reportage il comparait la France sans le gulf stream a la Sibérie. Du coup j'ai commandé un couple de rennes pour pouvoir me lancer dans l'elevage, j'apprends aussi le Nenets (bah quoi je me met au diapason Very Happy).

Pour le jour d'apres c'est un peu ca, mais je suis pas sur que la vague de froid soit aussi violente et puissante qu'il le laisse entendre...

Olcos
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 21/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique ... Préparez vos moufles

Message par KrAvEuNn le Jeu 13 Sep 2007 - 5:32

Certains climatologues sont partisans d'un refroidissement général plutôt que d'un réchauffement...bon perso, je ne sais trop quoi en penser...voici tout de même quelques analyses sur le sujet (à vous, de juger) clind'oeil
L'Effet d'Iris
Voici l'effet d'Iris soulevé par des chercheurs de l'Université d'Alabama à Huntsville. [/size]
Des chercheurs de l'Université d'Alabama à Huntsville ont analysé 6 années de données satellitaires (précipitations, températures de surface de la mer et de l'air, couverture nuageuse haute et basse, énergie solaire réfléchie et énergie infra-rouge s'échappant vers l'espace).
Au lieu d'observer l'effet de
feedback fortement positif attendu des modèles climatiques, ils ont constaté unfeedback fortement négatif.
Au-dessus des tropiques, le réchauffement de l'atmosphère provoque une diminution des cirrus, ce qui a pour effet d'augmenter le pourcentage d'infra-rouges renvoyés dans l'espace.
L'effet est important. D'après Roy Spencer, l'un des chercheurs, il serait de l'ordre de 75 % ce qui réduirait d'autant le réchauffement global prévu par les modèles climatiques.

Cet effet d'iris avait été prévu par Richard Lindzen en 2001, mais fortement combattu par les alarmistes qui reprochaient à Lindzen le nombre insuffisant d'observations prises en compte. Pierre Ernest Infoclimat

Finalement cela remet en cause les modèles climatiques annonçant un réchauffement sans fin car l'issue serait donc une rétroaction négative causée par le réchauffement climatique actuel.


Le Réchauffement global s'auto contrôle naturellement ?

La terre a-t-elle un moyen de se refroidir, ou de se libérer de la chaleur excessive ? Il est évident qu'elle le peut, puisque la chaleur journalière supplémentaire est due par le soleil. La question est la suivante, comment fonctionne l'efficacité de ce mécanisme de refroidissement ? Les chercheurs à l'université d'Alabama-Huntsville, menée par Dr. Roy Spencer, ont mis l'évidence que la terre se refroidit tout à fait bien.
Peter


L'emballement du climat a été pris sur le fait ?
Vendredi 31 août 2007
Par Steven Milloy


Le réchauffement global s'emballe, l'imagination alarmiste climatique a été balancée lâchement sur le public, qui n'a pas été encore pris sur le fait, mais il semble certain d'avoir été au moins acculé par de nouvelles données des chercheurs à l'université d'Alabama-Huntsville (UAH).


Dans une étude qui a été édité dans les lettres des recherches des syndicats géophysiques américains le 9 août 2007, les chercheurs de l'UAH fournissent une évidence plus réelle de la nature autorégulatrice de l'atmosphère.

Si ce mécanisme autorégulateur particulier est confirmé par la recherche additionnelle, il représentera encore un autre point qui brise l'hypothèse scientifique qui a été mis en épingle dans tous les esprits alarmistes du réchauffement climatique jusqu'ici.

Ils avertissent cela, les niveaux croissants des gaz à effet de serre atmosphériques élèvent les températures globales. Mais même si cette avertissement était - et il y a des raisons suffisantes d'être sceptique - les vrais gaz à effet de serre à eux seuls pourrait seulement chauffer la planète.
Une des prévisions déjà citée du réchauffement potentiel est qu'un doublement de l'anhydride carbonique atmosphérique nivellé par les niveaux préindustriels - de 280 à 560 parts par million - à eux seuls, ils feraient augmenter la température globale moyenne d'environ 1.2 degré centigrade.
Mais un réchauffement si modeste par lui-même est peu susceptible de causer le changement climatique catastrophique. À un niveau atmosphérique actuel d'anhydride carbonique de 380 parts par million, nous avons déjà observé environ la moitié du changement de la température prévu sans ressentir un éventuel chaos climatique.

En identifiant un fredonnement de la nature d'un tel changement de température, le camp alarmiste a passé pour présumer que même ce léger réchauffement causera des changements irréversibles de l'atmosphère qui, à leur tour, causera le grand réchauffement. Ces cycles allégués « de rétroaction positive », ils sont censés augmenter un enchainement qui causera un emballement du réchauffement global, selon les alarmistes.

Le modèle climatique existant, par exemple, suppose qu'une atmosphère plus chaude causera une augmentation des cirrus en haute altitude - une rétroaction positive dans le système climatique puisque les cirrus emprisonnent le rayonnement qui sort et qui est émis par la terre (l'effet de serre).

Quand vous introduisez le scénario de réchauffement cité ci-dessus - le doublement de l'anhydride carbonique atmosphérique qui causerait 1.2 degré centigrade de réchauffement - dans un modèle climatique qui a été turbo-chargé avec la rétroaction positive, le réchauffement prévu résulte d'une augmentation de 250% à 3 degrés centigrade.

Beaucoup ont remis en cause la validité hypothétique du mécanisme de rétroaction positive. Le physicien atmosphérique Richard Lindzen de massachusetts.institute.of.technology, par exemple, a proposé en 2001 une explication appelée «l'effet d'iris » pour expliquer le réchauffement amplifié qui ne s'est jamais matérialisé.

Basé sur un ensemble de données, Lindzen a présumé que les cirrus et l'effet associé de l'humidité étaient réellement en opposition à la température de surface qui changeait. Quand la surface terrestre se réchauffe, Lindzen a supposé, les nuages s'étirent pour permettre à la chaleur de s'échapper. Une surface de refroidissement, alternativement, fait clôturer et emprisonner des nuages de chaleur.

Ce mécanisme autorégulateur atmosphérique a été bientôt attaqué pour être basé sur des données limitées et l'incapacité d'autres chercheurs de pouvoir identifier l'effet d'iris en d'autres ensembles de données de nuage et de température. Mais les nouvelles recherches de l'université d'Alabama-Huntsville soutiennent la réalité de l'effet d'iris.

Analysant six ans de données de quatre instruments à bord de trois satellites de la NASA et de la NOAA, les résultats dépistés par les chercheurs de précipitation d'UAH, des températures de surface d'air et de mer, de la haute nébulosité et de la faible altitude, de la lumière du soleil reflétée et de l'énergie infrarouge s'échappant dans l'espace.

Plutôt que de la rétroaction positive présumée du modèle climatique actuel, les données d'UAH montre réellement une forte rétroaction négative. Pendant que l'atmosphère tropicale se réchauffe, les cirrus diminuent, permettant à la chaleur infrarouge de s'échapper de l'atmosphère vers l'espace extra-atmosphérique.

« Pour donner une idée de la façon dont ce fort mécanisme de refroidissement a augmenté, s'il fonctionnait sur le réchauffement global, elle réduirait le modèle climatique actuel des évaluations de futur réchauffement par 75%, » a dit le chercheur d'UAH Roy Spencer devant des médias. « Le rôle des nuages dans le réchauffement global est largement accepté pour être assez incertain, » Spencer a indiqué. « En ce moment, tous les modèles climatique prévoient que les nuages amplifieront le réchauffement. Je parie cela, si le climat modelait des « nuages » et qu'ils étaient faits pour se comporter de la manière que nous les voyons se comporter en nature, il réduirait sensiblement la quantité du changement climatique que les modèles prévoient pour les prochaines décennies. »

Si vous pensez cela un instant, rien de tout ceci devrait être une surprise. Comme expliqué plus en détail à JunkScience.com, si la rétroaction positive du réchauffement était vraiment un effet climatique dominant, il devrait être très facile de l'identifier en considérant un événement récent peu commun de météo - l'événement 1997-98 d'EL Niño qui a fait grimper les températures au plus haut niveau depuis les années 30.

Mais puisque la terre se refroidie presque aussi brusquement qu'elle s'est réchauffée, nous pouvons seulement supposer qu'aucune rétroaction positive ne s'est produite. Notre expérience d'EL Niño indique que la terre n'est pas périlleuse, elle est positionnée sur un certain seuil d'une température critique au delà duquel une nouvelle type de physique succède au réchauffement global d'emballement qui est un cauchemar se perpétuant indéfinement.

Le réchauffage saisonnier des hémisphères est tout à fait un événement de réchauffage annuel grave qui est également à noter. La température de surface moyenne dans l'hémisphère nord, par exemple, se chauffe de 3.8 degrés centigrade à partir de janvier à juillet chaque année sans déclencher n'importe quelle rétroaction positive se propageant indéfinement.

Il est, donc, quelque peu difficile de regarder le changement de température global continu s'élevant à 0.6° environ au cours des 120 dernières années en tant que danger.
Aucun doute, l'effet d'iris exigera plus de recherche pour confirmer son existence. Mais au moins les données réelles encouragent une telle recherche. C'est beaucoup plus que la notion imaginaire d'un réchauffement sans fin.

Steven Milloy édite JunkScience.com et DemandDebate.com. Il est un expert en matière de la science poubelle et un avocat de libre entreprise et d'un disciple de la Competitive Enterprise Institute..

source : http://petesplace-peter.blogspot.com/

Pour rappel, un phénomène avait été observé il y a 1 an : Les océans du monde se sont refroidis soudainement entre 2003 et 2005, perdant plus de 20 % de la chaleur du réchauffement global qu'ils avaient absorbés au cours des 50 dernières années. C'est une vaste quantité de chaleur, puisque les océans contiennent 1.000 fois plus de chaleur que l'atmosphère. Les scientifiques qui ont découvert ce refroidissement disent que la chaleur a été probablement expulsée dans l'espace, puisqu'on ne l'a pas trouvé "stockée" sur terre. De nouvelles données montrent un refroidissement océanique


Traduction, adaptation La Terre du Futur

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique ... Préparez vos moufles

Message par transhuman le Ven 5 Oct 2007 - 11:24

Bon svp ne pas ramener ce sujet à un debat sur le jour d'après . On n'est pas à Hollywood.

Le réchauffement fait fondre les glaces et augmente la pluviométrie.

Qui dit pluies dit aussi courverture nuageuse et donc baisse de l'ensoleillement. Donc éventuellement une baisse plus vive des températures. Par exemple est ce quelqu'un ( monégasques et niçois exceptés ) a vu l'été cette année ?
C'est différent d'un climat polaire.

Maintenant si l'apport d'eau douce ( donc non salée ) est trop importante le courant sud-nord du Gulf stream peut s'enfoncer ( puisqu'il est composé d'eau salée ) ce qui l'empêcherait ( ou limiterait ) de réchauffer les cotes francaises. Est ce que l'on se retrouverait avec un climat polaire ? hum plutot avec un climat froid comme au 17eme siècle.

Maintenant le film le jour d'après est un condensé du bouquin "Le grand dérèglement du climat" qui en gros fait l'hypothèse d'une vague de tempête géantes qui causent de telles dépression que l'air très froid des hautes couches de l'atmosphère ( rien à voir donc avec les poles ) redescend brièvement au niveau du sol et congèle instantanément les endroits touchés.

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique ... Préparez vos moufles

Message par geispe le Mar 9 Oct 2007 - 17:13

pour l'instant en tous cas pour nous cette année a été une année de refroidissement.
les légumes pour le stockage d'hiver (navets, carottes, céleri, les seconds haricots aussi... ne sont pas venus à temps, les cucurbitacées ont souffert aussi puisqu'elles ont besoin de chaleur... et là je n'y compte plus trop car il ne fait pas loin de zéro la nuit : je ne suis qu'à 200m alt. et j'ai quasiment été amputé d'une production, la seconde, qui aurait dû me donner les réserves d'hiver.
Les navets par exemple que je récolte sont beaux... mais ce sont ceux qui auraient dû être murs il y a deux mois...
c'est peut-être une année isolée mais je n'en suis pas sûr car si mes souvenirs sont bons cette tendance s'est amorcée déjà l'année passée et s'est accentuée cette année ci.
Pour les mêmes raisons d'ailleurs (froid, moisissures et imaturité) nous avons à peine pu faire mûrir des semences : je suis obligé d'en racheter beaucoup pour l'année prochaine.
Or en temps de zéro pétrole et d'autarcie contrainte, avec un scénario comme çà, on ne passe pas l'année.

________________________________________________________
http://rythmescycleshumains.blogspot.com/
http://monotarcie.blogspot.com/

geispe
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 642
Age : 69
Localisation : alsace
Emploi : retraité
Date d'inscription : 07/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique ... Préparez vos moufles

Message par transhuman le Mar 9 Oct 2007 - 21:37

Et oui , voilà amha la vraie situation de survie qui nous attends!!

Il y a quelques générations on appelait çà "faire la soudure".

Bon avantage les maladies cardio vasculaires et l'embopoint vont devenir beaucoup moins fréquents!

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum