Forcer la rétention

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Forcer la rétention

Message par zulad le Jeu 28 Juil 2011 - 14:49

Associé à mon topic sur l'embonpoint je joins un constat :

Il est plus facile de demeurer sans manger pendant une longue durée sans perdre de masse et sans fatigue avec des médicaments contenant du lithium comme le Zyprexa qui est un neuroleptique.

Dans la mesure ou l'on ne souffre pas d'effets secondaires trop grave, il peut être utile d'en consommer en cas de situation d'urgence longue durée. Tout comme il existe des médicaments qui font grossir, comme certains antidépresseurs notemment.

zulad
Membre

Masculin Nombre de messages : 56
Emploi : je travaille pour l'humanité
Date d'inscription : 15/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forcer la rétention

Message par zulad le Jeu 28 Juil 2011 - 14:57

Par ailleurs, il faut tester son corps et l'habituer à se contenter de peu et de dépenser moins. En mangeant par exemple un mug par semaine...

Avec sa dose hebdomadaire de légumes, de fibre et les minéraux évidemment pour ne pas tomber malade, et voir comment on tient la distance coté sport et endurance, en faisant un check sanguin tous les trois mois.

zulad
Membre

Masculin Nombre de messages : 56
Emploi : je travaille pour l'humanité
Date d'inscription : 15/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forcer la rétention

Message par tarsonis le Jeu 28 Juil 2011 - 15:18

Salut !
Afin de ne pas cumuler les posts, tu peux éditer tes messages pour ajouter du texte

Sinon, avant que ce topic termine en eau de boudin, je crois qu'il faut argumenter et sourcer drastiquement les propos
Il est plus facile de demeurer sans manger pendant une longue durée sans perdre de masse et sans fatigue avec des médicaments contenant du lithium comme le Zyprexa qui est un neuroleptique.
Tu parles bien du Zyprexa ? Celui utilisé dans les troubles psychiques, sur prescription médicale, qui a une foule d'effets secondaires, et qui entraîne une dépendance relativement forte ?

Dans tous les choix que l'on aborde, il est important de les voir sous un ratio bénéfice/risque. Ici en l'occurrence, il s'agit d'un neuroleptique, qui n'a rien d'anodin face à l'optique de gérer son poids !

Le Zyprexa est un médicament de type neuroleptique atypique contenant de l'olanzapine et utilisé comme antipsychotique agissant également comme régulateur de l'humeur, les spécialistes en neuropsychiatrie parlent de thymorégulateur.
Ce type de médicament est utilisé dans le traitement de certains troubles psychiques essentiellement la schizophrénie, les troubles bipolaires et l'état maniaque. La schizophrénie est une maladie psychique qui se manifeste par des épisodes d'hallucinations, de troubles de la pensée du langage, de délire et quelquefois d'agitation psychomotrice.
[...]
Contre-indications
* Ce neuroleptique atypique est un médicament qui ne doit pas être utilisé chez les personnes prédisposées au glaucome à angle fermé.
* Grossesse.
* Allaitement. En effet Zyprexa pénètre passablement dans le lait maternel, c'est la raison pour laquelle l'allaitement durant le traitement par ce type de neuroleptique atypique.

Effets indésirables
* Somnolence.
* Prise de poids (essentiellement chez les individus qui au départ étaient minces et dont les posologies son supérieur ou égal à 15 mg par jour).
* Vertige.
* Fatigue.
* Augmentation de l'appétit.
* Oedème.
* Hypotension orthostatique.
* Constipation.
* Bouche sèche.
* Mouvements ou grimaces involontaires.
* Tremblements.
* Augmentation transitoire des transaminases.
* Photosensibilisation.
* Bradycardie (ralentissement du rythme cardiaque).
* Augmentation de l'attention des glandes mammaires.
* Écoulement mammaire.
* Augmentation de la glycémie (taux de sucre dans le sang).
* Anomalie de la numération formule sanguine.
* Convulsions.
* Éruption cutanée.
* Pancréatite.
* Hépatite.
* Priapisme.
* Difficulté à uriner.
[...]
Commentaires
Au cours du traitement de certains troubles psychiques, les neuroleptiques permettent, en théorie, de contrôler efficacement parfois la pathologie. Un arrêt relativement brutal du traitement expose le patient à une rechute parfois grave. Si le patient présente une hyperthermie c'est-à-dire une élévation de la température sans explication associée, une raideur musculaire susceptible d'être secondaire à la prise du médicament, il ne faut pas poursuivre le traitement sans demander un avis médical. En effet, ceci risquent de traduire la survenue d'un syndrome malin des neuroleptiques. Certaines précautions doivent être prises quand le patient présente des antécédents d'épilepsie, de maladie de Parkinson, de diabète, de maladies hépatiques ou de prédisposition à l'hypotension orthostatique (chute de la tension artérielle en passant de la position allongée à la position debout par exemple).
Chez certains patients de troubles urinaires surviennent. Ils sont en rapport avec un adénome de la prostate. Il en est de même de la constipation rebelle ou d'autres symptômes pouvant être augmentés par ce médicament qui possède des effets atropinques. Il s'agit des médicaments entraînant des effets proches de ceux de l'atropine. Les effets indésirables des médicaments atropiniques sont un épaississement des sécrétions des bronches, une sécheresse de la bouche et des muqueuses, une constipation, un risque de blocage des urines et de crises de glaucome aigu chez les personnes prédisposées. Il peut s'agir également de troubles de l'accommodation, de sensibilisation anormale à la lumière par dilatation de la pupille. Quelquefois même le patient voit survenir une peau rouge chaude, une fièvre, une accélération de la respiration, une baisse ou au contraire une élévation de la tension artérielle, une agitation, des hallucinations, une mauvaise coordination des mouvements. Il faut dans ce cas prévenir son médecin d'urgence ou éventuellement appeler le 15 voir un autre service médical d'urgence. La prise de boissons alcoolisées durant ce traitement est formellement déconseillé. En effet, il existe une augmentation du risque de somnolence. Ce médicament est susceptible d'induire une somnolence quelquefois intense chez certains individus. Il s'agit d'une somnolence qui est susceptible d'être augmentée par la prise d'alcool ou d'autres médicaments hypnotiques ou sédatifs. La conduite et l'utilisation de machines, dans ce cas, surtout s'il s'agit de machines dangereuses sont donc formellement déconseillées essentiellement dans les heures qui suivent la prise du médicament.

Certains membres ont fourni des retours d'expérience au sujet des "dopants" qui donnent des ailes quelques jours. Systématiquement, on finit par payer cher le prix de son utilisation les jours voire semaines suivant l'utilisation...
Leur utilisation en situation de survie est donc plutôt un sujet à controverse, qui nécessiterait des arguments sérieux, vu que la plupart du temps on ne sait pas combien de temps la situation peut durer. Ce serait même plutôt le contraire : la situation "de survie" a son lot de stress et d'imprévus qui nécessitent avant tout une attention et des réflexes aiguisés.....

mes deux roupilles

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7991
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forcer la rétention

Message par zulad le Jeu 28 Juil 2011 - 15:54

Le zyprexa permet la rétention d'eau et de poids... Mais oui, c'est un neuroleptique sous prescription. Evidemment le rapport au médicament n'est pas le même chez tout le monde. Les effets décrits sont assez lourds, mais pour ceux qui ont la chance de pouvoir le supporter, il permet de rester longtemps sans avoir besoin de manger.

Mais il ne faut pas prendre n'importe quoi évidemment...

Merci pour la mise en garde.

zulad
Membre

Masculin Nombre de messages : 56
Emploi : je travaille pour l'humanité
Date d'inscription : 15/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forcer la rétention

Message par Ash le Ven 29 Juil 2011 - 21:30

Qui plus est, j'aimerai bien comprendre comment le lithium permet de ne pas transpirer, pisser ni consommer de glucides et de protéines... m'enfin...

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forcer la rétention

Message par un ptit breton le Ven 29 Juil 2011 - 21:36

Johann a écrit:Qui plus est, j'aimerai bien comprendre comment le lithium permet de ne pas transpirer, pisser ni consommer de glucides et de protéines... m'enfin...



Ce sont les effets secondaires qui permettent ces résultats. Ce qui prouve bien pour moi que c'est une substance TRES dangeureuse.

Ce sujet mérite t'il de rester ???

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!

un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3788
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forcer la rétention

Message par Invité le Ven 29 Juil 2011 - 22:25

Le dopage Non parole de cycliste!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Forcer la rétention

Message par Wasicun le Ven 29 Juil 2011 - 22:44

En tant qu'ectomorphe tu prescris quel poso. le doc ???
20 ou 30 mg/j d'Olanzapine ???
Et comme en plus je suis en plein délire maniaque ... je peux monter à 50 mg/j siouplait ???

haha ... complètement sédaté en situation de survie ... une très bonne idée !!!

PS : perso je tant qu'à faire et pour se la jouer "survivor" dopé jusqu'au bout conseillerais plutôt la Muscarine en remplacement (difficile de rater une amanite tue-mouches si on en croise une), un bon vieux trip à la "Las Vegas parano" ... et hop la fin du monde en version "LSD haute-déf" ... ça c'est la classe !!!
RE-PS : penser quand même à s'injecter une bonne dose d'Atropine dans la foulée (facile ... suffira de taper dans ton kit NRBC !!!).

MDR !!! (et j'ai rien "pris" !!!)

Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1683
Age : 44
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forcer la rétention

Message par tarsonis le Ven 29 Juil 2011 - 22:49

Une ptite coupe de noix vomique ?
*La strychnine est un stimulant du système nerveux central. Elle accroît le goût, l'odorat et la vue. À dose moyenne, elle augmente l'amplitude respiratoire.
*Thomas Hicks devint champion olympique du marathon en 1904, grâce à deux piqûres de strychnine [réf. nécessaire].
*Autre anecdote du type, Dorando Pietri , en 1908, dopé à la strychnine lui aussi, s'effondra dans les derniers mètres alors qu'il menait la course. Les juges le portèrent jusqu'à l'arrivée. Il fut disqualifié pour « aide étrangère ».

Sujet clos ?

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7991
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forcer la rétention

Message par zulad le Sam 30 Juil 2011 - 7:35

Johann,

Chez certaines personnes, le Zyprexa augmente l'indice de rétention de la biomasse, plutôt que de rester à 10% de l'aliment ingéré, il augmente, et on va moins à sel.

Un type normal perd plus ou moins 90% de ce qu'il mange... A bon entendeurs cyclops

NB : Mais ce que je dis n'est utile qu'en situation d'urgence, une information utile en territoire Zombie par exemple... si on dévalise une pharmacie.

zulad
Membre

Masculin Nombre de messages : 56
Emploi : je travaille pour l'humanité
Date d'inscription : 15/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forcer la rétention

Message par un ptit breton le Sam 30 Juil 2011 - 8:48

tarsonis a écrit:
Sujet clos ?



C'est chose faite !!!!

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!

un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3788
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum